Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Complètement à l’ouest, Macron emmène Drucker réveillonner avec les soldats français au Tchad

Macron, très en difficulté – c’est rien de le dire – sur le sol national tente de se refaire une santé politique et une popularité toute neuve sur le sol africain. Il a pour cela rendu visite aux 1 000 soldats français basés à N’Djamena qui font partie de la force Barkhane, celle qui doit théoriquement sanctuariser le Sahel, un Sahel en proie aux déplacements incessants de troupes plus ou moins islamistes. Car ceux qui se revendiquent d’Al-Qaïda ou d’autres tendances sont souvent des bandits de grand chemin saharien qui se sont reconvertis dans le terrorisme moderne. Il suffit de faire un coup (enlèvement, attaque de soldats locaux) pour se retrouver avec l’étiquette « terroriste ».

 

 

Macron, comme tous les présidents en difficulté, tente de se sortir de la nasse nationale par la gloire et la guerre. Hollande avait fait pareil avec la Syrie en 2013, croyant pouvoir bombarder Damas, un projet complètement fou. La fuite de Macron en Afrique ne vaut pas mieux : il a emporté Michel Drucker dans ses bagages le 22 décembre. Qu’est-ce que le parrain de la télé française fait dans la valoche diplomatique ?

On sait que Michel aime bien l’armée, et qu’il aime bien figurer dans les grands raouts télévisés autour des grands événements : 60 ans du D-Day en 2004 avec Ardisson sur France 2, anniversaire des 15 ans du porte-avions Charles de Gaulle en 2010... Ceux qui ont de la mémoire se souviennent de cette stupéfiante émission tout à Michel dédiée, où Michel pérorait au milieu de milliers de marins qui avaient l’air d’être sous ses ordres. Ce jour-là, les vrais patriotes ont eu un goût amer dans la bouche. L’animateur était devenu soudain amiral, grand amiral de France, et ce porte-avions nucléaire avait l’air de battre les flots pour lui et lui seul. Une humiliation et un rabaissement au people que certains n’ont toujours pas avalé dans la Marine, qui reste très traditionnelle, pour ne pas dire plus.

Et voilà que Michel récidive, et pour cela il a dû bien harceler le président au téléphone : « j’peux v’nir avec toi ? Manu steplaît allez, Manu... » Ce dialogue est bien sûr imaginaire mais on ne voit pas quelle idée – à part un panégyrique du président par le malin Drucker – a pu traverser la tête du « président à 6% » (des votes en 2017 au premier tour) qui est aujourd’hui tellement déconsidéré qu’on se demande s’il va remettre un pied sur le sol national. En d’autres temps un arbitre qui avait foiré un match au Mexique avait vu sa maison brûler et il avait dû changer de région...

La maison de Macron brûle, c’est l’Élysée, alors le président déchu, au lieu de revoir sa copie, se taille en voyage. Une preuve de lâcheté de plus devant les événements, devant les effets de sa politique socialement meurtrière. C’est d’ailleurs un sacré avertissement pour tous les banquiers qui pillent les Français : un jour, on finit toujours par rendre des comptes...

 

JPEG - 73.7 ko
Le chef cuisinier de l’Élysée, Guillaume Gomez, prépare le repas aux soldats

 

Donc, samedi 22 décembre, Manu & Michel ont réveillonné avec les soldats et les invités officiels tchadiens. Ça a dû leur donner du courage de voir un président en fuite et un animateur curieusement jamais remis en cause par Delphine Ernotte, alors que Drucker a dépassé les 80 balais... La présidente de France Télévisions, qui chasse le vieil homme blanc, en a viré d’autres pour moins que ça. Le Progrès nous informe, pas sur Barkhane et son efficacité, mais sur la bouffe. Dans la presse qui coule, on fait ce qu’on peut...

« Le chef Gomez surveille les deux tonnes de fret arrivées de Paris jeudi – foie gras, pâté en croute, volaille des Landes aux morilles, fromages, entremet au chocolat, champagne. Le container affiche - 4 degrés. Un peu trop froid pour dresser les assiettes d’un banquet géant. »

Et Michel, qu’est-ce qu’il fait là ? Il prépare une émission patriotique, lui qui n’a jamais voulu recevoir Marine Le Pen dans sa tranche privatisée du dimanche sur France 2, pourtant la seule vraie patriote du paysage politique de première catégorie.

« Depuis quelques années, il anime des émissions spéciales mettant à l’honneur des femmes et des hommes des différents corps d’État, avec la participation de différents ministères (en fonction du thème abordé). On dénombre de nombreuses émissions, toutes produites par Froggies ( société de production de Tim Newman), telles Une nuit sur le Charles de Gaulle, Une nuit sous les mers, Les Pompiers ces hommes, ces héros, Au cœur de l’Armée de Terre, En vol avec l’Armée de l’air, Au cœur de la Gendarmerie. » (Wikipédia)

Voici les images qui montrent Michel se prenant pour un amiral à l’occasion des 15 ans du lancement du CDG (le 1er janvier 2015), là on est carrément dans Top Gun :

 

 

Au fait, et Barkhane ?

La France se dépatouille toute seule (lâchée par les Allemands) avec les groupes djihadistes sous le regard goguenard des Américains qui laissent ainsi les troupes française s’user à courir derrière des lapins insaisissables.

« “C’est un ennemi volatil, réactif, qui s’adapte très vite. Nous aussi, devons être réactifs. La menace a globalement reculé, mais elle se déplace” , avertit le lieutenant-colonel Louis-Alain. Surveillés en permanence depuis les airs, les groupes djihadistes au Sahel ont depuis longtemps abandonné les pick-up dans lesquels ils se sont longtemps déplacés, trop facilement repérables, et préfèrent désormais utiliser de petites motos de fabrication chinoise. » (Source : Ouest-France)

Pendant ce temps, l’USAC, ou l’Africom, l’United States Africa Command, pond des bases militaires un peu partout autour et dans zone d’influence française... Mais ça, notre président bien-aimé ne nous le dira pas : il est pro-OTAN, pro-américain, comme ses prédécesseurs.

Barkhane par Nikos Aliagas :

 

Les conflits africains décryptés sur Kontre Kulture

 

La France dans la complexité du Sahel, sur E&R :

 






Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents