Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

Destruction des villes normandes, viols de masse, vive la "libération" !

 

 

Pour tous les élèves de France, depuis 75 ans, le 6 juin 1944 est le jour de notre libération. Si déloger les Allemands à coups de bombardements aériens était nécessaire, la nécessité de bombarder toutes les grandes villes de la côte normande interroge aujourd’hui. Le peu de considération pour les civils et pour les villes provient-il du fait que les Anglo-Américains considéraient la France et les Français comme des ennemis ? Quelle différence finalement entre les milliers de morts caennais ou rouennais et ceux de Dresde ? Les bombardements de civils n’auront pas eu raison de la résistance armée allemande dans les deux cas. Au contraire, ils ont levé les populations contre l’envahisseur, ou le destructeur.

 

JPEG - 454.1 ko
Dresde ? Rouen, fin août 1944...

 

Le peu de cas de l’envahisseur yankee (même si les Anglais étaient majoritaires le jour du débarquement) envers la population de Normandie est le résultat de l’image du Français veule et collaborateur, une image élaborée par les services de propagande américains, notamment dans le journal Stars and Stripes (Étoiles et Bandes).

 

 

Mary Louise Roberts a publié What Soldiers Do (Ce que font les soldats), un livre détonnant sur la sexualité des soldats américains après le Débarquement de 1944, écrit L’Express du 26 juin 2013. Les viols massifs des Françaises par les soldats libérateurs y sont abordés sans tabou, un tabou qui aura tenu des décennies. Les flonflons de la victoire évaporés, il reste la réalité, sale, grise, dérangeante.

Mary Louise Roberts : « En épluchant la presse militaire, en particulier le magazine Stars and Stripes, on réalise que toute l’expédition américaine en Normandie a été vendue aux soldats comme une formidable opportunité sexuelle. Ailleurs, sur le front du Pacifique, il est facile de motiver les troupes, car, après tout, les Japonais nous ont attaqués. En Europe, en revanche, les Allemands représentent un ennemi différent, des Blancs difficiles à diaboliser par des stéréotypes raciaux. L’état-major américain a besoin de trouver un stimulant basique et efficace qui encourage ces jeunes hommes à débarquer sous les balles à Omaha Beach. C’est pourquoi on a sexualisé à outrance l’enjeu de la future bataille sur le sol français.

L’Express : Comment a-t-on procédé ?

Mary Louise Roberts : D’abord, la réputation libertine de votre pays est confortée par les souvenirs vécus, mais souvent très exagérés, du contingent américain venu en renfort pendant la Première Guerre mondiale, en 1917. Un dessin de Stars and Stripes montre deux GI traquant des jeunes filles dans un village. L’un d’eux dit : "Papa m’a beaucoup parlé de cet endroit !" Le Guide pratique à l’usage des GI’s en France, en 1944, est à cet égard un chef-d’œuvre de duplicité alléchante : "On dit que les Françaises sont faciles, alerte-t-il. Mais en fait, pas du tout !" On ne manque pas de le mentionner tout de même... Et les soldats qui rampent sous le feu allemand le 6 juin 1944 portent tous un lot de cinq préservatifs distribué avec leurs munitions... »

La France est donc à punir, mais il faut le faire hypocritement. Elle n’a pas résisté aux Allemands, elle a collaboré, alors elle doit payer. Les Français sont considérés comme des couards, les Françaises comme des salopes, et les deux méritent leur sort. Ce seront les bombardements et les viols. Mais cela va plus loin, politiquement :

L’Express : « Visiblement, les Américains ne prennent pas la France au sérieux.

Mary Louise Roberts : C’est effectivement l’arrière-plan politique de toute l’histoire. On connaît l’inimitié de Roosevelt envers de Gaulle et, surtout, le peu d’intérêt des Américains pour un rétablissement rapide de la souveraineté française. Le cliché d’une nation de débauchés justifie tacitement le contrôle total de la France au nom des priorités politiques et militaires américaines. Il porte les relents d’un classique discours colonial décrivant le peuple dominé comme trop lascif, primitif, indolent et irresponsable pour s’administrer lui-même. »

Les clichés servent les buts de guerre, il s’agit pour l’Amérique de dominer la France, ce qu’elle fera par la suite culturellement et politiquement, jusqu’à ce que de Gaulle dise stop, 14 ans plus tard. Mais l’indépendance sera de courte durée... On a accusé le futur sauveur de la France d’avoir collaboré avec les Anglais et les Américains lorsqu’il était à Londres, avec son embryon de gouvernement provisoire. Dans ses Mémoires de Guerre (tome 2), de Gaulle rappelle pourtant que c’est Darlan qui était la « chose » des vainqueurs :

« Il n’en faut pas davantage pour que le Président Roosevelt surmonte, à l’égard de Darlan, les scrupules démocratiques et juridiques que, depuis plus de deux années, il opposait au général de Gaulle. Par son ordre, Clark reconnaît le haut-commissaire et entame avec lui des négociations qui aboutissent, le 22 novembre, à un accord en vertu duquel Darlan gouverne et commande, pourvu qu’il donne satisfaction à ses vainqueurs anglo-saxons. »

Alain Peyrefitte, dans son ouvrage C’était de Gaulle, explique ce choix américain :

« On voit donc bien la collusion qu’il y avait entre les autorités américaines et les autorités du régime de Vichy. Le président Roosevelt et les cercles dirigeants américains voulaient disposer, au sortir de la guerre, d’une France aussi domestiquée que celle qu’avait souhaitée Hitler. C’était finalement un conflit d’impérialisme entre les Américains et les Allemands, rien d’autre.
Et Roosevelt souhaitait promouvoir les pétainistes contre de Gaulle parce qu’il savait parfaitement qu’ils seraient infiniment plus dociles, pour obéir à Washington comme ils obéissaient à Berlin, plutôt que le Fondateur de la France Libre, dont l’intransigeance sur l’indépendance de la France était déjà légendaire. »

Alain Peyrefitte rapporte les propos de Charles de Gaulle :

« Roosevelt était un type qui voulait dominer l’univers et, bien entendu, décider du sort de la France. Alors, de Gaulle, ça l’embêtait ; il ne le trouvait pas assez souple. Il pensait que le jour où les Américains auraient débarqué en France, si le Maréchal était encore là, il n’aurait rien à leur refuser ; ce qui était bien vrai.
Ensuite, Vichy étant devenu vraiment impossible, il a laissé tomber Vichy. Il a essayé de se rattraper sur Giraud.
Puis, voyant que ça ne donnait rien, il a essayé de se rabattre sur Herriot. Il a même tenté de fabriquer un gouvernement à Paris au moment où j’allais y entrer, avec Laval, Herriot. Tout ça été manigancé avec Otto Abetz [Représentant de Hitler à Paris sous l’Occupation] et avec Allen Dulles, qui était à Genève pour le compte de la CIA. »

 

Il y avait effectivement un plan assez délirant de gouvernement de la France par les Américains et ce, dès 1941-1942. Au même titre que les futurs vaincus – Allemagne, Italie, Japon – la France aurait été gouvernée comme un protectorat, et le comportement du commandement américain en France au moment du débarquement le confirme. Aucun respect, aucune pitié, un pays à écraser sous les bombes ou sous la botte, comme un vulgaire ennemi. « Ce gouvernement militaire américain des territoires occupés aurait aboli toute souveraineté, y compris le droit de battre monnaie, sur le modèle fourni par les accords Darlan-Clark de novembre 1942 », écrit Le Monde diplomatique.

De Gaulle se vengera du plan américain en signant, le 10 décembre, un « traité d’alliance et d’assistance mutuelle » avec Moscou, ultime provocation, et début de l’indépendance française fragile entre les deux grands, le jeu habile du futur premier président de la Ve République. Il n’est alors pas anormal de voir à l’automne 1944 les troupes françaises (reconstituées en partie) et américaines être au bord de l’affrontement, comme le souligne Le Point du 3 juin 2019 :

« “Des scènes de sauvagerie et de bestialité désolent nos campagnes. On pille, on viole, on assassine, toute sécurité a disparu aussi bien à domicile que par nos chemins. C’est une véritable terreur qui sème l’épouvante. L’exaspération des populations est à son comble”. Le 17 octobre 1944, quatre mois et demi après le Débarquement en Normandie, La Presse cherbourgeoise, quotidien local de Cherbourg, publie cette mise en garde sous le titre “Très sérieux avertissement”. »

La cohabitation avec les libérateurs se passe mal. Et l’occupant saisit le problème sous la forme d’un mémo de la 1ère armée américaine : « L’enthousiasme des Normands pour les forces anglo-américaines risque de s’inverser proportionnellement à la durée de notre séjour en Normandie ». Les destructions ont laissé un goût amer dans la population, et on comprendra plus tard que si les ports et les infrastructures devaient être bombardés pour en déloger l’occupant, les bombardements de civils n’étaient pas nécessaires, d’un pur point de vue militaire.

 

JPEG - 93.9 ko
Lisieux, détruite à 75% pour rien

 

« Bombarder en ami » (la stratégie US)

« C’était un choc de s’apercevoir que nous étions pas accueillis comme libérateurs par la population locale, comme nous nous l’avions mentionné... Ils nous voyaient comme des porteurs de destructions et de douleurs. » (Journal d’un colonel américain)

 

L’historien britannique Andrew Knapp résume la stratégie alliée : « Transformer les villes en champs de ruines difficiles à franchir pour les troupes allemandes »... Ce qui freinera d’autant la progression des troupes anglo-américaines et ne gênera pas fondamentalement la mobilité de la Wehrmacht.

« La stratégie anglo-américaine de bombardement intensif a suscité de nombreux débats entre les historiens pour apprécier son efficacité et sa pertinence. Stratégie particulièrement meurtrière pour les populations civiles puisqu’elle a pour conséquence la mort de près 20 000 civils (soit un tiers de tous les civils tués durant la Seconde Guerre Mondiale, civils tués par les bombardements mais aussi par les mitraillages aériens des convois de réfugiés ou les résistants et otages fusillés) pour une perte de 37 000 soldats alliés et de 80 000 soldats allemands. 3 000 civils normands sont tués le 6 juin, soit le même nombre de morts que les soldats alliés en ce Jour J. Les bombardements atteignent souvent des villes qui ne constituent pas un objectif majeur. Claude Quétel, directeur scientifique du Mémorial de Caen précise que les bombardements, en dépit de leur objectif initial, sont loin d’être parvenus à bloquer les mouvements allemands. » (Vingtième Siècle : Revue d’histoire)

 

L’engouement pour les libérateurs s’inverse : on commence à regretter les Allemands !

« Suivent les querelles financières et matérielles. Fin août 1944, les Américains emploient 7 000 travailleurs civils pour 75 francs par jour et une ration militaire. “Avec 100 francs, les Allemands payaient mieux” constatent les ouvriers. L’Organisation Todt, chargée de construire le mur de l’Atlantique, n’avait pas lésiné sur les moyens. Rapidement, les Français seront remplacés par des prisonniers de guerre allemands… »

Pourquoi cet empressement et cette violence américains ? Parce qu’en 1944, il faut à tout prix empêcher Staline de se manger trop d’Europe, même si le partage en deux entités, Europe de l’Ouest et Europe de l’Est, a été entériné à Téhéran (du 28 novembre au 1er décembre) l’année précédente, bien avant la conférence de Yalta (4-11 février 1945) donc, que l’histoire a retenue. Y sont décidés et le débarquement de Normandie, et le partage de l’Europe en zones d’influence. Car depuis l’été 1943 et la défaite de Koursk, les états-majors de l’Axe et des Alliés savent que l’Allemagne a perdu. Elle n’a plus les moyens matériels de rivaliser sur tous les fronts avec le bloc anglo-américain d’un côté et le bloc soviétique de l’autre. Le pétrole va manquer, Goering le sait et il ne croit pas au concept de « guerre totale » lancé par Goebbels début février 1943.

La fine fleur des divisions d’assaut de la Wehrmacht a disparu en Russie, la Turquie n’envoie plus de chrome à l’Allemagne, les 2 000 avions anglo-américains tiennent le ciel allemand et la Luftwaffe n’est plus qu’un souvenir. Tous les voyants nazis sont au rouge, plus de deux millions de soldats soviétiques se pressent à la frontière biélorusse (ce sera pour le 22 juin, jour de revanche pour Barbarossa), il est temps d’agir. Les Américains et les Anglais mettront deux ans pour trouver les moyens matériels et la stratégie du débarquement, avec en prime l’intoxication « Fortitude », qui a laissé croire au renseignement allemand que le débarquement du 6 juin 44 sur les côtes normandes n’était qu’un « fake » destiné à détourner les 10 divisions blindées (en attente derrière les 50 divisions côtières) du Pas-de-Calais, le vrai lieu du débarquement. Mais tout cela est connu.

« Malgré ces moyens, le succès n’était possible que si les forces allemandes de réserve ne parvenaient pas à se concentrer à temps et en nombre sur les plages normandes. Le front de l’Est absorbe les deux tiers des unités de combat terrestres allemandes et la campagne de bombardement anglo-américaine au-dessus du Reich y fixe la presque totalité de l’aviation allemande. Ce n’est pas suffisant. Un plan de désinformation d’une très grande sophistication, “Fortitude”, est organisé avec succès qui fait croire aux Allemands, y compris après le 6 juin, que le débarquement aura lieu dans le Pas-de-Calais. On éloigne ainsi de Normandie des forces puissantes et celles qui restent seront ralenties par la destruction ou le harcèlement systématique des axes de communication par l’aviation alliée. » (Le Figaro)

Pourtant, rien n’était gagné, et Overlord était un pari risqué : « Dans la nuit du 27 au 28 avril, la répétition sur les côtes anglaises du débarquement en Normandie s’était achevée par un désastre avec 1 250 morts et blessés. Il avait alors suffi aux Allemands de lancer un raid de neuf vedettes rapides depuis Cherbourg pour enrayer la machinerie alliée », écrit Le Figaro. Le raid de Dieppe du 19 août 1942 est la première tentative de débarquement en Europe contre la forteresse allemande, un front défensif de milliers de kilomètres des côtes d’Aquitaine aux côtes norvégiennes. Des constructions en dur (les bunkers sont toujours là, sur nos plages, 75 ans après !), des mines partout, des canons à longue portée, des torpilleurs, un travail colossal de l’organisation Todt qui devait assurer la tranquillité des Allemands sur le front Ouest. Sur les 8 000 hommes de ce raid, 1 800 laisseront leur vie (dont une majorité de Canadiens) et feront comprendre à l’état-major allié que seule une opération massive pourra avoir raison de la résistance allemande. Ce sera le cas deux ans plus tard avec la plus formidable armada jamais vue dans l’histoire. Une technologie nouvelle permettra de réussir l’opération : barges de débarquement, ports artificiels, pipe-line sous-marin pour alimenter en pétrole les navires et les chars...

 

 

Aujourd’hui, le 6 juin 2019, les Alliés commémorent la libération de la France et de l’Europe, mais Vladimir Poutine n’est pas invité. Or chacun sait que ce sont les Russes (la colonne vertébrale de l’armée soviétique) qui ont encaissé le plus lourd choc dans la Deuxième Guerre mondiale. Si les Anglo-Américains laisseront 3 000 soldats sur les plages normandes ce 6 juin 44, ce ne sera rien par rapport à la guerre d’extermination qui a eu lieu à l’Est.

 

 

Le président français Emmanuel Macron, peut-être dans l’esprit du général de Gaulle (qui refusera de commémorer ce jour pour les raisons que l’on vient d’énumérer), n’est qu’à moitié présent pour ces cérémonies, qui ont d’ailleurs pris un tour grotesque, entre spectacle de cabaret et promotion du mondialisme.

75 ans après, la « libération » du joug nazi (pour le joug américain), suite à la remontée d’informations sur les véritables buts de guerre, a un goût amer. L’Amérique ne venait pas uniquement pour libérer la France et l’Europe mais pour les recoloniser après la parenthèse allemande. La création de l’Union européenne au sortir de la guerre sera l’un des moyens d’assurer la domination américaine en Europe de l’Ouest. La nouvelle Europe américaine sera truffée de bases militaires et l’OTAN placera bientôt ses têtes nucléaires autour du « rideau de fer » (expression de Churchill), histoire de briser l’axe Paris-Berlin-Moscou qui ne demande qu’à se reformer parce qu’il est le destin naturel de l’Europe entière.

 

Derrière le Jour de Gloire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

115 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Poutine n’est pas invité, mais Merkel l’est.
    Pire que Vichy, quoi...

     

    • #2213113

      "mais Merkel l’est."

      Effectivement, il y a une erreur historique, la grosse Bertha, c’était durant la première guerre mondiale et non la deuxième.....


    • #2213141
      le 06/06/2019 par des fêtes en Normandie
      D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

      Merkel la honte va fêter l’écrasement de son pays ! Un peu comme si Vercingétorix allait fêter la défaite d’Alesia avec Jules César et les romains ! Les traitres sont au pouvoir dans cette Europe colonisée !


    • Il n’est pas sûr que Merkel soit vraiment allemande. Renseignez-vous.


    • "... mais Merkel l’est. Pire que Vichy, quoi... "

      Vichy a été le premier et le principal résistant à l’Allemagne et à ses prétentions après que le gouvernement de Paul Reynaud - dont De Gaulle faisait partie - ai perdu lamentablement la guerre, et que l’armée anglaise ait pris la fuite en rembarquant à Dunkerque, suivi par De Gaulle, puis par les passagers du Massilia.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Massi...)#Histoire

      Grâce à Vichy, la France a conservé la moitié de son territoire, sa monnaie, tout son empire, sa marine, et elle a pu accueillir tous les réfugiés, verser les soldes auxfemmes dezs prisonniers, s’opposer avec succès à la déportation des Français israélite, faire libérer beaucoup de prisonnier, limiter le STO en créant les chantiers de jeunesse, etc.


    • Milou, soit ! Mais : Pour le moment et à ce sujet, elle représente officiellement l’Allemagne.


    • Cher PL,
      Merci pour votre précision à laquelle je souscris évidemment. En effet, j’ai voulu « faire court » en pensant plutôt à combien on nous a emmerdé avec le « rejet » de Pétain (Crif) dernièrement.
      En priant d’excuser ma maladresse...


    • #2217799

      @Des Fêtes En Normandie Les allemands sont cernés par des traitres à leur patrie comme les français.


  • #2213081

    Bonjour, merci pour cet article, j’en ai apprit.
    Y a-t-il un livre de référence traitant des dessous du débarquement ?

    Bien à vous.

     

    • Je vous conseille "La guerre secrète, le rempart des mensonges" de Anthony Cave Brown. Ce livre nous explique la stratégie les méthodes spéciales utilisées par les Anglo-saxons durant la 2GM et particulièrement à propos du 6 juin et il faut reconnaitre que ces derniers ont été très forts dans le subterfuge, mais on constate également l’avantage décisif obtenu par les Anglais en ayant cassé les codes Enigma et comment ils ont utilisé cette avantage à bon escient sans que les Allemands ne remette en cause la sécurité de leurs communications. On y apprend également beaucoup sur l’opposition militaire et conservatrice à Hitler. Bon après c’est un point de vue favorable aux Anglo-saxons et il faut contre balancer cette version avec d’autres sources mais c’est assez bien écrit, agréable à lire et instructif sur la façon de faire encore actuelle des Anglo-saxons en matière de subversion.


    • #2213344

      Je vous remercie !


    • Je vous conseille également La Normandie Américaine de Stéphane Lamache.


  • #2213083

    La même chose a eu lieu, en pire, au 2ème siècle avant J.C., quand les orientaux ont envahi la Gaule, ont détruit leur culture, leur nation, leurs tribus, leur histoire, leur mémoire. Idem pour les Scythes plus à l’est.

    La vengeance est un plat qui se mange froid. Très froid. C’est ainsi qu’on l’apprécie le mieux. Réjouissez-vous, le meilleur reste à venir. Nous n’avons rien oublié. :-)

     

    • #2213218

      salut Camarade ! ah non, ils ont quand même gardé une invention gauloise, le tonneau. Au départ une arme défensive qu’on faisait rouler, enflammée, du haut d’une colline. Depuis le conservateur et vieillisseur (çà se dit ?) de la gouleyante vinasse.


    • #2213608

      La vinasse, c’est déjà le produit de la colonisation orientale, afin de pervertir les natifs, comme le whisky fut utilisé contre les indiens. Ils nommaient cela, le "nectar des dieux" pour mieux tromper les paysans.

      Si les américains ont exterminé les indiens, qu’ont donc fait les Latins avec les Celtes ? Hein ? Ils sont passés où les Celtes ? Disparus, sur la face cachée de la lune ?

      A contrario, on trouve encore des indiens aux USA, ils ont des territoires réservés exclusivement pour eux, et ils ont encore leur histoire, eux, tandis que nous sommes perpétuellement en proie à la colonisation et à l’accaparement de nos terres et de nos biens par des "migrants" ou des "immigrés" , et que notre histoire est cachée ou pervertie...

      Alors bon, je veux bien qu’on taille des bermudas aux cousins, mais si l’on pouvait faire preuve d’honnêteté, et dire l’histoire d’avant, renommée pré-histoire comme pour mieux l’occulter, le monde s’en porterait-il moins bien ? J’en doute.

      Ni l’empire d’orient, ni l’empire d’occident. Les crimes de l’un ne justifie pas l’asservissent par l’autre.


  • #2213092

    Même Patton jugeait ces destructions abusives, c’est tout dire......

     

    • #2213110

      Tu connais bien le personnage ? J’ai adoré le film avec George C. Scott. Est-ce qu’il lui est fidèle ?


    • #2213202

      @Moins que rien
      Dans le film, on le présente comme un germanophobe de la pire espèce. Le film américain a occulté tout ce qui a de "gênant" dans le parcours de son meilleur général. Dans la réalité, lorsqu’il administrait un territoire allemand d’après-guerre, il écrit à sa femme qu’au contraire c’était le peuple le plus respectable d’Europe à ses yeux et s’opposa sur le traitement inhumain des prisonniers allemands (il était très croyant). Patton était par ailleurs furieux de laisser la moitié de l’Europe aux Bolcheviques après autan d’effort et de morts, et fit pression pour profiter des difficultés d’approvisionnements de l’armée rouge pour la repousser jusqu’en URSS. Il critiqua également le comportement des Juifs (rescapés ou non) en Allemagne concernant les expropriations et leurs lynchages. Il est mort dans un accident de voiture dont les circonstances restent un mystère. Il est amusant de noter que le meilleur élément américain de chaque front (Europe et Pacifique), à savoir le général Patton et l’amiral Nimitz, ont tout deux émis des critiques lourdes sur certaines décisions de leur pays (bombardement atomique, camps de concentration, etc.). D’ailleurs on met généralement plutôt en avant des Bradley et Eisenhower plus politiquement correct (ou sadique pour ce dernier) et MacArthur.


    • Le cas de Patton est intéressant. Sa très relative germanophobie est évoquée dans un ancien numéro de l’Antisémite du mois (datant de 2012 il me semble). Anthologique.

      Séquence nostalgie :

      https://www.youtube.com/watch?v=p3D...


    • @ thermostat 12 "afin de pervertir les natifs," voir à ce sujet "la guerre de l’ opium", ou comment une puissance essaye de détruire un continent en y faisant la guerre pour y imposer l’opium///


  • #2213122
    le 06/06/2019 par la question qui tue
    D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

    A-t-on pour autant une mentalité de colonisés, voire de victimes, comme les Africains vis-à-vis de... pas mal de monde ?

     

    • peut on comparer 130ans de colonisation avec tout ce qui en decoule (langue,education,infrastructures,separation colonistateurs/indigenes) a 5ans d’occupations ?


    • Dit-il en se resservant une rasade de coca bien frais devant Google.

      La France est aujourd’hui quasi totalement culturellement colonisée par la culture anglo-saxone. La grille de lecture médiatique est colonisée, le rapport à l’argent en France est colonisé, les élites françaises sont colonisées , la lecture des événements historiques et enseignée depuis 60 à l’ecole est colonisée . Même l’esprit de contestation des minorités ethniques en France est copié sur celui des leurs.

      C’est arrivé à un niveau si fondamental que c’est trop enorme pour être vu. Nous avons déjà été culturellement Grand-Remplacés.


  • La Normandie était l’une des plus riches régions françaises, les villes normandes étaient des merveilles, tous les documents le montrent...
    - Caen : 10 000 morts brûlés vifs par des bombes incendiaires. Pendant des semaines, l’odeur des cadavres sans sépulture a été pestilentielle. La puanteur se répandait à des kilomètres à la ronde.
    Le plus troublant, c’est la façon dont l’Abbaye aux Hommes et l’Abbaye aux Dames ont été miraculeusement épargnées... Pour rappel, la légende, datant de Guillaume le Conquérant (normand qui a pris possession de l’Angleterre et qui a fait construire lesdites abbayes) voulait que "le jour où l’Abbaye aux Hommes serait détruite, alors le Royaume d’Angleterre disparaitrait". Hé ben je vous encourage à visiter Caen pour constater qu’en plein milieu du déluge de feu, les abbayes ont été épargnées... Je veux dire que la frappe chirurgicale a été précise à quelques mètres... Pour le reste, je vous laisse juges. Qu’est-ce qui justifie le martyre de la ville ? La destruction des ponts sur l’Orne ? Mais l’Orne passe bien au Sud des quartiers bombardés.. !
    - Lisieux : là, on était dans le coeur du coeur de la Normandie ancestrale de production laitière. Superbe. Destruction totale. Une chose étrange cependant : tous les lieux liés à Sainte Thérèse sont debout. Un vrai miracle, pour certains...
    - La campagne : la propagande a obligé les normands à devenir amnésiques. Mais les pillages et les viols commis par les GI ont été nombreux... D’autant plus faciles que les fermes étaient généralement isolées. Contrairement à la version officielle, les soldats alliés se comportaient pas comme des libérateurs, mais comme des conquérants.

     

    • - " Des conquérants …. ?"- des criminels ! La comparaison avec le comportement de La Wehrmacht est à porter au crédit de cette dernière .
      Dans les pays occidentaux, soumis depuis 1944 à leurs allié angloaméricains , on parle rarement de la domination culturelle qui va du chocolat- chewwing gum - COCA aux dessins animés et au matraquage de Hollywwood sur le role des USA dans la victoire contre les nazis : le jour le plus long, le soldat Ryan conduisent aujourd’hui aufait que MERKEL est invitée , et pas Poutine, que pendant la guerre de BOSNIE -KOSOVO , nous avons bombardés les serbes , nos alliés des deux guerres mondiales, petit peuple qui , au regard du nombre d’habitants a connu les pertes les plus importantes de la 2éme GM. 


    • #2213184
      le 06/06/2019 par Majorité Silencieuse
      D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

      1940, envahis par des libérateurs
      1944, libérés par des envahisseurs.


    • Il faudra songer à raser la City of London, chirurgicalement, of course !


  • 75 ans que l’on nous prend pour des imbéciles, en essayant encore de nous faire croire que les américains sont venus libérer l’Europe, alors qu’ils sont venu coloniser les nations européennes, au profit de la finance judéo protestante.

    Ils ont joué un sacré ,coup de poker et ils l’ont gagné, (pour l’instant), force est de le constater.

    Vivement qu’ils dégagent, car nous n’avons plus envie de les supporter encore longtemps.

     

  • #2213140

    Pour avoir Macron, Schiappa et Hanouna


  • Mes grands parents tenaient un troquet bd de la Villette à Paris...3 jours après la Venue des ricains. Ils ont fermé leur bistrot car aux dires de Ma grand mère, les boches se comportaient plus aimablement que ces grands gamins qu’ étaient les amerloques..Merci pour cet article révélant l exactitude des faits.

     

    • #2213175
      le 06/06/2019 par Majorité Silencieuse
      D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

      Un jour, j’ai rencontré une dame âgée dans le métro qui racontait ce qu’elle avait vécu pendant l’occupation. Elle disait que les Allemands se comportaient bien à l’inverse des Américains et des Anglais qui étaient mal élevés, vulgaires et souvent ivres. Et elle s’en fichait de la réaction des gens.


    • #2218681

      Même témoignage de la part de ma grand-mère, Dieu la bénisse, qui nous parlait du comportement étonnamment élégant de l’envahisseur. Ils étaient polis, courtois, achetaient des biens dans les commerces alors qu’ils auraient pu se servir gratuitement. Elle a fini par en épouser un. Quenelle historique.


  • Il y a trois façons de motiver un soldat, et aujourd’hui encore, quelque soit sa nationalité : le sexe, la drogue et la solde... pour les français, il y a plus : la sécurité de l’emploi et la retraite... (90% des engagés fuient la vie civile, de plus en plus éprouvante. Et après ont ose parler de courage militaire !)

     

    • @ Keuf you

      Vous avez raison. Les militaires de nos jours ne sont plus que des mercenaires athées. Le code de chevalerie, ça, c’était de l’engagement :

      1- Tu croiras à tout ce qu’enseigne l’Eglise et observeras tous ses commandements

      2- Tu protègeras l’Eglise

      3- Tu auras respect de toutes les faiblesses et tu t’en constitueras le défenseur

      4- Tu aimeras le pays ou tu es né

      5- Tu ne reculeras pas devant l’ennemi

      6- Tu feras aux Infidèles une guerre sans trêve et sans merci

      7- Tu t’acquitteras exactement de tes devoirs féodaux, s’ils ne sont pas contraires à la loi de Dieu

      8- Tu ne mentiras point et seras fidèle à la parole donnée

      9- Tu seras libéral et feras largesse à tous

      10- Tu seras partout et toujours le champion du Droit et du Bien contre l’Injustice et le Mal


    • Royaliste : de l’engagement aveugle, comme aujourd’hui. "Tu croiras ce que dit l’Église..." bonjour le libre-arbitre.


    • #2217810

      @No Future Parce qu’ils ont du libre arbitre aujourd’hui peut-être ? l’église au moins exigeait le respect des faibles.


  • #2213166
    le 06/06/2019 par Il est où le soleil
    D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

    Yankees go home ;)


  • #2213190
    le 06/06/2019 par La Fabrication de l’Histoire
    D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

    La fète de la MORT sacrificielle de la jeunesse Occidentale sur l’autel de Mammon .


  • Invasion plan

    Nous n’étions pas dans le camp des vainqueurs à Yalta en 1945.


  • Le président de la république n’a pas invité Vladimir Poutine car la Russie est consacrée au coeur immaculé de la Vierge Marie. Cela signifie que la fausse libération du 6 juin 1944 (ennemi externe) n’est que la seconde de France. La première étant le 14 juillet 1789 (ennemi interne). La boucle est bouclée. Il va falloir faire de la révision historique sur les 230 dernières années.


  • Et oui les bombardements ciblés sur des français, des ambulances, des attelages inoffensifs, des habitations, des villes sans aucune raison puisqu’il n’y avait pas d’allemands, cela fait partie des choses que j’avais apprises grâce à Vincent Reynouard .....


  • Septembre 1944,Le Havre rasée de Harfleur à la mer !

    Pour une base marine allemande inutilisable ?
    Pour une armée allemande qui n’est plus en Normandie ?
    Pourquoi les Britanniques ont rasé Le Havre en SEPTEMBRE 1944 ?
    La population survivante réservera un accueil glacial à ses "Libérateurs " .
    Pourquoi n’en parle-t-on pas ?
    Pourquoi ,pourquoi ....Pourquoi ?

     

    • #2213320

      Et toute la flotte française coulée par Churchill à Mers el-Kébir en Algérie ! Marins brûlés vifs par surprise dans leur sommeil ! Une sorte de Pearl Harbour jamais évoqué. ! Aucun film à grand spectacle là-dessus !


    • Pourquoi, selon C.Lévi-Strauss, la seule hantise de ceux qui fuyaient par la méditerranée était les frégates britanniques ?

      Pourquoi les américains ont-il rasé les tours du WTC ?

      Et sinon, vous croyez peut-être que les bombes françaises ne détruisent que les maisons des "terroristes" ?


  • "l’Empire américain envahit la France".
    Malheureusement il était accompagné.


  • #2213220

    J’ai lu l’ouvrage de Knapp et je dois dire qu’ il a l’avantage de faire un point complet sur les bombardements alliés en France... Cependant, étant britannique je crois, il a la mauvaise habitude de prendre systematiquement les chiffre le plus bas. Par exemple, il est peut être le seul - avec Wikipedia - a considérer la perte de 20,000 morts a Dresde...
    Un autre chercheur français a publié un ouvrage sur le sujet.

    Pour les germanophones, je recommande la lecture de "Der Brand" de l’historien Joerg Friedrich. C’est dur à lire mais cela permet aussi d’avoir une bonne compréhension de ce qu’était la guerre d’extermination aérienne opérée par nos alliés.
    Pourquoi incendier des villes allemands en Février, Mars, Avril 1945 ?


  • Un petit bémol sur la Luftwaffe présenté comme absente.
    Lire le formidable récit "le grand cirque" de pierre Clostermann ; vous serez pas déçu.

     

  • Et Le Macron vient de nous remettre une couche de soumission insupportable dans son dernier discours de "commémoration"
    _ :
    1/ projet de la construction d’un mémorial à la mémoire des soldats anglais morts avec les GI’s en Normandie...
    2/ le rappel pressant du "maintien impératif de l’alliance franco américaine".

    Il paraît qu’il était très chaleureux avec Miss May devenue Miss June... est-ce parce qu’il veut la féliciter en loucedé pour son incurie dans la mission Brexit ?

    L’orchestration d’un supposé fiasco du Brexit qui fut habilement distillé pendant les "européennes" à porter un énième coup de grâce au sieur Asselineau et son Frexit. Faire croire que le Brexit est en cours d’annulation, que les anglais "souhaiteraient" majoritairement rentrer à nouveau dans la concasseuse bruxelloise, c’était en effet freiner efficacement la lente montée de l’idée d’un Frexit dans les esprits fragiles d’une France dont les VRP sont quasiment sous la semelle de leur maîtres.

    Je rêve d’être encore de ce monde le jour où un authentique homme viril, courageux, honnête, cultivé, charismatique et stratège reprendra la tête de notre pays si malmené sous nos yeux.

    Quant au freluquet de l’Elysée, il vient de décrocher la palme de la Haute trahison, mais... il est sauvé par la modification du Sarko (autre variante de traitre malfaisant) sur le délit de haute trahison qui était dans la Constitution française et qu’il a modifié pour le rendre inoffensif.

    Triste époque, tristes sires...

     

  • Le débarquement de Normandie, en juin 1944, n’est intervenu que tardivement, alors que les troupes russes avaient déjà atteint la frontière orientale de l’Allemagne. Le débarquement allié a eu pour seul et principal effet d’éviter que l’Europe entière devienne soviétique. Il y avait 26 divisions allemandes sur le front occidental contre 170 divisions sur le front de l’Est.

    Les Etats-Unis ont fait la guerre pour que l’Europe ne soit ni soviétique ni allemande et non pas pour défendre la liberté des Européens.

     

    • @Kader

      [...] Les Etats-Unis ont fait la guerre pour que l’Europe ne soit ni soviétique ni allemande et non pas pour défendre la liberté des Européens.

      [...] Moi je dis : EUX (Les Etats-Unis) ont fait la guerre pour que l’Europe dans une première étape soit à sa botte idéologique, financière...

      Le projet n’est pas achevé... (voir la Symphonie en rouge)

      EUX = ?


  • Merci à E&R de remettre les pendules à l’heure ! Après l’invasion de 1940, l’invasion de 1944 !

    Les propos du général envers le maréchal sont odieux, mais il faut bien reconnaitre que parfois de Gaulle avait raison sur le fond.


  • #2213279

    Archives personnel en pathé 9.5 datant du débarquement. Ville de Caen. On voit clairement que les ricains pratiquaient déjà les frappes chirurgicales ! https://youtu.be/ew8WgzHH6JI


  • #2213280

    La conférence d’Asselineau : « les origines cachées de la construction européenne » fait une très bonne démonstration du plan des américains et du fait que les européistes sont les collabos d’aujourd’hui .

     

  • Sublime article ! Bravo !


  • Bonjour à toutes et tous. N’étant pas doué avec internet, je voudrais connaitre un module complémentaire pour firefox ou un logiciel pour télécharger des vidéos youtube et autres, merci de votre aide. Bonne journée

     

    • Video DownloadHelper


    • #2213356

      @ Jacques. Je constate qu’il y a eu des rescapés des bombardements. Mais quelles terribles séquelles...


    • Phil29
      Video DownloadHelper... Merci Phil c’est justement celui que j’utilise mais il fonctionne très mal à mon gout et, je voulais avoir un conseil pour un outil plus performant car sur les forums, se pavanent de nombreux bitons tel que le cuistre du dessus qui malheureusement vous sont d’aucune utilité mais, en ont-ils une à part leurs pestilence ? A moins que ce Mojo se soit essayé à l’humour mais dans ce cas, je le rejoint, les ravages de la société anglo/américaine sont terrible pour nôtre vieille France. Bien à vous


    • Bonjour, moi j’utilise l’outil en ligne onlinevideoconverter qui fonctionne très bien chez moi ! Cordialement


    • Phil29,
      j’ai confondu avec video downloader...mes yeux ne sont plus ce qu’ils étaient ! Je viens de le télécharger et de le tester. Très bien, un peu lent comme moi.. Les téléchargement se faisaient plus rapidement il y a quelques années !! Mille merci

      Un type,
      Merci à vous, je garde vôtre solution de coté mais il me semble qu’il faille souscrire un abonnement. Comme tout devient payant, on ne sait jamais.

      Mojo,
      Pardonnez d’y être aller un peu brutalement mais même à 83 ans j’essaie de rester debout. Quand je vois ces commémos et cette flopée d’andouilles qui s’y adonnent, cela me met hors de moi ; si mes parents voyaient ce triste cinéma. La jeunesse a besoin d’autres choses que ces horreurs. En fait, j’ai perdu mes bouquins et mes souvenirs dans un incendie criminel il y a quelques années et je reconstitue quelques traces pour transmettre et surtout emmerder, passez moi l’expression, les vieux "cons" et les moins vieux aussi au passage car les livres sont chères. Mes amitiés


  • j’ai toujours pensé que les bombardements massifs avaient pour but de nous ruiner, pour mieux nous coloniser économiquement (et par la suite, culturellement ).


  • A Rouen fin août 1944 les Allemands redoutant que les Anglais bombardent les civils leur demandent une journée de répit pour pouvoir les évacuer du vieux Rouen : refus . Le bombardement qui suit fait 2000 morts chez les Rouennais, pas un seul Allemand de tué ! Les Anglos-US ont tué 65 000 civils français pendant les bombardements de la "Libération" . Eisenhower a fait détruire les villes de Normandie "afin que les gravats freinent le passage des blindés allemands"... Aussi stupide que criminel . Le vieux Rouen a été reconstruit en BETON, y compris l’Eglise Saint Joseph . C’est moche - comme tout ce qui est construit en béton - mais cela a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO… On devrait peut-être remercier les Anglais ?

     

  • Eh bah alors ? Vous qui critiquez tellement le victimisme vœu vous y mettez maintenant ?

     

    • #2213384

      Là ça ne coûte rien, ça n’influe sur rien et puis, - Et surtout -, c’est « Notre propre Pleurniche bienfaisante à nous ». Si elle ne vous convient pas, prenez vos cliques et vos claques et un billet pour l’AFN... ou ailleurs. Bref... T’adhères pas, ça va, mais ferme là.


  • #2213389

    cette vérité là personne ne pourra nous la voler merci a ER de diffuser ces rappels

    3000 gi’s face aux 3600 jf Normandes violées https://france3-regions.francetvinf...


  • #2213396

    Un tout grand merci à E&R de nous avoir renseignés sur ces faits !

    C’est immensément important. Je ne connaissais tout cela que de manière tout à fait lacunaire. On nous en a raconté des salades sur cette guerre, et tous ces films de merde de Hollywood sur ces horribles évènements ! Les menteurs, les salauds - de la pure propagande. Tout cela est révoltant.

    Existe-t-il même un ouvrage qui rassemble tous ces faits dans leur vérité ?


  • Les Etats Unis ne font que reprendre la tactique que Cesar utilisa pour conquerir la Gaule et en faire une province romaine : il venait "au secours" d’une tribu gauloise en guerre contre une autre, et au final les deux tribus etaient soumises aux romains. Diviser pour conquerir. Mon grand-pere qui se battit contre les allemands lors de la campagne de 40 et fut prisonnier de guerre en Allemagne avait beaucoup de respect pour les Allemands et que du mepris pour les Americains. Il me disait que le soldat allemand etait excellent, a l’esprit offensif et n’ayant pas peur du corps a corps, alors que le GI tenait plus du "nettoyeur" qui passe apres que son aviation ait rase tout, civils compris. De plus, ma grand-mere failiit se faire violer par deux GI noirs, mais heureusement, des voisins commencerent a intervenir a son appel aux secours et les deux barbares prefererent deguerpir. Ceci ne fit certainement pas grandir le peu d’estime que mon grand-pere avait deja a l’egard des americains.


  • "si l’on n’y prete pas attention les médias nous feront passer l’oppresseur pour l’opprimé...." dixit Malcom x


  • Sans oublier la tentative d’instaurer des préfets américains en France avec une monnaie américaine à la place du franc français :
    https://www.youtube.com/watch?v=kPV...

    Mary Louise Roberts - Le viol des femmes françaises par des soldats américains :
    https://www.dailymotion.com/video/x...


  • Merci pour ces vérités, hélas occultés par le régime...



  • Quelle différence finalement entre les milliers de morts caennais ou rouennais et ceux de Dresde ?



    Bah ... environ 1260Km ...
    => https://www.google.fr/maps/dir/Caen...

     

  • Les anglais ont détruit le Havre alors que les allemands s’étaient rendu (Ville fondé par François 1er,grand rival d’Henry VIII).
    Mais pas Bayeux à cause de la tapisserie de la reine Mathilde... !!!

     

  • #2213449
    le 06/06/2019 par LeSpectacleContinue
    D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

    Pour ce qui concerne l’amitié Franco-amerloque, laquelle se manifesta « également » (je dis bien « également ») après guerre, on se rappellera l’excellent article d’ER paru à une époque.
    https://www.egaliteetreconciliation...


  • Quand la Wehrmacht a envahi la France suite à " l’étrange défaite" du deuxième plus grand empire colonial et de la plus forte armée du monde en quelques jours (!) l’essence des camions et des chars provenait de la Standard Oil, les moteurs des chars et des camions étaient des moteurs Ford ou GM, les armes provenaient de Westignhouse et les crédits pour financer tout ça provenaient des banques de Wall Street ! Un frère Warburg siégeait à la Fed un autre Warburg à la Banque Centrale Allemande...etc...c’est une invasion US en deux étapes bien dissimulée qui avait pour objet la création des Etats Unis d’Europe (l’UE). Les allemands sont restés 4ans pour que les ricains puissent rester 23ans !

     

  • A mon, âge, 56 ans, j’ai pu connaitre des acteurs de cette période. Ceux ayant participé à la Résistance m’ont dit à de nombreuses reprises que consigne leur avait été donnée de refuser tout contact avec les membre de l’AMGOT.

    La consigne était de réorganiser une administration 100% française.

    Pour l’attitude américaine, je me permets de recommander la lecture de :

    "Nos amis les français : Guide pratique à l’usage des GI’s en France, 1944-1945"

    Ce livre était destiné à inciter les soldats américains au respect des Français. Il leur rappelait en premier lieu que les USA n’auraient sans doute pas existé sans l’intervention française aux côtés des insurgés.

    Pour ceux qui veulent se l’offrir :
    https://www.amazon.fr/Nos-amis-fran...

    Le meilleur extrait :

    Question et réponse n°6 :

    Nous passons notre temps à tirer les Français du pétrin. Et eux, ont-ils jamais fait quelque chose pour nous ?

    Naturellement, ils nous ont aidés à nous sortir du pire pétrin. Pendant la Révolution américaine, quand le monde entier ou presque était contre nous ou indifférent, la France fut notre grande bienfaitrice en se portant à notre secours. Elle a prêté aux treize Etats six millions de dollars et en a donné plus de trois millions supplémentaires (et, croyez-nous, cela représentait une somme bien plus importante qu’aujourd’hui).

    45 000 volontaires français ont rejoint l’armée de Washington. Ils ont traversé l’Atlantique dans de petits bateaux qui mettaient deux mois à accomplir le voyage.

    L’armée de Washington ne disposait d’aucun ingénieur militaire. Ce furent les ingénieurs français qui dessinèrent et construisirent nos fortifications.

    Les Américains ne doivent jamais oublier le nom de La Fayette.

    Les Français sont aussi fiers de ce nom que nous.

     

    • @ Maurice " Pendant la Révolution américaine, quand le monde entier ou presque était contre nous ou indifférent, la France (...) a prêté aux treize Etats six millions de dollars et en a donné plus de trois millions supplémentaires "

      C’est entièrement faux, c’est la France a fait des dizaines de milliards d’emprunts pour financer la guerre américaine, emprunts qui ruinait les finances publiques en 1789 et qui ont été la cause dela réunion des États généraux qui a provoqué la Révolution française (où le parti anglo-américain était influent avec Benjamin Frankin, Priestley, etc..).

      Par contre, l’aide du Plan Marchall pour la reconstruction des dommages causés par les Allemands est une présentation fausse : les USA ont imposé à la France de se financer par des emprunts à des banques américaines privées pour reconstruire des destructions qui avaient toutes été faites par les bombardements anglo-américains et pas du tout par les Allemands, avec en plus l’obligation d’utiliser la totalité de l’argent pour importe des marchandises et des services américains.

      La France n’avait aucun besoin de ces prêts et de verser des intérêts aux banques américaines, elle aurait pu lancer des emprunts obligataires auprès du public, elle n’avait pas besoin d’importer des dizaines de milliers de tracteurs Massey-Fergusson.

      Il serait temps d’exiger des USA des domages de guerre pour leurs bombardements.


  • Dans ce décompte macabre, il ne faut pas oublier les 1927 morts et les centaines de blessés parfois horriblement brûlés par les raids aériens "alliés anglais" sur Mers El-Kebir en 1940. Ne pas oublier les raids anglais devant Dakar qui ont tué 203 et blessé 393 marins. Sans parler de nos flottes attaquées au Liban et Syrie.
    Des "alliés" ? Vraiment ?

     

    • #2213630

      L’ignoble Churchill responsable de notre Pearl Harbor à Mers El-kebir a même des rues, des places et une statue à Paris. !
      Tout le monde a entendu parler de Perl Harbor, personne ne connait MERS EL-KEBIR !
      Tout le monde connait le Titanic, personne ne connaît le WILHELM GUSTLOFF torpillé par les soviétiques avec 5300 victimes civiles allemandes !
      L’histoire est écrite par les vainqueurs...


  • Il aurait sans doute mieux valu que l’on soit colonisé par les allemands (des aryens comme nous) et non par des sémites.

     

    • D’accord avec vous à 100% .


    • Il ne tient qu’aux aryens de se lever et foutre les envahisseurs sionistes à la flotte !
      Qu’en pensez-vous ?


    • #2214590

      D’accord avec vous à 200% !


    • Les sémites n’ont colonisé ni la France, ni l’Europe, avant, durant ou après la seconde guerre mondiale, contrairement aux européens qui contrôlent actuellement les 5 continents.

      De plus, une grandes partie des armes utilisées par les yankee étaient de conception et de fabrication française aux USA (vous savez, les colons de merde) :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/DuPont

      Parler d’une colonisation de sémites dans le contexte précis de leur extermination méthodique en Europe, et alors même que l’Algérie est restée officiellement française jusqu’en 1962, on ne peut pas faire plus minable et ça mérite bien une correction.

      Je jour où vous arriverez à comprendre que les Amériques n’ont pas été colonisées par des judokas reptiliens venus du centre de la terre (plate , bien sûr ;)... et que partout où on voit des avions et des voitures, des palaces et des banques, des bordels et des prisons, de la came et des flingues, c’est signé Euro-Catho … ben non, c’est pas possible, sinon vous ne pourriez plus collaborer pleinement à toute cette merde marchande, matérialiste et artificielle, 100 % sous tutelle, pauv’petites victimes blanches et chrétiennes ;)


    • #2217841

      @Ed Il parlait pas que des arabes.


  • #2213524

    En partie d’accord sur certains points, mais il n’est pas tolérable de jeter au pilori ces milliers de soldats américains qui se sont sacrifiés pour nous ! Demain on vous demande d’aller vous cassez les noisettes en lybie ou en Irak avec 5 capotes en poches au pretexte que les filles sont faciles, vous y allez ? On se doutera bien qu’avant de tirer un coup ..de fusil, on s’en sera peut-être déjà pris un dans la tronche ! Bref, je suis normand, depuis mon enfance je suis bercé par cette histoire,j’ai connu des vétérans américains et je revois encore des vétérans anglais demain, croyez-moi, si les stratégies des alliés sont discutables et qu’effectivement dans nos familles on a toujours pu s’interroger sur cette stratégie de destruction, les hommes débarqués ont vécu des moments d’horreurs, et les soldats encore vivants pleurent encore aujourd’hui, c’est marquant pour eux et pour les civils du moment dont les victimes ont été très nombreuses, et la memoire de nos familles qui l’ont vecut. Après, pour ce qui est des élites ce n’est pas eux qui étaient sur le terrain, et n’ont eu subir quoique ce soit, il était toujours bon pour eux de préparer leur projet de conquête de territoire, mais les hommes débarqués, eux ont subit. Vous oubliez un peu vite qu’il y avait effectivement des françaises faciles et qui sont passés aussi très vite de l’uniforme allemand à l’Américain ! En tant de guerre pas de patrie ! Et paix à nos villes et civils perdus à l’époque, nos résistants, et les débarqués américains, canadiens, anglais, français et encore merci pour vos sacrifices. Et on verra le comportement héroïque de notre génération si demain on nous demande de faire la même ! Et si on y va il y aura les mêmes problématiques de viol, une tonne de mâle vivants ensemble des mois, à la première fifille venue, ça risquerait d’aller très vite. Pour le reste, on a eu DE GAULLE, merci à lui de nous avoir aidé à éviter le pire au moment, et d’avoir défendu la FRANCE, c’était un grand homme, mais n’empietez pas sur les sacrifices de ces jeunes soldats étrangers parfois âgés de 15 ans, dont les familles ont aussi été dévastés. Pour ce qui est des russes, merci à eux également, et il est bien dommage de ne pas avoir invité Vladimir, car sans eux, le débarquement n’aurait aboutit à rien. C’est vite oublié leur sacrifice également.

     

    • ...les débarqués américains, canadiens, anglais, français...

      Franck, n’y a t’il pas eu aussi des australiens ? Il me semble avoir vu des cimetières australiens en Normandie.

      Je ne suis pas très calée en matière de guerre. Mais effectivement si les élites (bien planqués) ont comploté pour les tenants et aboutissants de cette boucherie, je suis consciente, effectivement, que des milliers de jeunes hommes étrangers ont laissé la vie sur nos côtes et que nous devons honorer leur mémoire, tout autant que celle des milliers d’innocents qui ont perdu la vie dans ce combat. Merci à vous de ne pas les oublier.


  • 6 Juin 44 oui,mais n’oublions pas l’heure du lancement des opérations 6 h,ce qui donne 666.

     

  • " La France est donc à punir (...). Elle n’a pas résisté aux Allemands, elle a collaboré, alors elle doit payer. Les Français sont considérés comme des couards "

    C’était pas les Anglais commandés par Churchill qui s’étaient enfui devant les Allemands en rembarquant toute leur armée à Dunkerque, et en cessant d’utiliser leur aviation ?

     

    • Bonjour... ça me rappelle condoleezza rice qui voulait punir la France elle aussi car nous refusions de collaborer au génocide irakien.... (on ignore l’Allemagne, on pardonne à la Russie et la France on la punie.). On veut souvent punir la France... c’est curieux ?!


    • #2214593

      Erreur ! A Dunkerque se sont les allemands qui les ont laissés partir sur ordre d’ Hitler et malgré les protestation de Guderian pour pouvait faire des centaines de milliers de prisonniers !


  • Anthony Beevor, dans "la bataille de Normandie", met bien en évidence la souffrance des normands et le martyr de Caen, Saint Lo, Cherboug, le Havre, Rouen... Les normands avaient accueilli fraîchement les alliés

     

  • #2214022
    le 07/06/2019 par Carpet Bombing & marchants de tapis
    D-Day, 6 juin 1944 : l’Empire américain envahit la France

    Cet article peut être résumé en une question très simple :

    - Combien coûte la tonne d’explosif, qui sont les fabriquants & dealers.

    Le reste, pas besoin d’être un “rocket scientist” pour savoir que les explications officielles, “c’est du pipeau.”


  • C’est bien simple, vous avez partout la même histoire : il n’y avait plus d’allemands ou presque mais ils ont bombardé quand même...

     

  • #2214133

    La dernière vidéo : eh oui, messieurs les auteurs d’E&R; la lutte contre l’américanisme est aussi culturelle... Sauf pour les hommes mal finis, qui, taquinés encore par un complexe d’Oedipe à moitié résolu, opposent au rappel à la paternité culturelle un regain de franglais.


  • S’ils ont débarqué ce n’est pas pour nous sauver, c’est pour empêcher l’URSS de finir à Brest et pas Berlin. Ils en avaient rien à foutre de notre gueule.
    D’ailleurs l’opération ’Unthinkable’ avait été mise au point, c’est pour dire. Mais heureusement, on va dire, elle n’a pas été lancée.


  • L’attaque Américaine sur le sol Européen était tout simplement une vengeance historique et atavique, puisque le vieux fond Américains vient de ces Européens qui ont été expulsés aux 16ème et 17ème siècle. Le Néo-conservatisme américain contre le Traditionalisme européen.

    La guerre 1914-1945 est une seconde Guerre de Trente Ans (1618-1648).
    Franklin Delano Roosevelt était le descendant direct de ces expulsés iconoclastes Huguenots/Protestants, qui ont detruit la statuaire des églises chrétiennes (catholiques) fin du 16ème siècle. Il avait une haine "inexpliquée" pour la France et De Gaulle.
    Notez que leur protestantisme était une contre-Renaissance, que ceux-ci voyait comme un retour au paganisme. Ils ont pu se venger après des siècles, en détruisant la "Florence du Nord", Dresde.

    Quand ils envoient leur bombes atomiques, quelles villes visent les Américains ? Hiroshima et Nagasaki, les deux seules villes... catholiques du Japon. Coincidence, bien entendu.
    La ville qui devait être visée était Kyoto : la capitale du Shintoisme, le Paganisme japonais. Coincidence aussi.
    Les Anglais eux en ont profité pour détruire les ports d’Europe continentale, Français comme Allemands (les fameux "bombardements par erreur").
    Les Neo-conservateurs s’allieront avec Daesh pour détruire Palmyre et son patrimoine historique (iconoclasme).
    C’est toute l’Europe qui a été attaquée, pas l’Allemagne, et pour des raisons de vengeance historique. Hollywood a réécrit le reste.


  • Robert J. Lilly, La face cachée des GI’s. Bouquin interdit aux USA le fameux pays de la démocratie ! ne riez pas !
    13000 Allemands tués
    54000 civils français
    500 viols déclarés en fait 15000 !
    50 Gi pendus pour viols
    La Résistance française = l’équivalent de 10 divisions ( dixit un général ricain)
    Union soviétique = 27 000 000 de morts civils et militaires et certains propagandistes font semblant de s’étonner des difficultés vécues par les soviétiques pendant 15 après guerre. Les femmes ne trouvaient même plus d’hommes tant la saignée avait décapité le genre masculin !
    USA = 400000 soldats tués sur l ensemble des fronts !
    Les Américains ont vraiment gagné la guerre et nous ont libérés ! LOL
    _


  • Ce qu’il ne faut surtout pas oublier, c’est que la Guerre Mondial est un projet européen visant à établir le Nouvel Ordre Mondial, à l’instar du Nouveau Monde préalablement et logiquement créé à cet effet.
    Il suffit de constater où elle la fait le maximum de victimes civiles et militaires pour comprendre où se concentrait son action et, à l’opposé, qui l’a planifié :
    https://www.les-crises.fr/wp-conten...
    Bref, "Vive la Liberté !" ;)


Commentaires suivants