Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux agricultrices comtoises posent dans un calendrier contre le cancer du sein

L’inventeur du calendrier Belles des Prés voulait prouver qu’on pouvait être agricultrice et « féminine ». C’est chose faite, avec ce calendrier dont une partie des recettes est reversée à la lutte contre le cancer du sein.

 

JPEG - 244.6 ko
Fanny, du territoire de Belfort (Bellefort)

 

« Prouver qu’il est possible d’être féminine et glamour dans le monde agricole ». Tel est l’objectif de Johann Baxt, entrepreneur de 36 ans originaire d’un petit village près de Toulouse. En 2012, s’inspirant du calendrier des Dieux du Stade et du calendrier Pirelli, il invite des agricultrices de sa région à poser pour son objectif. Idée : réaliser un calendrier dédié uniquement au milieu agricole, dont une partie des recettes finance la recherche contre le cancer du sein.

Depuis, ce photographe autodidacte qui réalise son calendrier de A à Z (seule l’impression est effectuée par un professionnel) réitère l’expérience chaque année, en élargissant son périmètre géographique. Pour le calendrier Belle des Prés 2018, on trouve ainsi des mannequins d’un jour – et en très petites tenues – originaires de partout en France. Dont un modèle de Haute-Saône, Audrey, et un du Territoire de Belfort, Fanny.

 

Deux mannequins de la région

La première est gérante d’une sellerie proche de Vesoul, en Haute-Saône. Elle est également cavalière et évolue dans le milieu équin depuis son plus jeune âge, explique-t-elle sur le site de Belles des Prés. À seulement 19 ans, Fanny est quant à elle installée dans le Territoire de Belfort. Elle est éleveuse de vaches vosgiennes et aussi « grande passionnée de cheval ».

 

JPEG - 48.6 ko
Ici, Audrey pose pour le mois de mai. La jeune femme est gérante d’une sellerie toute proche de Vesoul, dans le département de la Haute-Saône.

 

« Je n’avais pas envie que la photo choisie soit trop vulgaire ou trop dénudée. Mais le résultat est réussi, le calendrier met en avant les femmes finalement, au-delà des corps. »

Lire l’article entier sur france3-regions.francetvinfo.fr

 


 

En Algérie, des cancéreuses abandonnées par leur mari
après une ablation du sein

« Le cancer ? C’est rien comparé au fait d’être rejetée après 18 ans de mariage », assure Linda, abandonnée par son mari, comme de nombreuses Algériennes, après une ablation du sein due à la maladie.

 

 

Après l’opération, son mari l’appelait « nass mraa » (demi-femme) ou lamgataa (la mutilée), raconte, d’une voix toujours nouée plusieurs années après, cette assistante médicale, mère de trois enfants qui l’ont soutenue face à leur père.

Zohra a, elle aussi, subi une ablation du sein en 2015. Après 25 ans de mariage, son époux a demandé le divorce, la laissant sans ressources. Il « a été odieux », assure cette mère au foyer de 53 ans.

Linda et Zohra ne sont pas des cas isolés. « Des centaines d’Algériennes sont abandonnées par leur mari après un cancer du sein », s’insurge Samia Gasmi, présidente de l’association Nour doha (Lumière du jour) d’aide aux cancéreux des deux sexes.

Rejetées au moment où elles doivent affronter le traumatisme de l’opération et de lourds traitements, « certaines sombrent dans la dépression », dit Mme Gasmi. « D’autres se retrouvent dans des centres d’accueil car elles n’ont nulle part où aller. »

Difficile de parler de cancer du sein ou de mastectomie en Algérie, où ce qui touche à l’intime est généralement tabou. Les femmes ayant témoigné auprès de l’AFP ont requis l’anonymat et refusé d’apparaître à visage découvert.

Elles « considèrent leur maladie comme honteuse », explique« Samia Gasmi. Une malade « a refusé d’en parler à sa propre sœur », une autre s’est mise à porter le foulard (islamique) avant la chimiothérapie, pour que sa belle-famille ne se doute de rien » et une femme a même « préféré mourir avec ses deux seins plutôt que d’accepter une ablation ».

Mariage d’amour

Pour Yamina Rahou, sociologue au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d’Oran, dans le nord-ouest de l’Algérie, ce sentiment de honte vient de « la souffrance d’être amputée d’une partie (du corps) qui symbolise la féminité ».

Mais aussi « du fait de ne plus être en conformité avec l’image de la femme », ajoute-t-elle.

Le théologien Kamel Chekkat, de l’association des oulémas d’Algérie, rejette toute association de ces comportements à l’islam. "Ce n’est pas un problème de religion mais d’éducation. La religion exhorte les époux à se soutenir mutuellement" et pour l’islam "l’homme honorable honore sa femme et l’homme vil l’humilie".

Lire l’article entier sur huffpostmaghreb.com

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 

Mieux connaître le cancer, sur E&R

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quel besoin de se mettre en maillot indécent ? Il y a des maillots décents.
    Deux belles femmes, certes. Mais...

     

  • Magnifique génisse vosgienne avec une très belle cloche de chez Obertino.

     

    • un connaisseur moi aussi j’ai reconnue cette belle bête (la noir et blanche l’autre bof ! il y en à partout :-D ( je blague la jeune femme "qui n’est pas une bête bien sur "est séduisante mais elle l’aurait été tout autant habillée il ne faut pas céder à cette mode de se dévêtir à tout va pour plaire aux autre et suivre cette habitude idiote )


  • C’était le marronnier ! ^^


  • Une bonne raison de quitter sa femme malade pour aller voir les putes ou se taper une jeune, pas vraiment convaincu par ces images érotiques...


  • Quand les femmes de la campagne singent les femmes de la ville ça donne des cagoles et c est bien triste : epilation totale d’origine pornographique, tatouages vulgaires, piercings angoissants.... Bien dommage tout ça.


  • C’est une manière pour ces femmes, de confirmer en quelque sorte, que quelle que soient les causes qu’elles défendent, elles doivent absolument payer de leur personne. En se dénudant ou pire.

    Cela signifie-t-il, qu’à part ses appâts ou son sexe, une femme est finalement si peu représentative ?

     

    • Ben alors gerard, cela vous dérange que des femmes puissent se dévêtir sans votre consentement ? Ou devrais-je dire, de leur plein grès ? Lorsque l’on décide de vendre un calendrier pour une cause, on doit se dévêtir (sinon, qui achèterait ?) ; paysannes, gymnastes, pompier ou rugbymen... Libre à vous de récolter de l’argent d’une autre manière afin de lutter contre le cancer ou toute autre maladie...


    • Bravo GERARD ! si l’émancipation des femmes passe par là , celles ci vont bientôt déchanter .. ;
      quant à " zorg.." : ben voyons , on peut aussi leur demander de tourner des scènes pornographiques , pour la "bonne cause" et de leur plein gré ,hein !!! (çà viendra)
      Si on ne saisit pas le sens de toutes ces arnaques humanitaires ( télécon, lutte contre ... toutes les maladies graves , les restos , et j’en passe ; je me demande ce qu’on fait sur ce site ?
      Ou il est urgent et nécessaire de faire intervenir M.Soral à ce sujet !!!!!


    • Oui, bien sur, "leur demander de tourner des scènes pornographiques", ou leur demander de s’ouvrir le ventre à l’aide de coupe-ongles.
      Oui, " il est urgent et nécessaire de faire intervenir M.Soral à ce sujet" ; car il nous est impossible de réfléchir par nous même.


  • Les citadins, surtout les Parisiens, s’imaginent qu’il n’y a que des boudins et des laiderons en campagne : grossière erreur, il y a également de très belles filles, comme partout en France, et même des déesses .


  • Moi je n’ai rien contre les vaches laitières !!!...quand au cancer du sein....interrogeons plutôt les lobbies pharmacos sur les bienfaits de la " pilule libératrice", les antidépresseurs zombifiants, les médocs avec effets secondaires etc...etc... et nos futurs 11 vaccins obligatoires pour empoisonner les nouveaux nés....quelques sulfites dans le vin (cancer de la vessie et de la prostate)...et quelques conservateurs dans les aliments, du sel et du sucre en quantité faramineuse dans les plats cuisinés....(cholestérol,albumine ,diabète etc...)
    Pour les puissants de ce monde ....rien de tout ça ....les chefs étoilés leur préparent la gamelle(avec nos impôts) avec produits frais, naturels voire bio et plus belle la vie !!!...
    Que ceux qui ont "veauté" pour ces crapules ....ne se plaignent pas d’être eux même les veaux de ce troupeau docile et bêlant !!!...

     

  • Bonne initiative, ces filles nous changent des putes que nous vend la télé (-réalité) et la pub.

    Elles sont belles, "bio", exercent des vrais métiers et en ont vraisemblablement davantage dans le crâne que Nabila...

     

    • Nabila bimbo des villes ou Nabila posant prés d une vache, ou est la différence ?
      Si le sort de la femme est de s exhiber pour être reconnue comme femme, c est un manque certain d hommes


    • En attendant, de par cette initiative, je trouve justement qu’elles se rabaissent au même niveau que les nabila et consoeurs, nonobstant un coté certes plus soft.
      Faut il en arriver là pour faire passer un message, ou récolter de l’argent ?
      Je m’en excuse platement mais je ne trouve pas de terme équivalent à racoler sans être péjoratif. Tout ca pour de l’oseille, qui ne servira surement pas au dessein qu’on leur fait miroiter, mais plutot à faire en sorte que la porsche de crozemarie (ou équivalent) aille plus vite sur les autoroutes à péage...


    • Caroline , avec ce calendrier elles veulent peut être perdre leur petit cul rabat-joie conique et renfrogné héréditaire et pourvu que Fabius ou Kouchner ne soient derrière cette lutte contre le cancer . Sinon je suis d’accord avec vous .


    • Bien dit ......
      Elles montrent un belle érotisme et l’érotisme et une image des plus fascinantes pour l’homme.
      Le porno donne envie de consommer de la femme.
      L’érotisme donne envie d’aimer les femme.


    • @eat Je ne vois pas ce que l’érotisme a à voir avec l’amour ? Tu confonds la sexualité et l’Amour . On ne "fait pas l’Amour " car l’amour ça ne se "fait pas ,ni ne se fabrique à coup d’érotisme.
      . Baiser et Aimer quelqu’un ça n’est pas la méme chose . On peut avoir des rapports sexuels sans aimer, mais on peut avoir des rapports sexuels avec quelqu’un qu’on aime ceci s’appelle l’Amour ,le reste s’appelle baiser ,avoir un rapport sexuel ou un coit si tu préfères ...


  • Après la lecture sur le calendrier... la lecture de l’article sur les maris qui abandonnent leur femme amputée d’un sein ou des 2 suite à un cancer ! Que leur souhaiter ? un cancer de la prostate :) Quelle bande de pourris. Envie de vomir.


  • "le calendrier met en avant les femmes finalement, au-delà des corps" ben bien sûr essaye de te convaincre ; cancer prétexte pour se mettre à poil, je pense plutôt que ce calendrier met en avant la stupidité des femmes qui ne font que reproduire ce qu’elles voient à la télé.
    Pour le cancer, ne prenez pas de traitement chimique, laitages et sucres ni dépistage.
    "Le Pavillon Des Cancéreux"

     

  • C’est bien de récolter des fonds pour lutter contre le cancer...
    ...mais qui pou récolter des fonds contre le cancer de la stupidité et de l’impudicité dans ce pays d’apostats ? Sérieux, je suis issu du milieu agricole et les femmes de ce milieu sont une vraie catastrophe.


  • #1872130

    Pour le cancer du cerveau, y’a déjà plein de modèles !
    Et ils adorent poser !

    Faudra pas leur révéler la finalité, par contre...


  • Un calendrier avec des opérées serait plus convaincant .
    "Contre " le cancer du sein ? on ne voit pas qui pourrait étre "pour " ! Le message :
    " Non à la pilule contraceptive hormonale cancérigène "serait plus approprié que des photos de filles en string dont on ne comprend pas trop ce qu’elles font là !


  • J’savais même pas qu’il restait des filles en Haute Saône...

     

  • Cette manie de se foutre à poil pour un oui ou pour un nom. Quel alibi de poufs...


  • Oh les mecs ! Quel jour on est ?

     

  • Sous-texte :
    1 - "Si vous êtes une belle jeune femme mais prude, vous ne serez pas une "Belle des Près", vous n’êtes absolument pas glamour, vous serez contre le fait d’oeuvrer pour la bonne cause et contre le fait d’aider à lutter le cancer du sein. Honte à vous."
    2 - "Si vous êtes une femme moche, vous n’êtes d’aucune utilité."
    3 - "Jeunes migrants, soyez les bienvenus en campagne."

    Épilogue :
    Charmantes demoiselles, soyez impudique, grossière, indécente et libertine ; oubliez votre dignité pour la bonne cause. La recherche a besoin de vous pour continuer à chercher...

    Dénouement :
    1 - Ceux qui nous gouvernent, les médias, et les grandes entreprises partenaires soutiennent cette action, et ne feront rien.
    2 - Les multinationales de la pharmacie soutiennent cette action, et ne feront surtout rien non plus.

    Moralité :
    "Lorsque le chat et les souris s’entendent, le paysan est toujours sûr de perdre."


  • Decidement il y a un reelle probleme avec la conception de la femme et de la liberté. On est totalement endoctriné depuis l’enfance. Une femme anticipée c’est une femme qui se fout à poil. A force de répèter des faussetés, elles deviennent des vérités. On embellie l’injustifiable. Une femme a poile n’incarne qu’une vision individualiste,materielle et passionnelle de la liberté. Pour certaines personnes il n’y a que comme sa que l’on doit concevoir notre existence et la liberté. Au final, se foutre a poil c’est une soumission. On laisse n’importe quels individus inconnus mater notre nudité.La preservation de la nudité est une des qualités de l’Homme qui par la morale lui permet de s’émançipé de sa nature animale. Il ne faut pas sous estimer l’impact de cette soit disant émancipation, sur les maux de l1 sociétè aujourd’hui ( echec du mariage, LGBT, baisse du taux de natalité, addiction a la pornographie.....etc).

     

    • La pudeur n’est pas vendeuse, la consommation miroitante le corps beau d’une femme en y ajoutant un discours se prétendant de la modernité, de la civilisation, de l’humanisme, de la liberté etc...et surtout la non soumission à n’importe qui ou quoi et toutes les femmes se mettront à poil, du coup la pudeur ne concerne plus que les cruches. En d’autres termes, les vraies femmes.


Commentaires suivants