Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De la prostitution dans la télé réalité ? Thierry Ardisson tombe de sa chaise

Les privilégiés qui ont regardé l’émission Les Terriens du dimanche sur C8 (Bolloré ou Hanouna TV) dimanche 24 septembre 2017 ont été secoués par l’information qui va suivre : des candidates de télé réalité se livrent à de la prostitution derrière leurs apparitions télévisuelles, et elles se serviraient de ces dernières pour valoriser leur cote sur le marché du sexe !

 

JPEG - 61.9 ko
« 15 000 euros ? Mais tu peux chier sur moi en glace italienne », lance Mustapha

 

Comme à son habitude, Ardisson feint l’étonnement, mais quand même pas la stupéfaction, lui qui était un habitué du Baron, cette boite autrefois branchée où foisonnaient les scènes coquines (entre adultes consentants). Mais tout ceci est du passé, le Baron a été revendu, le style a changé, Thierry s’est rangé des bagnoles, il s’est remarié avec Crespo-Mara qui fait de l’info dure, on sent l’influence du sérieux sur l’homme en noir.

Qui n’a pas quand même perdu son dada, celui de parler de cul à l’écran. Il faut bien que les gens regardent Salut les terriens, du dimanche ou du samedi, les annonceurs veulent du trash, et ce coup-ci, c’est Jeremstar (c’est pas son vrai nom) qui s’y colle. Étant passé par la broyeuse cérébrale de la télé réalité, le jeune gourgandin légèrement inverti témoigne que dans ce milieu, où grenouillent ceux mais surtout celles qui tentent leur chance sans diplôme ni talent, la prostitution est en train de se développer à grande vitesse.

 

JPEG - 72.6 ko
Jeremstar est assis à côté de la mélenchonienne de choc

« J’ai l’impression que la télé réalité est devenu un grand catalogue de prostituées »

Jerem découvre la lune : depuis toujours, la télé, qui met en avant de jolies femmes avec de puissants atouts et des comportements à la limite de la pornographie, vend du sexe, et les clients sont nombreux. Qui sont ces clients ? Ceux que citent Jerem : des hommes politiques, des hommes de médias, qui veulent « se faire » l’actrice ou la chroniqueuse qui monte. Entre les animateurs qui castent des prostituées pour jouer des rôles olé-olé en plateau – et se les taper hors caméra – et ceux qui appellent les plateaux en disant « arrange-moi un rendez-vous avec unetelle, elle est trop bonne », ou carrément qui choisissent une hardeuse en visionnant un film porno, les nouvelles putains ne manquent pas de clients.

La télé réalité a ceci de spécial qu’elle agglutine des dizaines de milliers de filles intellectuellement limitées aux portes des boites de production, des pétasses naïves qui tentent l’ascension sociale par la face nord à la force des grandes lèvres. Les magazines pour ados surexposent ces candidates qui peuvent ensuite valoriser leurs charmes dans une industrie qui a besoin de renouvellement. Le footballeur en est friand : son agent appelle les magazines, le contact se fait en boite de nuit... La chair fraîche se vend mieux que la maturée, dans ce domaine. En viande et en pinard, c’est l’inverse.

 

 

Un grand ministre socialiste a croqué dans la pomme des jeunes hardeuses aux frais du Parti, des animateurs télé ont fait tourner dans les partouzes de jeunes candidates de télé-crochets, les boites VIP embauchent de l’actrice X dans des soirées privées très people où elles se livrent contre un cachet dodu aux fantasmes élaborés des uns et des autres, une animatrice télé blonde des années 90 a fait du gringue aux princes arabes qui squattent les grands hôtels parisiens (dont le palace préféré d’Ardisson), le sexe est partout et le différentiel social surmultiplie les tentations et les asservissements.

C’est la crise économique et l’hypersexualisation ambiante qui poussent ces pré-putes comme des phalènes vers les lumières brûlantes du showbiz. Elles s’y crameront les ailes et le cul et on les retrouvera, pour les plus malignes ou les plus solides d’entre elles, mariées à un cardiologue ou un dentiste. Sinon déchiquetées moralement et physiquement.

Le sexe n’échappe pas à l’exploitation,
lire sur Kontre Kulture

 

La prostitution, plus vieille encore que le monde, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Raquel Garrido n’est pas tout à fait à l’aise dans cette émission ce qui est tout à son honneur .

     

  • Ce qu’un honnête homme doit dire à une belle prostituée de 20 ans : " Tâche, tant que tu es belle, de te trouver un type riche et qui t’aime si tu ne veux pas devenir une vieille pute et finir dans la rue " .


  • En parlant des politiciens, je me demande si il n’y a pas un lien avec ce "saleté" de pizzagate.
    Ce qui me choque, c’est que la majorité des personnes dans cette émission prennent ce sujet á la rigolade.
    Je me demande aujourd’hui comment ces personnes réagiraient si leurs filles ou leurs proches seraient les sex-toys de ces pervers....

     

    • Le prendre à la rigolade c’est relativiser

      Et relativiser c’est déjà le faire accepter par tous comme étant normal ...

      Parce que les premiers concernés sont à mon avis autour de la table.

      Le petit frisé aux cheveux à l’air d’en connaitre un bout sur la prostitution étudiante d’ailleurs ...


  • Les 120 jours de Sodome et Gomorrhe, c’est pas nouveau...

     

  • Si on n’a plus le droit de se faire déféquer sur la tronche pour 15 000 euros... où va-ton ?

     

    • @ Al
      Nuance, 15000 c’est pour te faire venir
      30000 c’est pour déféquer sur ton visage un repas équilibré soit marron foncé
      33000 c’est régime aux légumes verts soit un repas végétarien vert foncé sur ta ganache
      35000 c’est une semaine de tomates soit un contenu rouge à déféquer sur ton visage


  • Rassurez-vous, la promotion de la prostitution ne se fait pas qu’ à la téloche. Un panneau publicitaire explicite près d’une université belge, fait polémique :
    http://www.lesoir.be/116026/article...


  • Qui écoute encore Thierry Archicon ?

     

  • Mince alors, y’a pas que des homosexuels a la télé ?

     

  • #1807839

    Comment banaliser, la traite des femmes, l’esclavage sexuel et les pratiques déviantes et perverses, en prime-time avec le sourire et des blagues !
    Moi je leur chierait bien à la gueule gratis !
    Qu’est-ce que je suis heureux, que mes enfants, n’est ni télé, ni smartphone, ni internet, ni tablette !
    Ferme, Eglise, communauté , amis et jamais ils ne m’ont dit papa on est malheureux peux-tu nous acheter une box-anal+ ou des jeux vidéos !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Punaise ce monde part en vrille et ça n’émeut personne, par-contre les migrants, les gays, les lesbiennes, les salles de shoot, les toilettes transgenre, la légalisation du shit c’est vraiment une priorité pour les socialopes !!!!!!!!


  • La télé-réalité, la télé-réalité, certes... ne pourrait-on pas dire la télé tout court... ?


  • Le show-bizz (dont fait partie la politique) est une usine à décérébrer les spectateurs et à avilir tous ceux qui y participent concrètement. Rien de nouveau (ça existe depuis longtemps) Juste que ça prend une purée d’ampleur, une croissance permanente....
    Je vais vomir

     

  • j’adore quand les petite chattes du système font mine de découvrir l’envers du décors.


  • « T’es-tu parfois demandé, ma chérie, comment vivaient nos aïeux ? Je parle de l’ancien temps, des arrière-grands-parents de nos arrière-grands-parents. Les vois-tu confinés dans leurs villes ou leurs villages, que joignaient — je devrais dire : que séparaient — des routes à peine tracées, où l’on enfonçait dans-la poussière en été, dans la boue en hiver, que des bandes de malandrins infestaient. [...] Voilà des gens, vas-tu me dire, qui vivaient bien tristement. Ne pas voyager ! Ne pas recevoir de journaux ! Ne pas lire ! Alors, à quoi pensaient-ils ? De quoi causaient-ils ? — Mais n’as-tu donc jamais entendu parler des veillées ?

    Quand arrivait le soir, quand on ne pouvait plus s’occuper de la boutique, du jardin ou des champs et qu’on avait mangé la soupe, ce mets national de la vieille France, vieux et jeunes, garçons et filles, maîtres et valets, se réunissaient pour la veillée ; chacun offrait l’hospitalité à son tour et fournissait le feu et la chandelle fumeuse. On se serrait autour de l’âtre, les femmes filaient, les hommes se reposaient, tous écoutaient et racontaient tour à tour les histoires, contes, légendes, fables, récits de voleurs et de revenants, aventures de chevalerie qu’ils avaient entendus raconter à leurs aïeux et dont ils n’étaient jamais rassasiés. Chacun y ajoutait un détail, une variante. On riait, on frissonnait aux mêmes endroits. Et le temps passait sans ennui, et l’on se séparait avec le désir de se réunir le lendemain. » Louis Tarsot (1857-19 ?)

    Plus belle la vie :) c’était la dictée du jour :)

     

  • Quand la télé réalité proposera des très jeunes candidat(e)s dans leur show, genre 14ans, il faudra s’inquiéter.
    J’aime bien cette femme qui ne prononce pas le mot tabou : proxénétisme.

     

  • Et les lèvres gonflées comme la carpe ça n’est pas qu’une promesse, on sait a qui on doit , on remercie sous le bureau , on peut même finir au 20h avec du métier .


  • Jeremstar risque t-il un châtiment ?


  • Ardisson ne savait pas !


  • Ecellent article, très bien écrit de surcroît.
    Dommage qu’on n’en connaisse pas l’auteur, même sous forme d’un pseudo.


  • je trouve que Goldanel ouvre pas trop sa gueule sur cette histoire et il dit qu’il n’y a pas que les vieux cochons, il se considère ni vieux, ni cochon, faut croire.


  • Oui, M Goldnadel, la prostitution ce n’est pas que dans la télé-réalité, c’est en Israël aussi et surtout. Plaque tournante du trafic d’esclaves sexuelles. On en fait des saloperies là-bas.
    J’aurais bien aimé lui envoyer ça à la gueule.

    Quant à Moustapha, pour ta crotte en glace italienne, 500 euros suffiront, tu ne vaux pas plus, collabeur.


  • Quelle tristesse. Dieu jugera avec sévérité les exploitants de cette misère économique, sociale et surtout morale.


  • Zola décrivait déjà tout ça dans "Nana", rien de nouveau sous le soleil, le théatre à l’époque était déjà une vitrine pour la prostitution est les actrices étaient des prostituées de luxe.

     

    • Et Balzac de même, pour les jeuns femmes de l’Opera.

      Conséquence de l’importance de l’Argent, et grande inégalité.

      Une ressemblance de plus entre notre époque et le 19ème siècle....


    • Et si encore il n’y avait que cette couche de la société si magistralement décrite par Zola (l’un des meilleurs témoins de son époque)à travers cette famille des Rougon Macquart....
      C’est toute l’hypocrisie autour su sexe et de ces gens "biens et grands" sous tous les rapports et qui ont justement les moyens d’assurer toute forme de corruption.
      Je pense aussi à Alphonse Boudard et son ouvrage La fermeture.
      Quant à Ardisson qui tombe des nues,il me fait bien marrer...
      Salutations


  • La mélanchonienne a une tête, un visage d’homme, dans un corps de femme. Et encore, pas certain "vu" ce qu’on voit du corps.


  • Thierry adore quand ça parle de quéquette, d’ailleurs on se demande bien pour quelle autre raison on pourrait être amené à visionner "salut les t’es rien".

     

  • Bah... de toute façon, en étant friqué, on peut faire absolument tout ce qu’on veut du sexe adverse. D’ailleurs, quand un type est "macho", en général c’est parce qu’il est pauvre. Un type friqué peut être macho, on lui passe tout. Malheur au pauvre ! il n’a pas intérêt à l’être, ne serais-ce qu’un peu, d’autant plus que ce terme est fourre-tout (un homme un peu traditionnel est "macho" en général).
    Lire "essai sur les femmes " de Schopenhauer (rapide à lire, bien moins technique que "sexe et caractère").

     

  • Ben merde !!! La télé forme des putes ?!!!!


  • Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 16,1-13.
    Dieu et l’argent père Jean-Luc Fabre

    Jésus disait encore à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé parce qu’il gaspillait ses biens. Il le convoqua et lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires. ’Le gérant pensa : Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Travailler la terre ? Je n’ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, je trouve des gens pour m’accueillir. Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : Combien dois-tu à mon maître ? - Cent barils d’huile. ’ Le gérant lui dit : Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante. ’Puis il demanda à un autre : ’Et toi, combien dois-tu ? - Cent sacs de blé. ’ Le gérant lui dit : ’Voici ton reçu, écris quatre-vingts. ’ Ce gérant trompeur, le maître [c’est-à-dire Notre Seigneur] fit son éloge : effectivement, il s’était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière.

    Eh bien moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’Argent trompeur, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

    Celui qui est digne de confiance dans une toute petite affaire est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est trompeur dans une petite affaire est trompeur aussi dans une grande. Si vous n’avez pas été dignes de confiance avec l’Argent trompeur, qui vous confiera le bien véritable ? Et si vous n’avez pas été dignes de confiance pour des biens étrangers, le vôtre, qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera le premier, et aimera le second ; ou bien il s’attachera au premier, et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. »

    Distinction entre les fils-filles de ce monde, les égaré(e)s et les fils de la lumière.

    Dans sa Miséricorde, le Seigneur reconnaît l’habileté, la rouerie, la prostitution de ces hommes & femmes maniant l’argent-trompeur, aux gains faciles !

    Distinction entre fils & filles de lumière lesquels demeurent honnêtes dans les affaires, donc sans ruses car ils cultivent dans la relation commerciale la dignité de leur âme, ainsi la moralité du Seigneur est préservée !


  • Il m’arrive de tomber sur une émission de "télé-réalité" : on y voit des trentenaires des deux sexes vautrés sur des canapés dans des villas de rêve... Leurs propos et leur comportement sont d’une vulgarité insondable... Tout simplement parce que ce sont des putes qui jouent les amoureuses . Les mecs arborent des coiffures grotesques, perles noires à l’oreille... Une sous humanité qui crâne et qui finira dans la misère . Aucun de leur propos n’est spontané, tout est appris, c’est du très mauvais théâtre mais les voyeurs doivent y trouver leur compte . Encore une chose qui confirme ce qui se chuchotte : que le QI des Français aurait perdu 3 points...


  • “"C’est la crise économique et l’hypersexualisation ambiante qui poussent ces pré-putes comme des phalènes vers les lumières brûlantes du showbiz. Elles s’y crameront les ailes et le cul et on les retrouvera, pour les plus malignes ou les plus solides d’entre elles, mariées à un cardiologue ou un dentiste. Sinon déchiquetées moralement et physiquement."”

    Et oui, ces programmes sont jonchés de jeunes pétasses ça crève les yeux, c’est devenu un CV pour elles. Tout ce cirque est abjecte, il suffit parfois en zappant de tomber sur ce genre de programmes, qui pullulent au passage, pour se rendre compte qu’on frôle du doigt la pornographie. C’est très vendeur, le voyeurisme pervers et hypocrite atteint son paroxysme.
    Alors hors caméra j’imagine même pas il doit s’en passer de belles !
    C’est de la prostitution déguisée.

     

    • C’est de la pornographie !

      Le terme pornographie dérivant du grec ancien πορνογράφος / pornográphos, lui-même un dérivé de πόρνη / pórnê signifiant « prostituée » et de γράφω / gráphô, qui signifie « peindre », « écrire » ou « décrire ».

      Et le curseur est mis pour le moment en télé dit de réalité que de suggérer ! Viendra probablement la phase où ils y iront plus loin à savoir montrer ce qui se passe dans les chambres et montrer le spectacle prostitutionnel - euphémisme - intégralement X ! Il doit y avoir d’autres projets à ce sujet dans cette Babylone !

      Il fut une période archaïque où la Prostituée était sacrée, notamment chez les Sumériens. Sexualités & spiritualités sont unies dans une même respiration - uh pneuma - divin ! Et pourquoi ne le serait-elle plus aujourd’hui ? Pourquoi cet envahissement dégradant de cette pornographie insidieuse et omniprésente ? Il s’agit d’une guerre menée l’Empire du Mal se faisant passer pour leurre dieu avec nous, God with us à savoir un entité, une égrégore matérialiste qu’ils nous contraignent à voir au point de nous polluer !

      Rendre les êtres schizoïdes relativement à leur rapport au corps et à leur âme notamment et prioritairement dans la sexualité est le but afin de maintenir l’ignorance. Mais là, autre sujet.


  • Ca existe toujours les émissions de télé réalité. Merci seigneur de faire que je ne regarde plus la télé depuis de nombreuses années !

    Merci pour moi et merci pour mes enfants.


  • Je me sens impliqué.. j’aurais personnellement aimé savoir (si toi aussi : let us know in the comment section below) qui est cette créature abjecte de mère-maquerelle mais j’y connais rien en télé-réalité, alors même la tête de l’entremetteuse ne me dirait rien..

    Quoique le poisson pourri par la tête, elle doit tellement puer de la gueule que ça doit être visible.. La télé poubelle attention ça déborde !!..

    ...et puis elle ne doit pas être muette comme une carpe ça ne doit pas être la discrétion incarnée... « Pas-science » ! elle va finir par s’auto-plébiscité elle-même !!!!

    Mais je chui’ con.. je ne regarde même pas la télé et voila que je spécule... je me fait des films sur le petit écran... C’est culturelle docteur ?

    Au secours (par la fenêtre*) !!..

    *c.à.d allez au secours de ma télé que je vais balancer par la fenêtre... Ne soyez pas dans la réaction mais dans l’action, si possible... J’ai l’impression d’être schizo, balancer ma télé et vouloir la réceptionner en même temps !! C’est grave...

     

    • « j’aurais personnellement aimé savoir (si toi aussi : let us know in the comment section below) qui est cette créature abjecte de mère-maquerelle »

      Elle sera protégée... Elle l’est déjà. Au Maroc, vous faites de la prison lorsque, comme Nasser Z., vous donnez un coup de pied au cul d’un imam déféquant ses narcotiques. Mais si un énorme saoudien ou un émir défèquent sur le visage d’une fille de 12 ans, là, il n’y a aucun problème...


  • J’ai beau regarder cette émission de télé réalité sur TF1 secret story ou history je ne sais plus trop, je n’y comprends toujours rien ; c’est difficile d’ailleurs de tenir 5min pour regarder ce truc. Ce n’est que de la vulgarité, ces jeunes qui ont quand même près de 30 années voir plus pour certains n’arrivent pas à formuler correctement ne serait-ce qu’une seule petite phrase ; on danse, on s’enlace, on s’embrasse, on s’exhibe c’est quasiment du porno. Mais ce que je ne comprends pas, c’est que dans le public il y a des hommes et des femmes qui viennent sur le plateau acclamer ce spectacle, des hommes je vous dis !!! quand même !! Que des adolescents aiment ce genre d’émission je peux comprendre ; voir ces garçons et filles presque dénudés avec les hormones qui bouillonnent encore, je peux comprendre ; mais des adultes qui se déplacent pour apprécier de telle chose, vraiment ça me dépasse. Je commence presque à cerner l’électeur type de Macron.


  • Un éféminé qui porte ses couilles.

    Bravo !


  • Je crois que l’ensemble des commentaires résument bien cette nausée qui nous envahit : en période de globalisation, la marchandisation atteint des sommets d’absurde : tout ce qui devrait être intime est jeté aux cochons...
    (comme cela été dit dans un post, Zola l’avait fort bien évoqué dans "Nana", entre autres).

    Les escorts et autres paumés de l’industrie du "charme" (sic) me paraissent être les prolos d’aujourd’hui, tout comme les télé-opérateurs de free évoqués dans le documentaire édifiant d’élise Lucet l’autre jour sur france2.


  • #1808826

    Dire que tous les matins je vais aux toilettes gratuit alors que tous ces tordus ne demandent qu’une chose c’est qu’on leur chie sur la tronche et pour ça ils sont près à payer !!!
    Pourquoi je ne connais pas des nazes comme ça mon crédit serait payé depuis belle lurette !
    Quand même à la capitale vous avez des avantages qu’on a pas en province

     

    • #1808913

      Et on voit de suite le collabeur dans toute sa splendeur d’ultra-liberal de banlieue, prêt à tout pour un billet, même de se faire chier dessus par un vieux bourgeois !
      Comme ils disent « la caillasse mon frère y’a qu’ça d’vrai Yo ! » et après ils se prennent pour Al Pacino dans Scarface (bon c’est plus Al pas de chez nous dans Shit-face )


Commentaires suivants