Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Défense : l’Azerbaïdjan en passe de signer un nouvel accord avec la Russie

L’Azerbaïdjan serait en passe de acheter des avions militaires de pointe à la Russie en plus des milliards de dollars d’armes de fabrication russe acquises ces dernières années.

L’agence de presse azerbaïdjanaise APA a rapporté mardi que Moscou a accepté de fournir un nombre indéterminé de Yak-130 et de jets d’attaque légers à Bakou. "Nous pensons que l’Azerbaïdjan, dans un proche avenir, sera parmi les pays qui utiliseront les avions Yak-130", a déclaré un porte-parole de leur fabricant d’État, Irkut.

Selon APA, les pilotes militaires azerbaïdjanais ont commencé à apprendre à voler à bord de Yak-130 et se familiarisent avec leurs caractéristiques depuis l’année dernière.

Le Yak-130 a été conçu au début des années 1990 et est entré en service dans l’armée de l’air russe en 2009. Principalement conçu comme un avion d’entraînement avancé, il est équipé de canon, missiles et bombes permettant de mener à bien des missions de reconnaissance et d’attaque.

La vente déclarée des Yak-130 fait suite à une série de contrats de défense à grande échelle signés entre la Russie et l’Azerbaïdjan. Les responsables russes et azerbaïdjanaises ont estimé le volume total de ces contrats signés depuis 2010 à près de 4 milliards de dollars.

Le gouvernement arménien, fortement tributaire de l’aide militaire russe, a jusqu’à présent pris soin de ne pas critiquer ouvertement les livraisons d’armes russes à Bakou. Pourtant, le président Serge Sarkissian a exprimé son inquiétude plus tôt ce mois-ci. "C’est un sujet très douloureux et notre peuple est inquiet", a-t-il déclaré.

Le ministère arménien de la Défense a refusé hier de commenter cette livraison prévue.

Pour sa part, Davit Babayan, porte-parole du président Bako Sahakian, a fait valoir que ces ventes n’étaient pas importantes.

Babayan a également rejeté les préoccupations croissantes d’Erevan sur la coopération militaire qui se développe entre la Russie et l’Azerbaïdjan.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.