Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conflit du Haut-Karabagh

Une intervention russe inutile pour l’Arménie

"L’Arménie n’a pas besoin de l’intervention militaire de la Russie ou d’autres alliés de l’ex bloc soviétique pour faire face à l’augmentation des violations du cessez-le-feu dans la zone de conflit du Haut-Karabagh", a déclaré hier le ministre de la Défense, Seyran Ohanian.

"Je ne pense pas que la situation soit telle que nous devrions faire appel à l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC)", a affirmé Ohanian, se référant au pacte de défense dirigée par la Russie, dont l’Arménie est membre.

"L’armée arménienne se renforce de jour en jour et elle est en mesure de relever toute seule les défis azerbaïdjanais", a t-il déclaré lors d’une conférence sur la sécurité internationale à Erevan.

Ohanian a commenté les plaintes déposées par des experts arméniens sur l’échec de l’OTSC à réagir aux violations mortelles de la trêve sur "la ligne de contact" autour de Karabagh et de la frontière arméno-azerbaïdjanaise. Le nombre de ces incidents de tirs semble avoir augmenté en juin, entraînant la mort de quatre soldats arméniens.

En outre, plusieurs villages frontaliers de la province de Tavush nord auraient essuyé des tirs exceptionnellement forts de la part de l’armée de l’Azerbaïdjan la semaine dernière. Bakou a accusé Erevan de ces tensions accrues, en disant que les Arméniens eux-mêmes ont ouvert le feu sur les villages azerbaïdjanais à travers la frontière.

Ohanian a minimisé ces incidents, en disant que l’armée arménienne est suffisamment forte pour dissuader l’Azerbaïdjan de redémarrer une guerre à grande échelle pour le Karabagh.

Le ministre, qui a joué un rôle majeur dans la guerre entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan de 1991 à 1994, a déclaré de façon similaire l’an dernier que la Turquie, plus que l’Azerbaïdjan, est la raison pour laquelle l’Arménie accueille une base militaire russe. Il dit que la présence des troupes russes empêche l’armée turque d’intervenir directement dans le conflit du Karabagh.

Ohanian a noté en même temps hier que si Erevan ne cherche pas une aide directe de l’OTSC, la ville s’attend à ce que l’alliance militaire dirigée par la Russie dénonce publiquement les violations de la trêve de l’Azerbaïdjan. Il a dit qu’il l’a clairement demandé à Nikolay Bordyuzha, le secrétaire général de l’OTSC, quand ils se sont rencontrés à Erevan la semaine dernière.

Valery Semerikov, l’adjoint de Bordyuzha qui a également pris part à la rencontre à Erevan, a insisté pour que l’organe exécutif de Moscou de l’OTSC ne néglige pas le conflit du Karabagh.

Interrogé sur ce que l’organisation fera en cas d’une nouvelle guerre arméno-azerbaïdjanais, Semerikov a dit : "Une menace pour un État membre de l’OTSC est une menace pour l’ensemble de l’organisation." Mais il a ajouté que la décision finale devrait être prise par de concert entre les six États membres de l’OTSC.

Deux d’entre eux, le Kazakhstan et le Kirghizistan, ont à maintes reprises soutenu les résolutions pro-azerbaïdjanaises sur le Karabagh adoptées par les États islamique et turque.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #880030
    le 02/07/2014 par Yasin
    Conflit du Haut-Karabagh

    C’est malheureux à dire mais dans toute l’histoire arménienne ils sont jamais réussis à faire une guerre tout seul, sans l’appui des soviétiques .
    Face à cette situation comme celle là on peut être que pro-azéri .

     

    • #880844
      le 03/07/2014 par Viveleroy
      Conflit du Haut-Karabagh

      Mais evidemment, on ne peut être pro-azéri que lorsque qu’on est turc donc cousin, hein Yasin ?
      Si seulement il y avait des argument dans ce que tu avances, ce sont les arméniens qui se sont souvent défendus seuls dans leurs montagnes, les russes n’ont joué qu’un petit rôle. Les arméniens ont pu compter sur leur diaspora (notamment Syrienne, Libanaise) et tous les combattants volontaires durant la guerre du Karabagh ( Artsakh ). Sinon concernant les soviétiques, quelle erreur et quelle ignorance de ta part. Ce sont les soviétiques qui ont donné le Karabagh à l’Azerbaïdjan, c’est eux qui ont aidé à réprimer les arméniens, jusqu’en 1991 puis la Russie, elle, a aidé les deux camps. En voyant l’arsenal militaire de l’Azerbaïdjan, on ne peut que le constater. Et oui, les Azéris étaient supérieurs en armes, en nombre, sans compter leurs nombreux soutiens comparé à l’Arménie, c’est à dire les Turcs ( Turquie, Asie Centrale ), les combattants djihadistes Tchétchènes et Afghans, les Ukrainiens ( pilotes ), une assistance du Pakistan et d’Israël. Et pourtant, les arméniens ont gagné la guerre, il n’y a qu’une seule raison à cela, parce que c’était une question de vie ou de mort, parce qu’ils étaient déterminés, ils étaient chez eux. Oui si l’Arménie existe toujours, c’est grâce à la résistance du peuple, sans aucune aide comme la bataille de Sardarapat, bataille qui a sauvé le peu qu’il reste de l’Arménie d’une invasion de Kemal Ataturk et d’un anéantissement total et si vous comptez prétexter une aide russe ( les russes ne nous ont fait pratiquement que du mal ), il avaient d’autres oignons durant cette période (1919).


  • #880979
    le 03/07/2014 par Yasin
    Conflit du Haut-Karabagh

    Le 3 juillet à 11:25 par Viveleroy
    Tu peux te lancer dans une carrière de flûtiste, c’est une blague, l’ Arménie depuis son histoire à jamais connu son indépendance, je dois rien t’apprendre sur ce sujet là, sous domination byzantine, ottoman, russe, d’ailleurs elle est lié historiquement depuis toujours à la Russie, elle a reçu un énorme soutien durant cette guerre tu peux toujours nier la réalité, après c’est qu’une question d’angle, militairement elle est toujours la plus faible, on parle pas assez souvent du génocide d’Azerie on préfère mettre l’accent sur le génocide arménien, m’enfin cette guerre est perdu pour les arméniens dans le long terme .

    ce sont les arméniens qui se sont souvent défendus seuls dans leurs montagnes
    Tu connais très mal l’histoire coco.

    Et oui, les Azéris étaient supérieurs en armes, en nombre, sans compter leurs nombreux soutiens comparé à l’Arménie, c’est à dire les Turcs ( Turquie, Asie Centrale ), les combattants djihadistes Tchétchènes et Afghans, les Ukrainiens ( pilotes ), une assistance du Pakistan et d’Israël. Et pourtant, les arméniens ont gagné la guerre,

    Tu trouves pas que ton explication ne tiens par la route ? un petit pays comme l’Arménie qui résiste à tout ce soutien ? c’est une farce là encore, les arméniens savent pas combattre ils sont pas nés pour la guerre, les Russes dominent totalement l’Arménie, c’est toujours beau un patriote arménien, surtout quand il parle de la guerre.

    Oui si l’Arménie existe toujours, c’est grâce à la résistance du peuple,
    On peut faire dire ce qu’on veut à l’histoire, j’ai une autre vision un peu plus juste à mon avis
    la résistance du peuple arménien ne c’est pas fait toute seule, c’est l’argument que tu n’ajoutes pas dans tes commentaires toi qui prétend que mes phrases sont pas assez argumentés, elle na jamais jamais jamais résisté " Seule " et ça tu peux pas le nier,l’histoire des arméniens est triste en plus ils partagent leurs souffrances d’année en année de génération à une autre sans comprendre que la clé d’une paix c’est d’oublier et de pardonner dans ce sens on peut qu’avancer dans un droit chemin au lieu de ça les tentions sont toujours là et c’est pas prêt de s’arranger ! Si elle ce lance dans une guerre ouverte avec l’azerbaidjan sans l’aide des Russes elle perdra à coup sûr .

     

    • #881621
      le 03/07/2014 par Saint-Phale
      Conflit du Haut-Karabagh

      L’Arménie a connu de longs siècles d’indépendances. Etant un très ancien pays, elle est mentionné par Xenophon et Thucidide, elle fut un royaume autonome et pendant un laps de temps (court il est vrai), elle fut meme le rival de Rome en Orient (1er siècle avant J-C en gros)... L’histoire ne commence pas au 19eme siècle. Il est cependant vrai que l’Arménie, comme tout pays, a la politique et le destin de sa géographie. Etant protégé par les "frontières naturelles" du haut plateau arménien et du Caucase, elle n’a jamais eu de vocation impériale et a plutot tenté de tirer son épingle du jeu en s’enfermant, quand de grands empires s’affrontaient.
      La nature des affrontements entre L’Arménie (dont le 1er royaume Urartu existe depuis le 7eme siècle avant J-C) et les peuples turcs est assez simple à comprendre. C’est le "différent" qui existe, depuis que le monde est monde, entre des peuples sédentaires et des peuples nomades. Oui au 12eme siècle, quand L’Arménie perd son indépendance et que les premiers tribus turcs pénetrent le Caucase et le haut plateau arménien (venant des steppes altaiques), ils sont de tres bons guerriers, ont sans doute la cavalerie la plus puissante que le monde ait connu à ce moment la ; ce qui explique leur succes, leur expension jusqu’aux portes de Vienne. Personne n’a nié ca... Mais les empires meurent. Les nomades redoutables guerriers, finissent par se sédentariser, eux aussi. Mais les peuples, en tant qu’entités sensibles et mémoire, se réveillent. Les grecs ont subi le joug turco-ottoman pendant des siècles aussi... Sont ils de mauvais guerriers ? (quand on affirme ce genre de chose, il faut préciser le ségment de temps...)
      L’Arménie existe. Il y a eu une guerre, au début des années 90, elle a été gagnée. Tu demandes comment ? Lis les témoignages de journalistes étrangers : pendant la guerre, il n’y avait pas un homme en age et en état de se battre en Arménie, ils étaient tous au front. Tandis qu’en face les hommes "trainaient dans les barres" (citation). Ce qui explique en partie la victoire...
      Sur l’aide des russes maintenant. Oui et quand meme ? L’Azerbaidjan peut accueillir tous les apprentis jihadistes des 4 coins du monde, au nom de la solidarité musulmane, peut appeler le grand frère turc mais la meme chose est interdit pour l’Arménie ? La Russie ne peut pas aider des frères chrétiens ? (pour reprendre la dialectique d’en face)...
      Meme si on doit etre des adversaires, soyons des adversaires dignes. La haine aveugle.


    • #881784
      le 04/07/2014 par viveleroy
      Conflit du Haut-Karabagh

      Bon écoute ma poule, tout ce que tu avances ne sont que des théories lancées par le Petro-Régime d’Aliev ainsi que par bon nombre de turcs. Je te dirais seulement que sans les russes, les arméniens seraient arrivés à Bakou, et là ce n’est pas une théorie, c’est un fait. Ensuite, avant la conquête du califat et surtout avant l’arrivée des hordes turques venues d’Asie Centrale, il y avait un royaume Arménien, une Grande Arménie (D’Anatolie au Caucase) et une petite Arménie (Cilicie, 900 ans). avec certes un territoire souvent morcelé, mais il y avait une entité arménienne et elle a connue elle aussi son apogée, du Caucase jusqu’en Terre Sainte. Quant à l’époque Byzantine et Romaine, l’Arménie avait conservé son intégrité. Pour finir avec le fait que les arméniens "ne sauraient pas se battre", je te signifie que nombre de peuples de l’antiquité et antérieurs ont disparus, mais les arméniens perdurent tout comme les Assyriens pour citer un bel exemple et là ce n’est pas un hasard, c’est la combativité et l’instinct de survie. Les grandes puissances en ont rien à foutre que ces peuples survivent ou pas, l’histoire le prouvera tout le temps.