Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

PMA pour toutes : adoption définitive du projet de loi bioéthique

Après un dernier et large vote de l’Assemblée, le Parlement a adopté définitivement le projet de loi de bioéthique et sa mesure emblématique d’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires.

 

Au terme de près de deux ans de navette parlementaire, la promesse de campagne d’Emmanuel Macron concernant la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes a été validée par 326 voix contre 115 et 42 abstentions à l’Assemblée nationale le 29 juin, par-delà les clivages partisans. Le gouvernement table sur des premiers « parcours de PMA » dès la fin de l’été.

La liberté de vote était de mise et la plupart des groupes politiques se sont partagés, même si la gauche s’est prononcée majoritairement pour, et la droite contre, comme le RN.

Le Premier ministre Jean Castex a salué sur Twitter « une loi de liberté, de progrès et d’égalité », le patron des députés de La République en marche Christophe Castaner « un jour historique [dans] un quinquennat de progrès ».

Un recours auprès du Conseil constitutionnel de députés LR et UDI pourrait cependant retarder de quelques semaines la promulgation de la loi.

Le projet de loi de bioéthique comprenant cette mesure phare avait pourtant été rejeté le 25 juin au Sénat dominé par l’opposition de droite, lors de débats express. Les députés ont donc eu le dernier mot.

Le 7 juin, le ministre de la Santé Olivier Véran avait promis devant l’Assemblée que des couples de femmes et femmes seules pourraient « s’inscrire dans des parcours PMA dès la rentrée ».

Si La Manif pour tous est opposée au texte, des associations LGBT (l’Inter-LGBT, SOS Homophobie, Gaylib, l’Association des parents gays et lesbiens) ont alerté ces dernières semaines « sur les trop nombreux manquements du texte », comme l’exclusion des hommes transsexuels de l’accès à la PMA. Selon plusieurs opposants, cette mesure va inéluctablement conduire à la gestation pour autrui (GPA, c’est-à-dire par mère porteuse) au nom de l’égalité, en faveur des hommes.

Si les débats ont été âpres, la PMA pour toutes, qui sera remboursée par la Sécurité sociale, n’a pas enflammé la société, à l’inverse du mariage gay sous François Hollande.

Le projet de loi prévoit également une réforme de la filiation et de l’accès aux origines, en lien avec la PMA, et aborde nombre de sujets complexes comme l’autoconservation des ovocytes ou la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2755383

    Une fois de plus, les pires saloperies passent lors des vacances. Je sens arriver la vaccination obligatoire en plein mois de Juillet ou d’Août... (Oui, je sais : l’AMM conditionnelle fait que ce n’est pas possible. Mais avec ces cocos-là, il faut s’attendre à tout...)

     

    Répondre à ce message

    • #2755679
      Le 30 juin à 23:29 par 75Lys de France
      PMA pour toutes : adoption définitve du projet de loi bioéthique

      Faut pas céder .Moi pas me faire vacciner .C ’est tout .Pourquoi avoir peur d ’un gouv qui foue jamais rien en matière de sécurité ??? Donc c ’est pas au niveau sanitaire qu ’il va nous aider .

      Cédez pas.

       
  • Les Identitaires défendent l’idée que cela relancerait la natalité des Blancs, mais au prix de la diversité ethnique des dits Blancs. Les femmes demandant majoritairement des « partenaires » bruns ou châtains, on risque de voir un nivellement des spécificités ethniques au profit d’un modèle unique …

     

    Répondre à ce message

  • D’ores et déjà, on peut choisir la couleur des yeux et des cheveux des futurs bambins. Tous les gosses se ressembleront dans 50 ans…

     

    Répondre à ce message

    • #2755562

      Moi je rêve de la venue au monde d’un petit moustachu à la raie de côté amateur de peinture naturaliste…. Si effectivement la science génétique saurait donner suite à mon envie d’enfantements, je pourrais revoir ma position sur ce sujet !

       
  • #2755408

    Quand Castex vente les vaccins qui ne marchent pas et qui te transforme en ogm il ne faut pas s’étonner de la PMA qui est a peut près la même sauce .
    Castex est un charlatan.....

     

    Répondre à ce message

  • #2755495

    Ni bio, ni éthique.
    Si ça n’a pas enflammé la société, à l’inverse du mariage gay sous François Hollande, c’est parce qye les Français sont sous cloche, tétanisés par une épidémie devenue virtuelle.
    De plus, la promesse électorale exacte de Macron était de faire voter cette loi s’il y avait consensus. C’est évidemment loin d’être le cas. Il n’a donc pas respecté sa promesse. Pas étonnant, vu le personnage.

     

    Répondre à ce message

  • Je suis très partagé concernant la PMA, ma filleule a eu recours à cette "technique conceptionnelle" car elle avait un profond désir d’enfant en même temps qu’une expérience malheureuse avec les hommes, qu’elle ne déteste pas en bloc par ailleurs.
    Aujourd’hui, elle est maman d’une adorable petite fille née il y a trois mois et je serais bien incapable de dire si l’avenir de cette enfant sera rose ou bien en demi teinte..

     

    Répondre à ce message

    • #2755959

      Il sera certainement rose, n’ayez crainte. Peut-être un peu plus difficilement, c’est possible. Le problème est plutôt la dérive globale de la conception du couple. Dans un univers de plus en plus centré sur soi, l’enfant n’est plus une conception par amour mais un dû étatique.
      Nous n’avons plus besoin de l’approbation intellectuelle d’un tiers ainsi que sa confiance, mais uniquement d’un contrat avec une agence.
      Les dégâts seront visibles par la généralisation de la pratique et sur le long terme, l’inconscience devenant "tolérance".
      Actuellement pour le bébé de votre filleule, je crois qu’hormis l’absence de l’autorité d’un père il n’y a pas grand chose à craindre.

       
  • #2755518

    "Si les débats ont été âpres, la PMA pour toutes, qui sera remboursée par la Sécurité sociale, n’a pas enflammé la société, à l’inverse du mariage gay sous François Hollande."

    Parce que c’est la conséquence logique. Et remboursée par la sécu en plus.... Vous me direz, on n’est plus à ca près. Bon, y a plus qu’espérer que cette folie cesse, par un gouvernement patriote, ou autre chose.

     

    Répondre à ce message

  • #2755548

    "une loi de liberté, de progrès et d’égalité"

    Dès ces mots prononcés, tu sais que c’est de la merde.

    Sinon, la bonne nouvelle c’est que malgré il existe une pénurie de donneur de sperme ! Ils trouveront bien une solution pour palier à ça mais ce sera certainement pas pour tout de suite. De plus, des mères qui ont des gosses et qui sont célibataires il y en a pléthores, pas plus tard qu’hier, l’une 3 gamins seule l’autre un gamin, seule...

    vivement la prochaine guerre.

     

    Répondre à ce message

  • #2755576

    Pour une PMA, on recherchera des gamètes de vaccinés, donc OGM et à l’ADN modifié, ou des gamètes de non vaccinés ? Un marché juteux en perspective !!!? Question posée par le Dr. lee Meritt, USA.

     

    Répondre à ce message

  • #2755699

    Déjà qu’on voit le résultat d’un enfant sans père, soit il devient un délinquant soit la fille devient une pute ! Alors dès la naissance, la pauvre mère va vite voir rouge

    Une société qui rentre dans la dégénérescence totale et qui finira par se perdre à force de s’être éloignée du monde du vivant

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents