Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Comment la fachosphère est partie à l’assaut après mon passage sur BFM"

Boulouque, malgré le licenciement apparent de son coiffeur, est invité partout en télé, ce qui signifie que sa parole est systémo-compatible.

 

 

On a bien écouté ce qu’il raconte sur les Gilets jaunes, et ça casse vraiment pas des briques (« c’est un problème de pouvoir d’achat ») : aucune profondeur, aucun concept solide, que de la dénonciation de l’extrême droite.

Lamentable.

Sa petite fake news (qui révèle toute sa duplicité de faux scientifique mais vrai propagandiste) sur le drapeau aux « fleurs de lys » n’est rien à côté de sa vacuité de « spécialiste des mouvements sociaux » qui avoue ne rien y comprendre !

La fachosphère a bon dos, Boulouque lui colle ses propres manquements sur le dos. Il faut assumer ses conneries. Lui a encore la chance d’avoir le Nouvel Obs pour pouvoir pleurnicher.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

L’historien Sylvain Boulouque, spécialiste de l’extrême gauche, a été mis en cause pour une confusion sur le drapeau de la Picardie. Il dénonce « la pratique totalitaire de l’intimidation » qu’il subit depuis.

 

Depuis quelques jours, je subis le déchaînement de ce qu’il est convenu d’appeler la fachosphère.

La raison apparente semble simple. Lors d’un commentaire sur la chaîne BFMTV, enregistré le 25 novembre à 21h30, après avoir passé les deux jours précédents à analyser les images des violences sur les chaînes d’information en continu, j’ai fait une erreur : à partir d’une base de données d’une grande faiblesse transmises par la chaîne, j’ai expliqué par une formulation réductrice et erronée, que le drapeau picard d’avant la République était un drapeau monarchiste. Erreur donc, mais pas si grave : car, qui, comme moi, observe l’extrême droite sait que la majeure partie de ces drapeaux a été brandie au cours de ces manifestations par des militants d’extrême droite.

 

 

En l’espace de quelques heures, les twittos ont étalé leur haine en 140 signes (insultes, calomnies, injures antisémites, menaces de mort, etc.). Nombres de responsables de la droite extrême suivi de leurs affidavits se sont donné le mot et ont repris en boucle et de manière virale une partie du reportage, faisant en sorte que ce qui y était dit, le fond et la réalité de ces manifestations, ne soient plus évoqués. Le lendemain, BFMTV s’est désolidarisé de ma personne, par un communiqué, sans rien avoir demandé au préalable à l’expert, devenu soudain gênant.

 

 

Depuis, la violence des attaques reprend à chacune de mes interventions sur les autres chaînes. Attaché à mon rôle d’observateur et d’analyste, je décris et explique ce que je vois : des drapeaux et des militants d’extrême droite, une ultra gauche qui assume et revendique sa violence, des gilets jaunes pacifiques ou violents, des délinquants qui pillent. Je m’efforce d’analyser et de décoder les images, souvent fugaces, pour le spectateur non averti.

Découvrir la souffrance entière de Boulouque sur internet.nouvelobs.com

La presse qui n’insulte pas l’intelligence
est sur Kontre Kulture

 

L’hostilité et les mensonges des médias dominants, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Je m’efforce d’analyser et de décoder les images, souvent fugaces, pour le spectateur non averti."
    Ah le mec, il se prend pour quoi ?????
    Le seul non averti c’est toi du gland, et puis "merde" va chez le coiffeur c’est un artisan qui bosse lui....

     

  • Les antifas qui ont ravagé les centres-villes de Rennes et de Nantes, il en disait quoi, à l’époque le Boulouque ?...le silence sidérant de la gauche sociétale, qui a fait dissoudre deux pauvres trucs d’extrouème- drouète, sans jamais inquiéter ses petites milices de casseurs gauchistes, ni le Betar, kesk’il en pense ?... Et les gauchos-zadistes-mon-cul-sur-la-commode, qui ont salopé les champs de Sivens et empêchent violemment les paysans locaux d’avoir de la flotte pour leur culture, parce que le paysan français, il peut bien crever, hein, et d’ailleurs on lui chie sur ses plates-bandes (littéralement), ça lui parle ?...et les bagnoles qui crament à Noël, par centaines, dans qdes quartiers gavés aux subventions, il a un avis dessus, le mouton à lunettes casher ?...Il a repéré une fleur de lys ?! Palsambleu !...Tu fais pitié, PAUVRE NAZE !


  • Je remarque que Boulouk n’est pas passé à BFM WC par hasard et c’est sûr qu’il est innocent parce qu’il ne porte pas de masque farces et attrapes .


  • Une belle carrière de Jean-Foutre étouffée dans l’œuf. C’est vrâment trop pinzuste !


  • Bonjour,

    C’est méchant à dire, mais avec certains physiques, j’ai du mal à prendre sérieux les paroles qui en sortent de la bouche...


  • Réflexion toute simple : ces militants, protestataires sont ? FRANÇAIS. Où vivent-ils, travaillent-ils, où sont-ils nés ? En France. La France a des racines chrétiennes, juives ou musulmanes ? Chrétiennes. Où est le problème avec ces drapeaux avec la croix lorraine ?

    On en ferait autant si ça se passait en Arabie-Saoudite ou en Israël ? Non hein, je ne crois pas hein...


  • Ce monsieur est le porte parole des Antifas et de toute la gauche déconnectée qui s’imagine être dans dans la peau d’un résistant armé communiste en lutte contre des SS et des miliciens, et chaque fois qu’ils ont une déconvenue ils viennent se plaindre dans les médias "garants de la démocratie et de la liberté d’expression" ; et ils se plaignent aussi à leurs papas juges ou technocrates...
    Cet expert est le pur produit de la pensée unique de l’université française.
    Venant de lui je prends le terme facho comme un compliment !
    Face à toute cette imposture une seule réponse ;"je suis complotiste" (bande de démocrato-républicains)


  • Le drapeau de la Picardie ? Ah ! Voir arborer "pavillon blanc semé d’étoile" ... ou les trois couleurs, pourvu que cela ait de la gueule.

    Les français ont de la gueule. Sylvain Boulouque n’en a pas.


  • Allons bon... la fleur de lys, le Sacré Cœur et la croix de Lorraine qui posent problème à présent ...en France...

    Jusqu’où va-t-on descendre ?

     

  • Avec plus de pugnacité il finirait pas comprendre qu’il y a des Français !


  • #2105011

    "Erreur donc, mais pas si grave : car, qui, comme moi, observe l’extrême droite sait que la majeure partie de ces drapeaux a été brandie au cours de ces manifestations par des militants d’extrême droite."

    - ça ne s’est pas passé, mais comme ça a pu se passer par le passé, éh bin, "on va dire" que c’est comme si ça c’était passé...

    Rien que pour ça, à défaut de coiffeur, il mériterait d’aller voir le dentiste !


  • C’est un historien "çà" ?


  • Lui, quand je l’écoutais sur les différentes chaînes de merdias, j’avais tout de suite remarqué sa faiblesse d’analyse. Il était bizarre, racontait n’importe quoi et c’est très bien que cette supercherie soit dénoncée...


  • Il est certain que le journalisme n’est plus ce qu’il était, le niveau est rendu en dessous de ma tondeuse, et tellement bas qu’ils vont finir par les racines .Comment peut-on écouter un journal télévisé sans qu’il apparaisse soudain un spécialiste sortit de dessous les fagots, et les journaleux venant du même fagot ?
    Mettez au moins un dessin animé, en plus ça va plaire aux enfants, ou alors mettez un nez rouge, par contre ça ne vous changerait pas beaucoup .


  • Le crétin expert de bases. N’importe qui qui à regardé un peut les réseaux sociaux sans un oeuil avertis à compris ce qu’il à compris.

    Ce qu’il à totalement l’air de rater c’est que le peuple tout entier à toujours été de droite et d’extrême droite (tant la caste médiatique est d’extrême gauche). On est asservis par la logique de la dette ce qui fait mécaniquement baisser le niveau de vie. Les gens ne veulent pas monter leur pouvoir d’achat il veulent surtout être moins opprimé économiquement et donc socialement.

    Je suis toujours outré de voir le niveau de médiocrité des prétendus expert et de la voir la connerie pure de ceux qui ne le sont pas à la télé.

    De toute manière nous on paye pas la taxe sur la télévision même si on l’a. On ne regarde pas cette merde et on ne payeras pas pour.


  • Pour résumer, les medias aux ordres ont déniché leur "expert-specialiste" politiquement et idéologiquement correct, qui n’a rien vu venir et n’y comprend pas grand chose et qui, à cause d’un drapeau, a malheureusement démontré son amateurisme et se fait KC sur les réseaux sociaux. La routine quoi !


  • L’Obs délatteur propagandiste, rien à voir avec du travail d’information, juste des racourcis pour manipuler l’esprit reptilien. En quoi un mouvement politique ou pas qui manifeste de l’attachement aux valeurs de résistance et/ou de spiritualité doit-il être instinctivement pris pour un signe d’extrême droite fasciste.
    Intéressant aussi l’analyse du gauchiste sociétal qui consiste à qualifier les ouvriers comme une classe en « voie de dissolution ». En somme, toute cette classe mondialo-techno moderne voit les populations en colère comme les Canuts du 19° qui finiront par s’éteindre, une fois substituées par la France du Futur mélenchonien validée par l’oligarchie.


  • Ce pays est tellement haï par les membres éminents du deep state étatsunien qu’ils délèguent le travail de domination à leurs sous-fifres maussades, pour rendre sa soumission encore plus ridicule si possible.


  • Si la fachosphère est partie à l’assaut d’un c.. pareil elle a du temps à perdre .


  • Je l’ai lu cet article, et c’est un festival.

    Sophismes, inversions, tautologie et ontologie.

    De mémoire, pour justifier sa cagade sur le drapeau picard à fleur de lys, ça donne un truc du genre ; "effectivement ce n’est pas un drapeau monarchiste, mais comme il est brandi par des groupes d’extrême droite, ça en fait un symbole monarcho-extrémiste".

    C’est le serpent qui se mord la queue, l’Ouroboros, bref le zéro incarné, le zéro de la pensée (ici une défense pitoyable), par contre niveau je ne connais pas la honte, il fait péter la partie gratuite en 2 coups les gros.

    Et encore je parle pas du physique, toute façon rien que sa tête c’est déjà une erreur.


  • Licenciement de son coiffeur, c’est tellement vrai. Tous les soi-disant penseurs, philosophes ou historiens de gauche sont toujours mal coiffés, comme tous les bobos d’ailleurs.

     

  • texte de Didier Maïsto de Sud radio

    Les Gilets jaunes c’est la France laborieuse, la France de ceux qui fument des clopes et roulent au diesel, des ouvriers et des petits patrons.
    La France des troquets, du tiercé et des plats du dimanche.
    La France ni de droite ni de gauche –ou d’un peu des deux.
    Celle de ceux qui ne sont rien, mais pas personne, la France des illettrés, des harkis, des légionnaires, la France des prostituées et des poissonnières, la France de ceux qui ont choisi la France pour y vivre, y travailler et y mourir.
    Celle des parents qui mettent des torgnoles à leurs gosses pour leur apprendre à se tenir.
    Des fins de mois difficiles, qui sont autant de fins du monde, sans cesse renouvelées.
    La France qui se baisse pour ramasser une pièce, éteint la lumière de la cuisine et met les restes au frigo dans un tupperware.
    La France des types qui matent le cul des filles et celle des filles qui font semblant d’être offusquées.
    Celle de ceux qui appellent un arabe un arabe et un noir un noir. "Diversité", "minorités visibles", "#balancetonporc", "covoiturage", "transition énergétique"… ces mots sont vides de sens pour cette France, LA France.
    La France qui vanne, invective, s’insulte puis se réconcilie devant un verre de rouge, pas forcément avec modération.
    La France modeste et fière, qui compte les centimes en rêvant de gagner au Loto, qui n’aime pas trop les riches et n’en peut plus d’être pauvre.
    Celle qui déteste les sous-chefs et adore haïr les chefs, pourvu qu’ils en aient la stature et l’humilité.
    La France qui se branle de l’Europe, mais qui adore les Italiens, les Espagnols, les Portugais ou les Grecs. Enfin, ça dépend des jours.
    La France qui se fout de l’écologie, mais qui connaît le nom des arbres, des champignons et des oiseaux.
    La France ni raciste, ni xénophobe, ni fasciste, ni homophobe, celle qu’il faut juste respecter et pas trop emmerder avec des histoires de cornecul.
    Celle qui veut vivre de son boulot et se sent humiliée quand on lui fait l’aumône ou la leçon.
    Celle qui sait que ses ancêtres n’étaient pas forcément des Gaulois, mais ne peut s’empêcher de chialer quand elle entonne La Marseillaise, dans un stade ou dans la rue.
    La France pétrie de contradictions, qui dit rouge et qui dit noir, qui se signe à l’église et bouffe du curé...

    suite post suivant...

     

  • Ce monsieur semble souffrir d’aberration.

    Si elle est d’origine optique, il faut qu’il change de lunettes car elles ne semblent rien corriger.

    A mon avis elle viendrait d’une idéologie qui semble lui déformer toute réalité.


  • C’est un peu tiré par les cheveux ce qu’il dit..

     

  • Et le drapeau du Québec avec ses fleurs de lys, c’est d’extrême droite aussi ?


  • Aussi très présent, le drapeau à bandes blanches et noires avec des hermines, le " Gwen ha Du " Breton,
    avec sur la tête un bonnet rouge !


  • Cette absence totale de respect de soi ... coiffure, tenue, physique ...

    Je passe 8h par jour le cul sur une chaise à analyser des données informatiques, ça m’empeche pas de faire 5h de sport par semaine apres mon boulot et de me saper un peu correctement ...


  • Quand je vois ce style de tête de con je me dis vraiment le bac quel foutage de gueule...

    avec un simple brevet des collèges je comprends mieux la France et le monde que la majorité des bac + 7 toutes catégories confondues... Champagne

    Forcément j’ai un master en Soralo-ingenierie sociale, c’est une équivalence qui devient de plus en plus valorisée sur le marché des conspira anti-sionistes...l’option Kontre kulture est un gros plus dans le CV.

    Pour les urgences de récupération de cerveau je me déplace pour des cours du soir, prix spécial pour jeune fille souffrant de lgbtite aiguë puis exponentiel en augmentant en durée d’infection vaginale féministe ...

    Après épreuve validée remise d’une fiche Soral d’accréditation pour les manifs Gilets Jaunes. Pour l’instant aucune n’a validé l’épreuve mais je ne perd pas espoir en l’amour évidemment.

     

  • Bon, j’ai fait l’effort de visionner la prestation de ce "spécialiste". Il conclut sa prose par : "une manifestation contre le niveau de vie, donc pour le pouvoir d’achat" Voilà effectivement une observation de... "spécialiste" Bravo ! Je n’ y avais pas pensé.

    Moi j’aimerais qu’un jour, les présentateurs de ces émissions nous disent clairement sur quelles bases tangibles, ils qualifient leurs invités, d’experts ou de spécialistes ? Y a-t-il un organisme, une institution officielle qui délivre une licence ou un titre non moins officiel, permettant à ceux qui s’en revendiquent, de porter légitimement ces qualifications un peu ronflantes ?

    Le mouvement Gilets jaunes est connu d’à peine un mois, que voilà déjà un inconnu, sorti d’on ne sait où, se présentant comme "spécialiste" des mouvements sociaux. Mince ! Ce ne sont pourtant pas les manifs, les grèves qui manquent en France. Tiens, lors des récents mouvements sociaux de la SNCF, on ne l’avait pas vu, le Boulouque. Arrivent les Gilets jaunes et PAF ! Un nouveau specialisssss, nous tombe du ciel...

    D’où ma question : comment devient-on spécialiste ? Qui vous décerne le droit de vous présenter, en tant que tel ? C’est vrai quoi ! On ne nous explique jamais les choses en détails, et après on s’étonne de nous voir virer... "complotistes". Alors qu’en fait, on est juste... méfiants...

    Et, pour cause !


  • non epoque est techniquement avancée et humainement médiocre.
    Curieusement, le moindre freluquet est bombardé expert, ça en dit long sur l’indigence de l’interviewer.
    Notre société de spectacle cherche plus à impressionner qu’à informer, d’ou l’abus de préfixe comme extra, super, hyper , ultra ’extreme droite, ultra gauche...etc.
    Et après ultra, il n y a plus rien il faudra inventer. D’habitude c’est les ados qui usent et abusent de ces préfixes


  • "Je me suis trompé mais c’est pas grave parce que c’est quand même des fachos"

    Tout français de souche qui ne vit pas en parasite des subsides de l’Etat est un facho.

    Le jour où les PME se casseront vraiment la figure et ne payeront plus l’URSSAF, cela se passera très mal.


  • il se prend pour le bou(lou)que émissaire..


  • "Pour ceux qui habitent à l’étranger on va revenir sur l’origine de ce mouvement" Les journalopes ne peuvent même plus dire "pour ceux qui viennent de nous rejoindre". Il suffit de parler un peu français pour savoir ce qui se passe sans allumer la télé. C’est bien elle s’enfile une petite quenelle d’entrée de jeu, pour le sport.

    Et l’autre "On ne sait pas si ce mouvement sera d’une ampleur massive ou plus limitée" Un historien qui parle au futur d’un mouvement qui a déjà plus d’un mois. On sent le mec qui connait son sujet...

    "Allez place de la Concorde pour prendre l’assemblée nationale et l’elysée ; une manifestation d’extrème droite très traditionnelle" Ah d’accord. En gros, pas le choix. Si tu fais le ménage tu es d’extrême droite. Merci monsieur le sociologue pour cette analyse sophistique de haute voltige. Vous pouvez retourner sucez Atali à l’Elysée.

    Merci TV5 Monde de nous rappeler aussi effrontément ce que vous êtes.


  • Boulouque dit (et redit à satiété, pour ceux qui pigent pas), que la violence est à l’ultra-droite, quasiment jamais à l’ultra-gauche : encore heureux que ce genre d’escroquerie intellectuelle ne passe pas inaperçue....


  • En effet le mouvement est très disparate, ainsi que les revendications. Les partis ne compte plus, c’est la guerre du prolétariat contre la dictature du capital. Attention de ne pas se laisser diriger sur une voie de garage.


  • Si vous avez son adresse physique, ça serait bien de la rendre publique...


  • les gilets jaunes sont divisés en deux , les vrais c’est a dire l’extrème droite , et les faux c’est a dire l’extrème gauche qui n’a rien compris au combat et qui voit des fachos partout . La gauche veut casser le mouvement , c’est le pire ennemi des luttes de classes radicales .


  • historien de chez fernand nathan


  • Je croyais que ce type était un mec des services envoyé à la télé...tellement il est caricatural et tellement il raconte de grosses connerie...il passe pour "spécialiste des mouvements sociaux" et vois de "l’ultra-droite" dés qu’un Gilet Jaune est blanc de peau avec un drapeau français...pour lui, être blanc et arborer le drapeau français, c’est être un nostalgique du IIIèReich... !


Commentaires suivants