Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

Pratique normale ou anormale ?

Une vidéo diffusée fin août sur les réseaux sociaux provoque l’émoi du côté de Belfort. Sur les images, on y voit des jeunes recrues, 1ère de classe du 35ème Régiment d’Infanterie, frappées par des instructeurs. Coup de poing dans le thorax, gifle, coup de genou dans l’abdomen... Les coups pleuvent et les jeunes militaires défilent face aux sergents, sous les commentaires et les rires des auteurs des coups et de la personne qui filme.

 

« Eh eh debout ! Prends ton béret ! Vas-y ! » sermonne l’un des sergents après avoir asséné un violent coup de genou à un jeune homme. « Respire ! Respire ! » dit-il après qu’un autre tombe sur les fesses, plaqué contre la porte située à quelques mètres derrière, suite à la violence d’un coup de poing. La vidéo, vue plus de 600 000 fois sur Twitter, a provoqué l’indignation.

 

 

Une enquête ouverte

« J’ai demandé une enquête administrative interne. Les protagonistes ont été entendus. Les actes sont brutaux mais il ne s’agit pas d’un comportement coutumier » a précisé à nos confrères de L’Est Républicain, le chef de corps du 35e RI de Belfort, qui a pris connaissance des images début septembre.

[...]

« Ça s’est toujours fait... »

« Ça s’est toujours fait... On me l’a fait lors de ma remise de brevet parachutiste, lors de ma remise de galon.... Et je l’ai fait lorsque j ai encadré des classes. C’est choquant pour ceux qui n’ont pas fait l’armée ! » explique Alex, ancien militaire. « C’est un simple bizutage de passage de grade, faut se calmer, et encore là c’est gentillet je trouve » déclare également un internaute. « Rien de scandaleux, bizutage du graton de 1ere classe. Je comprend que les civils puissent être choqué » affirme quant à lui Christophe, sur Twitter.

Lire l’article entier sur france3-regions.francetvinfo.fr

 

Les violences dans l’armée turque :

 

Et dans l’armée russe :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

147 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2291261
    le 04/10/2019 par Jean-Luc Obwono
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    amis chômeurs : l’Armée (de la raie publique) recrute !


  • #2291263

    En cas de guerre j’imagine que ca sera l’instructeur le premier homme abattu bien avant l’arrivé de l’ennemi ...
    Quand on s’engage a l’armée c’est par amour du pays c’est cela qui donnera un sens noble au sacrifice , la contrainte détruira bien avant cette armée .

     

    • #2291353

      Y a des tas de raisons qui font qu’on s’engage ou non dans l’armée, en tout cas c’est ce que j’ai compris des livres d’histoires que j’ai lu.


    • L’armée doit servir d’exemple aux jeunes de notre pays, beaucoup de jeunes se cherchent lorsqu’ils y entrent, c’est scandaleux de leur enseigner LA VIOLENCE comme une norme de virilité et une récompense de réussite, ça donne pas envie de se lever le matin pour devenir quelqu’un d’utille à la société. On a plutôt envi de vomir. C’est la sanction du premier de la classe, si tu réussi tu seras maudit... quelle société .... cherchez l’erreur, on comprend pourquoi les jeunes sont dégoutés, pas de boulot, mépris de la réussite et quand on cherche à s’en sortir par une voie censée être noble on se fait tabasser . Cherchez l’erreur !!!!!


  • perso rien a foutre les 3/4 sont aujourd’hui des couilles molles de toute façon gaver au facebook et autre bouse artificielle, mon frères et moi étions dans les para a montauban en 1990 2000 pas de PlayStation, de tv, d’internet, de chauffage etc et on se comportait comme de vrais hommes ,pas besoin de ce genre d’ânerie pour prouver notre virilité ca c’est pour les gars qui font pas de terrain

     

    • #2291327

      Comme on disait, armée 2000 armée tranquille...

      Moi aussi je m’en fous, j’ai jeté mon béret rouge aux pieds du capitaine, devant toute la compagnie, en braillant que personne dans l’assemblée ne méritait d’être appelé "para"...eh ben à part une bonne pastèque et 30 jours de trou, j’ai jamais été brimé.

      Je peux même me vanter d’avoir été un des seuls (peut-être le seul) tireur longue distance à être resté moquette !

      Pour revenir à nos petites victimes dans la vidéo, peut-être revendiquaient ils le droit à être des fiottes...


    • A ce compte là on peu dire que n’importe quel militaire qui n’a pas fait l’une des 2 guerres mondiales est une baltringue.

      Sérieusement qu’est-ce que vous avez fait comme guerre ? vous étiez dans les tranchées ? Ca fait bien longtemps qu’il n’’a plus que des planqués tarés à l’armée. On n’est pas le pays avec le plus d’officiers qui servent à rien ?

      Pas de PlayStation, de tv, d’internet, de chauffage.... au mon dieu, arrêtez, on croirait Rémi sans famille. Allez faire un stage avec un sdf, et après revenez parler.


  • Quand j’ai fait mes classes, les faiblards qui courraient le moins vite à l’exercice du matin arrivaient bien amochés, ils étaient "tombés".
    C’était en 1982.

    Un ami qui a fait l’armée quelque temps après, ailleurs, m’a rapporté la même chose.

    On a bien là à faire à de la "maltraitance" par de petits gradés pourris.
    Personne ne voit rien, personne ne dit rien.

    J’avais parlé de ça au médecin qui a haussé les épaules.

     

    • #2291355

      2eme REP, Pau, 1984, de temps en temps ça ne fait pas de mal de secouer le cocotier.


    • #2291357
      le 05/10/2019 par Brexitsaucesamourai
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Si la presse reste scotché la dessus pour 6-12 mois voir plus je ne donne pas cher pour les deux bidasses en t-shirt bleu et t-shirt jaune. Au RU nous avons déjà eu affaire à 6 violeurs bidasses sur 3 cas séparés dans l’infanterie couvert par la presse nationale ainsi que la consommation généralisé de drogues qui a obligé l’armee à relaxé les expulsions pour toxicomanie. J’ai vu les maisons et la scolarisation gratuite offerte par le contribuable en supplément pour les soldats ainsi que l’alccol Subventionnée ainsi que les études tertiaires gratis pour les momes ou le père ou bien de l’argent cash offert en fin de service...un a ouvert un magasin de pêche...que branlent-t-ils franchement ?


    • #2291362
      le 05/10/2019 par Moktar "Jennifer" Abdel "Hilton" de la cote d’Azur
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Moi aussi on me l’a fait, quand j’ai eu mon CAP coiffure a Saint-Tropez, lors de ma remise de ciseau et de brillantine, les copin-e-s mon tiré-e-s les cheveux et j’ai pleuré-e-s , mais quand ce fut mon tour,avec Bilal ma copine, je l’ai griffé ,j’peux vous dire que mon passage au CFA « coiffure/manucure/esthétique » de Saint-Tropez j’m’en rappelle ,c’était pas facile, ça m’a laissé des traces, des cicatrices indélébiles
      (au rectum mais chuuut c’est trop pénible d’en parler)


    • Il est certainement logique que les plus faibles, soit par leur physique, soit par leur position, se prennent une branlée par des connards !

      Où va-t’on ?

      Normal que les GJ se fassent massacrer tout les WE aussi ?

      Mentalité de merde !


  • #2291279

    Tout dépend ;
    Le bizutage comme facteur d’intégration, rite initiatique, c’est selon moi utile.

    ....Les dérives qui en découlent, l’humiliation sans autre but, sans aucune volonté pédagogique, cela, c’est à bannir.

     

    • #2291510
      le 05/10/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      la frontière est mince...


    • Le bizutage est un chantage à l’intégration. A vomir.


    • #2291606

      L’humiliation sans autres buts...
      L’humiliation arrive d’elle même tôt ou tard quand on est dans un processus d’apprentissage ou d’intégration.

      La provoquer volontairement c’est s’en délivrer immédiatement.
      De plus, cela remet les gens à leur place... ils sont là pour devenir.


    • #2291622
      le 05/10/2019 par La Grande Armie
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Le but du bizutage est de creer un groupe social obeissant et structuré autour d’un chef (generalement celui qui trouve les idees d’humiliation) et une bande de capo (generalement ceux qui appliquent car n’ayant pas l’intelligence pour trouver les bonnes punitions et preferant l’application a la theorie) sur une masse de manipules, affaiblis, endoctrines.
      Ceux qui trouvent ca tres bien n’ont pas a se plaindre du systeme francais, de la communauté de lumiere etc...
      A bien des egards, le peuple francais est le bizut d’un autre (que dis-je d’autreS), donc si ca vous fait plaisir...
      Au final, moi ce que je vois, c’est que ca se branle pas mal a l’armée, quand t’as vraiment passé une journée a douiller ou a t’entrainer, t’as pas envie de savater tes potes le matin avant comme le soir apres... C’est mecs sont clairement des danseuses payés a rien foutre... heureusement que leur destin est de mourir, les supporter doit etre d’une lourdeur...


    • #2291625

      Humiliation et humilité sont sémantiquement très proches, aussi.
      Ce sont des "techniques" qui sont aussi vieilles que l’humanité, si vous avez de meilleurs techniques pour rendre le "tout venant" disponible à la formation(physique et psychique) optimale , allez-y !


    • #2292187
      le 06/10/2019 par Grindsel Tiredunevi
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Réponse à Louise : l’honneur. C’est à ce carburant que fonctionnait l’armée du Royaume de France, dont je ne vous rapelle pas les innombrables et glorieux faits d’armes.
      Mais la République Anti-Française, elle, ne connaît que l’humiliation...


  • Par ailleurs l’attaque au couteau de la PP a été requalifiée en "assassinat en relation avec une organisation terroriste" . Et on apprend que l’assassin s’était converti à l’islam en 2008 . Elle a bonne mine Sibeth Ndiaye .


  • #2291285

    Imaginons ce qu’il font subir à leur ennemis en OPEX !
    Brimade sexuelle, viol, assassinats etc...


  • #2291286
    le 04/10/2019 par Arya de Shastra
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Ça me rappelle ma jeunesse au sein des marsouins , je m’en suis pris quelques unes mais jamais pour rien . Une fois un sergent a voulu jouer au gros méchant je l’ai assommé d’un coup de casque lourd , une autre un cretin c’est mis a me vociférer sous le nez , un coup de boule trois dents en moins plus la lèvre déchirée , apres l’hosto il a toujours porté la moustache pour cacher sa balafre . Mais le pire c’est quand j’ai tiré a raz de la face d’un mauvais avec une roquette a tir tendu avec un fsa , je me suis pris un coup de pied dans les joyeuses et j’ai vue la lumière. Là j’ai rien fait c’était de bonne guerre .


  • En même temps pour accepter ça faut vraiment être un âne, c’est comme ça qu’on recrute dans l’armée et c’est comme ça qu’on donne des grade supérieur ! Plus t’es un âne plus tu montes faut pas réfléchir.

     

    • #2291409

      Ont leurs demandes pas de réfléchir, à l’armée "réfléchir c’est déjà désobéir "

      Avant tu rentrais à l’armée comme dans les forces de l’ordre d’ailleurs (police,gendarmerie)par conviction ou parceque tu était issue d’une famille de militaire,aujourd’hui tu rentre juste pour le salaire et être nourri et loger.


    • @Romain
      « Réfléchir c’est déjà désobéir » : cela ne s’applique que pour les ordres militaires pas pour la bêtise !
      Tu as le droit de désobéir quand les ordres vont à l’encontre de ta mission !


  • #2291304

    c’ est tout l’ esprit républicain qui est célébré dans cette vidéo !
    il ne suffit pas à l’ état d’ être servi par 1 volontaire soumi et formé, il faut également que son estime de soi, sa fierté, son honneur, soit proportionnellement anéanti au fur et à mesure qu’il progresse dans la hiérarchie...jusqu’ à n’ être plus que le serviteur/fonctionnaire parfait !
    en terme d’ efficacité sur le terrain, ou à long terme, y’ aurait à redire sur l’ efficacité de la méthode, vu les branlés qu’ on se prend, en Afghanistan par exemple, par des bouseux qui cultivent au contraire la fierté et l’ insoumission coûte que coûte !

     

    • #2291378
      le 05/10/2019 par Tortue géniale
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Exactement, les talibans sont les spartiates (en terme de qualités guerrières) de l’Asie et je doute qu’ils humilient leurs recrues, je ne crois pas que ça fasse partie des traditions pachtounes.


    • #2291386

      @ Alençon

      Au passage, le surnom de l’Afghanistan c’est : "Le royaume de l’insolence".

      Ça en dit long !


    • #2291957

      Exactement, les talibans sont les spartiates (en terme de qualités guerrières) de l’Asie et je doute qu’ils humilient leurs recrues, je ne crois pas que ça fasse partie des traditions pachtounes.




      bravo, très bien dit.
      le bizutage n’est pas un rite d’initiation mais une forme d’humiliation institutionnalisée qui sert à imprimer symboliquement dans la tête du bizuté le concept de soumission totale à l’autorité.
      Une armée professionnelle (ou républicaine car l’appelé est un mercenaire non payé) a besoin de la soumission totale du soldat à sa hiérarchie. Plus le soldat de base est considéré comme de la chair à canon et plus la soumission absolue est indispensable (voir l’histoire des mutineries de 1917)


  • #2291307

    Le degré de soumission des mecs est impressionnant...


  • On me l’a fait alors je le fais aux autres. Ils n’ont même pas 2 neurones qui se battent pour leur libre arbitre. Je me suis fais violer quand j’étais jeune alors je fais pareil (cas extrême mais malheureusement réel)... Évoluez les gars svp !!!


  • #2291320

    "Ça s’est toujours fait" ?
    Ah non, espèce de connard. Je peux te garantir que ça aurait été médiatisé depuis très longtemps, surtout de la part d’instructeurs. Et je n’ai jamais entendu parler de ce genre de pratique quand j’ ai fais mon service dans la région.
    Mais comme tout dans ce pays fout le camp, on rentre effectivement dans une "nouvelle normalité".


  • #2291330

    Une armée a l’image de l’état général du pays ... des débiles qui se filment en train de cogner des types qui font la moitié de leur poids et qui doivent dire merci monsieur.
    chaque jour qui passe je me demande si le mieux ne serait pas qu’on se fasse envahir par un autre pays pour de bon pour remettre de l’ordre en France. On est tombé au fond du gouffre, mais on creuse encore.
    La j’etais en train de mater l’innauguration d’une « création artistique » achetée par la ville de Paris 3,5 millions d’euros ... une sorte de bouquet de fleurs géant mais dont les fleurs ressemblent étonnamment à des anus.
    je vois pas comment on va pouvoir s’en sortir les amis .... j’ai pas envie d’être Trop pessimiste mais je pense qu’on est foutu


  • #2291332
    le 04/10/2019 par Tortue géniale
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Est-ce que les gradés font subir çà aux recrues pour les endurcir ou juste pour le plaisir un peu sadique de les humilier ?
    Qu’arrive t-il si une recrue pète un cable et défonce le gradé qui lui a mis des gifles ?
    Vu de l’extérieur je me dis : "le mec me fait çà je l’enc... sur place" mais on voit bien que toutes les recrues acceptent sans broncher alors peut-être faut-il avoir fait l’armée pour comprendre ?


  • Lors des passages de ceinture en BJJ, on devait passer torse nue entre 1 rangée d’élèves qui nous fouettaient à coup de ceinture. Plus on était gradé, et plus on faisait d’aller retour. J’ai finit avec le dos rougie, et des traces bleuâtres. J’en étais fier.

     

    • Idem mais ça reste gentillet : perso, aucune trace sur moi, rien...


    • Ils ne fouettaient pas assez fort ;)
      Cette vidéo ne veut rien dire, ils n’ont laissé que le passage ou les recrus prennent des coups. Si après cela, ils se sont serrés la main et parties boire une bière ensemble, je ne vois pas le problème. Si après cela, ils leur ont craché dessus, insulté ou foutu la tête dans les chiottes, problème il y’a.


    • Tu vois pas le problème ? Pour ceux qui ont appris à se battre, un coup au plexus ou une manchette à la nuque sont des coups pour tuer. Mais à part ça pas de problème.... Vas dire ça aux parents qui ont leur enfants la bas, sans oublier que c’est un comportement de lâche


    • #2291926
      le 05/10/2019 par Julius G. Césarius
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      @Yjack
      Il y a des mecs qui se prennent pire que ça tous les jours en combat MMA.
      Pourtant les morts restent extrêmement rares.


    • @ Zorgi

      J’ai pratiqué de nombreux arts martiaux et sports de combat, je suis 2ème dan de Judo Ju Jitsu, je n’ai jamais eu à subir aucun comportement se rapprochant ne serait-ce qu’un peu de ce que vous décrivez. Les cérémonies de remise de ceintures ou de grades ont toujours été des moments très solennels et respectueux.
      Les séances de coups portés et de résistance à la douleur sont réalisées dans un cadre spécifique et strict, avec des règles bien précises. On ne fait pas n’importe quoi.

      Vous êtes fier qu’on vous ait fouetté jusqu’au sang et croyez ainsi vous endurcir d’une quelconque manière ? Pitoyable.
      Ce sont les esclaves et les récalcitrants qu’on fouettait jadis, pas les braves et les valeureux.


    • Jusqu’au sang ? J’ai écrit sang quelque part moi ? De quoi tu parles ? Chez nous ce n’était pas solennel mais on se marrait bien. On s’est toujours respecté mais quand il fallait se foutre sur la gueule, on était tous partant. C’est peut être la difference entre les arts martiaux japonais et le Ju Jistsu brésilien, allez savoir. Et oui, on se fouettait à coup de ceinture lors des passages de grade, et je n’en retiens que de bons moments, ne vous en déplaise.


  • #2291344

    Mon père était para à l’époque où les gens étaient des vrais brutes par nature. Quand on va à l’armée s’est dans le but d’ être un peu brusqué pas pour se rouler des pelles.

     

    • #2291382
      le 05/10/2019 par Tortue géniale
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Pour se faire brusquer ou se faire humilier ?
      A part formater des soumis qui se font gifler sans réagir par des petits chefs tyranniques je vois pas trop l’intérêt de telles pratiques...
      Mais peut-être est-ce moi qui n’ai rien compris.


    • #2291471

      tortue géniale
      la vidéo nous montre des recrues à qui on demande de recevoir 1 coup sans protection.
      c’est un rite, c’est un bizutage, c’est très court, et après nul doute que tout le monde se tape sur l’épaule, "t’es des nôtre maintenant", etc. Arrêtez de dramatiser comme des fillettes.

      Avez-vous déjà fréquenté des groupes masculins ? fait des défis ? c’est pas plus con qu’un concours de bière, un saut dans un lac glacé, ou toute chose qui demande de se faire violence et d’accepter de la subir. Cela rassure tout le monde, d’un côté les bizuteurs (qui se disent : on pourra compter sur lui le moment venu, c’est pas un rebellâtre qui nous pétera une désertion le moment venu, au nom de sa dignité) et pour le bizuté qui se renforce et, au contraire de ce que vous pensez, gagne en estime de lui-même puisqu’il a passé l’épreuve. Mais encore faut-il avoir des atomes mâles en soi pour se souvenir de ce genre de sentiments qui nous est propre.

      Le féminisme a tout ravagé, c’est dingue...

      par ailleurs le voyeurisme de ce genre de vidéo donne une image FAUSSE. Seuls ceux qui y étaient savent l’entièreté du moment. Le mec qui rigole, bien loin de démontrer un sadisme que certains lui supputent (parce que vous êtes dans votre bulle, scandalisé, et que ce rire vous parvient), rapporte plutôt la légèreté, l’ambiance relâchée dans laquelle cela se passe.

      Dans le temps, le bizutage était sans doute plus sérieux, on jouait davantage la comédie, l’autorité, et c’était donc plus impressionnant. Le côté "on se bidonne" donne surtout une image de l’armée un peu trop naturelle, c’est ce que, de mon point de vue, on pourrait leur reprocher.


    • #2292805

      Être brusqué est une chose, mais se faire agresser gratuitement par des racailles en survêtement a qui on a donné un grade en est une autre.


  • #2291350

    On ne fait pas des soldats avec des bisous. Par définition le soldat est quelqu’un dont la fonction est susceptible de l’exposer à des situations de stress d’une violence bien au-delà de quelques gifles et coups de genoux dans le plexus. Un soldat est quelqu’un qui doit être capable de garder son sang froid, de maîtriser ses émotions dans des situations où l’individu normale pourrait psychologiquement craquer. Or cela ne s’apprend pas en lisant des bouquins ou le cul assis dans une salle de classe à écouter un professeur déblatérer des théories ! Cela doit se vivre !

     

    • #2291384
      le 05/10/2019 par Tortue géniale
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      On ne fais pas non plus des soldats en giflant des jeunes recrues juste pour la jouissance de petits chefs sadiques, et je ne parle même pas du cas turc avec le gamin qui revient handicapé.


    • #2291413

      C’est pour celà qu’il sont entraînés pendant des années et je dis bien que celà passe par l’entraînement. Dans ce cas on dirai une vulgaire vidéo de racailles qui bizutent des écoliers. De simples gros cons... décadence finale de notre pauvre monde


    • #2291626

      tortue géniale
      la vidéo nous montre des recrues à qui on demande de recevoir 1 coup sans protection.
      c’est un rite, c’est un bizutage, c’est très court, et après nul doute que tout le monde se tape sur l’épaule, "t’es des nôtre maintenant", etc. Arrêtez de dramatiser comme des fillettes.
      Avez-vous déjà fréquenté des groupes masculins ? fait des défis ? c’est pas plus con qu’un concours de bière, un saut dans un lac glacé, ou toute chose qui demande de se faire violence et d’accepter de la subir. Cela rassure tout le monde, d’un côté les bizuteurs (qui se disent : on pourra compter sur lui le moment venu, c’est pas un rebellâtre qui nous pétera une désertion au nom de sa dignité) et pour le bizuté qui se renforce et, au contraire de ce que vous pensez, gagne en estime de lui-même puisqu’il a passé l’épreuve. Mais encore faut-il avoir des atomes mâles en soi pour se souvenir de ce genre de sentiments qui nous est propre.
      Le féminisme a tout ravagé, c’est dingue...
      par ailleurs le voyeurisme de ce genre de vidéo donne une image FAUSSE. Seuls ceux qui y étaient savent l’entièreté du moment. Le mec qui rigole, bien loin de démontrer un sadisme que certains lui supputent (parce que vous êtes dans votre bulle, scandalisé, et que ce rire vous parvient), rapporte plutôt la légèreté, l’ambiance relâchée dans laquelle cela se passe.
      Dans le temps, le bizutage était sans doute plus sérieux, on jouait davantage la comédie, l’autorité, et c’était donc plus impressionnant. Le côté "on se bidonne" donne surtout une image de l’armée un peu trop naturelle, c’est ce que, de mon point de vue, on pourrait leur reprocher.


  • #2291356

    Ouais, ben on est loin du duo sergent Hartman / soldat Leonard

     

  • #2291358

    Dans tout groupement humain, il y a des imbéciles, et depuis quelques décennies le système en fabrique à la pelle.

    Donnez des pouvoirs à un imbécile, et vous en ferez vite un tyran comme l’aurait dit Napoléon.

    Ces sous-officiers qui se livrent à ce petit jeu, n’ont pas la moindre finesse psychologique, et s’ils croient s’attirer le respect, de leurs subordonnés ainsi, ils ont tout faux.

    Un bon chef, est celui qui réussi à se faire obéir et respecter par amitié, telle était le principe utilisé par le commandant de St Marc, et par le colonel Fournier-Foch.

    Si ces tyrans au front bas, ne sont pas satisfaits de l’endurance de leurs subordonnés, il leur appartient de leur montrer l’exemple, car les chefs doivent toujours montrer l’exemple, et de leur réserver suffisamment de temps, pour les entraîner davantage, et les amener à leur niveau. Leurs subalternes leur en seront reconnaissant, et les respecterons encore plus.

    Le respect ne s’impose pas par la violence, mais se mérite. Les brutes qui abusent des quelques pouvoirs que leur confère leur grade, ne sont que des salopards, qui ne feront que s’attirer la haine de leurs homme, et en cas de guerre ça craint.

     

    • #2291385
      le 05/10/2019 par Tortue géniale
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Franchet d’Esperey avait aussi le même discours, il était ultra-respecté par ses hommes ainsi que par les Serbes.

      "Les brutes qui abusent des quelques pouvoirs que leur confère leur grade, ne sont que des salopards, qui ne feront que s’attirer la haine de leurs homme, et en cas de guerre ça craint."

      En cas de guerre, je suis d’avis que le danger pour ces instructeurs ne viendra pas que de l’ennemi d’en face.


    • #2291396

      Notez que dans la vidéo ils ne sont pas dans la même catégorie de poids, ceci expliquant cela, dont les vols planés, dans le même temps que les exemples que vous citez ne sont pas dans la même catégorie de grades.
      Mais croyez bien, pour avoir été du sérail "transmis" de génération en génération jusqu’à celles des aînés qui en héritaient de la gentilhommerie militaire, que les officiers supérieurs, bien qu’ils aient une intelligence belliciste au-delà du troufion et des sous-officiers, dans leur immense majorité, envoie plus de monde au casse-pipe, sur un ordre et dans les deux camps à minima, quand bien même il essaie d’en ramener le plus possible du sien, pour l’éclat de sa gouverne.
      Il en va de même dans le civil : vous avez toujours ce petit chef qui fait l’ordure (que l’on montre du doigt), mais c’est le juriste, beau-parleur et fringuant, qui remplit les wagons de licenciements, associé à la DRH pimpante, avenante et polie : l’un et l’autre, sans aucun état d’âme, sur l’ordre du conseil administratif.
      Les réactions outrées que j’imagine en commentaires, au gré du résumé fait ici, démontre cette société très réactive à la moindre émotion : mais qui n’a même pas la moindre conscience qu’elle conserve son cul au chaud l’hiver et peut piailler sur les réseaux sociaux par le biais de sa box ou son smartphone « grâce » au fait qu’un TLD, affublé de son binôme spotter, vienne de « neutraliser » un gamin qui s’approchait de trop près et avec quelque malveillance initiée par les siens, de la mine de nickel ou autres terres rares, exploitée sur son propre sol (par des étrangers).
      Mais cela, le commentateur émotif, il s’en cogne : enfin il s’en cogne virtuellement puisque, au moindre coup visionné en boucle, il chouine et s’offusque.
      Faut-il rappeler que Première classe est une distinction, pas même un grade : c’est dire ce qui se profile après. Première classe, pour les chochottes heurtées, c’est dire à la recrue qui reçoit la distinction, on t’aime bien mais tu es encore un peu Neuneu pour être Caporal (premier grade des militaires du rang ; à peine 1500 balles brut).
      Le Première classe est le « manœuvre+ » chez les OS, les OP, les OQ et OHQ du civil.
      Or malgré la rudesse du passage, le type en est fier : tandis qu’il faudrait demander à l’autre, derrière sa brouette.
      Certains, certaines, devraient regarder les rituels de passage à l’âge adulte (8 ou 12 ans) au sein d’autres ethnies, dans d’autres contrées : « Han les sauvages ! », entendrait-on avant même de le lire...


    • #2291468
      le 05/10/2019 par Bernard Lapotre
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Sedetiam
      n’a même pas la moindre conscience qu’elle conserve son cul au chaud l’hiver et peut piailler sur les réseaux sociaux par le biais de sa box ou son smartphone « grâce » au fait qu’un TLD vienne de « neutraliser » un gamin qui s’approchait de trop près de la mine de nickel
      Je ne vois pas le rapport.
      A l’heure d’aujourd’hui, ce sont déjà des drones qui font ce boulot...

      Par contre le fait que la vidéo soit sortie de son contexte (relations entre types, anciennetés, situation dans le calendrier des rituels) nous empêche d’avoir un jugement approprié.
      Envoyé spécial avait fait la même sur mon école d’ingé il y a quelques années, en montant sciemment et malhonnêtement une succession de séquences et de témoignages partiaux laissant entendre au spectateur que le "bizutage" n’était rien d’autre que brimades sectaires et endoctrinement...


    • #2292293
      le 06/10/2019 par Julius G. Césarius
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      Je ne vois pas le rapport. A l’heure d’aujourd’hui, ce sont déjà des drones qui font ce boulot...



      Le rapport est qu’on s’offusque de la moindre petite violence, alors que le moyen de communication qu’on utilise pour chipoter, est lui-même le résultat d’une violence mille fois plus grave dont tout le monde se fout royalement. Il n’a pas tord, il y a une certaine hypocrisie là-dedans.


  • #2291373

    Eh oui faut les casser comme ca après ils obéissent sans réfléchir. C’est comme tous les blaireaux hypnotiser devant leur poste de tv

     

    • #2291493

      "il n’y a plus qu’un pas vers la servitude une fois qu’on a dit JE".

      l’hypnotisé devant sa télé, ou celui qui commente sur internet, et ne doit rien à personne parce qu’il "sait désobéir", c’est justement l’opposé du soldat
      Et oui, on ne transforme pas un homme qui dit JE en homme de combat sans casser quelques oeufs..

      Je dis homme de combat, que ce soit physique ou spirituel. Il faut se débarrasser du caractère et des délicatesses individuelles, de plus en plus épaisses de nos jours, pour éprouver une certaine manière d’être libre, en collectivité.

      il n’ya rien de plus esclave et de plus laid qu’une foule d’individus excitées par la tyrannie de leurs désirs individuels. L’armée, ça a effectivement une autre gueule, et ce n’est pas par génération spontanée !

      L’homme ne naît pas libre, il naît soumis à ses limites, son corps, son époque, etc. A partir de là, prétendre que sa dignité dépend de tout le théâtre de fausse liberté qu’on va lui construire, et dans lequel il va pouvoir s’expurger... l’expérience humaine montre que l’homme qui a de la suite dans les idées et a l’aiguillon de la liberté vraie dans le coeur va fuir ce genre de communauté, pour en chercher une autre, qui lui apprendra au contraire à se dépouiller de ces vanités, de s’en diminuer, pour y mettre quelque chose qu’on n’obtient par la guerre, et qui s’appelle la paix (intérieure, ou extérieure).

      Je me sens indigne d’un pays qui ne ressemble plus à rien à force d’avoir mal pensé sa liberté.
      Ces soldats savent quelle dignité ils sont allé cherché dans cette famille. Ils acceptent donc que les anciens les façonnent, pour faire corps ensuite avec eux.


  • Professionnel s/off, 23 années dans l’armée de terre.
    Un seul mot me vient,
    ....décadence !


  • #2291376

    Ce qu’on voit dans cette vidéo ce n’est rien en terme de violence physique.Dans n’importe quel club de sport de combat vous connaitrez bien pire.Théoriquement ils sont censés se préparer pour la guerre pas pour faire de la danse.Après le contexte,en uniforme,remise de beret est étrange.Cela ressemble à une séance de jeu sadique et d’humiliation stupide.Si on veut entrainer ses soldats à prendre des coups on fait des cours de boxe,on ne s’amuse pas à ces jeux humiliants.La société est dégénérée et l’armée qui est par nature violente reflète la société d’aujourd’hui.Des jeux stupides,de l’humiliation,du manque de maturité,des "supérieurs" qui se croient tout permis car ils ne sont pas de vrais hommes ni de vrais militaires.Une simple image de la société d’aujourd’hui.

     

    • Pardon ? Dans un club de sport de combat on met les élèves par catégorie, il y a des combats d’entraînement, protection et arbitre. Ça ne sert pas à tabasser une personne qui ne se défend pas. Et pour infos le combat et une petite partie de l’entraînement et pas la majorité


    • #2291786

      @Yjack
      Je ne sais pas de quels clubs de sports vous parlez, mais pour avoir pratiqué des arts martiaux pendant plus d’une décennie, je confirme qu’on ne respecte aucune catégorie (en dehors des compétitions) dans un dojo. Les seuls catégories qui peuvent exister, c’est : Enfants / Adultes ; ou Débutants / Expérimentés.

      Parce que le but premier à d’apprendre à se défendre seul en toute circonstances. Dans la vie réelle, on choisit très rarement ses adversaires ; généralement ils vous tombent dessus par derrière, et toujours avec une supériorité quelconque, comme une arme, des muscles, ou via le nombre. Ainsi, habitué quelqu’un à toujours se battre contre des gens de sa catégorie, est contre-productif. Au contraire, il faut plutôt l’habitué à combattre plus fort que lui.

      Au passage, on se prend tout un tas de coups durant l’entrainement, qui visent à endurcir sur le long terme. Rien d’étonnant finalement, à ce que les militaires fassent pareil et même plus.


    • #2291843

      Yjack
      Tu as peut être confondu ton club de boxe fitness avec un club de boxe anglaise.
      A l’entrainement tu fais des combats contre des adversaires de tous poids.Les catégories c’est pour la compétition pas à l’entrainement.Personne n’a dit que ca servait à quelque chose de tabasser quelqu’un qui ne se défend pas mais dans de nombreux clubs tu as des exercices qui consistent à frapper un adversaire qui doit encaisser les coups et ne pas les rendre.
      Et si tu avais lu tu aurais compris que je ne soutenais pas l’attitude de ces "militaires",non pas pour la violence de la vidéo,la violence physique est faible,en revanche d’être frappé à l’intérieur des locaux par des petits chefs qui sont en dehors du cadre est méprisable.Le contexte est important.Et cette vidéo illustre le niveau général de la société actuelle.


  • #2291377

    J’ai servi dans un RPIMa, exercices très durs mais jamais ce genre de merdes.
    Aucune utilité. C’est clairement un comportement de racailles.
    Le commandement essaye de minimiser pour éviter de parler d’une situation qu’il ne contrôle plus, vis à vis d’une faune incorporée dénuée d’éthique.
    Lamentable


  • #2291379
    le 05/10/2019 par Tortue géniale
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    La vidéo sur l’armée russe est bien pire, on dirait que les 2 débiles sont bourrés, je me demande si ces 2 trous du cul ont participé aux 2 guerres de Tchétchénie et s’ils ont montré autant de "volontarisme" face aux moudjhaïdines de Chamil Bassaïev.

     

    • #2291425
      le 05/10/2019 par C’est foutu depuis longtemps
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      La plus grosse branlée qu’ils ont prit c’est face au moudjahidines de Massoud
      Un films de Christophe de Ponfilly en parle dans son film "l’Etoile du soldat" , montrant un soldat Russe retrouvant son humanité en Afghanistan.

      Au passage, les moudjahidines ne sont pas entraîné dans l’humiliation, mais dans le suivi de l’exemple de leur chef par amour et respect pour lui. Comme dans le milieu de la boxe . On a jamais fait un champion en l’humiliant.
      Et je suis certain que l’armée du Hezbollah ne fonctionne pas non plus par l’humiliation des engagés.

      Techniques de franc macs sataniqués, l’humiliation des appelés.


    • La vidéo de l’armée russe je la trouve moins pire car tout le monde prend et que t’as pas une petite salope de racaille pour rigoler en filmant. C’est la différence entre la correction et l’humiliation.


  • #2291407

    Et après on s’étonne qu’il y en a qui pètent un câble et butent ses supérieurs... Décadence...

     

    • #2291497

      c’est tout ce que vous voulez sauf de la décadence
      la décadence c’est l’abandon, le scepticisme et le relâchement, ce n’est pas le rite et la tension qui perdurent !

      A la rigueur, on pourra reprocher le rire gras qui montre que les observateurs ne tiennent pas leur rang, ne sont pas "dedans". Ils sont trop relâchés.


    • #2291787
      le 05/10/2019 par aléas sale armée
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      T’as raison têtard c’est pas de la décadence, c’est des comportements de tarés dégénérés qui en disent long sur le niveau d’une armée et les " valeurs" qu’ils servent ! Ça donne des libéra -TUEURS et des criminels de guerre !


  • #2291411
    le 05/10/2019 par Maréchal des logis
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Pour me bizuter à mon arrivée au camp de Canjuers, c’était plus marrant ; : dans mon sommeil, 4 sergents m’ont attaché à mon lit Picot ( lit de. Camp ), et m’ont transporté jusqu’à la popotte ( tente militaire oú on fume, on boit, on raconte des blagues de cul, et m’ont forçé à boire de la bière, comme c’est mon sac de couchage qui a bu, lorsqu’il m ont détaché j’ai écharppé le plus cons des sergents, et on a bien rigolé.
    Enfin, je suis retourné me coucher furieux, et somme toute, un peu véxé.


  • #2291418
    le 05/10/2019 par Moult fois humilié
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Voilà comment on fabrique des psychopates. Les mk ultra sont dans l’armée et pas ailleurs.

    Quand on se dit que ces gens traités pire que des bestiaux portent des armes de guerre pour protéger la population...on est en droit d’avoir peur d’eux et de l’avenir qui nous est promis.
    Khadafi avait raison , l’être humain n’a toujours pas dépassé le stade de la bestialité, mais quand on regarde bien , aucun animal n’a ce comportement avec sa propre espèce.

     

  • #2291431
    le 05/10/2019 par Quaouèque d’Oc’
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Il manque plus qu’un accompagnement sonore de Booba & Kaaris, quelques cris & grognements de wesh/wesh des singes tout autour , putain.. on a bien une armée de racailles de nos temps , on se croirait dans un hall de cité de banlieue, avec des dealers de came, rempli de frustrations
    C’est pas un régiment de daesh avec des Abdelhamid Abaaoud putain, on est bien loin de ce que mes grand-pères écrivaient dans leurs mémoires (14/18 - 39/45), je suis bien heureux de pas avoir fait cette merde militaire, la république pourrie lentement mais surement les mentalités ,j’espère que mes garçons n’iront jamais dans cette armée du philosophe en chemise blanche, n’oublions jamais qu’elle a flingué nos frères serbes, qu’elle a participé a la guerre contre nos amis syriens (rappelons nous de nos ententes ,de nos liens, l’expédition française en Syrie 1860, corps auxiliaires égyptiens et syriens 1798-1801)
    Qu’a toujours fait l’armée de cette république sur notre peuple, sur les premiers gilets jaunes, bonnets rouges que fut les chouans, les vendéens



    https://www.youtube.com/watch?v=SKQ...
    https://www.youtube.com/watch?v=ksu...




    Vive Soral, vive la France, vive l’armée de Spartacus d’E&R tous derrière le Christ


  • #2291438

    C’est quoi cette connerie c’est des racailles de cité c’est pas des militaires
    putain il s’engage n’importe quoi dans l’armée maintenant pas étonnant que la France sois devenu une fosse à merde lamentable


  • #2291440

    Dans une société dévirilisée comme la notre, les pratiques et traditions martiales comme celles-ci suscitent immédiatement l’indignation et tout un éventail de réactions outrées. Mais cet émoi de bon aloi chez les metrosexuels du tertiaires n’est que le marqueur d’une profonde altération de l’idéal masculin sommé désormais de se conformer aux injonctions progressistes. Tout ce qui rappelle l’Homme, y compris dans sa forme essentielle et primitive comme ici, est voué aux gémonies. N’est-il pas normal pourtant que les soldats subissent une forme d’endurcissement physique et psychique ? Une forme d’initiation à la violence et à la douleur qui demeure un prélude à ce qui constituera leur quotidien sur les différents terrains d’opération. Pour ma part, je ne vois rien de choquant dans ces pratiques, si ce n’est une survivance des traditions militaires ancestrales et la confirmation que notre époque préfère les éphèbes athéniens aux guerriers spartiates.

     

    • #2291587

      Il faut arrêter de voir de l’émasculation partout lorsqu’on critique ces agissements, sincèrement quand moi je vois cette vidéo, je trouve ça désolant d’une part parce que je n’ose imaginer le niveau intellectuel de ces instructeurs tant ils ont l’air de prendre plaisir à cela, d’autre part, parce que dans une armée, en principe, on doit être unis, et on doit éviter dans la mesure du possible de fracturer une côte d’un camarade sur un coup de genou voire pire.
      En fait, vous les pensez spartiates, en réalité, ils en rigolent, moi ça me fait penser aux bizutages qu’il y a dans les facultés de médecine ou autres dans lesquels le seul but est d’humilier l’autre, là ils se filment, ils sont contents et postent ça sur les réseaux sociaux, très spartiate tout ça


    • Vous racontez vraiment n’importe quoi.
      Que ce soit à l’armée ou aux arts martiaux, on pousse au dépassement de soi mais on inculque aussi des valeurs de droiture et un esprit d’équipe qui permet de faire de vous un homme sain de corps et d’esprit.

      Là vous avez des wesh wesh de banlieues qui rigolent comme des caves, qui vous filment, et qui vous apprennent quoi exactement à part la détestation de soi et d’autrui. Si encore c’était des cours de systema avec une réelle volonté de compassion avec des techniques de récupération du souffle et de la relaxation. Là les 2 cons qui frappent ne savent même pas donner un coup de point correctement (le point d’appui ne touche pas le sol) ni un coup de genou.

      Leur but est juste d’humilier les nouveaux. Ce sont de vrais tarés.


    • #2291891

      merci pour les réponses au premier commentaire, qui lui donnent raison

      pour vous messieurs, il n’y a plus que les wesh wesh qui donnent des coups, qui usent des coups. Le reste de la masculinité ne tapote plus que son smartphone.

      Un fils peut avoir envie de suivre son père, et ce dernier peut quand même lui filer des beignes. Capiche ?
      non les arts martiaux n’enseignent pas premièrement la droiture, ils enseignent d’abord à foutre des beignes, à user et maîtriser la violence. Ce n’est que loin, loin après cela qu’il y a quelque chose qui arrive, et qui s’appelle la paix, laquelle peut éventuellement donner certains fruits que vous appellerez comme vous voudrez.
      Mais celui qui passe pour la première fois cette porte a beaucoup de coups à prendre avant de prétendre à quoique ce soit d’un peu plus éthéré. 100 pompes ou un marathon surprise à 4h du math, ce n’est pas plus "malin", ni "esprit de droiture" qu’un coup de genou dans l’abdomen. Mais c’est le chemin, pour certains...
      Car l’homme grossier n’est pas prêt de s’élever s’il ne passe pas par l’épreuve du corps, par l’épreuve de la peur, par le risque de la peur.
      les beaux discours, la belle brochure que l’on se fait, à juste titre, d’un tas de choses (la transcendance, l’esprit qui s’élève, le dépassement de soi, etc.), ce n’est à portée immédiate que des saints, des élus. L’immense marmaille ne peut s’en approcher ou l’imiter qu’en acceptant de vivre en tout petit, en tout concret, une certaine abnégation quotidienne, disciplinée, et elle ne l’apprend que dans le choc premier de la violence, qui est le véritable FEU reçu par l’homme, celui qu’il doit apprivoiser, conquérir, dominer. Bon là, c’est moi qui m’enflamme.
      Alors disons que s’il fallait attendre que la discipline, le respect, la droiture, la loyauté sorte d’elle même comme une qualité immanente, les hommes seraient encore dans leur caverne, ils n’auraient rien produit de bien grand et de bien pérenne. Il a fallu que certains se bougent et en secouent d’autre, qu’ils les captivent, les fascinent, et les emmènent, souvent à coup de pompe dans le cul. Et ils s’en sont fait aimer. Point.

      mais ça c’était avant l’ère des portables et de la vidéo sur internet. Alors c’est sûr, à travers cette petite lucarne, c’est pas bien jojo, et les "tortionnaires" font un peu clown... Tout ça ne fait pas très sérieux...


  • #2291447

    Le 35 RI de BELFORT est situé dans la ZUP des glacis du château. C’est même pas le quartier le plus chaud de Belfort et pourtant combien de fois les soldats se sont pris des raclées par les jeunes. Les filles perdu de la ville viennent le soir dans la caserne et en vieille ville le soir les soldats bourrés se battent et se prennent des raclées. Dans le bus 2 soldats n’ont même pas osés défendre la conductrice contre 5 petits cons. Ce genre de bizutage leurs fait croire qu’ils sont des hommes qui encaissent mais à Belfort ils ne sont pas du tout respectés pire parfois en boîte les jeunes cherche exprès la bagarre avec eux pour avoir un peu de répondant mais rien. Et pourtant Belfort n’est pas une ville « chaude »


  • #2291448

    Et oui, des soldats 2.0 qui ne sont plus endurcis pour tuer, mais jouer au jeux vidéos et piloter des drones,accessoirement tourner en rond devants des gares et autres synagogues,alors que la mission 1ère d’un soldat est d’être formé pour devenir un tueur pour la patrie.

    Les ’’rodages" de bitos ont tjrs eu lieu, + ou - rudes selon les régiments.
    Les sous-off trop violents étaient connus et parfois se heurtaient de nuit à quelques poteaux dans la cour mais je n’ai jamais vu de plaintes déposées d’un côté ou de l’autre.

    Volontaire à 18 ans,lors de mes classes au 4ème RIMa,j’ai eu droit moi aussi à ce genre de petits tourments mais la colère envers les chefs se dissipait vite ,et les cours de close combat servent aussi à s’habituer au coups (pour ceux qui ne l’étaient pas encore en arrivant...)

    J’ai eu un chef qui,certes nous cassait les couilles violent mais n’a jamais hésité à aller chercher un de ses gars sous le feu ennemi.
    J’ai vu chez les RPIMa des gars béret retourné pour refus de saut,une fois passé la ’’haie d’honneur’’ ils n’étaient pas beau à voir mais n’en voulaient pas pour autant à ceux qui avaient donné les coups,et pourtant les rangeos ça faisait bien mal aux côtes.
    T’as signé c’est pour en chier,surtout dans les régiments d’élite, voila mon point de vue.


  • #2291451

    C’est même pas le dixième de ce que tu endures lors d’un stage co. Si t"es pas capable de supporter ça, c’est pas la peine de t’engager. Je rappelle quand même que ce sont des soldats susceptibles un jour d’etre faits prisonniers et qu’avant ça on leurs apprendra toutes les techniques possibles et imaginables pour de neutraliser (tuer) leur adversaire. C’est en quelque sorte leur raison d’être.
    Ceci n’est qu’un simple bizutage pour bleubites fraîchement débarqués. Si t’es pas capable de supporter deux trois calottes sans te mettre à chialer, je vois pas bien c’que tu viens foutre dans l’armée.
    Mais on peut toujours appeler Gérard Miller.


  • #2291485

    Cela n’est pas étonnant, quel homme sain d’esprit et intelligent irait tuer et/ou se faire tuer pour défendre les intérêts de petits marquis richissimes et narcissiques ? Toutes nos constitutions et nos sociétées sont bâties sur le principe d’une masse aliénée et laborieuse qui s’éreinte pour le profit de quelques uns. Ces masses sont dressées comme des chiens pour obéir en se pensant libre. Je dis quel connard le trouffion qui va exploser une famille d’Irakiens au nom des armes de destruction massive, qu’a-t’il gagné pour lui et sa famille ? car il n’y a que cela et rien d’autre, l’emballage et la raison donnée change mais le but est le même dans toute guerre. Notre vie est trop précieuse pour la donner à des parasites psycopathes.


  • #2291491

    J’ai effectué 38 années sous les armes , au sein de l’Armée de terre , dont une bonne partie chez les TAP et à la Légion étrangère , j’ai débuté comme deuxième classe , je suis ressorti lieutenant colonel….Jamais , je n’ai été témoin de tels comportements, de bizutages, de violences gratuites, de brimades. Il est arrivé qu’un militaire du rang prenne un " coup de pompe dans le cul " lorsqu’il avait fait une connerie grave, engageant la sécurité , mais jamais au delà .Lorsque l’on délègue une parcelle d’autorité à des abrutis, il faut toujours redouter le pire ….Il suffit de voir ce qui se passe au gouvernement ….

     


    • .Il suffit de voir ce qui se passe au gouvernement …




      Et chez les flics, lorsqu’on leur donne "carte blanche" pour mater le peuple.


    • #2291691

      Salut Mon Colonel (ex-Lib à l’appareil). Parcours identique « Marine » comme vous savez. Vous auriez bien fait d’écrire votre commentaire en gras.
      Je condamne cette « pourriture » qui n’existait en rien à mon époque (Je ne rejette pas le bizutage « normal », au passage de la ligne, j’ai été plâtré à un copain, jambe à jambe, pendant 36 heures. La rigolade ! Sauf pour les toilettes, et pour pioncer, mais bon...).
      Triste Monde où même au sein des nobles institutions...
      Bien fraternel,


  • J’ai servi aux 31 RIMA la 174 e compagnie choc de combat .en 1970 ? ces comportements n’ont jamais existé à l’époque .Ça, ce sont des comportements de voyous, pas des comportements militaires .Au contraire , c’est l’entraide et la camaraderie .J’ai eu fait des simulations de combat en pleine nuit sur des recrues qui avait 15 jours d’armée dans un camp .Jamais nous n’aurions eux de tels comportements .
    L’armée, c’est pour apprendre à servir un pays, pas pour humilier physiquement une recrue .Pour moi, ce sont des pauvres types idiots, qui n’ont rien à faire dans une caserne ,et encore moins dans l’armée Française .C’est sur un ring de MMA ou ils devraient se défouler ,mais là c’est certainement pas la même histoire .


  • #2291503
    le 05/10/2019 par à bas les tyranneaux
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    On constate que des racailles infiltrées dans les corps d’armée s’en donnent à cœur joie.
    lls ont beaucoup de complexes à défouler. Le jeune Français engagé parce que c’est ça ou le chômage est la première cible de ces tyranneaux frankenstein, créés ou poussés par des attalis qui n’ont jamais risqué un poil dans aucun combat physique et qui n’ont qu’une trouille : se retrouver à la place de la jeune recrue, quelque jour, à Cayenne.
    Il n’y a nul besoin de brimer ni de violer, jamais. L’exercice physique, le risque de laisser sa peau ou sa jambe dans le combat, la discipline et les horaires sont amplement suffisants et contraignants pour faire souffrir leur homme.
    Il y a un grand besoin de chefs justes, équitables, valeureux, ayant à cœur les intérêts et l’équilibre des recrues sous leur ordres. Pour cela, il faut avoir eu une formation adéquate, depuis l’enfance. Il faut aussi une nation.


  • #2291514

    Comportement de racailles .Qu’on les vire tous .


  • #2291516
    le 05/10/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Quelle est l’utilité de tout cela ?

    ça crée davantage d’antagonisme que de cohésion, non ?


  • #2291528

    On appelle çà une éphébie militaire. Je ne vois pas où est le problème. Et la vidéo ne montre pas les attentions fraternelles dont on fait preuve les gars après çà. On parle de combattants, pas de gonzesses en tutu.


  • #2291542
    le 05/10/2019 par le rire du sergent
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Imaginez comment ces dégénérés et leurs recrues traitée de la sorte doivent se comporter avec un ennemi vaincu !


  • Ayant travaillé dans une caserne purement administrative, j’ai été confronté à ce qu’il y a certainement de plus laid dans cette institution :

    Là où j’étais, on était en plein dans le phénomène de "féminisation de l’armée de Terre" avec des femmes arrogantes qui jouissent du prestige de l’uniforme en se pavanant, comme s’il y avait de quoi avec le rôle de l’armée française dans le monde.

    Il y eu plusieurs histoires où des femmes gradées s’en prenaient à des contractuels précaires, faisaient des rapports sur eux gratuitement, détournant le canal hiérarchique pour régler des comptes personnels ou parce qu’elles avaient leurs vapeurs. Alors je comprends le respect hiérarchique, de parler avec respect à un plus haut gradé et de parler sans ambage à un moins gradé, mais là c’était de la lâcheté. C’étaient en fait des petites chefs de bureau comme on en trouve dans toutes les administrations, mais qui se prenaient pour des militaires avec le prestige que cela confère, pour moi elles ne méritent pas leur grade. Certaines de ces femmes sortaient avec des militaires moins gradés mais ayant fait de l’Opex, ce qui les légitimaient en quelque sorte et les rendaient encore plus arrogantes.

    Votre vidéo montre de la violence physique faite par des hommes dans un régiment, mais dans les lieux administratifs, vous avez la violence psychologique et la lâcheté exercée par des femmes. Un jour j’ai demandé à ma lieutenant c’était quoi le problème avec les rapports que je prenais et elle m’a regardé droit dans les yeux et "je ne vois pas de quoi vous parlez". Ces gens là ne mettront jamais un pied sur le terrain, ne connaissent rien à l’Art de la guerre (s’intéressent à l’équitation et aux produits de beauté etc), et sont hypocrites et lâches, pour moi c’est vraiment la lie de l’Armée.

    Je préfère encore le soldat de base qui met les mains dans le cambouis plutôt que ces planquées, au moins il risque sa vie même si il est souvent trop con pour savoir qu’il fait un travail dégueulasse pour le compte des multinationales. Enfin bref il ne faudra pas compter sur eux pour libérer la France, il faudra attendre l’Armée Russe.


  • Alors que tout le monde sait que pour faire des soldats parés à toutes les horreurs, c’est à dire parés à infliger toutes les horreurs, froids, déshumanisés et trouvant leur courage dans la cruauté, une simple circoncision suffit...

     

  • #2291609

    Un soldat ou un futur soldat doit toujours être bien considéré par ses supérieurs, si ces derniers l’humilie, il devient une ordure...
    Jusqu’à peu, j’avais du respect pour la Police, la Justice et l’Armée, bêtement je pensais être protégée mais c’est fini définitivement, je les exècre...

     

  • #2291621

    Concernant la dernière vidéo ce n’est pas l’armée russe apparemment. Il s’agit de l’armée d’Azerbaïdjan.


  • Quiconque a vécu aura compris que le grand plaisir de l’être humain c’est de torturer ses semblables et que les victimes sont pratiquement toujours consentantes ! Ne croyez pas que vous êtes différents, la plupart d’entre vous joueraient leur rôle dans ce spectacle sans même se poser de questions.

     


    • la plupart d’entre vous joueraient leur rôle dans ce spectacle sans même se poser de questions.




      C’est faux, il y 2 sortes d’individus , ceux qui acceptent tout par peur de "perdre quelque chose "
      et ceux qui refusent et quittent les milieux qui les rebutent, car ils jugent que ce qu’ils ont a perdre a moins de valeur que leur honneur ou leurs principes.
      C’est la démonstration parfaite de l’expérience de fausse électrocution de Milgram , des gens refusaient de le faire.
      Il faut aussi noter que certain métiers attirent particulièrement les gens tordus , pervers ou sadiques.
      d’où leur grande concentration dans certains milieux comme la politique , la police ou l’armée.


    • #2292014
      le 05/10/2019 par Jeune con devenu responsable des siens
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      @Auri
      Je pense que pour dire une ânerie comme celle-ci, tu n’es pas père de famille, ni époux
      Un père de famille (je le suis et de famille nombreuse) ne pense pas a torturer ses semblables, dés le réveil, le but de sa vie, est de travailler, pour assurer ,sécurité, éducation, protection, a ses enfants et a sa femme
      Chaque minute, chaque euro, chacune de ses décisions sont pour sa famille
      Enfin pour mon cas


  • #2291694

    Ça me sidère les gros bourrins qui viennent nous expliquer qu’ils ne voient pas le problème et que c’est même une bonne chose...

    Si avoir des rites d’initiations peut-être une bonne chose, le rite en question a forcément un objectif et dénote de quelque chose même si le crétin qui l’exécute n’en à pas conscience. Par exemple dans certaines tribu, il existe des rites d’initiation ou un jeune qui passe à l’âge adulte doit aller plusieurs jours dans la forêt et se débrouiller seul. Qu’est-ce que cela prouve ? Qu’il a bien intégré les enseignement de ses aînés, qu’il connaît la chasse, les plantes et les animaux et que par conséquent il prouve qu’il est un membre de valeur pour la tribu.

    Le rite d’initiation n’est pas quelque chose de positif en soi, dans le cas présent, le mec accepte juste de se soumettre et de se faire frapper par un prétendu camarade. Qu’est-ce que cela démontre ? Que c’est un bon chien-chien bien soumis prêt à obéir sans poser sa sur ses actes conscience. Accepter de se faire battre par un camarade c’est accepter l’absurdité de l’inversion des valeurs. Quand on se lance dans cette direction il n’y a pas de limite.

    Par exemple certains gangs utilisent le meurtre comme rite initiatique ce qui veut dire : "tu es un meurtrier, tu es un des nôtres." J’en appelle donc à votre conscience et votre intelligence, les actes ont un sens profond et on ne doit pas l’ignorer. Une tradition n’est positive qu’en fonction du sens qu’elle a. D’ailleurs il paraît que "l’élite" utilise des rites initiatique : le viol et la torture sur des enfants.

    Oui aux rites d’initiation, mais pas n’importe lesquels.

     

    • #2292046

      Le bizutage (aujourd’hui interdit) dans certaines filières d’enseignement supérieur avait cette fonction de fabriquer de bons chiens-chiens.
      On m’avait expliqué qu’il fallait en passer par là si l’on voulait s’intégrer au groupe et par là même réussir ses études. J’ai toujours refusé de participer à ces activités dégradantes (aussi bien pour la victime que pour le crétin de tortionnaire), et cela ne m’ pas empêché de réussir mes études...
      Par contre, je dois bien reconnaître que mon parcours professionnel n’est pas une réussite, mais je remercie le tout puissant de m’avoir permis de ne pas rester un salarié sous-homme.


  • #2291718

    La vidéo montre une remise de grade un peu virile. Qui d’ailleurs ne se déroule pas pendant une cérémonie en place d’arme.
    Franchement une petite mandale, un
    coup de poing de temps en temps c’est la norme. Les milieux homosexuels et féministes veulent faire de nous des tapettes. D’ailleurs j’ai systématiquement répondu aux mauvaises femmes. Rien à foutre de la morale ordinaire qui veut que le dialogue soit la solution. Perso, j’ai perdu des bouts de dents dans des bastons, j’ai séché des adversaires à coups de boule et je me suis fait marcher sur la gueule plus souvent su’à min tour. La violence est partout.


  • #2291737
    le 05/10/2019 par Julius G. Césarius
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Que pensez-vous qu’il advienne aux militaires capturés par l’ennemi ?
    Ce bizutage a pour but de les endurcir, de les habituer à la douleur, etc...

    Personnellement, je n’y voit rien de choquant, je trouve même que c’est judicieux et formateur.

    On comprend mieux l’efficacité des gangs aux USA, qui ont des rituels similaires. En fait, ce sont des organisations quasi militaires.

     

    • #2292050

      si l ennemi a decidé de te buter , aucun bizutage n est efficace pour te preparer a ta mort. Perte de temps entre gollios ...


    • #2292092
      le 06/10/2019 par Bandiera Negra/Rossa
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      @Julius G. Césarius
      Je m’excuse, mais deux connards qui me tapent sans raison, juste pour que je respecte leur grade et m’endurcir , peuvent s’attendre que dés que j’ai l’occasion, un retour de manivelle dans la tronche avec décollement des molaires , incisives, prémolaires et canines
      Pour endurcir une personne a la douleur, il y a des techniques bien plus efficace p’tit bonhomme et sans deux bourrins abruti au QI de chèvres
      Là, le seul truc qu’ils vont réussir a faire, c’est soit des victimes en puissance, soit des tabanards comme eux, voir pire


    • #2292275
      le 06/10/2019 par Julius G. Césarius
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      si l ennemi a decidé de te buter , aucun bizutage n est efficace pour te preparer a ta mort. Perte de temps entre gollios ...



      "Si l’ennemi a décidé de te buter" -> il te tire tout simplement une balle dans la tête et basta... il ne se fatigue pas à te cogner dessus, c’est plus qu’évident.
      Par contre, s’il décide de te torturer, ce qui arrive aussi en temps de guerre figures-toi, et qu’à la première paire de gifles tu balances tout le monde, et fait foirer toute l’opération... Là tu vois, c’est autre chose. Raison pour laquelle un peu d’endurance à la douleur peut s’avérer crucial, surtout qu’il s’agit parfois de tenir sur de courtes durées (bien qu’en matière de torture, j’imagine bien que chaque minute parait durer une éternité).



      Je m’excuse, mais deux connards qui me tapent sans raison, juste pour que je respecte leur grade et m’endurcir



      C’est bizarre parce que dans la même phrase, tu dis qu’ils tapent "sans raison", puis qu’ils le font pour se faire "respecter et les endurcir". Faudrait savoir...

      Oui "pour les endurcir", c’est bien ce que je disais...
      Par contre, pour imposer le "respect de leur grade", à moins que tu sois neurologue comme Patrick Liste Noire Cohen, je ne vois pas trop comment t’arrives à lire dans leurs pensées sans même qu’ils aient prononcé un seul mot...


  • #2291743

    Humiliations et brimades inutiles. Un chef amène ses troupes au combat et est dépositaire des vies de ses camarades, il ne doit pas y avoir d’ambiguïté ni de doute sur lui, il est exemplaire. Ne dit-on d’un être charismatique : "je le suivrai partout, j’ai confiance en lui" ?
    Pour souder un groupe, il y a des techniques plus sophistiquées que les crétins exhibés ici ne peuvent évidemment pas connaître. C’est un ancien officier commando qui écrit.

    Quant à l’armée russe, Poutine a mis un point final au début des années 2000, sur plaintes des mères, des coutumes sadiques et parfois invalidentes jadis en usage dans l’armée soviétique.

    Malheureusement, l’armée française est devenue une armée de mercenaires au service des multinationales et il vaut donc mieux éviter ce lupanar.

     

    • De toute façon, pour avoir pu observer ce genre d’individu, je peux vous dire que typiquement ces comportements pervers encouragent le cynisme, ils détruisent chez les individus tout respect pour la loi et la hiérarchie. Ces soldats seront ensuite les premiers à se livrer à toutes sortes de trafics et a des violences gratuites... Vraiment ce qu’il a de pire.


  • #2291775

    Franchement j’ai connu bien pire, comme une section qui enferme son officier dans sa voiture et l’asperge d’essence, comme des sous-officiers qui emmènent leurs gars s’entraîner à tabasser du civil en ville ! J’étais engagé para puis élève eor.

     

    • Très bien. Et donc ? Tu trouves ça normal ?
      Parce que moi aussi je les connais ceux-là. Ils finissent au tribunal avec comme circonstance aggravante l’utilisation de techniques de combat.


    • #2292256

      Normal ??? Non pas du tout, je ne fais que dénoncer. Un collègue cardiaque que des salauds faisaient courir devant pendant les marches forcées de 80 km a choisi de feindre une noyade pour être viré et il réussira, un autre se brisa volontairement un bras avec une clef à molette et finira au trou sans soins pour servir de leçon.


  • #2291825
    le 05/10/2019 par aléas sale armée
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    des comportements de tarés dégénérés qui en disent long sur le niveau d’une armée et les " valeurs" qu’ils servent ! Ça donne des libéra -TUEURS et des criminels de guerre !


  • #2291888

    Quand je vois les commentaires sous l’article, ou sous les articles des autres médias qui en parlent, ou sur les réseaux sociaux, je ne peux m’empêcher de me dire qu’on est vraiment dans une société de tapettes. C’est du bizutage, ni plus, ni moins. France 3 a flouté les visages, mais même les mecs qui reçoivent les coups se marrent, donc faut arrêter.
    Le floutage a eu un autre effet : qu’on ne voit pas que les instructeurs-cogneurs sont un noir et un thaïtien. Ce qui me permet de dire ma déception de voir Yvan Benedetti s’en émouvoir en ajoutant un volet racial dans son commentaire.

     

    • #2292066

      Je ne vois pas en quoi la violence gratuite et l’humiliation devraient être acceptées sous prétexte de bizutage. Vous dîtes n’importe quoi...

      Un chef ne doit pas frapper ses subalternes ? En quoi est-ce masculin de taper sur un plus faible que soi et quel est le rapport avec une société de tapettes...

      Vous vous faites régulièrement taper de dessus vous ????


  • #2291901

    Bonjour , la plupart de ceux qui critiquent ces images ne connaissent pas l’armée, ils n’ont jamais connu la cohésion d’un groupe ou d’une unité et n’ont très certainement jamais vu tomber un binôme . Le respect de la hiérarchie ;la discipline et la rigueur sont des valeurs qui très souvent peuvent sauver des vies .

     

    • #2291933
      le 05/10/2019 par 13éme RDP (l’amicale)
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      @Anthony
      n’importe quoi , le respect d’un gradé, c’est pas de la peur
      ces jeunes cons de sergents, s’ils partent en OPEX avec ces jeunes troufions, ont intérêt, a regarder derrière eux , je pense pas que ces jeunes troufions les défendront, si ils tombent sous les balles
      et si c’était moi, je n’aurais aucun respect pour ces deux merdes de sergents de mes couilles, première occasion, ils prennent un coup de crosse dans les gencives, histoire de leur refaire une dentition en mode suceuse du bois de Boulogne


  • #2291919

    Je croyais que ce type de traitement se limitait à des corps comme la légion étrangère ou les bérets verts, dans le but essentiel d’aguerrir les recrues destinées à des missions extrêmes.

     

  • #2292022
    le 05/10/2019 par Bernard Tapie de prière
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    C’est des gars de quartier ou de daesh !
    Je vois pas bien le délire de faire ça , le respect de la hiérarchie ?
    C’est pas gagné alors


  • Pour ceux qui ont vu Full Metal Jacket, ça vous rappelle pas l’histoire de l’engagé Baleine ?

     

  • #2292035

    Ca donne envie d’avoir le nom de celui qui frappe histoire d’aller le voir...


  • #2292038

    Jusqu’au jour ou il mettra un coup mortel...


  • #2292043

    si l armee est une "famille" , ce n est pas avec ce genre de comportement indigne que l on va resserer la solidarité et la fraternité militaire. Chaque soldat doit etre consideré comme votre frere . Quelqu un que vous devez respecter , proteger et éduquer. Ici nous avons des gollios dans un cirque , sans honneur et sans dignite !


  • #2292047

    l armee doit etre une institution noble et la noblesse s acquere aussi par le comportement de ses membres. La fraternite, l entraide, le respect, l éducation , une vision commune, l exemplarité de la hierarchie pour affirmer par charisme la discipline,....doivent etre prioritaires chez les soldats. Et elle ne doit en aucun cas devenir une cour de récrée pour braufs branleurs frustrés, ou un cirque d humiliation dans lequel des gollios sado-masochistes se trompent d ennemi. Vous croyez que les heros de la premiere guerre se faisaient des bizutages , des coup dans les couilles , pissaient sur les autres avant d aller se faire buter dans la tranchee ? Un homme serieux ne fait pas ce genre de singeries ! C est une attitude de singe. Si on veut regler ses comptes avec ses propres frustrations, faut le faire avec l ennemi , pas avec les freres d armes ! Bande de singes va !!!


  • #2292049

    Moi ce que je ferai comme test pour entrer dans l armée : attraper et égorger un cochon. celui qui n en n ai pas capable, il déguage. Faire couler le sang tout de suite ! Meme si ce n est que celui d un cochon. Ca réduira aussi l effectif feminin inapproprié pour ce genre de métier de mort.

     

    • @АПИС : Un militaire il défend son pays contre ses ennemis. Il t’a fait quoi le cochon pour mériter que tu l’égorges ?


    • #2292503

      @ caro : la capacité de pouvoir tuer un etre vivant , de ne pas avoir un dégout du sang versé , un dégout d avoir oté la vie , meme si c est un animal. Donner la mort est l une des finalités de l armée, et pas seulement servir et proteger. Si on n est pas capable de tuer un cochon , qui d ailleurs n est pas ton ennemi , pas la peine de continuer...


    • #2292671
      le 07/10/2019 par Julius G. Césarius
      Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

      @Caro
      La mort du Cochon ne sera pas un gaspillage, contrairement à celle de l’humain.
      Lui finira en Bacon au p’tit dej.


  • Des militaires abrutis qui tapent leurs collègues qui pèsent moins lourds ou plus jeunes et se disent des hommes, quel pauvre monde !


  • #2292075
    le 06/10/2019 par Vêtu de piléma
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    Je ne suis qu’un ex-petit appelé de la 95/10.
    Mais je peux vous dire que, même si mon service doit ressembler à une colonie de vacances pour les engagés ou les appelés plus anciens, l’esprit de corps et de cohésion s’acquiert tout aussi bien sans brimades physiques, sans humiliations volontaires.

    C’est le terrain qui a tout fait et tout construit entre les gars de mon bataillon ; on était solidaires, pas de souci.
    Mais les coups reçus de sous-off’ bovins ont été improductifs : j’en ai reçu quelques-uns, très gratuitement, qui n’ont pas augmenté mon patriotisme, ni mon envie de sauver au front les connards qui me molestaient.

    Et, parlant des sous-off’, j’ai reconnu quatre familles :
    - cas sociaux alcooliques (1 cas seulement) ;
    - aventuriers frustrés et pas futés (bien représentés) ;
    - fonctionnaires gentillets (très bien représentés) ;
    - cadre rigoureux mais bienveillant, exigeant, n’ayant rien à prouver à personne, mais prenant soin de ses hommes (1 cas seulement - homme impressionnant de par ses qualités, que je n’ose citer ici).


  • #2292103
    le 06/10/2019 par un homme binaire fier
    Des jeunes militaires violentés au 35e RI de Belfort

    L’étape d’après c’est quoi, le viol, la fellation forcé.... putain d’époque de merde, c’est pas ça le courage, la virilité , ça c’est un truc de femelle, de la violence gratuite, de l’humiliation, j’aimerai les voir faire ça a un a un Marcel Cerdan, un Cyril Benzaquen, a un Jérôme Le Banner, a un Mohamed Ali, a un Mike Tyson, non juste sur des p’tites jeunes recrue bien sage, bien docile, des fiotasses ces sergents , il y a les même dans les quartiers du 93, a la Castelane a Marseille et apres ils partent en Syrie prendre du captagon
    J’aimerai les voir en OPEX ces malades, j’imagine déjà ce qu’ils doivent faire ces Pierre Chanal en puissance

     

    • #2292205

      On sait très bien ce que font les OPEX, sans parler des gendarmes mobiles : pétage de fions, notamment sur mineurs africains, somaliens, etc. Et encore, ce n’est que la partie visible. C’est même une condition (actes pédophiles) sine qua non si vous souhaitez monter très vite : eh oui, le Système a bien besoin de faire pression sur vous si vous décidiez de balancer deux, trois vérités au bout de quelques années. On sait aujourd’hui comment cela fonctionne.

      J’habite près de l’Allemagne, à une 50aine de kms de la base US de Rammstein-Miesenbach : et je peux vous dire que les jeunes GIs sont sur des sites de cul, notamment gays, où ils attirent de jeunes français à venir... Il nous est même arrivé que des potes et moi-même se fassions harceler par un ou deux GIs gays. Je ne vous fais pas un dessin de ce qu’il se passe là-bas... Des parents français, qui s’occupent de leurs gosses de façon sporadique, et qui vont se plaindre, notamment sur le secteur de Forbach, St-Avold (petit clin d’oeil à un ancien cadre du FN, qui se privait pas non plus de certaines choses...). Il me semble que cela n’a jamais été très loin, mais je me suis laissé dire que dans l’armée, il y avait déjà du détroussage de fion... et je reste poli, paraîtrait-il que ce n’est pas forcément si "subi"...
      En bref, je pense qu’il ne fait pas idéaliser les corps constitués : l’Armée n’a pas toujours des Hommes, loin s’en faut... C’est un milieu plus ou moins clos, avec ses codes, qui pour tout civil lambda n’ayant fait qu’une simple journée d’appel reste un monde fantasmé, avec son côté bien sombre !


  • Mais, à l’instar de la police, on ne leur met pas un flingue sur la tempe pour s’engager ?
    Le premier jour de mes classes j’ai été déclaré P4. Avec le recul et au-delà de mon cinéma il y avait sans doute un fond de vérité. En quittant la caserne pour rejoindre un hôpital psychiatrique où j’ai passé une semaine de détente sur le babyfoot j’ai croisé un appelé au nez cassé qui partait à l’infirmerie. Dans la voiture j’ai tenté de la réconforter en lui disant que je boirais un Jack Daniels à sa santé mais ça l’a pas fait rire. Bizarre.


  • #2292164

    Fallait pas s’engager ! L’armée n’est qu’une institution au service des gouvernants. Désobéir c’est commencer à réfléchir, et l’on ne doit pas désobéir. On commence par tirer sur des cibles on termine par le meurtres de civils, enfants,vieillards, femmes, au nom de la liberté, de la démocratie,et tout le blabla habituel de la propagande.


  • #2292211

    J’ai connu ça durant mon service 96/02 , je ne suis pas surpris, dans le jargon cela se nommait "glace au pâté". Ils frappent dans les côtes et l’estomac ou derrière le crane pour ne pas laisser de traces en cas de plainte, sachant que la parole d’un 2e classe n’a aucune valeur face à un gradé. Généralement ils choisissaient des jeunes chétifs ou des diplômés (très mal vu dans l’armée) type Licence ou Maîtrise sans agressivité.
    Bizarrement se sont les sous officiers, type sergent, sergent chef qui ont ce genre de comportement, les officiers étaient les plus respectueux envers les appelés.


  • #2292218

    j’ai bien rigolé, c est un petit souvenir
    ce sont des militaires qui sont formés pas des danseuses de l opera de Paris.
    Ils doivent connaitre leur points faibles.


  • #2292236

    Si l’armée n’est pas connue pour rendre plus intelligent, et tel n’est justement pas son objet, on ne peut que condamner ce type de comportement sans autre utilité que celle de s’affirmer en tant que "petit Chef", le capo de service dont la grande muette est truffée. Rien de formateur, rien de bien viril non plus, juste du chalutage de caillera.
    De mon temps, dans l’infanterie de marine et en Afrique de l’ouest, on nous faisait creuser des trous à la pelle U.S dans du turf qui ne cédait pas un millimètre même après plusieurs heures de tentatives, ou encore on nous réveillait en pleine nuit pour des revues d’armoires etc... beaucoup de brimades psychologiques avec toujours le même but : casser le bonhomme pour en faire un soumis et docile.
    _


  • #2292258

    Ce qui m’effraie le plus ... c’est la lecture de bons nombre de commentaires !
    En effet, à de rares exceptions près comme Voronine (dont je salue l’hommage qu’il fait par le simple choix de son pseudo), nombreux sont ceux qui y vont de leurs supposées "campagnes" dont la simple évocation suffit à déterminer qu’elle provient, au mieux de personnes pour lesquelles le temps corrompt la mémoire, au pire de mythomanes ... et je crains que cette deuxième hypothèse soit la plus probable.
    Et sur un site comme celui-ci, c’est non seulement inquiétant mais aussi très contre-productif au regard de la nécessaire crédibilité indispensable à l’atteinte des objectifs recherchés !


  • #2292496

    J’ai servi 15 ans dans l’armée dont 11 en RPIMa et il faut reconnaitre que ce genre de comportement a toujours existé. Dés qu’on donne un petit grade à une petite crapule cette dernière se sent pousser des couilles. Le respect n’est pas un du mais se mérite. Les salopards qui se défoulent sur ces malheureux gamins ne s’attireront que de la rancoeur et en OPEX ils risquent de se trouver en difficulté. Je doute beaucoup qu’ils réussiront à inculquer à leurs subordonnés et futurs frères d’armes l’esprit de cohésion indispensable à la réussite de leurs missions. Ce n’est pas comme ça qu’on aguerrit un soldat. On peut, et même on doit être très dur avec la recrue, surtout pendant la période de formation initiale afin de faire résilier leur contrat à ceux qui ne sont pas faits pour l’armée. Il en va pour le bien et la sécurité de tous. Lorsque les épreuves, aussi pénibles soient-elles, ont un sens, ceux qui les subissent respectent ceux qui leur en font baver.


  • #2292601

    Je fais des sports de combat depuis 25 ans, personne ne s’endurcit en prenant un coup ou deux très violents sans aucune possibilité de se défendre. Ce n’est pas de la formation, c’est simplement un instructeur sadique qui frappe des recrues sans defense ni garde.


  • Moi aussi je suis qu’un simple appelé contingent 97/12 vsl perpète.
    Sur ces vidéo je ne vois rien l’humiliant simplement un petit bizutage d’homme.
    Comme l’a cité le chef de corps ,il est lui aussi passé par la.
    Oublions pas que ces jeunes sont sensés intervenir en opérations extérieur. Il faut les endurcir.
    Issu de banlieue et jeune délinquant je dois mon salut et l’amour du pays grâce à cette institution.


  • #2292750

    Non mais les mecs arrêtez de faire semblant de ne pas comprendre, personne ne dit qu’il ne faut pas les endurcir, simplement qu’il y a des façons plus intelligente de le faire. Là c’est juste un comportement de voyou, c’est un rite de soumission, aucun honneur, aucun respect, aucune virilité là dedans.

    Si pour vous quand on dit ça c’est à cause du féminisme ou du LGBTisme vous ne valez pas mieux qu’un antifa qui nous dirait que si on critique l’immigration c’est parce-qu’on est raciste.


  • Je serais curieux de savoir si cet "esprit frappeur" est aussi vaillant sur le terrain ou lorsqu’il croise des islamistes dans la rue...


  • #2293032

    et le jour où les recrues vont s’organiser pour défoncer un de ces chefaillons, tout le monde criera au scandale, car tous formatés à l’idée qu’on peut martyriser les faibles, mais surtout ne jamais attaquer les forts...
    L’armée honorable, digne et mon cul sur la commode ! Il faut n’avoir aucune fierté pour devenir de la chair à canon qui ne profite qu’aux parasites des nations.
    Quoi qu’il en soit, à la prochaine propagande TV, les soldats seront à nouveau des héros et les dérives, ainsi que les manipulations, oubliées.


Commentaires suivants