Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Souverainisme = antisémitisme : le dernier délire de Jacques Attali

Racialisme inconscient ou calcul perfide ?

Attali, incarnation française du socialo-sionisme, du sionisme soft ou du mondialisme européiste immigrationniste, chantre d’une France métissée ouverte à tous les vents (du sud) et à toutes les religions, s’oppose dans son billet hebdomadaire à Zemmour et son national-sionisme anti-immigrationniste et islamophobe.

« L’islam n’est pas une menace pour la France ; il en est une composante depuis le 8ème siècle. C’est même par lui, et par les philosophes juifs, que la pensée grecque est arrivée en France au tournant du premier millénaire. Et jamais le monde ne s’est mieux porté que quand Judaïsme, Chrétienté et Islam travaillaient ensemble à faire triompher la raison sur l’obscurantisme. » (attali.com)

L’ancien sherpa de Mitterrand, devenu banquier « pour » les pauvres, criminalise les Français (sous-entendu chrétiens) dont les musulmans et les juifs seraient les victimes. On a déjà vu pire inversion accusatoire, mais il faudra souligner celle-ci.

En face, Zemmour fracture autrement les communautés, en opposant les chrétiens et les juifs aux musulmans.

Que ce soit l’un ou l’autre, l’objectif est de fracturer la communauté nationale, et tant pis pour les conséquences. L’extraction du gaz de schiste consiste à détruire la structure d’un sol en profondeur pour récupérer un peu d’énergie.

Mais ce sont toujours les mêmes qui gagnent...

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Dans un texte publié sur son site vendredi 4 octobre [2019], l’économiste Jacques Attali associe l’adhésion aux idées souverainistes à la haine des musulmans, équivalente selon lui à l’antisémitisme.

 

L’art de tout mélanger. Ce vendredi 4 octobre, l’économiste Jacques Attali a pris la plume, sur son site internet, pour livrer à ses lecteurs les conclusions de ses dernières médiations politico-religieuses. Le tout se concrétise par un billet intitulé « Derrière le souverainisme, se cache trop souvent la haine des musulmans », que le polytechnicien et énarque promeut ainsi sur Twitter : « Le souverainisme n’est que le nouveau nom de l’antisémitisme. Les juifs et les musulmans, menacés tous les deux par lui, doivent s’unir face aux fantasmes du grand remplacement. »

 

 

Souverainisme = xénophobie ?

Vous ne comprenez pas le lien entre haine des musulmans, antisémitisme et souverainisme ? Jacques Attali vous explique :

« Quand on parle de “souverainisme”, beaucoup de gens veulent croire qu’on ne parle, en Europe, que d’une maîtrise des importations et d’un refus des disciplines communautaires. »

De fait, c’est bien l’acception courante du terme dans la politique française, selon laquelle un partisan du souverainisme préférera un système politique articulant la souveraineté populaire à un État-nation plutôt qu’à une instance supranationale, comme l’Union européenne.

Sauf que, pour l’énarque, le souverainisme est en réalité un faux nez : « En réalité, dans la plupart des cas, ceux qui en font l’apologie parlent en fait ainsi à mots couverts d’un refus des migrants, et plus largement, d’un refus des musulmans », avance-t-il. En une phrase, l’adhésion à une théorie politique, la xénophobie et la discrimination religieuse se retrouvent ainsi mises dans le même sac.

Et Jacques Attali d’en remettre une couche :

« [La France] ne doit pas oublier non plus que ce qui se cache aujourd’hui derrière le “souverainisme” désigne en fait la même xénophobie, la même fermeture, la même absence de confiance en soi que les idéologies anti-italienne, anti-polonaise, anti-arménienne, et antisémites des siècles passés. »

Autrement dit : le souverainisme serait la façade de la haine de l’autre... Et voici comme les défenseurs de la notion de souveraineté, principe fondateur de la République française, institué comme tel dès le titre premier de la Constitution du 4 octobre 1958, se trouvent ravalés au rang de nationalistes antisémites.

Lire l’article entier sur marianne.net

 

Archive : la guerre intrasioniste

Jacques Attali face à Éric Zemmour il y a 5 ans chez Frédéric Taddeï :

 

Le texte de Jacques Attali

Quand on parle de « souverainisme », beaucoup de gens veulent croire qu’on ne parle, en Europe, que d’une maîtrise des importations et d’un refus des disciplines communautaires. En réalité, dans la plupart des cas, ceux qui en font l’apologie parlent en fait ainsi à mots couverts d’un refus des migrants, et plus largement, d’un refus des musulmans.

Rien ne serait pourtant plus terrible, dans la société française, que de laisser dénoncer impunément la présence musulmane, et de transformer une (légale) critique de l’islam en un (illégal) racisme anti-africain (et en particulier anti-arabe).

D’abord, les discours ainsi tenus sont faux. Il n’y aucun envahissement de la France par l’Islam ou par l’Afrique. Les migrants non européens ne représentent pas, en solde net annuel, 450.000 personnes, comme le prétendent les extrêmes, mais moins de 185.000 personnes, (et encore, en tenant compte des naturalisations, qui en représentent la moitié), soit moins d’un demi pour cent de la population française.

99% d’entre eux s’intègrent parfaitement dans la nation ; ils font des études, fondent des familles, parlent en français à leurs enfants, créent des entreprises, deviennent professeurs ou médecins. Les mères musulmanes et africaines ne sont pas de moins bonnes mères que les autres françaises ou résidentes en France. Et les musulmans ne sont pas beaucoup plus pratiquants que le sont aujourd’hui les fidèles des autres monothéismes.

L’islam n’est pas une menace pour la France ; il en est une composante depuis le 8ème siècle. C’est même par lui, et par les philosophes juifs, que la pensée grecque est arrivée en France au tournant du premier millénaire. Et jamais le monde ne s’est mieux porté que quand Judaïsme, Chrétienté et Islam travaillaient ensemble à faire triompher la raison sur l’obscurantisme.

Bien sûr, on doit tout faire pour faciliter l’intégration des migrants, favoriser la réussite de leurs enfants ; et s’opposer à toutes les tentatives religieuses, d’où qu’elles viennent, pour imposer une conception du monde, ou un mode de vie, contraires aux règles de la laïcité, non respectueuses des droits des femmes, ou plus généralement, violant les lois de la République. Ce n’est pas le cas en France de la quasi-totalité des gens de foi, quelle que soit leur foi. Et en particulier ce n’est pas le cas des musulmans.

Ces discours hostiles aux musulmans de France sont mortifères.

En particulier quand ils viennent de juifs, qui devraient ne pas oublier que l’antisémitisme vise à la fois les uns et les autres. Il faut donc à tout prix dénoncer les discours délirants, d’Éric Zemmour, de William Goldnagel, ou même, dans de trop nombreuses de ses déclarations, d’Alain Finkielkraut ; et de tant d’autres. En particulier, il est triste de voir des descendants de juifs d’Algérie oublier le rôle magnifique que les musulmans algériens ont joué pour soutenir et protéger leurs parents, aux temps horribles de l’antisémitisme triomphant en métropole et plus encore en Algérie, sous Vichy, sous Giraud, et même sous de Gaulle.

Il ne serait pas de l’intérêt de la communauté juive française que les musulmans de France en viennent à penser que leurs concitoyens juifs se joignent à ceux qui veulent les chasser du pays, alors que les deux communautés sont encore considérées par d’autres Français, comme des nouveaux venus indésirables. Ce serait aussi faire le jeu de ce qui aimerait importer en Europe le tragique conflit du Moyen Orient.

Lire le texte entier sur attali.com

Le changement de paradigme, sur E&R :

 






Alerter

90 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2292307

    donc si on comprend bien l’etat d’israel est un etat antisemite puisqu’il est souverainiste et persecute allegrement un peuple de semites, les palestiniens....

    merci de cet eclaircissement a propos du racisme de l’etat d’israel monsieur attali

     

    Répondre à ce message

  • #2292390
    Le 6 octobre à 16:18 par Gaulois du nord
    Souverainisme = antisémitisme : le dernier délire de Jacques Attali

    Beaucoup de patriotes musulmans critiquent Zemmour à longueur de posts, l’accusant d’être un sioniste à la solde d’Israel missionné pour détruire la France, expliquant aux français que Zemmour ne connaît rien à la culture française et qu’il ne défend absolument pas l’identité française ! Soit, j’entends leur propos. Peut-être que Zemmour joue un double jeu !

    Maintenant j’aimerais que ces musulmans patriotes répondent de manière argumentée à 5 questions simples :
    - en quoi ils représentent et défendent mieux la culture et l’identité française que Zemmour ?En quoi sont-ils plus assimilés au peuple français que Zemmour ?
    - en quoi la présence de la religion musulmane et de la culture arabe qui en découle (prénoms, culture culinaire, musiques, rites traditionnels et familiaux importés de leur pays d’origine, voile islamique, etc.) sont plus comptatibles à l’identité française que la religion et la culture de Zemmour ?
    - qu’est-ce que la culture française selon eux et se reconnaissent-ils dedans ?
    - se sentent-ils plus offusqués par les propos de Zemmour ou d’Attali ? (Merci d’eviter les réponses du type ce sont les 2 faces d’une même pièce. Juste de répondre à cette question)
    - en cas de conflit ouvert entre la France et leur pays d’origine, envers qui se tournera leur allégeance ?

     

    Répondre à ce message

    • #2292940

      Tout à fait OK avec vous, c’est bien beau de le critiquer et que les autres se disent qu’il est antiFrance, les autres, on va les croire, c’est c’là ! Donc si " ce sont les 2 faces d’une même pièce. " et si on n’a pas le choix, autant choisir la face qui correspond plus au monde occidental.

       
  • #2292453

    et alors ?

     

    Répondre à ce message

  • #2292460

    Voilà donc qui nous prouvent qu’elle communauté dirige la danse, et qu’elle communauté ne sera pas atteinte par une confrontation directe. Les musulmans de France ne sont et ne resterons qu’une minorité, j’invite ainsi les "souchiens" à bien réfléchir avant de céder aux chantres d’un Moise Zemmour, de même pour les musulmans qui se sentent agressés par cette union mystifiante face à ceux ci une union des sémites (objectif final) serait inévitable et triomphante. Seul la ligne Égalité et réconciliation asurera la pérennité de la nation France dans le respect des individus qui la composent.

     

    Répondre à ce message

  • #2292617

    Cet homme a une tronche de gargouille.

    Il est incontestablement une entité du bas astral.

    De plus, il se fait passer pour un prophète sur les plateaux tv en nous prédisant l’avenir, alors qu’en réalité il ne fait que nous donner lecture du protocole de Toronto et de coudenhove de kalergi dont il est garant.

    Cet homme, président permanent de la république depuis les années Mitterrand,est un DANGER pour la nation.

     

    Répondre à ce message

  • #2292674

    Ca veut dire que Sidoine Appollinaire ne connaissait rien a la culture grecque ? (Il a jamais entendu parler de musulman le mec...) J’imagine qu’il en va de meme pour tous les senateurs, prefets, generaux ou notables de Rome que la Gaule a pu donner. Il devait moins connaitre la culture grecque des hoplites qu’un vieux crochu arthritique de la fin degeneree du XXeme siecle... C’est quand meme bizarre qu’il ai fallu attendre des peuples meme pas issu de l’Empire pour que la culture grecque (geographiquement romaine depuis le 3eme siecle avant jc) atteigne la gaule (pareillement romaine de puis le 1er avant JC)... Qui peut croire a ces debilites, la seule histoire de Marseille ou Nice lui donne tort, ceux sont (a l’origine) biologiquement des grecs en fait...

     

    Répondre à ce message

  • #2292706
    Le 7 octobre à 04:52 par Fautquecachange
    Souverainisme = antisémitisme : le dernier délire de Jacques Attali

    Mr Attali en prévenant avisé, fait tout simplement du ’raccolage’ de musulmans à soustraire d’une éventuelle colère contre l’état profond sioniste. Quant à Zemmour, il continue comme dirait Colluche, à ’couper les oignons’.

     

    Répondre à ce message

  • #2292759

    Attali qui parle d’empathie avec ses blagues grasses de pantalon à une jambe...rions !

     

    Répondre à ce message

  • #2293017

    Pour avoir une démocratie, aussi imparfaite soit-elle, il faut les 4 ou 5 piliers de souveraineté : militaire, monétaire, judiciaire, législatif, je rajouterais le contrôle de l’immigration pour les consternés.
    Donc Attali nous dit que démocratie = antisémitisme en fait.
    C’est pas ici que je vais apprendre cela mais rappel quand même :
    - 1 Préparation :
    Avoir des objectifs clairs et savoir l’opinion idéale que vous voulez que LES GENS SE FASSENT
    - 2 Crédibilité :
    S’assurer que toutes vos informations sont cohérentes et utiliser aussi souvent que nécessaire LES PRÉJUGÉS ou les ATTENTES du publics afin d’augmenter la crédibilité de vos "infos"
    - 3 Support multicanal :
    Disposer d’arguments multiples et utiliser des faits FABRIQUES pour renforcer vos ’infos"
    - 4 Contrôle centralisé :
    Disposer d’outils tel qu’un ministère de la propagande...
    - 5 Sécurité :
    La vraie nature de tromperie de doit être connue que de peu de personnes (d’où la nécessité d’un contrôle centralisé)
    - 6 Flexibilité :
    L’opération de tromperie doit s’adapter aux situations avec le temps, au fur et à mesure des besoins.
    - 7 coordination :
    Le ministère (ou bureau) en charge de la propagande doit être organisé de façon hiérarchique afin de balancer ses "infos" de façon cohérente et synchronisée...
    - 8 Dissimulation :
    Toute information (on parle ici de vraie information) allant contre la propagande doit être DÉTRUITE !
    (NDmoi Aujourd’hui la destruction de ces infos allant contre la propagande passe par sa non-diffusion (nonews), sa moquerie, ou l’utilisation de sophismes discriminatoires (conspi, racistes, antisémites, etc...)
    et le pompon pour finir,
    -9 Déclaration mensongère :
    Fabriquer la vérité.
    source
    https://en.wikipedia.org/wiki/Perce...

     

    Répondre à ce message

  • #2296870

    Le roi de l’embrouille, toujours cette confusion entre religion et langage, donc peuple. Il y a des musulman d’origine indonésienne, chinoise ou berbère et des juifs d’origines éthiopienne, khazar ou berbère également. Ce ne sont pas des sémites a ce qu’on sache. Puis en effet l’opposé de souverain, c’est suzerain.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents