Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Charlottesville (USA) : un mort lors d’un rassemblement de la droite radicale

Une personne au moins est morte ce samedi lors de violentes échauffourées qui ont éclaté entre militants antiracistes et groupuscules d’extrême-droite réunis à Charlottesville, en Virginie. Le gouverneur de l’État a dû déclarer l’état d’urgence tandis que la police décidait l’interdiction du rassemblement. Au moins quatre personnes ont été blessées, dont l’une a été évacuée sur un brancard, ont dit les autorités.

 

Une voiture a par ailleurs foncé dans la foule des contre-manifestants antiracistes, ont relaté des témoins. Dans une vidéo amateur diffusée sur les réseaux sociaux, on voit une voiture de couleur sombre percuter violemment un autre véhicule par l’arrière, puis repartir vivement en marche arrière, au milieu des manifestants.

 

 

Une journaliste de l’AFP présente sur les lieux a vu des blessés étendus au sol, des personnes en pleurs, des brancards, des ambulances et des camions de pompiers. « On marchait dans la rue quand une voiture, une berline noire ou grise, nous a foncé dessus, elle a percuté tout le monde. Puis elle a reculé et nous a encore heurtés. Il y avait une fille derrière qui essayait de se relever », a relaté à l’AFP un témoin. « Je pense qu’il y a une dizaine de blessés. Une fille au sol a été mutilée. C’était volontaire, ils ont fait exprès de reculer », a-t-il ajouté. La police a lancé un appel à témoin.

 

Donald Trump condamne la « haine »

« Nous devons TOUS nous unir et condamner tout ce qui représente la haine. Il n’y a pas de place en Amérique pour ce type de violences », a tweeté le président après l’interdiction de ce rassemblement et la déclaration d’état d’urgence en Virginie. Plus tard dans la soirée, le président américain a condamné le « sectarisme et les violences quelle que soit leur origine ». « Nous devons panser les blessures de notre pays », a conclu Donald Trump, après avoir proposé l’aide du gouvernement fédéral à l’État de Virginie.

Sur ce reportage en anglais non traduit, la tension entre gauchistes et nationalistes :

 

Dans un air chargé en gaz lacrymogène, les heurts opposant manifestants de la droite radicale et contre-manifestants se sont multipliés avant même le début prévu du rassemblement, avec des rixes, des jets de projectiles, des échanges de coups de bâton.

Dans ce climat de haute tension, les craintes de débordements étaient avivées par la présence d’armes portées ouvertement par les manifestants, ainsi que le permet la loi dans l’État de Virginie.

 

 

Des membres de milices d’extrême droite s’étaient positionnés en tenue paramilitaire, fusil semi-automatique en bandoulière, non loin des forces de l’ordre très sollicitées. Face à ces incidents, la police en tenue anti-émeute a donc décidé en toute fin de matinée d’interdire la manifestation prévue et a procédé à l’évacuation du parc public où elle se tenait. Les forces de l’ordre ont procédé à un nombre inconnu d’interpellations. Les groupes de la droite radicale et identitaire américaine présents, dont le Ku Klux Klan et des néo-nazis, entendaient dénoncer de façon unitaire le projet de Charlottesville de déboulonner dans ce jardin municipal la statue d’un général sudiste favorable à l’esclavagisme.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 

 

 

Le pays où le dollar est roi aussi celui
où la violence est reine,
lire sur Kontre Kulture

 

Le gendarme du monde a du mal à faire régner l’ordre,
voir sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • La responsabilité de ce genre de mort revient grandement à la faillite intellectuelle, morale et créative des "gens d’esprit" (pour faire court). Leur mission c’est désormais d’ abétir encore et toujours et de manipuler le plus de crétins possibles. Jetez un oeil sur Imperium, le récent navet hollywodien et voyez comment sont caricaturés les courants critiques et nationalistes... Voyez ce révisionnisme qui est une agression des traditions et des fiertés locales : suppression du drapeau sudiste dans tous les lieux publics... et maintenant les statues. A ce compte-là et ça viendra, en France, il va y avoir beaucoup à déboulonner... Déjà, ma section locale antifa (et LGBT blablabla...) appelle sur Facebook à la vengeance (ici ! En France !). Un communiqué d’analphabètes : fachos, nazis, nauséabond... C’est triste.
    J’ai vraiment une pensée de sympathie pour les états du sud qui subissent ces traitements indignes...Souvenez-vous du groupe Lynyrd Skynyrd qui fut accusé de tous les maux (racisme, fascisme etc.). Des blancs, chrétiens, fiers de leurs valeurs et de leur Alabama natal et qui mettaient toujours un dixie-flag géant en fond de scène... ils ont écrit une des plus belles chansons de réconciliation, de compréhension et de paix. Et venant de gars élevés par là-bas c’est pas rien. Ici la version du révérend Solomon Burke (avec les Blind Boys of Alabama).
    Mais faudrait voir à ne pas exagérer. Les mains tendus dont s’emparent des petits cons... pour te la remettre dans la gueule, ça peut devenir énervant. De toute façon c’est parti pour durer. Il nous faut plus d’organisation, des châteaux-forts et des monatères, en ces temps de décadence.

     

    Répondre à ce message

  • Manifestation qui denonce le genocide des blancs chez eux. Bravo !.
    Pour les gauchiasses immigrationistes, l’Asie aux asiatiques, l’Afrique aux africains et les pays blancs pour tout le monde.

     

    Répondre à ce message

    • Sauf que l’amérique n’est pas un pays blanc...
      La terre a été volé par les blancs, après génocide les indiens, fait venir les africains pour réduire en esclavage etc.... La france est un pays blanc sûre, mais pas les USA !

      Que tout le monde reste chez soi... Okay.
      Manifeste pour que la france ferme ses balises militaires en afrique francofolle, arrête les soutiens aux dictateurs ou rebellions selon les intérêts, la monnaie de singe française le franc des colonies françaises d’afrique, l’ing"rance dans les affaires des autres...

      Chiche

       
    • @Avomir
      Tu as du trop regarder les Bisounours a la télé. Il est bon aussi de se plonger dans les livres d’Histoire. Le monde a toujours été un combat, un qui envahi l’autre et ainsi de suite.

      Oui les Usa sont un pays de blancs. Conquis sur les indiens qui l’avaient conquis sur d’autres.
      Tout comme les romains ont conquis des territoires et y ont imposé leur langue et leurs lois. Les Francs, les vikings, les arabes, etc.
      Ce sont bien des européens qui ont peuplé cette terre américaine et y ont imposé leur langue, mœurs, lois.......
      Maintenant ça aussi ça peut changer. Mais ce sera pour plus tard .....

      Pour ce qui est des -esclaves-, quand je vois aujourd’hui comment les africains viennent en Europe je me dis qu’a l’époque aussi il devait être facile de les faire venir en Amérique sans être obligé de leur courir après dans la savane.

      En Europe au 18 -19 et meme 20 ème siècle des types rassemblaient leurs économies pour monter sur un bateau pour les Amériques, ou l’on sait aujourd’hui que les conditions pour un ouvrier dans les usines du nord étaient plus pénibles que celles d’un esclaves du sud.
      Certains ouvriers blancs ont faits fortune ou s’en tirent pas mal. Les noirs une fois libres, pour beaucoup ont sombré dans la misère, ça c’est un autre problème. il ne reste donc plus pour eux qu’a chouiner, et il y a toujours des gens pour exploiter les chouineurs.

       
    • @avomir : en voyant votre commentaire plein de bon sens je n’avais aucun doute que des grincheux zidentitaires allaient bondir histoire de donner des leçons d’Histoire Revisitée selon lesquelles
      - il est normal et dans le sens de l’histoire que des civilisations se fassent envahir par la force mais qui en même temps pestent contre l’islamisation en Europe et le Grand Remplacement lol (Double standard, j’écris ton nom !!)
      - il est de bon ton de faire des parallèles complètement délirants entre les vagues migratoires entre l’Europe et l’Afrique depuis le XXe siècle (comme si la distance USA-Afrique était comparable à celle Afrique-europe, qui plus est sans les moyens techniques de l’ère moderne), au commerce d’esclaves qui n’ont jamais rien demandé...Quant à savoir si entre l’esclave et l’ouvrier du nord lequel des 2 trinquait le plus, c’est pas à nous d’en decider (même si j’ai personnellement j’ai ma petite idée...) On y était pas, et c’est pas un concours du "c’est nous qui z’avons le plus souffert !!!"
      A croire que les tribus africaines ’au fond de leur savane’ auraient par je ne sais quel Miracle ouï dire du miracle américain et décidé d’y débarquer à l’improviste.... LOL
      Ahlala qu’est ce qu’il faut pas lire...
      Quant a la réussite american dream des ’18 19 20ème siècle’ jusqu’au années 50, l’esclavage et la ségrégation étant passé par là je pense qu’il ne devait pas être si facile pour un afro Américain de vivre l’American dream en mode ’y’avait qu’à’ à l’époque... (parce que oui, c’est aussi ça l’Histoire, pas la peine d’être un Bisounou pour l’admettre). Cela étant dit, j’admets allègrement que la communauté afro américaine moderne, qui n’a jamais eu à connaître ses difficultés de son vivant et ne peux plus s’en revendiquer, se morfond depuis bien trop longtemps dans la pleurniche et l’auto justification sur bien des sujets...

       
    • @Pinette
      Dans ce cas ne vient pas pleurer si les Africains viennent conquérir l’Europe.
      Si c’est le sens de l’histoire qu’un peuple en remplaçe un autre quand c’est à l’avantage des blancs, le retour de bâton est possible aussi.

       
    • #1784771

      @benny

      Le retour de bâton risque d’être très douloureux pour ceux qui légitiment l’invasion de l’Europe...

      Quant à l’histoire des amérindiens il faut rappeler qu’ils se sont battus pour conserver leurs territoires.

      PS : j’aime beaucoup cette tendance qu’ont certains hystériques de ce forum à qualifier tout ceux qui les contredisent """d’identitaires"""(on croirait entendre des communistes traitant tout leurs contradicteurs de fascistes et de réactionnaires...) reste à savoir quel est la signification exacte de ce terme ainsi que de trouver en quoi leurs idées et propositions seraient négatives...

      Quoi qu’il en soit si défendre la civilisation européenne et les peuples occidentaux fait de nous des identitaires alors soit, mais en contrepartie cela fait de ceux qui nous contredisent des gauchistes ennemis du peuple et traître à la patrie... A bon entendeur.

      Ce pas étonnant que les """"identitaires""" aient beaucoup plus d’influence auprès du peuple que les gens de votre espèce étant donné que les occidentaux ne sont pas masochistes au point d’accepter sans rien dire que l’on les rendent responsable de tout et que l’on organise leurs disparition.

       
    • @mort de rire
      Les hystériques se sont bien ceux qui justifient ce chaos ambiant en justifiant l’éradication des peuples quand ça les chante et à réécrire complètement l’histoire tout en prétendant en donner des leçons. Mais c’est vrai que c’est tellement plus facile de se tirer dans les pattes entre nous à coup de noms d’oiseaux et de faire le jeu de l’Empire. Sur ce coup, vous êtes le pion parfait.
      Ce chaos communautaire qui se passe aux Etats unis va bientôt arriver chez nous et il edt consternant de voir certains ici souffler sur les braises.

       
  • Derrière les groupes structurés des suprémacistes Blancs il y a exactement, je dis bien exactement, les mêmes personnes que derrière les antifas. Je vous laisse deviner quelle est leur appartenance ethnico-religieuse...c’est bien simple, dès qu’il y a un groupe organisé composé d’individus bêtes et méchants tu peux être sur qu’ils sont derrière à la manœuvre...vous voyez de qui je parle ? Mais gardez-le pour vous parce que si vous le dîtes un peu trop fort les emmerdes vont vous tomber sur le coin de la figure !

     

    Répondre à ce message

  • Des swastikas et des drapeaux bizarre avec la croix de malte, il y en avait un paquet dans certain rassemblement, des drapeaux avec le symbole lambda comme sur les boucliers des guerriers spartiate de l’antiquité aussi.
    Chercher sur Qwant ou Gogole c’est pas difficile.
    La manif en question devait rassembler différents groupes et organisations pas forcément proche idéologiquement, mais le fait est qu’elle à surtout attiré tous ce que les États-Unis compte de suprémaciste blanc. Notamment le kkk et des groupuscules néo-nazie.

    En face je suis pas trop sur qu’on ait affaire à des antifa au sens ou on l’entend en France. black live matter ce ne sont pas des antifa, il faut pas tout confondre. En France la plupart des antifa sont blancs. Et les blancs qui participent aux actions de BLM ne s’habillent pas tout en noir et ne masquent pas leurs visage.

    Les blancs états-uniens sont des grands paranoïaque et les suprémacistes sont les plus symptomatique de cette paranoïa généraliser. Pas étonnant que ce pays soit le champion du monde des attaques préventive...

    Les États-Unis constitue une société éclaté et profondément inégalitaire.
    De plus ce que nombre de visiteurs de ce site considère comme une qualité, à savoir, le respect de la culture et des traditions, est à l’origine des divisions qui déchire ce pays fondé par l’esclavage, ou on lynchaient des noirs pour se divertir jusque dans les années 50.

    Les États-Unis sont à la fois multiculturel et multiraciale, et le fait que certaine communauté ne peuvent pas se supporter ni change rien.
    Supprimer tous les noirs, les chinois, japonais et tous les latinos voir même les juifs des États-Unis et que reste-il ?
    Certainement pas la première puissance mondiale...
    Pensé que les États-Unis pourrait devenir un jour un pays majoritairement blanc est stupide, ce ne serait même pas dans leurs intérêts.
    Et d’ailleurs les blancs ne sont pas légitimes pour imposé leurs groupe ethnique dans un continent qui est historiquement ethniquement indien.

     

    Répondre à ce message

    • #1783983

      En 1950 la population des États Unis était à 90% blanche, dès cette époque les USA ont été une puissance mondiale....

      Certains feraient mieux de mieux se renseigner au lieu de s’exprimer à tort et à travers, au lieu d’écrire des conneries tu aurais dû te renseigner au sujet de l’histoire des USA.

       
    • Vous devriez faire un petit tour à Detroit c’est super génial.

       
    • @mdr

      En 1790, la population afro était de 20%, en 1850 de 15%, en 1950 de 10%, et aujourd’hui de 12%... 50% dans les prisons, 300% plus arrêtés et 400% plus condamnés à mort.

      Si les usa sont puissants militairement et économiquement, c’est parce qu’ils sont le bras armé de l’oligarchie européenne séculaire, belliqueuse et racialiste.

      Depuis leur indépendance bidon, les usa n’ont jamais cessé d’être développés par la France, l’Angleterre, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, en un mot, les croisés.

      Raison pour laquelle on retrouve la croix de saint georges partout, sur les drapeaux européens, chez les sudistes, au KKK, chez les nazis, ou chez les opposants de Poutine ou de Maduro... quand elle n’est pas celtique... oui je sais, c’est débile en Amérique (du sud).

      Aucun blanc ne changera cette réalité qui arrange bien. et aucun non blanc n’y pourra jamais rien

      Donc arrête de raconter n’importe quoi et contente-toi de rigoler bêtement !

       
    • #1784764

      @Ed

      Donc relater des faits c’est raconter n’importe quoi maintenant ? Ce n’est qu’à partir de là fin du 19eme siècle (qui coïncide avec le commencent de l’arrivée massive d’immigrés européens en Amérique du Nord et à l’industrialisation massive du pays) que les USA ont commencé à devenir une puissance, celui qui prétendra le contraire est un imbécile

      Alors bon lorsque locksman vient nous dire que si les USA devenait un pays majoritairement blanc ( ce qu’ils sont depuis leurs fondation ), ce n’est pas seulement raconter n’importe quoi c’est aussi faire preuve d’inculture totale et de stupidité (mais que demander de plus à ceux qui répètent les postulats du système).

      Tu devrais commencer par t’appliquer à toi même tes propres conseils, déjà que tu nous a avoué récemment n’avoir pas lu d’ouvrages philosophiques Grecs mais que cela ne t’empechait pas de venir rendre Platon et Aristote responsables du cosmopolitisme sur la base de raisonnement douteux...

       
    • Commence par mettre de l’ordre dans ta tête et par savoir ce que toi-même tu racontes, avant d’essayer de juger mon propos qui t’échappe de A à Z.

      Les USA deviennent-ils une puissance vers le XIXe ou à partir de 1950 ? MDR

      Quant à Platon et Aristote, je les ai étudié à l’Université, je ne les rends pas personnellement responsables et je ne parle surtout pas en leurs noms (d’autant que l’authenticité leurs biblio est très discutable) , je parle de concepts et de systèmique, pas d’individu, gros béotien.

       
  • #1783824

    Oui , bon , on va pas en faire tout un plat ! S’il est avéré que ce rassemblement est vraiment ce que les "pas chômeurs" en disent , on peut ne pas être d’accord ; mais respectons la liberté de réunion , c’est un acquis à conserver . Quant à l’agresseur , il faut être ferme , au trou pour un bon moment .

     

    Répondre à ce message

  • Ce connard qui continue à filmer tout en demandant autour de lui d’appeler les secours !

     

    Répondre à ce message

  • Bel engin que la Dodge Challenger, mais malheureusement pas très solide comme on peut le constater dans la première vidéo !

     

    Répondre à ce message

  • Un beau spécimen dans la vidéo de "Pont d’Arcole" à 0:36 à 0:37

     

    Répondre à ce message

  • Pour info et par souci d’exactitude, par rapport au contenu du texte :

    Le Général Lee n’était pas spécialement favorable à l’esclavage, il y était peut-être même opposé. Il s’est battu pour le camp sudiste par honneur et loyauté, indépendamment des oppositions mineures concernant le statut des esclaves. Mineures, oui, il faut le rappeler, parce que la guerre de sécession n’a pas pour enjeu l’esclavage, mais la dette odieuse des états du sud aux usuriers du nord. C’est, initialement, un contentieux quant au payement de cette dette et une manipulation politique pour justifier une guerre et permettre le contentement des usuriers. L’esclavage entre aussi dans l’équation, par rapport à la main d’œuvre potentielle pour les riches industriels Yankees (peu onéreuse et surnuméraire) qu’aurait alors représenté une potentielle libération des esclaves ; à l’époque au service de petits propriétaires qui, plus souvent qu’on ne le pense, les traitaient bien.

    Il faudrait le rectifier.

    Amicalement,

    TM

     

    Répondre à ce message

  • Le général Lee est avant tout un général sudiste appartenant aux confédérés, avant d’être un général pour l’esclavagisme, même sur ce site l’information est transformée pour rendre ces anarchistes démocrates plus "démocrates" que les républicains.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents