Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De Hollywood à Jacquie et Michel – Conférence de Lounès Darbois à Lille

L’équipe d’E&R Nord-Pas-de-Calais a reçu Lounès Darbois le 23 février 2019 à Lille pour une conférence intitulée « De Hollywood à Jacquie – Comment les multinationales transmettent le virus de la pornographie à des prolétaires ubérisés ».

 

 

Procurez-vous Sociologie du hardeur chez Kontre Kulture

Lounès Darbois, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Honnêtement merci, c’est un très bon exposé.

    Le sujet est malheureusement trop tabou.

     

    Répondre à ce message

  • La pornographie, c’est de la prostitution dévergondée, fière d’elle même qui s’exhibe au grand jour, décomplexée ; avant elle était confinée aux maisons closes, des lieux bien délimités... puis on l’a libérée pour qu’elle s’insinue un peu partout dans nos rues , et maintenant elle est visible par n’importe quel couillon avec un smartphone.
    Ce que je n’arrive pas à biter, c’est comment la femme s’accommode de son image de pute devenue publique...ça crève l’écran et elle semble fière de la consommation vulgaire de sa beauté.

    Dans un monde capitaliste où la dignité à un prix, donc aucune valeur, la perte de celle-ci peut-être compensée par de l’argent, et l’argent étant un signe de fierté, on se met à les confondre : on devient fière de perdre sa dignité. paradoxe plutôt amusant.

    Bref, le problème vient de l’actrice car à un moment ou un autre, avant de se faire souiller, elle signe un contrat... Le consentement vient précisément de là pour répondre à sa question. Il serait intéressant d’en avoir un sous les yeux pour voir réellement de quoi il en retourne. Puis disons le clairement, l’école républicaine et hollywood font bien leur taf : la blanche moyenne tient davantage de la crétine narcissique que de la pucelle orléanaise, sans parler du toubab, cet idéaliste foireux dont l’arrogance cartésienne lui fait accepter à peu près tout et son contraire... ça fait 50 piges qu’il vote à droite puis à gauche, pas étonnant qu’il encule sa femme sur un piédestal.

    Après on peut avoir une vision machiavélique et dire que les blancs sont des grosses victimes de la communauté du soleil qui tient le bordel juteux et rayonnant de la prostitution virtualisée mais cela relève plus du constat que de l’explication...

     

    Répondre à ce message

    • Bonne analyse !
      Mais ca va pas s arranger ! Une part non negligeable de la populasse est mediocre ce qui explique entre autre ce que l on se tape en guise de "leaders" ! La normalite aujourd hui c est la debauche, l usure, le mensonge, le je m en foutisme, le materialisme le tout copieusement arrose de bien pensance pour mieux faire passer les tombereaux de merde que tout cela genere !
      Puisque le chaos est deja largement installe, l ordre ne saurait tarder a venir !

       
  • Très belle conférence.
    Merci !!
    Longue vie à E&R .

     

    Répondre à ce message

  • @Cassissiacum

    Loin de moi l’idée de vous contredire ...cependant : OUI, il y a des cons partout ( c’est une loi de répartition cosmique ... ) et NON la tradition n’a pas la même sociologie que l’amicale des boulistes amateurs du Cap d’Agde...Ce n’est pas Kif Kif...

    Les pentes naturelles du modernisme sont le libéralisme outrancier et la volonté de psychologiser le surnaturel...Les pentes savonneuses de la tradition sont le jansénisme, les prophéties privées délirantes et pour certains un orgueil insupportable...

    Maintenant je vous rassure : il semble qu’il y ait autant d’accrocs au porno chez les modernistes que chez les tradis... !! Là c’est Kif Kif !

     

    Répondre à ce message

    • @Karl L
      Tu parles d’une tradition (et j’en suis de la tradition) qui est moribonde, en fin de vie
      Les tradis ne résistent plus, ils rêvent en grande majorité d’une reconnaissance et d’un accord avec Rome, la Résistance (Mgr Williamson & Faure) a de moins en moins de fidèles, il reste encore quelques sedevacs mais c’est idem, mais cette époque est bien la pire crise de l’Eglise
      Quand à l’orgueil , oui, mais est ce juste parce-qu’ils sont tradis, j’en doute, c’est la bourgeoisie qui les a tué, leurs privilèges, le fait qu’ils vivent qu’entre eux (école hors-contrat, scout, MJCF, mariage, Civitas, etc) , c’est triste de voir cela de l’intérieur, les querelles, les médisances, les clans, les embrouilles familiales........ les tradis valident Marx tous les jours , différence de classe, les châtelains, les grandes familles, les accordistes, les non-accordistes, les convertis, etc..
      La tradition est loin d’être ce qu’elle fut sous Mgr Lefebvre
      Mais tu as raison sur une chose, cette nouvelle génération de tradis ,ceux qui ont entre 18 et 25 ans sont tout autan, si ce n’est plus, attaqué par les vices, musique, sexe, porno, internet, réseaux sociaux, argent, mode, etc...
      Ils ne se rendent même pas compte de leurs faiblesses , si un jour ça venait à péter
      Beaucoup ne savent pas travailler, ou ce que c’est que d’en chier en fin de mois, ils sont des privilégiées et pas dans le bon sens du terme
      Je pense juste qu’ils ont été trop protégé et ça ils vont malheureusement le payer, quand on voit les jeunes de banlieues, les racailles, les petits voyous d’extrême-gauche et la société en général (violence, racket, harcèlement, sexe, drogue) et cette culture de la violence, j’ai bien peur que ça soit très dur pour eux dans l’avenir
      Mais je pense, que tu passeras une meilleure, plus agréable journée avec l’amicale des boulistes de ton village, qu’avec des tradis, pour ça je te donne raison malheureusement camarade
      Salutation

       
    • @Cassissiacum

      Exact camarade : Outre les petits bourges à papa dont tout le monde se contrefout sauf à les mépriser ( Pharisiens en culottes courtes ) , il est beaucoup plus inquiétant de constater le niveau général de médiocrité, d’incompétence, et d’immaturité d’un clergé qui pour beaucoup ont du prendre la soutane pour se la couler douce...et qui n’ont absolument pas mesuré le niveau de charge de leur fonction ! Leur jugement sera vraisemblablement terrible !!

      A lire : Le réseau Rampolla de Henri BARBIER, préface de Pierre HILLARD !!

       
    • Il n’y a qu’une seule Eglise, c’est celle fondée par le Christ sur St Pierre, dont le siège est le Vatican. Maintenant si l’Eglise moderniste est corrompue, qu’elle ne donne plus les vrais sacrements, eh bien il vaut mieux ne plus y aller tout simplement. De plus, il y a très peu d’églises de la FSSPX, la plus proche de chez moi est à 45 min de route, je ne peux pas me permettre de faire 1h 30 de route aller-retour pour aller à la messe, surtout au prix de l’essence.
      On n’a plus qu’à se cramponner à ce qui nous reste : les Ecritures, la prière, l’imitation du Christ...

       
    • Sinon il y a l’islam. Mais j’ai l’impression que ça revient au même, qu’il n’y a pas de dogme bien défini, plein de chapelles différentes, qui se disputent sur des questions théologiques... (C’est mon impression).

       
    • #2211282

      @Arthur
      il n’y a pas que la FSSPX qui célèbre des messes tridentines (traditionnel)
      La FSSP, le Christ-Roi, les communautés amis de la FSSPX, les capucins entre-autre, la Résistance FSSPX, les Dominicains (Avrillé), les sedevacs (Non Una Cum), Institut Mater Boni Consilii, Société de Saint Pie V.....
      Même certains prêtres conciliaire

       
    • Oulah trop compliqué.

       
    • #2211421
      Le 3 juin à 20:52 par Seule la vérité triomphe
      De Hollywood à Jacquie et Michel – Conférence de Lounès Darbois à (...)

      @Arthur
      Ça s’appelle le catholicisme , il n’y a rien de compliqué , la FOI

       
  • Certains arrivent à cumuler les talents d’écrivains et de conférenciers. Mais pas pas Lounès fait trop de digressions (faute avouée à moitié pardonnée) et ne s’exprime pas très clairement. Mais attention, ce n’est pas le bon conférencier qui fait le bon écrivain.

    François Billot de Lauchner traite aussi beaucoup du porno sur TV Libertés, mais je trouve que la critique du porno assez pauvre car laissant trop d’angles morts :

    Je crains ne pouvoir changer de bord un homo de 30 ou 40 ans pour redevenir hétéro (et il y en aura toujours même si l’Europe se rechristianise, ne nous voilons pas la face). Le discours n’est absolument pas adapté alors qu’ils peuvent en consommer aussi (et être homo n’est aussi pas incompatible avec le souhait de souvenainisme).

    Les problématiques que peuvent engendrer l’antiracisme primaire et la théorie du genre dans l’industrie pornographique ou dans leurs produits : il y a eu par exemple le cas d’August Ames, une actrice américaine qui s’est suicidée après avoir été harcelée sur Tweeter car elle refusa un tournage avec un noir et dénonça que des acteurs font aussi bien de l’homo que de l’hétéro (le sida touche plus les homos depuis toujours).

    La dénonciation de la critique hyprocrite du porno des féministes qui ne voit dans cette industrie que l’exploitation de la femme par l’homme alors qu’il existe depuis longtemps des productrice femmes exploitant des femmes, ou encore l’exploitation des hommes par d’autres hommes (dans le porno hétéro comme homo).

    Et enfin, point me semblant le plus capital : une vraie critique de la part des consommateurs, non pas en les pointant comme de sales pervers, mais en ce qu’ils sont incapables d’exiger des produits durables : c’est à dire qui durent aussi bien dans le temps que dans leur pratique. C’est pourquoi l’industrie est devenue une des moins écologique et des plus syndicalement déplorable.

     

    Répondre à ce message

  • La théorie se tient ; La pornographie n’est pas qu’une gigantesque "cash-machine", c’est tout autant un projet de société.... c’est paradoxalement par la télé-réalité que je m’en suis rendu compte :
    ... On passait d’une télévision populaire, ou nurserie (question pour un champion, club-dorothée...) à un système propre ou les gens devaient se défier et s’éliminer entre eux (ça a commencé avec "loft-story" et n’a fait qu’empirer par la suite) ; cette télé du nouveau millénaire présentait comme normal le fait de s’épier et s’auto-exclure.... les vagues de suicides à france-télécom m’avait interpellé ; j’y avais vu le signe d’une "nouvelle société" (sic)
    On attend les investigations pêchues d’élise Lucet sur le sujet ; Mais ne nous leurrons pas : la pornographie est une industrie agressive, et qui sait se défendre
    (Pas plus tard qu’aujourd’hui, un micro-trottoir complaisant avec le "porno-gauchiste" john B root sur france info-tv ;
    Pour rappel, "john" a trouvé le bon filon : il finance ses partouzes entres potes en Crête par canal+....)

     

    Répondre à ce message

  • Brillant, ce sont des sujets épineux qu’il faut savoir affronter, c’est une mine d’info pluridisciplinaire pour qui n’a pas froid aux yeux. Je vais dire où je ne suis pas d’accord mais bravo et merci. La muscu, chez er vous avez l’habitude... aujourd’hui mon fils de 4 ans n’a plus besoin de courir plus vite ou de jouer des coudes pour passer en premier au toboggan, il y a personne. Le stade de l’école où je me prenais pour jpp ou Carlos mauzer existe encore, il y a personne. On en venait aux main pour avoir de la place. À la fin Mr darbois parle porno trans,on est entrain de les fabriquer les androgynes, les gens qui taf dans le tertiaire. il parle de l’Iliade, la vie est une tragédie où il faut savoir choisir le moindre mal : si on arrive pas à les faire rentrer dans une salle faudra pas escompter les faire courir et à plus forte raison leur faire faire un sport de combat. D’accord la testo, les compléments, c’est juste une prépa avant autre chose... boxe,rugby,foot ils sont dopés, par les temps qui court faut pas faire les compliqués et pratiqué sereinement c’est excellent : fred delavier.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Très intéressant, mais puisque vous êtes ouvert à la critique, j’en ai deux. Premièrement je ne crois pas que l’acteur porno soit au sommet de la pyramide. Ce n’est qu’un outil, beaucoup de gens ne veulent pas être a sa place réellement. Sinon il y aurait plus de CV envoyés aux producteurs, le sommet de la pyramide reste ,pour la plupart des gens, l’homme qui a beaucoup de femmes dans sa vie personnelle, ou celui qui fonde une famille.
    Deuxièmement, vous faites plusieurs fois allusion à un complot de juifs sioniste. J’arrive pas à suivre là dessus, et ça empêche aussi à mon avis qu’il y ai plus de partage de votre vidéo, et de vos idées. Bon , vous devez déjà être au courant. Mais, si vous insistez la dessus, vous parlez de l’industrie porno américaine. Voyez vous aussi cela dans l’industrie du porno francais ?

     

    Répondre à ce message

    • .....Mais il dit plus ou moins que ces acteurs sont bien en haut d’une fausse pyramide ; qui n’est rien d’autre qu’une sélection darwinienne par l’absurde ;
      Au fil de sa démonstration, on comprend bien (en tout cas moi) que ces acteurs n’ont pas une place enviable.

       
  • De Blanche neige à la gay pride.
    Disney adore les enfants :
    https://www.tvlibertes.com/actus/di...

     

    Répondre à ce message

  • Sujet très intéressant et argumenté mais les nombreuses disgressions racistes et xénophobes m’ont contraint à abandonner au bout d’une heure. Tout le monche cherche à s’instruire, blanc, noir, jaune ou autre et c’est dommage d’être ralenti par des penseurs qui ne parviennent pas à contrôler leurs pulsions... Une bonne partie de la population grecque était esclave, quel modèle !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents