Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Collusion avec la Russie : le rapport Mueller blanchit totalement Donald Trump

Deux ans de désinformation et de fake news de la part des médias

Le rapport transmis par le procureur spécial Robert Mueller sur l’ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle de 2016 n’énonce pas que Donald Trump a commis un délit sans pour autant l’exonérer totalement, affirme dimanche une synthèse de ce rapport.

 

JPEG - 24.5 ko
Le procureur Robert Mueller

 

Robert Mueller, qui a enquêté pendant deux années pour établir si la Russie a favorisé la défaite de la candidate démocrate Hillary Clinton, n’a par ailleurs trouvé aucune preuve permettant de dire si un ou plusieurs membres de l’équipe de campagne de Donald Trump a conspiré avec la Russie.

 

« Si ce rapport ne conclut pas que le président a commis un délit, il ne l’exonère pas non plus », a déclare le secrétaire à la Justice William Barr citant Robert Mueller. Ce dernier estime qu’il revient au secrétaire à la Justice de dire si un délit a été commis pour ce qui relève d’une éventuelle obstruction au cours de la justice.

 

 

« Disculpation complète et totale »

Donald Trump a réagi dans la foulée par une salve de tweets :

« Pas de collusion, pas d’obstruction, DISCULPATION complète et totale. GARDONS SA GRANDEUR A L’AMERIQUE !", a-t-il écrit, après être resté silencieux jusqu’ici pendant la majeure partie du week-end. Il a qualifié l’enquête russe d’"entreprise de démolition illégale qui a échoué. »

« Honnêtement, c’est une honte que votre président ait eu à subir cela, qui a commencé avant même que j’aie été élu », a-t-il ensuite déclaré avant de quitter la Floride à bord de l’avion présidentiel Air Force One.

De leur côté, les leaders démocrates du Congrès ont exigé dans la soirée la publication du rapport « complet », estimant que le ministre de la Justice qui en a diffusé un résumé n’est pas « un observateur neutre ».

Selon la synthèse du rapport Mueller, rédigée par William Barr, aucun membre de l’équipe de campagne n’a collaboré avec la Russie malgré les propositions répétées d’individus associés aux intérêts russes. En voici les principales conclusions :

- Il n’existe pas d’éléments prouvant une entente ou une coordination entre l’équipe de campagne de Donald Trump et Moscou pour influencer les résultats de la présidentielle de 2016.
- Il n’y a pas lieu de recommander de nouvelles inculpations, en plus des 34 personnes déjà poursuivies jusqu’à aujourd’hui, dont six proches de Donald Trump condamnés.

[...]

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 

Le rapport Mueller blanchit Donald Trump

La Maison-Blanche triomphe, les démocrates font la grimace. Le rapport du procureur spécial Robert Mueller sur les soupçons de collusion avec la Russie et d’entrave à la justice constitue « une exonération totale du président des États-Unis », s’est réjouie dimanche sa porte-parole, Sarah Sanders. Donald Trump n’a pas tardé à tweeter lui-même avec force majuscules : « Pas de collusion. Pas d’obstruction. EXONÉRATION complète et entière. »

 

 

De fait, le résultat de 675 jours d’investigations menées par 19 procureurs et 40 agents du FBI, ayant procédé à 2 800 réquisitions de documents et à l’audition de 500 témoins, pour un coût estimé à plus de 25 millions de dollars, blanchit quasiment sur toute la ligne le 45e occupant du Bureau ovale. Jusque-là, il traînait le soupçon d’être une marionnette de Moscou, autant dire suspect du crime suprême de trahison. Le voilà lavé de l’opprobre, confirmé dans son accusation d’avoir fait l’objet d’une « chasse aux sorcières » et doté d’une arme électorale de destruction massive qu’il ne va pas manquer d’utiliser contre l’opposition démocrate.

[...]

Enquête longue et méthodique

La première exonération émane de Mueller lui-même. Au terme d’une enquête longue et méthodique, ce défenseur intransigeant de la loi n’a « pas établi que des membres de la campagne Trump aient conspiré ou se soient coordonnés avec le gouvernement russe dans ses activités visant à interférer » sur la campagne de 2016.

[...]

Le second volet du rapport dévoilé en partie dimanche par le ministre de la Justice, William Barr, porte sur l’accusation d’entrave à la justice, née du limogeage en mai 2017 de l’ancien directeur du FBI, James Comey, parce qu’il refusait de « laisser tomber » l’enquête russe – et nourrie depuis par les multiples dénonciations publiques des enquêteurs ou des témoins par le président et ses proches.

[...]

Cette double exonération libère Trump de la menace d’un procès en destitution (impeachment), qui aurait supposé un consensus bipartisan sur un faisceau d’accusations solides. Mais les démocrates ne désarment pas pour autant, estimant que « le rapport soulève autant de questions qu’il n’apporte de réponses ». Six commissions parlementaires enquêtent sur le Président, sa campagne de 2016, son comité d’investiture, son groupe immobilier ou sa fondation caritative. Ce harcèlement politique ne va pas s’arrêter. Les élus demandent communication de la version intégrale du rapport, ainsi que des documents sur lesquels il se fonde, et n’excluent pas d’appeler Robert Mueller à témoigner. « Le public a le droit de savoir », dit Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

L’acharnement démocrate, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Deux ans de désinformation et de fake news de la part les (((médias)))


  • Autre bonne nouvelle pour le camp judéo-US : "le héros du peuple juif", l’espion Jonathan Pollard (un Dreyfus US) sera peut-être en Israël pour Pessah . Alléluia .


  • La Gauche de la bien-pensance, Schiappa et les merdias vont nous faire une double jaunisse !


  • Les démocrates, équivalent de nos socialistes, sont des fouilles merde haineux... mais bien-pensants.
    quelle plaie pour ce monde.

     

  • Tout ça pour ça ! Mais si Mueller était un sioniste qui aurait blanchi Trump en échange de la reconnaissance par Trump de l’annexion du Golan par Israël ?

     

  • " On a dit à Trump : tu permets à Jonathan Pollard de rentrer en Israël et tu reconnais que le Golan appartient à Israël, moyennant quoi on te fait blanchir par Mueller . Et ça a marché " .


  • Je ne suis pas un soutien des démocrates loin de là. La "mère Clinton" est hautement méprisable. Hypocrite, va-t’en-guerre, sioniste, tricheuse (avec Bernie Sanders nottament), méprisant le peuple en privé pour le caresser dans le sens du poil en public (révélations des e-mails) etc etc...
    Au-delà de ça les services US s’insèrent dans tous les scrutins du monde qui comptent, déstabilisent, corrompre etc etc
    Donc bon si pour une fois une puissance étrangère s’est intégrée dans leurs affaires ce n’est qu’une réponse du berger à la bergere comme on dit. Et mon sentiment penche plutôt vers une ingérence russe mais bon pas de quoi fouetter un chat pour ce qui est dit précédemment mais aussi parce que j’ai également le sentiment que l’ingérence était modeste et que ce n’est pas elle qui a fait l’élection. Ca a été un coup de pouce pour Trump mais pas pour Trump, en fait quelques peaux de bananes pour Clinton. Voilà.
    Enfin je ne suis pas américain mais je trouve révoltant la façon dont est traité Trump depuis son élection. Toutefois, par rapport à cet article il faut comprendre que l’analyse du rapport faite par le ministre de Trump est sujete à contestation. Un rapport sur l’usage de la violence vis-à-vis des gilets jaunes par exemple qui serait analysé par Nicole Belloubet serait ici sujet à contestation.


  • Cette histoire ne tenait pas debout.
    Comment les russes auraient ils pu influencer les américains ?

    Avec Facebook, twitter et le Washington post ?

     

  • Oui c’est ça... cette information est certainement à mettre en perspective avec sa déclaration concernant le Golan Syrien. Je ne dis pas que cette accusation envers trump est vraie, ni fausse.
    Je dis : Ils ont monté cette affaire pour quelle soit comme un caillou dans sa chaussure et qu’il a dû négocier l’arrêt de l’affaire russe contre la reconnaissance du plateau du Golan.
    C’est mon humble analyse au vu des informations dont l’on dispose.


  • Tout çà est bien rigolo quand on sait l’intrusion US dans presque tous les pays du monde.


  • Rien de surprenant si l’on avait pris la peine de s’informer auprès des sites libres. Mais il y a une suite très prévisible. Toute cette affaire a été bâtie à partir du dossier STEEL construit pour la charmante HILLARY par un agent de renseignement anglais. Dossier évidemment pourri de A à Z. La chère HILLARY va en voir de toutes les couleurs dans les prochains mois.


  • Donc trois jours avant la présentation du rapport Mueller, Trump se dit prêt à reconnaitre le Golan occupé comme partie intégrante du grand Israël.
    Intéressant, vraiment intéressant !!!


  • D’abord, il faut saluer la prouesse de Robert Mueller, qui a réussi à rendre son rapport plein de vide après les élections de mid turn, pour que le soupçon sur Trump puisse lui nuire au maximum.

    Ensuite, vous ne réalisez même pas le drame que représente cette nouvelle pour tous les médias (en dehors de Fox News), même en France, qui juraient par les grands dieux qu’on allait évidemment voir ce qu’on allait voir !

    Pour toute cette fange médiatique, il va falloir être créatif maintenant ...

    La chose à craindre avec les USA, c’est que la seule solution qu’ils ont pour ne pas se foutre sur la tronche en interne, c’est d’agiter un ennemi extérieur pour détourner la haine des gens sur lui.

    Donc, si cela se trouve, cette conclusion signifie le lancement d’un nouveau conflit majeur international.

    La visite de Bibi semble me donner raison.

    Il est plus que temps de régler le dossier iranien...


  • assez bizarrement personne ne parle de la collusion qui existait entre Hillary Clinton et un autre pays par le biais du support d’un puissant lobbie liée à ce pays...


  • Bien !
    On va pouvoir parler maintenant de l’ingérence israélienne dans les élections américaines et de l’ingérence américaine dans les élections russes !
    AS.


  • Intéressant de voir que les commentaires en dessous de cet article se divisent en 2 camps :
    - Celui qui fustige le "gauchisme", le politiquement correct.
    - Celui plus "monocausal" ou "monomaniaque" (si c’est justifié, on peut l’être) qui voit la main d’israel et de ses agents. Le premier camp est, en réalité, lui aussi monomaniaque. Puisqu’il ne lui vient pas à l’idée que le "gauchisme" ne puisse être qu’un outil de manipulation.
    La temporalité des différentes affaires nous renseigne sur les liens éventuels qu’elles ont entre elles. Cette affaire d’ingérences russes a plané sur la tête de Trump depuis le début, il reconnaît Jerusalem, la Cisjordanie et le Golan et voila qu’immédiatement après, on relâche la pression sur lui.
    Il lui faut encore en finir avec l’Iran, le hezbollah, "le reste" de la Syrie, l’Irak pour qu’il soit totalement blanchi... Il semble se diriger sur cette voie.
    Je pense même qu’il a été choisi, malgré le feu de paille des médias, comme président parce qu’ils le tiennent par les burnes. Cqertains "rav" avaient prédis sa victoire.Lorsqu’il aura fait le boulot, on le détruira à coup sûr car les sionistes ont aussi en horreur les concurrents "wasp".


  • Ce n’ est bien sûr pas un hasard que ce rapport favorable tombe au moment de la reconnaissance du vol de la terre Syrienne par le sionistan .En homme d’ affaires avisé ( véreux ) Trump a dealé quelque chose qui ne lui appartient pas .Il gagne un répit mais je doute que le deep state relâche son étreinte pour longtemps .La Syrie va récupérer son territoire par la force et il n’ y aura rien à négocier.

     

  • Golan contre cleening.. ?


  • Golan contre cleening.. ?
    Évidemment.. Muller Impliqué jusqu’à l’os dans le 11/09..
    Agent profond maçonniquo-Dajaliste..
    Une belle entourloupe dont l’oncle Sam a le secret..
    Plus très bien gardé aujourd’hui grâce à E. R..
    QUELLE ÉPOQUE..


Commentaires suivants