Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

#DeleteFacebook, le mouvement qui pousse à quitter le réseau social de Zuckerberg

Après le scandale Facebook/Cambridge Analytica, Julian Assange a jugé imprudent de confier ses données à un « mégalomaniaque » qui considère comme des « cons débiles » ses usagers. Elon Musk a lui supprimé les pages Facebook de Tesla et Space X.

 

Les retombées du scandale Facebook autour de l’utilisation des données des utilisateurs du réseau social par la firme britannique Cambridge Analytica n’en finissent pas. Né de la grogne des utilisateurs, le mouvement #DeleteFacebook a deux nouveaux adeptes, et pas des moindre : Julian Assange et Elon Musk.

Le premier, fondateur de Wikileaks, a apporté son soutien à cette campagne dirigée contre Facebook via un message sur son compte Twitter. « J’ai effacé mon compte Facebook. En fait je n’en ai jamais eu », a écrit le lanceur d’alerte, rappelant la position du « mégalomaniaque » patron de Facebook sur la gestion des données des utilisateurs lors genèse du réseau social, quand celui-ci n’était encore cantonné qu’au campus d’Harvard.

 

 

Dans un échange de courriels avec un ami dont il a reconnu la véracité, Mark Zuckerberg s’était en effet vanté de posséder toutes les informations sur les étudiants d’Harvard, les qualifiant de « cons débiles » parce qu’ils lui faisaient confiance.

Dans le sillage de ce mouvement, une autre personnalité a pris ses distances avec le réseau social. Le fantasque entrepreneur Elon Musk a ainsi supprimé sa page personnelle de Facebook ainsi que celles de ses entreprises SpaceX et Tesla.

Cette action a été entreprise après la publication d’un message du fondateur de WhatsApp – une application rachetée pour plus de 15 milliards d’euros par... Facebook – qui avait, dans un message désormais célèbre, appelé le 21 mars à quitter le réseau social : « Il est temps. »

 

Vers la fin de Facebook, voir sur E&R :

Oligarchie, surveillance et contrôle,
à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1930417
    le 27/03/2018 par Sous l’Occupation maçonnico-talmudo-sioniste bref La République (...)
    #DeleteFacebook, le mouvement qui pousse à quitter le réseau social de (...)

    Faites pas chier Zuckerberg... il a souffert... Maintenant il se fait un peu de fric, bon... N’est-ce pas là bien mérité ? :)
    Et comment feriez-vous sans Facebook ? La vie n’aurait plus aucune saveur ! :)


  • Si l’on quitte facebook, peut on rester sur VK ? sont-ils rattachés concernant les infos ?

     

  • Il est difficile de croire que Zuckerberg ait construit ce réseau tout seul. Il y a évidemment une ou plusieurs agences US derrière. Le but était, sans aucun doute, la collecte de données pour une utilisation dans le BIG DATA.

     

  • C’est marrant de boycotter FB via Twitter , Instagram et toute la même daube ;)

     

    • Tout à fait, c’est l’hydre à mille têtes.


    • Ni fesses de bouc twitter et cie.
      Quel intérêt ?!


    • Pas du tout d’accord pour Twitter.

      La philosophie, dans le rapport à l’autre et au groupe, y est complètement l’inverse.
      Twitter dérange car un militant politique peut y faire d’énormes dégats informationnels, ce qui n’est pas le cas sur FB.

      Après, pour le recueil des données, c’est évidemment pareil, quoiqu’il existe désormais des alternatives libres de censure qui ne recueillent pas ces datas (malheureusement trop peu fréquentées, mais ça progressera).

      Twitter ne sert pas à grand chose pour les particuliers (sauf ceux qui souhaitent se faire connaître en tant que professionnels),mais c’est en revanche très utile pour les organisations, publiques et privées, à but lucratif ou non.
      Les informations recueillies par twitter ont peu d’intéret pour la mjorité des annonceurs tant qu’on n’utilise pas son smartphone pour y accéder (le smartphone, c’est le vrai danger).


  • #DeleteFacebook après l’avoir bien fourni pendant une décennie, revient à chouiner avec dix ans de retard.
    Va falloir assumer son passé, comme au tout début de Facebook ou tout le monde se sentait libres d’écrire sa pensée, posté sa photo de soirée déchirée à la gnôle...avec son vrai nom et prénom.

    Ensuite il a fallu faire deux comptes :

    - Un compte public avec les gens lambdas avec qui on chouillent le week...
    - Un compte privé pour les collègues de travail et la famille...

    Ensuite sur les deux comptes à qui l’ont donné la possibilité d’être visible par les amis et les amis des amis pour être bien dans le réseau social, on a commencé à limiter la vue des albums ou publications...

    Maintenant dans l’ère de la poubelle de la haine sous pseudos, ça veut se #Delete ?

    Mais délectons nous plutôt de ces romans passés, écrits, fichés et attendons qu’ils tombent dans les mains du créateur du rêve de la dictature ultime.
    Attendons notre code barre officiel...( pas de Fake News ici stp !)

    Mettons nous une bonne fois pour toute en tête :
    Facebook un jour, Facebook toujours.

    Et puis si on doit finir dans des cases concentrationnaires, basées sur des pourcentages d’affinités et de personnalités...amusons nous avec l’algorithme avant de mourir !

    Exemple :

    Dictature :

    "Monsieur en 2008, vous avez osé dire des contrepèterie. Vous êtes fichu !"

    Lambda :

    "No problemo mec ! je suis fichu ! (et non fiché S) aucune Techouva sur mon passif Facebook, c’est mon roman ! c’est ma bataille !"

    ps : Zut ! ça se trouve je suis hors-sujet, mon commentaire ne passera pas.


  • Le "dicton" du père Francky :
    "Plus haut tu seras, plus dur sera la chute..."

    Surtout avec internet et des boites comme Facebook qui peut se retrouver à l’etat vegetatif en quelques mois... Qd on vend du vent ...

     

  • Quand on voit le niveau d’expression même de l’échange de Zuck, on a du mal à croire qu’il est à Harvard.

    Il est vrai qu’à l’époque, pas encore maître du monde, ce n’était qu’un puceau boutonneux verrouillé sur son écran. On appelle ça un Nerd (véritable traduction : un Gland).

     

  • Ne nous y trompons pas ! Si le système tape sur les doigts de Zuckerberg, c’est surement parce que ce dernier a mal fait le boulot ( sur Trump, par exemple) et non pas parce qu’il aurait manqué à une quelconque règle morale, pris ses utilisateurs pour des " cons", manqué à la déontologie ou je ne sais quoi...

     

    • Je suis complètement d’accord avec vous. Il ne faut pas se leurrer, facebook représente énormément pour la communauté de l’ombre. Donc je suis d’avis de ce côté là, je pense que vue qu’il ne sert plus dans leur démarche de démolition du monde, je pense qu’ils lui envoient un coup entre les deux homoplates (c’était signé en même temps).
      Si non le réseau facebook aurait été protégé par les média collabos, faut pas se mentir.


  • Pendant que Facebook subi quelques revers - pas très grave non plus en regard des millions de paumés qui y restent scotchés - une autre entité est en train, en France, de mettre en place la prochaine machine monstrueusement efficace pour collecter les données de sur-consommation de chaque individu : ENGIE et ses "compteurs intelligents", Linky et Gazpar.
    L’assemblée vient de voter à point nommé une loi obligeant tout individu à accepter - de force, donc - l’installation de ces saloperies à son propre domicile. Hors mis les effets délétères prouvés sur la santé, ces collecteurs ont bien pour objectif la collecte de tous nos faits et gestes. Le PDG d’Engie a lui-même confirmé à un journaliste qui l’interrogeait sur sa politique de déploiement que son groupe comptait bien devenir l’un des plus gros collecteurs de données commerciales pour l’Europe...

    Ceux qui ne croient pas à la réalité de cet objectif de total contrôle des données sont invités à lire L’Homme nu" de Marc Dugain et Christophe Labbé, sorti récemment en Poche. Glaçant mais urgent à lire.

     

  • Perso je ne vais pas effacer grand chose !
    J’avais créé un compte "face de bouc" en 2004 mais avec un pseudo, car je n’avais pas (et n’ai jamais eu) l’intention d’exposer ma vie sur la toile. Je voulais essayer, juste pour voir à quoi cela ressemblait, vue la campagne de com qu’il y avait. C’était d’ailleurs à une époque où très peu de gens s’exposaient totalement (avec prénom et nom de famille, photo de bébés ou de son poisson rouge...).
    Aujourd’hui, ceux qui pensent encore avoir un total respect de leur vie privée en passant par les réseaux dis "sociaux" (qui n’a d’ailleurs de "social" que le nom), sous prétexte qu’ils ne la rendent pas "public" sont, de mon point de vue et en restant polis, de sacrés naïfs.


  • Ceux qui pensent que Whats’ap est plus fiable, se fourrent les doigts dans un orifice qui peut mener jusqu’aux cervicales. Un de mes potes, grand voyageur, se flatte d’utiliser Viber (réputé d’origine israélienne) dont il vante la gratuité de l’utilisation. Sauf qu’il se demande pourquoi lui et ses contacts, reçoivent des tonnes d’appels/messages publicitaires. Pauvres de vous ! (LOL)

     

  • Je n’ai pas de FB mais, j’encourage mes proches à quitter ce réseau, même pour aller sur un réseau équivalent. Je pense que si un géant comme FB subit les foudres d’un boycott au point de s’effondrer, les autres seront peut-être plus regardant sur leur éthique.
    Le boycott est la seule prérogative d’un consommateur pour faire pression sur un producteur.


  • Salut à tous,

    Bon je ne peux pas vraiment blâmer le jeune Zuckerberg, quand il qualifie les utilisateurs de son bouzin, de cons....ben oui, faut quand même reconnaître qu’il n’a pas tort....
    Perso, je n’ai jamais été sur ce truc, je ’ai pas de whatsapp, de twitter ou je ne sais quelle autre merdasse à la mode...et je n’ai même pas de smartphone !
    Comme réseau sociaux, j’ai E&R et j’aime bien aussi aller faire monter dans les tours, quelques vieilles gauchiasses pathologiques sur Agoravox, de temps en temps !
    Et ça me suffit !
    Et depuis une bécane sous linux (depuis 10 ans), avec pas mal de protection, des fois en passant par Tor, des fois non....

    Comme le disait un camarade plus haut, c’est rigolo de prêcher dorénavant de quitter fesse de bouc, en utilisant d’autres saloperies similaires comme tweeter....

    Comme je l’ai déjà écrit ici, quand toutes ces choses démoniaques sont apparues, nous étions peu nombreux à nous méfier, à comprendre vite, à essayer d’expliquer et à se prendre des volées de bois vert en retour.......l’abruti suiviste mougeonier, est toujours tellement emprunt de certitudes....

    Un autre camarade le disait aussi plus haut, et à mon avis fort justement : Le petit Montagne de sucre, avec sa sale gueule, n’a pas développé fesse de bouc tout seul !
    C’est comme Bill Gates, qui a volé des disquettes lors de stages à la fin des 70s, et qui a fait DOS en copiant CP/M !

    Tous ces "héros modernes", adulés par les foules panurgiques, ne sont que des pantins crées par le système, et donnés en pâture à la vénération des zombies, ceux qu’on voit maintenant marcher la tête baissée, les yeux rivés sur la petite machine....qui sont capables d’entrer en crise de nerf violente, si la petite machine vient à disparaître...

    Pauvre de nous...pauvre pays...pauvre monde !
    La punition va être sévère je pense. Comme le dit un de mes très grand copain catholique pieux et sincère, "le patron n’est pas content du tout" !

    Bonne journée à tous !

    Adishatz

    H/

     

    • C’est comme Bill Gates, qui a volé des disquettes lors de stages à la fin des 70s, et qui a fait DOS en copiant CP/M
      S’il suffisait de chouraver 3 disquettes pour monter un système d’exploitation... encore faut-il savoir lire ces disquettes et bricoler derrière (euphémisme). La moralité et l’intelligence sont deux choses différentes.
      Bill Gates est brillant, Steve Jobs aussi, Zuckerberg assez moins. Après les gens sont libres de leur faire confiance ou pas.


    • pas d’accord avec vous, il faut des compétences pour pouvoir recréer un système d’exploitation et ce n’est pas qu’en copiant des données, pour être ingé en informatique depuis plus de 10 ans je suis bien placé pour le savoir.
      Côté facebook j’en ai un en toutes connaissances de causes, tout dépend ce que vous mettez dedans. Et autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas facebook qui me fait peur depuis des années vous pouvez en être certain, mais ce sont bien plus les applications mobile et sur le travail que l’on fait sur les données des autorisations par défaut.

      Boycotter facebook ça serait une bonne chose, amis si c’est pour que les moutons reproduisent le même schéma ailleurs, cela ne résoud pas le problème quoi qu’il en soit.


    • à Bernard Lapotre et Voxpop :
      Développer, s’il vous plait, sur bill gates que vous considérez brillant.
      Je ne suis pas informaticien mais
      1-je ne crois pas ce qu’on me dit sur bg. Et vous ? Peut-être avez vous des sources autres que les médias ou les gens payés par bill gates.
      2-Le langage informatique est dépendant de l’automatisme électrique prédéfini dans les composants pour établir une correspondance entre l’appui d’un bouton et l’exécution de tâches (exemple "simple" : la calculatrice). Les génies sont ceux qui ont fait les composants et les ont reliés entre eux et non pas l’utilisateur du langage. Il y a sûrement des subtilités dans les langages, dans la création d’interface utilisateur mais l’écriture pure d’un code est subordonnée à l’organisation électrique de l’ordinateur.
      3-Un homme seul n’a pas le temps de faire tous les composants électroniques. Un homme seul n’a pas le temps de taper tous les codes des tâches élémentaires. Rien que ça pointe du doigt l’imposture du lonesome cowboy. Pourquoi ne connait on pas bien les noms de ceux qui ont fait les composants alors que bill gates est lui archi connu ?

      Je cherche la vérité. Corriger mes conneries éventuelles. Développer votre point de vue sur bill gates le génie qui n’a rien fait depuis que de la commercialisation. Jusqu’à preuve du contraire, bill gates est une imposture. S’il a inventé un composant clé de l’ordi qui permet l’exécution de tâches essentielles, je reconnaitrais qu’il est bon mais je n’ai jamais entendu qu’on lui attribuât un tel mérite. De ce que j’ai compris, bill gates est un agenceur, un copieur, un tripatouilleur, un usurpateur et beaucoup de gens auraient pu faire une interface utilisateur et organiser les différentes tâches (=système d’exploitation) ou même créer un langage plus pratique à partir du langage de base qui associe l’exécution d’une tâche à l’appuyage d’un bouton ou l’écriture d’un mot.


    • 1. Je n’en sais pas plus sur BG, ce ne sont que des déductions. Dans les années 70, l’informatique n’était pas du gâteau, l’état de l’art était restreint (20 ans de recul, applications militaires).
      2. Le lien entre électronique et programmation était fusionnel il y a une quarantaine d’années lorsque tout était précieux (mémoire, temps de calcul). BG n’a rien inventé, mais en tant que pionnier et passionné (programmeur à 13 ans, pour l’époque c’est plutôt pas mal), il est parvenu au montage d’un des premiers PC de l’histoire.
      3. BG n’a pas inventé l’informatique, mais on va toujours incarner une avancée par un de ses leaders, surtout s’il a la fibre commerciale, c’est comme ça.
      Après, réduire BG à un voleur de disquettes c’est assez grossier.

      Alan Turing, si ça vous fait plaisir, n’a rien vendu mais est bien le père de l’informatique.
      Mettez-vous à Linux !


    • @coyote revolte
      "Je ne suis pas informaticien mais [.....]"
      Ca c’est certain, au vu de la suite. Votre raisonnement sur l’"appuyage d’un bouton" semble indiquer que selon vous un ordi est comparable à une machine à écrire électrique, en beaucoup plus complexe et puissant. Pour votre info, il n’y a a aucune invention électronique extraordinaire dans un ordi. Les puces des ordis ne sont qu’un développement de la technologie des circuits intégrés.
      " l’écriture pure d’un code est subordonnée à l’organisation électrique de l’ordinateur."
      La preuve que non, c’est que le même code peut, sans modification, être utilisé sur des tas d’ordinateurs très différents quant à leur "organisation électrique".
      Par exemple, faites un clic droit sur cette page web que vous êtes en train de lire, vous verrez le code (un mélange d’HTML et de Javascript). Ce code est le même pour tous les lecteurs du site, quelques soient leurs ordis, tablettes, smartphones, etc.

      Bill Gates n’a rien volé. Au départ, IBM cherchait à acheter un système d’exploitation pour équiper ses futurs "IBM-PC". Bilou a racheté l’œuvre d’un inventeur isolé, le système d’exploitation QDOS, l’a bidouillé un peu pour qu’il réponde mieux au cahier des charges d’IBM, et a revendu la chose à IBM, tout en conservant pour lui le droit d’en vendre sur les machines (clones taiwanais de l’IBM-PC) qui n’étaient pas fabriquées par IBM, mais étaient néanmoins compatibles.

      Quant à CPM, leur contribution à MS-DOS se limite au fait que la femme du PDG de CPM a envoyé chier IBM lors du premier contact, et a ainsi poussé IBM à s’intéresser à un quasi inconnu, Bill Gates, faute de mieux.


    • à Bernard et JP : merci de vos réponses. Linux est dans ma ligne de mire.
      à JP : Lis Bernard. L’exemple de la calculatrice est bien parlant. Ton code suit un chemin électrique prédéfini en partie par l’électronique et le cheminement des 1 et des 0. Il y a bien le circuit de l’addition, de la multiplication et des autres tâches simples : les subtilités de calcul peuvent un peu varier mais sans ces circuits de base, pas de code (le 1+1 écrit à l’écran) ni de résultat.
      Pour le coup, je crois que c’est toi qui dis des grosses conneries : qu’il y ait différents langages et différents composants a posé des problèmes de compatibilité (tu le dis). La traduction d’un code en un autre code peut se faire par un programme de correspondance.
      L’organisation électrique des ordis a été relativement normalisée. Avant, il y avait des galères. Exemple naif : ta disquette des années 90 ne peut être lue avec les PC actuels sauf à rajouter un adaptateur. Question : tu ne fais que de l’informatique ou as tu aussi fait de l’électronique ? Pour la machine à écrire : les cartes trouées qui servaient au début de l’informatique, ça te dit quelque chose ? La carte trouée, la disquette des années 90, les problèmes de compatibilité entre langages ou des ordis qui traitaient les choses différemment du fait de leur organisation électrique différente, ça n’a jamais existé selon toi ? T’en parles pourtant.
      Faudrait qu’on fasse une calculatrice ensemble. Toi avec tes codes magiques sans circuit électrique ou indépendants de ceux-ci moi avec des fils et des interrupteurs, compteurs de bit, etc...(en miniature, ce sont des circuits intégrés). L’appuyage de bouton qui génère un 1 ou 0 qui va dans un circuit, qui suit un cheminement indiqué par les 1 et les 0 que l’appuyage a généré est la base du langage informatique (bit de calcul et bit de cheminement). Les java, html et autres langages sont très voisins, la syntaxe des mots variant mais ils reposent tous sur le if...then qui est traduit électriquement par le circuit électrique...On est d’accord ou pas ?
      Toujours étonné des gens "certain(s)" que l’autre n’a pas compris. J’ai arrêté cette pratique et j’utilise le "je crois"car j’ai fait trop d’erreurs corrigées par ceux que je croyais dans l’erreur. Es tu sûr que je ne sais pas taper des codes et que je n’ai pas lu les langages java et html, c++ etc... ? If not, then change your speech.


    • Ce que dit Bernard, c’est que l’électronique et l’informatique fusionnaient il y a 40 ans. En réalité, cette fusion c’était il y a 60 ou 70 ans, au tout début, lorsqu’on ne savait pas trop comment (ni l’intérêt de ) séparer les deux domaines. Mais ce n’est pas un modèle à suivre.
      Le code informatique contient des structures abstraites (boucles, tests, structurations de données, etc...) que l’on ne peut réduire à une accumulation de 0 et 1, et encore moins à une collection de voltages localisés en des milliards de points microscopiques.
      De la même manière que le sens d’une phrase ne peut être réduit à une accumulation de lettres (dont la signification individuelle n’est pas une fraction de la signification de la phrase).
      Il faudrait que vous acceptiez (sinon vous n’y verrez jamais clairement) que lorsque vous faites passer votre regard du niveau électronique à l’étage supérieur, informatique, vous changez d’univers. Vous passez du support matériel (le signifiant, électronique) à la structure abstraite. Ce que vous voulez absolument faire a autant de sens que de passer une Bible au mixeur, puis au spectromètre de masse, dans l’espoir d’en tirer la signification profonde.
      Un message, une abstraction, ne se réduisent pas à leur support.

      Sinon, rassurez vous, je vous ai pas pris pour un idiot (je ne serais alors pas intervenu). Vous aimez visiblement réfléchir, mais vous avez besoin de tout penser par vous-même, ce qui est bien compliqué, donc vous vous raccrochez au niveau le plus concret, le plus matériel, qui parait plus solide. Vous compensez le manque d’expérience par des raisonnements abondants. Mais là, du coup, vous êtes hors-sol (mais à la manière d’une foreuse de tunnel du métro, pas à celle d’un ballon dirigeable).
      Puisque mon pedigree vous intéresse : informatique depuis 1981, une petite dizaine de langages, électronique digitale depuis 93, et analogique depuis une dizaine d’années.
      Vous me pardonnerez de ne pas répondre comme vous l’auriez souhaité. C’est impossible. Dans la plupart de vos phrases il y a une conception erronée. Y répondre prendrait un temps exagéré.
      Concevez un programme de quelques centaines de lignes. Vous y arriverez en concentrant votre réflexion sur les structures abstraites que vous devez créer pour réussir. Vous constaterez alors que la vision électrique est sans intérêt. Mais si vous ne parvenez pas à vous en détacher, vous arriverez juste en hôpital psychiatrique, section "épuisement nerveux", avant d’avoir réussi.


  • Moi j’ai anticipé en ne m’y étant jamais inscrit !

     


    • #DeleteFacebook +Télévision +Google +Snapchat +Carrefour, Leclerc +Lidl +Tinder +Instagram +Apple +Gmail +Twitter +CGT +NPA +FO +PS +LREM +LR +MSA +CRIF +LCRA +SOSraciste +RMC +Vinci -Autoroute +ERDF +SFR +Free +Gaz de France +Veolia +Orange +Bouygues +MacDo +Burger King +Starbucks +GayPride +Quick +Ta Banque +YouPorn +La Poste +Samsung +Netflix +Numericable +YouTube +Canal+ +Yahoo ! +Ligue1 +Total +Elf +Auchan +Casino +Subway +KFC +Rap +Drogue +LGBT, SJW +Suavelos.... BREF.... Delete cette République de merde




      Rejoins E&R , Civitas, GAR (groupe d’action royaliste) , MJCF (mouvement des jeunes catholiques de France ), AF, la Résistance Catholique (FSSPX), etc....
      Soit un guerrier chevaleresque , un dissident, un résistant
      L’histoire se souviendra de toi !!


  • Aujourd’hui, ceux qui détiennent les datas (Zuckerberg) et les outils (algorithmes) de leur exploitation (Mercer, Cambridge Analytica), possèdent un immense pouvoir politique.

    La preuve en est que Zuckerberg a plusieurs fois rêvé publiquement d’être candidat à la prochaine présidentielle US. Et la nomination récente de Bolton n’est jamais que la réalisation du souhait de Mercer.

    Le fond de l’histoire est que ces nouveaux pouvoirs ont des ambitions politiques bien plus grandes que d’être juste les techniciens de la manipulation au service de l’ordre établi. Ils ont donc réussi à liguer contre eux l’ensemble du système.


  • Fake social network. #quitfacebook


  • Le plus vite, le mieux.
    Perso, je l’ai fait il y a plus de 5 ans, quand j’ai vu s’afficher la photo de mon profil Facebook sur une publicité à l’ecran de mon ordinateur.
    Facebook est l’antithese d’internet, n’a aucun respect pour vous ni pour votre vie privée. Il est urgent de s’en débarrasser.


  • Attali avait dit que les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) ou GAFAM avec Microsoft, étaient bien trop puissants et trop riches.
    Idem pour Macron et Soros à Davos.

    Il semble que deux camps se dessinent.
    Puissent-il s’anéantirent les uns les autres.

     

    • Oui, il y a un conflit de pouvoir.
      Mais :
      - Amazon roule pour l’ordre établi (propriétaire du "media de référence", le Washington Post.)
      - ni Apple, ni Microsoft ne semblent avoir plus d’ambition politique que n’importe quelle multinationale US. Peut-être parce qu’ils sont d’une génération antérieure à Facebook. Leurs empires se sont créés dans un contexte technique, avant Internet 2.0, qui ne permettait pas d’autre ambition que la domination de leur secteur économique.
      - Google est plus suspect que les précédents. Mais il est surement plus prudent que cette andouille de Zuckerberg, qui a cru qu’il pouvait, sans le payer un jour, soutenir Hillary avec Facebook, tout en faisant élire Trump en douce avec Cambridge Analytica.
      - Mercer est sans aucun doute beaucoup plus intelligent que la moyenne. Mais il est un peu autiste et très spécialisé. Il n’a probablement pas conscience de ses lacunes en matière d’analyse politique.

      En tout les cas Facebook se dirige vers la phase terminale. Un papier "Here Are the Myriad Ways Facebook Is Getting Dunked on Right Now" de gizmodo recense ce qui les attend.


    • il n’y a que la finance qui peut racheter ces jouets, il n’y a pas de conflit, il font juste monter la sauce-anti-russe avec ca puisqu’il n’y a rien d’autre, ca ne tombe pas par hasard apres la fin de l’enquete pour collusion....


  • Je participerais volontiers, mais je n’ai jamais été sur cette merde... Et je dois dire que j’en suis assez fier.


  • Justice Immanente ou juste retour de bâton de la vile suppression gratuite des comptes d’E&R et du Patron ?


  • Je ne suis jamais allé sur aucun "réseau social".
    Si on veut avoir des amis, il vaut mieux aller au bistrot ! ou dans sa section locale E&R...


  • Je n’ai jamais compris que l’on puisse s’inscrire et se livrer sur cette chimère d’Echelon civil !

     

    • En fait, je l’ai fait juste pendant quelques mois, en 2010 je crois, quand ce réseau était au summum de sa coolitude rayonnante et que plus personne n’envoyait des choses devenues ultra-vulgaires et extrêmement ringardes comme : des mails.

      Je voulais juste avoir des nouvelles de mes frères et soeurs (dispersés sur le territoire et au-delà).
      Inscrit sous un pseudonyme ridicule avec un mail créé spécifiquement que je n’ai plus réutilisé, je me suis aperçu du montage "usine à gaz" dans les conditions de publications et d’accès aux profils des autres - ou des autres à votre profil : fait pour embrouiller à dessein l’utilisateur.

      Mais comme j’étais déjà "libriste" (comme on dit), je me suis vite barré.

      Et je suis toujours en contact avec ma fratrie :)
      Et j’ai reçu des mails à nouveau.


  • Haha, ça s’appelle la passation de pouvoir entre mondialiste... le Musk, qui sort d’on ne sait où, qui pique odieusement un nom de famille, peut-être parce qu’il se base sur des travaux secrets de Tesla, qui croule sous les millions... ça s’appelle la peste ou le coléra... Rien de nouveau sous le soleil de Satan.

     

    • Tesla a de plus en plus de mal à se financer. Une chance sur deux que la boite coule dans un avenir pas très lointain. Musk a un talent pour innover, mais la production industrielle en grande série, c’est un métier dont ils n’ont pas l’expérience, à l’inverse de leurs concurrents principaux.

      SpaceX c’est différent, il y aura toujours une clientèle militaire pour ses plus grosses fusées.


  • Face Book, le "réseau" des narcisses sans bulbe.


  • Très franchement, je n’ai jamais compris cette mode de Facebook : je l’ai rappelé dans un post sur un autre article ; j’avais créé un compte il y a maintenant 10 ans (que le temps passe vite...) et j’y suis resté à peine un mois car je n’ai jamais compris le principe en surface (= pourquoi étaler une liste d’amis et ses opinions - aussi débiles soit-elles sur des sujets futiles au risque de choquer ses "amis", "connaissances" et "membres de ma famille"), mais j’ai vite compris après mon inscription que cet outil allait justement servir à récolter les données afin de surveiller la populace ; en cela, j’avais déjà pressenti que [ce qu’on allait appeler =] les GAFAs voulaient faire un joli Minitel 2.0, plus rapide, en concentrant les données afin de jouer sur nos émotions et en ciblant les pubs par la connaissance de nos prises de positions ; pour moi, c’était du flicage pour des sous-servers de la CIA (= on sait aujourd’hui que c’est la NSA avec un de ses joujous, Prism, qui met en lien toutes ces métadonnées). Du coup, ce profil existe toujours avec une photo de moi sortant de l’adolescence (je m’en suis rappelé car il y a trois ans, des collègues ont cru que je me foutais de leur gueule, ayant découvert ce profil sur lequel il n’y avait rien d’autre qu’une vieille photo et mon nom/prénom).

    Ce qui m’amuse beaucoup, c’est pourquoi ce mouvement de Facebook bashing intervient aujourd’hui ? Volonté d’un autre GAFA de nuire à la rentabilité financière à court/moyen terme ou bien cela va-t-il s’accompagner d’un "essoufflement" de cette mode Face de Bouc ? Est-ce que cet essoufflement a déjà commencé ?

    Le pire, c’est qu’étant programmeur, la plupart des couillons [excusez-moi le terme] qui bossent avec moi ont peur d’utiliser les apps que je développe en interne pour leur boite alors qu’ils déversent leur life sur cette merde ; de toute manière, même si vous désactivez/supprimez votre profil, cette firme possède toujours vos données car elles sont démultipliées sur tout un ensemble de serveurs dans le monde et que je ne suis pas sûr qu’un processus automatisé va se charger de faire des opérations sur tous les serveurs "miroirs" : à moins qu’une quantité critique [à définir] de gens se désinscrivent...

    Mais vu le nombre de moutons dans le monde, qui vive au travers de ce réseau, c’est pas demain la veille que cette merde va disparaître !

    Sinon, il y a Movim, installable sur son propre serveur, qui décentralise l’info ; même ce bidule, je ne m’en sers pas !


  • Dommage fess book c’est quand même utile, j’ai un compte avec pseudo et je visite des pages qui donnent des informations utiles sur des sujets interessants.


  • Le boycott de facebook n’arrêtera pas la collecte de métadonnées... Dès à présent, et ce jusqu’à ce qu’il existera encore des appareils électroniques, cette pratique ne fera que s’étendre, se préciser, se perfectionner et cela avec ou sans facebook. D’ailleurs les données présentes sur facebook ne sont rien comparé à celles que possède google. Nous sommes déjà dans un monde totalement digitalisé. Il faudra faire avec cette composante, nécessairement. Je dirais presque que le problème n’est pas là.
    Si je n’ai jamais vraiment utilisé facebook et que j’ai supprimé mon compte depuis un moment c’est juste parce que je trouve cette interaction sociale malsaine. Comme instagram qui est clairement vicieux. Mais bon même sans facebook et instagram je sais que n’importe qui avec un certain pouvoir peut savoir où je suis, où je vais, ce que je mange, ce que je fais... Bah je les attends.


Commentaires suivants