Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Facebook enregistre vos appels téléphoniques... sans vous prévenir

Alors que Facebook est dans la tourmente après l’utilisation frauduleuse des données de 50 millions d’utilisateurs, certains ont décidé de télécharger leur historique conservé par le réseau social. Une opération facile à réaliser, grâce à laquelle il est possible de récupérer l’intégralité de ses photos postées, les coordonnées de ses amis, ses messages, mais également les publicités sur lesquelles on a cliqué.

 

Plus étonnant, Facebook conserve également la trace d’appels téléphoniques (passés en dehors de l’application) et de SMS. Des éléments qui ne sont pourtant pas mentionnés sur la page du site dédié au sujet.

 

 

Sur son compte Twitter, Dylan McKay a posté une capture d’écran du document envoyé par Facebook. Dans la catégorie « Contact Info », (catégorie « Coordonnées », en français), il a constaté que l’entreprise conservait également la liste de ses appels téléphoniques et SMS, indépendamment de l’utilisation des applications Facebook et Messenger.

[...]

Des enregistrements limités aux smartphones Android

Nous avons également téléchargé notre archive Facebook, et avons, nous aussi, constaté l’enregistrement de métadonnées concernant nos appels téléphoniques et nos SMS.

[...]

 

 

Par ailleurs, aucun des membres de la rédaction utilisant un iPhone n’a vu ses appels et SMS enregistrés. Il paraît donc que cette collecte de données surprenantes est limitée aux smartphones sous Android... Pas de quoi se réjouir pour autant, parce qu’une question demeure, en définitive : pourquoi Facebook tient-il ce journal de nos communications privées ?

Lire l’article entier sur 01net.com

Oligarchie, surveillance et contrôle,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Facebook, le début de la fin ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Que je suis content de ne pas avoir de compte chez eux !!

     

    • Facebook enregistre vos appels téléphoniques... sans vous prévenir
      Bande de cons, c’est pour votre bien que FaceBook vous surveille et voilà comment vous le remerciez , en le calomniant !!
      Marc Zuckerberg un ami qui vous veut du bien



      L’évangile selon Saint-FaceBook
      Aide nous et FaceBook t’aidera



  • Pas étonnant. L’appli de Facebook sur Android demande plein d’autorisation, les gens ne font même pas gaffe à ce qu’ils installent. Fallait faire attention avant.


  • Pourquoi FB veut détenir toutes les conversations téléphoniques et tous les échanges ? La réponse est (((simple))) quand même !



  • Pas de quoi se réjouir pour autant, parce qu’une question demeure, en définitive : pourquoi Facebook tient-il ce journal de nos communications privées ?



    J’ai bien une réponse Raphael, mais je ne suis pas sûre que tu puisses la diffuser sur 01net.com...

     

    • C’est la chasse au big data, en récupérer une masse de données qui plus est "comportementales" cela donne de nombreuses opportunités tant en terme de marketing que de politique et j’en passe.
      C’est bien ça le problème cela fait depuis 2011 que cela a véritablement explosé et acquis plus d’expertise concernant l’exploitation des données massives. Si les données sont bien ranger après on peut s’amuser à lier certaines données entre elles, c’est hélas énorme et inquiétant.

      Une seul donnée peut faire des ravages, comme le numéro de téléphone, l’email on peut en créer autant qu’on veut, les numéros de tel c’est pas pareil, c’est comme une adresse.
      Après en rapport à cela il suffit de mettre en relation toutes les données ayant un rapport de près à un numéro de tel + mail => nom + prenom => amis + photo, sms, texte email etc...

      Cela peut aller très loin. On reconstitue l’arbre de vie de la personne, on sait à quoi il ressemble, ce qu’il aime, son mode de vide etc...
      Le scandale snowden sur le projet prism n’est qu’une autre façon de récolter des données massives. Prism c’est bien beau, mais lorsque des ténors comme google, facebook et x applications et filiale de x entreprises récupère (ou peuvent) récupérer autant de données... plus besoin d’un projet prism si ça peut vous rassurer.


  • Plus on accuse "fesses-ploucs" d’ignominies et plus il y a de c*ns qui ont un compte. C’est quand on voit cela qu’on se dit, qu’il ne faut espérer aucun changement de société, à fortiori aucun revirement. Quand je pense qu’il y en a encore pour rêver au... Grand Soir... Humpffff !

     

    • Je suis d’accord. Quand on calcule les efforts colossaux à faire pour un changement positif de la société et qu’on voit que la grande majorité n’est même pas capable de faire l’effort ridicule d’abandonner le smartphone, je ne vois pas comment être optimiste.


  • Qu’une chose à dire : bien fait !

    On sait tous maintenant depuis belle lurette que Facebook et Google récupèrent TOUTE les info sur notre vie privée, donc venir chouiner parce qu’une NOUVELLE affaire de ce genre éclate, c’est un peu du foutage de gueule.

    La seule réaction logique et sensée est de demander la suppression des informations et de son compte et de ne plus y retourner. "Et pour les données déjà récoltées" certains me diront ? Hé bien dès le début on savait que c’était un énorme fichage volontaire encore pire qu’EDVIGE, donc vous vous êtes foutu dans la merde tous seuls. Le mieux c’est de limiter la casse pendant que vous le pouvez encore et arrêter de les nourrir avec vos données personnelles.

    Ca n’a pas été "facile" de ne pas céder à facebook, du fait que tout le monde y étaient et donc on est mis un peu "à part" de ce truc. Mais au final, j’suis bien content d’avoir cru en mes convictions et d’être resté en dehors de toute cette merde (facebook twitter etc)


  • Pourquoi avoir fesses de bouc ??!

     

    • Parceque hélas facebook a réussi a unifier plusieurs système de communication (bien que msn était super mais si était encore là il suivrait le même chemin que facebook, d’ailleurs c’est ce que fait microsoft). Mais pas que, la majorité des individus d’un groupe socialement suit le phénomène de mode, et hélas lorsque cela est d’ordre d’utilité, cela impacte le rèste du groupe qui ne veut pas suivre le mouvement.
      Après tu peux avoir un compte facebook, le plus important est de savoir ce que tu mets dessus et comment tu l’as paramétrer pour minimiser les dégâts.
      Vue que les gens sont majoritairement assisté, j’ai rarement rencontrer des personnes avec qui discuter sur un Pigdin ou autre alternative de messenger.

      Facebook a unifié les services de type chat, message type mail et blog + portfolio. Copains d’avant n’avait qu’à se bouger plus les neurones pour réaliser cela avant.
      C’est hélas dramatique.
      Attendez de voir dans les années à venir lorsque de plus en plus d’idiot auront acheté google home Lorsque votre TV, votre maison, votre système de sécurité, votre voiture sera connecté à google, cela sera plus que du big data en terme de volumétrie de données qui circulent.
      C’est une risque énorme, et la seul solution que je vois c’est de faire peur à la masse pour qu’ils ne l’utilisent pas car cela sera bientôt une réalité.
      En terme d’anticipation de mouvement de pensées et contrôle de pays cela sera une arme plus catastrophique que du nucléaire. Car là il n’ aura pas une desctruction pour rebatir, mais des citoyens comme des robots comme si ils étaient sous hyptnoses.


  • Au sujet de la dernière phrase : "Pourquoi Facebook tient-il un journal des conversations privées ?"
    La réponse est évidente : "Pourquoi ne pas le faire si la technique le permet ?"

    C’est à dire que ce n’est même pas certain que cela ait d’ores et déjà une utilité quelconque pour facebook, cela n’est même pas sur qu’ils y aient réfléchi, mais le fait que cela pourrait avoir une utilité dans le futur ou dans certains cas précis, et bien finalement ils le font tout simplement parce qu’ils peuvent le faire et que cela ne coute rien à stocker. C’est toute la question qu’avait déjà soulevé Heidegger sur la technique.

    La réponse à cette question est donc en partie morale ou éthique, oui mais voila ce verrou moral a tendance à sauter très rapidement à cause de cette même technique. Dans le monde compétitif qu’est le notre, ne pas le faire parce que ça ne serait pas moralement juste, c’est aussi se retrouver face à la situation où un concurrent pourrait faire ce qu’on ne veut pas faire et au final vous damer le pion parce que vous n’avez pas voulu recourir à ces moyens. Comme en plus il s’agit d’un historique, cela vous pousse à vous y prendre au plus tôt et à vous poser les questions après. Tout cela est assez similaire à la dissuasion militaire, on développe une nouvelle arme destructrice et on le fait quand même sachant que l’adversaire en face n’aurait pas forcément les mêmes scrupules à ne pas la développer ...

    Chose terriblement drôle quand on voit ce que se permet facebook, dans 2 mois toutes les entreprises européennes vont être soumises à la RGPD, et vont devoir faire très attention aux données qu’elles stockent (données des clients, du personnel et autres), à priori pour l’Europe il y aura moins de largesse, faut-il y voir là encore une chasse gardée américaine ?


  • Facebook, c’est une formidable banque de données qui sont analysées pour déterminer le comportement des individus utilisateurs pour être utilisées à des fins publicitaires et commerciales mais pas que... Les autres réseaux en font tout autant... Nous sommes bien suivis....

     

  • Surtout Facebook ne te gênes pas !

    Facebook, c’est un fichier personnel de renseignements, auto-alimenté en informations par la personne visée elle-même, sous la gestion d’intérêts privés, et commercialisables à merci. En bref, "Vade retro satanas" !

    Selon la maxime issue du bon sens populaire, tout à fait pertinente en l’occurrence, "quand c’est gratuit, c’est souvent que c’est l’usager le produit".


  • J’en déduis qu’il est impossible de se lancer dans la rébellion armée ? Non !


  • Cela dépend comment l’utilisateur a verouillé les autorisations concernant les applications smartphones.
    Facebook comme messenger n’ont pas accès à mes contacts donc pas de récupération de num. Grace à des applis de sécurisations et d’autorisations on peut paramétrer finement ces paramètres, mais bon cela n’empêche pas google d’avoir accès à tout.
    On a beau alerter les personnes autour des dangers des applis smartphones, mais la majorité s’en fiche et donnent accès à tout. Des mulets.

     

  • C’est un secret de polichinelle. Ceux qui tentent le Diable en ayant un compte dans ces réseaux-là avec leur smartphone signent un pacte et le savent au fond d’eux. La phrase de Bossuet sied à merveille une fois de plus dans ce cas :

    Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes


  • Ça ne doit pas gêner beaucoup les utilisateurs de Facebook et de smartphone en général. Ils sortiront le classique "g rien n’a cahait !" pour continuer à consommer leur drogue sociale sans crainte.
    Il y a 5 ans, ça aurait été un scandale planétaire. Maintenant ce sont des faits divers mensuels, bientôt hebdomadaires. Vous savez pourquoi Facebook, Google, sucent les données de leur bétail ? Ce n’est pas juste pour les vendre, mais surtout pour rappeler à leurs utilisateurs à qui ils appartiennent et leurs faire accepter cette idée définitivement en poussant le bouchon plus loin à chaque fois. Ça marche...


  • Je suis bien content de ne pas avoir de compte facebook.


  • Bien contente de n’avoir jamais répondu à l’appel de la sirène , mon portable est basique, n’a pas fessebouc, en fait un téléphone qui me permet d’appeler, de recevoir des appels, d’envoyer des SMS ET pis c’est tout . Je suis effondrée de voir les parents qui n’osent pas refuser ces engins à leurs gosses de peur de ne plus être aimés , réponse qui m’a été faite par un proche ...


  • #1931421

    Ce gigantesque espionnage à l’échelle planétaire ne s’explique que par la traque des antisémites. Il faut balancer à la kommandantur les "ennemis du peuple" ( ceux qui s’opposent au sionisme) : les libres penseurs, les "pas Charlie", les souverainistes, les cerveaux malades, les fascistes.


  • Quand face de bouc est sorti, je me suis immédiatement fait la remarque ; oulàlà moi je ne vais pas leur donner gratuitement mes données, vive les métadonnées et leur marchandage tous azimuts. J’ai résisté à la tentation et suis content de moi.


Commentaires suivants