Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dr Mc Cullough : "Propagande est le mot qui me vient pour qualifier la politique de vaccination"

Peter McCullough, spécialiste en médecine interne et maladies cardiovasculaires et « vice chief of medecine » à l’université Baylor du Texas, que nous avions reçu pour un précédent debriefing qui a connu un important succès en France et outre-Atlantique, revient pour rappeler les traitements possibles aux différentes phases de la maladie, insistant longuement sur les traitements précoces qui ont permis « d’écraser la courbe » aux États-Unis mais également au Mexique, dans différents pays d’Amérique du Sud et dernièrement en Inde. Les médicaments donnés au début de l’infection permettraient une réduction de 85 % des hospitalisations.

Revenant sur les différents variants, il insiste sur le variant Delta qui présente trois mutations, contrairement aux précédents qui n’en montraient qu’une seule. Plus contagieux mais moins létal que le virus initial et les variants qui ont suivi, le variant Delta s’est répandu très rapidement en Inde mais les traitements précoces permettent de le combattre.

Sans être opposé complètement à la vaccination qui peut être un outil pour les personnes à risque, il dénonce la généralisation de celle-ci et livre des données alarmantes du CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) qui montrent une augmentation du nombre de morts, d’hospitalisations et de dommages corporels depuis qu’elle est pratiquée sur l’ensemble de la population. Revenant sur les très nombreux effets indésirables, il rappelle que les vaccins n’ont pas été testés sur les personnes qui présentaient des pathologies lourdes et les femmes enceintes qui sont pourtant vaccinées aujourd’hui. Il précise que le chiffre de 90% d’efficacité est faux et diminue beaucoup dès lors qu’on ajoute tous les groupes qui n’ont pas été testés.

Après avoir analysé la génotoxicité de la protéine Spike qui circule dans le corps et qui est susceptible d’endommager plusieurs organes, il déclare que "la protéine Spike est une tueuse".

Dans la dernière partie, il revient sur les agences de régulation qui ne régulent plus rien et critique la FDA qui a selon lui, délivré l’autorisation de vacciner dans la précipitation. Il dénonce également les médias qui ne jouent plus leur rôle de contrôle, bien au contraire et qualifie la campagne de vaccination de propagande.

Le Dr McCullough constate que les Américains sont aujourd’hui beaucoup moins confiants dans les vaccins et que le nombre de candidats est en train de chuter tandis que les traitements précoces s’imposent peu à peu dans toute la société.

Conscient que certaines populations sont plus exposées que d’autres et qu’un bon vaccin pourrait jouer un rôle de protection, Peter McCullough espère une autorisation de mise sur le marché de Novavax, un vaccin qui ne s’appuie pas sur la technologie de l’ARN messager. Actuellement en essai clinique de phase 3, Novavax ne présente jusque-là aucun effet indésirable grave et pourrait être une réponse intéressante contre le covid 19.

 

Les dernières infos sérieuses sur le Covid :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • "Il dénonce également les médias qui ne jouent plus leur rôle de contrôle, bien au contraire et qualifie la campagne de vaccination de propagande."

    Les merdias tapinaient pour le système bien avant la plandémie sauf que maintenant, soutenir un pseudo vaccin les fait passer directement de la case "prostitués" à la case "criminels".

     

    Répondre à ce message

  • Si les états-unis ne jouent pas le jeu du tout-vaccin, comment les pays européens pourront continuer de justifier un tel dogme médical ? Sachant que certains de leurs états sont "ouverts" depuis des mois sans qu’aucune vague ne s’abatte sur eux. N’est-ce pas le délitement du plan vaccinal qui rend nos dirigeants de plus en plus nerveux ? Entre les US qui reviennent sur leur stratégie en réhabilitant l’HCQ, et les résultats catastrophiques de l’ARNm qu’il ne sera bientôt plus possible de cacher, ils mettent la pression pour arriver à leurs objectifs de vente, mais combien de temps cela va-t-il tenir encore ?

     

    Répondre à ce message

    • Pour une fois notre salut viendra des USA.

      Ce matin, les GG faisant à nouveau la propagande du vaccin, n’étaient pas trop à l’aise quand des intervenants, laissent échapper, "dans mon entourage se sont deux vaccinés qui sont tombés malades".
      Pour le cluster dans les landes, l’intervenant pas vacciné, dit ne pas avoir peur.
      What, What, s’étonne entre autre la truche, "mais ce sont des vaccinés qui sont tombés malades".
      Ce matin toujours sur Cnews, l’écrivain et journaliste Nicolas d’Etienne d’Orves, déplore l’hytérie à vouloir vacciner les gens.
      Il a attrapé le covid, il y a un mois, ce sont ses parents vaccinés, qui le lui ont refilé.

      C’est quand même récurrent, tout cela et cela corrobore les mises en garde
      d’Alexandra HENRIOT-CAUDE

       
  • Cette crise permet à de plus en plus de monde de voir le réel sans filtre, tel qu’il est dans sa dureté

     

    Répondre à ce message

  • Ce midi, sur France Info, petite interview de J.F.Delfraissy :
    "Monsieur Delfraissy, quand allons-nous nous débarrasser de cette pandémie ?"
    "Nous nous en débarrasserons quand 100% de la population sera vaccinée, quand 100% sera infectée."

     

    Répondre à ce message

  • Moi, c’est marrant, mais le mot qui me vient à l’esprit... c’est "qui".

     

    Répondre à ce message

  • La seule question que je me pose à propos de cette arnaque pandémique à la mortalité de 0,003 % en-dessous de 65 ans, mais véritable crime contre l’Humanité avec les interdictions des traitements précoces sur lesquels la presse vendue à la mafia vaccinale et à l’argent a martelé les mensonges, le constat d’une abomination médicale digne de l’eugénisme nazi et de la dictature stalinienne qui en constituent un hybride, cette question donc est celle du choix. Faut-il, pour profiter immédiatement de la vie, que je prenne le risque insensé et totalement dément de me faire injecter des produits toxiques OGM non encore testés avec succès qui, contrairement à la propagande, modifient l’ADN (protéine Spike et transcriptase inverse), provoquent des thromboses, des AVC, voire pire avec le prions, et ravagent mon immunité naturelle excellente, ou alors est-il plus judicieux de refuser de me laisser ficher comme un animal avec l’escroquerie de pass sanitaire, pour attendre comme le craignent et le redoutent Dolores Cahill, Vernon Coleman, Vanden Bossche, et Sherri Tenpenny, et d’autres, que le temps fasse son effet et que les vaccinés soient tout simplement décimés ?
    Ce qui est certain, ou de moins en moins contestable ou possible de cacher encore au peuple, c’est que, comme tente de le faire comprendre Martine Wonner à des politiques indubitablement autistes ou irresponsables du point de vue psychiatrique, les cas de Covid explosent littéralement avec les campagnes de vaccination, on peut même dire, cela corrobore l’analyse de Luc Montagnier sur l’origine des variants, que c’est la vaccination qui entretient durablement le Covid, Covid qui de plus en plus apparaît pour ce qu’il est, le prétexte à une mise en esclavage du bétail humain !
    Les forces de l’ordre cerneront les immeubles et abattront les opposants à la vaccination obligatoire (plutôt un empoisonnement généralisé), ou les enfermeront dans des camps de concentration FEMA ! Programme de dépopulation ou d’asservissement en marche inspiré du crédit social à la chinoise, et au passage destruction de la monnaie et des Nations ! Ainsi la Banque récupérera par la force, et en se payant en nature, ce qui lui a un temps fictif échappé avec une Dette dont les mâchoires se referment. Quant à moi, si je n’avais pas perdu l’argent de ma maison dans un projet de motorisation futuriste non polluante, et que je n’étais pas ruiné, je serais déjà installé au Texas.

     

    Répondre à ce message

    • Très bon résumé.
      Mais sujet interdit, car il paraît que le but de la résistance c’est d’endormir avec le "qui" , ou avec des "le vent tourne", ou bien "on ne peut pas perdre".
      Si tu as compris que rien ne pourra empêcher de balancer les non vaccinés dans des camps,sans dire que le qui c’est toute la population aux ordres de l’oligarchie satanique, le sujet du qui n’est qu’un moyen d’enfermer pour de bon les éveillés dans la case qui les condamnera aux camps...
      Au lieu du qui la résistance ferait mieux de se demander "pourquoi".
      Pour les 500 millions de transhumains qui valideront le projet ou qui seront choisis pour en faire partie.
      Tout les autres devront inéluctablement crever.
      Nos dirigeants paraissent totalement déconnecté de la réalité, mais ils savent très bien que les mâchoire du projet sont déjà refermées, et ils essayent juste d’y réserver leur place.
      C’est même plus une question de politique, c’est une question d’eugenisme et d’appliquer jusqu’au bout les consignes de la Bête, quelle que soit ces consignes, car elles seules permettront son avènement, qui est censé faire de ses suiveurs des "dieux" contrôlant des esclaves, ce qu’ils sont déjà si on observe bien. Ils font déjà presque totalement ce qu’ils veulent de nous, et spécifiquement en France.
      Le pire est à venir pour les récalcitrants à la piquouse zombifiante en France, nation vouée à la déstruction pour devenir le phare de l’Antéchrist.
      Je ne connais aucune autre nation où les satanistes font autant ce qu’ils veulent, peut-être à égalité avec les USA , sauf qu’eux ils ont encore le Texas pour ceux qui veulent se préserver du pire. Nous on a nul part où se mettre à l’abris en France, c’est bien toute l’horreur de la situation.