Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Commerce

Le CRAN demande réparation à des descendants de négriers

À l’occasion de la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage, Louis-Georges Tin, président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), a interpellé publiquement ceux qu’il tient pour responsables de la traite négrière, exigeant une nouvelle fois des réparations.

Depuis la place de la Sorbonne à Paris, M. Tin, professionnel de la pleurniche issu du mariage entre lobby gay et lobby antiraciste, a notamment accusé le Crédit suisse, la Banque de France, l’ancienne banque Mallet et plusieurs familles bordelaises d’avoir « joué un rôle central dans la traite négrière ».

« Nous les invitons [les banques et les familles] à rentrer en contact avec des associations ou des municipalités pour voir comment elles pourraient contribuer d’une manière ou d’une autre à des réparations », a-t-il déclaré à l’AFP. « En fonction, nous verrons si nous donnons des suites judiciaires. »

Bien entendu, l’objet de cette réclamation teintée de menace est philanthropique : il s’agit d’une « démarche de dialogue » dans laquelle il serait malvenu de déceler une quelconque intention de tirer de l’argent de la mort de millions de personnes... Dans ce souci de blanchiment de ses intentions, Tin a par ailleurs tenté, par un argument très étrange qui n’a rien à envier aux plus beaux exercices de pilpoul, de disculper les héritiers sur le plan moral – encore heureux – pour mieux exposer leurs biens, qu’il convoite : « Il n’y a pas de responsabilité héréditaire, en revanche, il y a un patrimoine héréditaire. »

Louis-Georges Tin espère obtenir l’ouverture d’un musée de l’esclavage à Bordeaux. En France, Nantes est la seule ville à avoir érigé un mémorial en l’honneur des victimes de la traite négrière, ouvert par Jean-Marc Ayrault en 2012.

Rappelons que le 10 mai 2013, François Hollande avait opposé une fin de non-recevoir aux revendications financières du CRAN en évoquant l’« impossible réparation » de l’esclavage.

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur l’« impossible réparation » de l’esclavage (extrait de l’entretien de mai-juin 2013) :

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur le « devoir de mémoire », chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

106 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #814362
    le 10/05/2014 par lou
    Commerce

    demande réparation aux entreprises et gouvernements qui pillent l’afrique ....
    là on est avec toi .
    pour le reste les histoires d’héréditées ect....ça fait de la peine .
    ce qui est "chagrin" dans ces histoires, c’est que le Présent ils ne s’y confronte pas vraimment ,et en plus de cela ce genre d’assauces sont financées directement ou indirectement (appuis,medias ect) par ceux là mémes qui foutent le bronx sur le continent africain .

    c’est comme cela que je perçois ces acrobaties de diversions .


  • #814364
    le 10/05/2014 par voronine
    Commerce

    Dans le code pénal...ça ne s’appellerait pas tentative d’extorsion de fonds cette idée lumineuse ... ? ou escroquerie en bande organisée ...En tous cas , on est très proche de l’histoire des divorces communautaires de cette semaine !

     

    • #814571
      le 10/05/2014 par Gilles
      Commerce

      Dans le code pénal... ça ne s’appellerait pas tentative d’extorsion de fonds cette idée lumineuse ... ? ou escroquerie en bande organisée...



      Les deux, escroquerie en bande organisée, extorsion de fonds, et utilisation de la justice à des fins privées, etc.
      Rappelons que quelque chose qui n’est pas interdit est autorisé. Quand l’esclavage n’était pas interdit, il était donc autorisé.

      Rappelons deux petits passages de la fameuse déclaration des droits de l’homme et du citoyen que ces gens brandissent dans certaines circonstances (quand ça les arrange), et avec laquelle ils se torchent dans toutes les autres situations (en particulier la présente) :

      Article V : "La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas".

      Article VIII : "[...] et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée".

      J’en conclus qu’une loi ne peut être rétroactive. Donc l’esclavage étant légal à l’époque à laquelle il a eu lieu, nul ne peut être puni pour sa pratique. En outre, on punit l’auteur, pas ses descendants à la dixième génération. Et aucun esclavagiste n’étant vivant, cette tentative de racket ne mériterait qu’une bonne grosse plainte au pénal de la part des intéressés avec de bons gros dommages et intérêts à payer. Histoire de leur apprendre à vivre.


    • #815671
      le 11/05/2014 par nestre
      Commerce

      Attention si on commence à regarder du côté de la législation : Le code noir en version originale
      http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...
      http://autrebord.pagesperso-orange....

      Déclarons les esclaves être meubles et comme tels entrer dans la communauté (…) et se partager également entre les cohéritiers… » Art.44
      Un enfant né de parents esclaves devient à son tour esclave. Art 12
      Les rassemblements d’esclaves sont interdits « à peine de punition corporelle qui ne pourra être moindre que du fouet »
      L’esclave qui frappe son maître, sa maîtresse ou leur famille est puni de mort, par pendaison.
      La peine de mort est prévue pour avoir frappé son maître (article 33), pour vol de cheval ou vache (article 35), pour la troisième tentative d’évasion (article 38), ou pour réunion (article 16)
      Un esclave qui s’évade, s’il est repris, est essorillé (oreilles coupées) et flétri à sa première tentative. On lui tranche les tendons à la seconde. On le pend à troisième.

      Le code noir était en application après la déclaration des droits de l’homme et du citoyen et l’abolition décrétée le 27 avril 1848.
      C’est vrai qu’on en parle pas beaucoup dans les livres d’histoire.
      Commémoration et réparation c’est différent.


    • #817362
      le 12/05/2014 par jojo
      Commerce

      Sans doute que le code noir était encore en application après la rédaction de la déclaration des droits de l’homme mais par contre la traite négrière elle était interdite et terminée. Comme le disent nos fameux droits de l’homme ce qui n’est pas interdit par la loi au moment des faits est autorisé et nul ne peut être tenu pour responsable pénalement d’actes qu’il a commis avant que la loi ne les interdisent.
      La repentance victimaire on est arrivé au bout, on nous harcèle avec ça depuis 30 ans, pratiquement plus personne n’est réceptif, le harcèlement moral est condamnable en justice et les gens qui le subissent peuvent demander des réparations pour le préjudice subit vous le saviez ?
      Vous vous rendez compte qu’il tient la Banque de France pour responsable ce con alors que c’est une institution qui est née dans les années 1800, après la fin de la traite occidentale, Napoléon a fait rétablir l’esclavage dans les colonies, pas la traite et la banque de France n’a rien a voir dans les décision politique prises par Napoléon, à part qu’elle est issue de l’une d’elle. Il est très possible qu’elle est une petite part de responsabilité, même si ça reste à démontrer, dans la situation passé et présente de l’Afrique de l’ouest depuis les début du colonialisme, mais encore une fois, l’amalgame entre la traite occidentale, l’Histoire des colonies américaine et la période africaine du colonialisme est indigne et malhonnête : le colonialisme Africain n’est pas l’esclavage, le colonialisme Africain a mis légalement fin à l’esclavage dans toute la région alors que c’était un des fléau les plus répandu qui gangrénait l’Afrique noire depuis des millénaires, bien avant le débarquement du premier blanc sur le continent subsaharien, on le sait, car nous on a des traces écrites attestant de la pratique esclavagiste des noirs-africains il y a plus de 3000 ans. A coté de ça vous reprochez aux Français d’avoir "détruit votre culture", allez vous faire mettre, votre culture c’était de vous entre-tuer, vous entre-violer et vous auto-réduire en esclavage depuis des temps immémoriaux, on a essayé de changer tout ça mais on a très mal réussi et ça continu de plus belle. Aujourd’hui vous nous reprocher d’avoir essayer votre comportement ET d’en avoir profité à une époque antérieure, il faut être cohérent à un moment.


  • #814387
    le 10/05/2014 par KD
    Commerce

    Pour ma part, quand j’étais encore à l’école primaire, on m’a volé mon goûter (non pas à cause des anti-pains au chocolat de Copé rassurez-vous) : Est-ce que je peux demander réparation ?

     

    • #814549
      le 10/05/2014 par caillou volant
      Commerce

      Si tu es juif talmudique, la réponse est oui.
      Si tu es un être humain normalement constitué, tu ne peux pas, c’est pas possible.


    • #815976
      le 11/05/2014 par karimbaud
      Commerce

      @KD.........çà me rappelle le film " Deux hommes dans la ville " de José Giovanni, où un ex-taulard en réinsertion (Delon) se fait épier, harceler, pourrir la vie par un flic sadique et prêt à toutes les saletés pour le faire tomber (Bouquet)....Delon dit à Bouquet : « y a dix ans, j’ai marché sur le pied d’un type dans l’autobus, vous devriez essayer de le retrouver. »


  • #814395
    le 10/05/2014 par Kaul
    Commerce

    A partir du moment où silence est fait sur la traite des Africains par les arabes et la traite des blancs par la couronne d’Angleterre (et je dois en oublier), je trouve déplacée cette insistance sur le rôle de la France.

    De toute façon on a plus de pognon et moi j’ai pas a payer pour les conneries qui ont été faites à une époque que je n’ai pas connue.

    Si on accepte de payer maintenant, on devra payer 1000 ans plus tard.

    La compétition victimaire, on y est, tous les ans il va nous la faire celui-là.

     

    • #815040
      le 11/05/2014 par nestre
      Commerce

      "De toute façon on a plus de pognon et moi j’ai pas a payer pour les conneries qui ont été faites à une époque que je n’ai pas connue."
      Alors ne payons pas le déficit français, ni nous ni nos enfants ni nos arrières petits-enfants qui n’auront pas signés. En fait, toutes les dettes dépassant 50 à 70 ans devraient être annulées. Merci Kaul.


    • #815490
      le 11/05/2014 par noname
      Commerce

      Euh c’est pas un peu trop simple comme argument de dire que t’as pas à payer pour les conneries passées ? Si la France a le niveau qu’elle a aujourd’hui c’est surement pas le fruit du hasard...Tout le confort que tu as c’est grâce a ce qui a été fait dans le passé...

      Alors responsable personnellement non, obligation de payer tout d’un coup non mais il y a certainement quelque chose à faire pour relever les gens et les pays qui ont souffert à cause de la France.

      Pendant qu’on discute la France joue encore un rôle dans la destruction des pays africains...tu accuseras qui pour cette fois ?

      ps : Par contre, donner du pognon au CRAN, jamais de la vie...


    • #817377
      le 12/05/2014 par jojo
      Commerce

      Oui on connait la rengaine sempiternelle : la France en est la où elle en est (certains estiment en très mauvais état et traversant une des périodes les plus sombres de son Histoire) uniquement grâce aux autres et à leur apport gigantesque à la construction de notre pays, tandis que les autres (surtout les Africains) en sont la où ils en sont (certains estiment sans doute à tort traversant une des pires périodes de leur Histoire) uniquement à cause de la France et de sa malveillance éternelle. Et si les populations locales et le travaillent qu’elles fournissent pour construire leur état avait aussi son rôle à jouer ?


  • #814398
    le 10/05/2014 par Thomas
    Commerce

    Le CRAN devrait faire attention vu que la plupart des traficants d’esclaves en France etaient juifs, ils sont sur le point de faire traiter d’antisemites...............surtout s’ils commencent a parler de fric !! :)

     

    • #814521
      le 10/05/2014 par paramesh
      Commerce

      mais moi je le vois comme ça le but du jeu, pourquoi paierait-on pour un truc vieux de 70 ans et pas pour un autre de 150 ans. surtout que ceux qui nous font payer sont les mêmes (communautairement parlant) qui ont beaucoup beaucoup à se faire pardonner.
      il faut être logique, si on accepte l’une on doit accepter l’autre (et même toutes les autres)
      personnellement je suis contre et en premier lieu contre les réparations pour la persécution des juifs il y a près d’un siècle (j’étais pas né), alors pour les autres.....


  • #814404
    le 10/05/2014 par Franç(o)is de souche
    Commerce

    Quand tu vois que ça tombe pour les uns , t’essayes le même plan ...bon même si marche pas tout de suite , avec comme modèle la " niaque" des autres pour en croquer , tu remets le couvert , patience ...ça va tomber !
    c’est pas eux les fautifs de cet état de fait , c’est l’apathie ambiante d’un peuple en partie lobotomisé et le concours des élites collabos puisant directement dans notre pognon et qui sont poings et pieds liés aux Maîtres de cérémonie qui sifflent la fin de la récré quand ça leur chante ( point barre ) après le reste c’est du mauvais ciné.


  • #814416
    le 10/05/2014 par Antoine
    Commerce

    Cela fait un moment que je vois passer cet organisme, le "CRAN" qui me fait débecte.

    Je suis métissé (noir et blanc) et que cette organisation veuille me pousser à haïr une partie de mon patrimoine et à en sublimer une autre au nom d’un paternalisme de parti-pris me dégoute.

    Je suis à la fois noir et blanc, que dois-je faire ? Donner mon RIB et signer un chèque dans le même temps ?

    Rentre chez toi Louis-Georges, quelle que soit notre couleur à tous. Tu nous fais honte !

     

    • #814472
      le 10/05/2014 par teres
      Commerce

      Dans ce cas tu peux choisir ce qui t’arranges le plus, c’est la jurisprudence Klarsfeld : Arno Klarsfeld ne se présente jamais comme petit-fils d’officier de la Wehrmacht quand il entre sur un plateau télé.


  • #814424
    le 10/05/2014 par VS
    Commerce

    Après le shoah business-pipoul, l’esclavage business-pipoul à le vent en poupe...
    Complètement instrumentalisés les pauvres...
    Comme si l’esclave du sioniste esclavagiste pouvait réellement nous faire croire à un semblant de crédibilité lol !... Il faut reconnaître qu’ils font preuve d’un certain CRAN pour accepter d’être manipulé et humilié de la sorte.

     

    • #814588
      le 10/05/2014 par Dr Siam
      Commerce

      Tu sais, dès qu’il y a moyen d’un petit billet...


  • #814428
    le 10/05/2014 par Maxhno
    Commerce

    Il a envoyé la note aux descendants Mendes-France aussi ou pas ?


  • #814432
    le 10/05/2014 par Rictus
    Commerce

    L’esclavage est universel
    (romains, grecs, perses, égyptiens, barbaresques, turcs, arabes, européens etc etc)

    Traite négrière :
    1) des roitelets noirs vendent des noirs à d’autres roitelets noirs
    2) des roitelets noirs vendent des noirs à des commerçants arabes
    3) des roitelets noirs vendent des noirs à des commerçants arabes qui les revendent à des commerçants européens
    4) lassés de payer des taxes aux arabes, les européens vont se servir directement sur des comptoirs au large du Sénégal et de la Guinée

    Les élites médiatiques occidentales ne retiennent que le dernier point, comme c’est étrange....
    J’espère que Dieudonné ne tombera pas dans la victimisation lui aussi.

     

    • #814561
      le 10/05/2014 par Lonewolf
      Commerce

      Oui sauf qu’au Sénégal et en Guinée on les achetait souvent aussi aux "roitelets noirs" (certes moins cher qu’aux "arabes"),ne pas oublier que les razzias étaient souvent aléatoires et dangereuses (les "blancs" connaissaient pas ou mal le terrain)et les capturés ne constituaient qu’à peine dix du stock des esclaves,les autres étant tout bonnement achetés aux potentats locaux qui trouvaient là une excellente manière de se débarrasser de prisonniers de droit commun et de guerriers d’ethnies concurrentes avec lesquels ils guerroyaient...


    • #814598
      le 10/05/2014 par ricoGuadeloupe971
      Commerce

      C’est une hérésie de dire que l’esclavage existait en Egypte surtout dans des formes identiques à la forme grecque ou romaine. Je tiens a rappeler qu’il n’y a aucun équilvalent du mot "esclave" (qui vient du mot SLAVE et qui n’a donc aucun rapport avec l’Afrique) en egyptien ancien. l’etat de servitude est beaucoup plus vrai et approprier ces captifs restaient des hommes libres et accédaient même a des postes très importants par la suite. donc le fantasme des nègres qui se vendent entre eux est complètement faux si vous le saviez pas la Diaspora noire elle le sait très bien. Concernant le CRAN en tant qu’Antillais j’aurais pu me laisser séduire a cette chialerie organisé mais je n’adhère pas du tout quand est ce qu’ils comprendront que notre salut ne peut venir de nos ancien voir même de nos bourreaux actuels. Donc encore une fois le CRAN c’est NON !! nous vivons tous dans ce pays autant le faire en bonne intelligence noirs,blancs,arabes,asiat,etc partageons au mieux les richesses déjà existantes accaparé en partie par une communauté toute puissante mais pas de justification du genre les noirs se vendaient entre eux parce que là on rentre dans la pur connerie laissons sa aux autres. Paix et soleil de Guadeloupe sur vous freres de douleurs.


    • #814737
      le 11/05/2014 par ouhm
      Commerce

      Ils t’expliqueront que les Égyptiens n’étaient pas esclavagistes, que l’esclavage ne concerne que les "leucodermes" juifs et arabes puis indo-européens.
      Que les Rois d’Afrique n’étaient que des collabos minoritaires, et qu’esclavage =/= traite, traite qui n’aurait jamais été pratiquée en Afrique.

      En me renseignant j’ai constaté que c’était en partie faux, la majorité des peuples d’Afrique ayant eu des esclaves et que pleins de réseaux s’acharnaient à faire taire ce passé de l’Afrique car ça ne vas pas dans leurs intérêts, le problème c’est qu’il y a peu de sources aussi.


    • #814779
      le 11/05/2014 par Jean Duvalier
      Commerce

      Bonjour,
      L’esclavage industrialisé, basé sur l’économique d’une nation, incluant des colonies (saint domingue, martinique, guadeloupe...) comme étant universel est de toute évidence une imposture intellectuel lorsque qu’on analyse avec précision l’histoire des civilisations. Mais bref...
      Je travail dans un institut d’égyptologie, j’aimerais savoir sur quels matériaux historiques, vous vous êtes appuyés, pour dire que les égyptiens de l’époque pharaonique avaient des esclaves ?
      Parce que a ma connaissance il n’existe aucun document qui prouve vos dires.


    • #816492
      le 12/05/2014 par Toto
      Commerce

      Si ton classement est chronologique alors tu n’y es pas du tout et c’est faux de dire que des roitelets noirs ont d’abord vendu des noirs à d’autres roitelets noirs. Là tu confonds servage et esclavage, le servage traditionnel, comme partout ailleurs, a toujours existé. On parlera d’esclavage en Afrique noire à partir de la signature du Baqt (entre l’empire chrétien de Méroé vaincu et l’Égypte musulmane en 652) et surtout lorsque les roitelet noirs convertis à l’Islam commenceront à razzier les non convertis au profit des arabes...


    • #818252
      le 13/05/2014 par jojo
      Commerce

      Toto le servage est un mot inventé par les leucodermes qui vient du latin servus et signifie esclave.
      La différence étant que le servage après la consolidation des monarchies de droit divin été relativement réglementé, que la vente des serfs n’étaient pas possible mais qu’ils appartenaient au noble ayant autorité sur le territoire qu’il administrait, le noble tirait sa noblesse de son sang "pur" et avait le droit de vie et de mort sur les serfs qui lui appartenaient, ils pouvaient leur infliger des châtiments corporels si ils avaient fauté et les recruter pour aller mourrir en première ligne si il y avait une guerre à mener, le serfs devait obéir en toutes circonstances sous peine de mort. Le noble touchait également des impôts sur le travaille des ses serfs soit en nature soit en espèce selon leur profession.
      Bref en très réglementé ça restait de l’esclavage quand même, au bout d’un temps les roturiers riches ont pu aussi acheter des terres aux seigneurs mais ils n’ont jamais disposé des individus (à moins d’anoblissement) jusqu’à l’aventure coloniale américaine où ils se sont lâché à imiter la noblesse.

      Donc non l’esclavage intra-africains est plutôt comme l’esclavage des Egyptiens, des Romains, des Germains, des Perses ou des Juifs : dans les tribues ou village vaincus sont sélectionner de esclave des 2 sexes en tribu de victoire, ces esclaves peuvent par la suite être revendu à d’autres ou utiliser à la discrétion des vainqueurs. C’est l’esclavage à la Romaine, pas du servage, les individus esclaves sont vendus ou échangés, le droit de vie et de mort reste à la discrétion des propriétaires. (c’est pas rentable de tuer les esclaves sans raison et n’importe comment, ils ont une valeur par leur force de production, en général c’était le châtiment de dernier recours pour faire tenir les autres tranquilles).

      Nous en France, selon Marion Sigaut, au bout d’un temps le Roi a désigné des "juges" et les a envoyé dans les campagne, ils avaient fonction de maire, de commissaire de police et de juge et devait contre-balancé les décisions du noble local (il fallait sa permission pour "punir"). Et ce parce qu’il y a eu beaucoup d’abus, de châtiment vicieux et viol en tout genre par moment et par endroit sur toute la période qu’a duré le servage.


  • #814435
    le 10/05/2014 par M4NU L4SENTU ?
    Commerce

    Les Français vont peut être voir s’ouvrir un boulevard pour demander des réparations sur l’esclavage subi au XIX éme siècle dans les usines, les mines, les filatures, les entreprises du grand patronat et les guerres coloniales où ils ont été expédiés comme chair à canon pour défendre les intérêts oligarchiques de quelques familles de privilégiés : Les Wendel (seillére) , schneider, les maîtres des forges et les administrateurs de la banque de France(liste non-exhaustive)...Sans compter les réparations pour avoir fourni la masse des massacrés de la guerre 14/18, 39/45, la masse des affamés de l’occupation, les traumatisés de la guerre d’Algérie et d’indochine..


  • #814448
    le 10/05/2014 par Barbe Noire
    Commerce

    Ca serait bien que le CRAN demande du fric aux descendants du négrier Juif Abraham Gradis et du négrier Juif Joseph Pereire, ancètre des fameux banquiers, créateurs entre autres, de la station d’Arcachon . On pourrait envisager qu’en guise de Réparation, tous les descendants des victimes de Pereire puisse chaque année, aux frais de la Communauté solidaire, passer un mois de vacances à Arcachon . Pour commencer bien entendu .


  • #814451
    le 10/05/2014 par Mathieu Poirier
    Commerce

    C’est en tant que descendant d’esclave mais aussi en tant que descendant d’esclavagiste que je dis ces choses : la réparation financière de l’esclavage est une idée totalement saugrenue, toute personne saine d’esprit admettra sans plus de réflexion que cette idée est malsaine. Cependant j’exige le respect de mes ancêtres morts pour l’enrichissement de la France. Je ne comprends pas la réticence du maire Fn de je ne sais quelle ville à célébrer l’ABOLITION de l’esclavage, on ne commémore pas l’esclavage mais son abolition alors son prétexte de la "culpabilisation continuelle" de la France est totalement caduc et irrecevable. Apprenons à vivre ensemble sans pour autant oublier notre Histoire.


  • #814457
    le 10/05/2014 par François-René
    Commerce

    Louis-Georges Tin pourrait demander la saisie conservatoire du château de Combourg que le père de Chateaubriand a payé avec l’argent de la traite, hélas... Ca ferait du raffut dans le landerneau littéraire, et c’est ce qu’il recherche, le raffut - et la thune, bien entendu .


  • #814475
    le 10/05/2014 par Dekyus
    Commerce

    Je demande réparation aux Romains d’avoir réduit en esclavage mon aïeul gaulois ! par toutatis !


  • #814477
    le 10/05/2014 par Dekyus
    Commerce

    franchement j’aurai honte de demander de l’argent pour effacer et pardonner des crimes, c’est se vendre et donner un prix à des crimes. l’argent ne répare rien, il achète.


  • #814504
    le 10/05/2014 par tetsuo
    Commerce

    Les demandes du CRAN ne sont là que pour relativiser celles du CRIF et les milliards donnés aux millions de rescapé de la Shoah. On en decouvre chaque de nouveaux en Israel, et il faut leur payer une rente.


  • #814505
    le 10/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
    Commerce

    Comme quoi tout ces noirs devenus "célèbres" (Sy ! Sy !) qui veulent pomper la France ne méritent que d’être renvoyés chez eux en slibard et des coups de pieds aux culs franchement mérités...
    Pourquoi ne vont-ils pas réclamer du pognon au pays qui les a joyeusement accueillis à coups de fouets dans leurs fameuses exploitations et champs de coton, c’est à dire les Etats-Unis ? Parce-que ces esclavagistes étaient juifs ?
    Mais pourtant, n’est-ce pas la France qui a abolit l’esclavage par intervention d’humanistes tel Victor Schœlcher ? Qui a du CRAN quand il n’a pas de couilles au cul ? Alors elles mouillent les suceuses sionistes noires ?
    De plus ils mettent consciemment les communautés africaines en danger : c’est très très grave !
    Louis Georges on va te la faire à la mode...Tintin !!!
    Tu peux te les mettre en guise de boucles d’oreilles tes petites coucougnettes de tapette invétérée, et estime toi heureux qu’on te les fasse pas bouffer !
    Non mais ! Escroquée par les faux juifs, mais vraies sionasses-pouffiasses qui s’engraissent honteusement sur la mort de leurs soi-disant ascendants, on doit accepter cette menace de racket de la part de communautés qui prolifèrent ici en vivant d’acquis sociaux obtenus par des français qui y ont laissé pour beaucoup leurs peaux ???
    ALORS DEGAGEZ D’ICI AVANT LA COLERE DU PEUPLE FRANCAIS ! NOM DE DIEU !
    Bref encore un coup foireux du parti sauce salope et de ses maitres juifs sionistes de la grande loge sataniste. Vu que le poisson pourrit par la tête qu’ils crèvent la gueule ouverte !


  • #814506
    le 10/05/2014 par Vindex
    Commerce

    Si Hollande s’oppose à toute "réparations" aux descendants des victimes de la traite c’est pour deux raisons inavouables : d’abord il faudrait demander du pèze aux descendants de négriers juifs de Bordeaux, comme les deux Juifs "portugais" Abraham Gradis (cité par Tin) et Joseph Pereire, ancêtres des richissimes Frères Pereire, banquiers sous le Second Empire (du reste cet exemple prouve que Dieudo a raison quand il affirme que les négriers devinrent des banquiers). Vous imaginez l’effet désastreux : "Les descendants de négriers juifs sommés de payer des Réparations" ? De quoi écorner durablement l’image de ces merveilleux Juifs persécutés en raison meme de leur altruisme ! La deuxième raison, c’est que SEULS les Juifs, pour Ben Hollande, doivent palper de l’argent, sinon il n’y aurait plus d’UNICITE de la Shoah, c’est à dire en clair de supérorité de la Race Elue, ce serait un affront fait à Yahvé himself !


  • #814508
    le 10/05/2014 par krissy59
    Commerce

    A propos du CRAN, je me pose une question, si on créait le CRAB (Conseil représentatif des associations blanches de France), comment ce serait perçu ?
    Autre chose, Tin m’inquiète davantage dans son projet de faire sortir l’hétérosexualité de l’ordre de la Nature


  • #814533
    le 10/05/2014 par Bardamu
    Commerce

    Ce pauvre gars me rappelle le film de Jean Yanne intitulé : "Moi y’en a vouloir des sous !"....

     

    • #815399
      le 11/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      Ou alors : " tout le monde il est moche, tout le monde il est méchant" ?
      Pas de soucis pourtant avec cette serpillère de la négritude, il a plus de fric que nous et des gens de sa communauté dont il se contrefout comme de son dernier boubou de mauvais marabout...
      DEHORS !


  • #814534
    le 10/05/2014 par Gilles
    Commerce

    J’ai un ancêtre gaulois qui a été décapité à l’aide d’une scie par un soldat romain pour ne lui avoir pas dit bonjour, et un autre qui a eu sa maison rasée par une légion pour construire une voie romaine. Puis-je tenter d’obtenir un p’tit billet auprès de l’Etat italien ? Ou bien dois-je demander directement au Pape ?


  • #814540
    le 10/05/2014 par papatoivre
    Commerce
  • #814541
    le 10/05/2014 par Chaudking
    Commerce

    Est-ce qu’on peut remonter jusqu’à l’australopithèque pour demander réparation ?


  • #814546
    le 10/05/2014 par robin
    Commerce

    Moi oui, ça me fait chier de voir des héritiers assoir leur situation très privilégiée, sur le viol, la traite et l’exploitation avérée du continent africain.
    Quoi donc ? pas de justice possible ? Pas de responsable ? Pas de réparation ?
    Circulez y’a rien à voir ?
    Bien sûr, il semble impossible de réparer un tel traumatisme. Et pourtant ...
    Et si l’identité africaine était reconnue. Et si sa blessure était prise en compte. Et si son droit de se reconstruire était appuyé.
    L’Afrique, violée et meurtrie, ne commence à prendre conscience de ce qui lui est arrivé que récemment.
    Comme pour les victimes de viols sexuels, le souvenir des atrocités est diffus, et l’on en viendrait à pardonner et même justifier les perpétreurs.
    On minimise le mal causé ; les conséquences sont raillées.
    Du reste, ils le méritaient quand même un peu. On dit même qu’ils le cherchaient. Qu’ils sont à l’origine de ce péché social : l’esclavage des noirs d’Afrique.
    Donc, tout le monde dit qu’il est trop tard pour demander réparation. "On m’a volé un pain au chocolat, et je vais demander à être remboursé" raille -t’on.
    Dans ce cas, on peut aussi être d’accord avec cette loi faisant qu’au delà de 15 ans après la majorité, un enfant violé ne peut plus demander justice. Trop tard. Circulez !
    C’est dommage, car à 30 ans, c’est à peu près l’âge où la mémoire des traumatismes refait surface pour les victimes de viol durant l’enfance.
    Pour revenir à l’Afrique, ce qui me gêne dans les quelques commentaires que j’ai lu, c’est qu’on raille et minimise l’ idée de réparation sans même débattre, questionner, creuser et même demander l’avis à des historiens africains ou autres.
    On se moque, parce que c’est le cran, parce que l’autre communauté en a fait des tonnes. Ok !
    Mais l’Afrique. N’est-elle pas en train de mourir sous nos yeux ? Comme le dit Dieudo ... "Pourquoi, moi je bois du champagne, et toi tu allaites un enfant mort ? ... Où Est-ce que nos chemins se sont séparés ? ..."
    C’est une question que pose cet article.

     

    • #815155
      le 11/05/2014 par Hruodland
      Commerce

      Bon d’abord je ne vois pas en quoi la situation actuel de l’Afrique devrait nous obliger à payer pour des événements qui ont eu lieues il y a plus d’un siècle.
      Deuxièmement ; il faudrait peut être ouvrir un bouquin d’histoire un jour, vous cultivez un peu. Vous sauriez alors que non seulement le commerce triangulaire était la traite la moins importante et en nombres et en durée, mais qu’en plus elle n’aurait jamais eu lieu si les africains eux-mêmes n’avaient pour coutumes de pratiquer l’esclavage des leurs.
      D’accord pour dire que les européens n’auraient jamais du tremper la dedans, pas d’accord pour nous faire porter le fardeau entier.

      Maintenant pour revenir à la question de l’Afrique contemporaine, je ne vois pas en quoi les réparations régleront quoi que ce soit... Le problème de l’Afrique c’est qu’elle est principalement régi sur un mode de fonctionnement tribaliste qui rend l’organisation politique très compliqué. Autant dire que dans un monde globalisé où les multinationales et les spéculateurs font la loi, les africains n’ont actuellement aucune chance de s’en sortir.
      Pour finir sur une bonne notes, Laurent Ozon propose des plans d’aides au développement intéressant, notamment via la communautarisation des mutualités en occident qui permettrait aux diasporas africaines non seulement de s’auto financer mais aussi de financer leur pays d’origines.

      A bon entendeur.


    • #815168
      le 11/05/2014 par Rictus
      Commerce

      Les africains sub-sahariens sont au pire des descendants d’esclavagistes, au mieux neutres.
      Et comme le souligne un autre commentateur, nombreux étaient les maîtres qui faisaient des enfants avec leurs esclaves donc beaucoup d’antillais descendent eux aussi d’esclavagistes.
      Vous saisissez le ridicule de la repentance ?
      La Chine a été occupée par quatre puissances étrangères, affaiblie par l’opium, elle a vu sa mecque (la cité interdite) incendiée et deux siècles plus tard, elle est plus forte que jamais.
      Et l’empire du milieu n’a JAMAIS fait l’aumône ou demandé une quelconque réparation aux européens. Idem pour l’Inde ou le Japon.
      Prenez en de la graine.
      Après je peux "concevoir" qu’il est bien plus aisé de venir chez le vilain colon blanc qui vit dans une société "décadente" (mais qui plait tant à nos détracteurs ) plutôt que de se retrousser les manches, de dégager ses élites corrompues et de faire marcher son pays.


    • #815488
      le 11/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      Luss Robin.
      Un soir, il y a quelques années, j’ai parlé avec un vieil africain assis sur un banc du métro qui m’a avoué son désarroi, en tant qu’ancien tirailleur sénégalais, de la non reconnaissance de l’état français sur son statut d’ancien combattant et de la pension miséreuse qu’il touchait. Je sais qu’il avait raison !
      Mais je doute sincèrement que ces néo Robin des bois africains qui se cachent derrière l’acronyme C.R.A.N. songent un seul instant à redresser financièrement le sort de ces très braves gens. D’abord parce qu’il n’en reste plus beaucoup aujourd’hui, et surtout parce que ces sangsues agissent ouvertement de concert avec leurs véritables bourreaux sionistes. N’y aurait-il pas maldonne ?
      Mes deux grands pères ont fait la 1ère guerre, et je n’écrirai pas ici et maintenant si l’un des deux n’avait pas été sauvé par un ami alors qu’il allait se faire "baïonnetter" dans le dos !
      Ses témoignages qu’il ne pouvait s’empêcher de répéter étaient terribles...
      Comment il avait vu pendant des assauts sous le feu ennemi des hommes courir décapités (sans têtes !) seulement maintenus debout, pendant quelques secondes, par les nerfs...tu sais, l’effet du poulet sacrifié ?
      Mon autre grand père, que je n’ai pas eu le bonheur de connaître, a lui de plus fait de la résistance à la SNCF en faisant dérailler des trains. Il a pris 2 ans de camp et est revenu avec "une jambe à l’envers".
      Mordiou, à son retour "on" (le maire du village) lui avait volé sa maison et la famille a du partir...
      On va nous rembourser un jour, Nous, ses petits enfants ? Que nenni. Nous sommes français d’obédience catholique.
      Alors, comme je l’ai écris plus haut (assez vertement j’en conviens) que les pleureuse du cran aillent réclamer du fric au faux noir et vraie crapule sataniste qui siège à la maison blanche !
      PS : regarde l’invasion qu’ils préparent au Nigeria sous prétexte de libérer des fillettes enlevées par un groupe de salopards qu’ils ont eux-même créé de toute pièce. Avant c’était le riz pour la Somalie, les temps ont bien changés non ?
      De plus la plupart des (trop nombreuses, et c’est un CONSTAT) communautés africaine s’en battent les steaks des souffrances de leur continent. Cà aussi c’est un fait !


  • #814553
    le 10/05/2014 par Lonewolf
    Commerce

    Pourquoi ne demandent-ils pas aussi des réparations financières à leurs "frères africains" et au gouvernement sénégalais,car après tout de là-bas (île de Gorée) partait énormément de bateaux remplis d’esclaves au XVIII° et XIX° siècles.
    Ou bien encore aux USA (plus gros "consommateur" d’esclaves pendant deux siècles)ou même aux royaumes Yéménite et Saoudien que l’on se marre deux minutes...
    Et il n’y a pas non plus que l’Occident qui a profité du commerce "triangulaire" de la traite négrière occidentale,des pays africains côtiers comme le Sud du Maroc,la Mauritanie,le Sénégal ou la Guinée avaient à l’époque une économie fondée essentiellement sur la traite humaine et si ils n’avaient pas été là pour vendre leurs frères africains (les razzias des "blancs" ne constituaient même pas 10% des prises) aux "méchants blancs" la catastrophe de la traite négrière n’aurait jamais connu une telle ampleur !!!


  • #814554
    le 10/05/2014 par jeanP
    Commerce

    La famille LEVY peut faire un chèque ou ils doivent rendre les arbres ?

    Comment ça marche ?

     

    • #815758
      le 11/05/2014 par Lent tillais
      Commerce

      Un gros chèque, en bois...


  • #814566
    le 10/05/2014 par machin
    Commerce

    Personnellement, cela ne me choque pas qu’il demande réparation à ceux qui se sont enrichi sur l’esclavage, si seulement le demande de réparation se limite à eux. Mais à qui iraient les dédommagement ?

    J’aimerai également que l’on arrête l’aide publique au développement attribuée à l’Afrique, elle ruine la France et enrichit Bouyges, Bolloré, Areva, Total, etc, ainsi que les dirigeants africains.


  • #814567
    le 10/05/2014 par machin
    Commerce

    Serge de Beketch sur le commerce des esclaves :
    http://www.youtube.com/watch?v=xfBV...


  • #814596
    le 10/05/2014 par pasifou
    Commerce

    Moi je pense que les antillais ont plus d’ancêtres esclavagistes que moi
    Et oui, les maîtres faisaient des enfants avec leurs esclaves et sont donc leurs arrières grand-père. Nous nos ancêtres paysans n’ont pas ces gènes. Au contraire ils étaient exploité.

    Et pourquoi pas dédommager les pays colonisé, les indiens du quebec, ou les basques et les corses. Ou donner de l’argent aux Vendéens pour le génocide que la republique a fait contre eux ???

     

    • #815515
      le 11/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      Cà c’est du "sniping" en plein dans le mille !
      La France profonde n’est pas responsable des exactions de ses élites banquières, politiques, franc maçonnes et sionistes (ben oui, déjà !).
      Que le cran demande du fric au crif (putain d’anagramme...quand même !) qu’on se gondole de rire, ou qu’ils rentrent chez eux apporter leur savoir faire humanitaire. Ca les changeraient de faire les putes dans leur pays d’ACCUEIL !
      Quant aux amères indiens, c’est bien vrai, qui les remboursera du génocide subi ?


    • #815629
      le 11/05/2014 par Foldingo
      Commerce

      Bonsoir Pasifou, (bien nommé) ’Tin vous avez raison !

      Votre analyse est très juste (premier paragraphe). Cette demande émanant d’un mulâtre antillais (enfin d’un métis quoi, genre la Pulvar) est d’autant plus saugrenue qu’il y a encore dans nos jardins créoles (enfin, nos îles, ou nos danseuses si vous préférez) des descendants d’esclavagistes qui tiennent les rênes de l’économie, le droit de cuissage (accepté voire "demandé") et qui ont l’allégeance pleine et entière des nègres de maison composant la majeure partie de la population, y compris ce Monsieur Tin qui est assez représentatif de ce "peuple" (appellation souvent revendiquée).
      le Cran devrait d’abord s’adresser à eux.

      http://www.reseau-terra.eu/article1...

      Comme à ma connaissance il n’y a pas encore d’Africain" notable" demandeur de cette réparation, j’aurais tendance à rejoindre l’excellente remarque de l’Ami Dieudo dans l’un de ses sketchs :



      Déjà que les juifs nous ont assez cassé les couilles avec leur histoire de chouina, on va pas remettre le couvert avec les négros, Merde !



      Et, à ce sujet, je pense qu’on devrait profiter de l’occasion pour faire le point et se débarrasser définitivement de toutes les revendications victimaires. Non, je déconne... Tiens, notre Président Cukierman aurait tendance à approuver la démarche alors qu’Hollande ne veut rien entendre, il n’y aurait pas entourloupe ?

      Cordialement,


    • #816843
      le 12/05/2014 par eldo
      Commerce

      Oui la republique française doit indemniser le peuple vendéen pour avoir voulu l’exterminé !!!


    • #819600
      le 14/05/2014 par jojo
      Commerce

      @Eldo : est-ce que vous rendez compte de la bêtise de ce que vous dites ? Les Vendéens SONT TOUS MORTS. Ceux qui habitent la Vendée d’aujourd’hui sont venus repeupler la zone depuis d’autres régions, ils n’ont pas de liens de parenté avec les habitants d’origines victimes de la méchante République. Mais passons, ils devront payer des impôts pour que l’état Français qui les représentent puissent les indemniser du préjudice causé par l’état Français dans la région par le passé, ensuite nos amis Vendéens devront indemniser les Antillais pour le préjudice qu’ils ont causé à leurs ancêtres, le port de la Rochelle étant le 2eme port négrier français après Nantes qui n’est revenu sous l’autorité Française qu’au XVIIe siècle, la responsabilité de la moitié de la traite Nantaise incombe exclusivement à l’initiative de nos amis Bretons.

      Il faut arrêter absolument le culte de la repentance, ça rend les gens CONS.

      Vos prétendus pays colonisé actuellement par la France sont pour la majorité peuplé d’immigrés venus s’installer la de grès ou de force par le passé pour vivre avec les Français et qui prétendent aujourd’hui être différent et avoir le droit à s’administrer eux-même, ce sont eux les colons ! :p
      La plupart de ces zones sont des boulets économiques qui ont leur niveaux de vie maintenu artificiellement parce qu’on les gavent de subvention. Certains proposent de les larguer à cause de leur pleurniche et de leur agressivité à notre égard.
      J’ai déjà vu des émissions de France O, on voit bien que le but est de faire monter leur ressentiment pour qu’ils nous cassent les couilles après.
      La réalité, c’est que les Américains veulent qu’on partent des Amériques, c’est dommage pour la Guyane qui peut sans aucun doute être rentable, mais les Antillais vont avoir un choc, on leur achète leurs marchandises au dessus du prix du marché, on leur envoie des touristes subventionnés et vous saviez que vous payiez un part du courant électrique des Antillais vous ? 15 /20% pour être précis, pas de nucléaire aux Antilles le courant y vaut beaucoup plus cher, mais ils profitent du prix national du kW/H les malins ! Quand en plus il n’y aura plus le SMIC français, le RSA français, le CHU français et autres avantages français et qu’ils auront virer les Blancs "descendants de négrier" et volé leur propriété au mépris des droits de l’Homme qui ont contribué à leur affranchissement, on verra si ils s’en sortent mieux qu’à Saint-Domingue...


  • #814597
    le 10/05/2014 par pasifou
    Commerce

    Moi je pense que les antillais ont plus d’ancêtres esclavagistes que moi
    Et oui, les maîtres faisaient des enfants avec leurs esclaves et sont donc leurs arrières grand-père. Nous nos ancêtres paysans n’ont pas ces gènes. Au contraire ils étaient exploité.

    Et pourquoi pas dédommager les pays colonisé, les indiens du quebec, ou les basques et les corses. Ou donner de l’argent aux Vendéens pour le génocide que la republique a fait contre eux ???


  • #814613
    le 10/05/2014 par Cyrille
    Commerce

    Je vais créer une assoc pour demander des réparations aux Italiens au vu de ce que les Romains ont fait aux Gaulois.

    Et s’il veulent pas en entendre parler, j’irai à la cour Européenne des droits de l’homme.


  • #814621
    le 11/05/2014 par MrVeeshan
    Commerce

    Bonjour

    Pourquoi pas quand on voit les "entreprises" sollicités . J’en vois déjà me dire mais la "Banque de France " ?? Je leur répond que c’était à l’époque une entreprise privée ( une entourloupe signée l’empafé Bonaparte ¨) et l’on connait les noms des fondateurs ( dont 2 étaient Suisses , au passage ) !


  • #814630
    le 11/05/2014 par Gerard John Schaefer
    Commerce

    Voyons ça... je ne suis ni juif, ni descendant d’esclave, ni dèpe... mais quand j’étais jeune, je volais ce que je ne pouvais pas me payer (comment tu fais, sinon !?)... demander réparation à la société spectaculaire marchande pour les trucs qu’elle a alors fait miroiter à mon esprit affaibli et que j’ai tapé sans vergogne serait donc la moindre des choses...
    "C’est de ta faute si je t’ai volé, maintenant tu rembourses, salope !" ...bon, reste plus qu’à prendre des cours de pilpoul et à étudier les techniques de pleurniche... ça se tire aussi, ça, non ?
    Tirer les tireurs de larmes, voler les voleurs, démarcher le dialogue...

    « Il n’y a pas de responsabilité héréditaire, en revanche, il y a un patrimoine héréditaire. » : ’tain, l’enculé ! Tin-tin-tin ! Gling-gling !


  • #814657
    le 11/05/2014 par MARISIS
    Commerce

    il va attendre longtemps j’espère ! marre de cette concurrence victimaire !
    tiens, moi aussi, je vais me pointer en Algérie, et demander réparation pour les meurtres des membres de ma famille tués par le FLN pendant la guerre...on verra bien la tête des algériens !


  • #814659
    le 11/05/2014 par Gerard John Schaefer
    Commerce

    "Louis-Georges Tin espère obtenir l’ouverture d’un musée de l’esclavage à Bordeaux"

    Eh, oui ! il faut une vitrine ! c’est la base ! Un élève doué, mais qui n’a pas le bon teint, Tin.
    Donc, tintin ! Encore un coup raciste, comme Tintin !
    Seulement, là, ce sont LES racistes, qui défendront l’exclusivité de leur franchise... toujours au porc Tin !
    Nan, franchement, il provoque...


  • #814660
    le 11/05/2014 par Pierre Ghi
    Commerce

    Le Nouvel Ordre Mondial étant une gigantesque entreprise de mise en esclavage des Noirs, des Blancs, des Jaunes et du peu de Rouges qui restent, à qui dois-je demander réparation ?


  • #814666
    le 11/05/2014 par Aiguiseur de guillotines (cherche emplois à plein temps, urgent)
    Commerce

     « "En fonction, nous verrons si nous donnons des suites judiciaires." »..
    Ils ont bien appris la leçon en page 2 du manuel de la pleurniche .


  • #814694
    le 11/05/2014 par romi1969
    Commerce

    c ’ est quand même fort de café (au lait car noir on est sous la coupe du Cran) que le seul pays colonial a qui l´on réclame tout et n’ importe quoi soit la France, regardons l’ Espagne rien a réclamé pas un seul sud-américain n’ a le droit de quoi que soit dans se pays (Santé , logement , retraite) alors que la majorité des pays comme l’Argentine et l’ Uruguay sont d’origines Européennes a 80 % , même chose pour le Commonwealth et les anglais et aussi pour les portugais , on est vraiment des cocus on fait de l’ auto flagellation a longueurs de journée


  • #814716
    le 11/05/2014 par ouhm
    Commerce

    Y a un coté sympa quand même, ce n’est pas à la collectivité qu’il demande réparation, mais juste aux descendants d’esclavagistes fortunés.
    Je sais pas si il y en a beaucoup par contre, mais ça n’arrivera pas puisque ces descendants d’esclavagistes sont toujours à la tête de ce pays, dans les riches familles des élites.

    Avec bien sur, les afrocentristes derrière qui eux vont bien plus loin, Tin est très modéré face à ces mecs.

    Enfin, classique pleurniche victimaire, communautarisme raciste/anti-raciste, pourtant soutenu par une majorité de noirs et antillais.
    Si l’héritage est héréditaire, il faudrait que les propriétaires de villages entiers les donnent aux habitants en France métropolitaine, car dans beaucoup de villages c’est comme ça, les mecs ont une grosse maison ou un château et possèdent depuis des générations la moitié des villages et des terres qu’ils louent aux gens, ça date d’avant même l’ancien régime.


  • #814725
    le 11/05/2014 par babar
    Commerce

    Faire payer qui ? Pour qui ? Ils arrivent trop tard les amis (et ce ne sont pas les bons à en croire F Hollande)... Faire payer les blancs aux noirs ?... Non seulement ce serait injuste historiquement mais ce serait raciste accessoirement... Arrêtons net avec cette pornographie mémorielle... Le combat d’un Kemi Seba est incomparablement plus digne que celui de notre ami Tin... Il me fait de la peine et je pense qu’il est inutile de s’acharner sur cette charogne à demi morte... Même le système s’en fiche objectivement de l’esclavage ( normal même tps)...


  • #814727
    le 11/05/2014 par garcidlu
    Commerce

    Le type a l’air d’y croire à fond,pas un instant l’idée qu’il est sacrément manipulé pour faire monter un peu plus les tensions et divisions en France,ne lui est venue à l’esprit.
    Ce gars ne représente que lui même,il ne faut pas que les jeunes et moins jeunes suivent cet appât pourrit qui sert à raviver la discorde parmi le peuple,de plus, il y a eut des périodes d’ esclavagisme aux quatre coins du monde,dont certains entre peuples européens.il faut tourner la page et aller de l’avant pour que l’humanité évolue dans le bon sens,chialer sur des faits passés depuis plusieurs siècles pour demander des sous ,c’est insultants pour les victimes et plus encore pour leurs descendants,ça n’a pas de prix et blancs comme noires de notre siècle ne sont pas concernés dans leurs chaires ou moralement par ce passé,de plus,les archives prouvent que la grande majorité des cargaisons étaient réceptionnées prêts à être embarquées,juste le temps de les troquer avec le potentat local,toujours l’appât du gain,comme quoi cette espèce là,avide et cupide, existait déjà en Afrique et que la relève a perduré jusqu’à nos jours.
    Celui qui marche en se retournant tout le temps finit par se vautrer.


  • #814766
    le 11/05/2014 par DJL 93VIDEO
    Commerce

    C un fait, l’homme blanc a déverssé avec une grande violence tous ses vices et ses déviances sur l’homme noir ... L’Afrique s’est faites contaminé par la dégénérescence des Européens ... En France la dégénérescence a débuté à la Renaissance ..."Les Lumières" ont été le coup de grâce ... Aujourd’hui l’Afrique est aussi dégénéré que l’occident, sauf peut-être dans la cellule familiale africaine ...

    L’Africain ne trouvera aucun remède à sa maladie chez l’homme blanc, et C pas des millions d’euros ou des musées de l’esclavage qui vont aider à rétablir l’équilibre entre l’homme noir et l’homme blanc ...

    Ce que l’homme blanc a fait de pire C de détruire des traditions ancêtrales africaines ... Le vaudou était une médecine sacrée très éfficace qui n’a rien à voire avec ce qu’il en est resté du coté des Caraïbes ... Par exemple, la zombification servait à soigner une personne d’une déviance qu’il avait en lui.

     

    • #815933
      le 11/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      Il n’empêche qu’ils se sentent bien aujourd’hui en France où ils profitent paisiblement des droits sociaux et éducatifs gratuits hein ?
      Les nouvelles générations se permettent même maintenant de traiter les français, y compris des femmes âgées, de sous-merdes sans que personne n’y trouve à redire...ça te convient ?
      Il est vrai que ce ne sont pas eux (les africains subsaharien) qui sont
      venus tout seuls...en pirogue c’était pas possible.
      Le vrai problème c’est la façon dont le contact s’est passé et le partage des savoirs effectués dans le sens unique du profit...
      Les explorateurs ont malheureusement mais logiquement toujours agit aux ordres bénéficiaires dictés par les gouvernants (c’est eux qui finançaient les expéditions). Mais les populations, elles, n’y sont pour rien. Les peuples espagnol et portugais sont-ils responsables du génocide des indigènes de l’Amsud ? C’est absurde ! Et quand tu parles de vaudou, c’est une forme de chamanisme pratiqué dans le monde entier depuis des millénaires, et il n’y a pas que du bon dedans. Quant à l’humanisme auquel tu sembles faire allusion, il suffit de voir la sauvagerie employée par des décérébrés coupeurs de têtes qui sévissent depuis toujours sur le continent. Et il est vrai que beaucoup d’esclaves ont été vendus par leurs pairs...
      Bon sinon contente toi d’écouter les Sydney Bechet, Ray Charles, James Brown, ou autres Mickey Jackson etc.
      Car sans l’invention de l’électrification des instrument et de l’enregistrement, ils taperaient encore sur des bambous en chantant à cappella !
      Sans rancune aucune.


    • #816828
      le 12/05/2014 par bereal
      Commerce

      La réponse de Napoléon (sic) est l’illustration de l’ignorance crasse qui règne parmis les novices sur ce sujet, avec un mépris à peine dissimulée...Bref, va t’acheter des connaissances sur des faits historiques que tu connais pas, sauf par le biais de l’establishment dominant, qui a réussi à faire passer cette idée réconfortante, cette ignominie, à savoir : les Noirs sont les premiers à blamer...Si ca a le mérite de t’enlever tte espece de culpabilité et de responsablité historiques, bien à toi..par contre on évite de dire qu’on fait de l’Histoire, quand on se contente de la médiocrité


    • #817079
      le 12/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      @béréal
      Seule la vérité blesse amigo. Mais tu te méprends sur mes propos.
      (je me suis peut-être mal exprimé)
      L’Afrique est pillée depuis tout le temps par les multinationales et les gouvernants qui y installent, partout ou ils le peuvent, des traitres au pouvoir. Ainsi les règles commerciales défavorisent les peuples et engraissent les collaborateurs dociles de l’Occident. Et c’est évidemment là où le bas blesse, donc ce qu’il faut changer en priorité.
      Un commerce juste et équitable susceptible de relancer l’économie de l’Afrique afin de lui permettre de conserver ses forces vives au lieu d’émigrer en masse toujours plus. Ne viens pas me dire que ce n’est pas un crève coeurs pour beaucoup de ces gens, seuls ou en famille, d’abandonner leurs terres d’origine. Il s’agit, la plupart du temps, d’une obligation de survie...
      Mais quand les pays d’accueil ne sont plus en mesure d’absorber ces diasporas, étant eux-même au bout du rouleau, il faut bien se poser la question primordiale : QUI est responsable et à qui profite cette politique dévastatrice ? La réponse est flagrante quand on considère l’appétit vorace des américains qui lorgnent sur les richesses africaines comme le charognard salive sur une carcasse ! Mais il en va de même pour l’Amérique Latine et l’Europe, et on le constate encore mieux aujourd’hui avec la crise ukrainienne. Pour les leçons d’Histoire tu repasseras, c’est pas chez toi que j’irai les pêcher.
      Si tu me considères comme un raciste suite à mon post, tu te fourres le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. J’ai un panel d’amis ivoiriens, camerounais, maliens qui se chargeraient volontiers de te le confirmer...

      L’Histoire c’est aussi et surtout le présent et on le regarde en face, pas en suivant la politique de l’autruche. Et actuellement on observe un réel mépris envers les blancs d’une partie de la jeunesse franco africaine c’est un fait et c’est pas toi qui fera croire le contraire à ceux qui le vivent en direct.
      Où est le problème ? Les parents ne savent plus tenir leur progéniture.
      Quand tu vois des mômes de 5 ans galoper sur les trottoirs à 10 heure du soir au risque de se faire emplafonner par des voitures et "gardés" par leurs "grands frères" (d’une dizaine d’années de plus) qui dealent, c’est qu’il y a à un sérieux problème non ?


    • #817085
      le 12/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      Napoléon(sic)



      C’est un jeu de mots. S’il te passe au dessus du chef ou si tu ne l’apprécies pas c’est ton problème.


    • #817092
      le 12/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      @Béreal 2
      Et de toute manière le problème présenté ici c’est les vautours qui se prennent pour des lions en voulant encore et toujours nous rafler du pognon, bien planqués sous les aisselles puantes sionistes. A tous ceux-là et ceux qui les suivent (toi avec si tu y es) vous devrez déguerpir rapide. C’est plus clair comme ça ?


    • #851141
      le 08/06/2014 par flo
      Commerce

      vous racontez un peu de la merde DJL, votre discours haineux et raciste ne prend pas. Déjà je préfèrerais que vous dites "DES" hommes blancs et non pas "L’homme blanc", ça vous éviterez de stigmatiser 500 millions d’européens qui ne sont pas concernés. Vous parlez de dégénérescence ?!? je préfère ne rien dire !! et quant vous dites que l’homme blanc détruit des traditions ancéstrales, connaissez vous au moins l’Histoire de l’afrique ? vous devriez donc savoir qu’il existait de très nombreuses guerres tribales sur le continent, et cela bien avant l’arrivée des européens, décimant des millions de personnes, des villages entier, et de là leurs coutumes et traditions.. donc je trouve ça tout de meme trés sévère de tout mettre sur le dos des colons blancs.

      En gros pour vous les blancs n’ont absolument rien apporté de positif et ne sont que des dégénérés ?? Je trouve que c’est pas très sympa pour tous les blancs qui ont sauvé votre faune du pillage et du trafic des votres !! (peut etre que sans les blancs : les éléphants, les lions, les gorilles, le zèbre, les requins etc... auraient disparus) Mais aussi que les blancs vous ont apporté une éducation ultra moderne et efficace, mais aussi des hopitaux, et des remèdes pour guérir des attaques de morsures de serpents (Mamba noir, vipère du gabon, cobra cracheur, boomslang... dont le venin faisait des ravages, mais aussi des infrastructures, des villes modernes (afrique du sud), du travail, la sécurité.....


  • #814789
    le 11/05/2014 par K.
    Commerce

    Ce n’est pas un fait à cacher, mais pour ce qui est des compensations financières, j’estime qu’outre les morts, l’avenir qu’a été offert aux descendants d’esclaves est largement satisfaisant puisqu’aujourd’hui ces descendants sont Français avec tous les avantages que cela implique.


  • #814864
    le 11/05/2014 par Vaurien
    Commerce

    Assez quand même de faire des comparaisons qui ne doivent pas avoir lieu. L’esclavage comme la rapine, la razzia et un tas d’autres procédés sont à inscrire au fronton de toutes les civilisations mineures ou majeures. Tout passait par l’exploitation de l’animal par sa domestication en tant que source d’alimentation et source d’énergie pour les travaux durs. Quand cela ne suffisait pas ou que les tâches à accomplir nécessitaient une certaine intelligence ou une certaine dextérité, on en appelait à l’humain en le réduisant à l’état animal. Qu’importe le nom du procédé utilisé ou la couleur de l’humain réduit à l’état d’animal, la fin est la même. Ce phénomène commun à toutes les civilisations différait d’une civilisation à une autre par les codes régissant le traitement des esclaves et les statuts qui les différenciaient ou les confondaient.
    Par contre la traite des noirs d’Afrique (il ne peut y avoir d’ailleurs) est très particulière et unique en son genre par son ampleur jamais égalée par le passé et pour deux raisons :
    1) La découverte d’un nouveau continent et le besoin de le pacifier pour l’exploiter.
    2) Naissance du capitalisme et besoin de l’étendre et de le renforcer, ce qui a été à l’origine de la chute de la noblesse et son remplacement par la bourgeoisie.
    En fait, c’est un véritable phénomène et un drame que rien ne peut compenser à tout jamais. Si seulement on pouvait éviter d’autres drames à venir, c’est déjà ça.


  • #814872
    le 11/05/2014 par Eloise
    Commerce

    Combien de descendants d’esclavagistes francais sont aujourd’hui en politique ?.
    Peut-etre qu’Emmanuel Ratier nous l’ecrira un jour ?


  • #814957
    le 11/05/2014 par jacques
    Commerce

    de source sur ( Astérix ) les goths ont fait misères à aux moins six millions de gaulois (mes aïeux) à ce titre je demande des réparations aux Allemand (leurs descendants ) pour cela ; pourquoi pas puisque c’est tendance aujourd’hui de demander réparation


  • #815034
    le 11/05/2014 par Mégalithe
    Commerce

    Comme le dit Alain dans son analyse, vous n’aurez pas un rond et c’est bien fait pour votre gueule !
    Vous n’êtes que le faire valoir du CRIF mais le p’tit billet c’est que pour eux !


  • #815035
    le 11/05/2014 par laurent31
    Commerce

    Le CRAN est à Cran !!

    C’est une vanne facile, mais je n’ai pas pu m’en empêcher, ils ont le même schéma de pensée que leurs maitres du CRIF et à mon avis ces derniers doivent être actionnaires chez Kleenex .
    Je vais dire quelque chose de cruel,mais avec le CRAN nous sommes toujours dans l’indigénat ils sont toujours traités comme des nègres de maison.
    Vous n’aurez pas plus d’argent au CRAN, ceux qui tiennent les cordons de la bourse sont d’authentiques racistes, se sont eux mêmes des descendants d’esclavagistes, quelque part l’histoire se répète.
    Il faudrait surtout arrêter de chouiner, et arrêter de vouloir juger les faits de manière rétro-active.
    Ces associations de la pleurniche victimaire doivent être dissoute, cela fera le plus grand bien à la France.
    Et vive la réconciliation nationale !

     

    • #816147
      le 11/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Commerce

      Je vais dire quelque chose de cruel,mais avec le CRAN nous sommes toujours dans l’indigénat ils sont toujours traités comme des nègres de maison.




      C’est le rôle tenu par Samuel L. Jackson dans le "Django" de Tarentino qui se révèle pire raciste encore que son "Maitre" Di Caprio tellement il a été intoxiqué depuis sa naissance. C’est comme ça, les noirs américains ont été affublés des noms de leurs propriétaires blancs...combien de juifs au fait ? La majorité ? Il suffit de chercher pour ceux qui auraient le cran de le faire.
      Ca me rappelle les paroles du vieux sage indien dans "Little big man" :
      "...ah oui mon fils j’en vu de ces visages pâles à la peau noire".
      Quand l’homme aura appris à sortir des critères de couleurs peut-être que les extra terrestres de Jupiton oseront venir nous saluer un jour, qui sait ?
      Boutade ? Demandons au pote à Dieudo...


  • #815070
    le 11/05/2014 par kassius
    Commerce

    Il faudrait déja qu’il supprime l’impot sur la colonisation que payent encore 14 pays en Afrique,leur rendre leur souveraineté monétaire en arretant de controler le CFA et d’obliger ces pays à déposer 65% de leur richesse au trésor Français et indemniser comme il se doit tous ceux qui ce sont battus pour la France ce serait déja une belle avancée,parce que de les voir faire semblant de pleurnicher 1 jour par an est indécent et ne fait rien avancer c’est juste pour l’image mais au dela rien est fait pour plus de justice,le vieux systeme colonial s’effrite de plus en plus et je crois que la France est en train de perdre toute crédibilité en Afrique et à terme risque de le payer cher.

     

    • #815983
      le 11/05/2014 par ecervelé
      Commerce

      Moi je suis pour que le CRAN demande reparation. Il faut qu’ils ne lachent pas l’affaire. il doivent insister et persister dans cette voie.

      De toute facon on sait qu’ils n’obtiendrons rien du tout. Juste une gerbe de fleure à 200 euro le 10 mai de chaque années. Par contre d’un point de vue politique leur demarche permettra de mettre à jour le deux poids de mesure qu’il y a entre le Crif et le Cran. Il y a un creneau pour les quenellier professionels.

      Malheureusement je pensent qu’ils y croient vraiment au reparation...


  • #815126
    le 11/05/2014 par gilgamesh
    Commerce

    Ne pas oublier qu’encore aujourd’hui l’esclavage se pratique en Afrique dans des pays comme le Nigeria.
    Au Qatar se tenait il y a trente un marché aux esclaves toutes les semaines de manière complètement officielle
    Alors quels sont les pays les plus concernés par l’esclavage ? L’Europe ou les pays africains et du golfe ?
    Entièrement d’accord pour arrêter de commémorer une abolition qui n’est pas effective sur la planète


  • #815134
    le 11/05/2014 par captainauvergne
    Commerce

    Tiens tu veux des noms, en voici un : je suis le vicomte Thoinnet, noblesse répertoriée dans l’ANF, descendant de marins Nantais qui ont pratiqué le commerce triangulaire et dont une partie a fait souche aux Antilles. Et je n’ai aucune excuses à présenter au CRAN ni à qui que ce soit. Personne dans la famille n’a jamais baissé son pantalon. Il va me faire quoi le monsieur, un procès ? Me piquer ma baraque ? Pauvre type, on nage en plein délire.


  • #815154
    le 11/05/2014 par nestre
    Commerce

    Si les élites noires sont à l’image d’un George Tin qu’elles se rapprochent de Kemi Seba pour un stage de revirilisation et d’anti-victimisation.
    Cette requête, bienvenue car propédeutique pour les noirs, et les autres d’ailleurs, servira de jurisprudence sur le sujet de la repentance.
    Que les noirs ne se méprennent pas, la reconnaissance victimaire de la shoah n’a pas été obtenue par la pleurniche mais bien par le combat. La lame du couteau brillant derrière les larmes. Et puis les juifs ont une foi, une organisation, une intelligence collective, (un projet ?) ....
    Qu’y a-t-il derrière l’émotion nègre de phoque triste d’un George Tin ? où est l’intelligence collective, ..., le projet ? un musée vérité ! chiche.
    Quant à la décision du Front National de refuser de commémorer sur ses lieux de conquête car le ’’ blanc’’ en a assez d’être culpabilisé ! ira-t’il jusqu’au déni de mémoire généralisé ? car là est le véritable enjeu.
    Une bagatelle pour une traite négrière.


  • #815165
    le 11/05/2014 par praxis
    Commerce

    marre du crif et du cran et toute autre association pleurnicharde communautaire , licra mrap ou encore sos racisme , les médias évidemment leurs donnent trop d’importance , le cran a mème demandé qu’éric zemmour soit viré d’ rtl , mais pour qui se prennent ils ? eh tin-tin arrète de tendre la main mème avec les socialos tu n’auras rien.


  • #815239
    le 11/05/2014 par camairk
    Commerce

    C’est nous tous qui sommes des cons, on se laisse baiser, et nous sommes aussi les acteurs de notre propre malheur, car nous sommes des lâches en pointant - à tort - la cause des problèmes à la périphérie ou en faisant l’autruche. Ce que les Hommes ont fait de mal, les Hommes peuvent le défaire très vite : devenir constructifs. Il n’y a pas de fatalité.
    NDA me semble pas mal, il ne pipotte pas trop, et à dit qu’il ne se retournera jamais, une piste à peu-être suivre, il a l’air d’avoir un bon fond, ça compte.


  • #815291
    le 11/05/2014 par Tom
    Commerce

    Un TABOU : pourquoi y a-t-il si peu de descendants d’esclaves noirs dans les pays Arabes ? Parce que les Arabes CASTRAIENT les Noirs qu’ils achetaient ou Razziaient, ils coupaient tout, les testicules et la verge au raz de l’abdomen, ce qui entrainait souvent la mort de l’enfant ou de l’adulte mutilé . Les négriers "Blancs", souvent Juifs, n’ont jamais castré les Noirs, ils en faisaient meme "l’élevage" sur leurs plantations, les enfants des esclaves étant eux-mêmes esclaves de naissance . C’est pour cela que la traite Arabe était permanente et qu’elle a fait beaucoup plus de victimes que la traite transatlantique car il fallait sans cesse aller chercher au Sud du Sahara de nouveaux esclaves . Pas un seul prof d’Histoire ne racontera jamais cette horreur à ses élèves .

     

    • #815440
      le 11/05/2014 par Soleiman
      Commerce

      Ce n’est pas un tabou. On n’enseigne pas cela en classe car cela ne concerne pas l’histoire de France, simplement.
      Je suis, pour ma part, berbère descendant de familles esclavagistes et cela ne m’empêche aucunement de dormir et cela ne devrait pas vous en empêcher non plus. Comme dit Alain Soral : j’y étais pas et j’étais pas né. C’est le lot de l’histoire. Vae Victis, c’est comme ça depuis Brennus.

      De plus, la confiscation du patrimoine foncier de mes aïeux et la déportation de certains d’entre eux en Nouvelle-Calédonie par l’administration coloniale fait que je n’ai pas grand chose à rembourser aux descendants d’esclaves qui, de toute façon, n’existent pas puisque, comme vous l’avez bien justement rappelé, on les châtrait systématiquement.

      Et si vous voulez être exhaustifs, les Empires du Ghanna et du Mali ont, eux-aussi, leur part de responsabilité !


    • #817061
      le 12/05/2014 par Joseph
      Commerce

      Cher Soleiman,
      Ton point de vue est particulièrement intéressant et ton histoire familiale fait que tu as la perception sensible des deux côtés du manche.
      Ce débat sordide nous est imposé par les ennemis du genre humain.
      Renvoyons ceux qui l’alimentent dans les poubelles de l’histoire et refermons le couvercle.
      Le passé est révolu : il faut l’étudier pour en connaître la substance et les erreurs commises en vue d’éviter autant que possible leur reproduction à l’avenir, mais nous tous sommes vierges de ces crimes commis au nom du seul profit.
      Rendons grâce à l’Eglise de ne pas s’être compromise avec cela, et même de s’y être opposée dans la mesure ou elle le pouvait : pour comprendre cela, il faut se plonger dans l’histoire et bien connaitre les différents contextes. Le massacre des Jésuites dans les colonies du nouveau-Monde au XVIIIème siècle atteste de mon propos.
      Que nos camarades musulmans fassent un examen critique de leur propre histoire... Je n’ose espérer qu’ils aient un jour le courage d’abolir cette stupidité qui leur interdit depuis 1000 ans toute exégèse ! Cela suffit à comprendre, pourtant, qu’ils ont eu la liberté de penser durant trois siècles avant que la dictature de la pensée ne les châtre eux aussi... Mais il faut demeurer optimistes car leur "réintégration" dans l’humanité dépend entièrement de cette aptitude, ils doivent le comprendre : ce n’est pas à nous de le décider pour eux, nous ne le pouvons pas. A eux de faire le ménage parmi leurs imans. Quelques individualités nous prouvent que c’est possible !... et l’espoir fait vivre !
      E & R est le révélateur d’une possible grande transformation de la société humaine : mais cette transformation ne pourra advenir qu’avec la participation éclairée de tous, ce qui oblige aux objectives remises en cause préalables qui s’imposent.
      Reconnaissons tous, libérés de la propagande oligarchique, que la société occidentale est sans doute possible la plus apte à cela et que le tombereau de haine talmudique qui l’accable n’est qu’œuvre satanique.
      Votons le 25 mai !
      S’abstenir équivaut à collaborer avec le Mal.


    • #817112
      le 12/05/2014 par leritaldu 22
      Commerce

      Salut Tom
      Pour argumenter sur la traite négrière trans-saharienne, je conseille la lecture d’ouvrages tel que : Le génocide voilé de Tidiane n’diaye ; l’esclavage en terre d’islam de Malek Chebel. Et le travail du docteur en histoire : Ibrahima Thioub de l’université de Dakar. Mais peut être connaissez vous déjà ces livres.
      Bien à vous


  • #815314
    le 11/05/2014 par titicanar
    Commerce

    oui le CRAN a raison !
    il faut réparation pour les descendants des esclaves !

    mais je vois 4 ou 5 obstacles majeurs :
    1/ il ne s’en prend pas aux bonnes personnes : les armateurs des bateaux ! il esttrès faciles de trouver de nombreux ouvrages historiques expliquant qui étaient les acheteurs et propriétaires des navires ! on peut même se référer à l’excellent travail des nations of Islam sur ce sujet !

    2/ si ce Monsieur Tin se retourne effectivement contre ceux qui se sont enrichis par la traite négrière, il faudra qu’il aille contre ceux qui ont permis à son assoce de se créer.....cela on le sait bien, il ne le fera pas ! on sait tous qui sont les véritables responsables de la traite négrière et qu’en France métropolitaine, il n’y avait pas d’esclavage ! et que c’est Napoléon qui l’a re rendu légal !!! alors que louis XV l’avait rendu illégal !

    3/ on nous parle continuellement du code noir ! c’est vrai il existe et c’est vrai il est abjecte et a été créeé par la monarchie française ! MAIS
    personne ne nous dit en réponse à quoi il a été créé ........à quelles types d’exactions commises par qui .........

    4/ si on combat l’esclavage, on le combat ssurtout de nos jours où des femmes sont enlevées et vendues etc...je n’entends pas monsieur TIn ou madame Taubira là dessus.

    5/ ou 4bis/ si on combat l’escalvage alors il faut être logique te combattre la société de consommation et l’escalvage mis en place par l’ultra libéralisme et le capitalisme sur les peuple ! mais je ne vois pas Monsieur TIn aux manifestations oragnisées par E et R ou le FN !

    en conclusion Monsieur Tin est un pantin de système qui, régulièrement, quand on le lui demande vient jeter de l’huile sur le feu et augmenter les tensions entre fds et les français issus d’outre mer ou de l’immigration !!

    un beau second couteau du système en somme !
    à part s’en prendre à Elisabeth Levy, l’insupportable causeuse, il ne s’attaque pas à Rotchild !

     

    • #823650
      le 17/05/2014 par Jakartafanboy
      Commerce

      Si on pare de se principe
      Il faudrait récompense les Français pour leur combat afin d’imposer un arrêt mondial de l’esclavage !

      ensuite se monsieur devrais se tourner sur ces amis les enturbannés d’Arabie et les juifs car ils ont déporter 6x plus de noires que les occidentaux ...
      http://www.youtube.com/watch?v=FhJH...

      et d’ailleurs je ne l’entent pas protester contres les noires qui continue de mettre en esclavage des pigmés
      ou les petro monarchi du golfes qui traitent comme des esclaves les millions de travailleur qui construisent leurs tours
      sous plus de 50°c et sa, sans pouvoir boire le moindre verre d’eau faut au Ramadan ...

      Quand au code noire, je rappelle que les Français paysans (soit 95% de la population) était pas vraiment mieux traiter à l’époque.

      Je crois que le mal est dans la nature humaines et si on avais inversé les roles, je ne suis pas sur que l’homme noire aurais était différant avec l’homme blanc.

      En résume se type et son association raciste le Cran est juste un usurpateur vivant de subvention publique et foutu la par le CRIF pour pourrir le peuple de France


    • #827574
      le 21/05/2014 par GregM
      Commerce

      @ Jakartafanboy : Quand on n’est pas raciste, on pense comme toi car on regarde bien plus la vie dans sa globalité. Alors on comprends que l’humanité est encore et toujours dans le règne animal, la loi du plus fort en somme. Et si des réparations sont données, c’est alors que nous sommes les faibles aujourd’hui, tout simplement. C’est ça le pillage. Et bien naïfs celui qui croit que cette argent serait bien utilisé. Tout comme hier, c’est pas dans les poches des peuples que l’argent tombe.
      Croire que l’esclavagisme ce restreint aux hommes à la peau noire et à leurs chaînes, c’est avoir une vision de la liberté bien pauvre.


  • #815433
    le 11/05/2014 par Francois Desvignes
    Commerce

    Noirs de France !

    Révoltez-vous contre le CRAN !

    Plus esclavagistes et racistes à vos dépens, il n’y a que le CRIF et l’ex NSDAP


  • #815540
    le 11/05/2014 par Odile
    Commerce

    Les BLANCS ont droit aussi à la journée contre l’esclavage. Penser à ces pauvres enfants blancs européens volés et vendus serait un minimum.
    OUI à une association qui représente les millions d’Hommes, Femmes et Enfants blancs morts dans l’esclavage...une esclave blanche échangée contre un cochon, 7 esclaves blancs qui valent 150 livres de tabac etc....doit-on oublier notre histoire commune européenne ?????

    Ils étaient blancs et esclaves. L’Empire britannique et l’esclavagisme...
    A lire absolument sur www.contre-info.com/ils-etai...

     

    • #817225
      le 12/05/2014 par Romano
      Commerce

      Autant que je sache la "traite des blanches" notemment dans les pays de l’est n’est pas finie et est même très lucrative !
      A voir également la situation des esclaves sexuelles de Chypre ça fait froid dans le dos !


  • #815608
    le 11/05/2014 par solaine
    Commerce

    Les pleurnicheurs du CRIF, LICRA, UEJF, LDJ, BETAR etc... sont démasqués alors ils ont besoin du CRAN qu’ils utilisent comme bouclier derrière lequel ils se cachent pour éviter d’être vus et provoquer le courroux du peuple qui en a plus qu’assez de ce sordide commerce...
    Hé ! monsieur le représentant du CRAN, avez-vous vérifié si les maîtres esclavagistes d’hier étaient parmi ceux qui vous utilisent aujourd’hui comme bouclier ??? Pensez-y !!!


  • #815626
    le 11/05/2014 par sahb
    Commerce

    L’esclavage est le premier mode d’exploitation de l’homme par l’homme et le système économique de l’antiquité, ensuite vient le servage (féodalité) et aujourd’hui le salariat (capitalisme), bien sûr ni l’esclavage ni le servage n’ont complètement disparu dans ce monde de m...
    La traite négrière a duré 4 siècles du 16e au 19e sur un mode esclavagiste ET capitaliste : c’est ce qui fait sa spécificité son anachronisme et sa monstruosité !
    En France des familles se sont honteusement enrichies ("derrière chaque fortune il y a un crime" disait Balzac) et se sont reconverties dans le pinard et autres à Bordeau Nantes LaRochelle ...
    Si la culpabilité n’est pas héréditaire la fortune elle l’est ! et ces familles DOIVENT ETRE DESIGNEES ET EXPROPRIEES … DES NOMS ! DES NOMS !
    Quant l’État « paye » c’est le peuple qui trinque ! qui a déjà payé les armées du colonialisme hier comme aujourd’hui les bombes de Yougoslavie d’Irak de Libye d’Afghanistan de Syrie du Mali de Centrafrique d’Ukraine ...il n’a donc rien à rembourser et ne doit plus rien payer !


  • #815980
    le 11/05/2014 par walislam9394
    Commerce

    je suis clairement contre tous les communautarisme, aussi victimaires soient-ils. je n’ai jamais demandé à ce qu’une association demande des réparations sur l’esclavage sur mon dos. je n’aime pas les gens qui pleurnichent par rapport a l’histoire.


  • #816162
    le 11/05/2014 par Hanshiro
    Commerce

    Intro de fiche Wikipedia :

    « Louis-Georges Tin (né en 1974 en Martinique) est un militant français impliqué dans la lutte contre l’homophobie et le racisme. Il est actuellement le président Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) et du cercle de réflexion République et Diversité, dont il est le fondateur. Ancien élève de l’École normale supérieure, il est agrégé et docteur ès lettres. Il est actuellement maître de conférences à l’École supérieure du professorat et de l’éducation d’Orléans et ancien enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales où il a donné un cours intitulé « Comment peut-on être hétérosexuel ?  ». »

    No comment…


  • #816534
    le 12/05/2014 par dede
    Commerce

    Heureux jour que celui de l’invention du salariat, moins de chichi


  • #816992
    le 12/05/2014 par Vexin Express
    Commerce

    La vie n’a pas de prix.
    Les descendants d’esclaves doivent regarder en avant et pas en arrière.
    Laissez les descendants d’Israël mettre un prix, négocier et vendre chacune des victimes de la Shoa.
    Afro-américain(e)s surtout ne mangez pas de ces pains-là car aucune somme ne ramènera ceux qui sont morts mais vous rendra cupide d’en vouloir plus.


  • #822385
    le 16/05/2014 par Tip top
    Commerce

    Ce monsieur est soit un agent impérial, soit un idiot-utile de l’Empire. Il fait semblant de ne pas savoir ou il ignore ce que de nombreux historiens juifs américains ont écrit sur la Traite Négrière dite occidentale. Et le négrier Voltaire, il ne semble pas le connaître. Pourtant, les héritiers de ce milliardaire franc-maçon existent.


Afficher les commentaires suivants