Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des dizaines de milliers d’Iraniens manifestent leur soutien au gouvernement

"Mort à Israël ! Mort à l’Amérique !"

Alors que Donald Trump a promis son soutien aux manifestants anti-gouvernementaux « le moment venu », des milliers d’Iraniens ont battu le pavé pour affirmer leur soutien au guide suprême de la Révolution, l’ayatollah Khamenei.

 

Le 3 janvier, des manifestations pro-gouvernementales rassemblant au total des dizaines de milliers de personnes ont eu lieu dans plusieurs villes d’Iran comme Ahvaz, Kermanshah, Bushehr, Abadan, Gorgan ou Qom, d’après le média iranien Press TV.

Les manifestants ont scandé des slogans comme « Nous offrons le sang de nos veines à notre dirigeant », ou encore « Mort à l’Amérique » et « Mort à Israël », selon les images de la télévision iranienne. Affichant des drapeaux nationaux, ils ont également arboré des pancartes dénonçant les « fauteurs de troubles ».

 

 

Ce rassemblement en faveur du gouvernement et en soutien au guide suprême de la Révolution, l’ayatollah Khamenei, a lieu alors que le chef des Gardiens de la Révolution, le général Mohammad Ali Jafari, a assuré être en mesure d’annoncer « la fin de la sédition ».

« Au cours de ce mouvement de sédition, il y a eu au maximum des rassemblements de 1 500 personnes, et le nombre des fauteurs de trouble n’a pas dépassé 15 000 personnes sur l’ensemble du pays », a-t-il précisé.

La veille, Ali Khamenei avait affirmé que les manifestations violentes contre l’austérité et le gouvernement qui secouaient le pays avaient été soutenues par les « ennemis de l’Iran » et leurs « ressources, armes, politiques et appareil sécuritaire ».

 

(Cliquer pour voir la vidéo)

 

Le président Hassan Rohani avait pour sa part accusé nommément les Saoudiens de vouloir déstabiliser le pays.

Il avait par ailleurs promis que le gouvernement redoublerait d’efforts pour améliorer la situation économique du pays, notamment frappé par des sanctions américaines depuis le renversement du shah en 1979 et l’instauration de la République islamique. Il avait reconnu le droit de la population à manifester tout en haussant le ton contre les responsables de violences, plusieurs personnes ayant perdu la vie dans les manifestations.

 

Trump promet son soutien aux manifestants « le moment venu »

Dans un tweet le 3 janvier, le président américain Donald Trump qui avait affirmé que le « temps du changement » était venu en Iran, a assuré que les manifestants iraniens bénéficieraient d’un « grand soutien de la part des États-Unis le moment venu ».

Dans une vidéo publiée sur Twitter, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a également apporté son soutien aux manifestants tout en démentant qu’Israël tente d’attiser les braises dans le pays.

« Lorsque ce régime [le gouvernement iranien] tombera enfin, et un jour il tombera, les Iraniens et les Israéliens seront à nouveau de grands amis », avait-il conclu.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1872881
    Le 3 janvier à 22:04 par Mélenchonnien de droite
    Des dizaines de milliers d’Iraniens manifestent leur soutien au (...)

    Bravo au (vrai) peuple iranien ! Puisse la Perse ne pas subir les affres de la Syrie.

     

    Répondre à ce message

  • Difficile d’éviter de penser à l’importance de la propagande de l’oligarchie mondiale,via les médias et l’industrie du cinéma, dans la mentalité des jeunes iraniens(jeunes du moyen orient en général). Le rapport de force est démesuré. Ils usent de tout les stratagèmes pour pouvoir "moderniser" la mentalité de ces jeunes. La malhonnêté des pseudo journalistes, intellectuelles qui critiques les religions , civilisations traditionnelles de volonté impériale amenant au mythes visant à dire que les religions sont la principale source des guerres. Or ces mêmes personnes font tout ce qui est possible, pour coloniser et pénétrer l’ensemble de la planète tout entière, avec leurs conceptions de la liberté, de l’homme et de la femme, de la morale issue de la modernité(des lumières). Comme le dit Samuel Huttington : l’Occident ( issue de la modernité) a conquis le monde n’ont pas par la supériorité de ses valeurs, religions ou idées mais plutôt par sa supériorité à appliqué la violence organisée. La modernité représentant la nouvelle religion à caractère universelle pour l’humanité tout entière. Elle se veut comme objective, détentrice de la vérité absolue et supérieure à toutes les autres conception du monde. Au final on a beau raconter tout ce que l’ont veut, la vie c’est un combat d’idées, elles sont moteurs de l’histoire.

     

    Répondre à ce message

    • #1873134

      Vous avez tout compris.
      C’est la raison pour laquelle il faut des gardes morales et spirituels dans les états pour défendre le peuple !
      Khomeini l’a compris, Kim jong-un pareil, et Mr Soral aussi !
      Ce qui n’est pas le cas de Hollande, Sarkozy, et Macron.

       
  • Pas vu à la TV, bien sûr !...ou vraiment en bref !

     

    Répondre à ce message

  • #1873013

    J’ai regardé la vidéo plusieurs fois et je peux vous dire qu’il n’y en a pas un seul qui est allé à la manifestation Iranienne avec un brushing , des épaules de vipère portant une chemise blanche ouverte sur un torse duveteux dépourvu de pectoraux , quel dommage !

     

    Répondre à ce message

  • Sur RFI ce matin, les "journalistes" ont bien dit qu’il y avait eu des manifestations en Iran regroupant 1500 et puis au total 15.000 manifestants et que tout rentrerait dans l’ordre. Mais ils se sont bien gardés d’ajouter que ces manifestants scandaient "mort à Israël et aux USA". Le mensonge par omission. Ce qui en fait des propagandistes car ils ne respectent pas la Charte de Münich. Honte à eux ! On n’ouliera pas le "moment venu".

     

    Répondre à ce message

  • #1873097
    Le 4 janvier à 12:37 par Mode opératoire.
    Des dizaines de milliers d’Iraniens manifestent leur soutien au (...)

    Il manque plus qu’à localiser le Fethulla Gullen Iranien et le tour est joué...

     

    Répondre à ce message

    • #1873466

      Le Fethulla iranien s’appelle Shirin Ebadi, avocate iranienne exilée à Londres, et bien sûr, en guise de compensation pour sa traitrise honteuse elle a eu sa Prix Nobel de la paix.

      Aujourd’hui elle a appelé à la désobéissance les citoyens Iraniens : retirer son argent des banques publiques, ne pas payer l’électricité / eau, et autres spécialités sortis de l’Agenda de la CIA et MOSSAD.

      Ces mêmes méthodes ( ne pas payer sa consommation/ses factures et la désobéissance des citoyens) CIA les utilisait déjà dans les années 75-80 en Yougoslavie - en Kosovo, et incitait les Albanais de consommer et de ne pas payer, pour creuser une brèche encore plus profonde entre les Serbes et les albanais.

      Voila, "Fethulah Abbadi" a les mêmes conseillers.

       
  • 1.

    Qu’on le veuille ou non, ces régimes sont des « anachronismes » qui n’offrent de résistance à l’Empire que l’espace de résistance que l’Empire daigne bien leur laisser occuper, le temps qu’il faudra pour que tout cela s’aplanisse une bonne fois pour toutes. Pour qui a compris le sens de la « doctrine des cycles » dont parle l’Hindouisme, [faire mine de] vouloir restaurer voire simplement maintenir vivant ce qui s’apparenterait à l’Ordre Traditionnel Ancien à une époque qui lui est organiquement étrangère ne peut aboutir qu’à des « contrefaçons » dont le Fascisme italien et l’Hitlérisme furent en Europe de parfaits exemples. L’actuel « numéro de claquettes » de la poupée ventriloque nord-coréenne est un autre bon exemple de résistance « mimée ».

    Il n’y a aucune « solution collective » ou « Ordre Nouveau » à opposer au processus entropique qui a pour terminus ad quem ce que l’Hindouisme nomme Kali-Yuga, puisqu’un tel processus s’inscrit le long d’une chaîne causale sur laquelle aucune action humaine ne peut avoir prise. On aura beau s’arracher les cheveux à la mode Hillard ou Escada sur l’aspect délétère de Modernité et de ses fruits empoisonnés, si de tels arbres ont pu pousser et produire de tels fruits, c’est que les conditions cycliques pour que cela s’actualise étaient bel et bien réunies et déterminées pour l’être :

    Puis je vis un ange descendre du ciel. Il tenait à la main la clé de l’abîme et une grande chaîne.
    Il s’empara du dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, l’enchaîna pour 1000 ans
    et le jeta dans l’abîme. Il ferma et scella l’entrée au-dessus de lui afin qu’il n’égare plus les nations, jusqu’à ce que les 1000 ans soient passés. Après cela, il faut qu’il soit relâché pour un peu de temps (…) Quand les 1000 ans seront passés, Satan sera relâché de sa prison et il sortira pour égarer les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; elles sont aussi nombreuses que le sable de la mer
    – Apoc. 20 1-8

     

    Répondre à ce message

  • 2.

    En ce sens, une telle restauration – qui doit logiquement se produire après épuisement total des forces entropiques ou « sataniques » à l’oeuvre, mais pour initier un nouveau cycle et non pas pour sauver l’ancien - ne s’obtiendra pas par des moyens extérieurs (temporels, diplomatiques, politiques, militaires etc.) mais seulement par le truchement d’un individu (voire d’une collectivité dont il sera le modèle) authentiquement « mandaté » à cette fin, rôle qu’aucun acteur ou pouvoir politique actuel n’est en mesure de revendiquer.

    (…)

     

    Répondre à ce message

  • #1873190
    Le 4 janvier à 14:56 par social donc national
    Des dizaines de milliers d’Iraniens manifestent leur soutien au (...)

    Merde ! un peuple qui soutient massivement un régime honni, tyrannique, qui le persécute et le prive de libertés ? Mais que se passe-t-il ? Pourquoi ne veulent-ils pas du paradis occidental de la démocratie libérale, ni "être amis avec Israël" ! Qu’à cela ne tienne : échec du changement de régime ? Il reste la solution militaire, mais conquérir l’empire Perse va avoir un prix très lourd ; les sionistes y sont-ils prêts ?

     

    Répondre à ce message

    • #1873224

      Dire qu’une simple manifestation représente "un peuple" serait absurde. Il est idiot de dire que les Iraniens veulent renverser leur régime, mais il est faux également de dire qu’ils le soutiennent. En réalité, la majorité d’entre eux refusent un effondrement brutal mais souhaitent une évolution en profondeur, plus en accord avec les aspirations de la société iranienne.

       
    • #1873611
      Le 5 janvier à 01:12 par Révolutionnaire khoméiniste
      Des dizaines de milliers d’Iraniens manifestent leur soutien au (...)

      idiot de dire que les Iraniens veulent renverser leur régime, mais il est faux également de dire qu’ils le soutiennent. ( ... ) refusent un effondrement brutal mais souhaitent une évolution en profondeur, plus en accord avec les aspirations de la société iranienne



      Il n’y a pas plus de "régime" en Iran qu’ailleurs. Dès lors, le choix du terme traduit les préférences subjectives de celui qui l’emploie.

      Non, il n’est nullement faux d’affirmer que le peuple iranien, dans sa grande majorité, soutient la République islamique. Parmi cette majorité, tous sans exception, qu’ils soient principistes ou libéraux, appellent de leurs voeux un certain nombre de réformes, mais des réformes allant dans des sens différents selon les sensibilités politiques des uns et des autres.

      Concernant les "aspirations de la société", là encore, elles sont multiples, parfois contradictoires. Il serait inexact, pour le coup, de parler d’"aspirations" comme si elles se laissaient déterminer de façon catégorique ou étaient uniformes.

      Mais surtout, la mouvance réformatrice ne s’oriente point sur les "aspirations" (toutes théoriques) de la "société", mais sur les valeurs que le pouvoir impérial atlanto-sioniste, à travers son appareil de propagande d’une puissance inégalée et son ingénierie sociale planétaire, persistante et méthodique, est parvenu à inculquer dans les esprits d’un segment du peuple iranien. La "société", civile ou autre, perçue comme acteur autonome capable d’imposer ses vues au pouvoir politique, est essentiellement une chimère discursive instrumentée par des pouvoirs politiques en quête de légitimation. Ce sont les pouvoirs qui forgent et déterminent les "aspirations" présentes au sein d’une société, et non lesdites "aspirations" qui, de manière endogène, viendraient interpeller les politiques pour les pousser à adapter leurs programmes en conséquence.

      Et puis, soyons très clairs : au bout du compte, le programme des réformistes iraniens ne peut et ne vise qu’à aboutir à la mise au pas de l’Iran par rapport aux exigences normatives de l’empire atlanto-sioniste. A faire de notre pays une entité atlanto- et siono-compatible, en somme. Il implique donc l’abandon progressif de toute Résistance au pouvoir global ahrimano-luciférien et l’intégration, puis la dissolution de l’Iran au sein du "village global" mondialiste, matrice du futur "gouvernement mondial" prôné par l’oligarchie esclavagiste, ennemie de l’humanité en lutte contre les commandements divins.

       
    • #1873618
      Le 5 janvier à 01:41 par Révolutionnaire khoméiniste
      Des dizaines de milliers d’Iraniens manifestent leur soutien au (...)

      Pour finir, j’ajouterai avec Alain Soral que la "démocratie" (au sens libéral contemporain) est le pire des pires de tous les système humainement concevables.

      En définitive, que la population iranienne soutienne les nobles principes originels de l’ordre politique en place ou, sous l’influence de quarante années de propagande sioniste écrasante et incessante, finisse par souhaiter soit la chute de la Répblique islamique, soit sa réforme en profondeur au point de la rendre méconnaissable et surtout rothschildo-compatible (ce qui revient strictement au même !), cela ne devrait avoir aucune espèce d’incidence pour le militant déterminé, mu par ce désir brûlant de voir Iblis et ses nombreux agents ici-bàs pulvérisés.

      La seule chose qui compte, donc, est que l’institution du Velayat-e Faghih, avec à sa tête un combattant contre l’ordre mondialiste ahrimanien - à l’image de l’Imam Khomeini (ra) ou d’Ali Khamenei (ha), soit préservé telle quelle et sans évolution aucune jusqu’à l’avènement de notre sauveur Mahdi (aj) et de Jésus Christ (as), que nous souhaitons le plus prompt possible, insha... A ce moment là, Satan sera détruit puis le temps s’arrêtera pour de bon.

      Pour cette cause des causes, aucun sacrifice ne pourra être considéré comme de trop.

       
  • J’en ai une bonne de dernière minute à propos de l’Iran : Edward Luttwak (historien et ancien membre du Conseil de sécurité de la présidence Reagan !!!) : « La faillite de l’Iran est inévitable » ( http://www.lepoint.fr/monde/edward-... ). Vu que les States n’ont ni vu ni annoncé la faillite de l’URSS, c’est encouragent pour les iraniens !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents