Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Cinéma de merde : la révolte antibourgeoise des bourgeois de l’Académie des César

C’est avec un délice inimaginable que nous avons appris la révolte des jurés de l’Académie des César, cette cérémonie consanguine – la monstrueuse parade – que nous arrosons de nos obus avec une joie mauvaise depuis des années. Enfin, leurs défenses craquent ! Nous avons gagné !

 

Hélas, le collectif représentant les 4700 professionnels qui votent lors de ces remises de prix n’a pas bazardé Alain Terzian (le producteur aux 100 films à la tête de ce réseau) pour imposer un nouveau cinéma français plus fort, plus fou, plus vrai, plus regardable ; les conjurés ont au contraire imposé leurs vues abominablement antidiscriminatoires : il y aurait trop d’hommes et trop de Blancs à la tête des Césars. Ah merde, du Ernotte dans le texte ! C’est donc de pire en pire.

 

 

Et le pire, c’est que les conjurés ont gagné : Terzian est parti, après avoir tenté une ultime lettre d’excuses et d’établissement de la « parité » – un agenouillement inutile, comme tous les agenouillements, suivez notre regard vers Yann Moix et Éric Naulleau – et depuis, c’est la fiesta révolutionnaire. Le cinéma de merde a gagné, les prochaines années vont être gratinées en termes de projets pédés, gouines, trans et autres babioles du fétichisme de la marchandise mondialiste (on espère que Cousin ne lit pas sinon on va se prendre une volée de bois rouge).

 

Cliquez ici pour voir les seins de Corinne Masiero
(avertissement aux plus jeunes : on vous aura prévenus)

 

C’est la splendeur Corinne Masiero, Capitaine Marleau dans le repoussant feuilleton de France 3 et porte-parole autoproclamé du mouvement de contestation, qui a défouraillé contre le mâle blanc dans Télérama :

« On ne peut pas juste changer de mecs et laisser faire que ça recommence. Pourquoi ne pas constituer un nouveau conseil d’administration avec uniquement des gonzesses, et pas toutes blanches ni âgée de 25 à 36 ans ? Il faut plus de diversité, pour être plus représentatif du métier et de la société. Ce n’est pas des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite qui ont, seuls, le droit de dire ce qu’il faut récompenser en France. »

La Masiero est restée scotchée à l’après-Mai 68. Pour elle, la droite fasciste est au pouvoir avec l’armée, les flics et les curés en embuscade. Les minorités souffrent, les artistes sont incompris et l’injustice est flagrante.
Plus sérieusement, les 4700 membres cotisants ont l’impression que la caste des 47 membres est un peu autocooptée :

Du côté des statuts de l’association [l’Association pour la promotion du cinéma, APC, régit l’académie et fixe notamment les conditions d’entrée], la situation n’est guère plus enviable, ceux-ci n’ayant pas évolué depuis très longtemps. Parmi ses 47 membres, les personnalités viennent de deux horizons : d’un côté, celles qui ont été cooptées à vie à différentes périodes de l’histoire de l’académie, et dont les dernières cooptations remontent à plus de vingt ans. De l’autre, des membres « de droit » qui intègrent l’association dès lors qu’ils sont français et ont obtenu un Oscar aux États-Unis. Mais les statuts ne permettent pas qu’un nouveau membre de l’association soit élu par l’intégralité des 4 700 membres de l’académie.

Parmi les annonces récentes, il y a celle d’intégrer une dizaine de femmes dans l’association afin d’atteindre la parité. Mais il s’agirait, de nouveau, d’un système de cooptation, vestige d’une époque que l’on voudrait révolue, celle d’un système élitiste et fermé. Tout cela aboutit à une structure où la majorité des membres de l’académie ne se retrouve pas dans les choix qui sont faits en leur nom et qui ne reflète pas la vitalité du cinéma français actuel dans ses très nombreuses composantes. (Le Monde)

Plus de femmes, une idée géniale. Maintenant, voici la liste des premiers signataires. Attention, toute remarque déplacée sera éliminée. C’est compris ?

Mathieu Amalric, réalisateur-acteur ; Yvan Attal, réalisateur et acteur ; Jacques Audiard, réalisateur ; Jeanne Balibar, actice ; Jean-Pierre Bacri, acteur ; Leïla Bekhti, actrice ; Bérénice Bejo, actrice ; Lucas Belvaux, réalisateur ; Saïd Ben Saïd, producteur ; Emmanuelle Bercot, réalisatrice ; Bertrand Bonello, réalisateur ; Pascal Bonitzer, réalisateur ; Robin Campillo, réalisateur ; Mati Diop, réalisatrice ; Léa Drucker, actrice ; Marina Foïs, actrice ; Michel Hazanavicius, réalisateur ; Reda Kateb, acteur ; Cédric Klapisch, réalisateur ; Gilles Lellouche, acteur et réalisateur ; Chiara Mastroianni, actrice ; Anna Mouglalis, actrice ; Sylvie Pialat, productrice ; Jean-Paul Rouve, acteur et réalisateur ; Ludivine Sagnier, actrice ; Céline Sciamma, réalisatrice ; Abderrahmane Sissako, réalisateur ; Omar Sy, acteur ; Bertrand Tavernier, réalisateur ; Karin Viard, actrice ; Roschdy Zem, acteur ; Rebecca Zlotowski, réalisatrice.

Tous ceux qu’on adore ! Les dignes successeurs des Delon, Ventura, Blier, Patellière, Enrico, Gabin, Deneuve, Montand, Bourvil, Marielle, Lonsdale, Yanne, Belmondo, Audiard, Darc, Carmet, Depardieu, Dewaere, Miou-Miou, Blanc, Anémone, Laforêt, Schneider, Girardot, Clément, Ronet, Denner, Rochefort, Serrault, Funès, Villeret, Galabru, Jobert, Huppert, et on en passe !

Le premier, on dit bien le premier, qui ose faire un lien politico-confessionnel entre les signataires actuels, on dit bien le premier, eh bien, il sort. Mais vous n’avez pas encore vu le pire.

 

Un pays qui porte Corinne Masiero au pinacle ne peut être que culturellement malade

C à vous, l’émission de propagande la plus aboutie du PAF, ose présenter Corinne Masiero comme « la rouge du cinéma français ». Regardez Lescure, qui a été à la tête de Canal+ et qui chapeaute le Festival de Cannes, trouver des vertus à la fiction Capitaine Marleau. Écoutez Masiero s’exprimer avec des « merde », des « chiant », des « génial », des « putain », le très haut niveau du gauchisme culturel dans une seule personne, comme le socialisme dans un seul pays.
Elle évoque ici son tournage avec Depardieu :

« On a parlé philosophie, religions, c’est un mec super cultivé, mais un putain de, ah mais c’est un truc de ouf quoi.... Et franchement il a été trop classe, en plus il a dit des trucs super sympas sur le téléfilm. »

 

Et ne manquez pas le vieux pruneau, au début de l’extrait ! Ne manquez rien, quoi. Une dernière chose : c’est pas parce que Corinne Misero ou le Capitaine Trumeau s’expriment comme des idiots congénitaux qu’on va cracher sur sa fiction, elle mérite son succès, le public de la télé française est tellement mort de faim qu’il confond des bris de canettes de bière avec des émeraudes.

Et maintenant ?

Le 28 février 2020 aura lieu la 45e cérémonie des César, on peut s’attendre à encore plus de féminisme, d’homosexualisme, d’antichristianisme, de pornocratisme, comme si on n’en avait pas eu assez. On peut aussi s’attendre à des salles de plus en plus vides, que les cartes d’abonnement bradées et autre Fête du cinéma (les films à un euro) ne rempliront jamais. Un message en passant : si le prélèvement de la mensualité UGC est refusé par votre banque, pour diverses raisons, toutes financières (merci Fante), UGC vous piquera vingt euros de plus pour « frais de dossier ». Le cinéma français, quoi... Et il y en a qui se demandent pourquoi les jeunes téléchargent... des films américains !

 

Cadeau : les meilleurs (?) moments de la 44e cérémonie (2019), avec plein de people de confession supérieure et aussi un montage qui coince Robert Redford entre Élie Semoun et Jérôme Commandeur !

César (le vrai) doit se retourner dans sa tombe, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Besancenot du cinéma...


  • Cette Année, la cérémonie des golden globes fut de nouveau animée par Ricky Gervais, la vidéo de son introduction est en anglais, il déboîte Hollywood avec un certain talent ce bonhomme, tout y passe, pédophilie, corruption, diversité, drogue... des rires et aussi des malaises dans la salle.
    Golden Globes 2012 - Ricky Gervais Opening Monologue - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=YQr...

     


  • – un agenouillement inutile, comme tous les agenouillements, suivez notre regard vers Yann Moix et Éric Naulleau



    Il n’eût pas été exagéré d’ajouter... Marine Le Pen... Pour les plus représentatifs, mais il y a en a tellement d’autres...


  • S’il n’y a pas assez de..., c’est qu’il y a trop de... ? Trop de cooptation par communautarisme ? Que le réflexe soit naturel n’interdit pas de porter un regard critique dessus.
    Il n’y a probablement jamais eu autant d’argent dans le cinéma, et en miroir probablement jamais autant de frilosité chez les producteurs français.
    Le spectacle d’une compétition dans l’entre-soi de l’industrie du divertissement n’a rien à voir avec l’art, qu’il soit 7ème de la liste ou non.
    Au bout du compte, la discrimination qui prime mais dont on ne parle jamais, elle est d’un tout autre ordre, elle s’inscrit dans l’opposition de classes sociales, le bâillon est sur les bouches des pauvres, pas des bourgeoises parisiennes, blanches ou noires mais avec un carnet d’adresses.
    Faire un long-métrage aujourd’hui en payant tous les intervenants, ça peut revenir à quelques dizaines de milliers d’euros, quelques centaines maximum (sur la base de ce qui est produit majoritairement en France, du téléfilm projeté sur grand écran, sans énormes budgets déco, fx etc). Le reste, les cachets mirobolants en tête de proue, c’est de la spéculation financière validée par un système de distribution bien verrouillé. Que le cinéma en salles crève, tant pis pour l’expérience collective, je trouverai toujours des "petits" films distribués directement sur le web.


  • Alors, attendez un petit peu, calmons les chevaux.

    1/ Je pense qu’il était temps que Terzian et ses copains se fassent secouer, au moins ça les dépoussière un peu. Ces types ne représentent rien, et sont tous au diapason du refrain "Nous embêtez pas avec ces histoires de viol, c’est un immense artiste." C’est le Flore, toute la "gauche" archi confite des immenses artistes, donc youpi. Une bonne gifle et merci.

    2/ Il est vrai aussi, pardon, que la mixité sociale en France (ouvriers, minorités ethniques, etc) n’est pas spécialement représenté là-haut, que ce soit chez les députés ou ce royaume ultra bourgeois du cinéma français.

    3/ Il est vrai, aussi, qu’on a pas fini de se manger de la marmelade de merde ultra-non-genré.e.s, ultra-pro-bien et anti-mal, bien grasse et bien vulgaire. En quelque sorte on aura ceux qu’on mérite, j’imagine, les même hypocrisies qu’un Terzian, MAIS, en plus jeune, moins genré.e., plus cool.

    ’/ Par contre je vois pas trop ce que vous avez contre le "repoussant" feuilleton Capitaine Marleau, perso je le trouve rafraîchissant et sympathique. Pour un feuilleton français j’entends. Elle en fait des caisses, mais c’est bien torché et, je trouve, ni vulgaire ni putassier.

     

    • 1 ) Parce que les gens qui veulent les remplacer « représentent » quelque chose peut-être (hormis leur nombril) ?! Et de toute façon, en tant que spectateur, on attend de la qualité et pas pour autant « d’être représenté », ce qui ne veut rien dire. D’autant que ce qui est reproché ici par ces pseudo-frondeurs est de ne pas aller plus loin .... dans la même direction ! Ce n’est donc rien d’autre qu’une volonté de surenchère idéologique.
      2 ) Et de quelle « mixité » vous parlez ? J’ose espérer que vous n’êtes pas assez naïf pour penser qu’il s’agit de revendiquer une quelconque mixité autre que formelle (et destinée à la sur-représentation des minorités de tous ordres) comme si le cinéma que ces gens prônent avait à cœur de mettre en avant la diversité (des opinions par exemple, rien que ça déjà !)
      3 ) En effet. Et ce n’est pas ce qu’ « on mérite ». Soyez gentil de ne parler que pour vous.
      Pour le reste, je suis tombé (c’est le cas de le dire !) devant cette pitoyable série une fois par hasard. C’était chez des personnes âgées qui, entre autre perte d’autonomie, ne savaient visiblement pas se servir d’une zapette ! :-) J’avais rarement ressenti autant de gêne devant un écran tellement c’était un truc à gros sabot. Lourd, surjoué comme ce n’est pas permis, pas drôle quand ça voulait l’être. Bref, ça puait l’artifice, le faux et la démagogie à plein nez. Ajouté à ça évidemment de l’idéologie à la louche. Même les gens qui regardaient ça hochaient la tête devant un tel « réalisme » d’un air de dire « ça se veut original mais c’est quand même bien n’importe quoi ». Mais bon, tant que les gens regardent ... !
      En écoutant cette actrice, je découvre qu’elle n’a pas dû trop composer pour ce rôle le niveau de finesse.


    • C’est une grosse connasse aucun talent en plus d une grossièreté je pense qu’elle aurait sa place sur le trottoir
      Si sais ça l’avenir du cinéma français on est pas sorti de la merde


  • Avec un Terzian au sommet de l’Académie, ça ne peut pas être français donc de qualité française !
    L’Académie des arts et techniques du cinéma est devenue une institution mondialiste, "ouverte", et cosmopolite, qui prend les Français pour des cons !

    Arrêtez de payer pour de la propagande ! C’est pareil que la télé, pas un rond !

    Idem pour Netflix qui fait la jonction des deux (pour nous obliger à payer la redevance ?) : le cinéma mondialiste ne vaut pas mieux en version américaine.


  • Cette année encore la cérémonie des golden globes a été animée par Ricky Gervais.
    Le bonhomme casse les codes, il y déboite Hollywood avec un certain talent, tout y passe, pédophilie, corruption, divestité, drogue... La vidéo est en anglais

    Golden Globes 2012 - Ricky Gervais Opening Monologue - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=YQr...

    La version 2016 était déjà assez épicée
    Golden Globes 2016 - Ricky Gervais Best Parts Funny
    https://www.youtube.com/watch?v=ujX...

     

  • Vivre dans ce pays devient véritablement usant... C’est quand le grand ménage bordel ?!


  • Putain c’est terrible, on en vient à rêver d’un bataclan mais à la cérémonie des César !

     

  • Corinne Masiero trouve qu’il y a trop d’hommes blancs cathos de droite dans le ciné.
    Mal renseignée l’inspecteur ! Quelle débilité opportuniste et démago ! Encore une idiote utile du système qui se la joue pionnière. Elle est juste ridicule et pathétique.

     

  • "Ce n’est pas des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite qui ont, seuls, le droit de dire ce qu’il faut récompenser en France..."

    La liberté d’expression ici cible bien des personnes ou simplement une religion goyim ?

     

  • Que fait - par exemple - Rebecca Zlotowski dans cette liste ? Elle vient de sortir de l’école, a fait un ou deux films de merde, et elle est déjà dans "L’Académie des Césars" ? Ce milieu est une blague...

     


    • Que fait - par exemple - Rebecca Zlotowski dans cette liste ?



      Jeunesse et formation
      Rebecca Myriam Clara Zlotowski est née d’une mère juive marocaine originaire d’Oujda3 et d’un père juif polonais. Après une scolarité au lycée Buffon4, Rebecca Zlotowski intègre l’ENS Fontenay-Saint-Cloud en 19995. Agrégée de lettres modernes6, elle entre ensuite en 2003 à La Fémis dans la section scénario.

      wikipedia


  • ils ne risquent pas d’ abandonner la vache à lait qui finance leur grand camouflage humaniste...de plus, ça reste quand même le meilleur moyen de se taper toutes les petites bombasses ambitieuses du pays.
    le dernier grand film français était "jean de fleurette", y’ a 1 siècle...
    le cinéma socio portraitique façon Bouly, est d’ 1 ennui intersidéral, entièrement dévolue à la médiocrité artistique et intellectuelle...juste un prétexte à noyauter les subventions !


  • Mort de rire
    "des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite"
    oui c’est bien ça qu’il y a trop dans le cinéma.
    Donc maintenant on peux utiliser des mots de codes.
    Luttons ensemble contre les catholiques qui trustent toutes les positions de pouvoir en France, dans la politique, la finance, l’industrie, les medias .... virez tous ces "bourgeois hétéros catholiques blancs de droite"
    C’est trop marrant.
    Ils ne peuvent pas attaquer "capitaine Marleau" puisque c’est l’heroine de la france gilet jaunes, celle qui ne peux que regarder la tele pour se divertir. L’attaquer reviendrais a transformer la france gilet jaunes en hordes antisémites revendiquées.
    Car si ils la virent tout le monde s’intéressera a tous ces catholiques qui dirigent les médias.
    Réagir à leur remplacement serait accélérer la chasse aux sorcières.
    C’est délicieusement vicieux
    merci Captain :)


  • C’est quoi ? C’est la liste de Schindler ?


  • "Ce n’est pas des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite qui ont, seuls, le droit de dire ce qu’il faut récompenser en France. "

    ben voyons le milieu du spectacle est infesté de catholiques , à cannes.
    rhooo, la menteuse qui fait croire qu’elle va faire bouger les choses en mentant.
    miskine.


  • Ce qui est réjouissant c’est que cette bourgeoisie de gauche est en train de s’autodétruire sans sans rendre compte.

    Je n’aime pas la bourgeoisie de droite, style "Foulards Rouges", mais je pense que celle de gauche est encore plus dégueulasse et haïssable.

    Quant à Corinne Masiero, je pense qu’elle est plus bête et primaire que méchante.


  • Il y à quand même le tant attendu KAAMELOTT de A.ASTIER qui sortira en juillet 2020.
    Une occasion rare à ne pas manquer !!!

     

  • #2389945
    le 16/02/2020 par mais oui , c’est ça ... ramasse ton chéque.
    Cinéma de merde : la révolte antibourgeoise des bourgeois de l’Académie des (...)

    la rengaine des esclaves pognonnés répétants depuis des décennies que ne pas choisir est choisir , tout en gesticulant pour parodier les artistes qui s’expriment depuis leurs tripes.
    surjoué pour compenser la misére reflexive.
    sur tout les thémes "le bon choix" est toujours choisi par ceux qui choisissent à votre place et contre vous, ce choix est massivement télévisé pour faire croire à un consensus .

    et depuis cela est appelé démocratie ..
    et cette comédienne tente de faire avaler que le lobby catholique tient les médias et le show byzz...
    fallait oser .


  • Voici donc la liste des meilleurs films "français" des années 10 :

    « Jusqu’à la garde » - Un homme qui bat et tue sa femme
    « 120 battements par minute » - Militants homo anti SIDA... (cf professeur Montagnier)
    « Elle » - se fait violer par son voisin, consentement tacite
    « Fatima » - vive les immigrées
    « Timbuktu » - vive la résistance islamique à la charia
    « Les Garçons et Guillaume, à table ! » - Guillaume est persuadé d’être une fille...
    « Amour » - superbe film Autrichien de Michael Haneke en Français
    « The Artist » - guimauve pro Hollywood qui donnera un Oscar à Dujardin..
    « Des hommes et des dieux » - le bordel algérien...
    « Un prophète » - homo+drogue+crime+immigration+prison

    Je les ai tous vus. Tous.
    Je parie qu’aucun de ces films, à part Amour et The Artist, n’a fait de tunes à la caisse, et que ces sont toutes les subventions à tous les niveaux économiques, administratifs et territoriaux qui permettent à cette caste de faire de la merde et d’en vivre.

    Action immédiate : Zéro financement pour le cinéma, aucune avance sur recette, rien ! C’est la seule façon de se débarrasser de ces tocards profiteurs.

    Soit tu fais un bon film qui rencontre son public et tu mérites ton succès, soit tu crèves dans ta fiente informe. Il n’existe aucun droit au cinéma, seulement des devoirs.
    Ces gens là, pour la plupart, ne sont ni des artistes, ni des créateurs, ni des aventuriers.. ils ne sont que des fonctionnaires parasites d’un système qui se gave sur la bête.


  • Elle est née à 3 kilomètres de chez moi, et est de mon âge, mais je vous jure, je ne lui ai pas fait d’enfants ...


  • Il y a vraiment des gens pour payer pour aller voir ces daubes ?
    Ou alors c est déjà devenu comme pour les chaines de TV public , on paye tous ( via les taxes et subventions prisess sur nos impots ) même quand on ne regarde pas ?

     

  • Personnellement c’est simple ,aucun intérêt de voir écouter m’intéresser à ce monde culturo-mondain.. Se sont-ils manifestés pour soutenir le peuple ? Eux qui vivent des deniers en autre du peuple .
    Je ne suis et ne serai jamais de leur monde qu’ai je en commun avec eux ?
    des dégénérés , des pro lgbt ,des prosionistes ,des anti prolétaires ,des pro migrants ,pro mondialistes ,des antithéistes .des anti France . etc etc .Ils sont anti ou pro par choix soit par obligation .

    Leur vie ne m’intéresse pas car leurs préoccupations ne sont pas les miennes .. nous vivons eux et moi dans deux univers diamètralement différents et tant mieux .
    Je sais encore où sont les vraies valeurs moi !
    Boycott total .. pas un centime dépensé pour ses dégénérés !

    Je me console avec le cinéma d’avant un Louis de Funès ,un Gabin ,un Bourvil , un Marais Francis Blanche, Brel ,Piaf ,un Cocteau un Melville etc..


  • C’est justement parce qu’il n’y a plus de "blancs catho,hétéro.." que le cinéma est devenu ce qu’il est aujourd’hui.
    On peut pronostiquer la suite sans trop se tromper.
    D’ailleurs il n’y a pas que dans le cinéma que l’on peut en voir les effets .
    Il y a "le blanc",celui qui invente,puis vient "le voleur",et enfin le sot,celui qui ne sait s’il doit suivre l’inventeur ou bien le voleur pour avoir sa part.

     

  • Je suis ému. Cela fait plus de 20 ans que je ne vais pas au cinema. Quand j’ai besoin je vais aux toilettes, c’est plus rapide. J’apprecie toujours la chronique d’EeR qui relaie avec humour les cérémonies des crevards. Merci à tous.


  • @ kad et O : vous avez bien progressé !
    KetO : faut dire qu’on a bien pompé !


  • Corine Masiero, c’est physique, je ne peux décidément pas..... on est pas prêt de voir apparaître le nouveau Pialat.
    J’imagine le prochain film césarisé : Un migrante arrive en France, et s’épanouit en Europe en devenant l’égérie du porno lesbien (un mélange de "Welcome" et de "la vie d’adèle"....)
    On a que ce qu’on mérite.....


  • Pour ma part cette dissolution (pour mieux renaître paraît-il...), me réjouit au plus haut point !

    Je ris d’avance des films qui sortiront ces prochaines années, et j’attends impatiemment les discours des récompensés aux Césars.

    Le cinéma français était malade. Il est désormais en soins palliatifs.

    Avec l’agonie du cinéma officiel, du cinéma d’État, j’y vois l’opportunité d’une renaissance d’un véritable cinéma français populaire.

    Au niveau du matériel, faire un film n’a jamais coûté aussi peu cher.

    Un particulier peut désormais aisément avoir à sa disposition un bien meilleur matériel que ce qui a permis de créer nombreux bons films des années 70.

    (Par exemple, le très bon logiciel de montage Da Vinci Resolve est gratuit et une Bmpcc qui produit encore de belles images malgré son âge, coûte quelques centaines d’euros.)

    En dehors d’avoir du talent pour l’écriture et la réalisation, le problème est donc plutôt au niveau de la diffusion.

    Les temps ne seraient-ils pas mûrs pour une section E&R cinéma ?


  • Les César singent les Oscar.
    C’est du sous-produit plagié de la culture trash étasunienne.
    C’est ringard, inutile, navrant, et sans intérêt en France puisque le Festival de Cannes existait déjà.


  • Heureusement qu’aucun Français de censé ne regarde cette bouse qui n’a de toute façon aucun sens et aucun intérêt.


  • J’ai passé les 15 dernières années à télécharger les anciens films français et américains : j’en ai de quoi me faire plaisir même en enfer après ma mort... :)
    ( Heureusement que je l’ai fait ce n’est plus possible ( à cause du FB œil ) de retrouver certains films avec cette censure d’OBAMA qui a tapiné pour Hollywood !)

    Ce cinéma de m....., je ne le regarde plus encore moins la TV !
    Je me passe chaque soir un classique et m’informe su E&R comme évolue ce monde de m..... : il ne manque que l’odeur tellement il pue !!!

     

  • Il faut « couler » le Cinéma Français. Ne pas aller au cinéma c’est ce qu’il y a de plus simple à faire..Faire comme pour la presse écrite qui n’a plus de lecteurs..plus d’acheteurs.

     

  • Qui pense encore que montrer ses seins c’est révolutionnaire ? Pff...
    Les mecs du Groland sont tous des mâles blancs de plus de 50 ans qui vont sauter.

    Le social-justice-warriorisme est imposé dans les productions américaines (Black Christmas 2019, certainement le film d’horreur le plus nul que j’ai vu de ma vie) à l’encontre de toute logique marketing.


  • mon film préféré de 2019,
    j’aime bien le dernier Rambo,

    mais le meilleur, c’est Der Goldene Handschuh

    Golden Glove (Der Goldene Handschuh) est un drame horrifique franco-allemand écrit, coproduit et réalisé par Fatih Akın, sorti en 2019. Il s’agit de l’adaptation du roman allemand Der goldene Handschuh de Heinz Strunk (2016) et du portrait du tueur en série allemand Fritz Honka ayant tué au moins quatre prostituées du Reeperbahn à Hambourg en conservant les corps dans son appartement au début des années 1970

    on se fend les côtes tout du long
    bien vu, bien amené


  • D’un coté c’est pas plus mal, J’était un fan de 007 (malgré la propagande anglo-américain) aujourd’hui ils ont défoncé cette saga avec une volonté hallucinante tout comme star-Wars et bien d’autres saga dont tout les fans ont fuient.
    Les jeux vidéo sont pourries avec des scénario de merde et encore je suis gentil.

    Ils tentent de nous manipulé de force et les enfants sont les véritables victimes de cette propagande de destruction humaine. Prévenir nos enfants de se déluge de formatage pour nous détruire et contrecarré avec des jeux ou autres beaucoup plus instructif)

    Prévenir du danger de la tv, musique, cinéma, vedettes, médias qui sont les promoteurs de l’asservissement du peuple qui se résume à inversé liberté par esclavage avec du violon comme bruit de fond.


  • souriez c’est vous qui payez….même si vous regardez pas les films " français " nazes, et que vous préférez un block américains...ben vous payez quand même….


  • Super, les soixante huitards viraient par leurs propre progéniture, la nullité va devenir énorme. Si même moi, progéniture de l’éducation nationale façon jacque lang, j’ai su déceler l’insipide de leurs production (le choc incroyable à la vue du salaire de la peur) demain leurs médiocrités sera visible de tous. N’oublions pas que l’ingénierie social est à l’œuvre dans des tentatives désespérées d’atteindre et d’asceptiser les publiques immigré qui ne les regardaient pas et qui sans aucun doute continueront à ne pas les regarder. Pour ce qui est du blasphème de la sainte trinité et donc de l’esprit Saint (le seul blasphéme mortel selon notre seigneur et maitre jésus), de la destruction du modéle de vie occidental, etc... et bien réjouissons nous ! Nous connaîtrons l’épreuve comme jésus la connu et vaincu.


  • Notre Marlon Marleau local.

    Il n’y a jamais eu autant de fainéants et de si mauvais candidats que maintenant. Le pays des frères Lumière, de Doisneau, de Bresson... On a du mal a y croire quand on voit ce que l’on voit aujourd’hui. Du preneur de son au directeur de la photographie, c’est de la merde ! Script de merde, acteurs de merde,... que de la merde. - Daniel Auteuil est arrivé à la perfection et... ben... le reste de l’équipe ne suit absolument pas !

     

    • Attention à ne pas dire n’importe quoi non plus. Le niveau technique est plutôt élevé en France l’argent ne suit pas, du coup la plupart vont bosser aux USA (projets plus intéressants). La gangrène communautaire et bobo a pris au niveau des acteurs du scénar et de la réalisation.
      c’est une bonne chose que le cinéma évolue dans le sens contraire du peuple et de ses gouts, la fréquentation baissera, et induira un manque de moyen etc ...


  • Personnellement, je pense ça fait longtemps que le cinéma français est pire à digérer que la fiente de chauve souris. Il est normal que ces cérémonies chiantes soient célébrées par des grosses merdes, c’est à dire par des non blancs-non hétéros-non catholiques et non de droite.


  • J’avais cru lire que tous les records de fréquentation avaient été battus en 2019. 2ème meilleure année depuis 1966.


  • Je vais plus au cinéma depuis des années, je ne les compte même plus !
    En fait, j’emprunte des films en médiathèque et je me les passe dans ma salle à manger où j’y ai installé un grand écran, un vidéo-projecteur et un home-cinéma avec son stéréo Dolby. La totale quoi !

    Quel plaisir de revoir Casque d’Or ! Les films de Chabrol "Le Boucher", le Beau Serge. Ainsi que Robert Bresson : Mouchette et Les Angles du Péché. Et tant d’autres. Et les films de Pasolini. Les DVD sont un excellent support pour poursuivre sa culture cinématographique.

    Des films récents aussi comme « Greta » avec Isabelle Huppert que j’ai regardé cette semaine.

    Comme il n’y a presque plus de cinéma d’art & d’essai ou mieux de ciné-clubs, on se refait une toile chez soi. Dommage, car on ne peut retrouver des personnes avec qui échanger vu la baisse de niveau ...

    Le ciné s’est arrêté en ce qui me concerne dans les années 90 et peut-être même avant ! Trop de films de toute façon et de bien piètre qualité. Il faut par contre dénicher dans les catalogues d’éditeurs de films DVD ce qui peut encore avoir de l’intérêt.

    La Toile permet justement de se faire une idée plus précise en allant voir de plus près la fiche technique des films et de suivre la filmographie d’un auteur. Lire des critiques ou écouter des interviews.

    La radio et la télévision ne font plus – hélas – leur rôle à savoir d’éducation populaire pour tous. Par contre, pour le bourrage de crâne et la propagande, là ils connaissent !

    J’appartiens à une génération ayant connu une autre époque – j’ai 66 ans – où il y a avait des ciné-clubs. Me souvient avoir vu – j’avais une vingtaine d’années – Le Docteur Mabuse de Fritz Lang dans une Maison des jeunes !

    Le marché veut tout absorber mais il n’y parviendra pas .... L’heure du réveil a sonné car les cinéastes de valeur ont préparé justement le terrain il y a bien longtemps et leur cinéma demeure .... dans notre mémoire au lieu et place de leurre mémoire .

    Ils se cassent la gueule. Leur cinéma n’a plus à rien dire. Ils ronronnent.

    Les cerveaux ne sont plus si disponibles que ça, ni aussi malléable qui l’auront cru !

    La corde est cassé. Le cordon ombilical est coupé.

    Le maire de ma ville rencontré entrain de faire sa promo et distribuer des tracts à l’entrée d’un LIDL, dis à un ami « surtout pensez à voter ! ». On va surtout penser à roter !

     

    • Enki, permet que je partage avec toi un des plus beaux films que j’ai jamais vu de ma vie (et j’en ai vu...)

      « La chanson du deuxième étage »
      de Roy Andersson

      un chef-d’œuvre ! esthétique, humoristique, politique !

      et puis dans le même mouvement tu peux regarder les suites (c’est une trilogie)
      « Nous les vivants »
      et
      « Un pigeon sur une branche... »

      Rare, difficile à trouver, et du très très grand cinéma.
      ROY ANDERSSON, messieurs !


    • Je partage l’avis de Daniel au sujet de Roy Andersson.

      Chaque plan pourrait être un tableau d’Edward Hopper.

      Effectivement, pas facile à trouver, mais il existe un coffret 4 dvd qui regroupe :

      "A swedish love story"
      "Chanson du deuxième étage"
      "Nous les vivants"
      "Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence"


  • Bravo à la rédaction pour cet article, très agréable à lire.

     

    • Voilà un extrait de billet que je publierai sur mon blog, tant je trouve ce type d’intervention stupide. Comment ne pas faire crédit à Goldnadel ?

      Crétinisme ou Christianisme ?

      Le cinéma français tendrait à empêcher la « diversité ». La faute à qui ? Selon Corinne Masiero, l’interprète de la série télévisée Capitaine Marleau, ce serait le résultat d’un déséquilibre des pouvoirs à la faveur des « bourgeois catholiques blancs de droite », déclara-t-elle dans Télérama. L’hebdomadaire bien-pensant contribua ainsi à se discréditer en relayant dans ses pages une démonstration gratuite de ressenti, à la limite de l’insulte.

      Maître Gilles-William Goldnadel, qu’on ne pourra accuser de myopie pro-catholique, s’est après coup autorisé à remettre à Madame Masiero le César de la « stupidité raciste et antichrétienne » dans une tribune du Figaro Vox (https://www.lefigaro.fr/vox/politiq...). On reconnaîtra son acte de vérité et de respect, que l’on complètera par quelques commentaires.
      Rappelons d’abord que le scandale autour des Césars commença à la suite de l’affaire Polanski. Mme Masiero, accordons-lui ce crédit, n’est pas bête, elle sait parfaitement qu’au jeu des délations communautaires, tous les coups ne sont pas permis. Citons Maître Goldnadel : « Mon imagination est impuissante à décrire la réaction médiatique si (…) un autre artiste avait pointé le nombre de juifs ou d’homosexuels au sein du cinéma national ».
      Ensuite, quand on connaît le positionnement sur l’échiquier politique français des milieux des arts et de l’enseignement, peut-on raisonnablement pastiller « à droite » le mal du cinéma français ? Cela aurait-il sociologiquement échappé à Télérama et à une bonne partie de son lectorat ? En plus de crasse, l’éructation de Madame Masiero flirte avec le mensonge.


  • Une belle brochette d"efféminés qui larmoient comme des gonzesses.
    Le temps des Depardieu , Lino ou Gabin est bien revolu.
    Comme j’ai du retard dans mes visionnages, j’en suis encore aux années 30-40-50-60n , merci internet.


  • Par contre, le lascar pervers au déambulateur que nombre de duplices viendront balancer dans quelques années, c’est lequel dans tout ce merdier ?
    Qu’on lui prépare un César du meilleur coup de rein.
    Quand je pense que je vais encore devoir me fader le Festival cette année, et toutes ces gueules de raie, j’en suis déjà fané : d’autant qu’il y pleut tout le temps pour ainsi dire.


  • Cette cérémonie n’a plus lieu d’être .Pas parce qu’il n’y a plus les acteurs d’antan mais c’est la qualité des acteurs est nul, médiocre , creuse .Le cinéma Français n’a plus de projet de films, les sujets sont mauvais .Il n’y a pas la relève comme dans le cinéma Américain et les mêmes budgets, on n’a pas su s’adapter parce que aussi le copinage qui a tout foutu en l’air .Ils ne font pas de cinéma par passion, par conviction mais pour la notoriété .(nous avons l’exemple avec Dany Boon) les ch’tis à toutes les sauces .
    À ce rythme, le cinéma finira par disparaitre, et il en est pas loin, comme le cinéma Italien, au détriment du cinéma espagnol, avec de très bons acteurs .


  • Bien sûr c’est bien connu, comme disait Marlon Brando Hollywood et le Cinema français sont tenus et dirigés par les catholiques !


  • Ce truc est d’un vulgos , elle se ridiculise toute seule, la classe quoi !!


  • Pour tirer un tel tombereau de merde, 4700 bourrins ne sont pas de trop, en plus des milliards de subventions dans leurs râteliers. Leurs femelles qui ont visiblement perdu leur lutte contre la gravité, n’ont plus que l’hystérie comme moyen d’expression. Si tout ce beau monde ne vivait que sur ses ’’spectateurs’’ il serait crevé depuis belle lurette, mais en ripoublique on n’a besoin ni de spectateurs ni de lecteurs ni d’électeurs pour perdurer, on vit grassement sur ce qu’on rackette aux victimes prises en otage.


  • #2391417
    le 18/02/2020 par Une taxe,un rond point,une subvention ou la fistiniére
    Cinéma de merde : la révolte antibourgeoise des bourgeois de l’Académie des (...)

    Corinne Masiero c’est qui cette nouvelle morue ?
    Jamais entendu parler, ni vu d’ailleurs

     

    • Mais voyons, c’est la pauvre foldingue qui se promène avec une chapka même quand il fait beau (en Russie, on porte la chapka quand il commence à faire froid, avec un thermomètre à moins dix moins quinze), et qui joue à la fliquette de choc... avec un accent ch’ti histoire d’insulter une fois encore la classe laborieuse et généreuse que sont les gens du Nord...

      N’allez plus au ciné, ne regardez plus la télé, mais empruntez plutôt vos DVD de films classiques ou authentiquement populaires dans les bibliothèques, pendant qu’on les trouve encore !


    • #2391669

      C’est la nouvelle coluche au féminin : non !!!!!je déconne, c’est l’ultra gaucho plein de fric du cinema pourri Français : celle sui ne sait décliner une phrase sans ouf, ziva, chelou, guedin, bref ! comme le dit si BIEN ER/ cette dame représente la dégradation du cinoche Français.

      ROMY !!!!ALAIN !!!!au secours !!!!!!!!!!!!!!!!


    • #2391803
      le 18/02/2020 par Une taxe,un rond point,une subvention ou la fistiniére
      Cinéma de merde : la révolte antibourgeoise des bourgeois de l’Académie des (...)

      Merci pour les infos les gars
      Mais je ne vais pas au cinéma, je n’ai plus la télé depuis plusieurs années, je vis loin de tout aux pieds des montagnes , et je produis ce que je mange en grande partie
      Mais vu ce que vous me dites ,je suis heureux de ne pas connaitre cette connasse
      Salut les amis cassez vous des grandes villes
      Les campagnes regorgent d’endroits coupés de tout et c’est des havres de paix reposant
      Faites sécession avec cette merde de raie-publique


    • Ben pareil. N’ayant pas la télé je ne la connaissais pas. J’ai appris via google qu’elle jouait dans une nouvelle série policière. Réalisée par josee dayan, (effectivement les mâles blancs catholiques dominent vraiment nos médias...), et c’est comme on peut s’y attendre avec cette réalisatrice de navets en serie ....nullissime dans la réalisation. J’ai vu un extrait et j’ai eu du mal face à autant de médiocrité dans lécriture des dialogues et dans le jeu lourdingue Mme masiaro. Avec ce côté artificiel où des bobos pétés de thunes commencent à disserter sur les Bourges et le prolétariat. Et avec une policière parlant aux gens comme à des chiens...

      Qui peut croire à un capitaine de gendarmerie avec aussi peu de retenue et avec cette dégaine ? Alors comme d’habitude c’est de la programmation societale. C’est ce qui nous attend dans le monde réel d’ici 15 ans. On nous prépare.

      Du coup je suis allé voir la bio de l’actrice et cette dame qui donne aux français des leçons de morales est une camée qui est "tombée dans la prostitution" tres jeune et qui s’en est sorti vers l’âge de 28 ans en trouvant sa rédemption dans ... le métier d’actrice...Et la.marmotte met le papier aluminium autour du chocolat...Et tout cela est assumé et déballé au grand jour comme si de rien était. ...

      Bref cela devient de pire en pire. Le.système met sur piédestal des (ex ?) prostituées droguées...
      Jusque dans les années 70 les actrices qu’on nous présentaient devaient avoir fait 10 ans de danse classique ou le conservatoire et on avait des merveilles comme Isabelle adjani ou Brigitte bardot.qui rayonnaient et étaient des exemples...

      Là.on a des choses aussi laides dehors que dedans...


    • Corinne Masiero c’est qui cette nouvelle morue ?
      La réponse est comprise dans la question


  • "Ce n’est pas des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite qui ont, seuls, le droit de dire ce qu’il faut récompenser en France."

    Vu la liste des premiers signataires il semblerait que le Grand Remplacement des bourgeois blancs cathos est déjà en marche dans l’Académie des César.


  • J’ai parcouru 8 ou 9 articles sur le sujet mais nulle part on ne trouve la liste des 20 membres du conseil d’administration de l’Académie des Césars. Pas même sur le site officiel. J’en ai fait la simple et polie remarque en tant que commentateur sur un média majoritaire et me suis fait censurer. Je soupçonne en effet qu’il n’y ait pas un seul catholique parmi ces 20 membres, très loin des allégations de Massiero. J’ai cru comprendre que parmi les 20, il y avait déjà Costa-Gavras. Quelqu’un aurait un tuyau pour trouver cette liste ?


Commentaires suivants