Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

139 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2230552
    Le 1er juillet à 21:03 par Francesco
    Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

    Je suis une fiotte. La sexualité est personnelle. Je ne me reconnais pas dans ce mouvement d’abrutis décadents.

     

    Répondre à ce message

  • #2230553

    Babylone version SEGPA avec son florilège de quenelles

    "je leur ai dit que j’étais une fille chinoise de 14 ans, le commissariat ne m’a pas cru, il m’ont maltraité"
    "il était hétéro...normal quoi..." "excuse toi !!" "pardon... !"
    "je préfère le cuir moustache des années 30" "les modes évoluent..." mais quel couillon !

    PS : Si c’est messieurs dames pouvaient cesser de manger au Mac Do quelques mois avant la gay pride ce serait sympa merci d’avance !

     

    Répondre à ce message

  • #2230605
    Le 1er juillet à 22:28 par bebelfan
    Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

    Mon pays est foutu, pas assez de gilets jaunes, trop de detraqués. Quand je quitterai ce monde ce sera sans regret !

     

    Répondre à ce message

  • #2230724

    Comment va-t-on s’en sortir ?

     

    Répondre à ce message

  • #2230894
    Le 2 juillet à 09:44 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

    Les enculés ne se doutent pas :
    "oh, c’est un black, il est cool !"

    Et le mec leur balance une question dégueulasse sur leur condition de fiotte.
    À la 16, quand même !
    bon, tu me diras, il fait chaud...

     

    Répondre à ce message

  • #2230965

    Plus rien ne m’étonne, j’ai vu que des drag queen faisaient la lecture aux enfant maintenant...
    https://www.actualitte.com/article/monde-edition/une-manifestation-encourage-la-lecture-aux-enfants-par-une-drag-queen/95142

     

    Répondre à ce message

  • #2231207

    Contrairement à se que LGTB veut nous faire croire les nazis n’ont jamais été contre les homos bien au contraire : La Swastika rose .. et d’après vous qui l’a mis au pouvoir ?

     

    Répondre à ce message

    • #2231239
      Le 2 juillet à 20:19 par La gauche radicale est toujours là parmi vous
      Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

      @Espritos
      Milo Yiannopoulos, Alice Weidel, Nicky Crane , The Fighting Dog : A Gay Skinhead Book, Gay Aryan Skinheads (G.A.S.H), Gaie France Magazine, est un magazine mensuel français homosexuel, les SA puis les SS, le Front national est gay-friendly, l’homo-fascisme After the Ball , Kevin Wilshaw..................................
      Les fiottes ça manquent pas à l’extrême droite et depuis toujours

       
    • #2231426

      l’autre particularité de la Swastika rose c’est la haine féroce contre les catholiques et les judéo-chrétiens , l’or de la manifestation contre le pseudo mariage et la gpa pma sans père ni mère , a quel point les médiats de masses et les grandes entreprises de télécoms , ont et le sont actuellement dirigés par eux .
      La gauche ? eux aussi sont dirigés de l’intérieur .d’où cette impression de fourmis zombie .

       
    • #2232053
      Le 4 juillet à 04:03 par Michelly58
      Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

      @Espritos Il devait avoir y des homos chez les SS mais cela n’a jamais été institutionnalisé, d’autant plus que tonton c’est battu pour pouvoir redresser moralement l’Allemagne après la décadence de la République de Weimar. Y a cessez d’utiliser le terme judéo-chrétien, qui une arnaque vu que les juifs sont contre le Christ.

       
    • #2233669

      J’ai bien lu attentivement vos commentaires , et je vous comprend largement , comme tout citoyen que ce soit les institutions comme l’éducation ou les divers radiodiffuseurs nous ont dit tout le contraire , conclusions oui ils nous ont bien mener en bateau , si aujourd’hui on arrive a connaitre des faits historiques inconnu des populations c’est grace a internet , mais il y a un hic soit disant au nom de la lutte contre la haine ils ont voté des lois répressions d’expression sur internet . L’homophobie ? c’est une pure invention pour lutter contre les opposants idée qui a déjà été utilisé par Staline contre ses opposants .
      Autre détail pourquoi utilisé un arc-en-ciel qui est d’habitude utilisé par des enfants en bas ages ?

       
  • #2231235

    Quelle misère humaine ! Pauvres enfants... Officiellement, ces dernières années, le Q.I. a baissé de 2 points en Europe et en France. Plus précisément, nous assistons en direct à la mort de l’intelligence de La Vie. Constat : nous sommes à la fin des temps.

     

    Répondre à ce message

  • #2231469
    Le 3 juillet à 08:33 par Michelly58
    Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

    Les arguments ainsi que les questions pertinentes de ses trois journalistes (des vrais qui font le boulot), ont rendu cet événement beaucoup moins déprimant. Et c’est à ses tarés qu’ils veulent confier des enfants ? on sent que le cerveau des deux poufs à l’évocation du fait que quand les homosexuels n’affichaient pas leur sexualité en public ils n’étaient pas agressés, était au bord de l’erreur 404. Je précise que Pansexuel inclus la pédophilie, se "P" rajouté à LGBTQIP récemment ne trompe personne. La légalisation de la pédophilie est la prochaine étape, on y arrive à grand pas. Pour preuve de se malade qui se balade les fesses à l’air devant des gosses, il y a une volonté délibérée de les pervertir. Toutes ses fiottes qui se revendiquent communistes se seraient fait fusiller en URSS qui avait zéro clémence pour les déviants en tout genre. Ses cinq Gilets Jaunes ont pas des choses plus importantes pour lesquelles manifester, comme la démission de Macron ? les Gilets Jaunes historiques ont bien fait de réinvestir les ronds-points, les villes sont infestés de déchets idéologiques. La référence à tonton était bien trouvé, le cuir c’est un truc de nationaliste à la base.

     

    Répondre à ce message

  • #2234173
    Le 7 juillet à 12:13 par Tocqueville
    Déviants et abrutis : reportages au cœur de la Gay Pride 2019

    Bonjour,

    j’étais à la Pride de Paris et il y avait aussi des familles (parents, grand parents) qui défilaient, fières de l’orientation sexuelle de leurs enfants.

    Je ne me reconnais pas du tout dans ce "reportage". On parle en mon nom alors que comme partout, les gens ne pensent pas la même chose sur les mêmes sujets.
    Les remarques des intervenants sont un peu déplacées.

    On fait l’amalgame entre homosexualité et pédophilie, personnellement, l’une me caractérise l’autre est interdite par la loi en plus de me choquer. Quant à la sexualisation des enfants, c’est un problème qui est inquiétant mais beaucoup plus global et les LGBT n’en sont pas responsables. Il n’y a qu’à regarder le porno hétérosexuel pour se rendre compte que ces fantasmes qui peuvent être dangereux (mais qui existent) sont très répandus chez les hétérosexuels.

    Je vois dans les commentaires qu’on fait également l’amalgame entre baise de QI et
    homosexualité. Bon l’histoire prouve qu’il y a des hommes et des femmes merveilleux et brillants dans toutes les orientations sexuelles différentes.

    Enfin, cette fête reste une fête, si je la défends, ce n’est pas pour que nous puissions exprimer dans le vide notre identité mais parce que j’ai conscience que aujourd’hui, c’est souvent difficile de dire à ses proches son homosexualité ou bisexualité par peur du rejet de sa famille, et c’est aussi toujours difficile pour la famille d’accepter que leur fils ou fille est homosexuel ou bisexuel. Je précise que c’est TOUJOURS difficile pour la famille au début.
    Mais je connais beaucoup de situation de familles françaises tout à fait traditionnelles qui ont accepté petit à petit et qui finalement défilent à la Pride (alors qu’elles pensaient au début qu’il fallait "tuer" les homosexuels).
    Ça donne un message d’acceptation des proches aux homos refoulés ou non qui se cachent et qui sont profondément malheureux. Personnellement, j’avais une mauvaise vision des homos, ça m’a rendu malheureux parce que du coup je ne m’aimais pas. En parler à mes proches (qui sont pourtant très tradis) m’a libéré et je me sens plus à l’aise maintenant.

    Désolé pour les fautes s’il y en a,
    Bonne journée !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents