Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De la lutte des classes à la guerre civile ?

Emmanuel Todd vient de le dire : « Le risque majeur pour la France n’est pas la révolution mais le coup d’État ». Un scénario qui semble de plus en plus envisageable à l’orée du samedi 8 décembre 2018. L’Acte IV de la contestation s’annonce en effet plus violent que les précédents. Un coup d’État ? Oui mais mené par qui ?

 

L’élection d’Emmanuel Macron, huitième président de la cinquième version d’une république instable par essence, était déjà un coup d’État démocratique.

Fabriqué en urgence par les tenants de l’euro-mondialisme (Attali, Minc) et rallié par les réseaux atlanto-sionistes (Drahi, BHL, CRIF) après les défaites de leurs candidats (Sarkozy, Valls), le produit Macron n’a jamais bénéficié d’une assise populaire forte. Représentant de l’hyper-classe mondialisée, bobo et cosmopolite, adepte de tous les progressismes sociétaux, mis en place pour finir de livrer la France à la Banque et l’Europe à l’OTAN, le contrat pour lequel le président « ni droite ni gauche » a été engagé ressemble à une mission-suicide à l’ère du réveil des nations : déstructuration de l’UE, défaite militaire de la coalition occidentale au Proche-Orient, retour du bilatéralisme, prime à l’alliance subtile Poutine-Trump... Sans compter les signaux LGBT que ne peut s’empêcher d’envoyer le président « en marche » à chacun de ses déplacements...

En un an et demi, toutes les limites de ce plan de secours d’un système pris dans ses contradictions ont déjà été atteintes. Macron cristallise l’injustice, il incarne l’oligarchie aux yeux du peuple.

Comme nous l’annonçons depuis des mois sur E&R, le Système mise sur un changement de paradigme pour continuer de garder la main : la ligne nationale-sioniste permettrait en effet de dévier la contestation sociale en colère raciale sous couvert de défense des « valeurs ».

 

De la lutte des classes soralienne à la guerre civile zemmourienne ?

 

 

Il suffit d’observer la lecture que fait BFMTV des dernières manifestations pour comprendre que le Système mise sur la ligne Zemmour pour échapper à la sanction populaire et à l’incertitude : les Gilets jaunes seraient un mélange d’ultra-droite antisémite et de délinquants de banlieue islamisés, le tout malicieusement saupoudré de Blacks bloc altermondialistes. Exit la classe moyenne prolétarisée et place à la bourgeoisie de droite ! Bourgeoisie de droite à la Zemmour-Finkielkraut-Goldnadel, identitaire et sécuritaire, seule apte à gérer le pays contre les racailles, d’où qu’elles viennent.

« Il n’est pas excessif de parler d’attentats et de menaces contre l’État de droit et la démocratie. Les Français sont très inquiets. Ils ont vu parfois leur police reculer face à des fauteurs de troubles sans respect pour rien ni personne et issus de l’extrême gauche, des identitaires, des mouvances Dieudonné-Soral. » (Meyer Habib, 3 décembre 2018)

 

 

Mis sous pression par la vague incontrôlable des Gilets jaunes, véritable mouvement de conscience et d’affirmation populaires françaises, le pouvoir profond cherche un échappatoire pour survivre. Pour ce faire, il compte comme à l’accoutumée s’appuyer sur ses agents et ses idiots utiles.

 

De l’espoir d’une démocratie participative à la dictature militaire ?

 

Excités par le pillage facile (faire les boutiques parisiennes à l’approche de noël) et l’affrontement physique, les racailles et les casseurs perçoivent l’Acte IV comme une opportunité chaotique à ne pas manquer. Tout laisse accroire que ce samedi 8 décembre 2018, la violence passera un cap et les armes (très présentes dans les quartiers) seront de la partie.

Une opportunité chaotique à ne pas manquer pour le pouvoir profond ? Des scènes de guerre civile (destructions, vols, viols, meurtres) opposant banlieues surarmées et forces de l’ordre sous-équipées et en sous-effectifs dans les centre-villes des grandes métropoles françaises légitimerait l’état d’urgence, l’intervention de l’armée et l’instauration de la loi martiale. L’Opération ronces chère à Éric Zemmour prendrait enfin corps...

 

 

Depuis quelques semaines, le général Pierre de Villiers est plébiscité par la caste politico-médiatique. Ce qui en dit long sur la disponibilité de ce militaire en cas de basculement du pays et sur le cynisme du système industriel et bancaire atlantiste qui entend garder la main. Car comme Xavier Moreau l’a démontré, le général de Villiers est un pion de l’OTAN pétri de valeurs de gauche libérale.

En cas de cohabitation forcée ou de renversement du gouvernement [1], l’ancien chef d’État-Major des armées actuellement conseiller en stratégie au sein du groupe américain Boston Consulting Group (BCG) servira de parfait paravent national-atlantiste dans une France zemmourisée. Avec une nouvelle polarisation otanesque anti-russe en toile de fond, parfait réalignement de la France sur l’oligarchie mondialiste qui continuera sa prédation usurière au prétexte sécuritaire...

Notes

[1] Hypothèse VIe République avec Mélenchon...

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

Lutter en conscience avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2094542
    le 05/12/2018 par Cornichon sucré
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    En 68, on se battait contre un général au pouvoir,
    les #giletsjaunes demandent un général au pouvoir

    Donc d’après La pauvre Khonne, les revendications des GJ

    sont d’appeller à un général au pouvoir.

    On peut en déduire que l’état prépare son coup d’état !!!

     

    • #2094809

      Rétablissement de l’ISF mais aussi défiscalistion des heures supplémentaires. Et aussi pour terminer un système comme en Suisse de votation (ou initiative populaire fédérale) qui permettrait d’organiser un référendum sur quelque sujet que ce soit si la pétition recueille un certain nombre de signatures (100 000 en Suisse, 800 000 au prorata en France).
      Là on serait bien.


  • #2094549
    le 05/12/2018 par Erwan AUSIAS
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Gauche hors jeux (trop mous ou trop radicaux), droite d’affaire décrédibilisée, chaos dans les rues, ne laissant au petit électeur qu’une seule alternative crédible pour un retour à l’ordre. Un peu de libéralisme et hop back to 1933 !

    Je trouve ça génial plus pour la période redondante que pour les conceptions socio économiques qui en découleraient.
    En Allemagne ça a donné niveau indus’ !(je suis un passionné de mon boulot)
    Mais ici les gens sont des pauvres paysans ou des star uper de la com avec des ordi chinois, ISSEP compris, ou des rentiers immobilier et des restaurateurs. ça donnera pas grand chose. Et vu ce qu’on se prend dans la gueule a longueur de journée de vous, on pourra pas communiquer a ce sujet.


  • #2094559

    Le frangin du general n’est pas un ami de mr Poutine de souvenir ?

     

  • #2094562

    La lutte des classes mène à la guerre civile radicale sociale...
    Le chaos migratoire mène à la guerre civile ethnique...
    Ce qui vient pour la France c’est la révolution sociale si la guerre sociale va jusqu’au bout d’elle-même...C’est le coup d’État si le bordel ethnique se généralise....
    Tout commence samedi prochain, 8 décembre, en fonction de la conscience historique qui va surgir ou pas...


  • #2094570

    En réponse aux commerçants mécontents —les marchands du Temple— qui ne pensent qu’à leur caisse et leur pognon, méprisants et sourds à la détresse des autres.
    Je propose de boycotter littéralement les achats de Noel ainsi que ces ripailles et beuveries, indécentes de toute façon et pas très pieuses.
    Ce qui ne changera rien en ce qui me concerne.
    Se gaver, se bourrer la gueule pour ceux qui veulent mais c’est certainement pas le meilleur moment approprié.
    Attendez un peu après "Noël", ça vous coutera autant moins cher.
    Il faudrait peut-être se ressourcer un peu et renoncer ce à quoi la Capital nous a habitué.
    Jusqu’à nous culpabiliser de honte de ne pas nous endetter ou ruiner pour l’occasion sur plusieurs mois.
    Pardonnez-moi, les gars, mais vous fêtez de cette façon de la merde et pas Noël.

     

    • #2094599
      le 05/12/2018 par Le Malicieux
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      La base de tout, vous faites bien de le rappeler.


    • #2094605
      le 05/12/2018 par Erwan AUSIAS
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      Le vingt cinq décembre les vieux constatent (comme tous les ans) que la déclinaison du soleil a recommencer a augmenter. "le Ciel nous est pas tombé sur la tête !"

      Alors on bute un cochon et on se bourre la gueule de manière excessive. C’est tout a fait naturel !


    • #2094625
      le 05/12/2018 par jeandelalune
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      je l ai suggéré il y a 3 semaines, c est inodore, incolore, et surtout très efficace


    • #2094639

      C’était prévu. De toute façon le message de Noel n’a jamais été toute cette merde, mais plutôt l’esprit de pauvreté. Tout cet étalage de bouffe, d’alcool, de cadeaux me donne la nausée depuis des années. Notre Sauveur Jésus Christ est né dans une étable pas au Hilton du coin.


    • #2094648
      le 05/12/2018 par pleinouest35
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      Je pensais exactement la même chose. Les marchands sont les parasites qui ne fabriquent rien mais gagnent plus d’argent que ceux qui les produisent. Je pense même que les marchands ne font pas partie des trois castes traditionnelles, il servent à faire rentrer la TVA et généralement payent très mal leurs employés. J’ai beaucoup de mal à les considérer comme des être humains.

      PS : regardez ces restaurateurs qui en fin de saison empilent les bidons d’huile contenant du E900 (silicone anti-moussant), qu’en ont-ils à faire des enfants à qui ils servent des frites, quand ils roulent en voiture luxueuse comme en Corse ?


    • #2094672

      @Drago
      D’accord avec toi sur les cadeaux, mais le manger et le boire, ça jamais !
      Plus sérieusement, Noël, le Jour de l’An (les fêtes en général) doivent être un moment de partage et de convivialité... un bon repas (bon par les produits pas par les quantités) et une discussion à bâtons rompus (de tout et de rien) fait partie de ce qu’est être français...


  • #2094582

    Paris risque d’être mis à sac samedi prochain par des pillards africains et maghrébins dont aucun n’a été arrêté, qui vont revenir renforcés par des milliers d’autres . A l’Assemblée Nationale cet après midi pas un mot des pillages !


  • #2094588

    A vous lire, cela va être pire après les GJ... ! C’est encourageant.


  • #2094594
    le 05/12/2018 par Francois Desvignes
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Doucement les gars : c’est pas Con béni, Attali, BHL, qui sont maitres des destinées de la France.

    Certains vont être étonnés, c’est le Christ.

    Donc, il y a ce qu’ils veulent et ce que permet le Ciel.

    Et nous avons vu, concernant Macron, que Dieu avait beaucoup d’humour : Pinochio a été démonté en 3 semaines façon puzzle.

    Maintenant, on cherche les morceaux.

    Le Ciel les a pris à leur propre piège : ils nous ont tendu le piège de la dette, et ont d’ailleurs suscité l’immigration pour susciter la dette.

    Maintenant qu’ils ont la dette et l’immigration, en prime, ils en ont les conséquences imprévues : l’insolvabilité et l’insurrection.

    Les GJ ne sont pas (encore) dans l’insurrection, ils sont dans l’insolvabilité
    Les immigrés ne sont pas (encore) dans l’insolvabilité, ils sont dans l’insurrection.

    J’ai vu parfois qu’on inversait les insolvables en colère bientôt insurgés et les insurgés bientôt affamés.

    Les GJ ne sont pas dangereux pour les 220 incendies de samedi dernier, mais parce que le pouvoir du fait de la dette, n’a aucun remède à leur insolvabilité

    Les immigrés ne sont pas dangereux pour leur mannie de cramer 1000 véhicules à la St Sylvestre et de tirer à l’AK 47 par temps de pluie, mais parce que leur solvabilité va se dégrader du fait de la dette, et qu’un insolvable armé en insurrection depuis 10 ans est très difficile à gérer.

    Et je dis que Dieu a de l’humour car sur toute la ligne, la gouvernance ne contrôle plus rien. Même plus ce qu’elle avait prévu !

    C’est juin 40 pour l’Etat profond à cause de notre insolvabilité conséquence de la dette.

    Ils en sont réduits à rappeler au service des truffes comme DV qui n’est pas un général, encore moins de guerre, mais un administratif boyscouté de l’intendance.

    Il n’ont pas de remplaçant à Macron.

    C’est la vacance du pouvoir :

    - les bons ne veulent pas d’un pouvoir fictif endetté
    - les mauvais veulent bien du pouvoir mais ça se voit que ce sont des lapins à roulettes.

    A cause de la dette !

    Si donc, ils ont une solution à la dette et surtout au moyen de l’éteindre, tout ira bien pour eux.

    Sinon, tout ira mal pour tout le monde : à cause de la dette.

     

    • #2094668
      le 05/12/2018 par Louise Michel
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      Voilà une analyse des plus pertinente.

      Dès la chute de ces élites auto proclamées, désignation populaire d’un comité de salut public, avec notamment Etienne Choir, Maître Viguier, et d’autres, pour écrire une nouvelle constitution défendant les intérêts du peuple, et de la nation. Bien entendu sortie immédiate de l’Union dite européenne, de l’Otan, et de l’Euro, avec retour total à la souveraineté.
      Quant à l’élite mondialiste, par bonté d’âmes elle est invitée à gagner sans délai un pays qui voudra bien la recevoir.


    • #2094697

      Etymologie du prénom : Emmanuel
      Vient de l’hébreu "immanouel" Signifie : "Dieu avec nous" Se fête le 25 décembre.
      Hébraïque : de Immanouel, Dieu avec nous.
      Source : https://www.prenoms.com/prenom/sign...
      Pierre Jovanovic sera ravi !


    • #2094724
      le 05/12/2018 par pierre-carret
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      @Louise Michel
      complétement avec toi.


    • #2094802
      le 05/12/2018 par SuperDupont
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      @ Louise Michel

      Etienne Chouard préfèrerait sans doute que ce soit Macron qui choit ...


    • #2094826

      Louis : Très bonne analyse et très bon plan.


  • #2094596
    le 05/12/2018 par Le Malicieux
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Marre, mais marre de ces juifs qui prétendent parler au nom du peuple francais !!!

    "Vous êtes pas tannés de mourir, bande de caves ?".


  • #2094597
    le 05/12/2018 par jeandelalune
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    il existe entre les deux ce qu’il convient de nommer la responsabilité politique qui a comme corollaire le courage

    une démocratie peut se représenter comme une balance, lorsqu’un des fleaux s’élève l’autre doit s’abaisser et réciproquement sinon apparait une tension pouvant aller jusqu’a la rupture

    il faut que certains comprennent que pour sortir de cette crise par le haut il leur faut accepter de prendre le risque de devoir en sortir par le bas

    ce risque a un nom, dissolution
    ce nom appellera un acte, le vote

    des responsables politiques et syndicaux, agitent le spectre de l’insurrection, est ce dans une volonté de l’éviter ou d’acutiser un mouvement qui , bien que né voila trois semaines, n’ inspirera au président macron qu’un mutisme face au Français lui si habile d’ordinaire a manier sa faconde s’agissant de lui même

    ce mouvement aura donc eu un mérite celui de démontrer la vacuité de la représentation national, l’incompétence de ceux qui gouvernent, et l opportunisme prudent de ceux qui sont censés représenter une opposition politique crédible

    voudrait t on trouver prétextes pour faire donner le feu afin de tuer et instaurer une autorité sous un vernis démocratique que l’on ne s’y prendrait pas autrement

    je ne peux empêcher quoi que ce soit, mais sachez qu’à l’espérance du grand soir succédera les réalités du petit matin, tout se mettra en place dès le lendemain, a l’heure du laitier

    la lutte des classes est beaucoup plus intelligente, car vous êtes beaucoup plus intelligents qu’eux, ils ne voient en vous que des Maheu


  • #2094601

    En ce qui concerne les français, il me semble que Meyer HABIB voulait stipuler « ceux de l’étranger » (sans aller au-delà des côtes de la Méditerrannée).
    Quant à ZEMMOUR, il vient (le 29/11) de se mettre dedans face à DUHAMEL, en tentant de prendre l’ascendant pour lui expliquer et donc, de faire comprendre aux Français, que la France des banlieues n’est pas celle périphérique, celle de Johnny, celle profonde qui relève elle, des Gilets Jaunes.
    Patatrac !
    ’va se faire taper sur les doigts lui...
    https://www.youtube.com/watch?v=RQE...

    Ah, ça, à force de jacter tu finis par faire une boulette...


  • #2094610
    le 05/12/2018 par Mo’ Truckin’
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    En parlant de guerre civile, voici ce que disait Attali en 2016 (entre 1:09:37 et 1:09:47) :
    https://www.youtube.com/watch?v=T-r...
    En 2017, la couverture du journal The Economist montrait la carte de l’ermite avec une foule de manifestants défilant en ... jaune !
    https://kauilapele.files.wordpress....
    La question que je me pose depuis le début de ces contestations (fort légitimes au demeurant) est de savoir si la nature intrinsèque de ce mouvement social est aussi spontanée qu’il y paraît.

     

    • #2094695

      Peut-être avez vous raison, mais cela peut aussi être une forme d’humour cosmique... il y en a qui doivent rire JAUNE si tel est le cas. Quand bien même cela aurait été fomenté par le mage Attali et ses amis, il demeure très dangereux de jouer à ce petit jeu.


    • #2094755
      le 05/12/2018 par Le Malicieux
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      Habituellement, les pancartes sont préfabriqués... il ne semble pas y avoir de " clés en mains"...


    • #2094761

      Ces dernières années nous avons eu comme opérations de diversion /démolition/provocation :
      - promotion de l’homosexualité ,mariage pour tous
      - promotion GPA, PMA
      - Chasse aux violeurs et au harcèlement ,
      - égalité H/F féminisme
      - les Français gaulois,les fainéants,la Guyane comme île ,la culture français connais pas ....etc
      - Immigration forcée
      mais le pire est à venir : Le Pacte de Marrakech !
      l’opération GJ arrive opportunément !!!!pour occuper les esprits (!ils en sont bien capables) il suffit qu’un pays européen signe pour submerger l’Europe !


    • #2094773

      La carte du jugement,on dirait Trump….


  • #2094622

    Peu importe les intrigues et les analyses politiques, on va tous les balayer à un moment ou un autre. Ce samedi ou un autre.
    Ce qui compte aussi, c’est qu’ils aient peur, et ils ont peur.

     

    • #2094645

      Ils ont peur de perdre leur place et leur salaire...La vraie peur ils l’auront lorsque leur raisiné coulera sur le pavé : ça , ça motive !Pour l’instant, ils espèrent encore, et n’imaginent pas que cela puisse arriver.


  • #2094631

    Moi mon seul achat de Noel cette année, c’est une crèche pour le symbole.
    De plus, je l’ai achetée sur le bon coin pour ne pas payer la TVA.


  • #2094637
    le 05/12/2018 par De passage
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Article à relayer le plus possible !!
    Il complète admirablement bien l’intervention de Bassem sur les pièges (à éviter) qui demeurent gros comme un derrière d’éléphant.

    Ça suffit les prophéties auto-réalisatrice signées Sion...

    Le destin de la France appartient aux Francais !!

    Dans ces temps d’incertitudes et de flous, généralisés (à dessein) il faut rester très vigilant.
    Les ennemis de l’humanité ne baissent jamais la garde et ne lacheront jamais le pouvoir facilement.


  • #2094688
    le 05/12/2018 par jeandelalune
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    le vent semble tourner !

    https://www.bfmtv.com/police-justic...

    le chaos ou la dissolution , ce choix appartient a macron

     

    • #2094731
      le 05/12/2018 par pierre-carret
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      incroyable, merci pour le lien !


    • #2096008

      Le vent tourne, en effet. C’est peut-être un peu short pour ce samedi mais il pourrait s’avérer judicieux que ces syndicalistes se constituent à l’avenir en service d’ordre des GJ. J’y verrais beaucoup d’avantages :

      - Un encadrement des casseurs, afin d’éviter des débordements violents.
      - Un environnement rassurant pour la majorité non-violente, qui souhaite manifester sans cautionner les extrêmistes de tous bords.
      - Un rôle "périphérique" pour des syndicalistes, afin que le mouvement reste indépendant.
      - Un message fort disant que tous les fonctionnaires du ministère de l’intérieur ne roulent pas pour les banques.

      Pour que leur message soit entendu, il faudrait qu’ils soient visibles et, pour éviter tout rejet de greffe, sans pancartes syndicales. Un service d’ordre serait une option intéressante. Tout le monde saurait de qui il s’agit mais personne ne crierait à une récupération syndicale.

      Le problème d’un mouvement revendicatif sans leaders, c’est le risque de dérapage dû à l’absence d’organisation. D’un côté ça permet d’éviter la manipulation politico-syndicaliste, ce qui est une bonne chose, mais de l’autre on fait le jeu de la racaille ou des infiltrés.

      C’est une simple idée lancée en l’air.


  • #2094694

    En tout cas cette séquence nettoie en profondeur les rapports sociaux. Les syndicats par exemple, minables au plus haut point, ont attendu 3 semaines pour déclencher...une grève ! Dès samedi avec les GJ ? Mais non bien sûr ! Dimanche soir et avec des gilets rouges. Briseurs de grèves un jour...

    Si vous voulez rigoler un bon bout regardez BFMWC ce soir 20h45 le Pouvoir n’a trouvé rien de mieux que de foutre devant des GJ l’autre quiche de Rugy et la dégénérée Schiappa (! !!). C’est un excellent signe pour nous, bonne poilade à tous !

     

    • #2094923

      En effet, j’ai regardé en sortant du boulot, c’etait risible !
      Marlène est devenue hystérique avec sa défense de la République, Ruth a rappelé que les gilets jaunes n’ont jamais été ’’gazés’’, que ’’gazés’’, c’était en 45, pas en 2018 hein, ce n’est que de la lacrymo (il faudrait retrouver le passage et le diffuser sur ER, c’était drôle cette conviction qu’elle y mettait)... et à la fin, un espèce de député gay LR ou LREM, je ne sais plus, que je n’ai jamais vu et dont j’ai déjà oublié le nom, reconnaissait qu’il avait peur, presque en tremblant, de cette colère populaire !
      Bonne poilade effectivement ;)

      PS : excellent article !


  • #2094709

    Si la révolte du peuple à travers les gilets jaunes est évidente et avérée, il y a comme un petit parfum de révolution colorée derrière tout ça..
    Partant du postulat que ce sont les mêmes qui ont réussi le coup du 9/11, de la fiole de farine à l’origine de la mort de millions d’irakiens, etc...jusqu’à l’élection du lapin sorti du chapeau j’ai nommé Macron, pensez-vous sincèrement qu’ils soient à ce point débordés par des gens sincères et dispersés ?
    L’intervention de Cohen Bandit à ce sujet est parlante : on sent qu’il a du jeu en main et il sort la carte du général qui a claqué la porte (doucement..) de la macronie il y a moins d’un an, apparaissant ainsi comme un opposant voire un recours. Lien d’autant plus facile à établir que le sayan Zemmour prépare le terrain de la guerre depuis des lustres, avec aux manettes les mêmes qui ont fait s’écrouler la tour n°7 et Khaddafi.
    On n’entend pas Attali parce qu’il se planque mais parce qu’il est au manettes au moment où nous débattons.
    Ce mouvement des gilets jaunes est à plusieurs niveaux. Evitons de rester au sous sol...

     

    • #2094849

      Louis XVI avait renvoyé Necker....la rue le lui a fait reprendre...Et la révolution a balayé le tout !


    • #2094953

      çà c’est pipeau Necker a pratiquement mis la France en faillitte en l’endettant pour la guerre d’Amerique. il s’est juste servi du tiers état pour combattre ses adversaires de la noblesse. il a juste donné du pain au peuple pour sauver son influence sur les finances du royaume. et c’est un roi au bord de la faillite qui rappelle le banquier. le peuple a bon dos. Tugot est un libéral mais anti dette,qui aide le peuple,et re équilibre les finances du royaume, il est viré.
      Necker est un financier antiliberal et pro dette, qui aide le peuple,il met le royaume en faillite, il est repris. A l’époque aider le peuple (assurer sa survie alimentaire) était obligatoire pour tout ministre du roi, à part çà tout était open bar.et le bas peuple ne coûtait pas cher, donc facile à contenter.


  • #2094726
    le 05/12/2018 par FRANCE LIBERTE
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    La France appartient au peuple français, ils ne devraient plus écouter personne à part eux même et dans la rue !!!

    J’ai une question au passage qu n’a aucun rapport direct : dans une supérette, lors du règlement des achats à la caisse, "l’appareil" m’a demandé si je voulais arrondir le montant du règlement (vers le haut bien sûr) au profit de l’ONU !!!
    Ai-je eu une vison comme dans le feuilleton d’ X FILES ou ça existe et je ne l’ai jamais remarqué auparavant ?

     

  • #2094730

    A l’instant sur LCI (chez Pujadas) Finkielkraut refuse de faire endosser à l’Etat la responsabilités des casseurs.

    Toujours fidèle à sa feuille de route le Finky : maintenir la lutte à l’horizontale...


  • #2094740
    le 05/12/2018 par noussommesE&R,non ?
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Il n’y aura pas de guerre civile dans les semaines qui viennent, pour une raison simple, le pouvoir n’a pas les moyens de la contenir ni en matériel et encore moins en effectifs.

    Sauf à dire que les bi-nationaux qui servent une armée étrangère seront enrôlés pour nous tenir en respect, franchement, je vois pas !
    De toutes les manières, toute tentative du pouvoir de restreindre nos libertés exposera celui-ci à la colère israélienne, car ce sera une bénédiction pour les Français à qui il sera un jeu d’enfant de leur vendre l’idée du boycott de la totalité des produits israéliens, phénomène qui trouvera une très large répercussion dans les opinions publiques de nos voisins européens !

    Non seulement, nous avons la main, mais, nous disposons en plus, de moyens légaux et non violents de faire plier cette cinquième colonne... et, ce ne sont pas les seuls points sur lesquels nous pourrions agir.

    Ne nous trompons pas, la volonté des Français revêtus du gilet jaune imposé par la loi... est de remettre l’Église au centre du village !
    Soyons sérieux deux minutes, l’oligarchie inassimilable ne peut plus rien imposer sans en subir des conséquences désastreuses !

    Et puis quoi, les forces de l’ordre qui ne cachent pas leur sympathie pour ce mouvement, se disent exténuées, d’un seul coup, d’un seul, dès qu’elles recevraient l’ordre de nous équarrir, se démultiplieraient et retrouveraiet un regain d’éhergie à tirer sur nous ?

    Je n’y crois pas une seconde !
    Les Français, sont au minimum antisionistes, pour le moment... !
    Qui veut les chatouiller ?
    Égalité et Réconciliation est un vecteur majeur qui semble s’ignorer dans, cette, pour le moment, contraction populaire !
    Sans proportionnelle, voter RN n’a pas de sens, alors, pourquoi ne pas tabler sur des listes Gilets jaunes pour le prochain scrutin ?

    Nous faisons de la politique ici, et la vacuité face à nous est révélée dans toute sa splendeur, de quoi aurions-nous peur ?
    À l’heure des réseaux sociaux, l’art de la guerre ne consiste plus à conserver secrètes un bon nombre des options qui s’offrent à nous, au contraire c’est l’itératif qui vaut !
    Ouvrons les yeux, l’instauration de la loi martiale en France conjuguée au Brexit, fin de l’Europe, non ?

    Si l’Europe est bloquée, qui est mort ?
    Voilà, il faut aider le mouvement à durer avec le moins de violences possibles sur nos forces de l’ordre et faire entendre à Sarkozy et les siens, que quand les français parlent eux-mêmes, ça sollicite toute l’attention !

     

    • #2096062

      Faisons-nous de la politique ? Faut voir. Dire non haut et fort, comme le font les Ibères à chaque manif depuis des décennies, n’a jamais fait avancer les choses. La politique se nourrit de propositions, pas simplement de refus. Sinon c’est l’anarchie à l’espagnole ou la porte ouverte à un mouvement organisé et récupérateur, comme ce fut le cas des révolutions française, russe et américaine.

      Pouvons-nous faire de la politique ? Les GJ ayant des revendications distinctes, seule une représentation collégiale serait envisageable. Or puisque le régime républicain actuel est présidentiel de type SARL, il faudrait soit passer à une 6ème république avec un changement constitutionnel reflêtant cette nouvelle réalité (conseil des anciens, représentation tournante, etc), soit remplacer les députés actuels par de véritables représentants du peuple et non de leur parti politique.

      A ce propos, quelqu’un aurait-il aperçu son député dans les manifs ? Je plaisante.

      Mais il faut garder à l’esprit que les règles du jeu politique sont décidées par nos élites. Donc à part une bonne révolution non-violente à la Gandhi, les avenues politiques existantes me semblent bien obstruées.


  • #2094746

    Un syndicat de Police solidaire du combat des gilets jaunes :
    https://francais.rt.com/france/5631...

    Concernant les gilets jaunes, j’ai depuis le début trouvé étrange que ce soient les médias qui organisent le buzz sur ce mouvement. Est-ce voulu par Macron pour qu’une liste "gilets jaunes" viennent pomper les voix de RN à l’élection européenne ou est-ce voulu par le pouvoir profond pour se débarrasser de Macron qui ne répond pas/plus à leurs attentes ? Je ne sais pas.

    En tout cas, le mouvement agrège de nombreux mécontents sincères qui en ont ras le bol de payer à la place des nantis et des clientèles électorales du Système. En France, le salaire médian est à 1800 Euros net/mois, il y a donc 50% des gens qui gagnent moins...

     

    • #2095077
      le 06/12/2018 par jeandelalune
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      concernant cette supposée solidarité, je n’arrive pas a me faire une opinion, une annonce contredisant l’autre
      reconnaissons qu’elle est tardive, et qu’ il ne s’agit que d’un appel et non un fait,un effet d’annonce en quelque sorte

      par contre ce qui suit est factuel :

      Les CRS ont reçu l’ordre, qui ne peut venir que du gouvernement, de recourir samedi dernier à Paris à une pratique strictement interdite : le tir tendu de grenades lacrymogènes afin de blesser, parfois grièvement, les manifestants.


  • #2094756

    Je suis moins pessimiste que l’auteur de cet article car nombre de Gilets jaunes et de sympathisants de ce mouvement réclament l’instauration du référendum d’initiative citoyenne (RIC) dans la constitution de la Cinquième République. Or, si nous obtenons gain de cause, nous pourrions obtenir le passage à une Sixième République car cette proposition pourrait faire l’objet d’un RIC. Or, l’instauration d’une Sixième République implique la rédaction d’une nouvelle constitution qui sera forcément beaucoup plus démocratique que la constitution actuelle, voire complètement démocratique.

     

    • #2096073

      Tout ça découle du bon sens mais... pour ceux qui n’auraient pas écouté l’historien Henri Guillemin, la révolution de 1789 n’aura servi qu’à transférer le pouvoir de la noblesse et du clergé vers la haute bourgeoisie. J’ajouterai que la noblesse est depuis venue grossir les rangs de cette dernière.

      On peut toujours rêver mais je doute fort qu’ils lâchent le morceau. Y’en a qui ont essayé en 1871, ça s’est mal passé pour eux. A part la guillotine ou le putsch militaire, j’vois pas d’alternative viable.


  • #2094825
    le 05/12/2018 par culturovore
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Le rédacteur de l’article aurait pu même aller plus loin dans sa juste analyse :
    en cas de basculement des corps constitués police, gendarmerie, il ne lui reste que 2 choix : faire appel à l’armée ou à l’OTAN. Sachant que l’armée ne bougera pas le petit doigt contre le peuple français sera fait donc appel à des forces étrangères de l’OTAN.

    C’est d’ailleurs l’objectif de l’état profond pour mettre en place son Nouvel Ordre Mondial ’un gouvernement ploutocratique : créer le chaos généralisé pour que le peuple lui-même fasse appel à l’OTAN pour rétablir l’ordre. L’UE est l’expression européenne de l’état profond et l’OTAN son armée. Le fascisme est en route.


  • #2094933

    En ce qui me concerne je ne crois pas à une volonté réelle des GJ pour une révolution. Ils en ont juste marre d’être surtaxés. Maintenant effectivement des vrais revolutionaires sous pilotage tentent d’orienter le mouvement (6eme republique, referendum, etc). Pas sur que cela va fonctionner. Tout va dependre de la mobilisation du 8 December et estce que les casseurs seront au RDV ? Si Paris est en feu partout le gouvernement sautera. Si ya des morts au minimum Castaner saute de son poste...Si il y a des morts dans les policiers Macron saute et on aura de nouvelles elections. Vous avez remarqué que le President du Senat est totalement silencieux car le cas echeant c’est lui qui fera la transition jusquaux elections. Et la au 2nd tour on aura le FN et ?????
    Coup de Poker immense....


  • #2094965
    le 06/12/2018 par jeanpierrrrr
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Quelles sont les examples dans l’Histoire (en France) où les corps constitués se sont retournés contre le pouvoir ? (A part l’exemple cité par Alain ici).

    Jean-Pierre


  • #2094976

    Sans remettre en question la légitimité des GJ : Macron a t-il reçu des consignes de nous mener jusqu’à « La Révolution en Marche » et le « penser Printemps (français ?) » avec la complicité des médias ?
    - Depuis le début de son mandat ses affronts sont devenus légion.
    - Certains reportages mainstream flatteraient presque le mouvement des GJ qui trop rapidement s’amplifie à l’Europe.
    - On entend aussi des tentatives d’ethniciser le ras le bol.
    - D’un autre côté les politiciens ne cédent rien comme s’ils voulaient cette révolution (pour légitimer l’instauration d’une dictature par l’OTAN ?).
    - Les médias continueront à montrer des brutalités policières et inversement seraient bien aise de pouvoir diffuser les images d’un policier tué.

    Dans ce foutoir certes mal maîtrisé mais toutefois instrumentalisé par les élites, les européens pourraient revendiquer un gouvernement supranational. J’ai même vu des montages où des GJ scanderaient « we want Trump ».
    Donc attention encore aux montages de scénario médiatiques, et attention aux comportements des GJ samedi. Le mieux à faire est de rester fermes mais maîtres de soi, filmer et identifier les casseurs, et par ailleurs cesser impérativement de voter quelque soit le parti. NOUS devons décider par nous-mêmes et ne laisser personne mettre le pied dans la porte.

     

    • #2095039
      le 06/12/2018 par culturovore
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      Vous posez la question "pour légitimer l’instauration d’une dictature par l’OTAN ?"

      Exact, c’est la finalité de l’état profond : créer le chaos mais seulement en France (par les choc migratoires aux USA aussi) pour justifier une intervention de l’OTAN.

      Vous parlez d’état supranational ? Il existe déjà et s’appelle l’Union Européenne et son armée est justement l’OTAN. En cas de chaos généralisé et de guerres civiles généralisées l’OTAN interviendra partout car il a des bases partout dans le monde. Et selon moi, l’état profond d’origine US utilise la Russie comme prétexte pour en implanter partout. Seulement quand il y aura partage du monde en 3 : chine, USA et Europe canada australie inde et russie, l’europe sera avec les USA l’inde et le canada et l’australie enfermée dans une dictature du Nouvel Ordre Mondial, gérée par un gouvernement fasciste et contrôlée par l’OTAN. C’est l’objectif.


    • #2095054

      Le mieux à faire est de rester fermes mais maîtres de soi, filmer et identifier les casseurs



      C’est exactement ça. Mettre le nez dans sa mouise au Pouvoir quand il continuera à prétendre que les GJ sont de violents casseurs, etc. Leur "donner" les vrais casseurs, et plus encore, demander des comptes : qui sont-ils... ? Nous pourrions être surpris...


  • #2095016
    le 06/12/2018 par Docteur Prolo
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    C’est vrai que ça ressemble à une révolution colorée... un Printemps Arabe pour les français...

    ..et à la fin de toute guerre moderne, c’est la bourgeoisie qui gagne.
    ... A moins que, la Providence Divine, sait-on jamais... ?


  • #2095329

    Non pas de général : le pouvoir est trop discrédité et illégitime ; ce serait l ’ aventure incontrôlable et le système pourrait y perdre beaucoup .Il n ’a en fait plus d ’autre choix que de gerer au jour le jour avec les recettes classiques ::concessions , dégager Macron qui est mort (préalable à tout ! ) et même lâcher de l ’oseille .


  • #2095341
    le 06/12/2018 par le corbeau
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Je veux bien croire à votre délire de guerre civile mais il faut que vous me disiez guerre civil qui contre qui ?
    Quel camp contre quel camp ?
    Et surtout qui composent tel camp ?
    Je reste convaincu que ce n’est pas une histoire de couleur de peau ou de substance de population, les Français sont beaucoup trop intelligent pour tomber dans ce piège.
    Beaucoup de personnes veulent voir la guerre civil car ils ont une vie morose et peu excitante malheureusement c’est le cas d’un grand nombre de gilets jaunes.
    Moi je ne dévie pas les colères et je ne répond pas des suites d’un traumatisme cérébral, psychologique ou émotionnel comme certains.
    Une chose est sûr on ne peut pas continuer comme ça et le verre risque de céder.


  • #2095428
    le 06/12/2018 par Manu LASSENTU
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Appelons Alliot-Marie ministre de Sarko qui avait conseillé Ben Ali pour mater une révolte. Ça c’est une idée qu’elle bonne !


  • #2095579
    le 06/12/2018 par pleinouest35
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    Résumé de manière remarquable !


  • #2095603

    Ceci n’est pas une révolte populaire, mais une guerre civile mûrement préparé par le petit coq
    Vous verrez qui en sortira vainqueurs

     

    • #2095748
      le 07/12/2018 par tatiebaba
      De la lutte des classes à la guerre civile ?

      Ou par le Maître du poulailler... Une chose est sûre des Généraux attendent en coulisse...Opération RONCE ou pas il se trame quelque chose.


  • #2095640

    Les GJ ont perdu car deux de leurs principales armes vont se retourner contre eux la semaine prochaine !
    Le fait que les GJ ont de trop multiples revendications et pas de porte-parole n°1, désigné, ou en tout cas reconnu légitime aux yeux de la masse, sont deux éléments majeurs qui ont permis de porter ce mouvement jusqu’à ce niveau.
    C’est à dire :
    La France, grande démocratie aux yeux du Monde (pour l’instant), est observée, (puis jugée une fois que la crise retombera), et son peuple est reconnu officiellement à une grande majorité, hostile à son gouvernement élu démocratiquement.
    Cela, à un niveau où le Monde entier, en tout cas dans toute la France et l’Europe, les gens, les médias, les politiques, TOUS parlent de chaos, de coup d’état, de Révolution...
    Tout le Monde a vu ces images violentes dans Paris, de chaos, d’Anarchie...
    Maintenant, (jeudi 6/12) toute personne qui a suivi les faits, les médias, les déclarations politiques (majorité comme opposition), tous savent qu’il doit y avoir une réponse, une fin à apporter à cette crise par Macron.
    Et tous ont peur pour l’acte 4.
    En tout cas, on ne peut pas nier qu’il y a un discours officiel sur tous médias, de peur, installé pour cet acte 4.

    Donc,
    que cette situation chaotique soit voulu ou non par le pouvoir profond, que le mouvement GJ soit du peuple comme il est dit, ou crée, récupéré et autre par le pouvoirs profond...
    Il faudra une fin !
    En tout cas, une sortie de crise !

    Macron n’a donc pas 50 solutions.
    La Paix ou la force !
    Pour que l’acte 4 ne tourne pas en drame national, insurrection, chaos total... comme tout le monde dit le vouloir.
    Macron peut (ou pas) le faire par la * Paix *.
    Sa démission, des révélations, peu importe...
    A vous de voir quoi, si vous pensez qu’il y a la possibilité d’annoncer, dire, une chose qui éteindra le feu.
    A défaut, Macron devra donc utiliser la solution de Force !
    Comme je l’ai dit, nous sommes une * Démocratie * et le Monde nous regarde, LE regarde.

    Toutes ces lignes pour vous dire que :
    Cette non représentation officielle des GJ, et leurs trop nombreuses revendications, vont se retourner maintenant contre eux.
    Et cela s’est joué dans les médias, dans les positions politique... cette semaine.
    La pensée de masse, à défaut cette fois, de pouvoir être retournée, a été bien préparée pour les prochains jours.
    Il suffit maintenant, que des événements dramatiques se passent samedi !

    Je m’explique :
    Sous

     

    • #2096196

      Les GJ ont perdu ? Je ne pense pas. Quelque-chose me dit que le prochain candidat à la présidentielle sera élu en fonction de sa capacité à répondre aux multiples revendications des GJ, que le mouvement se poursuive ou pas. Ça ressemblerait plutôt à s’y méprendre à une victoire déjà acquise.


    • #2096431

      Bonjour Sherlock,
      j’espère que vous avez lu la deuxième partie de mon post ?! (en dessous) avant de répondre.
      Sachez que ces premiers mots "les GJ ont perdu", sont à la suite d’un titre, non présent sur ce post. Car ce texte, à l’origine je l’ai écris pour moi, chez moi.
      Maintenant, dire si les GJ ont gagné ou perdu ?, je pense que l’on ne parle pas ici d’un match de foot, et je ne pense pas avoir eu la prétention d’affirmer l’un ou l’autre dans mon message
      Ce qui est certain par contre, c’est que ce mouvement du peuple Français est déjà une victoire en soit ! Et sera, je l’espère, une source inépuisable pour gagner de nombreuses batailles.


  • #2095641

    Sous le regard du Monde entier, dans notre démocratie le pouvoir ne peut pas se permettre de * tirer * sur son peuple.
    En tout cas pas * trop facilement *.
    Et jusque-là, encore moins contre un peuple reconnu officiellement majoritairement hostile à son gouvernement.
    Cette semaine s’est donc joué, la question de la responsabilité !

    Dans notre démocratie, le peuple Français ne peut pas se retourner contre son gouvernement élu, sans conséquences.
    Aux yeux de Monde, la France est encore une Démocratie !
    Or, aux yeux du Monde, pour le moment, il y a eu des réponses, une taxe annulée, et une demande de * dialogue *.
    En l’état actuel donc, si le pouvoir tombe comme certains le disent, l’espèrent, ou si l’acte 4 est une journée dramatique avec des morts...
    Le Monde ne pourra pas * légitimer * cette * révolte * !
    Pour cela il n’y avait qu’une seule possibilité, (je suppose) c’était que cette semaine, avant les drames de samedi 8, les GJ * comme d’une seule voix *, sur tous les plateaux télés, ne demande qu’une seule et unique revendication !
    Mais surtout, que celle-ci soit impossible à accepter par le pouvoir profond.
    Et Macron l’aurait donc refusée.
    Ainsi, cette semaine se serait terminée médiatiquement avec un peuple Français majoritairement hostile au gouvernement et avec une seule demande (pour la paix)
    Cela dans une démocratie au bord de la révolution !
    Et là, les responsabilités de l’acte 4 auraient pu encore porter sur les épaules de Macron.

    J’ai donc très peur que samedi, des choses inexplicables ou presque arrivent.
    Dimanche sera jour de drame national, Macron prendra enfin la parole.
    Dans son discours il rappellera que le gouvernement avait reculé sur la taxe, ouvert le dialogue blablabla, prévenu les Français de la gravité de la situation, des risques de la * manifestation *, et qu’il fallait coûte que coûte sauver la démocratie, la république !
    Puis * posera * la responsabilité sur les GJ.
    Ensuite le battage médiatique prendra le relai...

    Aux yeux des Français, du Monde, le mouvement Gilet Jaune aura été trop loin.

    Quant à la suite, voyons encore la journée du vendredi et surtout maintenant Samedi 8 !

    Voilà, c’est en tout cas pour moi une explication assez rationnelle, pour faire un point sur la situation, cela sans obligatoirement partir dans des logiques * complotistes *...
    (Tout en pouvant y rattacher ces dernières) ...
    Vive la france !


  • #2096055
    le 07/12/2018 par redsniper06
    De la lutte des classes à la guerre civile ?

    L’analyse (2mn58s) d’ A.Soral a cette prodigieuse capacité d’anticiper... avec une vision toujours clairvoyante de l’avenir annonçant encore très justement les événements d’aujourd’hui !!!..
    Si nul n’est prophète en son pays... n’est pas A.S qui veut !!!


  • #2096225

    De la lutte des classes à la guerre civile ? Pourquoi ce grand écart et guerre civile contre qui d’ailleurs ?

    En prenant un peu de recul, sans donner une importance démesurée aux actes de violences car ils ne sont pas représentatifs de la majorité des GJ, le peuple français envoie un message clair à la classe politique :

    "Ne vous mêlez pas aux manifs et prenez des notes concernant nos revendications, parce que l’un de vous va bientôt être élu sur son programme".

    Le seul risque d’embrasement serait que Macron et son gouvernement fantôme se bouchassent les oreilles. Couper la branche sur laquelle ils sont assis ? Je n’y crois pas un instant. Ça sent plutôt la fin de mandat anticipée.


Commentaires suivants