Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Manifestations en Iran : "Les gens ont envie de vivre au XXIe siècle"

 

Le géographe Bernard Hourcade, spécialiste de l’Iran et directeur de recherche au CNRS, estime lundi 1er janvier sur franceinfo que les manifestations sporadiques qui se déroulent depuis jeudi 28 décembre 2017 dans de nombreuses villes iraniennes ne correspondent pas à une « une opération politique capable de déboucher » sur « un changement de régime ». Selon lui, elles traduisent surtout « l’impatience de gens qui ont envie de vivre au XXIe siècle ». Une dizaine de personnes ont trouvé la mort depuis le début de ces manifestations.

 

franceinfo : Le président iranien Hassan Rohani est sorti du silence dimanche 31 décembre au soir. Il a affirmé que « le peuple a la liberté absolue de pouvoir critiquer et même de manifester ». Est-ce nouveau ?

Bernard Hourcade : Il avait une obligation de réagir. Ce qui est intéressant, c’est qu’il a dit que les manifestants ont le droit de manifester, ça c’est un phénomène nouveau (...). Les Iraniens sont devenus républicains. Je ne dis pas que l’Iran est une République comme les autres, mais les Iraniens, eux, sont devenus républicains. Ils savent que maintenant, ils peuvent voter. Quand on leur reprend leur vote, ils ne sont pas contents. Et quand ils ne sont pas contents des questions économiques, ils le disent également (...). Les Iraniens, aujourd’hui, manifestent régulièrement. Ils ont l’habitude de parler, de s’exprimer, même si la répression est rude bien souvent.

 

Est-ce que ces manifestations pourraient prendre de l’ampleur ?

Le cœur de ces manifestations est spontané. Cela se passe dans 36 petites et moyennes villes iraniennes. Il n’y a pas de manifestation organisée. Il ne s’agit pas d’une opération politique capable de déboucher à mon sens aujourd’hui sur un changement de régime. On est dans une République qui est en train de se mettre en place, avec des manifestions, des opinions, des contre opinions et il faut s’habituer à ça.

[...]

Sur quoi reposent ces manifestations ?

Il y a une forte déception. Après l’accord sur le nucléaire signé le 14 juillet 2015, tout le monde disait que les capitaux allaient revenir en Iran, que l’expansion économique arrivait, que c’était l’Eldorado iranien. Les Iraniens s’attendaient, dans les mois qui suivent, à voir se créer des entreprises et des emplois. Or la réalité est bien loin de cela. Premièrement, les États-Unis maintiennent un embargo sur l’Iran. De facto, il est impossible aux entreprises françaises d’investir ne serait-ce que 10 dollars en Iran car les Américains menacent de sanctions toutes les entreprises internationales qui investiraient en Iran. C’est illégal mais ils le font.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

Comprendre l’intérêt de la multipolarité avec Kontre Kulture :

 

L’Iran et le blocage international sur ordre de l’Empire, sur E&R :

 

La montée de l’indépendance économique des BRICS, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1871986

    Commentaires dont beaucoup manquent de la plus élémentaire subtilité. A ceux là je répète : ce n’est pas parce que ce pays ou d’autres (comme Cuba, Russie, Chine, Corée du nord, Syrie etc) résistent à l’empire et donc ont toute notre sympathie, qu’ils n’en ont pas certains travers.
    Egalement il y a des degrés dans le respect de la vie, ici on peut en discuter, ailleurs moins ou pas du tout. Dans celui-ci comme tant d’autres, il n’y a plus de TRAVAIL.
    En effet celui-ci est non seulement mécanisé voire robotisé mais en plus importé.
    Sans changement TOTAL de société, limitation des naissances voire de la population, la planète ne pourra plus nous donner à chacun la vie de Bill Gates.

     

    Répondre à ce message

    • #1872015

      Trouver du travail dans un pays quasi entièrement sous embargo, qui ne peut aborder les marchés les plus porteurs, en même temps...
      L’ultra-libéralisme veut la fin de l’iran, pour cela il lui suffit de couper les ponts vers les autres marchés.
      C’est plutot édifiant en ce qui me concerne : vous ne voulez pas vous soumettre ? alors mourrez à petit feu.
      Ce n’est pas bien différent d’un siège, il n’y a guère que les mots qui changent, le principe est le même.

       
    • #1872022

      Inversez les proportions des richesses détenues par Bil Gate et ses semblables avec le reste des peuples, vous verrez nettement qui est de trop sur cette planète

       
  • #1872000

    C’est l’Apatridie qui est aux commandes. On va avoir un Mossadek II, le retour. Ils ont formaté un nouveau chat tyran pour remplacer les ayatollah.

     

    Répondre à ce message

  • #1872024

    "Protestations populaires" en Iran, un air de déjà vu, signé CIA...

     

    Répondre à ce message

  • 1.

    Qu’on le veuille ou non, ces régimes sont des « anachronismes » qui n’offrent de résistance à l’Empire que l’espace de résistance que l’Empire daigne bien leur laisser occuper, le temps qu’il faudra pour que tout cela s’aplanisse une bonne fois pour toutes. Pour qui a compris le sens de la « doctrine des cycles » dont parle l’Hindouisme, [faire mine de] vouloir restaurer voire simplement maintenir vivant ce qui s’apparenterait à l’Ordre Traditionnel Ancien à une époque qui lui est organiquement étrangère ne peut aboutir qu’à des « contrefaçons » dont le Fascisme italien et l’Hitlérisme furent en Europe de parfaits exemples. L’actuel « numéro de claquettes » de la poupée ventriloque nord-coréenne en est un autre bon exemple de résistance « mimée ».

    Il n’y a aucune « solution collective » ou « Ordre Nouveau » à opposer au processus entropique qui a pour terminus ad quem ce que l’Hindouisme nomme Kali-Yuga, puisqu’un tel processus s’inscrit le long d’une chaîne causale sur laquelle aucune action humaine ne peut avoir prise. On aura beau s’arracher les cheveux à la mode Hillard ou Escada sur l’aspect délétère de Modernité et de ses fruits empoisonnés, si de tels arbres ont pu pousser et produire de tels fruits, c’est que les conditions cycliques pour que cela s’actualise étaient bel et bien réunies et déterminées pour l’être :

    Puis je vis un ange descendre du ciel. Il tenait à la main la clé de l’abîme et une grande chaîne.
    Il s’empara du dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, l’enchaîna pour 1000 ans
    et le jeta dans l’abîme. Il ferma et scella l’entrée au-dessus de lui afin qu’il n’égare plus les nations, jusqu’à ce que les 1000 ans soient passés. Après cela, il faut qu’il soit relâché pour un peu de temps
    (…) Quand les 1000 ans seront passés, Satan sera relâché de sa prison et il sortira pour égarer les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; elles sont aussi nombreuses que le sable de la mer – Apoc. 20 1-8

     

    Répondre à ce message

  • 2.

    En ce sens, une telle restauration – qui doit logiquement se produire après épuisement total des forces entropiques ou « sataniques », mais pour initier un nouveau cycle et non pas pour sauver l’ancien - ne s’obtient pas par des moyens temporels et ne peut s’opérer que par le truchement d’un individu (voire d’une collectivité dont il serait le modèle) authentiquement « mandaté » pour le faire, rôle qu’aucun acteur ou pouvoir politique ne peut revendiquer.

    (…)

     

    Répondre à ce message

  • #1872048

    je ne connais pas le mode et les standards de vie en Iran, car je ne suis jamais allé sur place pour me faire idee. Cependant, dans ce genre de situation, si les manifestations se limitent a la capitale, on peut parler de manipulation etrangere. Si elles s effectuent sur plusieurs grandes et villes moyennes alors il y a bien la une volonté de changement ou d assouplissement reclamée par une partie de la population. Alors il faut lacher du lest . Car ce genre de revendications peuvent etre légitimes. Plus le pouvoir lache du lest controlé , moins il risque une vraie destabilisation exterieure. C est ce qu a reussi la Chine. Or l Iran est la cible numero 1 de Tel Aviv-Washington.

     

    Répondre à ce message

  • #1872148

    Ils veulent vivre à l’Américaine version Soros ou Netanyaou.

     

    Répondre à ce message

  • #1872275

    Manifestement , les grands assassins de ce monde (Royaume Unis , USA , ISRAEL) ont envie au XXI siècle d’éradiquer les pays qui résistent à leurs maladies héréditaires !

     

    Répondre à ce message

  • #1872722

    Ils sont au contraire en avance car ils vivent au 22ême siècle. Celui du retour du traditionnel. Ils n’ont qu’à penser que le diable et son 21ème siècle son dépassés.

     

    Répondre à ce message

  • #1872862

    Beaucoup de naïveté dans certains commentaires. des problèmes il y en a dans tous les pays. Le paradis ce n’est pas ici ! par contre, des pays qui résistent à un impérialisme américano-sioniste mortifère, il y en a très peu. Mais même ce petit numéraire fait frémir ledit Empire qui veut donc s’en débarrasser sous couverts de bonnes intentions droitsdelhommiste (comme en Irak, Syrie, Lybie ou encore Ukraine). Pour des dissidents, vous avez donc la mémoire si courte ? Êtes-vous si naïfs ? Ceci expliquerait pourquoi l’Empire demeure malgré son vacillement. Ou alors il y a de plus en plus de trolls mal intentionnés sur E&R...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents