Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Colmar : le procureur ouvre une enquête pénale visant Alain Soral pour une "quenelle"devant le tribunal

Plus rien n’arrête la justice française : une nouvelle enquête pénale vise Alain Soral depuis vendredi 10 mai 2019 au soir. Elle a été déclenchée par une photo de quenelle devant le tribunal de Colmar. Dans la bouche du procureur Catherine Sorita-Minard, le geste potache s’est transformé en quelque chose de très grave qui justifie de saisir la Direction interrégionale de la PJ locale.

 

Voici ce qu’elle a écrit dans un communiqué :

« La photographie d’une personne posant devant le tribunal de grande instance de Colmar en faisant un geste susceptible de recevoir la qualification pénale de provocation à la haine raciale a été diffusée sur les réseaux sociaux. »

 

Le nom d’Alain Soral n’est pas mentionné dans le texte mais dans le petit monde de la justice, il se murmure très fort qu’il s’agit du président d’Égalité & Réconciliation. Pour montrer l’incroyable danger potentiel de ce geste potache devant l’immeuble de la justice, Sorita-Minard a saisi la DIPJ (la Direction interrégionale de la police judiciaire de Strasbourg) « afin de procéder à des investigations ».

 

 

Cette dramatisation fait suite aux propos de Meyer Habib face au garde des Sceaux Nicole Belloubet, jeudi 9 mai 2019, au cours de la commission de l’Assemblée sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite. Le député des Français de l’étranger a tenté de tordre la loi devant le ministre pour obtenir satisfaction communautaire. Hélas, un délit (de presse) selon la loi de la presse de 1881 ne peut envoyer son auteur en prison.

Dans la nouvelle affaire qui se profile, tout va se jouer sur le « susceptible » – susceptible de recevoir la qualification pénale de provocation à la haine raciale – dans le geste en question. La France qui mobilise sa justice, du haut en bas de sa hiérarchie, pour un dessin, pour un geste comique, relève du plus haut surréalisme.

Et on se frotte les oreilles quand on entend Meyer Habib autoriser les Français à faire des quenelles chez eux, mais pas devant les institutions communautaires sacrées :

« J’ai moi-même proposé tout récemment, j’avais fait un projet de loi d’ailleurs c’était le dernier projet de loi avec Jean-Louis Borloo quelques semaines avant qu’il quitte l’Assemblée, justement pour essayer parce que par rapport à l’affaire que vous mentionnez et de la quenelle que Soral vient de faire, de pénaliser dans des circonstances particulières par exemple devant des lieux de mémoire, devant des synagogues, devant la maison d’Anne Frank, devant le mémorial à Auschwitz etc., de peu, de pénaliser la quenelle. Évidemment quelqu’un qui veut faire des quenelles chez lui à la maison tout seul, grand bien lui fasse, et ça n’a aucune importance, »

Les quenelles de la justice française, sur E&R :

 






Alerter

131 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • "un geste susceptible de recevoir la qualification pénale de provocation à la haine raciale"
    Donc on est pas sur mais avec un procureur pas trop à cheval sur l’honnêteté ont devrait pouvoir obtenir au moins une condamnation pécunière.
    Les magistratures et l’impartialité sont une blague vieille comme le monde.

     

    Répondre à ce message

  • AS explique au photographe que ces nombreux passages devant quelque Tribunal que ce soit ont fini par lui coûter un « bras »... c’est une expression très utilisée et absolument pas irrespectueuse.

     

    Répondre à ce message

  • Il va falloir aller "delivrer" Mayer Habib. La "possession" a la particularité d’aveugler l’individu "possédé" et de lui faire interpréter les choses de manière bizarre - si bien qu’un geste appelé quenelle est associé à la sodomie nazie inversée. Si ce n’est pas une manifestation de possession !!!!
    Sans doute la difficulté est " qui, même auprès de ses amis, aura le courage d’aller dire à Mayer Habib qu’il a besoin de délivrance" ?

     

    Répondre à ce message

  • Si ce n’était pas triste de voir ce que l’on déploie une telle énergie contre un geste qui clairement signifie "on vous la mis dans le cul" et RIEN D’AUTRE !...
    Quant à la quenelle faite il y a trois ans à berlin ?.. Commen se fait-il que l’on ne poursuive pas les lascars qui s’empapaoutent "hardi petit" et ceux qui se sucent la queue à tour de rôle et à l’envi ?..
    Alors une quenelle à cet endroit serait une insulte alors que la grande partouze serait une promotion pour cette oeuvre berlinoise minable ?..
    Il faut vraiment que cette société explose au plus vite car tout cela devient INSUPPORTABLE !..

     

    Répondre à ce message

  • #2196894

    Rien d’autre à faire que de persécuter ceux qui ne devraient pas l’être.
    Deux militaires tués pour sauver deux débiles, normal ?
    Notre Dame de Paris incendié, accident ?
    Macron dont la cote de popularité ne cesse de baisser, toujours en poste, normal ?

     

    Répondre à ce message

  • Doit-on réaliser les mêmes photos par solidarité ?

     

    Répondre à ce message

  • Je trouve que cette quenelle est un peu tordue - je ne suis pas certain qu’elle puisse être validée par Dieudo !

     

    Répondre à ce message

  • Je ne comprends pas que ce procureur s’acharne sur un geste ou il n’y aucun interdit concernant une loi quelconque .Pour en arriver à ce stade de connerie , il faut être possédé idiot ou triplement con, et par là même avoir rien d’autre à foutre .Lorsqu’un procureur s’attaque sur une quenelle, d’abord il ne faut vraiment pas avoir peur du ridicule, alors que des voyous, violent, volent, frappent, assassinent, et bien d’autres méfaits de par une insécurité grandissante Mais le procureur à d’autres chats à à battre et une passion incommensurable de la "quenelle" .Quelle tristesse !

     

    Répondre à ce message

  • #2197379

    Vous n’avez pas compris.

    Il n’est pas reproché à A.S. de faire un salut nazi inversé.

    Mais il lui est reproché :

    - soit d’avoir inversé le salut nazi
    - soit d’avoir fait une quenelle par haine de la corporation charcutière lyonnaise.

    Quand la PJ le convoquera, je lui conseille de leur envoyer une lettre d’excuses avec des quenelles au poulet pour la police. et une quenelle au veau pour la procu.

    Il y a une lettre en préparation pour la procu :

    Madame et chère procureur adorée,

    Comme je ne pourrais pas répondre à toutes vos convocations puisque par rapport à moi vous êtes bien "trop à l’Est" pour être encore "française" et par rapport à vos services moi même trop à l’Ouest pour ne pas relever des instances médicales,

    je tenais par les présentes à vous rassurer sur mes motivations concernant cette malheureuse photo, qui, comme vous le savez, en droit, n’est pas une preuve, et celle là encore moins puisque c’est un montage.

    Néanmoins, je reconnais faire des quenelles car je suis quenelleur d’habitude maniaco dépendant depuis que la République a prétendu qu’au nom de l’antiracisme le juif était une race particulière : ça m’a fait bugger mon logiciel..

    Donc, malgré mon handicap, je vous rassure : mon intention n’était pas d’insulter le nazisme en inversant leur salut ni d’offenser la corporation charcutière lyonnaise en insinuant que pendant la guerre ils avaient utilisé de la viande humaine protégée pour faire leurs spécialités charcutières.

    Je voulais juste vous rappeler par ce geste, que vous faisiez un très beau et très difficile métier puisque selon Salomon (que je lis tous les jours)

    " la première vertu d’un gouvernement est la justice"

    Poutous d’amour à vous tous.

     

    Répondre à ce message

  • Le "Avé César" identique au salut nazie interdit aussi ? Moins dangereux de vendre de la drogue en plein centre ville,de faire l’apologie de l’homosexualité et de la pédophilie,ou de films glorifiant le meurtre et la violence.Impunité assurée !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents