Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Drogue, sexe : Ardisson, dans le collimateur du CSA, dénonce les avantages des ses membres

Par deux fois, l’émission de Thierry Ardisson Salut les Terriens a été rappelée à l’ordre par le CSA, qui est en train de constituer un dossier sur elle, et sur l’animateur. Alors, petite persécution du dernier tenant de la libre parole à la télé, ou remontrance sans conséquences du CSA sur un homme qui va « trop loin » pour faire de l’audience ?

 

Rappel des faits : samedi 23 septembre, Baffie – l’humoriste du début des années 2000 rendu célèbre par Tout le monde en parle – soulève légèrement la jupe de la chanteuse bretonne Nolweenn Leroy, qui n’en fait pas un fromage. À l’inverse des réseaux sociaux : tollé des féministes sur Twitter, qui se transforme en boule de feu anti-Ardisson.

 

 

Heureusement, une semaine plus tard, Baffie s’excuse, tout en faisant semblant de se moquer de ses excuses, mais en s’excusant quand même... La télé ça rapporte, on peut déconner avec tout sauf avec sa fiche de paye (et le sionisme, mais c’est pareil [1]). La scène amuse Zemmour, le petit macho de droite présent dans la salle, mais pas le CSA, qui a mal pris l’ensemble.

 

 

Pour Thierry, les choses vont se corser, car il a montré à l’écran un faux sachet de cocaïne à la fin de l’interview du fils de Pablo Escobar (sans SLT du 9 septembre], et le CSA considère que ça peut être incitatif.

 

 

Le 12 septembre, Thierry était l’invité de l’émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna, dans laquelle il réagissait déjà sur le fonctionnement du CSA :

« Le CSA est devenu beaucoup plus attentif qu’avant. Toutes les conneries qu’on faisait à l’époque de Tout le monde en parle, aujourd’hui on n’en ferait pas la moitié... Peut-être que le CSA confond Twitter avec l’opinion publique, il faudrait leur rappeler que ce n’est pas la même chose. Ce n’est pas parce qu’ils reçoivent 40.000 dénonciations que c’est l’opinion publique. Les Français ont cette tendance à dénoncer, ça a commencé en 1942… »

Oh le gros appel du pied ! On voit où Thierry veut en venir et par qui il veut se faire soutenir.

Vendredi 29 au matin, Thierry est invité par Jean-Marc Morandini dans son émission Morandini Live sur CNews, la chaîne d’info du groupe Canal+. L’animateur de Salut les Terriens sur C8 réagit vivement aux enquêtes ouvertes par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel sur ses deux débordements (la coke et la jupe), repris goulument par la presse et l’Internet.

 

 

Quand Jean-Marc Morandini lui demande s’il a « le sentiment que le CSA ne sert à rien », Ardisson répond :

« Dites-moi à quoi il sert ! En l’occurrence, on n’a pas besoin du CSA. Pour l’histoire de la jupe de Nolwenn Leroy ou l’histoire du paquet de farine, on n’a pas besoin que le CSA se mêle de nos affaires, c’est très clair.
Maintenant oui ils sont censés nommer les patrons de chaînes, je vous le répète, tout le monde sait que c’est nommé à l’Élysée. C’est un truc qui coûte 40 millions d’euros par an, à un moment où on ampute le budget du service public de 80 millions d’euros.
C’est des gens qui ont des bureaux magnifiques sur les quais de Seine avec tout vitré et du soleil, qui ont des notes de frais pour aller au restaurant à midi, qui ont des chauffeurs. [...] Est-ce qu’ils ont vraiment besoin d’un chauffeur ? [...]
Ils s’attaquent à moi, moi je m’attaque à personne... Je fais mon travail du mieux possible, ça se passe bien... J’ai pas besoin qu’on s’intéresse au contenu créatif de mon émission si vous voulez. c’est-à-dire après effectivement si je fais des propos antisémites ou qui vraiment sont illégaux. [...]
Moi le contenu créatif de mon émission ne peut pas être dicté par le CSA. On est en France, dans un pays de liberté ! »

Notes

[1] Humour !

Il est indispensable de connaître les limites
de la liberté d’expression en France occupée
en lisant sur Kontre Kulture

 

Ardisson pourra-t-il slalomer encore longtemps entre les interdits ?
Voir sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • c’est-à-dire après effectivement si je fais des propos antisémites ou qui vraiment sont illégaux. [...]

    Eh bien oui, là, pas touche, pour le reste, c’est "open bar", pour Dieudonné, tu peux t’en donner à coeur joie, A. Soral aussi , ou électeurs du FN .Et oui Ardisson, faut savoir passer entre les gouttes ou tortiller du cul , ça marche pas à tous les coups .C’est con quand on se fait secouer les prunes par ceux à qui on lèche le fion en permanence , ça change de gout..

     

    Répondre à ce message

  • un mec qui a donné son point de vue sur la liberté d’expression à Bourras et Dieudo et je crois que je rejoins Pascal Obistrot ( 3 ème video a 1m47, tout est dit.) - qu’il finisse dans l’anonymat comme Valls qui a bien sucé tout le monde et qui a dégagé comme une serpillère

     

    Répondre à ce message

  • #1810793

    Et ça découvre maintenant que les médias disent des conneries.
    A propos, Thierry, tu t’es rangé dans quel camp quand ça a commencé à tourner au vinaigre pour Dieudonné ?

    C’est drôle de dénoncer les memes actes qu’on a commis...

     

    Répondre à ce message

  • #1810841

    En fin de compte pour éviter toute plaintes systématiques à l’emporte pièce via des associations qui ne représentent qu’elles mêmes, il faudrait juridiquement leur interdire d’être les nouveaux juges impartiaux par leurs modes accusatoires et présences dans les tribunaux français. Toutes ces associations ou organisations représentatives pour la défense d’une race ou religion ou d’une orientation sexuelle, ne doivent plus jamais être présentent au sein de l’état ni faire pression dans les médias et tribunaux, mais par quel moyen peut on stopper cela ? Car s’il on enlève leur pourvoir de pression, la liberté de penser et d’expression pourra reprendre son court en France.

     

    Répondre à ce message

  • Ardisson qui nous parle de contenu créatif... la bonne farce. J’ai essayé de regarder son émission de merde, j’ai pas tenu 15 minutes. C’est hyper-convenu et pseudo-subversif, sans parler de baffie cette tâche persistante dans le décor qui confond en toutes circonstances humour et vulgarité.

    Mais le plus choquant c’est morandini, cet infâme corrupteur de mineurs. Si le CSA faisait réellement son boulot ce type ne serait pas à la télé. Et si la justice faisait son boulot, il serait là où je pense.

     

    Répondre à ce message

  • Il était où le CSA pendant les élections bidonnées ? Ce sont les médias aux mains des oligarches, les journaputes qui ont fait campagne pour ce bellâtre qui se pavane et prend des baffes partout où il se produit (s’en est un aussi)

     

    Répondre à ce message

  • Le sujet c’est la légitimité du CSA, club de grands-prêtres bouffis pétant dans la soie, à même d’interdire n’importe quoi. On comprend dans les mots d’Ardisson qu’il y a une hiérarchie d’interdits dont le sommet est "l’antisémitisme". Les autres sujets interdits sont, mais ce n’est pas dit, l’anti-homosexualisme, l’éloge de l’excellence ou de la France sans eux, l’anti-mixisme racial et culturel, le nationalisme, le christianisme présenté par les chrétiens eux-mêmes, la Russie présentée par des Russes patriotes. Certainement pas la misogynie, qui s’étale à tout moment via la vulgarité.
    Nolwenn a l’attitude d’une vestale (ou servante) habituée aux gestes et propos déplacés de ses maîtres, qui sait ce qui lui en coûterait de protester. Elle semble d’ailleurs "tenue". Les filles qu’on voit à la télé sont plus ou moins comme ça. Quand elles sont féministes affirmées (fortes en gueule) elles ne sont généralement pas très attirantes, et ne sont que les porte-voix d’hommes (généralement vieux, pervers). Les femmes jeunes servent à masquer les vieux bonshommes pas présentables ou à mettre en valeur les autres. Elles servent à tout, dans le monde télévisuel !

     

    Répondre à ce message

  • #1811248

    Pendant qu’il y a est le CSA il pourrait interdire la série Breaking Bad, non mais c’est vraiment n’importe quoi ce CSA !

     

    Répondre à ce message

  • Moi le contenu créatif de mon émission ne peut pas être dicté par le CSA. On est en France, dans un pays de liberté ! »

    Oh la la... La vieille couche de peinture.

    - Sacre Ardisson ! Vive la France et sa Télé (mais sans Soral et Dieudonné, vu qu’il ne peut pas cautionner ...)

     

    Répondre à ce message

  • #1811460
    Le 1er octobre à 23:41 par Le gang des pastèques
    Drogue, sexe : Ardisson, dans le collimateur du CSA, dénonce les avantages (...)

    « Les Français ont cette tendance à dénoncer, ça a commencé en 1942…  »
    Thierry c’est pas toi qui avais dénoncé l’antisémitisme supposé de Dieudo et de Soral ?
    Mes enfants quand ils se cafardent, se traitent couillons et puis disent, c’est celui qui dit, qui est !
    Thierry tu dois super bien t’entendre avec Yann Moix, il est comme toi (il rêve d’être circoncis, chez lui, il se ballade de longue en pyjama rayé, un numéro écrit au feutre sur le bras et un dessous de verre sur la tête )
    Je pense que vous devriez consulter (et consulter Dieu, ça s’appelle un confessionnal ça vous ferait grand bien )
    Thierry l’âme en noir ...euuh... non... noir c’est raciste, alors Thierry l’âme de couleur (téchouvah , prépuce et baklava )

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents