Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le pathétique en marche : Marlène Schiappa veut une gay pride en Corse

Décidément, Marlène fait feu de tout bois. Pendant qu’elle organise une parade homosexuelle en Corse (prévoir des gilets pare-balles et un parcours anti-sangliers), elle n’oublie pas la souffrance des femmes dans l’entreprise.

Le moyen qu’elle a trouvé pour réussir l’égalité salariale, c’est le « naming and shaming », cette expression américaine qui veut dire dénoncer et faire honte. Une inspiration forte qui va bien avec l’esprit français...

 

 
- La Rédaction d’E&R -

 


 

D’origine corse, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, tente de mettre en place une Gay Pride à Ajaccio. Les associations LGBT locales s’étonnent d’une démarche inédite.

 

La Corse aura-t-elle sa gay pride ? À en croire les déclarations de Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes, le gouvernement y travaille. Dans l’hebdomadaire Valeurs actuelles, le jeudi 21 février, insistant sur sa « préoccupation » à lutter contre l’homophobie et à apporter un certain soutien à ceux qui désirent « assumer [leur] homosexualité » dans certaines zones du territoire, elle annonce qu’un projet qui lui tient particulièrement à cœur, en tant que locale de l’étape, est en cours : « On essaie de mettre en place une Gay Pride à Ajaccio ».

[...]

Un projet apparu le 22 novembre 2018, selon le quotidien libéral. Ce jour-là, le président de la République, Emmanuel Macron, reçoit à l’Élysée l’Inter-LGBT, fédération regroupant une soixantaine d’associations luttant pour les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres. Au cours de la discussion, les régions dans lesquelles il reste difficile d’assumer son homosexualité sont énumérées. Et la question de la Corse est abordée, en présence de la secrétaire d’État.

Présent lors de cette rencontre, le préfet en charge de la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) émet l’idée d’organiser une Marche des fiertés à Ajaccio. « Comme une boutade », se souvient Aurore Foursy, la présidente de l’Inter-LGBT, auprès du quotidien. Et pourtant, depuis près de trois mois, Marlène Schiappa a pris au mot le représentant de la Dilcrah et planche ardemment à son organisation.

Lire l’article entier sur marianne.net

L’indécrottable Schiappa, sur E&R :

 






Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents