Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

Conformément au projet de la Banque

D’année en année, les règlements en espèces reculent au profit des différents moyens de paiements dématérialisés. En ce sens, un rapport a été remis à l’État en juillet dernier préconisant la suppression progressive de la circulation du liquide en France.

 

Cela fait bien longtemps que plus aucun euro ne traîne dans les poches de Yoann. Cet étudiant orléanais de 23 ans a troqué, depuis plusieurs années déjà, son porte-monnaie contre divers moyens de paiements dématérialisés. Dans un premier temps, il s’est mis à utiliser exclusivement sa carte bleue. Puis, il y a un peu plus d’un an, Yoann a entendu parler du paiement par mobile. En quelques étapes simples, il a enregistré ses coordonnées bancaires sur son smartphone. Depuis, il effectue tous ses achats (inférieurs à 300 euros) en le posant sur les bornes de paiement des commerces, grâce à une puce présente, de base, dans son iPhone. « Mon téléphone a complètement remplacé ma carte bancaire classique. Je la transporte très rarement avec moi », explique-t-il. Les types d’achats ? « Absolument tout. Que ce soit au supermarché, à la boulangerie, dans les bars, à La Poste ou chez l’opticien… En fait, partout où le sans contact est possible. » Et Yoann n’est pas le seul, loin de là, à s’être converti à ces nouvelles formes de transactions.

De nombreux Français se tournent aujourd’hui vers des systèmes de paiements dématérialisés. Entre 2012 et 2017, l’usage du sans contact en France a été multiplié par mille, passant de 1,17 million à 1,23 milliard de transactions, d’après le groupement d’intérêt économique des cartes bancaires (CB). Le montant des échanges a lui aussi explosé, passant de 12 millions à 12,4 milliards d’euros. Et cette tendance s’accélère : les transactions ont doublé rien qu’entre 2016 et 2017. « On assiste à un réel effet de transformation des paiements. C’est-à-dire que les achats dans les commerces de proximité qui, hier, étaient faits en cash sont aujourd’hui de plus en plus souvent réalisés en sans contact », constate Loÿs Moulin, directeur du Développement du Groupement des Cartes Bancaires CB.

Nul doute que la dynamique des paiements dématérialisés va s’amplifier. Pour 2018, le réseau CB devrait comptabiliser plus de 2 milliards de transactions sans contact dans l’Hexagone, soit une augmentation de plus de 70 % par rapport à 2017. Et le système gagne également du terrain du côté des professionnels de la vente. « Le sans contact devient une norme commune et logique pour tous les terminaux de paiements. La quasi-totalité des TPE que nous distribuons ou remplaçons sont désormais équipés de cette technologie. C’est une demande systématique de nos différents clients », explique Romain Thérond, de la société Synalcom spécialisée dans la vente et maintenance de terminaux de paiement. Et cette transition est rapide. En juin 2017, 38 % des commerçants étaient équipés d’une borne permettant l’utilisation du sans contact. Un an après, ils sont déjà 53 %.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2115513
    Le 5 janvier à 01:28 par goy pride
    Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

    Une fois l’argent liquide abolie c’est la réduction en esclavage totale sans aucun moyen d’y échapper ! Plus aucune transaction ne pourra être cachée...les transactions entre particuliers seront automatiquement repérés...ces retraités touchant des mirobolantes retraites de 500, 800 euros par mois et qui pour pouvoir offrir des cadeaux à leur petits enfants ou tout simplement mettre un peu de beurre dans les épinards faisaient des petits travaux, vendaient des trucs au noir...l’auront dans le cul...toute cette économie parallèle dans nos campagne où les gens se vendent des cochons, de la volaille, du bois...disparaîtra...tout salarié, c’est à dire l’écrasante majorité des gens aujourd’hui se verra interroger tel un vulgaire criminel dès lors où sera repéré des entrées d’argent virtuel dépassant le montant cumulé de son salaire, allocations, primes...tout devra être déclaré, justifié, conforme aux normes !
    Certains idéalistes naïfs diront que cela sera une bonne occasion pour éliminer l’argent comme moyens d’échange dans nos sociétés en renouant avec le troc, les échanges de services (je répare ta plomberie...tu me donnes 10 stères de bois...)...certes mais le fait est que la disparition de l’argent liquide dans une société où subsiste un système monétaire centralisé c’est complètement différent que la disparition de l’argent tout court ! Vos taxes et impôts vous devrez toujours les payer dans la monnaie du système ! Pour pouvoir hériter de la maison de vos parents dans laquelle vous avez grandi, qui a une valeur sentimentale incalculable vous devrez toujours payer dans la monnaie en vigueur ! Et si vous n’avez pas les crédits électroniques nécessaires pour vous acquitter de vos droits de succession vous perdrez la maison ! Donc je répète : ne pas confondre abolition pure et simple de tout système monétaire centralisé avec abolition de l’argent liquide !

     

    Répondre à ce message

    • #2115547
      Le 5 janvier à 07:33 par paramesh
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      faites comme moi, depuis deux ans, je ne paie plus ni impôts, ni taxe foncière, ni urssaf, mon compte est bloqué depuis 8 mois et je les emmerde, et en plus ils pleurent que je ne leur donne pas mon RIB pour le prélèvement à la source (alors que l’URSSAF a déjà bloqué mon compte ). je suis même allé aux impôts pour leur dire que je n’avais plus d’argent, plus envie d’en gagner et plus de compte bancaire opérationnel et que je bouffais au jour le jour. : ils s’en foutent , et moi aussi, d’ailleurs, prochaine étape, je ne remplis même plus ma déclaration, je disparais des compteurs ; je suis peintre donc je me débrouillerai toujours. il faut arrêter de jouer le jeu.

       
    • #2115671
      Le 5 janvier à 12:15 par goy pride
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      paramesh,

      En étant complètement hors système comment accèdes-tu à la propriété si tu as d’autres ambition que de vivre comme comme un clodo ou squatter une piaule chez papa et maman ? Comment tu fais pour te soigner ? J’ai connu un paysan qui vivait hors système comme tu le préconises...Il refusait de payer des impôts et était affilié à rien...pas de régimes de retraite...par d’assurance maladie...dans les années 80/90 (avant le passage à l’euro), il a chopé un cancer de la prostate, n’étant pas assuré il a du débourser de sa poche 150 000 francs pour se faire opérer. Il les a eu en vendant tout son cheptel bovin et le bois de quelques hectares de forêt...à l’époque je pense qu’il l’aurait quand même opéré gratos...mais aujourd’hui où les hôpitaux sont en ruine et où le cynisme règne on te laisserait crever ! On te foutrait dans un hospice pour vieux et sous perfusion de morphine, mais pas d’opération coûteuse pour ta gueule ! Et dans un système où l’argent liquide aurait été aboli, si t’es hors système tu n’as plus rien ! D’ailleurs aujourd’hui on en est proche puisque sans compte bancaire tu ne peux plus te faire payer de grosses sommes ni acheter des trucs dépassants un certains montants. Aujourd’hui en France tu ne peux plus acheter un véhicule, une maison, un appartement...en argent liquide.

      C’est facile de faire le malin quand on est encore jeune, en bonne santé...quand on a pas d’autres responsabilités que soi même (pas de femme, pas d’enfants...), quand on vit chez papa et maman qui eux sont dans le système pour toi !...mais dès lors où tu as un bien immobilier à conserver et entretenir, dès lors où tu as des enfants...dès lors où tu as une entreprise à faire tourner...la marginalité c’est une autre paire de manche ! Sinon tout le monde ferait pareil !
      Pour en revenir à ce vieux paysan qui vivait hors système, sa vie entière a été un harcèlement permanent et un combat incessant contre l’état et ses organes de répression ! Et encore en tant qu’ancien combattant maquisard de la seconde guerre mondiale il avait le soutien d’un notable locale qui faisait pression pour qu’on lui lâche la grappe, donc je n’ose pas imaginer l’enfer pour quelqu’un lambda sans connexion !

       
    • #2115678
      Le 5 janvier à 12:21 par "culs terreux"
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      @paramesh
      Et tu as combien de gosses, et de quel age, en bas age, es-tu propriétaire ou locataire ?
      Comment on fait ,quand on a credit ,famille, ferme et bétail ou un malade ou autres, pour faire comme toi ?
      On est pas tous peintre
      Et ce n’est pas de la condescendance ou du mépris pour ton mode de resilience , pas du tout, mais il y a d’autre façon aussi noble de resister, ça ,c’est la tienne, il y a aussi,le parasitage
      (CMU, alloc, prime, black ou RSA, enfin il y en a plein d’autres)
      Salutation et respect camarade

       
    • #2115748

      @Paramesh vous êtes très loin d’être de bon conseil. Car vous vivez au jour le jour, je me demande dans ces cas là qu’est ce que vous faites en France. Et puis vous arrivez bien à répondre sur internet, donc vous payer bien un accès à internet, dans un internet café ? Qu’elle solution dit donc. Vous laissez quand même des traces.

       
    • #2121006

      Goy pride : bien vu et tout à fait vrai, mais allez expliquer ça des jeunes qui pensent que l’argent liquide c’est compliqué et pas sécurisant. Les jeunes n’utilisent même plus les chéquiers et trouvent normal de vivre portable à l’oreille et CB dans la poche 24/24 h. Ils ne se rendent pas compte de ce qui les attend. toutefois, je me demande comment vont vivre les mafias et les corrompus qui ne fonctionnent qu’en liquide et qu’à coups de billets de 500 euros,

       
  • #2115517

    Pour contrer ce genre de dérive ultra-suspecte, on peut rêver à une utopie très simple mais très "utopique" car allant de face contre les projets de mise en coupe réglée mondialiste.
    La France pourrait redevenir un pays très riche presque du jour au lendemain, en procédant à une seule minuscule réforme qui pourrait commencer par un simplissime décret : instituer le SECRET BANCAIRE INVIOLABLE. Ceci pourrait ensuite être inscrit dès que possible dans la Constitution.
    Il n’est pas question de favoriser certaines criminalités mais de couper court à tous les dérapages liberticides qui asservissent les populations en les attaquant au nerf de la guerre : l’argent.
    Il est POSITIF de ne permettre à PERSONNE, pas même au gouvernement ou à un procureur bien (ou très mal) intentionné, sous quelque prétexte, ou très bonne raison, que ce soit, de regarder dans les comptes des particuliers ou des sociétés, ni de puiser dans ces comptes.
    Seuls les comptes des pouvoirs publics (nationaux, régionaux et locaux) seraient transparents et consultables PUBLIQUEMENT par n’importe qui, citoyen ou non. Ceci est une inversion TOTALE de la philosophie prédatrice et malsaine actuelle. Du clochard au milliardaire, de la micro-entreprise à la multinationale, le SECRET serait gravé dans le marbre. Les fuites et révélations, deviendront un crime gravissime, sanctionné de peines dissuasives.
    Ce changement ne coûte RIEN à faire : mise à part l’annonce dans le Journal Officiel. Les hurlements de tous les aigris et jaloux seront à ignorer. Les condamnations internationales aussi. Les mesures de riposte seront toutes salutaires, car les gouvernements étrangers ne pourront finalement réagir qu’en adoptant le même secret pour leurs pays respectifs.

     

    Répondre à ce message

  • #2115523

    Il faudra donc etre marque par la Bete Argent...

     

    Répondre à ce message

  • #2115537
    Le 5 janvier à 05:46 par laurent71
    Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

    Je fais quatre marchés par semaine, au moins 90% du chiffre en espèce, alors cet article du Figaro me semble dans la même veine que le reste de la presse écrite, du flan !

     

    Répondre à ce message

    • #2115552
      Le 5 janvier à 07:49 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      Et du coup, comment Schlomo ,va vendre des pantalons à une guibole, à Christian ??

       
    • #2115562

      oui deja la moindre carte bancaire c’est 40 euros / an min de frais . Si vous ne commandez rien par internet vous pouvez vous en passer.Par contre,transmettez a vos enfants des connaissances sur comment gerer son argent,tenir un budget,comment accumuler du capital,comment distinguer un investissement productif (machine outils, internet pour produire etc) d’une depense de consommation (standing social, publicite) .
      Quand je vois de plus en plus de produits alimentaires se vendre a l’unite sans aucune indication de poids et de prix au kilo dans les supermarches (endives,bananes,fromage), je deviens fou....

       
    • #2115759

      Vous ne faites le constat que par rapport à votre profession, dans un seul domaine qui est maraicher. Vous n’avez pas du voir le rèste du commerce pour dire cela. Les gens ont de moins en moins de liquidité sur eux, paie de plus en plus par CB d’où les micro-paiements sans contact afin de facilité cette transition.
      Cet article est loin d’être du flan, faut ouvrir les yeux et faire preuve de réflexion ! Pas que de lorgner sur "son petit périmètre".
      Au marché on paye le plus souvent en liquide car vous n’avez pas de terminaux ! Conséquence sinéquanone du fait que vous ne proposez pas de terminaux, donc n’en concluez pas que cet article soit du flan.
      Un peu de bon sens !

       
    • #2116032
      Le 5 janvier à 18:51 par laurent71
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      Voxpop, je suis éleveur caprin fromager, y a pas que des maraîchers sur les marchés, beaucoup de commerçants ambulants se sont équipés de terminaux quand ils font des marchés en ville, pour ce qui est des campagnes c’est encore les espèces qui dominent, mon commentaire vient de ce que je vois pas de ce que j’imagine, alors tes remarques sur le bon sens roule les bien serrées et...

       
    • #2116581
      Le 6 janvier à 11:31 par Yves-Sans-Logement
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      @laurent71
      Salut Laurent , tu vas bien ?
      Y’a toujours un couillon pour répondre et répandre, une connaissance qu’il n’a pas
      C’est insupportable , on pratique la vente de nos produits, les marchés, on pratique l’agriculture et t’as toujours un citadin, qui n’a jamais produit autre chose que des commentaires et du blabla, pour venir de cracher, son savoir théorique et virtuel, derriere son clavier
      C’est dingue ça ?
      Le gars te connait pas et il vient en armure comme un paon, caqueter , cancaner, faire la roue, devant une cours imaginée ou fantasmée
      Et en se pignolant devant sa propre prose, en s’auto-congratulant d’être si beau et si bon, en s’écoutant parler, purée, c’est terrible
      On veut retirer le mot race , je pense moi que le mot humble serait plus adequate
      Mon très cher @voxpop tu fais quoi au juste dans la vie ?
      Et sans mépris aucun
      Peux-tu nous dérouler d’ou tu tiens tout se savoir ??



      https://www.youtube.com/watch?v=uUv...




      Bien a toi

       
    • #2116628
      Le 6 janvier à 12:10 par laurent71
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      Salut "Yves", meilleurs voeux pour toi et ta famille, et je souhaite à tous une année jaune.

       
  • #2115544

    Pourtant les politiciens ont besoin de cash pour leur transaction illégal
    supprimé totalement l’argent liquide me semble compliqué à mettre en œuvre
    je pense qu’ils veulent faire disparaître surtout les grosse coupures

     

    Répondre à ce message

  • #2115550

    Plus d’aide au clochard, plus de travail au black pour aidez.peut plus demandez une aide à personne. Etc.....en somme sois tu t’en sors sois tu crève. ....

     

    Répondre à ce message

    • #2115613
      Le 5 janvier à 10:32 par Gopfdami
      Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

      Petite info. Récemment j’ai dîné dans un restaurant en Allemagne. Au moment de régler l’addition par CB j’ai eu la surprise de constater que le terminal CB disposait d’une fonction pour payer..... le pourboire à la serveuse !!! Le terminal affichait sur son écran, par défaut, le montant de ma note auquel je pouvais rajouter mon pourboire pour augmenter ce montant. C’est seulement après que l’on pouvait valider la transaction par son code. Ce dispositif permet de faire apparaître le pourboire dans le chiffre d’affaire du restaurant et sur la fiche de paie des employés !! Et donc de taxer. L’esprit du pourboire, à savoir un don personnel à une personne par charité disparaît totalement. Bientôt nos clochards, nos "saltimbanques de rue" et nos migrants devront être équipés d’un portable avec une application leur permettant de recevoir leurs petites piécettes. Je me suis contenté de payer le pourboire en liquide, comme d’habitude.

       
  • #2115573
    Le 5 janvier à 09:02 par Medusaraft
    Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

    Prochaine étape imposée mais déjà choisie par quelques abrutis : se faire pucer sous la peau son code-barre de la carte bleue. Alors là, les consommateurs seront vraiment devenus des marchandises, au même stade que les produits achetés en rayons.

     

    Répondre à ce message

  • #2115732
    Le 5 janvier à 13:11 par Moulinsart
    Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

    De toutes façons le krack mondial se précisant à l’horizon l’argent liquide et les cartes n’auront plus aucune valeur .Les comptes bancaires seront bloqués comme en Grèce et nous n’aurons droit qu’à des sommes dont le montant sera décidé par l’état , pour des achats décidés par l’état , suivant nos ressources , et surveillés virtuellement .On nous donnera un code pour utiliser ces sommes .Les distributeurs disparaissent car ils seront remplacés par des boites à codes .Les livrets d’épargne seront pompés ,ils le sont déjà en vue de leur disparition .
    Il n’est pas loin le temps des puces implantées . On ne peut déjà plus retirer le montant des livrets d’épargne quand on le veut , ni envoyer plus d’argent liquide qu’il n’est permis par l’état .Les envois de mandats sont surveillés de près et enregistrés (soit disant pour éviter le blanchiment des 20 euros que j’envoie à ma grand mère .)
    "Ca gèle à NY on a besoin de réchauffement climatique "
    "Cette connerie sur le réchauffement climatique qui nous coute une fortune doit s’arréter .Notre planète est en train de se geler , record à la baisse des températures et nos experts sur le réchauffement climatique sont coincés dans la glace " Donald Trump

     

    Répondre à ce message

  • #2115916

    Cela me fait penser que ma banque en ligne Max bloque les virements vers l’association Égalité & Réconciliation.

     

    Répondre à ce message

  • #2117047
    Le 6 janvier à 20:07 par michatmichien
    Comment la France se dirige vers une société "zéro cash"

    Il aura pas l’air con le Yoann s’il perd son téléphone... Et après on nous fait croire que c’est plus sécurisé..

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents