Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Didier Deschamps, l’homme d’en bas qui n’aurait pas dû monter aussi haut

Le Monde du 16 juillet 2018 dresse un portrait du sélectionneur national Didier Deschamps. On y apprend les ressorts de la grinta du petit joueur du FC Nantes surnommé « Blanchard » par son copain Desailly, et devenu l’un des entraîneurs les plus respectés au monde.

 

On remarquera qu’avant la victoire du 15 juillet à Moscou, Deschamps était considéré comme un entraîneur sinistre aux idées de « défenseur » – ce qu’il a toujours été sur le terrain – ne sachant pas utiliser le potentiel offensif assez miraculeux des Bleus : Mbappé, Griezmann, Dembélé, Benzema et consorts.

Pourtant, malgré leur domination (stérile), les Croates ont pris une leçon de football moderne au stade Loujniki. Les tombeurs de la Russie puis de l’Angleterre, réputés bêtes noires du tournoi, ont pris quatre buts dans les valises et auraient pu en prendre sept ou huit. Il ne s’agit plus alors de bonne étoile ou de baraka, celle que les spécialistes à la Ménès accolaient à Deschamps : ses victoires seraient le fait d’un blaireau défensif détruisant le jeu pour une efficacité douteuse. Ouais... Plusieurs Coupes d’Europe, Euro et Coupe du monde plus tard, il faut se rendre à l’évidence : les experts de l’anti-France se sont trompés.

Voici les extraits explicatifs du parcours étoilé de Blanchard...

« Le challenge, la victoire, sous toutes ses formes, à n’importe quel prix, est son principal hobby. Une obsession de collectionneur, psychotique, même. Et comme la nature l’a doté d’un esprit footballistique supérieur dans ce genre d’exercice, son palmarès de joueur-entraîneur est devenu, depuis dimanche 15 juillet, presque indécent. »

[...]

« Ce sont à la fois des clichés sportifs et des réalités (sur) humaines : cet homme est un champion. Un champion du monde, un champion de France, un champion d’Italie, un champion d’Europe, et un champion du monde, encore, en tant qu’entraîneur, cette fois. Avant lui, ils n’étaient que deux, ce qui souligne la difficulté du genre, à garnir le gratin légendaire de ceux qui sont parvenus à remporter une Coupe du monde comme joueur puis comme entraîneur : le Brésilien Mario Zagallo et l’Allemand Franz Beckenbauer. »

[...]

« À l’aube de son destin, Deschamps était Blanchard. C’est le surnom que lui avait donné son grand copain de toujours, Marcel Desailly, quand ils se sont rencontrés au centre de formation du FC Nantes au début des années 1980. Gérard Blanchard, le chanteur pour campings qui beuglait que son amour était “parti avec le loup dans les grottes de Rock-Amadour”. Car Desailly, qui aimait beaucoup son copain, estimait, quand même, que s’obliger à porter un débardeur en jean sous un pull jacquard, plus une coupe mulet, était, certes, un signe des temps mais pouvait, déjà, piquer les yeux. Mais Deschamps et le culte des apparences, on l’a compris… Et donc, Desailly l’a appelé Blanchard. Blanchard et Desailly ne se quitteront plus beaucoup. »

Marcel Desailly subira la mort de son « demi-frère Seth Adonkor, un grand espoir du football français », tandis que Deschamps verra son frère disparaître dans un accident d’avion. Le Monde revient sur les origines sociales de Dédé : une mère vendeuse de laine et un père peintre en bâtiment. Mûr très tôt (il portait la barbe à 16 ans), le jeune Dédé, bientôt renommé « La Dèche », aura très vite des responsabilités dans tous ses clubs.

Il sera à 24 ans le capitaine du grand OM de Bernard Tapie, vainqueur de la première Ligue des Champions en 1993. La suite, on la connaît : capitaine de la France lors de la Coupe du monde 1998 et vainqueur de l’Euro 2000, une compétition encore plus relevée, peut-être le plus dur tournoi des Bleus. Le parcours de Dédé n’est pourtant pas toujours rose : à la Juventus de Turin, il subit l’opprobre du monde journalistique pour des histoires de dopage.

« Durant le procès, il s’est même mis à discuter posologie et effets indésirables avec l’expert médical du tribunal, qui s’est aperçu qu’un joueur de foot pouvait en connaître un rayon. Deschamps a un besoin viscéral de tout savoir, de tout maîtriser. De ces deux plus gros scandales du football européen de la fin du XXe siècle, il est sorti immaculé. »

L’avenir a toujous donné raison, contre les spécialistes, c’est-à-dire les médias, à Didier Deschamps. Le cas Benzema est exemplaire. Deschamps, contre l’avis de l’élite, a écarté l’avant-centre phare de l’équipe de France en toute connaissance de cause : non pas parce que Karim serait un « Arabe », comme a pu l’écrire Booba, mais parce qu’il mettait en péril la cohésion du groupe. Et le groupe, c’est le dada de Dédé. Hors du groupe, point de salut. Le groupe a un but : gagner. Et gare au joueur qui ne respecte pas les consignes : il dégage du groupe et en général, on ne le revoit plus. Une mort bleue, en quelque sorte...

Les esthètes seront un peu déçus : on a des joueurs parmi les meilleurs du monde balle au pied, et on joue un football défensif ! Oui mais l’efficacité ne se mesure pas à la possession de balle, les Belges puis les Croates l’ont compris à leur corps défendant. Seule l’efficacité, cette spécialité italienne, prime. Et Deschamps l’a apprise à la Juve. On peut même dire qu’il a volé ce feu aux Italiens.

« On lui parle souvent de cette troisième étoile, qui, visiblement, n’appartient qu’à lui, celle qu’on appelle la bonne étoile. La chance, celle qui décide, par exemple, que l’attaquant uruguayen Edinson Cavani, blessé, ne jouera pas le quart de finale. Deschamps déteste parler de ça, cela voudrait dire que son travail n’y est pour rien, alors qu’il traque le plus petit des hasards dans toutes les encoignures. »

L’avenir, c’est deux ans de travail jusqu’au prochain Euro, et Zinédine Zidane, qui pensait comme beaucoup que Deschamps se planterait avec son groupe immature et ses idées défensives, attendra encore un peu... La conclusion du Monde est savoureuse :

« À l’heure de soupeser les deux plus prestigieux monuments du football français, de laisser la foule choisir, sur l’avenue, entre “Zidane président” et “Deschamps Élysées”, il convient de constater qu’on pardonne tout à Zidane et qu’on pardonne presque tout à Deschamps. Pourtant, il n’est plus du tout certain que même Zidane ait envie de succéder à un monument pareil. Faire aussi bien ? Il semble que, cette fois, Deschamps a vraiment tué le métier. »

Deschamps vient d’en bas, et il est monté très haut. En France, quand on est de basse extraction et qu’on ne passe pas par les canaux officiels (grandes écoles et compagnie), on est sujet à une méfiance et à une vindicte médiatique très sévères. Et qui dure même malgré la réussite ! Suivez notre regard...

La France serait-elle le pays de ceux qui n’ont pas le droit de monter ? Le problème, c’est bien notre élite, une élite qui empêche son renouvellement... naturel.

Quand l’élite politico-médiatique se heurte au réel, voir sur E&R :

 

Pour une réconciliation nationale et un renouvellement de l’élite,
sur Kontre Kulture

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

137 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sommes-nous venu sur Terre pour courir après un ballon ?
    Pour un gosse je veux bien le comprendre…
    Est-ce cela le Travail que nous avons à effectuer sur Terre ?

     

    • Les grands philosophes d’ER !! D’une inutilité sans nom ton commentaire.
      Comme dirait Dieudo...


    • A chacun son talent, son but et son chemin. Il y a plus inutile que cela...


    • Avion a reaction sa remarque n’est pas fausse : le nihilisme consumériste conduit à l’infantilisation - puisqu’il nie la raison qu’il faut pour devenir adulte.
      Réciproquement, l’oubli de la raison ne produit que des adulescents comme les appelle Rougeyron, c’est-à-dire de grands enfants qui jouent encore à la baballe - entre autres.
      Vous voyez c’est pas si compliqué.

      Cela dit, un système totalitaire en expansion comme le mondialisme qui a besoin de fédérer le monde aura plus de facilité à le faire en proposant à la masse informe, des jeux débiles car plus c’est "intelligent" et plus c’est clivant donc à son désavantage !

      Donc l’anti-mondialisme dont vous faites partie puisque vous êtes sur E&R, la nation, est elle aussi synonyme de retour à la raison, car elle aura besoin d’hommes adultes responsables... À mon humble avis cher avion a réaction.
      Et pour répondre à Cupidonnet, notre travail est bien celui d’occuper notre temps à relever cette nation qui nous appartient, plutôt que de nourrir la bête mondialiste qui dévorera tout, les crétins en premier.


    • Le commentaire de CUPIDONNET n’est pas idiot, puisque les réponses qu’il reçoit prétendent s’élever encore plus haut que lui pour lui faire comprendre que bof, le ballon ou la pierre philosophale, c’est kif-kif après tout. To foot or not to foot...
      Est-ce les équipes de Cro-Mignons, Néant Attal ou Homo Sapionce jouaient à la baballe ?


    • « Le commentaire de CUPIDONNET n’est pas idiot, puisque les réponses qu’il reçoit prétendent s’élever encore plus haut que lui ... »
      Euh ! Parce qu’il s’est élevé haut ?! :-) Arrêtons cinq minutes svp !


    • Si - comme je le crois fermement - nous sommes sur terre, dans la dualité, dans la matière - pour faire des expériences, alors que chacun fasse les siennes ! Mais bien sûr qui dit expériences,
      dit conséquences et responsabilité. Sachant cela on se rend compte qu’on a fort à faire avec ses
      propres expériences et qu’il est préférable de ne pas juger celles des autres. Je cite volontiers une phrase qui m’accompagne fidélement : "L’école de cette terre est un grand hall de miroirs"
      @cupidonnet tu parles de travail, le travail le plus important n’est-il pas de se concentrer sur
      sa propre vie avec une certaine exigeance de la réaliser le "mieux" possible et pour se faire il ne suffit pas de gratter à l’extérieur.
      J’ai longtemps pensé que le foot faisait partie des occupations futiles et superficielles. Désormais
      je sais que j’étais dans le jugement ; juger étant poser une étiquette sur une réalité ne mène à rien
      de bon.



    • Sommes-nous venu sur Terre pour courir après un ballon ?




      pourquoi pas ? c’est une approche philosophique de la vie comme une autre (tant qu’on n’attrape pas le ballon) parce que quand c’est fait un nouveau problème se pose : qu’en faire ?


  • L article ne dit pas qu il y avait hors jeu de pogba, pas pénaltie.
    Encore une fois, un article qui connaît rien sur le football.
    Enfin sans mbappe, jamais on aurait gagné, car le système de Deschamps fonctionne que si le sprinter mbappe est présent,d’où l’inutilité de giroud.

    Voilà. Bravo Deschamps d’avoir cru en tes joueurs, et bravo mbappe le futur pelé.
    Et on a une chance incroyable dans le foot français, Zidane, et deschamps et mbappe.

     

  • Ce sont d’abord les joueurs qui sont à féliciter ; l’entraîneur entre pour peu de choses dans le succès d’une équipe, il n’est là que pour motiver ses joueurs...
    si Deschamps avait échoué en 1/4 ou en 1/2, les journalistes auraient écrit l’exact contraire et appelé à son remplacement par Zidane...

     

    • @Le king
      Pas d’accord. C’est comme si vous disiez qu’un chef d’orchestre ou un chef d’entreprise ne sert à rien d’autre qu’à motiver... ! Dans ce cas, pourquoi ne pas prendre Djamel Debouze comme coach ? Votre remarque associée à votre pseudo semble malheusement démontrer que vous ne règniez plus que vous ne dirigiez... Avez-vous seulement déjà eu des responsabilités en hommes ?


    • « Ce sont d’abord les joueurs qui sont à féliciter ; l’entraîneur entre pour peu de choses dans le succès d’une équipe, il n’est là que pour motiver ses joueurs... »
      Mais bien sûr ! Ce n’est pas l’avis des joueurs (et c’est logique), avis plus informé que le vôtre a priori. Sur chaque sujet, même le plus trivial, c’est plus fort que vous, si vous n’en craquez pas une énorme ça ne va pas.


    • Détrompez-vous, l’entraîneur est l’élément moteur dans les succès d’une équipe (de foot et autre d’ailleurs)
      Cela dit, je suis d’accord avec vous concernant Deschamps, s’il avait échoué c’est bien entendu lui qui aurait porté le chapeau de la défaite, ce qui aurait confirmé a contrario son rôle majeur.
      Cordialement, et vive la France (et pas que dans le foot !..)


    • Désolé mais ce n’est rien connaître au football moderne que de dénigrer le travail de sélectionneur.

      Sinon l’Argentine aurait été championne du monde vu l’effectif.

      Si la France a gagné c’est parce-que les joueurs ont respecté a la lettre les consignes de Deschamps.

      Défense propre relance et contre attaque en utilisant la vitesse et la technique des mbappé griezman pogba en s’appuyant éventuellement sur Giroud en pivot.

      Cela dit les défenseurs ont marqué ce qui montre bien que l’ensemble de l’équipe était mobilisé a 100% pour la victoire.

      Lequipe De France a de quoi rester au sommet encore 4ans.


    • Et le désastre qu’était Domenech, c’était aussi juste les joueurs ? Individuellement les joueurs sous son règne n’était pas moins talentueux que ceux-ci, mais le choix, la discipline et l’encadrement font toute la différence (relire l’article sur les racailles du foot d’il y a quelques jours ici).


  • La France championne du monde c’est Macron réélu à 100%...

     

  • Une victoire du petit blanc de plus de 50 ans ? Le joueur franco marocain déclare juste après le match qu’il est content malgré les amalgames qui ont été faits (arabe = islamiste = terroriste = animal = il faut les supprimer). Il répète la phrase mais il n’ose en dire plus sur les commanditaires de cette propagande. Pourtant c’était le moment. La France blanche s’éloigne par l’effet noircissant de la team Didier Deschamps. La mixité a été célébrée sur des airs récupérateurs de we are the champions. Rattacher la victoire à la culture américaine. Mais les joueurs après la victoire ont crié " on s’en bat les couilles ". La francitude est-elle l’idée d’un simple bon sens ?

     

  • excellent article, qui vient d’ailleurs souligner la sociologie du football français qui fédère d’abord et surtout les classes populaires, c’est-à-dire les "petits" Français, qu’ils soient de souche ou issus de l’immigration.
    rappelons-nous Kopa (origine polonaise), Griezmann (papa agent d’entretien), Leboeuf (papa plombier-chauffagiste), Aimé Jacquet (tourneur-fraiseur)...
    si l’immigration que nous avons en France était massivement croate ou polonaise, soyons certains que l’équipe de France aurait compté pas mal de patronymes en -ic ou -szyk. or elle est d’abord d’Afrique noire, d’où le nombre de Noirs en équipe de France.
    c’est donc la magie de la France : que (certains de) ses immigrés et sa classe populaire tienne à elle farouchement, en dépit des discours de certains.

    évitons le discours multiculturaliste ou métisseur. ces gens-là se battent pour la France et c’est tout ce qu’il faille voir. nous sommes le seul pays capable de faire que très vite, un immigré aime la France et qui a conservé encore des "prolo" qui refusent de la voir disparaître. Aimé Jacquet s’était insurgé quand l’on assénait qu’il fallait jouer à la brésilienne : pour lui, il fallait respecter la culture française, la technicité française de sorte que nous jouions à la française.

    vive la France et merci à Deschamps !

     

    • "évitons le discours multiculturaliste ou métisseur"
      Je comprends pas bien le concept. On peut difficilement être républicain et hostile au métissage. C’est comme si vous vouliez faire un gâteau et que vous disiez "évitons la farine ou la levure".


    • "Nous sommes le seul pays capable de faire que très vite, un immigré aime la France"

      Drôle , très drôle !

      Vous êtes dans l’émotion , pas dans l’analyse ..
      .
      Cette nouvelle génération de joueurs selfies ne se bat pas pour la France mais pour son ego, la "maille" et les "meufs". Leur amour pour la France (face caméra) est un prétexte bien convenu pour tirer la larmichette à ce qui reste de "patriote" chez GéGé et Michel.

      Concernant l’effet fédérateur de la victoire et passé l’euphorie artificielle, tout le monde se tirera dans les pattes pour une minable augmentation au travail. Cette coupe du monde n’est qu’un rassemblement de faux derche à qui on a autorisé une fois tous les 4 ans à aimer son pays et son prochain. La véritable victoire c’est celle du quotidien, les autres ne sont que des illusions.


    • "c’est donc la magie de la France : que (certains de) ses immigrés et sa classe populaire tienne à elle farouchement, en dépit des discours de certains."

      Vous avez une vision idyllique du football cher ami. On est pas chez les bisounours, ni dans un pays patriote, ces joueurs sont des professionnels, pas des soldats ou militants radicaux, ils ont l’amour de la gloire et du fric, pas de la nation ou du drapeau. N’importe quoi.


    • @Camille...........merci à vous, à moi, à eux surtout !...et quand on a un cerveau et des idées saines, bien sûr que l’on peut vivre en République ( en étant contre cette ripoublique bananière ) et anti-immigrationiste DE MASSE ( çà c’est pour le post qui vous suit ) !


    • Bernard Lapotre c’est pas Camille qui dit "vive la république", c’est Deschamps.

      On devrait juste dire "vive la France" comme elle l’a fait.


    • @issoulachancla et @Christophe

      aucune preuve de ce que vous dites, si ce n’est votre haine...
      les joueurs n’ont jamais dit cela...
      mais quand c’est la haine qui nous conduit, il est normal que ce soit ce genre de message qui apparaisse... soyez moins frustrés et aigris...
      je peux dire de même pour vous et vous n’apprécierez pas... ce n’est pas aider le combat national que d’agir à votre façon.

      après, je regrette que certains préfèrent parler de République ou de sentimentalisme alors que je parle d’un point de vue sociologique, c’est-à-dire raisonné.

      VIVE LA FRANCE.


  • Vous faites bien de mettre Didier Deschamps en lumière, il eut raison contre tous, un peu comme Jacquet à l’époque. Après la pantalonnade Domench, il fallait faire le ménage, ce fut fait.
    Je ne m’intéresse pas beaucoup au foot, mais j’ai regardé cette finale et été surpris par la qualité et l’homogénéité de l’équipe de Croatie, pays 20 fois moins peuplé que la France. Tout le monde (la presse, les réseaux sociaux...) disait que la France était grande favorite. Or les Bleus ont été dominés au moins jusqu’à ce que l’arbitre leur accorde un pénalty imaginaire (la main semble involontaire) avant la mi-temps. Après c’est vrai que quand on a des Griezmann et MBappé en attaque, on peut jouer en contre.
    Après la victoire il y eut la liesse - qui faisait plaisir à voir - et les désormais habituelles scènes de casse et de pillages plus ou moins organisées par les racailles. Je signale qu’en 1998 après la victoire contre le Brésil, il n’y eut pas de scènes de chaos, ce qui semble prouver - malgré l’optimisme béat de nos "grands" médias - une dégradation certaine du vivre-ensemblisme en France. :)

     

    • Oe footbalisquement t’y connais rien du tout ca se sent..

      Quant au vivre ensemble, en 98 il y avait aussi eu des dégradations de certaines cailleras et vandals de l’époque, c’est juste que en 98 c’etait la premiere fois et en France ! Il y avait plus d’euphorie de joie spontanée de legerete (pré 11 septembre entre autres)

      Bravo á DD et bravo á cette bande de pote ! Vive la France


    • Que la main soit involontaire ne change rien au fait que c’est une faute. La balle va vers le but.
      Si cette règle n’existait pas, on n’aurait peut-être pas été champions d’Europe en 2000, car le pénalty n’aurait pas été sifflé pour la main involontaire d’Abel Xavier en demi-finale.

      Le pénalty est donc accordé et c’est tout à fait normal. Je ne comprends même pas que certains remettent en cause la légitimité de ce but.


    • Il y a main.
      Le bras fait un geste en direction du ballon et devi sa trajectoire. Ce sont les critères décisifs. Ce réflexe inconscient du joueur de protéger son but vaut penalty.


    • Juanito, be-bop, oui il y a incontestablement main.

      Enfin surtout après les replay extrêmement performants sur ce mondial, le téléspectateur lambda ayant eu droit à tous les angles possibles et inimaginables et avec des résolutions de malade.
      Or je me permets de rappeler qu’à vitesse réelle, donc dans les conditions du live, peu de gens avaient vu clairement la main, à commencer par l’arbitre, me souviens pas si les arbitres de touche avaient vu quoi que ce soit de définitif, enfin bref, je prends les paris que parmi les acteurs sur le terrain, les gens présents sur le stade et les téléspectateurs, la main croate n’était évidente que pour à peine 10% de ce petit monde et que sans la vidéo, l’arbitre n’aurait certainement pas sifflé pénalty en finale de coupe du monde.

      Tout ceci pour dire que le VAR a quand même drôlement modifié la physionomie des rencontres.
      A la moindre action litigieuse, les joueurs gueulent comme des putois sur l’arbitre, déjà sous pression en tant normal et exigent la vidéo.
      Or à ce petit jeu d’influence, je ne suis pas certain qu’un arbitre soit autant influençable si c’est le Japon qui réclame à la place de la France ou de l’Allemagne.

      Exemples non exhaustifs.

      C’est ici qu’on touche les limites du système, la Go Line Technologie, oui, mille fois oui, mais le VAR me semble avoir des effets pervers, car des ralenties extrêmes, interprétés à posteriori de l’action, renforcent la suspicion de la faute au moins autant que les conditions réelles les escamotent.

      Et puis surtout, les matchs durent, du coup, plus longtemps et en moyenne, avec des temps additionnels de plus en plus importants, paramètre qui pourrait être de plus en plus exploité par des équipes très bonnes finisseuses sur le plan physique.


  • Une élite qui a voté toutes les lois (et qui votera toutes celles en attente) pour empêcher que rien ne monte !
    Exemple en art : seul l’art contemporain ("dégénéré" disait Hitler) est subventionné. L’art figuratif est interdit (merci Malraux, merci Lang).

    Tant qu’on ne vire pas cette élite, on va continuer à morfler, même les flics à leur service.

    Souligné par Libération dans son édito, Deschamps n’a pas conclue par "vive la France" mais bien par "vive la République" :
    https://youtu.be/sdcZ28KfA-o?t=1m57s

    La République n’est pas la France, autrement, on ne dirait que l’un ou l’autre. Deschamps a choisi, sans doute en toute ignorance de cause.


  • Pour quelle chute ensuite ?
    Si ?
    Le foot international n’est pas si propre et donc haut ?
    Parmi les gens qui festoient y en a t il qui savent ?
    Quoi ?
    Des trucs pas hyper cleans comme ?
    Le passé mondial du foot au travers d’une France honorée mondialement justement doit il être examiné quand même ? Et si oui et bien par qui et pourquoi ?
    Les polices mondiales ont elles aussi des choses à dire et peut être à redire et si oui ?
    Depuis où ?
    La Suisse a t elle aussi un devoir de propreté totale en ce monde footballistique car un siège international sur son territoire et donc ?
    Un socle ! Suisse car la Fifa et peut être aussi un peu et entre autres le si fameux Cio et sa base si neutre et protégée.
    Le triomphe certes mais aussi ?
    La contre-culture que quelques lignes interrogatives sur le foot ?

     

  • Scusez moi, j’ai peut etre mal vu, mais sur le premier but je n’ai pas vu où était le coup franc... Ensuite but + match, sinon tué, du moins bien avancé
    Puis, sur le penalty bon... il y a peut etre hors jeu oui, me concernant ca ne m’a pas semblé volontaire mais une erreur sur un élan dans le jeu
    Ca fait 2 buts que je trouve plutot contestable globalement
    Apres, 2 buts d’avance c’est plié...
    On a gagné et j’en suis content, mais pour le panache et la victoire indiscutable on repassera, après je n’ai pas repasser les ralentis en boucle, ce sont mes impressions...

     

  • deschamps et l’equipe de france de foot ont prouve que le sous systeme equipe de france de foot etait une meritocratie.que si on avait du talent et qu’on mouillait le maillot,on etait recompense et qu’on meritait sa place.c’est ce que je retiendrai de ce mondial,bien organise aussi par les russes.Le baratin et le commerce d’apres, que celui qui en veut,le prenne.


  • Rappelons tout de même que l’élite - a travers Valls et les siens - ne voulait pas de Benzema en équipe de France.

     

    • Vous avez raison, Benzema est un grand dissident. La première cible du Système.


    • Et que Deschamps a crié "Vive la République" et s’est suspendu au cou de Macron. On perd notre temps, les proses journalistiques ne sont que des exercices narcissiques, on peut dire tout et son contraire, on peut trouver que c’est une ascension au sommet du mondialisme footballistique ou au contraire un enfoncement dans la compromission spectaculaire... Et blablabla. On peut aussi rester presque indifférent, féliciter le but atteint dans la lumière tout en ayant une pensée pour les buts atteints dans l’ombre et l’anonymat et dont certains sont certainement plus louables d’ailleurs.


    • Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y ait pas de bonnes raisons de l’avoir écarté.


    • La raison de l’avoir écarté est pourtant simple, c’est que, malgré son talent évident, Benzema est une petite racaille, il a un comportement similaire aux racailles du quotidien bien qu’il n’ait jamais réellement connu la misère et qu’il ait un compte en banque très bien garni.

      Il faut arrêter avec Benzema, ce mec c’est l’anti-France, aucun amour du maillot, lui même à avoué que son pays était l’Algerie (honnête pour le coup), il aurait donc dû jouer pour cette équipe.
      Je préfère voir des mecs qui aiment le maillot et la France, qu’importe leurs origines, que de voir un mec jouer pour la France parce que c’est plus « bankable ».

      De plus, tout le monde parle de Benzema, mais quid de Valbuena ? Après tout, lui était victime de sa tentative d’extorsion, et lui a aussi été privé d’équipe de France alors que bon sang il le mouillait le maillot lui, lui c’est marrant, personne n’en parle le petit blancos.

      Ridicule de proteger un mec de la trempe de Benzema, à moins d’etre de mauvaise foi ou communautaire, souvent les deux vont de pair


  • Voir dans les jeux du cirque une signification philosophique et politique, c’est vraiment de la discussion de comptoir.
    Le foot est une préoccupation de sous prolétaires, il n’y a rien d’intellectuel ni de technique la dedans, c’est juste le sport le plus simple à comprendre, c’est à dire le plus con, ce qui le rend , "à la portée de tous".
    Que dire de la ribambelle de débiles légers, avec qui on refuserait de passer une soirée, si ils n’étaient pas célèbres, qui constituent les équipes de joueurs ?
    Mariés avec des Nabilla et des Loana, crachant par terre à tout bout de champ, circulant en Ferrari, comme des braqueurs qui ne se sont pas fait chopper.
    Le football, c’est la guerre, avec le bon peuple aux fenêtres de leur Clio diesel, hurlant la joie de la "victoire", en agitant un drapeau français frappé du sigle de la FIFA.
    C’est surtout la victoire du pouvoir, qui peut ainsi se rassurer.. "ils sont toujours aussi cons, les affaires vont continuer à prospérer".
    Du pain, des jeux, et des bœufs..

     

    • J’aime ceux qui disent que le foot c’est simple et qui n’y ont jamais joué.


    • Le foot c’est simple, c’est pour ça que c’est populaire. Tenez, à la radio, ce qui passe comme musique ( si toutefois on peut parler de musique tant c’est un cauchemar pour les oreilles ) ben c’est des morceaux très faiblement composés, aucune richesse musicale et harmonique, trois à quatre accords max et une structure minimaliste. Normal, c’est destiné à la plèbe. Au croquant de base, aux cons. Voilà pourquoi c’est populaire. Le foot, c’est pareil. C’est de la merde, zéro tactique, zéro mental, tout repose sur le groupe, 11 types par équipe , plus l’entraîneur qui a le droit d’intervenir et gueuler des pseudos tactiques ... On est trèèèès loin du tennis niveau courage, panache et exploit physique et mental par exemple.
      J’ai plus vu de match de foot depuis l’euro 2000 ( je soutenais l’Italie ) et la finale du Mondial 2006, où je soutenais également l’Italie, et clairement, même si ça ne volait déjà pas bien haut, aujourd’hui le foot est devenu catastrophiquement pénible à regarder. En curieux que je suis, j’ai zappé sur beinsport pendant cette finale, 10 minutes... 10 minutes où ça n’a pas joué. Où l’on voyait les joueurs des deux équipes gesticuler, contester l’arbitre, et vas-y que ça se tripote le maillot, et que ça fait semblant d’avoir mal, et ça tombe pour un rien... un belle équipe de petites danseuses franchement. Et l’arbitre qui courre regarder un écran aux abords de terrain pour s’aider à arbitrer !!! Jamais vu ça.
      Pathétique. Un sport de glands, qui corrèle parfaitement avec le niveau d’intelligence des supporters.
      A Toulouse ça a continué de gueuler jusqu’à 1h du mat’. Et je crois d’ailleurs que c’est le gros orage qu’on a eu qui a fait rentrer tous ces connards chez eux, sinon ils y seraient encore.
      Mon envie de meurtre avant hier a dépassé les 12 sur l’échelle de Gaza.
      Les gens ne respectaient ni la loi concernant le tapage diurne, nocturne, ainsi que le code de la route. J’en ai même vu en scooter, en sens interdit, en train de "textoter" tout en conduisant, torse poil. Il a fallu que je descende dans ma rue pour virer trois pets qui s’étaient posés à minuit passé devant ma porte à beugler et écouter leur musique de merde précédemment citée plus haut ...
      J’en peux plus de ce pays de cons, sincèrement. Ca hurlait dans les rues, c’était insupportable. A scander " on est les champions...." ah ça c’est sûr, de vrais champions, de bonnes têtes de vainqueurs même !
      La France-Afrique à gagné. Panem et circense et vive la société du spectacle


  • J’apprécie ce genre de gus : une ganache pas possible lorsqu’il s’exprime, les dents d’un sketche de Coluche surpassant celui de Hollande, un costard qui lui vaudrait de passer chez le tailleur de Fernand Raynaud et pourtant empreint d’expérience, blindé d’oseille, de trophées et de gloire. Voilà bien une quenelle monumentale dans l’os du système.


  • " Zinédine Zidane, qui pensait comme beaucoup que Deschamps se planterait avec son groupe immature et ses idées défensives"

    Ce passage n’était sans doute pas nécessaire puisque sans aucun fondement.

     

  • Domenech, trop coincé et hautain pour maitriser Evra.
    Blanc, trop intello pour faire passer des messages.
    Deschamps, lui, a réglé le problème, pas de fortes têtes en titulaires indiscutables, sauf en remplaçants.

    Et ca fonctionne.

    Ca fonctionne d’autant mieux, car la France est le Brésil de l’Europe, comme l’avait gentiment formulé un journaleux de Tele Globo, il y a plus d’une décennie.
    Il y faisait surtout référence au style de jeu pratiqué, car aujourd’hui, si on examine la sociologie du groupe, il aurait pu également insister sur les similitudes des composantes des deux équipes, à savoir un melting pot propice à une domination technique et physique sur le foot européen et mondial, dont Mbappé est le symbole, bien sûr au détriment de la French touch d’antan.

    Trois fois finaliste de la coupe du monde en vingt ans (98, 06, 18) dont deux victoires, c’est tout sauf un hasard et ce n’est pas lié directement à Deschamps.

    C’est tout simplement que des caractéristiques afros ont été injectées en masse au sein du football français, la détection à favorisé ce phénomène en misant principalement sur les tests physiques, ceux qui dénonçaient Blanc ou d’autres, fortement critiqués d’ailleurs à cette occasion par la bien pensance, pour achopper sur la génération que l’on connaît, jeune, puissante et rapide.
    Les ingrédients posés, encore fallait-il qu’ils acceptent d’être encadrés par une technostructure franco-française (20 personnes environ, techniciens, kinés etc…) et au sein de l’EDF.
    C’est ici que Deschamps a frappé fort, bien au-delà d’avoir déniché ses deux jeunes latéraux qui permirent à Varane de s’installer tranquillement comme patron incontesté de la défense.
    Bref, c’est un sans faute de la Dèche, sauf dans sa déclaration finale ou il a scandé "vive la République", mais sur ce point, il a obéit à son maitre Macron, trop heureux de transformer l’essai du patriotisme footballistique, celui qui permet à des excités autochtones d’hurler à d’autres moins enthousiastes après la victoire, de rentrer au bled.

    Reste plus qu’à projeter le prénoms des vainqueurs sur l’arc de triomphe avec leur lieu de naissance, tous en France, pour parachever l’œuvre, ce qui fut fait par l’Anne.
    Macron va donc prendre 5 points dans les sondages, comme pour Chirac en 98 et tous les acteurs pro migrants se frottent déjà les mains.
    Et le système vous taxera d’anti France si vous ne manifestez pas à minima, un enthousiasme délirant devant cette seconde étoile.

     

    • "Anti-France", tels les "experts" décriés dans cet article, qui pourtant ne font que décrire la réalité, à savoir un football minimaliste ultra-pragmatique de l’équipe de France - pas seulement dans ce mondial irrationnel où sont tombées précocement toutes les grandes nations - saupoudrée de circonstances heureuses tel que le pénalty généreux en finale face à la Croatie, petit pays de la taille de la région PACA, capable par ses propres moyens (en particulier ethniques, ainsi que par le mental, la grinta, l’abnégation et le collectif) de s’élever au plus haut niveau avec une équipe vraiment plaisante à voir jouer. Maintenant, si c’est "anti-France" de dire ça...
      Un football défensif ultra-moderne qui gagne, alors tant mieux ; les adversaires vont s’adapter, ça ne durera pas, comme n’ont pas duré le jeu de possession espagnol ou le catenaccio italien, sans même parler de la Grèce de l’Euro 2004 qu’on n’a plus revu nulle part ensuite...

      Allez, basta, c’est la fête du cosmopolitisme à présent, le droit du sol doit triompher, tous français, tous humains ! Vive la République ouverte, victorieuse face une Croatie scandaleusement blanche dont tous les joueurs en -itch sont plus ou moins frères de sang ! Vous le voyez bien, maintenant, la diversité, c’est la force ! Sans métissage, pas de victoire ! La Marseillaise, les "vive la France", d’accord, mais antiraciste et multiculturel avant tout !
      Et peut-être, en 2038, un nouveau prodige "français-parce-que-né-en-France" fils de migrant, tête de gondole d’une sélection entraînée par Pogba... La baguette magique républicaine est vraiment géniale.


  • Habituellement supporteur de l’EDF je me rends compte qu’hier j’avais une indifférence totale pour les bleus et que je soutenais la croatie sur ses occasions de but...ma femme en était surprise.
    Putain mais qu est-ce qu’il se passe ?
    Je n’arrive pas à tenir à cette équipe, et à être dans l’euphorie collective.
    Ça fait chier de ne pas réussir à soutenir son pays ! Peut être parce que je ne l’ai pas reconnu.

     

    • Entièrement d’accord avec vous. Très heureux en 98, indifférent en 2018. D’abord il ne jouent pas sous les couleurs de la France, bleu, blanc rouge, et non bleu nuit. Ensuite, difficile de se sentir représenté par une équipe a ultra majorité africaine (sans racisme aucun, clin d’œil a Michel Drac). On est loin de black blanc beur. Désormais c’est black black bleu nuit, selon la volonté du pouvoir et de son sélectionneur aux ordres. Même si le "gus" peut être sympathique par ailleurs. Surtout cette équipe ne joue pas, plante ses buts sur coup de pied arrêtés ou en contre quand le match est joué. 11 en défense tout le match. 1/4 h avant d’entrer dans la moitié de terrain adverse en première mi-temps. Une compétition, oui, il faut la gagner, mais c’est aussi un spectacle et un jeu. Avec cette équipe là, ni plaisir ni joie, pour personne. Un voyage au bout de l’ennui. Je conclus en signalant que ce style de commentaire est censuré sur "l’équipe"...


  • Propagande du système mondialiste.

    Bizarre, on nous vend les joueurs africains des équipes européennes comme des génies (Pogba, Mbappé, Lukaku en Belgique, etc.)
    Mais les pays africains sont tous nuls.

    Ou se situe donc l’arnaque ?

    La vérité est beaucoup de monde peut jouer au foot à haut niveau.
    Ceux qui sont pris dans le professionnel sont choisis par quotas + débilité et soumission-mouton (aka le nombre de tatoués).

    Il faut un certain nombre de noirs pour faire la propagande multiraciale+métissage.
    Être joueur de foot pro, c’est ultra facile. Ce qui est difficile c’est choisi par le système.
    (Un peu comme les acteurs, ou tout est contrôlé et on se retrouve avec des Kev Adams et Omar Sy en haut de l’affiche, qu’on ne vienne pas me faire croire qu’il n’y a pas des meilleurs acteurs qu’eux en France...)

    Je peux vous assurer qu’il y a des joueurs amateurs (et blancs) au fin fond du Périgord et qui ont autant, voir plus de talents que les Lukaku ou Pogba)
    La seule différence vient du système qui décide de prendre tels joueurs pour la propagande.

    Personne ne se demande pourquoi tous les clubs de championnats européens prennent des tonnes d’africains.
    Genre une équipe engage un mec du Zimbabwe. Il n’y a personne capable de jouer au foot à sa place sur plus de 700 millions d’européens ?
    Ma question prouve l’arnaque du système.

     

    • Votre commentaire est d’une naïveté sans nom, pour ne pas dire plus...
      C’est simple d’être un joueur de haut niveau ?
      Vous arrivez donc à courir à 37 km/h et faire 3 talonnades de suite comme Mbappé ? Bravo !
      Sinon, pourquoi parler de Zimbabwe ?
      Vous êtes dans la grossière caricature.
      Les joueurs d’origine africaine viennent de pays francophones, ce ne sont pas des pays avec lesquels nous n’avons aucun lien.
      Ensuite, c’est la faute de la mentalité du football français depuis plusieurs années, où des blancs (du Périgord, à 100% eux par contre... vous ne les critiquez pas quand ils jouent contre le pays...) ont délibérément mis sur la touche les bons joueurs blancs (on se souvient des débuts catastrophiques de Griezmann, où tous les petits entraîneurs fonctionnaires à bedaine lui promettaient qu’il ne sera jamais un grand joueur) au profit de noirs, en croyant que ceux-ci sont costauds, forts, bruts, et que c’est ce qu’il faut pour le foot.
      D’ailleurs, les petits noirs étaient aussi exclus.
      Or c’était une erreur monumentale.
      Depuis, on tente de corriger ça, avec le retour de petits gabarits, plutôt techniques, comme Griezmann, Mbappé, Payet, Kanté... et plus les grosses brutes...
      Et le petit Pavard, révélation de ce mondial, vous en parlez ? Un petit chti de souche bien blanc bien roux, qui a une tête de joueur de polo, aucun tatouage, aucun piercing, qui se comporte normalement, qui ne tourne pas dans des clips de rap avec kalach et putes, vous ne l’appréciez pas ?


    • S’il y a autant de blacks, c’est parce que ces derniers sont massivement licenciés en foot- quand les Blancs préfèrent généralement le rugby, le ski ou la natation..,

      Apres, c’est une question politique : voulons-nous des succès en foot et auquel cas, nous continuerons à préférer les Noirs ; ou bien voulons-nous une équipe blanche, quitte à ne rien gagner pendant 15 ou 20 ans... les deux positions se valent...


    • @ Le King

      Il faudrait vérifier, mais il me semble bien que tous les champions du monde jusqu’à présent étaient des équipes à majorité blancs, hormis peut-être le Brésil qui compte de nombreux métis.
      Non seulement les blacks ne sont historiquement pas nécessaires à la victoire, et ce serait plutôt l’inverse si on s’en tient à la logique pure.

      Après le volet "propagande" n’est à mon sens pas un but spécialement recherché mais un effet collatéral récupéré par le Système.


  • Très bel article , qui ne revendique malheureusement pas , notre joie pour la première coupe du monde remporté par des Africains .

     

    • comportement nul et bas...
      ils sont Français et nés en France et se battent pour la France...
      on a des Européens immigrés en masse dans les équipes argentine et d’Uruguay et personne ne dit qu’il s’agit d’équipes européennes...
      si vous croyez aider au combat national en agissant par racisme primaire, sachez que vous vous fourvoyez puissamment... tout au plus, vous renforcez le sentiment multikulti par votre bêtise...


    • Camille, je comprends votre réaction, mais j’ai envie de dire qu’avec des gens qui pensent comme vous, le Droit du sol peut perdurer encore longtemps pépère :/
      Mais sinon effectivement, de ce que j’ai pu entendre, ces jeunes sont exemplaires, humbles, dissiplinés, respectueux...En espérant qu’une bonne partie des gamins de quartier les prennent en exemple ( pour les valeurs citées ), mais c’est pas gagné...


  • Je pense a Cantona et a ses attaques dégueulasses contre DD. Il doit avoir l’air très con...


  • Soir de victoire :
    1) J’ai failli me faire frapper par une femme parce que je lui ai dit que les Croates avaient mieux joué que nous.
    2) J’ai rencontré un Afghan (réfugié ?). Il m’a demandé ce que c’était que la Croatie. Quand je lui ai dit que c’était un petit pays d’Europe, il m’a demandé si c’était plus petit que le Portugal. Il connaissait Ronaldo, mais ne savait pas très bien où était le Portugal non plus. Pour finir il m’a dit que le foot ce n’était pas trop son truc, mais qu’il préférait le cricket.
    3) Je suis rentré chez moi.

     

  • "La France serait-elle le pays de ceux qui n’ont pas le droit de monter ? Le problème, c’est bien notre élite, une élite qui empêche son renouvellement... naturel."

    Le grand remplacement ?


  • Bravo à Didier Deschamps, un grand français. Les grandes équipes tombées, la France n´a pas eu d´adversaire à sa taille. Les critiques quant au panache, mon cul sur la commode sont le fait d´ignorants du sport.
    Le seul moment où la France a tremblé, devant une faible Argentine, pendant 10 minutes, elle a sortie l´artillerie lourde pour passer de 1-2 à 4-1, et il y avait du panache.

    La seule grosse équipe rencontrée fut la Belgique, mais le scénario a été favorable. En somme, les critiques demandent à la France d´être menée 1 à 0 pour pouvoir sortir le grand jeu d´attaque. C´est les joueurs qui font l´équipe, pas l´inverse. Quand on a des rocs, un pivot Giroud-que les ignorants critiques alors qu il a ramassé 33 ballons sur le mondial- et une flèche M´Bappé devant, on joue avec. La Belgique et la Croatie ont joué artiste parce qu´elles n´avaient que ca a proposé.

    Vu le film de France-Argentine et le niveau de l´EDF, il est fort a parier que la France serait revenue forte en cas de but adverse. But csc et péno sans avoir tiré une fois au but en une mi-temps c´est bizarre, chanceux, mais pas volé sur le match. Pas oublié que les croates sont là par miracle, tableau facile, 3 prolongations, 2 qualif aux pénos.

    Pas oublié qu´en 1998, la France gagne avec chance et du vilain football, sauf la finale. C´est en 2000 avec l´avènement d´Henry et Trézéguet, que l´équipe devient intouchable.
    Quand à la racaille Benzema la France raciste, Deschamps avait déjà contribué a ejecté Ginola et un peu Cantona en 1998, un autre niveau et une autre classe. Voi le bon doc Envoyé spécial sur yt sur Dédé.

    Une phénoménale EDF, qui a pas eu à battre le Brésil, l´Allemagne, l´Éspagne, ou l´Italie, pas capable d´aller loin.
    Ensuite les pitreries de Macron devant le sobre Poutine... Visuellement Brigitte qu´arrive, ca pique.
    6 joueurs d´Afrique noires sur le 11, ca pique aussi les yeux mais c´est pas de leur faute, comportement exemplaire.

    C´est les circonstances et les joueurs qui font l´évènement. La France a gagné magnifiquement avec les circonstances. Ca pête moins que 3-0 contre le Brésil, mais c´en est tout aussi grand.


  • "les Croates ont pris une leçon de football moderne"
    il faut relativiser, un but des croates contre leur camp et un penalty contestable, sinon contesté.
    Quant à Didier Deschamps, je suggère un financement participatif pour lui payer ses frais dentaires.

     

  • Et dans tout ça, pas un mot sur l’excellente organisation Russe. Pas un seul incident, pas un débordement, rien à signaler, au sens propre. Et avec la meute de sycophantes du système présents sur place, il aurait suffit qu’un seul pékin se mette à pisser sur la Place Rouge pour que ça fasse la une du "Monde". . .


  • Le niveau de cette coupe du monde n’était pas terrible,Deschamps a gagné ...tant mieux pour lui .

     

    • Tout à fait, je regardais récemment la finale de l’euro 2000 France-Italie, la jeu des italiens étaient bien plus impressionnant que n’importe quelle équipe de ce mondial.
      On se contente de gagner grâce aux quotas de diversité et à un jeu défensif chiant à mourir.
      Champions de monde avec ca.... pas de quoi être fier.


  • On remarque que cet amour de la patrie à travers le ballon rond est autorisé par le système mondialiste, car il sait que ce patriotisme là est sans danger, temporaire, folklorique. Par contre, être patriote pour la défense des services publics, du savoir-faire français, des emplois français, dénoncer l’immigration massive incontrôlée catastrophique à terme pour les pays d’arrivée et pour les pays de départ, bref être patriote pour des choses sérieuses et non pour du frivole, là c’est mal.

     

  • Tout ça on s’en fout !! Seule la victoire est belle !!! Et ça mouche la clique des anti Deschamps, les Menés, Dugachi ( sobriquet dont l’avaient affublé des supporters de l’OM lors de son passage a Marseille), Riolo, Roustan ( ahurissant son discours sur l’équipe TV) ... bref cette victoire ça fait du bien , et tant pis pour les pisses froids qui voient ce sport comme un sport de beaufs, rejoignant l’impayable Poutou et ces tweets débiles.

     

  • Je ne croix pas a l’authenticité de cette opération , les banques , les sionistes avais besoin de cette victoire pour le sanctuaire avant gardiste dispatcheur de mondialisme qu’ait la France , je croix qu’il y a eu des causes a effet qui ont fait qu’ils se sont retrouvé la , pour micron c’est une bouffé d’oxygène je vous raconte pas


  • les croates ont mieux joué que nous, ils ont pratiqué un meilleur football. nous avons été très chanceux durant toute cette compétition. Notre seule tactique était la suivante : à 10 derrière et on contre avec mbappé. C’est triste pour le football, la Croatie méritait bien plus que nous de gagner ce trophée.

     

    • Ca fait plaisir de lire une analyse intelligente sur E&R. Sûr que la Croatie avec 3 prolongations, 2 qualifs aux pénos contre des géants du foot, Russie et Danemark, méritait la victoire.

      C´est dommage que la France soit meilleur dans tous les secteurs du jeu, du gardien Lloris jusqu´à l´attaque M´Bappé-Griezmann, et le pivot Giroux. À part Modric qui mène la danse, c´était une équipe technique, qui a donc joué avec ce qu´elle pouvait faire, qui était obligé comme David de faire du beau jeu ; mais dans la vraie vie c´est Goliath qui gagne. La Croatie avait 20% de chance de gagner. À 1-0,on aurait vu, comme contre l´Argentine l´artillerie se mettre en branle.
      Et les mêmes commentateurs négatifs auraient parlé du sublime jeu francais. La Croatie est une bonne équipe qui a eu le cul bordé de nouilles d´aller en finale. La France n´a pas eu à rencontrer d´équipe de son niveau, mais c´est pas sa faute. Si on avait fait le match de l´Argentine en finale ou si on avaitplanté la Brésil pas si fort, on aurait entendu les flons-flons.

      3 finales de Coupe du Monde sur 6, ca commence à créer des certitudes.


    • Ce n’est pas du a la chance mais au Marabout senegalais de l’equipe de France qui se fait tres bien payer. Je vous conseille de vous y interesser, les pouvoirs occultes ca marche vraiment ! Certains marabouts se font payer des millions. Pourquoi d’apres vous autant de personnes veulent devenir Marabout ? Parce que cela marche ! Mais tres peu de personnes possedent reellement ce don. C’est comme pour nos sorciers en occident.


  • "Tout homme qui fait quelque chose a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose,ceux qui voudraient faire le contraire et ,le pire de tous,ceux qui critiquent et qui ne font rien".La Boetie
    Je n’aime pas le foot mais je salue le travail de cet homme,comme je l’ai fait pour Aimé Jacquet avec qui je partage le mépris de tous ces lèche culs en cas de victoire (quand ils ne trouvent pas le moyen d’aller en rajouter une touche de "aurait pu mieux faire")et qui se transforment en salissures vomitives quand "les résultats ne sont pas là".
    La réussite réside dans l’adaptation.
    Didier Deschamps a fait le ménage ?Ah bon ? Je préfère encore "ces ptits gars" qui incarnent l’esprit du sport collectif aux grévistes de Domenech.

     

    • Aaaaah ça ! 100% d’accord !

      Ok critiquons , critiquons, bavons, mais sur ce point, ils ont largement redressé le niveau .

      Ok vu le niveau auquel cette équipe de greviste était tombé on ne pouvait que remonter, c’est sûr, mais au moins ils sont toujours resté correct

      Oui, oui...ça n’enlève pas les soucis quotidiens, les imbéciles seront toujours imbéciles, les moutons toujours moutons....etc, et pourtant : avez vous observé sur les places comment d’un coup tout le monde finalement oubliaient ne serait-ce qu’un instant ces soucis sur cette idée qui réunit plutôt qui divise ?

      comme quoi même le discours des assoces anti racistes ne tient pas.

      Ok l’occaze, trop belle ! le politique va en récupérer une partie pour en faire de l’idéologie, bof....on s’y attendait...pourquoi faire les révoltés, les indignés ?!


  • L’entraineur croate avait raison quand il disait que ce n’était pas très fair-play de jouer contre les meilleurs joueurs de l’ancien empire colonial français parmi plusieurs centaines de millions d’individus, alors que son équipe n’est composée que des meilleurs joueurs des 4 millions de croates.

    Pour moi c’est tout à l’honneur de la Croatie.
    Bravo à eux, ils méritaient de gagner avec leur jeu au pied supérieur.

     

    • auquel cas, pourquoi participer à la Coupe du Monde si c’est effectivement injuste ? participer à un jeu pour ensuite se plaindre de ses règles, c’est de l’honneur ou de la lâcheté ? le fait que vous parliez d’honneur croate en dit long sur vous et les valeurs qui vous animent, je trouve...

      et puis cet argument ne tient pas car ni la Chine ni l’Inde (les deux font 2 milliards) n’ont pu se qualifier aux phases finales. ce n’est pas le nombre qui compte, mais bien la technique française que nous avons ici.


    • Oui, les joueurs sont issus de l’immigration, c’est vrai et le coach croate a tout à fait le droit de le souligner. Il peut même dire qu’il y en a trop s’il le veut.
      Par contre, dire que ce n’est pas fair-play...
      Comme si ces joueurs n’avaient pas passé toute leur vie en France et ne parlaient pas uniquement français...
      Faudrait-il faire jouer uniquement entre elles les équipes dont les pays ont la même population ?
      Les croates ont dit quoi lors du match contre l’Angleterre, qui a la même population que la France et quasiment autant de noirs, qui viennent de Jamaïque, de la Barbade, de Sainte-Lucie ?
      Rien...
      Donc un peu d’égalité de traitement...


    • @ Camille
      J’imagine que c’est du second degré.
      A la LICRA aussi ils ont parfois du mal à saisir...


    • @Bernard Lapotre

      aucun second degré : mon commentaire est très sérieux. je me demande d’ailleurs comment l’on peut y voir une blague, sauf à n’avoir rien à y répondre !

      on a des déclarations qui sortent sans aucune logique et on devrait les accepter quand bien même elles seraient fausses ou débiles ?


  • Blanchard, c’est l’équivalent de negro ?

    Nan, parce que si c’était le cas, je pourrais faire un procès à celui qui a traité DD de Blanchard. Par ce que là, je me ferais bien un petit billet.

     

  • Le niveau général de cette coupe du monde était bas !!!! voir le dernier carré, sans le Brésil, sans l’Allemagne, sans l’Argentine, ni l’Espagne et encore moins l’Italie même pas qualifié....
    Le club a pris le pas sur le pays ; la champions ligue devient plus prestigieuse avec un bien meilleur niveau footballistique ....
    J’ai trouvé la Croatie meilleure que la France pareil pour la Belgique en demi mais le foot est le sport collectif le plus injuste qui soit .
    et Deschamps sans rien enlever à ses qualités de management à un f.on béant.... !
    Il a su s’adapter à une jeunesse qui "aiment danser"...

     

    • « la champions ligue devient plus prestigieuse avec un bien meilleur niveau footballistique »
      Sur le foot en tant que jeu : l’ingénierie sociale a bien travaillé la formation si bien que les joueurs sont des hyperspécialistes, des joueurs techniques à leur poste répétant leur gamme. En ligue des champions, puisqu’ils peuvent répéter inlassablement les mêmes combinaisons toute l’année en club, les joueurs arrivent à se coordonner un peu. Désolé mais ce foot est celui de la génération playstation aux schémas répétitifs et cadenassés des jeux vidéo avec des scénarios devenus impossibles comme un libéro qui monte à l’attaque balle au pied. Normalement un milieu de terrain a l’idée de le remplacer : c’est de l’adaptation, ça crée du mouvement, de l’imprévu, du changement propice à déstabiliser les adversaires. Enfin là je parle d’improvisation guidée par les paramètres de l’instant : intelligence ?
      Ballon mort arrété sous le pied, pas d’appel de balles, passe à 2m inutile, joueur hyperspécialiste qui préfère rester dans leur zone plutôt que de suivre le jeu, roulade de danseuse, combinaisons ultraclassiques exécutées de plus en plus vite sans l’idée de surprendre en faisant autre chose. La ligue des champions c’est de la merde pour joueurs de playstation qui aiment faire leur petit numéro.
      Il y a des vidéos des équipes nationales d’avant l’an 2000 avec des joueurs qui savaient jouer à différents postes, avaient compris que le mouvement (de la balle, des joueurs ou des deux) crée le danger, savaient tenir sur leurs jambes ou sauter pour éviter un tacle, savaient regarder autour d’eux, savaient à peu près tout faire mais excellait à un poste. C’est peut-être pour ces raisons que ces joueurs parvenaient à créer du beau jeu en sélection nationale avec peu de temps pour répéter.
      Le foot retravaillé par l’oligarchie, comme la ligue des champions, est robotique et ça fait mal au coeur. En sélection nationale, sans le rabachage des combinaisons, on peut espérer voir les qualités d’adaptation et de créativité mais effectivement, elles sont devenues rares avec le foot électronique.
      Allez quelques trucs positifs pour l’équipe de France : un arrière droit qui met une praline en demi-volée, quelques passes de 40-50m, quelques sorties de balle à une touche de balle.

      Sur Deschamps : il sait ce qu’est le foot. Mais n’a-t-il pas peur de tuer le foot qu’il aime, celui du fcNantes, en travaillant de manière clinique ? Quel est son réseau : a-t-il rendu visite aux francs poissons ?


    • @coyoterévolté, judicieuse analyse, c’est pour ça que je m’endors aussi souvent pendant les matchs, tout cela est tellement convenu, maintenant il faut être footballistiquement correct ou alors tu t’en prends plein la gueule.(et pourtant le nombre de buts pris parce que le défenseur regarde l’attaquant qu’il doit marquer au lieu de regarder où est le ballon : risible


    • coyoterevolte, et le but de Pavard que personne ne conaissait il y a 2 mois sur passe de Hernandez, c´était répété peut-être.
      Ce n´est pas la faute de la France si elle n´a rencontré que des adversaires faibles, hormis la Belgique. Personne n´a fait la fine bouche après le match contre l´Argentine. Sans la France on aurait des demis Belgique-Uruguay, et Angleterre-Croatie. Là on aurait pu parler de Coupe du Monde pourrie.

      Toutes ses critiques sont ridicules. Le football moderne commence en 1982 et l´horrible victoire de l Italie qui battent les golgoths allemands. France et Allemagne, 2 des plus belles équipes ayant jamais existées exit en demi.
      Ca fait donc 36 ans que ca dur.


    • @coyoterevolte, tout à fait d’accord avec votre analyse ; un jeu playstation c’est exactement ça ; à l’image de la société, le jeu du foot actuel est atomisé, ultra rationalisé et robotisé on pourrait presque dire ;globalement le culte de la vitesse, de l’instant et de l’efficacité ont supplanté la folie créatrice et le romantisme que l’on pouvait parfois ressentir auparavant ; chacun joue sa partie mais ça ne dégage rien d’exaltant ; c’est pas ce qu’ont ressenti les gens un peu partout en France apparemment vu la ferveur qu’on a vu...enfin ferveur qu’à partir des demi finales (on est en France) et venant surtout de gens qui ne connaissent rien au foot ; mais ça sort du cadre strictement sportif


    • ah Pavard, l’exception qui confirme la règle (là j’ai vibré). maintenant expliquez moi pourquoi aucun de nos attaquants n’a marqué (greizmann, Giroud) seul le gros bourrin Mbappé en contre arrive à tirer son épingle du jeu parce qu’il va très vite. alors ne me parlez pas de jeu construit, d’équipe solide. l’EDF a gagné parce qu’elle a eu la chance de marquer en premier contre le cours du jeu et sur une main involontaire, (comme le peno contre l’argentine). imaginez le contraire, un but à rattraper là le contre aurait été moins évident et vu leur mental de gonzesses en EDF çà aurait démoralisé assez vite
      l’EDF une équipe de contre, donc unijambiste, coup de chance ce coup là c’était la bonne jambe. mais pas de quoi claironner non plus


    • La différence entre le football d’avant Platini et le football d’après Platini, c’est l’argent.
      A partir du moment ou Platini est parti a la Juventus, le foot est rentré dans l’ère du foot business.
      Il y a de telles sommes en jeu qu’il n’y a plus de place pour l’improvisation, le beau jeu. Tout est calculé, répété, en ligue.
      Et le mondial à prit le pli du jeu des ligues européennes
      Finalement, La France a gagné le mondial car elle a joué à l’Italienne,antijeu compris. Ce jeu qui nous a fait déjouer tant de fois et nous a valu tant de défaites.
      Ça tombe bien, l’Italie était absente cette année.
      Mais Deschamps, lui, connaissait la méthode italienne.


  • La France est championne du monde de rentrer de balle dans une cage. Félicitation.

     

  • Les commentateurs mentionnaient un chèque collectif de 250’000 euros à gagner à la rencontre. De quoi donner des ailes...


  • L’equipe de France a triche, elle a fait appel a un puissant Marabout du Senegal depuis 2016, c’est pour cela qu’elle gagne en ce moment, c’est surtout grace aux pouvoirs occultes, c’est pour cela que les croates ont mal joue, ils ont commis beaucoup d’erreurs stupides qui n’auraient pas du etre commises. Je pense que c’est une piste serieuse qu’il faut creuser...


  • J’adore votre conclusion. Vous tapez dans le mille !. C’est tellement vrai ! On a sans doute "l’élite" la plus médiocre au monde. Le pire est qu’elle est en passe de devenir une contre-élite et ça commence â se voir !.
    Qq exemples ? :
    . les mille et un empêchements dressés contre les PME-PMI par crainte qu’elles détrônent les grandes entreprises.
    La quasi mise à mort des artisans et de l’auto-entreprenariat.
    La mise à mort systématique des talents dans le monde artistique.
    . la destruction érigée aussi en système des compétences dans à peu près tous les domaines de la vie active genre "tu te couches ou je te tue".
    Didier Deschamps, comme Zidane, sont des exceptions ... exceptionnelles j’ai envie de dire !. Pour moi, ce sont carrément des miraculés !.


  • La vérité ou le bonheur.

    Voilà ce qui résume cette coupe du monde en ce qui me concerne. Une terrible frustration en tant qu’ancien footeux, de me voir totalement indifférent au coup de sifflet final. Là où il y a encore quelques années je serai descendu pour me joindre à la liesse populaire, je me suis contenté de la regarder le cœur lourd.

    En tant que catholique traditionnel, je n’ai pas pu célébrer la victoire de cette France, je ne pouvais pas féliciter ces joueurs alors qu’ils "dabaient" avec Macron. Une partie de moi, amoureux de mon pays, le voulait pourtant.

    Sentiment ambivalent également en voyant tous ces gens communier dans la joie, en sachant à quel point le système s’en frotte les mains tout en leur pissant dessus. Je suis triste pour eux.

    J’attends avec impatience le prochain article de D’Alencourt qui verra sûrement dans cette coupe du monde l’ultime victoire du démon.


  • ouais, visiblement la dégénérescence est partout et particulièrement en football. le beau jeu rien à foutre, seule la politique du résultat compte, or si la défense prend le pas sur l’attaque, cela vient du fait que l’on ne sanctionne plus l’anti jeu.
    à l’époque de ma jeunesse, la moitié des fautes sifflées au mondial nous auraient valu un carton rouge. je rappelle qu’un joueur comme Gary Linaker n’a jamais pris un carton jaune de toute sa carrière, et pourtant, quel joueur.
    le football est devenu un sport de tricheurs , de simulateurs et de pédés.
    l’origine pour moi c’est la faute en milieu de terrain pour casser une attaque initiée par les pays bas des frères Koemann . personne n’a réagi, du coup c’est devenu un classique, et aussi les tacles ultra dangereux (qui auraient dû être interdit dès leur apparition tellement cela peut être mortel pour un attaquant, du coup on se fait chier à mettredes prothèses de protection, fini les Garrincha ou les Platini, on se roule par terre en poussant des cris de grande folle).
    Le foot est devenu hélas un sport de bouchers et de danseuses qui se la pètent.
    la France a pratiqué un football de merde sans aucune construction (le vide sidéral des 20 premières minutes de la finale) et c’est pour çà qu’elle a gagné malgré le talent de ses joueurs qui auraient pu (avec un vrai meneur de jeu, et on en a) balayer toute cette compétition.
    Désolé mais moi , la seule équipe qui m’ait fait vibrer à cette coupe du monde, c’est le Japon, même s’ils ont fini par perdre (par naïveté selon les spécialiste du foot rentable). tout le monde ne peut pas être l’Ajax de la grande époque mais essayer est déjà très louable. merci au Japon

     

    • cette coupe du monde était ennuyeuse et c’est logique qu’elle soit remportée par une équipe ennuyeuse - je ne me félicite pas de cette "victoire" et je n’ai pas approuvé les "analyses" de ER sur l’équipe de France - les seules équipes que j’ai pris plaisir à voir jouer furent le Japon et la Croatie - Modric et Kagawa, deux vrais numéros 10, tout en technique et en finesse -


  • Deschamps, c’est le génie à la française, un mec simple, discret mais très réfléchi, je ne le connaissais pas particulièrement mais j’ai compris qu’on allait gagner la coupe du monde lorsque j’ai visionné le documentaire d’enquête exclusive qui lui est dédié.
    On retrouve dans notre équipe actuelle deux types du même acabit que sont Lloris et Varane, pas de tatouage, de la discrétion et de l’intelligence.

    J’ai une pensée émue pour Cantona qui le traitait il y a quelques temps de raciste sur le cas Benzema en évoquant son « nom bien Français », comme si c’était une tare d’avoir un nom bien de chez nous.
    Cantona qui se la joue grande gueule et anticapitaliste avec son souhait il y a quelques années de faire un coup à la spaggiari en retirant une partie de ses espèces et incitant à faire de même, Cantona qui se la joue mondialiste, proche du miséreux, mais qui se barre au Portugal, pays fiscalement avantageux depuis quelques années, et dont la femme a pris des cachets pour des spots publicitaires pour.... une Banque !

    Cantona, a l’avenir, ait la décence de te taire face à un besogneux auquel tu n’arrives même pas à la cheville.


  • Match truqué avec deux buts suite à une faute inexistante sur Griezmann le comédien et suite à un pénalty cadeau.La Croatie blanche et chrétienne ne pouvait gagner contre la légion étrangère "française" et la mafia de la FIFA qui se sert du football pour promouvoir l’agenda mondialiste et la société uniforme, multiculturelle, fade et insipide.

     

  • Je crains que certains très bons commentaires (sur E&R) de cette coupe du monde de football 2018 , servent malheureusement à la MAFIA de la FIFA , qui sans aucun doute s’en servira pour paraître de plus en plus plausible afin de faire passer des idées politiques qui vont à l’encontre des gens et de leur pays partout dans le monde .


  • C’est amusant comme la plupart des commentaires déplorent le manque de « beau jeu » ... d’accord
    mais le foot n’est pas un jeu esthétique ou alors allez voir du futsal avec des techniciens qui font des gestes techniques à 1 touche de balle dans des petites surfaces.
    l’objectif de ce sport c’est de gagner, c’est à dire marquer plus de buts que son adversaire, le reste on s’en fout. Bien sûr je comprend les supporters bisextiles qui ne suivent le foot qu’une fois tous les 4ans qui s’attendent à voir des stars faire le spectacle mais l’objectif ultime c’est la gagne point barre. Celui qui a déjà joué en club le sait on peut faire une purge de 90min subir à mort mais gagner sur coup franc à la 91eme, c’est le jeu c’est comme ça. Et c’est d’ailleurs ça qui fait toute la frustration de ce sport parfois, être meilleur, avoir la possession de
    balle, frapper davantage au but mais rester stérile dans la finition ne sert à rien et les Croates l’ont subi


  • didier Deschamps.
    Le goy complètement abruti qui sert les intérêts le la communauté organisée juive.
    Ne croise jamais mon chemin.


Commentaires suivants