Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Décès de Mike Harari, "l’éliminateur" du Mossad

L’ancien espion israélien Michael (Mike) Harari, créateur au sein du Mossad de l’unité Kidon, chargée des éliminations, est mort dimanche à l’âge de 87 ans, a annoncé la presse israélienne.

Combattant depuis son adolescence au sein des forces militaires sionistes avant la création de l’État d’Israël en 1948, Harari avait poursuivi une longue carrière dans l’armée israélienne puis du Mossad, le service des renseignements israéliens, dont il était devenu une figure mythique.

Responsable du recrutement des agents secrets, il avait dirigé le département Césarée, à la tête des opérations du Mossad, et créé l’unité Kidon, chargée d’éliminer à l’étranger les responsables d’attentats contre Israël.

Nommé à la tête de l’opération "Colère de Dieu", qui visait à tuer les responsables du meurtre de 11 sportifs israéliens lors des Jeux Olympiques de 1972 à Munich, Harari avait présenté sa démission suite à l’assassinat par ses services en 1973 en Norvège d’un serveur marocain, confondu par erreur avec le numéro deux de l’OLP, Ali Hassan Salameh, qui sera finalement tué dans l’explosion de sa voiture en 1979 au Liban sous les ordres directs de Mike Harari.

Il avait également aidé à préparer l’opération "Entebbe" de sauvetage des passagers d’un avion d’Air France détourné en 1976 en Ouganda, sous les ordres d’Yitzhak Hofi, le chef du Mossad, décédé la semaine dernière.

Après avoir pris sa retraite des renseignements israéliens, Mike Harari a été impliqué dans des relations avec le dictateur panaméen Manuel Noriega avant que ce dernier soit renversé par les Américains en 1989. n, évoquant "son courage et sa créativité".

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " On a demandé à Hollande qu’il rende un hommage solennel à notre grand Humaniste dans la cour des Invalides, mais il y aurait du tirage du coté de la gradaille ; Samuel avait raison de dire qu’il fallait épurer l’armée de ses éléments indésirables ".


  • #974485
    le 22/09/2014 par Franck Organique
    Décès de Mike Harari, "l’éliminateur" du Mossad

    Nous sommes quand même en train de parler d’un type "chargé des éliminations". Tout va bien..

     

  • #974529

    Y’a des nouvelles comme ça, qui me donnent envie de reprendre deux fois du gratin...


  • #974539

    Mickey l’humaniste charismatique n’est plus ......sniff !!!......Satan occupe toi s’en donc ......après tout... c’est ta m.... !!!...


  • Toujours les meilleurs qui partent c trop triste..tu vas nous manquer "luke la main froide".


  • #974582

    Qu’au Paradis il fasse partie des Mille Vierges destinés au membre de la Fine Equipe qui demande de la variété, là, dans le sketch de Dieudonné.


  • #974599

    Il doit payer maintenant et regretter amèrement ses choix brûle bien fdp
    Je savais pas que c’était lui qui avais tué le frère de chico des gypsyking


  • #974613
    le 22/09/2014 par Veritas Liberabit Vos
    Décès de Mike Harari, "l’éliminateur" du Mossad

    Opération Entebbe, durant laquelle le commandant de l’unité, qui se nomme le Sayeret Matkal, le frère de Benjamin Netanyahou, Yonatan Netanyahou est mort en action. Ce dernier, a aussi participé à l’opération du nom de code "Fontaine de jeunesse", faisant partie du plan général "colère de Dieu" qui s’étendait sur plusieurs années. Selon ce plan, ont été assassinés un à un, sauvagement, avec une cruauté, une ingéniosité et une préméditation invraisemblable, sur ordre du premier ministre de l’état d’Israël, Golda Meir, tous les "membres" et "organisateurs" de septembre noir, prétendus ou responsables de l’attentat contre les athlètes des jeux olympiques de Munich en 1972, dont le bilan était de 11 morts israéliens.
    Cette décision arbitraire, hors tout cadre légal et règles de droit international, a été reprise et entérinée par tous les successeurs de Golda Meir à la tête de l’état hébreux (Y. Rabin, M. Begin, Y. Shamir, S. Peres).
    Le dernier sur la "liste de Golda Meir" à être liquidé était Atef Bseisso en 1992, en plein coeur de Paris.

    À l’heure actuelle, les assassinats ciblés continuent, comme le montre le meurtre de Mahmoud Al-Mabhouh, filmé en direct en 2010, par les caméras d’un hôtel à Dubaï

    C’est le général Aharon Yariv, conseiller en contre-terrorisme de G. Meir, coordinateur de la "colère de Dieu", plusieurs fois ministre, qui par "méprise" révèle le secret en 1993 lors d’une émission de télévison. Il disparaît peu après et "souffrira les derniers mois de sa vie de pertes de mémoire et d’états de semi-conscience".
    Le journaliste Uri Dan révèle ces faits, dans son livre "opération vengeance", publié en français en 1996, il essaye d’y faire passer tous ces crimes pour des actes moraux d’une démocratie responsable.

    Mike Harari donc, cet assassin notoire et organisateur d’une secte d’assassins, le Kidon, et Yitzhak Hofi, dans l’Unique et Grande justice immanente sont morts. Ils n’auront aucun avocat devant le tribunal de Yaweh qui les accuse du meurtre de leurs frères.

    Ils font partie des nombreux amis intimes de la famille et de Netanyahou, qui a du sang sur les mains, à profusion.

    Opération Vengeance Uri Dan, Ed. Presses de la cité 1996, ISBN 2-258-04144-9

    http://en.wikipedia.org/wiki/Yonata...
    http://en.wikipedia.org/wiki/Aharon...
    http://www.slate.fr/story/17597/-mo...


  • Nous y passerons tous tôt ou tard !
    Que le Seigneur soit loué !