Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Publication d’Interdit de rire, le livre des avocats de Dieudonné

Près de 200 000 euros. C’est l’« incroyable et somptueux cadeau fiscal » dont Dieudonné a bénéficié de l’administration française alors même qu’au sein du gouvernement on l’accusait d’être un fraudeur. C’est ce qu’affirment les avocats de l’humoriste dans un livre qui sort aujourd’hui et qui est publié par une maison d’édition suisse.

Maître David De Stefano et Maître Sanjay Mirabeau, respectivement avocat fiscaliste et avocat pénaliste au barreau de Paris, peuvent un peu être considérés comme « les avocats du diable » en France. Tous deux assurent en effet la défense d’un client qui ne laisse pas indifférent : l’humoriste Dieudonné M’bala M’bala. Un artiste qualifié presque systématiquement de « controversé » qui comptabilise plus d’une demi-douzaine condamnations définitives à son casier judiciaire.

« Chasse à l’homme » et « haine ministérielle »

Au premier trimestre 2014, Dieudonné a un peu donné l’impression d’être devenu la principale préoccupation du gouvernement français. Son spectacle « Le Mur » a été interdit et David De Stefano et Sanjay Mirabeau n’ont pas chômé pour le défendre. Un labeur et des heures aux côtés de l’humoriste qui leur ont inspiré un livre : « Interdit de rire. L’affaire Dieudonné par ses avocats ». Celui-ci sort officiellement ce lundi 22 septembre. L’ouvrage de quelque 150 pages est publié par une maison d’édition indépendante suisse (les Editions Xenia). Tiré « à plusieurs milliers d’exemplaires », il a figuré toute la semaine avant sa parution en 2e place des ventes sur le site Amazon en France… avant que le libraire en ligne arrive en rupture de stock !

« Interdit de rire » est, selon ses auteurs, « un récit circonstancié des persécutions » dont Dieudonné et son entourage ont récemment fait l’objet. L’ouvrage veut dénoncer de manière argumentée la véritable « chasse à l’homme » et la « haine ministérielle », menée en premier lieu par Manuel Valls (alors ministre de l’Intérieur), dont Dieudonné aurait été la victime. Le livre est aussi vendu comme un « réquisitoire qui fera date contre un pouvoir en proie à l’incohérence et à la dérive autoritaire ».

La vraie signification d’une « quenelle »

« Interdit de rire » propose notamment un chapitre et un historique du fameux geste de « la quenelle ». Pour ses avocats : « la vérité est que la quenelle est un geste humoristique inventé par Dieudonné et qui correspond tout simplement à un bras d’honneur détendu signifiant : je vous ai bien eu ou vous m’avez bien eu, dans un esprit farce ». Les autres interprétations sont mensongères, selon les magistrats-auteurs.

Le livre expose encore en détails les raisons et relate les coulisses judiciaires de l’interdiction du spectacle « Le Mur », une première en France. Les auteurs évoquent aussi la nature du rire, la fonction du comique dans une société, notamment en France. Se demandant notamment : « Y aurait-il, d’un côté, des personnes dont il est interdit de se moquer et de l’autre, celles dont il est permis de rire ? »

2 millions d’euros d’impôts versés par Dieudonné

Surtout, ce livre révèle qu’un « incroyable et somptueux cadeau fiscal » a été offert à Dieudonné « par le ministre du Budget Jérôme Cahuzac ». Dans un des chapitres, Maître David De Stefano et Maître Sanjay Mirabeau assurent que Dieudonné, accusé de ne payer ni ses impôts ni ses amendes et même d’organiser son insolvabilité, est d’un point de vue fiscal « un patriote de l’impôt » dont la situation fiscale est en règle.

Documents à l’appui, les avocats expliquent que Dieudonné a versé au Trésor Public français plus de 2 millions d’euros, une somme « qui correspond aux impositions dont l’humoriste s’est acquitté ces dix-sept dernières années, de 1997 à 2013 ». Les défenseurs de l’artiste soulignent que « Dieudonné paie ses impôts en France. Contrairement à de nombreuses célébrités françaises issues des milieux de la chanson, du cinéma et du théâtre, Dieudonné n’a pas, pour des raisons fiscales, quitté son pays, la France. C’est un patriote de l’impôt ».

Surtout, ses avocats expliquent que Dieudonné a bénéficié d’une remise fiscale d’environ 200 000 euros (la somme précise donnée est de 197 103,88 euros) accordée par Jérôme Cahuzac, le 1er février 2013. « L’État a fait un cadeau de 200 000 euros à Dieudonné alors même qu’il le soupçonnait d’être un fraudeur, d’une part, et que l’humoriste ne lui avait toujours pas réglé ses amendes d’un montant de 65 000 euros, d’autre part », notent ses avocats.

Des dysfonctionnements dans l’action du Gouvernement ?

Et ceux-ci de s’interroger dans leur livre : « Comment une telle situation a-t-elle pu se produire ? Pourquoi le gouvernement français a-t-il accusé en fanfare Dieudonné d’être un fraudeur, après lui avoir accordé en sourdine un cadeau fiscal de presque 200’000 euros ? »

Allant encore plus loin, Maître David De Stefano et Maître Sanjay Mirabeau écrivent souhaiter « la création d’une commission d’enquête parlementaire afin de connaître le fonctionnement et de déterminer les éventuels dysfonctionnements dans l’action du Gouvernement et des services de l’État, entre le 27 décembre 2013 et le 1er mai 2014, dans la gestion d’une affaire qui a conduit à la détérioration de la cohésion nationale ».

Dieudonné : « Je ne me sens guidé par aucune haine »

« Interdit de rire » est préfacé par Dieudonné. L’artiste, qui saura mardi 23 septembre s’il est expulsé du théâtre parisien de la Main d’Or, comme le demandent à la justice les propriétaires de cette salle où il se produit depuis 15 ans, y défend le droit à la liberté d’expression et à celui d’exercer son métier d’humoriste.

Extrait : « Insolent, provocateur et même indigne, ce sont des qualificatifs que je veux bien entendre mais lorsqu’on m’accuse d’antisémitisme, d’incitation à la haine ou je ne sais quel renouveau nazi, je ne peux que compatir aux souffrances psychologiques de mes accusateurs ».

Il poursuit : « Je vous dirais que malgré la puissance de la rumeur, sachez que je ne me sens guidé par aucune haine, je n’ai aucun projet d’extermination en tête, pour les temps qui viennent. Au contraire, j’ai envie de dire aux gens que je les aime et par-dessus tout, que j’aime les voir rire. Ce sont pour moi des instants de grâce et de communion ».

Et de conclure : « Si j’ai heurté, choqué ou indigné quiconque, je m’en excuse sincèrement. Mais je vous préviens que je recommencerai, et de plus belle, car c’est mon droit et ma liberté. Libre à vous de ne pas m’écouter. »

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Disponible au Furet du Nord de Villeneuve d’ascq. Je l’ai commandé ce matin et pars le chercher dès ce midi.
    Pour ceux que ça intéresse

     

  • Tous ceux qui l’ont accusé de fraudeur ne peuvent-ils pas être poursuivi pour atteinte à l’honneur er à la probité d’un citoyen qui règle ses impôts en France.

    Valls en tête.

    Ou pour incitation à la haine d’une personne honnête.

     

    • Dieudonné ne peut pas s’éparpiller dans de multiples procédures qui ont un coût financier et demandent du temps, contrairement aux associations et officines communautaires constituées en grande majorité d’avocats.
      Dieudonné, Alain Soral et tous ceux qui incarnent la résistance sont en permanence insultés, diabolisés, diffamés. Quant aux journaux et journalopes, autant la justice va être pointilleuse pour défendre une pétasse de cinéma contre le torchon qui a divulgué la photo de son dernier copain, autant elle relaxera tous ceux qui ont publiés ou prononcés des propos hautement diffamatoires sur les dissidents. La justice est politique, comme la police et tous les services régaliens de l’état entre les mains des escrocs et misérables qui nous dominent.


    • @ 4tt4li
      Franchement, je vois mal la justice enterrer une plainte de ce genre et puis si elle n’aboutit pas l’important est que les écrits restent pour plus tard


  • Pour quel motif la remise fiscale ? trop perçu, ou déduction quelconque ? le détail serait intéressant à connaître.

     

  • J’attends mon colis avec impatience !!!


  • Pour la quenelle, je me souvient dune année de secret story avec Capucine et deux autre lyonnais. Ceux ci glissaient des quenelles sur tf1 en prime time a n en plus finir sans que la classe politique s en emeuvent ! Je n y vois aucune difference, serai se ca le 2 poids 2 mesures ?


  • À lire de toute urgence évidemment ! Ses détracteurs eux-mêmes ne s’en priveront pas, j’en suis sûr (mais ne le diront pas souvent ouvertement).


  • Dieudonné est un missile à tête chercheuse qui explose tout sur son passage mais reste quand même intact ! :)
    "Interdit de rire" le manuel qui va en faire "vallser" plus d’un... ;)
    J’espère que la Dieudosphère va fonctionner de nouveau demain car elle est en maintenance et j’ai hâte de commander ce livre exceptionnel !
    https://www.youtube.com/watch?v=8j7...

     

  • Qu’est-ce que ça veut dire un cadeau fiscal ? Que peut motiver un cadeau fiscal ? Du trafic d’influence, de la corruption , du chantage ? Il faut peser les mots. Si Dieudonné a eu une remise de pénalités ou un dégrèvement d’impôt à la suite de l’étude de son dossier par l’administration fiscale, ce n’est pas un cadeau fiscal mais le résultat d’une procédure contentieuse ou gracieuse et l’on a rien à redire. Si c’est un cadeau fiscal alors on a un gros problème et il faut que le Ministre du Budget et Dieudonné s’expliquent. on vous en fait des cadeaux fiscaux ? à moi jamais.


  • Et Valls , Premier Ministre, se rend à la synagogue de la rue de la Victoire pour clamer , kippa sur la tête , que les Français sont antisémites. Quelle honte ! Si Valls veut se convertir au Judaisme qu’il étudié la Torah et qu’il se taise. Si Valls avait vécu en 1492 je l’aurais bien vu aux côtés d’Isabelle la Catholique et de l’Inquisition faire la chasse aux Juifs d’Espagne....Celui qui plantait avant un olivier en soutien au peuple Palestinien ( v. le livre d’Emmanuel Ratier) a des convictions....à géométrie très variable selon ses petits intérêts... N’est ce pas Valls qui était aux garden Parties de Sarkozy en 2007 et 2008 ( avec DSK) et qui est très pote de Copé ?

     

    • Oui, surtout si le Premier Ministre, Manuel VALLS, maintient dans son gouvernement un ministre de l’intérieur qui couvre un chef de la police "pro-nazi", et si Manuel VALLS soutient la décision de Bernard CAZENEUVE de radier la syndicaliste qui osé le dénoncer, le chef d’extrème-droite.
      "Normal", le "pro-hitlérien" veut prendre du grade sous un gouvernement de gauche, grade refusé par l’ex-gouvernement de droite, trop républicain sans doute.


  • Pourquoi ne pas avoir annoncé sa "ristourne" fiscal au moment ou les gens lui tombaient dessus en le traitant de fraudeur ? Si je dis pas de bêtise, c’est là ou il avait le plus d’attention de la part du publique (5 M de vues sur ces vidéos liées au spectacle "le mur")

    Et sinon, en quoi cette déclaration met fin à la carrière de valls ?


  • Dommage qu’il ne soit pas vendu par KK mais bon j’irai quand même le chercher là où il se trouve...
    Merci E&R pour l’info.

     

  • On ose dire que Dieudo est politisé, mais on oublie de dire que Guy Bedos, le grand-papa de tous les humoristes de m... actuels, a passé une partie de sa carrière à ridiculiser Le Pen et les électeurs "franchouillards" du FN .


  • Exelent article .j ai hâte de recevoir et de lire le livre qui démontrera la bêtise et l ignorance du système qui est tout sauf démocratique....


  • Etant radiée des cadres de la police nationale parce que syndicaliste, et ayant donc retrouvé toute liberté de pouvoir m’exprimer, je serais curieuse de connaître la suite donnée à l’affaire DIEUDONNE par le ministre de l’intérieur.
    En effet, que le ministère de l’intérieur censure un humoriste parce qu’il est raciste et maintienne en exercice un chef de service dans la police nationale, lui aussi raciste, pire, pro-hitlérien, voilà qui nous annonce un hiver chaud, très chaud.
    Ce chef de service "raciste" avait déjà été dénoncé par l’ex-CNDS ( ex-Commission Nationale de la Déontologie pour la Sécurité) , des associations de défense des droits des étrangers et même la presse africaine. Pour un peu, on lui envierait presqu’une telle notoriété, bientôt à l’égale de celle dudit "raciste" DIEUDONNE.
    Mais voilà, il y a une différence, et non des moindres. DIEUDONNE a été "censuré" parce qu’il est raciste, tandis que ce chef de service m’a "cassée", parce qu’il est... trois petits points, raciste, oui, mais surtout Vénérable Maître, franc-maçon notoire, présentant à tout contrôle d’identité son passeport au Paradis des Frangins, et pouvant transformer la vie des profanes en enfer, sans être du tout inquiété par Dieu le père.
    Je fais bref :
    Je me tiens à la disposition de l’avocat de DIEUDONNE pour un témoignage, ou plutôt un contre-témoignage sur la censure dans la police nationale, censure visant non pas à expulser des humoristes racistes, mais à maintenir sur leurs postes des "chefs de sévice" racistes et pro-nazis :
    - "Heil Hitler !"
    Ascenseur, censeur et demi !
    Quelle va être la position de Manuel VALLS ?
    Le Premier Ministre va-t-il censurer son "Sinistre de l’Inté-rien" ?
    Ou bien Manuel VALLS va-t-il présenter des excuses à DIEUDONNE, le raciste, puisqu’il est "normal" de maintenir sur son poste un chef de service raciste au ministère de l’intérieur et de révoquer professionnellement la syndicaliste qui dénonce le racisme dans la police nationale.
    - "Pas facile" comme le dit si bien le président des Français, François le Hollandais.
    Si DIEUDONNE le bien-nommé, veut écrire une série de sketchs à quatre mains contre les "frères Jacques", les "non-nommés", je suis "partante" dans tous les sens du "mot-dit", partante du Paradis des Frangins, l’envers du décor et leur enfer, pour les profanes.
    A chacun son théâtre !

     

  • L’ai commandé via Amazon, Mais devrions certes tous signer pour le projet ANANASSURANCE
    qu’eu fais-je, Alors citoyens-dissidents à quand nous voir co-créers la 1ère et plus puissante entité morale à but d’Entraidances et Lutte anti-mafia ??? ;
    Ferions d’énorme économie et revivrons enfin plus quiétudement nôtres devenir socio-pécuniers
    est serions fort physiquement que juridiquement, Alors là, Nos adversaires auraient dus mal à nous faire chier via ces pseudos procédures farce et attrape pendant qu’ils continuent de niqué la Nation impunément sans rendre viable escomptable


  • Je sens que je vais bientôt faire un tour chez Facta...


  • Livre reçu hier , lu et franchement il est passionnant et surtout très bien argumentée !

    Et comme dirait l’autre , il y a du lourd dedans !


  • Superbe livre beaucoup de questions et j’attend avec impatience les réponses surtout celles de notre tout puissant être de lumière son altesse maître valls


Afficher les commentaires suivants