Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Des milliers de clandestins traversent la Macédoine et la Serbie

L’Union européenne est mise en difficulté à cause des milliers de migrants qui rejoignent la Macédoine et la Serbie.

Des milliers de migrants, notamment des réfugiés syriens, traversaient ce dimanche 23 août la Macédoine et la Serbie en direction de l’Europe occidentale. Cette crise risque, selon le ministre italien des Affaires étrangères, de faire perdre son « âme » à l’Union européenne.

Après avoir été retenues pendant plusieurs jours à la frontière gréco-macédonienne, plus de 6 000 personnes, selon les chiffres de la Croix-Rouge locale, sont parvenues depuis samedi dans le sud de la Serbie.

Dans le village de Miratovac, à la frontière serbo-macédonienne, ces migrants étaient pris en charge par les autorités locales et des équipes du haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Dans un campement composé de huit grandes tentes, des vivres leur sont distribués. Ils sont épuisés et beaucoup d’entre eux demandent des soins médicaux. Il y a de nombreux enfants et femmes enceintes, a rapporté un photographe.

Ces migrants sont ensuite transférés par autobus dans la ville voisine de Presevo, où ils se voient délivrer les documents leur permettant de poursuivre leur périple vers Belgrade et le nord de la Serbie, frontalier de la Hongrie, pays membre de l’UE. La Hongrie est elle en train de construire une clôture de quatre mètres de haut et 175 km de long, à sa frontière avec la Serbie, pour empêcher les migrants de passer sur son sol.

« Nous avons travaillé toute la nuit pour les accueillir. Et ils continuent à affluer » en provenance de Gevgelija, à la frontière gréco-macédonienne », a déclaré Amet Alimi, un responsable de la Croix-Rouge à Presevo. Un autre millier de personnes y attendaient dimanche le départ des trains qui les conduiront vers la Serbie, a constaté une journaliste. Certains négociaient avec les chauffeurs de taxis les prix pour faire ce trajet d’environ 180 kilomètres.

État d’urgence maintenu

Dans la matinée, quelque 500 personnes, selon la police grecque, ont traversé sans entrave la frontière en passant par un no man’s land entre le village grec de Idomeni et Gevgelija, où plusieurs milliers de personnes avaient été retenues entre jeudi et samedi, a rapporté un journaliste. Quelque 400 autres attendaient en milieu de journée la permission de la police macédonienne pour passer.

Skopje a décrété jeudi l’état d’urgence et dépêché dans cette zone frontalière des forces de police et l’armée pour contenir le flux de migrants. Le passage avait été interdit pendant 24 heures, avant une reprise au compte-gouttes qui a provoqué des tensions. Samedi, un millier de migrants ont débordé le cordon policier et ont pénétré en Macédoine. Peu après, la police a décidé de laisser passer tous les migrants.

Le gouvernement macédonien, qui a accusé les autorités grecques de diriger de façon organisée les migrants vers la Macédoine, affirme que l’état d’urgence continue à être en vigueur. Avant le passage de cette dernière vague, les autorités macédoniennes ont enregistré l’entrée dans le pays depuis le 19 juin de 42 000 migrants, dont plus de 7 000 enfants.

L’Italie appelle à une solution

Sur une autre voie de migration vers l’Europe, quelque 4 400 personnes ont été secourues samedi en mer Méditerranée dans une vaste opération coordonnée des garde-côtes italiens. Trois nouvelles opérations ont été lancées dimanche.

Le chef de la diplomatie italienne, Paolo Gentiloni, s’est dit inquiet de cette aggravation de la crise migratoire et a déclaré que l’Europe risquait de montrer « le pire d’elle-même » en matière d’immigration. Il a déploré l’« égoïsme, les prises de décisions hasardeuses et les disputes entre les États membres ».

« Aujourd’hui, c’est sur cette question (de l’immigration, ndlr) que l’Europe soit redécouvrira son âme soit la perdra pour de bon », a-t-il asséné, dans une interview publiée dimanche par le quotidien romain Il Messaggero. Il a exhorté les partenaires européens à commencer à travailler sur une solution commune à la crise.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi ces pauvres gens qui fuient les guerres que provoquent l’occident, pour quelles raisons ne passent-ils pas par le pays de kouchner et les proxenetes crimos albanais, asim tasi, ceku...haradjinaj.... "le "pays" Kosovo et Métochie" ? ? ? Je ne comprends pas, on nous casse les cou.lles depuis 15 ans concernant la grande démocratie de l’albanie et de sa sucursale kosovo et métochie, et de l’autre côté je vois des pauvres gens qui fuient les guerres de l’otan, non pas par les démocraties albanaise mais par la méchante Serbie ! ! Je ne comprends pas.....

    Triste France !

     

    • Et oui la Macédoine les refourgue a la Serbie ! Mais les serbes ne vont pas les accueillir avec des roses ! Ils ne peuvent pas blairer les musulmans. Un type pakistanais m’avait raconte comment il était venu en France. Trajet pays de l’est, Grèce, Serbie mais sans visa, il a été mis en prison. Ben aux repas c’était du porc qu’ils lui servait à lui et aux autres. Donc, faudrait qu’ils aillent en Albanie et demander de l’aide au Kosovo. Hein ! Krouchner, t’as pas bossé pour rien ?


  • Je doute que des places d’accueil leur soient réservées à l’Élysée, à Matignon, voire chez les humanistes universels du CRIF.


  • Si ce n’est pas la guerre, ça y ressemble....


  • La "réconciliation" va commencer à devenir difficile pour moi.
    Ces gens-là viennent trop nombreux, trop nombreux, et plus d’un blanc commence à être agacé.

    Merci de ne pas censurer mon message.

     

    • mais ces gens la comme vous dites ne veulent pas de réconciliation comme ils disent sur ce site, non ils veulent juste nous envahir et ça fait 800 ans qu’ils essayent, encore une fois dans quelques temps , ils vont repartir la queue entre les jambes, toute cette racaille n’a rien a faire chez nous, croyez vous que si nous allions chez eux par millions nous serions bien reçu ? vous rêvez, partez déjà seulement en vacances dans ces pays et vous n’aurez qu’une envie de pas i revenir.
      De la racaille a renvoyer directement a la case départ, votre réconciliation qui ne marche que dans un sens personne n’en veut.
      ps:publier moi si vous avez un peu de couille


    • c’est peut-être justement le but recherché pour ceux qui leur permettent de venir et de rester, empêcher la réconciliation et l’intégration des personnes déjà présentes.
      Pas besoin d’être blanc pour voir le trop d’immigrés, beaucoup de fils d’immigrés commencent déjà à s’agacer tout comme vous.


    • Il s agirait de ne pas confondre ces milliers d êtres humains fuyant des zones de combat avec nos élites qui ont savamment orchestré ces déplacements de population. Ne nous trompons pas d ennemi.


  • C’est bizarre ces migrants ne vont jamais dans "la seule démocratie du Moyen orient"...
    Tant que ces gens ne pourront pas vivre normalement dans leur pays à cause des guerres de l’Otan( Afghanistan, Syrie, Irak et peut être Iran), ils viendront là où ils ont une chance de survie. Jean Marie le Pen a eu une attitude correcte en disant que les migrants ne sont pas responsables de cette situation mais ce sont les politiciens de l’Otan et les USRAEL QUI SONT RESPONSABLES.


  • MOBILISATION GÉNÉRALE
    Appel aux patriotes européens , Halte à l’invasion ! mo.bi.li.sez vous !
    Il n’est plus temps de blablater sur le sujet , l’heure est grave !
    Rejoignez qui vous voulez , partis , groupuscules , assos, ...
    Écrivez , Tchatchez , mailez , téléphonez , ...
    Mais il est urgent d’agir !
    Patriotes européens , unissez vous !
    les traîtres sont les maîtres du jeu , notre insoumission sera notre liberté !

    ( une voix du désert ambiant )

     

  • Monsieur Delavier et Monsieur Giorgio ont beaucoup de soucis à se faire : le Tsunami migratoire arrive droit vers eux.


  • Armée de satan , cheval de Troie de l’empire , les pions (musulmans) sont mis en place .


  • Ces migrants là, ne ressemblent pas aux "migrants" qu’on se coltine depuis l’année dernière, mais bien à des réfugiés de guerre.
    Je me demande si la Turquie ne commencerait pas à refouler les Syriens.
    Il est vrai qu’après en avoir accueilli plus d’un million, la situation commençait à devenir intenable pour les Turcs.
    A notre tour, maintenant !


  • Comme dit Frederic, ça va mal se terminer...


  • Non, au contraire, ça va embaucher à donf : à Pôle emploi, aux allocations, les hopitaux, les maternités, dans le batiment, etc... ces gens là seront des consommateurs, surtout les polygames (lol) Une fois qu’ils toucheront leurs allocs ça va relancer l’économie...c’est ce con appelle "relancer la demande intérieure" en économie classique Keynesienne...Bon, c’est encore les mêmes qui vont payer, mais on est habitué maintenant !
    Les aïnous vous connaissez ?


  • Quand je lis les commentaires, ici, je me dis que Soral a encore beaucoup de boulot.

     

  • soyons clair : moi (et beaucoup d’autres blancs de mon entourage) sommes prêts a fraterniser avec les renois & et rebeus afin d’éviter le pire mais je sens bien que fasse au nombres surréaliste de migrants (sans compter les quelques 200 000 immigrés officiels qui arrivent par an) que beaucoup d’entre-eux qui étaient dans l’optique "réconciliation" sont en train de virer au "réflexe anthropologique " : autrement dis vouloir virer tout le monde et cela m’inquiète : je pense beaucoup ici comprendront mon message qui se veux malgré tout pacifique


  • Comment les forces de l’ordre peuvent-elles être dépassée en nombre ? la Macédoine n’est pas en guerre que je sache, si l’armée ne peut garder les frontières en temps de paix, que fera-t-elle s’il y a conflit ; donc le contribuable paye très cher un corps incapable d’accomplir sa mission première, protéger le territoire.


  • Ayons confiance, ces braves gens paieront nos retraites ^^


  • #1252727

    J’espère qu’il en arrivera encore des milliers voir des centaines de milliers voir quelques millions. Vous verrez la tête de nos bobos-gauchos et de nos dirigeants politiques cosmopo-tolérants quand ils en auront jusque sur leur trottoir. Leur légendaire tollérance va s’effritée et la violence civile des autochtones européens qui arrivent à peine à joindre le 20 du mois pour manger va être à son comble. Déjà en Allemagne ça sature. Ici en Bavière, ils savent plus où les loger. Quand les populations allemandes réagiront, tout le reste de l’Europe va réagir mais à mon avis il en faut encore quelques centaines de miliers et on aura un grand BOUM DE COLERE SOCIAL.

     

    • Salut le Germain du Sud.
      Je pense la même chose, et pas que pour les bobos-gauchos. J’espère aussi que les clandestins vont débarquer dans les villages français, même les petits villages, là ou beaucoup de crétins "ne se sentent pas concernés par la politique" ! Qu’ils soient directement confrontés à la réalité qu’ils refusent d’admettre. Pour les gauchos, je pense même donner leurs adresses aux clandestins.
      Je souhaite même que les citées et les banlieues qui ont votés PS en masse soient submergées par les clandestins, et qu’ils soient accueillis directement dans les foyers.


    • oui, les farfelus de l’U.E. sont mis au pied du mur ! Ont-ils des solutions ? Et cet hiver ???

      Chaque pays n’a-t-il pas de garde-frontières, de suffisamment d’armée ? Et l’U.E. ?

      on préfère utiliser les armées à bien autre chose ! Nuées de parachutistes sur le pied de guerre en Europe !
      http://www.mondialisation.ca/swift-...

      « Pendant que les peuples européens sont traînés dans une dangereuse et coûteuse guerre froide contre la Russie et dans des situations critiques, comme celle du dramatique exode de réfugiés provoqué par les guerres USA/Otan en Libye et Syrie. »


  • De 2000 à 2014, il y a 42000 millionnaires français qui ont quitté le pays.
    Ce n’est pas très grave, des millions de pauvres du monde entier viendront
    les remplacer.


Afficher les commentaires suivants