Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux journalistes de France 2 agressées par des Gilets jaunes

"Nous avons reçu des coups dans le dos"

 

 

No comment.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Parties couvrir un rassemblement au Boulou (sud-ouest), deux journalistes de France 2 Montpellier ont affirmé ce 22 décembre avoir été violemment prises à partie par des Gilets jaunes. Elles ont décidé de porter plainte.

 

Deux journalistes de France 2 Montpellier ont déclaré ce 22 décembre à l’AFP avoir été « violemment » agressées par des Gilets jaunes alors qu’elles couvraient un rassemblement au Boulou, près de la frontière franco-espagnole. Les deux journalistes de France 2 ont porté plainte. La chaîne a fait savoir à l’AFP qu’elle comptait faire de même. Anne Domy, rédactrice, et Audrey Guiraud, journalistes reporter d’images, se trouvaient près du péage de l’autoroute A9 du Boulou, que des manifestants avaient partiellement bloqué au cours de la journée.

« Tout a basculé dans l’après-midi, quand les forces de l’ordre ont lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants et qu’un mouvement de panique s’est emparé de la foule », a expliqué au téléphone à l’AFP Anne Domy. « Avec ma collègue, on a été prises à partie et pourchassées par une foule de manifestants qui nous a complètement encerclées. Nous avons reçu des coups dans le dos », a-t-elle déclaré encore sous le choc. « Vendues », « vous ne faites que trafiquer la réalité », criaient avec rage des Gilets jaunes hommes et femmes confondus.

Les deux journalistes disent avoir été « sauvées » par un Gilet jaune qui s’est interposé et leur a permis de s’enfuir « sous une pluie d’insultes ». Ce n’est pas la première fois que des reporters sont agressés par des Gilets jaunes. À Toulouse notamment, cinq journalistes de CNEWS et BFMTV avaient porté plainte fin novembre pour « violences aggravées », « menaces de mort », « tentative d’agression en réunion », rapportant avoir reçu des coups de pied, des crachats et avoir été poursuivis dans la rue.

Il y en aura pour tout le monde
sur Kontre Kulture :

Quenelle, journalisme et Gilets jaunes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Des GJ sont morts ou ont été mutilés mais critiquer un agent du pouvoir est plus grave apparemment. Ah oui j’oubliais, eux ce sont des pauvres, des ratés, des sans-dents.


  • Qui sème le mensonge, récolte l’exaspération !! A force de donner des coups psychologiques à la populace (qui les fait vivre en plus...), les journaleux ramassent des coups physiques. C’est mathématique...certes non cautionnable, mais mathématique.


  • Et oui les gars , les gens en ont marre de se faire maltraiter par les médias,

    à force de mentir ils sont excéder, c’est regrettable mais quand

    ils n’ont plus que la violence pour se faire entendre, la révolution n’est pas loin.

    C’est une révolte ? Non sire c’est une révolution.

     

    • Non,c’est une insurrection.


    • @denis

      Une révolution, cela commence souvent par une insurrection, non ?
      On peut considérer que la révolution française a duré une dizaine d’années 1789-1799 ou au minimum 3ans (du 14 juillet 1789 au 21 septembre 1792, abolition de la royauté).
      Qu’est-ce que la prise de la Bastille si ce n’est une insurrection ? Plus violente que le 1er décembre par ses effets (une centaine de morts), mais plus localisé (les Faubourgs de Paris) et n’impliquant pas plus de "combattants". La différence en termes de bilan humain n’est due qu’à la différence intrinsèque de violence entre les deux époques.
      Nous ne saurons si le 1er décembre n’était qu’une insurrection ou s’il marque le démarrage d’une véritable révolution que dans quelques mois ou dans quelques années.


  • On ne récolte que ce que l’on sème...Par contre,je serai curieux de voir ce que de ces plaintes les journalistes télé vont obtenir....Sans doute rien !!!

    Averell montre les crocs de Rantanplan devant les français parce que Billy the kid veut que" l’ordre règne" comme le disait Thiers après l’écrasement de la Commune de Paris....La suite nous le dira !


  • De mon temps on disant : "bien fait !", pas "c’est regrettable".

    Mais il est vrai que les esclaves ont été bien dressés !

    Ils regrettent de rendre les coups.

    Répétez après moi : c’est regrettable ! On s’excuse ! C’est combien ?

     

    • De mon temps on disait : "C’est l’ métier qui rentre !" Et Dieu sait que chez nos scribouillards prostitués, le métier a besoin de rentrer.

      Allez, il faut relativiser ! Si ces journaleux s’étaient faits agresser par des basanés aux cheveux crépus, ils auraient passé leur mésaventure par... pertes et profits. Rien de grave, donc ! Juste de la discrimination envers les G J.


    • Merci poto tout à fait d’accord avec toi.
      Les pauvres chattes, il est enfin temps de connaitre les contreparties de la collaboration avec l’ombre.


  • Il y a une solution toute simple pour les journalistes qui souhaitent éviter ca, ca s’appelle " dire la vérité"

     

    • Non ! Dire la vérité les conduirait au chômage et ils seraient remplacés par d’autres larbins. Mais nous, rien ne nous empêche de changer de changer de crèmerie. Et du reste la télévision est de plus en plus remplacée par les sites internet d’information alternative. Plus Faits et Documents, le quotidien Présent, Rivarol et compagnie...


  • La trève des confiseurs, certains s’en tartinent le fion ! Doucement quand même avec les amis de Michel Drucker... Pas d’incitation à la haine ! pas d’amalgame !

     

  • On notera l’idiotie de ces gilets jaunes qui arborent des drapeaux catalans indépendantistes suggérant de découper la France et que Macron et la France sont le problème alors que Macron n’est qu’un petit télégraphiste et que c’est l’Union Européenne qui nous fout dans la merde pas la France, elle n’en a même pas les moyens... Quelle honte et quelle dégueulasserie ces indépendantistes haineux de la France qui sont des agents de Bruxelles financés par l’UE et qui osent accuser la France.
    Alors que leurs compatriotes souffrent, ceux du Roussillon ou du reste du pays, ils osent dire que la France est le problème. Ils proposent donc ’’une indépendance de la Catalogne dans le cadre de l’Union Européenne’’ comme solution, c’est-à-dire tuer à petit feu tous les artisans, commerçants et petites gens du Roussillon, dans une Perpignan américanisée à mort et soumises aux diktats économico-sociaux de Bruxelles !
    Tout ça uniquement pour avoir un petit poste de marquis local !
    Quelle honte !
    Bruxelles nous tue et ils osent ramener leur tronches pour dégueuler un peu plus sur la France (comme si Macron et sa clique ne le faisaient pas assez !) et dire que l’UE est géniale et la France de la merde qui les tue !
    De bons disciples de l’inversion accusatoire ces catalans.

     

    • n’importe quoi. ils peuvent très bien afficher leur drapeau sans revendiquer l’indépendance... je crois que vous créez ici une confusion qui n’a pas lieu d’être.
      Macron c’est l’intermédiaire certes mais c’est la courroie de transmission. Il ne bosse pas pour nous, qu’il dégage.


    • #2108655
      le 24/12/2018 par envolees-des-incultes
      Deux journalistes de France 2 agressées par des Gilets jaunes

      Vous aussi vous avez remarqué les régionalistes qui poussent leurs pions en profitant de ce mouvement ? Il n’y a pas que les Catalans.

      Il y a les bretons, les Normands, etc ...


    • #2108660

      Ben moi je suis basque et vu ce que nous a apporté la belle France maçonnique et républicaine, à part essayer de nous faire disparaître en tant que peuple, en tant que communauté parmi les plus chrétiennes du pays, les plus ethniquement homogènes et pures, avec les Bretons, je pense que cette France universaliste et donneuse de leçons on va s’en passer. Ne vous déplaise cher franchouilleux.
      Vous voyez, notre langue et notre identité ont résisté aux Romains, aux Wisigoths, aux Francs, aux Français et à plus de 200 ans de persécution républicaine laïco-maçonnique et Jules Ferryenne. Nos églises sont encore les plus remplies de l’hexagone chaque dimanche. Alors on sera encore vraisemblablement là quand vous aurez disparu ou parlerez le globish-english. Vous avez voulu de l’universalisme mais maintenant cet universalisme se fait contre vous. L’arroseur arrosé en quelque sorte.
      Salutations.


    • Cher Basque Bondissant, je suis donc au regret de vous dire qu’en croyant défendre la culture, la tradition, la religion, vous êtes en fait un traître aux basques car vous ne bronchez pas quand je parle de l’UE. Vous acceptez donc totalement de vous soumettre à l’UE, donc aux US, donc aux politiques économico-sociales meurtrière de l’UE. Sous vos airs de terroir, vous ne valez pas plus que Macron.

      Votre fierté régionale légitime ne doit pas vous faire oublier la réalité. C’est-à-dire qu’un Pays Basque ’’indépendant dans le cadre de l’Union Européenne’’ ne fera pas long feu face aux F-16 américains qui viendront leur bombarder la gueule quand ils se rendront compte qu’ils se sont fait avoir.

      La question culturelle est autre : elle est variable dans l’histoire. Au temps de la monarchie, les régions avaient une large autonomie.
      Au temps d’Henri IV même, il veillait particulièrement à ce que ses provinces d’origine, gardent leur particularismes. Donc le problème n’est pas là.
      Je suis réunionnais, et on arrive à conserver notre culture sans pleurnicher au séparatisme...

      Le fait est qu’aujourd’hui, seule la France a l’échelle adéquate, échelle mesoscopique diraient les scientifiques, pour défendre les basques et gascons de manière générale.
      Par exemple, alors que l’UE veut détruire l’agriculture et faire des grandes fermes comme dans le midwest, la France peut promouvoir la petite agriculture familiale. Et avec cela par ricochet, même si la République est aujourd’hui rigide, cela peut conserver les traditions et langues locales. Ce qui ne sera pas du tout le cas si vous passez à de l’agriculture industrielle.

      Vous êtes basque, c’est une langue unique en Europe.
      Mais je trouve quand même cocasse que des ’’occitans’’ font des pieds et des mains pour prouver que ça n’a rien à voir avec le français, or je comprends 90% d’un texte en languedocien sans en avoir fait un apprentissage pendant 1 seconde... Ce sont des langues très proches. D’autres s’amusent à vous jurer que le poitevin ’’ahlala, ça n’a rien à voir avec le gallo.’’ On ne cherche que ce qui nous divise.
      A côté, les linguistes allemands, spécialistes de l’occitan pour démembrer la France au profit de l’Allemagne, eux disent que le platt et même le hollandais sont de l’allemand. Et personne ne gueule la bas pour dire que ces dialectes sont des langues, ils rentrent tous dans le rang.
      De même, en Chine on considère comme dialecte deux langues aussi éloignées que le français et l’espagnol.


    • #2109177

      Monsieur UT,

      Je me contrefiche de l’UE, qui n’est pas du tout ma tasse de thé et qui a été conçue à l’origine en premier lieu par la France ( + la RFA, l’Italie et le Bénélux) et pas par le peuple basque, qui se serait bien passé de ce globalisme aliénant supplémentaire. L’UE est autant mon ennemie que la France républicano-maçonnique ou le monde anglo-saxon. La France s’est efforcée de créer un citoyen hors-sol déraciné et par conséquent vulnérable, une identité de papier, en fait un proto-globalisme universaliste où les notions de citoyenneté et de nationalité sont confondues à dessein. Pour préciser mon propos, je suis citoyen français mais je ne suis pas national français parce que la nationalité a à voir avec l’appartenance ethno-linguistique. Un Apache est citoyen des Etats-Unis mais il ne sera jamais un anglo-saxon. Un Gallois est britannique mais il ne sera jamais Anglais. Vous voyez ? Aujourd’hui ce n’est plus la France qui mène la danse et l’anti européisme ou anti américanisme de certains est surtout motivé par le fait que ce sont ces entités qui ont pris le relais et que la France est hors-jeu. La France républicano-franchouillarde, héritière de la Révolution, hait les peuples enracinés et a pour objectif de les dissoudre dans le fantasme républicain de l’homo gallicanus uniformisé de Dunkerque à Tamanrasset. C’est ça mon discours et si vous n’êtes pas en mesure de le comprendre alors tant pis. En voulant détruire sa diversité ethno-linguistique, la France que vous défendez s’est tiré une balle dans le pied. Quant à l’occitan je suis bien d’accord avec vous, ça n’existe tout simplement pas. Le gascon, à la limite, a une véritable identité linguistique marquée (qu’il nous doit, ceci dit en passant) mais l’occitan, c’est vraiment une vaste escroquerie gauchiste. D’ailleurs, les romanistes allemands auxquels vous faites référence s’intéressaient surtout au gascon et pas à l’occitan. Si la France nous respectait et ne voulait pas nous détruire alors il n’y aurait aucun problème. Mais ce n’est pas le cas et ce serait encore pire avec l’UE si c’était ça l’horizon. Et puis n’oubliez jamais que nous somme vraisemblablement le plus vieux peuple d’Europe occidentale, que notre langue est un trésor puisqu’elle est le vénérable vestige de l’Occident originel, avant l’arrivée des Asiates qu’on appelle Indo-Européens. Un peu de racialisme ne nuit pas.
      Voilà, j’ai fini de dire ce que je voulais dire, si ce post est validé bien entendu.
      Sans rancune.


  • #2108503
    le 24/12/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Deux journalistes de France 2 agressées par des Gilets jaunes

    Si je me pointe dans une zone de conflits, j’y trouve quoi ?
    - des bisous
    - du conflit
    - du Nutella en promo

    Attention : y’a un piège !

     

    • Toi ? Certainement des bisous. Quant aux semeuses de vent des MSM (je n’ose les appeler journalistes), il serait temps de prendre une assurance tempête au lieu de jouer aux autruches. Des crachats, ça veut dire quelque-chose, non ? Faudrait-il le leur dire en Morse ?


  • c’est l’expression d’un peuple, après il faut se poser la question du pourquoi, pour comprendre et en tirer les leçons.



  • "Nous avons reçu des coups dans le dos"




    Ce sont les français qui sont les mieux à même de dire ça, se faisant tirer dans le dos par le milieu mediatico-politique.

    Les cris d’orfraie des serviles servants de l’oligarchie émeuvent de moins en moins de monde.

     

    • #2108537
      le 24/12/2018 par Tintin reporter et Miloud journaliste
      Deux journalistes de France 2 agressées par des Gilets jaunes

      faire le job de journalope dans un merdia pour propager des fake news comporte des risques que ces memes journalopes n’assument non seulement pas mais en plus il faut qu’ils les fassent endosser sur les gilets jaunes .


  • #2108538
    le 24/12/2018 par envolees-des-incultes
    Deux journalistes de France 2 agressées par des Gilets jaunes

    J’ai vu la vidéo sur youtube, ce sont deux goudous qui arrivent en terrain conquis, qui se prennent pour des déesses, qui se font insulter comme elles le méritent.

    J’approuve les gilets jaunes. C’est de la légitime défense.

    Je n’ai pas vu d’acte de violence, hélas, mais de la vexation de la part de ces deux tarées caméra-montées.

    Si même en étant pacifistes, les gilets jaunes se voient accuser de violence, peut-être vont-ils vouloir donner raison aux collabos ?

    Par contre, je les trouve les médias très silencieux concernant les mains arrachés par les grenades de la police, les yeux perdus à cause des flashballs, la quantité pharaonique de gaz déversée, faisant de la France la plus grande chambre à gaz du monde !

    On est les champions, on est les champions, on est , on est , on est tous gazé !


  • Personnellement, je n’approuve aucune violence, mais malheureusement certains "journalistes" du système ont pris la fâcheuse habitude de diffamer et de mépriser les "Gilets Jaunes" depuis le début de ce mouvement …..
    Il est donc compréhensible que certains de ces "Gilets Jaunes" soient très remontés à l’encontre de ces "journalistes" et en arrivent parfois à exprimer directement leur grand mécontentement !!!!!


  • « Deux journalistes de France 2 agressées par des Gilets jaunes »

    Normal. Quand on s’amuse à censurer les pancartes des manifestants au vu de tous, il devient imprudent de se risquer dans les manifs sans porter d’armure. Ils manquent un peu de prévoyance chez France télévision. A la place de ces têtes de linottes, c’est leur employeur que je trainerai devant les tribunaux, pour les avoir envoyées au front sans précautions élémentaires.

    La chèvre de monsieur Seguin, ça vous rappelle quelque-chose ?


  • Les journalopes nous mentent , alors ...
    Est-ce vrai ce que ces menteuses affirment ?


  • et encore, les types savent pas combien elles sont payés ,grâce à la redevance, sinon ça aurait été pire...lol


  • Si les journalistes faisaient leur travaille de journaliste, aujourd’hui tout ceci n’arriverait pas .Ils n’ont qu’à s’en prendre qu’à eux-mêmes .Il faut voir sur les plateaux de télé le comportement des journalistes et le montage des reportages qui ne reflète en aucun cas la vérité et sont souvent à charge .Sans compter les quelques éditorialistes à la botte du pouvoir , comme Mr Apathie, ou Mr Barbier ayant pignon sur rue concernant les plateaux télé pour venir cracher sur le peuple en permanence, sans que personne ne les contredisent .
    La presse en général s’est fait une réputation de collabos qui leur colle au cul, et tout ça n’est pas arrivé par hasard .Maintenant, il ne faut pas venir pleurer.


  • Où est le problème ? Des gilets jaunes disent la vérité à 2 journalistes systémiques, à savoir que leur employeur est totalement dévoué à des intérêts anti français...et cela choque ? Si la vérité n’est pas toujours bonne à entendre, elle a au moins l’avantage de remettre les pendules à l’heure. Un conseil aux 2 donzelles, peut-être qu’un traitement de quelques jours au crif, à la licra ou à la ldj sera nécessaire des fois qu’elles deviennent des complotistes.


  • Comme on connait ses saints on les honore ...


  • #2108586

    Bon , elles ne sont ni blessé , ni morte , non plus , elles ont juste appris que faire le tapin pour le système était risqué ...
    Le mieux étant de ne pas leur accorder d’interview , on ne parle pas aux journalops ! quand on sait que dans leur article , ils vont vous planter un couteau dans le dos !
    il faut même dénoncer ces collabos !


  • Les pauvres bichettes... C’est la qu’on observe le décalage entre les média et la réalité des sans dents. Ils continuent de nous pondre des articles sur Manu qui se tartine le visage et les mains ou autres conneries... Ils osent diffuser jour et nuit dans tous les cannaux de la pure propagande sur les Gilets Jaunes, et ensuite ils viennent chialer ? Mais démissionnez si vous sentez qu’il y a un grave décalage entre le terrain et les studios et que vos images sont utilisées pour pervertir la réalité !
    Les gens sur le terrain n’ont plus rien à perdre, il va falloir intégrer cela... Ils sont exaspérés par les subventions et privilèges du petit monde médiatique. Et même si tous les journalistes ne sont pas pourris le système médiatique français est rongé jusqu’à la moelle. Il doit être détruit intégralement pour être reconstruit.

    C’est un peu comme les flics qui se font aggresser après avoir provoqué les manifestants avec des grenades lacrymo, la cocotte déborde, ça n’est que le début... Ca va aller au carton, c’est le moment de se réveiller et de prendre ses responsabilités ! Que ces journalistes enfilent un gilet jaune ou qu’ils restent chez eux. Il n’y a plus de neutralité dans cette histoire (il n’y en a jamais eu et les français en ont plus que ras-le-bol).


  • #2108589

    Il faudrait que les GJ exigent qu’on leur donne une station de télé......

     

  • La provocation fait partie de l’éventail des tactiques de défense et d’attaque lors des conflits. Tout le monde comprend que dans ce cas précis il ne s’agit pas d’autre chose. Ce mouvement de révolte suscite vraiment la haine de toutes celles et ceux qui jusqu’alors vivaient tranquillement et grassement sur le dos des révoltés et qui voudraient bien que cela continue. Il n’y a pas plus suceptibles et pervers, que les parasites. Les moindres vélléités de résistance de leur victimes les exaspèrent. Dès que la gamelle s’éloigne si peu que ce soit ils deviennent comme fous.


  • Il eut fallu leur mettre, une bonne fessée déculottée, à tour de rôle, par chacun et chacune des gilets jaunes ;
    Cela leur aurait fait passer l’envie de raconter des bobards.


  • Suppression des aides publiques et des subventions à la presse et au cinéma.
    VITE !!!


  • Michel Drac s’est adressé aux journalistes avec beaucoup de bon sens dans sa vidéo "spéciale gilets jaunes".
    Les deux nouilles auraient dû s’informer sur internet.


  • Il y a eu des journaleux tués ou blessés ? Il faut arrêter le n’imp’(orte quoi) deux secondes ; mais c’est encore trop pour eux ! Les idées de soumission aveugle à des intérêts étrangers qu’ils relayent à chaque seconde font des victimes qui elles sont bien réelles !


  • #2108622
    le 24/12/2018 par Aiguiseur de guillotines
    Deux journalistes de France 2 agressées par des Gilets jaunes

    Qui sème le vent....


  • Et dire qu’on les paye pour nous cracher dessus.


  • La chaine qui diffuse cette nouvelle est RT Russian TV. Je vois bien que RT fait dans la collaboration. Ils critiquent même Trump alors que Vladimir Poutine et Trump voudraient converger. Vous allez me dire : Quel rapport avec les 2 journalopes de France 2 ? Et bien visiblement, 2 journalopes de France 2 agressées, c’est pas grave. Nous, nous avons plus de 1200 bléssés, 9 morts et 1800 arrestations. Pourquoi RT n’en fait pas état ? Parce qu’il doit y avoir un pouvoir profond sioniste chez RT France.
    La seule chose qu’ils ne font pas encore, c’est de critiquer Vladimir Poutine. Ca ne serait tarder

     

    • @ Sonny : Je ressentais, depuis un certain temps, un malaise indéfinissable à l’endroit de la chaîne RT,France. L’impression d’un fléchissement dans la ligne éditorialiste du média russe. Dans l’affirmation de ce sentiment autant s’informer, en toute quiétude, sur BFMTV !


    • #2108759

      Merci de m’avoir rassuré de penser autant.
      Nous attendons toujours que leur émission de liberté d’expression annoncée en grande pompe pour Taddei, invite A Soral et les autres bannis du champ médiatique ’officiel’.


    • RT est une chaîne russe. Et la Russie est dirigée par les même qu’en France et au États-Unis.

      La Russie a les mêmes lois scélérates qu’en France pour protéger les oligarques russes.

      Ouvrez les yeux, arrêtez de rêver à un pays sauveur. La pyramide est mondiale, les élites sont une seule et même grande famille qui est montée sur le haut de la pyramide depuis des siècles.

      Un fait et une question :
      La Syrie est quasiment détruite et les russes viennent d’équiper la Syrie de S300.

      Qu’est-ce qui empêchaient les Russes d’équiper la Syrie de S300 il y a 5 ans quand elle était encore intacte ? Cela aurait empêché la mort de milliers de syriens.

      La réponse : les familles cosmopolites russes.


  • #2108637

    Pas d’image,pas de vidéo j’les crois pas une seconde ces journagaleux.Le Patron a raison soit pute soit chomeur.


  • Beau montage de photos terribles par E&R, qu’il faut copier coller et faire circuler sur les réseaux sociaux avec la légende suivante :

    "GJ massacrés par une Police achetée 300€ par l’état nazi !"
    ou "GJ victimes innocentes d’une Police vendue à l’état nazi"


  • #2108665

    Ces comportements de lâches, ce n’est pas l’oeuvre de GJ.
    Comme disait si lucidement Dieudo, quand on te frappe dans le dos, c’est signé !


  • C’est bizarre ces agents du système prétendument agressés, passés à tabac que l’on retrouve le lendemain en pleine forme sans aucune ecchymose apparente sur les plateaux de télévision pour témoigner de leur martyr ! De nos jours un ongle de cassé cela vaut 2 semaines d’arrêt de travail...


  • Comme dit Dieudo : "Le gars, il s’est rendu compte que la rue, c’est pas les plateaux télé. T’es pas chez Drucker !!!".


  • Qui est injuste , déloyal et traître ( la presse oligarchique ) accuse de violence sa Victime ( braves gens trompés , manipulés , insultés) pour mieux dissimuler son abjection morale en revêtant les oripeaux victimaires ;Un tactique très au point chez un groupe ou se recrute nombre d ’agent s de l ’ "information" .



  • « violences aggravées », « menaces de mort », « tentative d’agression en réunion »




    Ah oui quand même
    nos journaleux sont des poètes.
    Mais où vont -ils chercher tout çà ?

     

  • Si cette info est réelle, peut-être que les ’journalistes’ vont enfin lire la Charte de Münich et s’y tenir ? D’ailleurs, il serait bon que les candidat-journalistes prêtent serment et qu’en cas de parjure ils soient traduit devant les tribunaux civils (pas devant leurs pairs).


  • #2109394

    Est-ce qu’ils ont laissé tombé leur caméra en courant ? S’ils avaient reçu une matraque de CRS en pleine gueule, elle serait tombée.

    Pas sûr que la rédaction aurait décidé d’en faire l’actualité. L’apaisement, l’apaisement, que voulez-vous.


Commentaires suivants