Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Christine Bravo raconte avoir "subi trois tentatives de viol, dont une à TF1"

« J’estime que le coup de genou que je lui ai asséné ce jour-là dans les parties génitales m’a remboursée. Je n’ai pas été une vraie victime. »

Christine Bravo a été un visage incontournable de la télévision française des années 90 et 2000. L’animatrice, entre autres, de Frou-Frou et d’Union Libre, revient sur sa carrière dans un entretien à Télé Loisirs, publié jeudi 1er février et réalisé à l’occasion de la diffusion prochaine d’un documentaire sur ses émissions, sur C8. Elle évoque notamment le sexisme du milieu de la télévision et les agressions sexuelles qu’elle a subis.

« J’ai subi trois tentatives de viol, dont une à TF1, il y a vingt-cinq ans. Un homme, dont je ne donnerai jamais le nom, m’a enfermée dans son bureau et arraché mon soutien-gorge », se souvient-elle. « J’ai hurlé, ça m’a sauvée. Mais les gens avaient la tête baissée quand j’ai pu sortir. Il n’y avait aucune solidarité envers les femmes à l’époque. Ce genre d’incident était monnaie courante », a déploré l’animatrice.

Christine Bravo encourage les victimes à parler « d’abord à la police plutôt que sur Internet ».

Lire l’article entier sur mobile.francetvinfo.fr

 

 

En 2011, dans l’émission de Ruquier sur Europe 1, Fabrice a pincé les nibards de Chistine, qui n’a pas porté plainte (attention, la scène choc est déconseillée aux mineurs, aux homosexuels et à Caroline de Haas) :

 

 

En 2016, Christine offre des culottes sexy à Lapix en plateau dans une émission de service public :

(Pour voir Anne-Sophie s’extasier devant les dessous, cliquez ici)
 

 

Karine Le Marchand répond en 2016 aux questions cochonnes de Thierry Ardisson, un animateur producteur qui sera en 2018 mouillé dans une sale histoire avec son chroniqueur gay :

(Pour voir Karine Le Marchand dire des cochonneries, cliquez ici)

Le sexe, une « liberté » qui peut coûter cher,
lire sur Kontre Kulture

 

Sexe et provocation à la télé, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Ce genre d’incident était monnaie courante" ...

    oui, dans la société post68arde , et en particulier dans les milieux dominés par cette idéologie pas très catholique.
    La mouvance "meetoo’ touche à 80 pour cents des communautaires si on en croit larry david...Et tous se sont à un moment donné déclarés solidaires du féminisme...Cela en est cocasse..officiellement ils défendent le droit des femmes et officieusement ils sautent sur les greluches et se branlent dans des pots de fleurs...puis ils reprennent une mine grave quand ils passent à la télé pour nous donner des leçons de morale...

    Alors Christine on ouvre les yeux ?
    Nan, la soupe est trop bonne...mieux vaut demander encore plus de "féminisme "...

     

  • C’était au crétacé ou au carbonifère ?

     

  • ’...Un homme, dont je ne donnerai jamais le nom...’

    Tout est dit. alors pourquoi elle ne ferme pas sa gueule au lieu de foutre de l’huile sur le feu. grosse conne, victime a 2 balles.

     

  • Désolé à 3 égards :
    - pour la victime, qu’elle obtienne justice.
    - pour les hommes de TF1 qui ont des goûts de chiottes
    - pour nous tous qui continuons de subir leurs programmes


  • Alors c’est la meilleure celle-là...elle qui est connue, et je l’ai entendu de la bouche même d’un ancien de ses "protégés", pour ne penser qu’à se taper tout les jeunots mignons qui pouvaient croiser sa route, en leur promettant un coup de pouce pour leur carrière. Quelle hypocrisie... C’est à vomir.

     

    • Dur dur de balancer un porc quand on est une truie.


    • jusqu’à preuve duu contraire ,une femme a le droit de choisir ses partenaires et doit être consentante.pour qui te prends tu ?Tu fais partie des gros lourds qui croient que l’on peut tout se permettre avec les femmes


    • @Guernica Comme toi ,je sentirais comme un parfum malsain de mecs frustrés qui règlent leurs comptes sur ce site
      . Le genre 68retards puants qui remonte des égouts ,avec prétentions masculines injustifiées , insultes sur le physique des femmes et j’en passe parfois c’est marrant ,parfois c’est lourdingue .
      J’aimerais voir la tronche de ces messieurs et leur apparence. Car je doute qu’ils soient tous
      des Apollons doublés de cerveau à la Tesla ,au vu des comms pas toujours malins .
      Un certain terrorisme intellectuel pèse aussi dans comms béni- ouioui de certains, toujours OK avec tous les sujets proposés .
      On ne défend pas un accusé de viols avant de savoir la vérité et on évite d’inventer des scénarios pour s’absoudre soi méme de ses propres vices .Si c’est pour dire qu’on est toujours OK ! avec tous les sujets ,autant fermer le site !


    • @Aberrant
      Certaines ont dénoncé weinstein et le génie des lumières Woody, et notre Bravo nationale vient mettre son petit grain pour ne pas se laisser doublée dans les mediats, sans jamais dénoncer son agresseur pour un viol quand même , et selon toi on devrait la croire sur parole.


    • @ Pithole Je me fous de mme Bravo ,dont je ne sais ni qui elle est, ni ce qu’elle raconte ,je ne sais méme pas quel est son problème de cul .
      Je n’ai pas de télé ,pas d’Iphone de compte ,face- de- cul, ou autre ,je ne sais pas qui dit quoi ou quesse à la télé, car je n’en rien à foutre .
      Ce qui m’importe c’est justement que les Français sortent de ces minables débats sans intérèt sur les les nonentities de ce territoire , pour se soucier du sort qui va leur étre fait sous peu .
      Les Femmes comme les Hommes feraient bien de se préparer au pire ,en s’alliant ,plutôt que de perdre leur temps à prendre parti pour des certitudes inutiles .
      Le terrorisme intellectuel c’était l’apanage des 68 retards et vraiment faudrait changer de registre sur les femmes 50 ans plus tard .
      La virilité n’a rien à voir avec la bite ,mais avec l’intelligence ,le courage , le respect pour les plus faibles ,l’engagement ,l’honneur et le patriotisme inconditionnel . Le reste c’est de la niaiserie qui nous met au niveau de nos ennemis .TV pour demeurés , propagande
      et distraction polluante Voilà ce que sont ces émissions des ragots de bas étage pour éviter au masses de réfléchir Ceci comme le sport d’ailleurs ,la drogue des moutons qui se trompent de combat . Wakingtimes.com propose un bel article à ce sujet .


    • @NATSOCE
      T’emballes pas, donner une opinion sur un sujet proposé par E&R ne fait pas de moi un inconditionnel de la vie des stars à trois balles. Justement, ces derniers temps avec toutes ces violées y a vingt ans, et que l’on ressort de nos jours, c’est un signe de la main perdue par les médiats dominants sur le sérieux de notre société, info, économie, géopolitique etc...D’ou cette frénésie de ramener les femmes à la rescousse en leur miroitant des faits dont la grange majorité n’a jamais été victime, mais dont elles devraient se considérer comme solidaires par leur féminité avec ces stars contre ces porcs, nous tous. Et donc, ne regardez pas la télé, n’écoutez pas la radio, mais de grâce pas de jugement à l’emporte pièce sur les simples gens.


  • Un grand bravo à ER qui continue la campagne "#balance ton porc", devenue muette comme par miracle après les affaires Darmarin, Jeremstar, et maintenant Tariq Ramadan.


  • #1893339

    Bravo à Christine, qui ne s’est pas facilité la tâche avec son penchant pour la boutanche !
    C’est plus dangereux quand on picole !
    #balancetafiole

     

  • On sait tous par expérience que les nanas sont parfois pires que les mecs sur certains sujets (dont celui qui nous occupe). Néanmoins, elles ont tout de même le droit que le partenaire avec qui elles ont envie de faire des folies ne leur soit pas imposé, ça n’est quand même pas excessif comme requête.



  • Christine Bravo raconte avoir "subi trois tentatives de viol



    Il y a des hommes qui sont quand-même pas très difficiles.

     

  • Je la cite :

    « J’estime que le coup de genou que je lui ai asséné ce jour-là dans les parties génitales m’a remboursée. Je n’ai pas été une vraie victime. »

    ==> BRAVO ! C’est le cas de le dire !

    Depuis que ces dénonciations de "dénoncetonporc" ont commencé, je me demandais comment cela se faisait que ça n’arrivait jamais, mais là, enfin une qui a réagi comme il faut.
    Les tribunaux, trouver des preuves, être confronté au violeur, dénoncer sur le web, etc, tout ça, c’est de la merde, Mesdames, faites plutôt comme Mme Bravo, c’est terriblement plus efficace, beaucoup plus douloureux, et ça rend le gars impuissant pour longtemps (1 an - 2 ans, voire plus), voire stérile, donc vous rendez en plus service aux potentielles futures victimes. C’est l’idéal, franchement, en plus, la très grande douleur induit un traumatisme psy qui freinera le con à l’avenir.

    Et là, elle est costaud, c’est une sportive, elle a dû lui écrabouiller tout ça, grave. :-)

    un seul regret : que celle d’Haziza n’ait pas fait pareil. ^^

    C’est de ça dont ont besoin ces mecs là, ça lui aurait fait du bien.

     

  • « d’abord à la police plutôt que sur Internet »

    Depuis l’affaire Weinstein, il y a plus de chances que la police prenne les plaignantes au sérieux. Comme quoi il y a parfois des choses qui évoluent positivement.

    Vivement un hashtag : "balance ton pédo", mais là on peut rêver.

     

    • Et bien, je pense que tout ce bruit fait autour des délits des personnalités du show biz ou show politique n’est que du spectacle. Les tgi de France n’appliqueront toujours pas la Loi. Cela fait vendre, mais cela ne fait toujours pas de justice pour le peuple .


    • Prendre une plainte au sérieux pour une main au cul, ou au seins, en appelant ça une aggression sexuelle pour moi c’est pas positif.

      Ca mérite une claque dans la gueule, si la réponse est négative. Ou un moment agréable si la réponse est positive.

      Mais dans le monde castré et apathique dans lequel on vit je sais que c’est pas la vision majoritaire.


  • Vouloir violer Christine Bravo ...effectivement là c’est bien la démonstration d’une véritable déviance... fin j’me comprends ^_^

     

  • Si l’homme par essence est un dégueulasse (ce qui n’est pas entièrement faux) et si la femme est un temple de pureté et a droit à une protection absolue (ce qui n’est pas entièrement faux non plus : exemple : ma mère) , il faut s’en tenir donc aux pratiques de la société traditionnelle encore en vigueur dans les sociétés méditerranéennes : la femme à la maison, l’homme au boulot. Les affaires et la politique à l’homme. La vaisselle et le balais à la femme. Et c’est tout. Et c’est connu.

    La vaginocratie actuelle a pour origine les prétentions des sphinges américaines à s’introduire dans l’espace masculin du travail et de la politique et du sport : il faut les en virer résolument et tout rentrera dans l’ordre. .

    Elles disent, "oui mais on est capables autant que les hommes" ! C’est ça ! Pire que tout. Elles sont même plus capables que les hommes et c’est ce qui les rend particulièrement dangereuses. Quand la guerre sera déclarée et qu’on décrétera la mobilisation générale, on verra combien il y aura de femmes dans les tranchées, capables ou pas capables. Elles se feront un devoir de cocufier le poilu et de sauver la race. Apparemment, c’est raté pour 14-18, pour 39-45 et pour la grande bataille de Calais qu’on est en train de perdre. ,.

     

    • C’est une vision plutôt réductionniste de la femme. Pendant la guerre de 14-18, les femmes se sont retrouvée seules pour élever les enfants, gratter la terre pour y faire pousser le blé et remplir les obus de poudre qui les ont rendues stériles. Pourtant, il y a très peu de littérature qui leur rende hommage. Si les hommes ont pu manger dans les tranchées et rester en vie grâce aux cartouches c’est bien à leurs femmes qu’ils le doivent. Un homme valide sur deux est mort ou fut estropié pendant cette période. Si elles ont fauté, elles ne sont pas à blâmer, vu le nombre d’alcooliques, de gazés et victimes d’obusite qui étaient devenus inaptes à la gaudriole.

      Pendant 39-45, elles se sont débrouillées pour assurer la gamelle de la famille pendant que les maris étaient prisonniers en Allemagne ou au STO. Elles avaient déjà acquis une maîtrise de la technologie et étaient nombreuses dans la résistance avec des paires de coronès quii feraient honte à beaucoup de mâles les rabaissant à ce jour.

      Ma grand mère a tenu un café restaurant et une ferme toute seule, son mari étant mort jeune des suites de l’ypérite elle a assuré la survie de sa famille sans jamais se plaindre. Cette femme ne s’appelait pas Le Marchand ou Bravo, ça c’est certain.

      Quand au tsunami des migrants, combien d’hommes Français sont capables d’aller leurs frotter les oreilles à ce jour. J’ai l’impression que vous comptez beaucoup sur les femmes pour résoudre cette invasion, mais vous que faîtes vous ? à part clavarder...


    • A Charlot : je vous ai bien compris. Je parlais des femmes d’aujourd’hui. Celles d’autrefois, c’était autre chose. Elles ne trouvaient pas honteux de tenir la maison.


  • Christine Bravo raconte avoir "subi trois tentatives de viol, dont une à TF1"
    Au punaise de punaise, il y en a qui ont faim (Misère du désir, disait un essayiste contemporain, Ah.. j’ai son nom sur le bout de ma paluche, t’en veux une dans le beignet pour te rappeler son blase ? )


  • Un homme, dont je ne donnerai jamais le nom, m’a enfermée dans son bureau et arraché mon soutien-gorge »

    Si tu n’as pas voulu donner le nom c’est que certainement on t’aurait viré manu militari .Conclusion pour faire de la télé, vaut mieux fermer sa gueule et l’accepter sans rien dire .C’est vrai que le métier est plus honorable que sur un trottoir Parisien, mais ça c’est un effet d’optique , puisque tu dis "Ce genre d’incident était monnaie courante » Oui, mais quand on dit dis rien, paraît-il qu’on monte en grade .


  • " la télévision française des années 90 et 2000"

    C’est devenu le meilleur truc pour exister ou (re)faire parler de soi. Perso, je trouve que c’est vraiment triste d’être une femme ; elles sont toutes si prévisibles. Sans leur allié indéfectible (les homos- bobos de gauche) on n’en serait pas là. Maintenant, elles s’en sont même prises à Chuck Close, un peintre de renommée mondiale, pour harcèlement sexuel. Le seul truc : le mec est déjà depuis trente dans une chaise roulante ! Ça ne s’invente pas. Mais bon il aurait dis des choses inappropriées et donc qualifiable d’harcèlement sexuel.Je trouve que toute cette hystérie n’est pas si mal car cela nous montre, si besoin en est, à quel point les femmes sont des êtres si mystérieuses et fascinantes.


  • Quel homme sain et équilibre s’adonnerait aux plaisirs avec une telle cagole. Il vaut mieux chez être soi, près de sa bien-aimée que de se taper pareille laideronne ! Il y a des femmes qu’il vaut mieux éviter en toute circonstance. Sortez couverts s’il vous donnait l’envie de batifoler de chardons en chardons ardents.

     

    • Euuuuh il y a 25 ans elle etait plutot sexy C Bravo.... C est sur qu’ aujourd hui..... Mais bon dans ma petite ville de province ou j ai passé mon enfance il y a eu une mamie de 80 ans qui s’est faite violée et, elle, même à 25 t’aurais pas eu envie, conclusion qd tu violes c’est que tu as un pb ds ta tête et pas que sexuel...


  • #1893434
    le 03/02/2018 par Jack Langue & François Fion s’amusent...
    Christine Bravo raconte avoir "subi trois tentatives de viol, dont une à (...)

    Christine Bravo raconte avoir "subi trois tentatives de viol, dont une à TF1"
    Une preuve évidente de fin de civilisation ..... Christine Bravo....Heiin .... Christine Bravo ....on est au fond, au bout du bout (et ça s’appelle le côlon, juste après c’est le rectum, puis la chute et la noyade, et enfin une grande vague vient nettoyer le tout, et ça, ça s’appelle canard WC)



  • "Un homme, dont je ne donnerai jamais le nom, "



    Le genre d’info qui ne sert a rien et qui n’aide personne.
    C’est sur qu’ elle , avec son témoignage contrairement aux femmes de son milieu elle montre de la solidarité... mais pas envers les victimes , plutôt envers les agresseurs.


  • Provocante comme elle est ! Je m’étonne que cela lui soit arrivé que trois fois... Mais c’est une forte femme dans tous les sens du terme et elle sait se défendre et se faire respecter, si j’étais un homme, je n’irai pas m’y frotter...


  • Trois tentatives de viol, seulement ? Dans le milieu de la télévision, cela équivaut à l’employée d’une entreprise que personne ne remarque et à laquelle personne ne demande jamais, ce qu’elle fait ce soir.

    Très sincèrement, j’imagine mal, l’intensité de la pulsion qui me donnerait envie de violer l’intéressée. Mais bon ! l’égout et les couleurs ne se discutent pas. Et puis, "Little ziza" n’était peut-être pas dans ses jupes... LOL


  • "(Pour voir Karine Le Marchand dire des cochonneries, cliquez ici)"

    Mdr ! Oh que oui je veux.


  • Etonnant de la part d’une femme qui n’a jamais donné l’impression d’être faible.
    - Premier point important à déconstruire : les "porcs" s’en prennent à tout type de femme (j’oserais recommander d’aller jeter un coup d’oeil au fait divers "Alexia Daval", très instructif).
    - Avec le recul de ces derniers mois, je peux tirer la conclusion qu’il s’agit moins de "porcs" ou autre qualificatif fleuri qu’un privilège de gens de pouvoir. Et cet élément n’est évoqué nulle part dans toutes ces histoires alors qu’il crêve les yeux (tout s’explique). Il s’agit bien de rapports de domination liés au pouvoir et non au fait d’être un homme ou une femme qui provoque ces comportements. Car il n’existe aucune égalité dans une entreprise. L’énorme arnaque du féminisme à deux balles ne sert qu’à masquer ce fait. L’entreprise est le lieu de pouvoir et de hiérarchisation par excellence. On n’y travaille jamais pour être égaux mais pour monter sur les autres jusqu’en haut de la hiérarchie, qu’on le fasse par ambition ou pour jouer les faillots.
    - On constate que le féminisme se préoccupe exclusivement de harcèlement dans son propre milieu socio-culturel. Les féministes n’ont rien à f.... du harcèlement en usine ou à Monoprix malgré les déclarations toutes plus démago les unes que les autres.
    - On constate ainsi que tous ces milieux dits "progressistes" sont les pires "coupe-gorge" derrière les sourires de façade. Leur statut auto-proclamé ne les a pas préserver des "déviances masculines", au contraire : elles les ont exacerbées.
    D’ailleurs, Alain Soral a expliqué il y’a déjà bien longtemps que ces milieux (politiques, show-biz....) attiraient absolument tous les "queutards" et dézingués possibles. C’est connu comme le loup blanc.
    Voilà donc une belle fosse à purin dont les odeurs finissent inévitablement par remonter malgré le couvercle à triple-joint vissé dessus.


  • Comme quoi Soral avait raison de dire qu’in journaliste c’est une pute ou un chômeur.
    Et on en parle pas quand c’est une femme.


  • Christine Bravo ne veut pas être laissée pour compte.
    Toutes les nanas de la télévision, cinéma etc... se font ou violer ou il y a eu tentative alors pourquoi pas elle.
    C’est vrai, il n’y a pas de raison.
    Lamentable !


  • Ah bon ils n’étaient sans doute pas en pleine possession de leurs moyens à ce moment là ! Ou alors ils étaient désespérés...

     

  • Ouf !
    Ce soir j’étais au bord de la dépression , mais à lire certains commentaires ne manquant pas d`humour à ce sujet : ça va mieux !
    Vous m`avez sauvé , merci ;-)



  • « On est en 2016, quand même ! »




    Merde, quand même ! Et 16, c’est très étroit.
    Dis-moi, on est à la télé aussi, face à un public (de Neuneu, certes), mais peuvent traîner quelques âmes sensibes ; va savoir. Des gaziers qui se diraient, plus tard, en baissant ton froc :



    « Ben pourquoi pas... on est en 2000 et quelques quand même ! »



    En public, tiens-toi bordel ! Voilà ce que devraient enseigner les pères.Ce qui signifie que certaines vont devoir la fermer. Que l’on soit en 2018 ou quoi : quand même.


  • Elle prend ses désirs pour la réalité, mémère !


  • Christine Bravo se plaint de plusieurs tentatives de viol ? Décidément la coke fait des ravages à la télé. J’ignorai qu’elle pouvait provoquer des pulsions incontrôlables à l’endroit d’une baleine échouée sur la plage. Il ne manque plus que la déposition de Ruth Elkrief pour sodomie forcée et la boucle sera bouclée.


  • Désolé, je ne sais pas qui est Christine bravo, quoiqu’il en soit, faut vraiment être une raclure de bidet et une merguez à la place du cerveau pour violer une personne non consentante.

     

  • ils ont faim à la télé parfois....franchement ca a jamais été un sex symbol bien au contraire.


  • Le jour où il y aura autant de femmes que d’hommes sur un chantier, qui feront exactement la même chose pour le même salaire...là je voudrai bien entendre la propagande actuelle pseudo-féministe.

     

    • Superbe cette remarque ! Et tellement vraie !


    • Etant donné que la plupart des français sont soit employés, soit artisans/commerçants/indépendants et par conséquent sont soumis soit à une grille indiciaire pour les premiers soit à une auto-rémunération peau-de-zob pour une grande partie des seconds, la proportion de population touchée me semble particulièrement réduite et concerner uniquement quelques bobos cadres citadins. Je suis persuadé que dans 90 à 95% des cas les salaires sont les mêmes pour un même emploi et que tout le reste n’est que propagande.


  • Quand on est une femme respectable on ne passe pas son temps à agiter le chiffon rouge, qui plus est devant des millions de téléspectateurs...


  • Et si ça c’était passé dans une Rolls Royce .. ?


  • Christine bravo vulgaire comme c’est pas permis, toujours à faire des allusions sur le sujet dès qu’elle en a l’occasion, qui se "plaint" face caméra d’avoir été "bousculée" ? C’est comique, surtout qu’hors caméra à mon avis ... Bref ....
    C’est dans l’air du temps dans une France en perdition, c’est être du "bon" côté, c’est s’attirer les "sympathies" des uns et des autres, se donner un air respectable ...
    C’est hyper malsain.


  • On aimerait le même retentissement meRdiatique concernant les migrants et les viols en Suède, en Allemagne, etc ... Et en France aussi !
    Bizarrement silence radio ...

    #BalanceTonMigrant !


  • Encore un énième fait divers mis en lumière pour signifier le despotisme intrinsèquement lié à la masculinité et par extension la virilité vecteur de domination et de chosification de la féminité.
    La contestation étant un élément essentiel de la virilité, il faut l’annihiler par tous les moyens, y compris en exposant de manière quasi systématique les symptômes et non les causes véritables de la généralisation de ces comportements de mâles dégénérés en les faisant passer pour ce qu’il ne sont absolument pas : une composante essentielle et manifeste de ce mal absolu et responsable de la violence du monde, la VIRILITE ! (CQFD)
    Il y a une véritable épidémie de stars et autres personnalités public à l’influence cognitive certaine (consciente ou pas) sur la masse informe d’individualités abreuvées aux mamelles médiatiques.
    Nous sommes en présence d’une stratégie globale de manipulation allant en apparence dans toutes les directions mais ayant un but commun et inavoué explicitement, celui de maintenir le système par la création de bouc émissaire.
    Ce bouc émissaire est à la fois dans la cellule familiale, dans les sphères du pouvoir, de la justice, et avant cela dans la sphère spirituelle : Le père.
    Après l’avoir achevé dans les cieux, dans le terrestre en décapitant le Roi, et le tuer à petit feu sur les champs de bataille puis littéralement sur le plan sociétale, la république continue inexorablement son entreprise de sape de l’homme (au sens large du terme) car son existence dépend de l’atomisation des individus indifférenciés qui compose ce qu’autrefois on appelait peuple et qu’aujourd’hui on nomme communauté !


  • Quel faute de gout, faut dire que la Bravo (nom sépharade d’Espagne) doit-être une chaude vu la façon d’ont-elle se comporte


  • Christine Bravo, Lapix, Nadine Morano, Caroline Fourest,... Euh, il faut être fou, dérangé, ou comme le dit un des camarades ici : désespéré !

    J’ai vu plusieurs clichés de Macron au Sénégal, avec Rihanna (!) : chaud comme une baraque à frites le gars !

     

  • Vous avez oublié de citer l’épisode ou elle
    tenter de rouler une pelle à Arnaud Montebourg


  • L’ étape suivante c’est de violer une vache. Jusqu’où ira la folie des hommes ?


  • jean benguigui, ce mi-grand qui se rapetisse encore plus avec sa remarque imbécile : " t’as de ces nibards aujourd’hui.... " Et si tu nous montrais tes noisettes petit scarabée ...


  • A bon TF1 est à Calais et il y a des migrants qui bossent à TF1 ?
    Font chier ces migrants, TF1 devrait agrandir les trottoirs de ses studios


  • Le monde de la TV n’a rien à envié à celui d’Hollywood : pour y grimper le CV n’est pas prioritaire. Il faut y faire allégeance politique ou sexuelle. Dans ce petit univers corrompu la femme est une victime choisie.

    Objectivement la Bravo n’a jamais brillé par un talent quelconque et pour avoir une place en or pendant si longtemps dans cet univers pourri ou tous attendent de vous la prendre il est certain qu’elle a du faire certaines compromissions. D’autant qu’à l’époque elle était connue pour avoir la bouteille facile et la cuisse légère.

    J’aborde donc son témoignage très très très tardif avec la plus grande circonspection et j’y vois surtout un désir de refaire parler d’elle et l’occasion d’y régler de vieux comptes. Sans physique ni diplôme, ni talent, ni papa on ne se retrouve pas à cette position avec sa vertu !

    Maintenant qu’un directeur de la programmation et autres consorts aient des goûts de chiottes et souhaiter partager autre chose avec elle que la bibine et le rail de coke quotidien cela reste aussi du domaine du possible.

    Avec de tels déviants tout reste envisageable. Pour ma part, la Bravo règle des vieux comptes, en faisant payer rétrospectivement à cet illustre inconnu violeur son droit de cuissage.

    Ok j’ai été obligée de coucher pour réussir, et j’étais d’accord pour le faire, mais coco je te fais payer maintenant le prix de ma passe consentie par obligation. Je te tiens et tu le sais.

    Enfin, ce que je vois surtout c’est que l’ingénierie sociale du système marche à fond, détournant la masse de l’essentiel par du fait divers avec la ferme intention de diviser les hommes et les femmes, comme elle le fait entre les races et les religions, les souchiens et les non souchiens, etc.

    Il suffit de voir d’où vient ce type d’ingénierie pour comprendre à qui elle profite. Les anglo-saxons l’utilisent pour isoler encore d’avantage l’individu et développer le communautarisme.
    Le règne par le chaos organisé et contrôler, le diviser pour mieux régner.

    N’oubliez pas que l’objectif final est la mise à mort de la cellule familiale, dernier rempart de l’individu, puis de la collectivité rempart de la nation, puis de la nation, rempart contre le gouvernement mondial unique totalitaire que l’état profond est en train de mettre en place...


  • Comme dirait Coluche "la main a louche ? Pollice Secours !!! ..."


Commentaires suivants