Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Foi, cancer et guérison

Le témoignage d’un croyant qui était condamné

La science ne peut pas définir la foi, elle le pourra peut-être un jour, ou sans doute jamais. En attendant, voici le témoignage d’un homme qui a été touché par la grâce.

 

 

Le christianisme,
sur Kontre Kulture

 

La foi, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1764153
    Le 10 juillet à 23:54 par mouette
    Foi, cancer et guérison

    Merci à ER !

    Au début, en lisant le titre, je m’étais dit : zut ! ils ont fait une faute d’orthographe ! ha ha ha !

     

    Répondre à ce message

  • #1764218
    Le 11 juillet à 03:02 par RrexX
    Foi, cancer et guérison

    Au Maroc, années 70, un ministre une tumeur au cerveau inopérable...Paris, Genève, Londres, Boston, tous les établissements réputés du moment (le monsieur a les moyens) refusent l’intervention donc le condamnent.
    De retour au pays, il se replie sur son clan d’origine dans la région de Meknès. Il y passera plusieurs semaines avec des fqih (guérisseurs), sa famille et tout un tas de pratiques ancestrales (transe, autoflagellation, plantes etc..).
    Et le monsieur a guéri...
    La foi ?

     

    Répondre à ce message

  • #1764258
    Le 11 juillet à 08:40 par Karim
    Foi, cancer et guérison

    Je pense que cette guérison est le fait de la conviction.
    La preuve de la guérison a été produite dans son esprit.

     

    Répondre à ce message

  • #1764277
    Le 11 juillet à 09:32 par awrassi
    Foi, cancer et guérison

    En islam, on dit que toute maladie a son remède. La foi est le meilleur d’entre eux !

     

    Répondre à ce message

  • #1764433
    Le 11 juillet à 13:23 par Fdouli
    Foi, cancer et guérison

    Un Mec (comme dirait Coluche) de l’hémisphère sud :
    (1) qui souffre d’un cancer dangereux ,
    (2) qui a la même foi, le même amour de Jésus, de Marie, et de son prochain,
    (3) qui visite régulièrement le sanctuaire de son pays,
    (4) mais qui n’a pas la même "surgery"(chirurgie et autres médecine moderne), ni le confort social, au sens large du terme, de ce brave homme (touché par la grâce)...
    (5) a t-il la même probabilité de s’en sortir ???

     

    Répondre à ce message

  • #1764491
    Le 11 juillet à 15:17 par jedgreen
    Foi, cancer et guérison

    C’est cool pour lui mais des cas extraordinaires de guérisons arrivent aussi (et heureusement !) à des non-croyants.
    Et des tas de croyants n’ont pas cette chance non plus.
    Alors est-il plus croyant qu’un autre et est-ce pour cela qu’il a été sauvé ? J’espère que ce n’est pas cela la morale de l’histoire, sinon elle est bien triste pour un dénouement aussi positif.

    Par contre je trouve cela bien qu’il donne son analyse en tant que croyant. C’est bien de partager son expérience de la façon dont il l’a vécu et c’est intéressant de l’écouter.
    C’est juste que la croyance étant un truc personnel son expérience ne peut que lui appartenir et ne peut pas être emblématique de quoi que ce soit d’autre.

     

    Répondre à ce message

    • #1766372
      Le 14 juillet à 19:59 par Harcelé par les démons
      Foi, cancer et guérison

      C’est le principe de la Grâce. Ca (peut) même toucher tout le monde.

      "Comme si Dieu tenait toujours sa porte ouverte, tandis que la nôtre est parfois fermée. Alors Dieu vient frapper, et à nous d’ouvrir ou non."

      C’est comme les personnes qui font des expériences de morts imminentes, certaines ne croyaient en rien et se foutaient du créateur jusqu’au jour ...

       
  • #1764522
    Le 11 juillet à 16:30 par Avemaria
    Foi, cancer et guérison

    Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
    Je confirme, moi même étant guérie d’un début de cancer de la peau, et depuis la guérison pour les autres que je demande.
    Saint Péregrin est le saint qui intercède

     

    Répondre à ce message

  • #1764580
    Le 11 juillet à 18:30 par rgarde84
    Foi, cancer et guérison

    Qu’est-ce qu’ils sont beaux !

     

    Répondre à ce message

  • #1764777
    Le 11 juillet à 22:33 par Rita
    Foi, cancer et guérison

    Des guérisons sont données à Lourdes, même à des gens qui n’ont pas la foi. J’ai connu une miraculée, qui n’a pas voulu faire reconnaitre son miracle car très timide, elle était génée de témoigner. Elle avait une maladie rare qui touche les muscles, qui est très douloureuse est incurable. Je ne sais pas ce qu’est cette maladie, peut-être des lecteurs pourront lui donner un nom, en tous cas les lésions étaient visibles à la radio car lors de sont retour de Lourdes, les médecins n’arrivaient pas à comprendre ce qui avait pu se passer, car il ne voyaient plus de trace du mal. Donc cette fille est allée à Lourdes, contrainte par sa mère, car elle ne croyait pas du tout et plongée dans la piscine. Elle me disait avoir aussitôt ressenti une grande chaleur dans tout son corps et elle s’est su instantanément guérie. Elle en a gardé une grande dévotion à la Vierge Marie, même si elle n’est pas devenue très pratiquante.

     

    Répondre à ce message

  • #1765549
    Le 13 juillet à 08:56 par Guillaume
    Foi, cancer et guérison

    Cette année, le jeudi de l’ascension (25 Mai 2017), dans l’après-midi, ma belle sœur qui était baptisée, ne buvait pas d’alcool, vivait sainement, ne fumait pas, est décédée d’un cancer à l’age de 45 ans laissant 2 filles, une de 13 ans l’autre de 15 ans. Elle supportait bien le traitement et en moins de 48h, du jour au lendemain c’était fini. Alors Dieu ... comme dirait un certain directeur de la publication...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents