Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

Pratique normale ou anormale ?

Une vidéo diffusée fin août sur les réseaux sociaux provoque l’émoi du côté de Belfort. Sur les images, on y voit des jeunes recrues, 1ère de classe du 35ème Régiment d’Infanterie, frappées par des instructeurs. Coup de poing dans le thorax, gifle, coup de genou dans l’abdomen... Les coups pleuvent et les jeunes militaires défilent face aux sergents, sous les commentaires et les rires des auteurs des coups et de la personne qui filme.

 

« Eh eh debout ! Prends ton béret ! Vas-y ! » sermonne l’un des sergents après avoir asséné un violent coup de genou à un jeune homme. « Respire ! Respire ! » dit-il après qu’un autre tombe sur les fesses, plaqué contre la porte située à quelques mètres derrière, suite à la violence d’un coup de poing. La vidéo, vue plus de 600 000 fois sur Twitter, a provoqué l’indignation.

 

 

Une enquête ouverte

« J’ai demandé une enquête administrative interne. Les protagonistes ont été entendus. Les actes sont brutaux mais il ne s’agit pas d’un comportement coutumier » a précisé à nos confrères de L’Est Républicain, le chef de corps du 35e RI de Belfort, qui a pris connaissance des images début septembre.

[...]

« Ça s’est toujours fait... »

« Ça s’est toujours fait... On me l’a fait lors de ma remise de brevet parachutiste, lors de ma remise de galon.... Et je l’ai fait lorsque j ai encadré des classes. C’est choquant pour ceux qui n’ont pas fait l’armée ! » explique Alex, ancien militaire. « C’est un simple bizutage de passage de grade, faut se calmer, et encore là c’est gentillet je trouve » déclare également un internaute. « Rien de scandaleux, bizutage du graton de 1ere classe. Je comprend que les civils puissent être choqué » affirme quant à lui Christophe, sur Twitter.

Lire l’article entier sur france3-regions.francetvinfo.fr

 

Les violences dans l’armée turque :

 

Et dans l’armée russe :

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

146 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2292211
    Le 6 octobre à 12:10 par staedtler
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    J’ai connu ça durant mon service 96/02 , je ne suis pas surpris, dans le jargon cela se nommait "glace au pâté". Ils frappent dans les côtes et l’estomac ou derrière le crane pour ne pas laisser de traces en cas de plainte, sachant que la parole d’un 2e classe n’a aucune valeur face à un gradé. Généralement ils choisissaient des jeunes chétifs ou des diplômés (très mal vu dans l’armée) type Licence ou Maîtrise sans agressivité.
    Bizarrement se sont les sous officiers, type sergent, sergent chef qui ont ce genre de comportement, les officiers étaient les plus respectueux envers les appelés.

     

    Répondre à ce message

  • #2292218
    Le 6 octobre à 12:22 par le romain
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    j’ai bien rigolé, c est un petit souvenir
    ce sont des militaires qui sont formés pas des danseuses de l opera de Paris.
    Ils doivent connaitre leur points faibles.

     

    Répondre à ce message

  • #2292236
    Le 6 octobre à 12:41 par Douzebravo
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Si l’armée n’est pas connue pour rendre plus intelligent, et tel n’est justement pas son objet, on ne peut que condamner ce type de comportement sans autre utilité que celle de s’affirmer en tant que "petit Chef", le capo de service dont la grande muette est truffée. Rien de formateur, rien de bien viril non plus, juste du chalutage de caillera.
    De mon temps, dans l’infanterie de marine et en Afrique de l’ouest, on nous faisait creuser des trous à la pelle U.S dans du turf qui ne cédait pas un millimètre même après plusieurs heures de tentatives, ou encore on nous réveillait en pleine nuit pour des revues d’armoires etc... beaucoup de brimades psychologiques avec toujours le même but : casser le bonhomme pour en faire un soumis et docile.
    _

     

    Répondre à ce message

  • #2292258
    Le 6 octobre à 13:21 par Phiddipidès
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Ce qui m’effraie le plus ... c’est la lecture de bons nombre de commentaires !
    En effet, à de rares exceptions près comme Voronine (dont je salue l’hommage qu’il fait par le simple choix de son pseudo), nombreux sont ceux qui y vont de leurs supposées "campagnes" dont la simple évocation suffit à déterminer qu’elle provient, au mieux de personnes pour lesquelles le temps corrompt la mémoire, au pire de mythomanes ... et je crains que cette deuxième hypothèse soit la plus probable.
    Et sur un site comme celui-ci, c’est non seulement inquiétant mais aussi très contre-productif au regard de la nécessaire crédibilité indispensable à l’atteinte des objectifs recherchés !

     

    Répondre à ce message

  • #2292496
    Le 6 octobre à 19:02 par ROSSEL
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    J’ai servi 15 ans dans l’armée dont 11 en RPIMa et il faut reconnaitre que ce genre de comportement a toujours existé. Dés qu’on donne un petit grade à une petite crapule cette dernière se sent pousser des couilles. Le respect n’est pas un du mais se mérite. Les salopards qui se défoulent sur ces malheureux gamins ne s’attireront que de la rancoeur et en OPEX ils risquent de se trouver en difficulté. Je doute beaucoup qu’ils réussiront à inculquer à leurs subordonnés et futurs frères d’armes l’esprit de cohésion indispensable à la réussite de leurs missions. Ce n’est pas comme ça qu’on aguerrit un soldat. On peut, et même on doit être très dur avec la recrue, surtout pendant la période de formation initiale afin de faire résilier leur contrat à ceux qui ne sont pas faits pour l’armée. Il en va pour le bien et la sécurité de tous. Lorsque les épreuves, aussi pénibles soient-elles, ont un sens, ceux qui les subissent respectent ceux qui leur en font baver.

     

    Répondre à ce message

  • #2292601
    Le 6 octobre à 22:02 par Olivier
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Je fais des sports de combat depuis 25 ans, personne ne s’endurcit en prenant un coup ou deux très violents sans aucune possibilité de se défendre. Ce n’est pas de la formation, c’est simplement un instructeur sadique qui frappe des recrues sans defense ni garde.

     

    Répondre à ce message

  • #2292608
    Le 6 octobre à 22:13 par Elmo
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Moi aussi je suis qu’un simple appelé contingent 97/12 vsl perpète.
    Sur ces vidéo je ne vois rien l’humiliant simplement un petit bizutage d’homme.
    Comme l’a cité le chef de corps ,il est lui aussi passé par la.
    Oublions pas que ces jeunes sont sensés intervenir en opérations extérieur. Il faut les endurcir.
    Issu de banlieue et jeune délinquant je dois mon salut et l’amour du pays grâce à cette institution.

     

    Répondre à ce message

  • #2292750
    Le 7 octobre à 09:02 par anonyme
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Non mais les mecs arrêtez de faire semblant de ne pas comprendre, personne ne dit qu’il ne faut pas les endurcir, simplement qu’il y a des façons plus intelligente de le faire. Là c’est juste un comportement de voyou, c’est un rite de soumission, aucun honneur, aucun respect, aucune virilité là dedans.

    Si pour vous quand on dit ça c’est à cause du féminisme ou du LGBTisme vous ne valez pas mieux qu’un antifa qui nous dirait que si on critique l’immigration c’est parce-qu’on est raciste.

     

    Répondre à ce message

  • #2292870
    Le 7 octobre à 12:11 par elji
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Je serais curieux de savoir si cet "esprit frappeur" est aussi vaillant sur le terrain ou lorsqu’il croise des islamistes dans la rue...

     

    Répondre à ce message

  • #2293032
    Le 7 octobre à 15:25 par anonyme
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    et le jour où les recrues vont s’organiser pour défoncer un de ces chefaillons, tout le monde criera au scandale, car tous formatés à l’idée qu’on peut martyriser les faibles, mais surtout ne jamais attaquer les forts...
    L’armée honorable, digne et mon cul sur la commode ! Il faut n’avoir aucune fierté pour devenir de la chair à canon qui ne profite qu’aux parasites des nations.
    Quoi qu’il en soit, à la prochaine propagande TV, les soldats seront à nouveau des héros et les dérives, ainsi que les manipulations, oubliées.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents