Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les primes pleuvent...

...mais pas pour tout le monde

À ne pas manquer, sur E&R :

Un autre monde est possible avec Kontre Kulture :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2115569
    Le 5 janvier à 08:52 par Adolfo Stalini
    Les primes pleuvent...

    Oui ! On a ce qu’on mérite. C’est pourquoi les gens normaux ont ou sont en train de quitter la France. Ce pays est mort de toute façon. A quoi bon s’entêter.

     

    Répondre à ce message

  • #2115584
    Le 5 janvier à 09:36 par Bardamu C. L. N.
    Les primes pleuvent...

    BA évidemment chère Madame pour qu’ils obéissent " au doigt et à l’oeil " à celui qui obéit aussi au doigt et à l’oeil !

    DE quel droit le pouvoir est il pouvoir ?.
    Acheter avec de l’argent (abstraction contre nature ) est-il légitime, JUSTE ?
    Il n’y a de maître que parce qu’il y a argent (commerce) !
    Sans commerce pas d’argent et donc pas de maître !
    " Puis, s’étant fait montrer la « monnaie du tribut », sur laquelle était l’effigie de César, il leur dit : « Rendez donc à César ce qui appartient à César (l’argent) et à Dieu ce qui appartient à Dieu (la gratuité) ».

     

    Répondre à ce message

  • #2115592
    Le 5 janvier à 10:00 par Sev
    Les primes pleuvent...

    Compte tenu de l’entêtement du prétentieux petit Macron à "tenir sa ligne" avec quelques "négos" bidons ici et là, je finis par me dire qu’il y a très vraisemblablement une poignée de pervers derrière le gamin (ceux qui l’ont hisser sur son petit trône en carton pâte français) qui souhaitent un chaos civil dans le pays... la tabula rasa chère aux idéologues du "chaos constructif" commence à se percevoir nettement dans l’inanité des cadeaux qui continuent à tomber pour les soumis et les "demandes de dialogue" pour le peuple étranglé. Ouai... ça sent vraiment l’objectif "chaos" pour tous...

    Les sempiternelles gagnants dans tous les chaos orchestrés (guerres et autres "révolutions de couleur) sont toujours les mêmes : banques et multinationales apatrides. Alors attention les amis gilets jaunes et autres, il va falloir tenir le mouvement mais surtout ne pas tomber dans le piège qui nous est tendu sous forme de miettes proposées à la marge. Comme l’explique Francis Cousin, on est arrivé au moment crucial où il ne s’agit plus d’aménager notre geôle avec de symboliques aumônes proposées mais de faire péter le système... et c’est cela qui exige que l’on tienne et que l’on accepte aucune négociations habituelles.

    La démocratie contemporaine est bel et bien la prison invisible dans laquelle les peuples sont enfermés au nom de "l’état de droit". Le RIC ne fera en effet que donner au peuple la simple réorganisation de la prison et du racket. Il faut détruire le système et cela ne peut se réaliser que... par l’intérieur ! C’est la méthode de ceux qu’on ne nomme plus...

     

    Répondre à ce message

  • #2115601
    Le 5 janvier à 10:19 par Enki
    Les primes pleuvent...

    Qu’est-ce que la sujétion ? Pas anodin, ce terme utilisé dans prime de sujétion spéciale attribuée à aux fonctionnaires : « ces indemnités sont attribuées pour compenser les contraintes subies et les risques encourus dans l’exercice des fonctions :d’application interministérielle et propres à certaines administrations ».

    Elles correspondent en fait à la définition secondaire de la situation d’une personne astreinte à une nécessité, à obligation pénible et contrainte. OK.

    Mais la définition première intéressante, est celle de la situation d’une personne soumise à une autorité souveraine donc avec assujettissement, dépendance, soumission.

    La républicaine sectaire est franc-maçonne. La Fonction publique s’inspire et fonctionne comme dans les Loges dont elle a l’Esprit du culte de l’Être suprême et tutti quanti.

    Obligation de réserve et code de déontologie s’appliquent à tous les fonctionnaires qu’ils soient dans l’un des cercles ou hors du cercle FM. 

    Esprit de l’État inoculé aux fonctionnaires de base quel que soit leur corps (dernier terme pas non plus anodin ...) d’affectation (militaire, pénitentionnaire, éducation, santé, patrimoine, magistrature, etc...).

    Qu’ils en soient conscients ou pas, ils l’apprennent tôt ou tard, le fonctionnaire (fonctionnent tel un logiciel programmé : il ne réfléchit plus ( avec retour sur Soi … divin), puisque précisément le Soi divin est occulté par le coeur secret de la FM des Hauts Grades dont ils ont inversé la Gnose.

    Armée silencieuse de fonctionnaires dont la militaire Grande Muette est la plus astreinte.

    Les corps & âmes de la fonction dite « publique » en réalité sectaire/privatisée obéissent ainsi à ce silence de la kabbale inversée.

    Le versement de « primes de sujétion » signifie implicitement « complicitement  ? » que tout fonctionnaire renonce dès qu’il entre en fonction au SUJET, le véritable Maître souverain qui dit JE en moi, Celui auquel JE m’astreint d’écouter en mon âme, parce que ma liberté est un devoir et obéir un droit. Non l’inverse tu dois obéîr et tu auras droit d’être libre ...

    Concours uniquement sélection de niveaux, de compétences ou recrutement implicitement idéologique FM ?

    Ce « vers » dans La Marseillaise : à qui appartient « ce sang impur abreuvant nos sillons » ?

    Qui a versé son sang durant les guerres de Vendée, napoléonniennes, 14-18, 39-45 ... et aujourd’hui 10 français Gilet Jaune pour EnMarche dans les sillons FM ?

     

    Répondre à ce message

    • #2116001
      Le 5 janvier à 18:16 par bertin
      Les primes pleuvent...

      A Enki,

      Il serait temps que l’horrible marseillaise soit remplacée
      par un chant populaire Gaulois,de fidélité à nos ancêtres.
      Mettre sur le drapeau tricolore,le symbole du travail,faucille
      et marteau dans le rouge,des fleurs de lys dans le bleu,
      et la croix de lorraine dans le blanc
      Ce serait un beau drapeau pour les Gilets Jaunes,accompagné
      d’un chant populaire de libération nationale .

       
  • #2115606
    Le 5 janvier à 10:25 par dixi
    Les primes pleuvent...

    Nous vivons dans une époque ou la chose principale qui a disparu, c’est "L’HONNEUR", et qui a été remplacé par " CUPIDITÉ " .
    Mais la plupart de nos responsables politiques et hauts fonctionnaires n’ont jamais connu, et ne connaitront jamais ce qu’est l’honneur .

     

    Répondre à ce message

  • #2115608
    Le 5 janvier à 10:26 par merci
    Les primes pleuvent...

    Merci madame. Que Dieu vous garde, que la grippe vous quitte et que les virus qui accablent aussi notre France reçoivent une bonne dose d’antibiotiques.

     

    Répondre à ce message

    • #2116124
      Le 5 janvier à 20:41 par Guillaume
      Les primes pleuvent...

      Elle aurait dû se faire vacciner contre la grippe ...

       
  • #2115621
    Le 5 janvier à 11:01 par St Maixen
    Les primes pleuvent...

    Pour faire très concis : "Tout le système fonctionne sur la corruption généralisée !" Et il n’est sans doute pas faux de penser que c’est le principal support du mondialisme.

    Il n’est pas dit non plus, que cela empêche encore longtemps l’édifice de s’écrouler !

     

    Répondre à ce message

  • #2115882
    Le 5 janvier à 15:53 par Millesime
    Les primes pleuvent...

    Réjouissant de constater que la France des #GiletsJaunes est lucide et se réveille ! Il sera difficile au système de nazifier tous ces gens... Avez-vous remarqué, y’a comme un p’tit air de Dieudonné dans son phrasé et son humour :) ?!

     

    Répondre à ce message

  • #2117738
    Le 7 janvier à 15:56 par sblog
    Les primes pleuvent...

    L’information est bienvenue, mais avant de se tromper de cible, il faut vérifier les données :
    - il y a habituellement entre deux et quatre "cinq étoiles" par armée, fluctuant selon les périodes et les rotations de postes. Si l’on compte terre, mer, air, gendarmerie, armement (médecins et commissaires sont limités à 4*) cela fait à tout casser une vingtaine d’officiers généraux "cinq étoiles" pour la France.
    - plus important : ce genre de primes, dont la date d’attribution peut difficilement être attribuée à un effet "Gilets Jaunes" encore trop récent le 8 novembre 2018, n’est généralement que l’alignement (tardif) de la "haute fonction publique militaire" à des usages largement en vigueur depuis des lustres dans la haute fonction publique civile : en effet, les généraux ici vilipendés n’ont pas eu la chance d’avoir des copains énarques - et proportionnellement aussi beaucoup moins de francs-macs - dans tous les cabinets ministériels successifs pour faire avancer leur pions... La question serait donc plutôt : "et pourquoi pas les généraux ?"

    Et quelle est l’origine profonde de ces primes ? : il s’agit essentiellement de "compenser" le manque à gagner des énarques qui sont restés dans la fonction publique - leur seule place nominale - avec ses barèmes de salaires et ne sont pas partis comme leurs copains pantoufler et se remplir les poches dans le privé (ou le plus souvent dans le faussement privé, comme les grandes entreprises d’Etat ou assimilées).
    C’est donc tout ce système de mélange des genres - et des trafics d’influence consécutifs ("capitalisme de connivence") - qui est à condamner, plutôt que de seulement considérer le problème par le petit bout de la lorgnette des généraux qui sont là-dedans la dernière roue du carrosse...

    Là où cette affaire se met à sentir la marée et le panier de crabes, c’est quand on parle dans le décret d’ "une part variable tenant compte des résultats obtenus". Cadeau de Sarkozy et de sa légendaire "quête d’efficience" car, dans l’administration, "jugement des résultats" et "jugement de cour" sont assez souvent synonymes...

    https://www.legifrance.gouv.fr/affi...

     

    Répondre à ce message

  • #2121820
    Le 11 janvier à 19:07 par Gaulois
    Les primes pleuvent...

    Tres sensible à votre exposé ! Le système date depuis le développement de la république. Une oligarchie s’est bien installée. Un Etat dans l’Etat..bien dans un système de copinage. Il se camoufle derrière des mots qui n’ont rien â Voir avec Notre définition : démocratie ? République ...Aujourd’hui les gens se rendent compte qu’ils se sont fait rouler dans la farine. Ils ont compris cela par l’écoute des médias totalement fourbes et des discours de nos dirigeants, représentants politiques, syndicales, analystes ...totalement dans un unisson de Défense de leurs intérêts et pire ...ils donnent mauvaises consciences â Nous ! Ex : c’est Nous les violents...c’est Nous la baisse des résultats du 4 Tr. ...On se fait attaqué... normal pour cette institution. Jamais vu une institution se conduire ainsi : sauf en tant de guerre ! I

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents