Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des juifs marocains et tunisiens regrettent d’avoir quitté leur pays pour Israël

Dès qu’on passe derrière le rideau du théâtre de propagande israélien, les choses ne sont plus aussi magnifiques sur la terre volée aux Palestiniens... C’est même une terre de malheurs.

« Bien que la migration des Juifs des communautés d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient ait commencé à la fin du xixe siècle, elle ne menace la pérennité des communautés qu’au début de la guerre israélo-arabe de 1948. Dans les quelques années qui suivent, entre 500 000 et 600 000 Juifs “émigrent, sont poussés à la fuite ou sont expulsés” des pays arabes. Parmi ces derniers, la majorité (260 000 entre 1948 et 1951 ; 600 000 au total jusqu’en 1972) s’installent en Israël ; le restant se réinstallant en France, au Royaume-Uni et dans les autres pays occidentaux. Après la guerre des Six Jours en 1967 et la guerre du Kippour en 1973, la plupart des communautés juives à travers le monde arabe, ainsi que du Pakistan et l’Afghanistan, avaient disparu. » (Wikipédia )

Les juifs du Maghreb, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai de la tristesse en regardant cette vidéo.
    Tant de choses perdues... mais ainsi va le monde.


  • Ils l’ont bien sentie eux la quenelle...

    Vous avez bien fait de marquer Des juifs et non Les juifs... une erreur de frappe est si vite arrivée !

    Pas d’amalgame ! Pas de stigmatisation !


  • En effet cette terre n’est pas la leur, il en va de même pour l’Afrique du nord, finalement leur place c’est là d’oû ils viennent tous, dont Zemmour en l’occurence l’Europe de l’Est.

     

  • Si je ne me trompe pas, c’est un extrait du film « Route 181 », de 2003. Dans ce même documentaire, on voyait des Israéliens dire vertement qu’en Israël, on considère qu’un bon Arabe est un Arabe mort.

    Or, quelques années plus tard, certains menteurs professionnels ont accusé Dieudonné d’avoir dit qu’un bon juif est un juif mort.

    Tout cela nous renvoie à une des phrases pour lesquelles Hervé Ryssen a été condamné à deux ans de prison le 9 mars 2016...

     

  • Très intéressant reportage qui devrait nous rappeler a tous qu’il ne sert à rien de tout raciser, de nous diviser, de nous communautariser, de rester sourds a son pèrepour qui crie.
    C’est le fiasco assuré.
    Vivre ce n’est pas seulement se bunkeriser au pouvoir comme Netanyahou et Macron.
    Tout gouvernement qui agit de cette façon, tout en supprimant les services publics, les hôpitaux, l’armée de conscription nationale, les postes, edf-gdf, la Sncf, et qui vend les infrastructures de nos ports et aéroports... est une COQUILLE VIDE qui conduit son pays a la guerre, a la ruine !
    Arya


  • Des anti-sionistes à coup sûr.
    Quelle tristesse de voir que ceux pour lesquels nous votons nous trahissent.


  • Les Sépharades reçus comme des arriérés mentaux en Israël. Combien de copain de Rabat et de Casa, partis dans les années 60 ont déchanté une fois arrivés sur place, non pas qu’ils regrettaient d’être partis pour leur terre promise (Ceci dit en dehors de toute considération colonialiste, à cette époque, c’était "Exodus" et le retour vers la terre des ancêtres) Mais une fois sur place, ils ont appris le racisme anti sépharades de la part des askhénazes. Un choc, une incompréhension monumentale, eux qui se croyaient frères, ... ; frères de religion, frères de déportation (on ne parlait pas encore de la Shoah. C’est un bizness qui est venu après). Beaucoup, ont restés, se serrant les coudes malgré tout, entre sépharades, mais beaucoup ont préféré partir en France s’ils le pouvaient ; ils n’étaient pas tous très argentés, mais puisqu’ils étaient français par le Décret Crémieux. Mais ce fut un véritable drame, et tellement inattendus, entre juifs !

     

    • Excusez les petites fautes qui se sont glissées. Mais ce sont des souvenirs de jeunesse, et j’ai écrit d’un trait. J’ai le coeur serré en pensant à eux. Si vous les aviez vu quand ils partaient, le bonheur absolu dans les yeux. Vraiment ils étaient resplendissants de bonheur, comme s’ils gagnaient le paradis. On pleurait souvent pour certains des bons copains, de les voir partir, nous quitter pour accomplir, comme ils nous disaient, de nouveau la promesse biblique faite à Abraham.
      A cette époque, on était jeune, on ne pensait pas au problème de ceux qui habitaient et étaient établis sur place : les Palestiniens. Mais en fait ce n’est pas ce problème qu’ils ont connu en arrivant, mais celui d’être maltraités, regardés comme des chiens, des bons à rien, par leurs propres frères juifs qui voyaient en eux, arrivant du Maroc, des inférieurs.
      Ils avaient un tel espoir en partant, que pour nous aussi ce fut un choc.


    • Pour resumer en gros les victimes ce sont encore les juifs quoi !!!


    • T’as déménagé pourquoi ?



      pour accomplir la promesse biblique faite à Abraham.



      Ah ok !


  • Ces gens sont attachant, simples, humains et profondément sincères.
    Les arabes , c’étaient leurs amis. Quand il fallait les cacher des allemands pour les sauver, leurs amis arabes l’ont fait.
    Les arabes ne sont pas dépeint comme des monstres et Israel est la source de leurs malheurs


  • au Maroc, quand mon père était gamin, la voisine juive envoyait le chercher pour qu’il allume le fourneau chez eux (l’interdit du Chabat..). il n’y avait pas de ghetto, tous vivaient en paix. à l’époque on écoutait les musiciens juifs traditionnels.. le juif n’était pas le banquier ou l’escroc mais plutot l’artisan, le bijoutier.. il zozotte, écorche le dialecte, remplaçant les "s" par des "ch" et il rêve de Jerusalem.

    l’immigration massive et voulue ne donne jamais de bons résultats.

     

  • Triste, beaucoup d’humanité chez ces gens simples.

     

  • #2196444

    Mais que fait le Crif et la Dilcra, cette petite vieille me parait antisémite, non ?

     

  • Le Maroc était le pays de leurs ancêtres qui s’étaient convertis au judaïsme dans l’antiquité. Ils n’ont aucun lien avec la Palestine.
    Ce départ pour Israël est un exil, avec toute la détresse psychologique qui va avec.


  • Ces braves gens se sont fait avoir comme beaucoup d’autres et ils sont là preuve même qu’Israel n’est pas viable. Ils sont venus là pour réaliser un rêve et au final, ils ont vécu un cauchemar. Cette pauvre femme a enterré son garçon le plus jeune mort pour quoi ? Un avant poste geostratégique pour le pillage des hydrocarbures ? En ont-ils profité la réponse est non. Un état vacancier pour milliardaires américains ? Non plus, ils vont tous en Floride, à Hawaï ou à Puerto Rico.
    Cette terre est une terre sainte mais combien de massacres il y a eu là-bas ?
    Dieu quel gâchis ! Si seulement ils avaient lu Finkielstein et Silberman avant d’aller là-bas, ils auraient pu avoir une autre vie.

     

  • Les juifs séfarades n’ont jamais été aussi protégés et aussi choyés qu’au Maghreb, en Syrie, en Irak, au Liban et en Iran. Bizarrement, il n’y a jamais eu de Juifs en Arabie saoudite ni dans les autres monarchies du Golfe. Alors que les Banou Israel sont originaires du sud ouest de la péninsule arabique ! Les séfarades sont différents des ashkénazes et je ne pense pas qu’ils se mélangent en Israel. Pour être honnête, il faut remarquer que ce sont les ashkénazes qui sont les plus influents, dans tous les domaines ... y compris le satanisme, malheureusement.


  • lol je ne suis pas juif mais je vais le devenir ! fake report ou si c ’est reel en israel ils sont bien bien plus democrates qu on ne le dis !


  • Impossible d’oublier ces gamins qui jouaient au ballon.. sauvagement tués sur la plage. Pensées pour les mamans qui sont « mortes » après ça.


  • Cette vidéo est très instructive.
    Cependant, quelle est la signification de leur rire ????


  • Au Maroc, les juifs ont été pour l’essentiel des berbères judaïsés avant l’avènement du christianisme. Des juifs en provenance de Palestine ont suivi les migrations phéniciennes et leur politique d’établissement de comptoirs tout autour de la méditerranée et ont fait souche.
    Plus tard, les juifs espagnols chassés d’Espagne lors de la Reconquista ont pour une partie d’entre eux émigré au Maroc, notamment vers Fès.
    Il y a toujours eu des "mellah" (quartiers juifs ou ghetto) au Maroc et un statut de dhimmi imposé aux juifs comme aux chrétiens (tolérance religieuse mais obligations sociales). Les juifs ont vécu à coté des marocains musulmans et non parmi eux.
    Un copain de père marocain juif et mère française catholique, non circoncis ni baptisé. A 20 ans il décide de devenir juif et de se convertir. Son père étant favorablement connu la chose est faisable. Quand je lui demandai pourquoi il avait fait ce choix au lieu du christianisme il me répondit tout simplement : "pour ma future carrière"


  • Honorables juifs du quotidien et donc cocus de l’histoire.


Commentaires suivants