Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Corse : une "enquête sur la diversité" fait polémique

"Est-ce que tu crois en : Allah, Dieu, Yahvé ?"

Des élus, des syndicats d’enseignants et des professionnels de l’éducation réclament le retrait d’un questionnaire destiné aux élèves du primaire et secondaire de l’île. Le document comporte des questions « sensibles » et « tendancieuses » portant sur la religion et sa pratique.

 

« Est-ce que tu portes une croix, une kippa, un voile ? », «  Pendant le Ramadan, manges-tu dans la journée ? », « Est-ce que tu crois en : Allah, Dieu, Yahvé ? » Un questionnaire, élaboré dans le cadre d’une étude sur la diversité commandée par l’Assemblée de Corse dirigée par les nationalistes et destiné aux élèves du primaire et secondaire en Corse, fait polémique sur l’île.

L’étude a été « élaborée officiellement par les enseignants-chercheurs » de l’Université de Corse. Elle « fait suite à la demande émanant du président de l’Assemblée de Corse (Jean-Guy Talamoni) ».

Outre les questions d’ordre religieux, le document destiné aux élèves de 8 ans et plus des classes primaires et secondaires, questionne sur les pratiques alimentaires et culturelles lors du vendredi Saint, du Ramadan ou du Shabbat, sur la consommation de viande, sur les voyages à l’étranger, sur le sentiment d’appartenance à la Corse, à la France ou le sentiment de sécurité et l’intégration. Une autre partie du questionnaire concerne les pratiques linguistiques des élèves mais aussi de leurs familles.

 

 

Plusieurs élus mais aussi des syndicats d’enseignants et des professionnels de l’éducation ont jugé le questionnaire « intrusif » et « tendancieux ». « Des questions sur l’orientation de la religion ou la vie privée des élèves n’ont rien à faire dans un système éducatif laïc et républicain », s’insurge Fabien Mineo, secrétaire du SNUIPP dans les colonnes de Corse-Matin.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Réfléchir sur la laïcité française avec Kontre Kulture :

À propos de la laïcité, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En quoi est ce que ce genre d’étude est un problème si la diversité est une chose fantastique ? Plus le résultat est haut plus nos maîtres seront content, a moins qu’ils ne cherchent a nous cacher quelque chose...


  • les Maghrébins francophones (surtout les enfants et les jeunes) disent Dieu, et pas Allah..

    pareil pour les Juifs.

    donc les catégories "Allah" et "Yahvé" seront sous-représentées, car beaucoup de musulmans et de juifs diront Dieu.

    la question est mal posée et révèle un certain amateurisme.

    il aurait mieux valu demander directement la religion de la famille, les enfants la connaissent ils ne sont pas ignorants.

     

    • #1686963

      Tout à fait d’accord. "Allah" n’est rien d’autre que "Dieu" en arabe, les chrétiens d’Orient arabophones l’utilisent d’ailleurs. Très amateur, dans le mauvais sens du terme, ce questionnaire.

      Et aussi, s’adressant à des enfants, très intrusif. Il ne faut pas sous-estimer le genre de violence que ce genre de question peut provoquer dans des esprits immatures, surtout si on leur dit par ailleurs que l’école républicaine laisse les croyances dans la sphère privée... bref, très maladroit et pas cohérent avec la neutralité affichée de la république. Qui n’est certes qu’un leurre, mais les enfants sont censés y croire...


    • Pour éviter d’avoir de vrais chiffres qui pourraient déranger, on peut toujours jouer sur de telles confusions...


    • #1687635

      "les Maghrébins francophones (surtout les enfants et les jeunes) disent Dieu, et pas Allah..."@Younes.
      Tu habites où Younes ??
      Neuilly,St Tropez,Megève,La Baule ??
      Parce que quand je passe devant le centre commercial de la petite cité en face de chez-moi,remplie au 3/4 de maghrébins,j’entends très souvent des ados et jeunes gens d’origine maghrébine parler,et les "Inch Allah","Bismillah" et autres "Starfoullah" vont bon train et ressortent d’ailleurs de plus en plus souvent au fur et à mesure que le temps passe,il y a dix/quinze ans en arrière par contre,les jeunes de culture musulmane employaient effectivement plus le terme Dieu que Allah,mais ça c’était avant...


  • Le questionnaire serait "intrusif" : et quand les profs parlent de sexe à leurs élèves ils ne seraient pas un peu "intrusifs" ?


  • #1686861

    Sondage assez con puisque ces trois nominations représentes une seule et même entité. Ce qui diffère c’est la perception qu’en ont les gens en fonction de leur religion et croyances personnelles.
    Je sais que les statistiques ethniques sont prétendument interdites en France, mais cela n’est pas valable pour les religions, non ? Il aurait été plus intelligent de tout simplement demander aux sondés s’ils étaient catholiques, musulmans, Israélites et ajoutés deux ou trois autres options tel que athées, agnostiques et autre...
    Encore un truc louche qui fout la merde à un moment où on en a pas besoin !

     

    • #1686928

      Entièrement, d’accord.
      De plus, à questionnaire à la con, réponses à la con.
      D’où l’inutilité "scientifique" du truc si ce n’est, comme vous dites, pour foutre un peu plus la merde.


    • #1686968

      Vous avez parfaitement raison et je crois qu’on a là un bel exemple des absurdités du "politiquement correct". Je pense que les sondeurs se sont auto-censurés en s’interdisant de poser directement les questions claires que vous suggérez, sans se rendre compte que pour ne pas écrire les mots "chrétien", "musulman" et "juif" ils avaient finalement produit quelque chose de tout aussi problématique pour la pensée unique, mais en plus vide de sens.


    • Pas israelites (ce n est pas une religion) mais juif...


    • #1687027

      pas si sur, a l’origine, yhv est le dieu du peuple Israël uniquement ( monolatrie). bien plus tard une fois au contact d’autres monothéismes ( surtout le zoroastrisme) que la bible a évolué, tous ceux qui l’ ont lu la peuvent s’en rendre compte.


  • #1686933

    Une seule réponse bien en vue : "qu’est-ce que çà peut vous foutre ?!"

    Surtout que rien n’est précisé concernant l’objectif de tout çà, comme si les politiques savaient que le troupeau était devenu bien docile !


  • #1686934


    - Pendant le ramadhan, manges-tu dans la journée ?
    - Je ne sais pas.



    Le mec, il sait pas s’il mange ou pas, à moins de vivre seul sur une autre planète. c’est un questionnaire assez con.

    Sinon, pour faire dans le délirant ou le paranoïaque, plusieurs hypothèses me viennent en tête :
    - Recenser le nombre effectif de familles musulmanes en corse, histoire de faire un état des lieux sur « l’invasion » (désolé pour le terme).
    - Recenser le nombre effectif de potentiels "Allah ouakbaristes explosifs", pour les utiliser plus tard, histoire de faire taire les indépendantistes en leur faisant croire que leur ennemi est l’ennemi de la raie publique.
    - Recenser le nombre de familles musulmanes pour voir la possibilité de faire de la corse une terre de repli, au cas ou ça tournerai au vinaigre sur le continent pour vous savez qui.
    Et que l’on vienne surtout pas me faire croire que ce ne sont pas les musulmans qui sont la cible de cet interrogatoire ou qu’il est d’une pure initiative corse. Pourquoi le christianisme (officiellement en mort clinique), ou le judaïsme (officiellement, la religion la plus menacée sur terre, au vu du nombre incalculable d’attaques antisémites) feraient l’objet d’une telle étude .


  • Ce que ne dit pas l’article c’est que le questionnaire demandait les prénoms et pratiques des parents ! Facile de croiser ces elements pour savoir qui fait quoi !


  • Et si je suis bouddhiste ou indou je ne peux pas répondre à ce questionnaire ... Il n’y a pas l’option "autre" Discrimination !


  • Un questionnaire qui nous rappelle les heures les plus sombres ........ ;;


  • Et dire que des "enseignants chercheurs" ont été payé, a nos frais bien sur, pour nous pondre ce questionnaire incohérent....ça craint.


  • Honteux !

    Bcp d’enfants lorsqu’ils sont minoritaires dans un lieu de vie, vivent leur différence culturelle avec gêne.
    A 8 ans on comprend parfaitement ce qu’est la stigmatisation.
    Des séquelles apparaissent alors à l’adolescence avec soit un rejet fort de ça différence soit une exacerbation du fait identitaire.
    Comment bien faire échouer le modèle d’assimilation français pour un modèle communautaire.


Commentaires suivants