Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Darmanin ne veut plus de "jeunes policiers sortant de leur terroir à Paris ou en banlieue"

Le ministre de l’Intérieur estime que les fonctionnaires doivent être préparés à des « conditions de violence bien plus élevées que ce qu’ils ont connu » dans leur région d’origine.

 

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a estimé qu’on « ne peut plus envoyer de jeunes policiers sortant de leur terroir à Paris ou en banlieue (...) sans davantage de formation », dans un entretien au Point publié ce mercredi.

« On ne peut plus envoyer de jeunes policiers sortant de leur terroir à Paris ou en proche banlieue, dans des conditions de violence bien plus élevées que ce qu’ils ont connu, sans davantage de formation », déclare le ministre de l’Intérieur.

« Ils ne sont pas toujours prêts au maintien de l’ordre. Ils doivent parfois acheter eux-mêmes en grande surface un casque de protection ou leur propre caméra piéton ! », ajoute le ministre.

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En tout cas lui est formé au respect de la loi qu’il ne violera jamais, au moins il admet que la violence est là.


  • Derrière une remarque d’apparente sagesse il y a un plan.
    Abattre la Police Nationale au profit des polices municipales Islamistes.

    Au nom du local, on fonce vers la partition.
    Bravo Gégé, comme disait Klarsfeld, on applique les consignes d’Isr... euh...

     

    • J’ai pensé à la même chose : la création d’une police composée exclusivement de français de papier.

      Ainsi en cas d’insurrection à Paris, de type gilet jaune ou brun, la police constituée de l’armée de réserve du mondialisme saurait écraser violemment et sans arrière pensée les dernières revendications du terroirs ....


  • Vers la privatisation de la police ? Tous les secteurs sont touchés, la police ne fait pas exception. Ils pourront raccrocher leurs menottes comme ils veulent, les flics payent leur trahison envers le peuple de France.
    Et il ne faudra pas s’attendre à ce que ce soit des ptits blancs qui assurent la sécurité de la capitale. Je reste persuadé que les brigades qui ont sévit sur les GJ aux Champs Elysées n’étaient pas composés uniquement d’éléments français.


  • Des conditions de violence ..tiens ce ne sont plus des "incivilités " ? .
    A noter que si ces jeunes sont violent avec la police c’est uniquement parce qu’on interdit a la police de répondre proportionellement à cette violence ( c est problement pour ca qu ils prennent tant de plaisir ensuite a déverser leur frustration en se défoulant sur des pauvres gens qui manifestent ..car cette fois, ils ont le feu vert )

    Ces mêmes petites frappes de banlieue marcheraient droit et baisseraient les yeux devant des flics américain, russes, et même devant les flics de leurs pays d"origine qui savent comment il faut traiter ces petites merdes.

    Si "l’expérience" demandée aux policiers des zones difficiles se résume a savoir " prendre sur soi " , se laisser insulter , et surtout laisser faire pour ne surtout pas faire de vagues, cette methode ne donnera rien en terme de baisse de la criminalité et de la violence.
    Une police qui n’inspire pas la crainte n’a aucun interét pour des gens dont la seule regle est "le plus fort nique le plus faible."


  • " La crise violente dite des ’gilets jaunes’ a bousculé les habitudes. Le ministère doit s’adapter", selon Gerald Darmanin.
    Ben voyons , la violence au quotidien des racailles, non ?
    Les gilets jaunes ont ils saigné du poulet ?
    Peut on comparer une colère légitime a celle des banlieus et de la racaille ethnique du quotidien ?
    Ensauvagement ? Qui sont les sauvages ?


  • Quel terrible avoeu du ministre. Il ne s’agit plus d’un quelconque territoire perdu (au profit de qui ?), mais carrément de la capitale perdue !! ...

    Serait-ce une conséquence de l’immigration intensive, extra européenne, imposée aux peuples du « terroir » ?


  • Ce mot de terroir si beau (les néo cons parlent désormais de territoires, cela fait fureur dans les administrations), est évidemment méprisant de la part de "notre" ministre ( on a compris qu’il parle des ploucs, des pequenots de la France "périphérique", des provinciaux, des Gilets Jaunes.... Trop fier d’avoir quitté Tourcoing, son doux soleil et sa mairie, Chaud Darmanin ( voir une goguette à ce propos) se la joue ministre fin d’Ancien Régime... coupure totale avec le pays réel, son vrai peuple (celui qu’on méprise et qu’on matraque), mais prétention d’avoir compris l’ampleur de la situation... Vivement que ça pète, vraiment, car ce régime est le plus odieux, vulgaire, déconnecté et méprisable que j’aie connu depuis que ma "conscience politique" s’est éveillée...

     

  • « On ne peut plus envoyer de jeunes policiers sortant de leur terroir à Paris ou en proche banlieue, dans des conditions de violence bien plus élevées que ce qu’ils ont connu

    Faut être sacrément gonflé en étant ministre de l’intérieur pour avouer votre incompétence .S’il y a plus de violence qu’auparavant, c’est de faute à qui ? Qui a mis cette insécurité dans le pays que la population vit au quotidien Mr Darmanin ? Ce qui vous intéresse en fait c’est ce que vous encaissez à la fin du mois avec tous les avantages gratuits .Sauf les responsabilités .On comprend mieux pourquoi vous vous accrochez ainsi que vos collègues à ce poste .La preuve que la place est tellement bonne car même la députée Aurore Bergé qui a été recalée du gouvernement est sortie dans le parc de l’Élysée en chialant ,alors que cela fait plus de deux ans qu’elle vous lèche le cul pour un poste de ministre .Vous êtes tous de plus en plus lamentable
    J’espère juste qu’un jour on vous fera payer la note salée .Ne vous inquiétez surtout pas, vous ne serez pas tout seul .

     

  • La girouette cumularde,dont son poste et sa "célébrité" lui permettent d’avoir des relations sexuelles(consenties ou non),préfère certainement avoir des "mercenaires" venant de Palestine Occupée pour Paris et ses banlieues... !!Ce quinquennat aura été un défilé de traitres,de corrompus,d’imposteurs et d’incompétents aux postes gouvernementaux...a l’image de son président !!

     

  • C’est comme d’envoyer des petits militaires encore mouillés derrière les oreilles en Afgha ou en Afrique soi disant lutter contre des résistants (appelés terroristes) qui égorgent des moutons dès 6 ans...


  • Les flics de l’île de Ré qui contrôlent si les palourdes récoltées par les touristes font bien les 4,5 centimètres de diamètre réglementaires, c’est clair qu’on ne les fout pas dans le 93. Mais accuser les gilets jaunes d’être à l’origine du changement des habitudes de la police, c’est vraiment de la hutzpah de haut niveau. Qu’il aille se faire cuire un œuf, ça le changera de ses restos à 200 euros !

    https://www.rtl.fr/actu/politique/g...


  • il commence à avoir chaud au fion .......

     

  • Ils doivent parfois acheter eux-mêmes en grande surface un casque de protection ou leur propre caméra piéton !
    avec tous les homards bouffés et les bouteilles de pinard à 800 euros , on aurait pu largement acheté ce dont ils avaient besoin

     

  • #2520687

    effectivement, c’est tout un art de vivre différent

    hier, devant un groupe de policiers présents sur les lieux procédant à un enlèvement de véhicule, piéton, j’ai traversé la chaussée n’importe comment, et c’est normal

    on a nos propres règles, ici, dans le 93
    les rares fois où je vais en province, j’ai l’impression d’être sur une autre planète


  • Une périphrase est une figure de style qui consiste à remplacer un mot par une expression plus longue, mais équivalente.

    Exemple : "sortant de leur terroir à Paris ou en banlieue" est une périphrase pour désigner des Français blancs.

     

    • oui, ou des bouseux de province !


    • Pas seulement les "français blancs", mais "les français blancs qui ont encore des couilles et des valeurs conservatrices" (par opposition aux "bobos décadents et efféminés" qui sont également des français blancs).
      Car oui, il y a deux sortes de français blancs :
      Les premiers sont plus nombreux à la campagne et les deuxièmes plus nombreux dans les centre-ville. Les premiers ont donné les gilets jaunes, mais aussi la grosse majorité des pompiers volontaire, des gendarmes, ainsi que des militaires qui meurent au Mali (ils ont souvent des patronymes de génériques de films québecois), alors que les deuxièmes donnent les publicitaires, les présentateurs Canal + et les politiciens (avec des patronymes cosmopolites des quatre coins du monde). Les premiers ont une tendance plus forte au vote contestataire ou à l’abstention alors que les deuxièmes votent LREM ou écolos...

      Il est vrai que les deuxièmes ont peu de chance de vouloir s’engager dans la police.


  • Tant que le mal ne sera pas précisé,les remèdes ne seront que des palliatifs insuffisants.Pas la peine de tourner autour du pot,Moussa,c’est la ré-immigration que les français veulent,et pas seulement les français,ce sont tous les peuples européens qui connaissent cette invasion d’arriérés qui la veulent.Avec une politique infligée aux européens,qui ne peuvent même plus décider de leur destin,c’est une radicalisation assurée de toutes les couches de la société qui émerge.Et les peuples souverains auront le dernier mot,tôt ou tard.Pour leur plus grand bien.


  • On ne peut plus envoyer de jeunes policiers etc...etc... sans formation ! Eh oui , bien sûr ! ils n’ont pas encore appris à se mettre à genoux et à s’excuser devant la
    racaille !! mais rassurons nous , l’équipe de choc " Darmanin " va les former ... à taper sur la gueule du peuple ..., les gilets jaunes par exemple !!!


  • Le choix des mots est important. Il aurait pu dire "frais émoulus des écoles de police" mais il a utilisé les mots "sortant de leur terroir". Dans son esprit il s’agit du français de province, du plouc honni, du gaulois sans subtilité. Un concentré du mépris des dirigeants de ce pays pour ceux qui les font vivre.


  • Gérald Darmanin : Lui que dire…Sous le règne Casternarien les chiens de gardes se prenaient pour G.I JOE. Depuis peu, jouerons le remake de L’arme Fatale ! Ce qui signifie à chaque interventions minimalistes soient elles. Les dommages seront toujours collatéraux. Puis un beau jour, tous encerclés par les forces de l’ordre devant nos paliers, pister par les drones, contrôler par les Intelligences Artificielle. Le rêve de la Démocrature Sarkozienne deviendra incontestable vrai.


  • il faudra bien qu’un jour un ministre ose dire tout haut que si les forces de l’ordre portent une arme chargée, c’est pour s’en servir pour protéger les citoyens ou eux-mêmes en cas de danger et ceci implique 2 séances de tir par mois avec chaque fois une boîte de cartouches grillées.Le temps des bisounours est terminé, souvenez vous l’interdiction de tir faite aux bidasses avec Famas postés devant le bataclan, ceux qui leur ont interdit d’intervenir ont-ils été punis ? dans quelle loge pérorent-ils aujourd’hui ?...CQFD


  • Parce que Darmanin maîtrise lui la fonction de 1er flic de France ? #Me Too


  • Darmanin est bien informé, il sait que les Patriotes vont se rebeller et parmi eux se trouvent de nombreux policiers qui commencent à comprendre la manipulation...
    Il a tout simplement l’intention de former une Police Privée formée à l’israélienne...
    À cela et ce sera probablement la prochaine étape, se formeront des Milices Populaires pour la contrer...
    Ordo ab chao.

     

    • C’est déjà le cas dans les transports publics ;
      Le Gaulois réfractaire ou non y est surveillé par des "Français de papier" réunis en bande. Les trois candidates à la mairie de Paris réclamaient toute à cor et à cri une police municipale, c’est à dire tribale, dont les éléments sont de fait choisis par les donneurs d’ordres (aux mairesses) sur critères étrangers à la nation.
      C’était partiellement le cas lors des grandes manifs GJ et anti mariage gay. Beaucoup de policiers bistres, barbus, se cachant ou non sous des cagoules et bastonnant allègrement les Français, pour eux étrangers.
      Darmanin a une tête de chef (sous-chef) de ces milices-là.
      Le Français est devenu un Comanche, un Apache. Il faut qu’il retrouve son arbalète (morale).


  • C’est du bon sens. On semble découvrir l’eau chaude. Ce sera moins problématique tant pour les usagers que pour les policiers.Imaginez-vous un policier parisien qui se retrouve a faire la police à New york sans formation specifique...


  • Le terroir, c’est ce que la France a de mieux.

    C’est l’équivalent du "rus" romain. Et les romains n’en faisaient pas un sujet de plaisanterie ;

     

  • Derrière cette annonce se cache la reconnaissance d’une scission dans la nation, la France du "terroir" (périphérique et enracinée) et la France mondialiste (du bas) des cités. Tout est mis en oeuvre pour diviser davantage la nation, s’assurer que le Français de souche ou de branche enraciné de puisse pas dialoguer avec un apatride mondialiste fasciné par la thune et camé jusqu’à l’os par la drogue ou le rap.


  • Soral a bien expliqué ce qui rend possible la vraie révolution : la jonction entre le peuple et les forces armées.

    Le Sinistre ne veut pas que les flics du terroir fraternisent avec les manifestants Gilets Jaunes du terroir. Si cela se reproduisait comme cela c’est déjà vu au début des GJ, puis pendant la pseudo-pandémie, il n’aurait plus personne pour sauver son cul ! Et les femmes sont cruelles dans la vengeance...

    Au point où nous en sommes, privés de quasiment tout, nous n’avons quasiment plus rien à perdre :
    Interdit de fumer...
    Interdit de boire...
    Interdit de mater....
    Interdit de draguer...
    Interdit de rigoler...
    Interdit de s’exprimer...
    Interdit de s’informer...
    Interdit de respirer...
    Interdit de circuler...
    Interdit de défiler...
    Interdit de se rassembler...
    Interdit d’entreprendre...
    Interdit de se gratter le cul...

    ... Sans en référer, rendre des comptes et se faire ponctionner par l’État, le plus grand des voleurs !!!

    L’État nous étouffe sous le poids de SA dette ! Ce n’est pas comme si c’était la première fois, l’État est tout le temps en faillite, ses caisses sont encore vides. L’État nous étrangle de SON étreinte totalitaire ! Ce n’est pas comme si c’était nouveau, il ne sait gérer que des masses par le collectivisme en imposant le "bien" aux gens malgré eux.

    Tout le corps social français est à l’agonie pendant qu’un pedzouille fait le mariolle au Levant, annonçant dans des discours ronflants la faillite du système politique et bancaire du Liban, donnant la leçon aux Libanais tout en restant sourd aux grondements des Français, ces lions gouvernés par des ânes subissant le joug d’un État en faillite qui a bradé toute nos industries sur le marché mondiale au nom d’une idéologie qui se revêt aujourd’hui de vert. Voyant la paille dans l’oeil du voisin sans voir le pieux dans le sien, voici le coq chantant sur son tas de fumier !!! Nul n’est prophète en son royaume, Micron, ce faux prophète de vrais malheurs incarne la dériliction générale du Léviathan, Bête de Mammon nous emportant dans SA fosse à purin, notre tombeau. La banqueroute générale est pour bientôt, sapin 2, bail-in et Reset ne resteront pas longtemps de vains mots. Rendez-vous en septembre, l’hiver va être long.

    La liberté ou la mort !!!
    La liberté ou la mort !!!
    La liberté ou la mort !!!


  • Ce qui signifie que Darmanain veut faire partir les autochtones des SDO et que ces emplois seront réservé à la diversité africaine plus compétants à comprendre les bandits en tous genres de cette même diversité.
    Ça réglera peut-être certains problèmes de racisme policiers et quand un français blanc aux yeux bleus sera en GAV, pour un interrogatoire ils feront intervenir un traducteur ?


  • Ces jeunes policiers n’ont par contre aucuns problèmes à éborgner, nasser et gazer. ..oups !! J’ai oublié les copyrights ... enfumer les gilets jaunes et leur en mettre plein la gueule, toute violence assumée sans complexe aucun.
    Les banlieues seraient elles des zones exclusives ?


  • Déjà actuellement, les services publics ne prennent pas les meilleurs à un concours mais d’abord dans des régions afin de faire baisser le chômage ET de s’assurer d’un fond de population localement favorable à la France :

    - le nord de la France
    - les "domiens"
    - par le passé, les corses.

    Ce que Darmanin explique s’est que va s’accélérer le recrutement français de papier de banlieues.

    En somme si tu es un jeune blanc de la campagne ou de la ville, ce pays ne veut pas de toi.
    On se souviendra de toi pour payer les impôts.
    Tes gosses seront entassés dans des classes de 37 (terminal scientifique) pendant que tu financeras des classes de 15 en banlieue...

    Comment les jeunes de province peuvent supporter ?


  • La question des banlieues se résume à l’autorisation tacite par les zélites sous contrôle sioniste de pratiquer le trafic de drogues. Ceci dans un triple but :
    - créé un business actuellement de 3,6 milliards € intégrés au PIB,
    - occuper les populations inemployables en attendant la guerre civile,
    - détruire un max de Français.

    La réaction idoine serait donc d’isoler ces cloaques avec du barbelé et laisser l’armée récurer les lieux pour en extraire les illégaux, la racaille, les armes et la drogue
    Aux grands maux, les grands moyens !
    Franchement, vous voyez le Darmanin ou Naboleon prendre cette décision ?


  • "on ne peut plus envoyer de jeunes policiers sortant de leur terroir à Paris ou en banlieue"
    Et lui d’ou vient-il, père tenancier de bar et mère femme de ménage (milles excuses pour ceux qui se sentiraient offensés)


  • Et nous, Français, ne voulons pas d’un poupon mis en examen pour viol à la tête d’un ministère. Celui de l’intérieur, en plus... Et l’autre avec ses gros yeux qui ne voient rien... Mais comment elle peut supporter ce tas sur son ventre, la Dame ? Passé les bornes, y a plus de limites. Mais qu’ils sont laids, mais qu’ils sont moches. Putain, mais qu’est-ce j’en ai marre de tous ces nuisibles !!! Vivement la libération !!! Jos


Commentaires suivants