Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Deux députés ex-LREM rejoignent le RN dans sa résistance contre l’écriture inclusive

Agnès Thill et Joachim Son-Forget

Joachim Son-Forget et Agnès Thill proposent avec Marine Le Pen une loi visant à interdire l’usage de l’écriture inclusive aux entités publiques ou privées recevant des subventions.

 

 

La croisade contre l’écriture inclusive a trouvé un nouveau théâtre : l’Assemblée Nationale. Dans ce combat, deux ex-Marcheurs ont rejoint le bataillon mené par le député (Rassemblement national, RN) Sébastien Chenu, à l’origine d’une proposition de loidéposée mardi.

Agnès Thill, exclue de la République en marche (LREM) l’année dernière pour ses propos sur la procréation Médicalement assistée (PMA), et Joachim Son-Forget, élu des Français de l’étranger connu pour ses publications polémiques sur les réseaux sociaux, ont joint leurs signatures à celles de cinq parlementaires RN – dont Marine Le Pen. L’élue (divers droite) Emmanuelle Ménard et la députée identitaire (Ligue du Sud) Marie-France Lorho soutiennent aussi l’initiative.

Dans leur viseur : l’écriture inclusive, revendication de certains militants féministes. Ses pratiques typographiques modifient notamment la règle de grammaire selon laquelle le masculin l’emporte sur le féminin au pluriel. Elle se traduit par des graphies comme « les élu.e.s ».

Les neuf députés souhaitent interdire « l’usage de l’écriture inclusive par toute personne morale ou privée bénéficiant d’une subvention publique ». Ils visent particulièrement les élus Europe écologie les Verts (EELV) qui ont adopté ces règles au nom de l’égalité entre les genres dans leur mairie, après leur victoire aux élections municipales. Les signataires reconnaissent l’objectif d’égalité entre les femmes et les hommes, mais ils rejettent ce procédé créant d’après eux une « confusion qui confine à l’illisibilité ».

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quand j étais petit , je me suis fait corriger par mes instituteurs pour des fautes entre les mots au masculin ou au féminin , maintenant je vais me faire corriger à nouveau pour l’inverse / je pense que l’on pourrait s’occuper des mots anglais qui envahissent notre langue dans les " pub " ou dans le langage audiovisuel , si cela continue la langue qui aura été la langue officielle diplomatique de nombreux états aura disparu depuis belle lurette et on cherchera en France à l ’affaiblir encore .

     

  • Saint Joachim entre en croisade contre l’inclusivité. Le RN est sauvé.
    Les prochaines élections vont être orwelienne

     

    • Combattez les hommes et les partis de la classe dominante,
      plutôt que ceux qui les combattent.

      Ce n’est pas le Rassemblement National qui exerce le pouvoir.


    • L’important est de savoir si le combat et juste et utile,
      tous ceux qui s’y joignent doivent être félicités et soutenus, peu importe ce qu’ils font par ailleur.

      Le problème c’est qu’une loi ou un texte administratif écrit en orthographe inclusive est nul de plein droit : la Constitution impose à toutes les institutions de la République de s’exprimer en français, donc selon les recommandations de l’Académie française. L’Académie française est l’institution souveraine qui a pour fonction de définir comment la langue française doit s’utiliser et comment elle doit s’orthographier. Ni le parlement, ni le gouvernement, ni le Conseil d’État, ni parsonne d’autre n’ont ce pouvoir.


  • C’est un combat important. Cependant, avec le RN qui choisit les sujets les plus annexes comme chevaux de bataille, on risque fort d’écrire à peu près correctement... mais de porter des masques !


  • Les hommes, les femmes sont des êtres si différents, en quoi sont-ils égaux ?

    Bien entendu sur le fait que les morues touchent le même salaire de misere que les mecs, aucun souci Mais c’est déjà le cas pour les smicardes et les smicards, je ne vois ni n’entends les morues cadres et cadres sup. qui la ramène sur ce sujet.
    Il s’agit d’une lutte de classe entre possedants/héritants et la masse l’obéissance et corvéable à merci à qui l’on agite des chiffons rouges de temps en temps et qui dorénavant à peur de mourir... lolll
    Qd on en arrive à oublier qu’un joir ou l’autre on meurt et que la terre n’en s’arrêtera pas de tourner pour autant c’est qu’on est à un stage de cretinisme absolu ! Je ne vois pas d’autres explications :)
    Ô vous autres, gens omniscients, gens au qi Si élevé (ironie bien sur) comment comprenez vous que votre populace dans sa grande majorité suive des injonctions et se dirigen tt droit vers le bord du précipice en se cometan plant dans le miroir de son périphérique egotique ?
    La bêtise crasse ? Non je dirais la race... la race...

    Bonne journée les fins de civilisation :)



  • Joachim Son-Forget



    Lui ? Le grand copain de Benalla qui chante pour Gilets Jaunes après leur avoir craché dessus en privé et qui transpire le "je-change-d’avis-et-de-camp-comme-de-slip" dès qu’il parle ? Il rejoint le RN ?

    Est-ce que ça se sent que LREM a vraiment vraiment mais alors VRAIMENT besoin du RN pour repasser en 2022 ?

     

    • Très bon commentaire : j’ai le mauvais souvenir d’une interview récente, où ce gugus se présentait sous un tas d’étiquettes (radiomachin, bidulchouette, etc.) => un petit arriviste, arrogant, prétentieux, qui a déplu à Sa Majesté Micron et qui joue à la Maîtresse ayant subi une déconvenue et cherchant à se venger... Je n’ai pas pu l’écouter plus d’un quart d’heure tant sa suffisance se lisait sur sa tronche et dans son verbe(iage).

      Il serait surtout temps de remettre de l’ordre dans le RN, si on peut en remettre... pour en faire un vrai parti d’opposition.

      S’associer à des petits trous du cul finit toujours par se payer cher, très cher ! Quant à croire que c’est une opération commandée depuis LREM, c’est très certain !


  • Et ils en pensent quoi les grabataires de l’Académie française ?...

    Bien entendu tout ce qui vit du politiquement correct va la fermer.

    Après "les yeux grands fermés (Eyes wide shut) les bouches grandes fermées,masque oblige !...

     

    • L’Académie Française s’est déjà prononcée contre cette abomination !

      Elle accepta la féminisation des professions ( écrivaine, autrice....) c’est déjà une énorme connerie et d’une laideur à l’oreille insupportable ( surtout "autrice"), mais elle se prononça conter l’écriture inclusive !

      Et c’est grâce à ça que vous pouvez envoyer paître les progressistes :pour ce qui est de ma langue ( j’estime que ces "gens" ne méritent aps de parler ma langue), je me réfère à l’Académie !
      Et comme l’Académie a dit non, je dis non !


    • L’Académie français a bien évidemment pris position contre cette nouvelle orthographe, et dénoncé cet abus de pouvoir.

      Il n’y a qu’une seule institition en France qui ait autorité pour dire quel est le bon usage de la langue française et son orthographe. C’est un pouvoir indépendant et souverain, comme le Conseil d’État ou l’Assemblée nationale.

      La Constitution de la Ve République pose que le Français est la langue officielle de la République française, et il se trouve que c’est l’Académie française qui définit comment doit s’utiliser et s’écrire la langue française.

      Donc un règlement, une circulaire, une loi, un Procès Verbal, une pancarte, ou n’importe quel document émanant d’une administration et qui n’est pas exprimé en bon français, c’est-à-dire selon les recommandations de l’Académie française, est nul, ils n’ont aucune valeur.


    • L’académie s’est déjà exprimée sur le sujet ; ils sont fermement contre !


  • prépare ta carrière, met ton gilet jaunes. Y en a marre de toutes ces fautes d ortographes dans les pancartes gilets jaunes


  • Ridicule. C’est à quel moment qu’ils vont proposer une loi pour interdire la franc-maçonnerie ? Tout ça n’est que du rafistolage. Des miettes qui ne servent à rien et qui ne marqueront pas l’Histoire.


  • Cela fait plaisir d’avoir un vrai parti nationaliste avec comme tête d’affiche un égyptien, des femmes, des homos, des jeunes de la diversité s’impliquant pour de vraies causes.
    Avec des combattants de la sorte, en Mai 2022 c’est moratoire sur l’immigration, reprise en main de la monnaie, politique nataliste pour les français, protection des bien nationaux, valorisation de la petite entreprise. Ça sent bon.


  • Tout texte, règlement, loi, circulaire, document, procès-verbal, formulaire, jugement, pancarte,... émanant d’une adminisration qui n’est pas exprimé en bon français et avec la bonne orthographe est nul de plein droit, c’est comme si il n’existaient pas. Tout ce qui est orthographié en écriture inclusive est nul.

    En effet, la Constitution impose aux institutions de la République de s’exprimer en français, et l’Institution de la République qui est chargée de définir comment s’utilise et s’orthographie la langue française est l’Académie française qui est souveraine dans son domaine.

    Ni le parlement, ni le gouvernement, ni le Conseil d’État n’ont ce pouvoir.


  • L’écriture inclusive sera adoptée, puis enseignée.

    Pour une raison simple et évidente :
    - La France ne produit plus de culture, et spécialement de culture littéraire, ce dont nous pouvons voir la preuve en constatant qu’il n’y a plus de grand écrivain en France depuis déjà longtemps, le dernier étant Céline.

    > Entre cette mort culturelle de la France, et la perte de sens générale, les élans mortifères, hystériques, et destructeurs, peuvent se déployer.

    On adoptera l’écriture inclusive comme on efface l’histoire de France des manuels scolaires, comme on déboulonne les statues, comme on déprogrammé les émissions culturelles, etc., etc.


  • « Les publications, revues et communications diffusées en France et qui émanent d’une personne morale de droit public, d’une personne privée exerçant une mission de service public ou d’une personne privée bénéficiant d’une subvention publique, ne doivent pas être rédigées en écriture dite inclusive. »

    Cette loi est un abus de pouvoir, il suffisait de rappeler que seule l’Académie française a le pouvoir de définir le bon usage et la bonne orthographe du français, et que par conséquent toutes les juridictions, administrations, services publics ont l’obligation de s’y conformer, sous peine de nullité de leurs actes.

    Le Parlement n’a pas le pouvoir de changer l’orthographe ou la grammaire française.


  • Aujourd’hui, il y des combats autrement plus importants et urgents à livrer.
    Sur la bioéthique l’a t-on entendu dire quelque chose d’intelligent ?
    Le parlement est dans sa très grande majorité devenu un ramassis de traîtres à la Nation !


  • Comme quoi, tout n’est pas mauvais à LREM.

     

  • Wikipédia : "Il est membre du Parti socialiste (PS) puis intègre La République en marche (LREM). Il est élu député dans la circonscription des Français établis en Suisse et au Liechtenstein en 2017."

    Chaque mot est un bonheur. Quel CV pour le fils de Guy Forget ! (même compte bancaire en Suisse). Dieudo, il va falloir bosser pour inventer une fiction plus forte que cette réalité. Dans un de tes spectacles tu disais qu’il faut se méfier des chinois. Tu pensais à Kim Jae Duk ?


  • Bien sur le sujet est important, mais dans leurs bouches cela devient des débats d’enculeurs de mouche. Notre-Dame brûle, la cathédrale de Nantes brulle. Où sont les militants du RN enchaînés aux Eglises comme l’étaient leurs aînés au magasin Goum sur la place Rouge dans les années 70 ? Où sont ces militants, les déclarations quand ES est incarcéré ? ( Même si ce n’est que pour une séance de repérages).

    Cela fait penser à Ormesson qui ne c’est intéressé à la guerre en Yougoslavie quand la bibliothèque de Sarajevo a été en partie détruite. Un parce ce qu’avant son émotion n’avait pas été touchée par les morts de cette guerre. Deux parce que ce sont les serbes qui ont été rendus responsables. L’autodafé numérique de Soral et Dieudonné n’a pas eu les mêmes indignations. Mais ceci est un autre sujet. Et les talmuds brûlés par Charlemagne ? On te dit que c’est un autre sujet !

    Le RN est mort et une des raisons visibles, c’est de voir où sont leurs priorités.


  • Il faut mettre un "e" au mot "mal"... Le mal est abusivement exclusivement masculin alors qu’il ne l’était pas, jadis..

    Ce qui donnerait "la male" (à ne pas confondre avec "la malle", se faire "la malle" langagier) et sans lien évident sinon psychologique. "les femmes, c’est la male".

    "La male" au féminin ne subsiste plus que dans l’expression archaïsante : "la male mort", fossile linguistique..

    Intéressant.


  • Les propagandistes en faveur de l’écriture inclusive sont des enculé.e.s.


Commentaires suivants