Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ardisson sent-il le vent tourner ?

Par la rédaction d’E&R

Mais que s’est-il passé dans la tête de Thierry Ardisson sur Canal+, ce samedi 8 mars 2014, journée de la Femme, dont il n’a visiblement rien à battre, alors que Giesbert au même moment invitait un bataillon de féministes sur France 5 ?
L’animateur reçoit pourtant le lobbyiste Jacques Attali, qui a son rond de serviette dans Salut les terriens, émission qui en est à sa 8ème saison. Alors que Thierry s’était calmé sur l’antisionisme depuis 2004, voilà soudain qu’il se moque ouvertement du « conseiller » des trois derniers présidents de la République française, Chirac mis à part ! Folie, ou calcul ? Et si cette girouette avait senti le vent tourner ?

 

 

Bien sûr, nous ne sommes pas en mars 1933, en Allemagne, juste avant les élections législatives, que le parti d’un certain aventurier gagnera, à la surprise générale. Nous sommes en France, en mars 2014, le pays des médias verrouillés par un pouvoir que nous sommes obligés de nommer, par respect pour l’intelligence de chacun : sioniste. Ceci étant dit, il est intéressant de noter les petits changements qui annoncent un printemps, c’est-à-dire une déglaciation. Déjà, dans les journaux télévisés, le peuple français n’est plus traité comme avant, c’est-à-dire en bétail passif, ou vociférant. Il pense, parle, et parfois, on l’écoute. Pas pour des raisons démocratiques, allons. Comme le quotidien Le Monde, qui découvrira le « peuple de France » à l’occasion des présidentielles 2012. Cela donnera lieu à une série de papiers relativement comiques dans une Pravda aussi stupéfaite que dépassée.

Chacun sait, ou sent, même si c’est peu écrit, en tout cas pas aussi brutalement, que le rapport de forces est en train de basculer. Mais parmi la caste médiatique, malgré la crainte qui commence à suinter des plateaux les plus compromis avec ledit pouvoir, certains, plus lucides que d’autres, ou plus cyniques, ont compris qu’il fallait commencer à donner des gages à la « résistance ». Car les choses peuvent aller très vite, en politique. Nous ne sommes pas en train de crier victoire, car le chemin est rude. Mais les signes se multiplient : le vrai débat, le débat fondamental, fait son chemin, au milieu des crachats, des insultes et des interdictions.

 

On a ressuscité Thierry Ardisson !

 

 

Ainsi, le royaliste Ardisson, qui se permettait d’audacieuses sorties antisionistes dans Tout le monde en parle lors des grandes années de l’émission (2002-2004), en faisant dire par le truchement de ses invités des vérités ou contrevérités dangereuses (nous pensons au producteur de La Passion du Christ, à l’auteur de L’Effroyable Imposture, ou à des spécialistes du terrorisme)… Jusqu’à la reprise en main par BHL, « devenu » le grand copain de Thierry après un voyage dans le palais de Tanger, finissant par s’installer dans l’émission, et donner son avis sur les bons et mauvais invités. Après cela, l’hebdo du samedi soir, ayant perdu son parfum de soufre, mais aussi de liberté, périclitera avant de finir dans les mains de Ruquier, qui en fera un divertissement dévitalisé, malgré la parenthèse enchantée du formidable duo Zemmour/Naulleau. La paire de chroniqueurs ayant été ce que la télé française a fait de mieux en termes de liberté éditoriale, mais aussi de lucidité, de culture, et de finesse d’analyse journalistique. Ah, qu’il était bon, enfin, de voir s’écraser au sol les invités nazebroques composant notre showbiz frelaté, touchés par les missiles précis des talibans Éric & Éric ! Ce n’est pas le garçon coiffeur Caron ou le vaniteux petit Bedos, totalement dénués d’humour sur eux-mêmes, qui vont faire le boulot…

 

 

Après cette page nostalgique d’histoire télévisuelle, voyons comment Ardisson est redevenu Thierry, peut-être l’espace d’une émission seulement. Dernier sursaut avant l’engourdissement définitif, pourcentage de pureté inattendu dans la potion magique servie avant l’enregistrement ? Qui sait. En tout cas, on a retrouvé le Thierry des grandes années, poignardant petits et grands cons avec une dextérité florentine. À ce niveau, la télé devient un art, largement devant le cinéma, ce dérivé triste de La Vérité si je mens.

En vérité, ce samedi 8 mars, envoyant valdinguer prudences et soumissions habituelles, Thierry va recréer un TLMP en petit, sans Baffie, mais avec ses pointes sanglantes. À ce niveau de pertinence, ils sont tous enfoncés, les Taddeï, les de Caunes, les Ruquier… Thierry redevenu pour nous l’astre noir de la télé. Animateurs fantoches, prenez-en de la graine !

 

 

« Votre vrai nom c’est Kevin Smadja… »

Le premier à morfler, c’est le petit Kev Adams, qui n’a rien pour lui : bébé phoque innocent, pour son premier « Ardisson », il se prend des coups de hache. Tout y passe : son inculture totale, son patronyme juif (une spécialité thierryenne, de balancer le vrai nom, comme en 42), son humour de débile léger, son look afro-tunisien, et sa répartie de patient de dentiste… Un massacre sur la banquise. Pour des raisons de respect humain, nous passerons sur cet épisode, une sorte d’entrée, avant le plat principal : Jacques Attali.

 

Attali piégé par sa vanité

 

Pour se « faire » Attali, Thierry va jouer au chat et à la souris, alternant caresses et coups de griffes. L’incroyable vanité du conseiller des princes l’empêchera, pour notre plus grand bonheur, de comprendre le piège à temps : il est tellement habitué à la brosse à reluire en plateau !

Ardisson : « Alors François Hollande président vous écoute beaucoup, il s’inspire du rapport de la commission de libération de la croissance qui vous avait été demandé par Nicolas Sarkozy, le pacte de responsabilité c’est vous ? »

Après la caresse, le coup de griffe. Thierry prépare son premier coup : « Mais en fait, avec François Hollande vous êtes assez complémentaires, hein, lui son ennemi c’est la finance, et vous, vous avez compris comment la finance fonctionne… »

 

 

L’animateur lance alors la vidéo où Attali, coiffé d’une kippa, explique la finance : « La deuxième histoire c’est celle qui à mon avis résume mieux que les théories économiques, ce qui se passe aujourd’hui, c’est Shlomo qui téléphone à David en lui disant écoute j’ai une affaire formidable à te proposer, j’ai un camion de pantalons, les pantalons valent 1$ tu les veux ? Formidable, David prend les pantalons et téléphone à Jonathan, écoute j’ai une affaire formidable pour toi, un camion de pantalons, 2$ tu les veux ?... Et l’histoire continue jusqu’à ce que certainement Moshe téléphone à Christian, qui lui dit j’ai une affaire formidable pour toi, des pantalons, 49$. Ah, formidable, 49 ; formidable je les prends. Le lendemain Christian téléphone à Moshe et lui dit écoute, t’es vraiment un escroc ! Comment ça chuis un escroc ? Mais si tu m’as vendu 49$ des pantalons immettables… Tu sais très bien, j’ai ouvert le camion, les pantalons ils avaient qu’une jambe ! [le scénario justement de La Vérité si je mens 3, NDLR]T’as rien compris, c’est pas fait pour mettre, c’est fait pour acheter, pour vendre, pour acheter, pour vendre… »

Un extrait sidérant. Shlomo et sa bande qui entubent le pauvre Christian. Thierry a réussi son coup. Il jubile.

 

 

Attali confondu par un vrai connaisseur de la Russie

 

Le coup au but numéro deux, dans la grande tradition du Thierry de TLMP, sera porté par un invité, Michel Grabar, professeur d’histoire de la Russie, d’origine russe.

Thierry lance sa grenade dégoupillée aux pieds du « conseiller », qui va la ramasser, benoîtement : « Est-ce que les médias sont capables, à mon avis non, d’exposer le point de vue de Poutine, clairement, en donnant ses arguments ? Jacques Attali. »

Attali : « Je trouve que ce reportage [de Blakowski], comme cette conversation que nous sommes en train d’avoir, est très grave parce que vous êtes en train de donner le sentiment que tout se vaut, que les démocraties et les dictatures c’est la même chose. »

Ardisson rétorque : « Attendez, Poutine il a été élu au suffrage universel. »

Attali répète : « Que les démocraties et les dictatures c’est la même chose. »

Ardisson enfonce le clou : « C’est vous qui dites que c’est une dictature. 70 % des Russes sont favorables à Vladimir Poutine. Nous, notre président il est à 16 % [rires dans la salle]... Mais est-ce que finalement il ne serait pas temps pour les Occidentaux de comprendre que tout le monde ne pense pas comme nous ? »

 

 

Attali dégaine sa brochure habituelle : « Nous avons une conception de la démocratie et de la liberté qui est maintenant à peu près commune à l’échelle de la planète, c’est que l’économie de marché c’est mieux que le Plan, et la démocratie c’est mieux que la dictature, tout le monde est d’accord avec ça. La Chine est encore une dictature, les pays de l’ancienne Union soviétique sont pour la plupart d’entre eux des dictatures, et là où je suis très, très inquiet, c’est quand elles se camouflent sous forme de démocratie, qu’elles font croire qu’elles ont un parlement, qu’elles ont, tout le monde fait croire qu’il est une démocratie, ce qui n’est pas le cas. »

Ardisson laisse Attali proférer cette énormité et se tourne vers Grabar : « Michel, est-ce que Poutine est un dictateur ? »

Grabar : « […] Il propose en fait une intégration de l’espace eurasiatique et de l’Europe. »

Attali : « Là je ne suis pas à convaincre, si je peux me permettre, j’ai créé la seule institution européenne qui rassemble les pays de l’Est et de l’Ouest, et j’ai mis la Russie en Europe… Catherine II déjà disait on est trop grands pour être une démocratie, on peut comprendre ce point de vue, mais qu’on ne nous dise pas que c’est une démocratie. »

 

 

Grabar poursuit, sans tenir compte d’Attali qui botte en touche : « Cela dit, ce qui les gêne principalement, c’est que lorsqu’on parle de l’Union européenne on parle assez vite de l’OTAN, pourquoi ? Parce que l’Europe n’a pas eu le courage de construire une défense européenne, et donc pour notre défense européenne on doit faire appel aux Américains, et vraiment le vrai problème avec les Russes, la vraie pierre d’achoppement, c’est lorsque ils pensent que toute adhésion à l’Union européenne va déclencher automatiquement une adhésion à l’OTAN, et l’OTAN de leur point de vue c’est une organisation qui est dirigée contre eux. »

Ardisson, avec bon sens : « Ben oui ! »

Grabar achève Attali : « Alors sur le plan de la démocratie là, parce que c’est un mot qui revient tout le temps dans votre bouche, du point de vue russe, évidemment, c’est pas tout à fait la même chose. La période Eltsine, malheureusement, a dévalorisé ce terme de démocratie, il y avait même un vilain jeu de mots où on faisait rimer démocratie avec diermocratsia, le mot diermo ça veut dire de la merde. La période Elstine a été une période d’effondrement du niveau de vie… »

Attali tente de reprendre la main : « Je crois que la raison pour laquelle la démocratie est mal vue en Russie, c’est que la période démocratique commence en fait avec la perestroïka, avec Gorbatchev, a provoqué la fin de l’Union soviétique, c’est-à-dire le fait que justement existe l’Ukraine et que la Russie soit coupée en morceaux. Et un des grands regrets de Poutine, c’est que la brève période démocratique a conduit à la fin d’un empire. C’est pour ça qu’il faudra du temps avant que la Russie revienne… »

 

Ardisson tsariste ?

 

JPEG - 52.7 ko
Passation de Russie éternelle

 

Passons sur les raccourcis douteux d’un « penseur » occidental qui jamais ne se met à la place du peuple russe, et qui commet des fautes de débutant (la « Russie coupée en morceaux »). On va voir que, même au pied du mur, Attali est capable de convoquer des arguments étonnants, avec un culot d’enfant.

Ardisson : « Pourquoi Obama se mêle de ce qui se passe en Ukraine ? [...] Poutine se mêle pas de se ce qui se passe au Canada ou au Mexique ? C’est son terrain l’Ukraine, pourquoi venir le faire chier dans son territoire, après on s’étonne qu’il s’énerve, mais tout le monde s’énerverait ! »

Attali : « Est-ce que vous avez vu un film qui s’appelle Deer Hunter  ? Le début de Deer hunter [Voyage au bout de l’enfer, NDLR], c’est une longue scène de mariage, un mariage quoi ? Ukrainien. Où ? A Chicago. Ça vous dit rien Chicago ? La ville de Obama, c’est tout simple. Une grande partie de l’Ukraine se trouve aux États-Unis. Et ils ont une raison très profonde de s’intéresser à l’Ukraine, comme ils s’intéressent à la Pologne, parce que les États-Unis d’une certaine façon c’est une Europe qui a réussi, qui a rassemblé tous les Européens, et donc c’est d’une certaine façon une nation européenne et ils ont toutes les raisons de s’intéresser à l’Ukraine. »

D’une certaine façon, cela permet de dire n’importe quoi quand on est coincé. La question d’Ardisson, celle de la sphère d’influence, méritait une réponse plus sérieuse. Même Alexandre Adler s’en serait sorti avec moins de mauvaise foi. Sans aller chercher un spécialiste de la question ruthène, Michael Cimino a filmé les rites d’un mariage lituanien. Les férus de micro-peuples et de langues est-européennes pourront approfondir le débat avec le développement suivant : forum-orthodoxe.com.

 

Soral, le Poutine français ?

 

 

Ardisson, avec un vice consommé, demande alors à ses invités si la Russie est une dictature. Michèle Laroque, d’origine roumaine, a bien compris le message démocratiste du « conseiller » Attali : « À l’Est y a toute une rééducation qui doit, qui qui qui, qui doit s’opérer. »

Kev Adams aussi, avec ses mots d’enfant : « On sait que les les les, le peuple de l’Est a cette manière un peu plus rude de s’adresser aux gens, ce qui fait pas d’eux forcément des gens méchants, et ce qui fait pas des Américains qui sont plus cool quand ils parlent, des gens forcément gentils, moi je me fie pas à ça, je pense simplement, au-delà de Poutine et tout ça, je pense que la démocratie c’est une chance et qu’il faut qu’on se batte pour la conserver. »

Attali opine du chef, rassuré qu’il est de ce côté-ci du showbiz. Même Seth Gueko, le rappeur qui se croit subversif, commence mal mais finit bien, à propos de Poutine : « Il m’fait penser à un rappeur, moi, ouais il exhibe ses muscles, il tire avec son pistolet… Non, pour l’aspect artistique, quand il fait enfermer dans les goulags les Pussy Eliott c’est ça, j’trouve que ça a un peu des allures de de, de dictature. »

Et plaf, Grabar marche dans une grosse flaque, arrosant Attali : « Moi j’ai des étudiants garçons qui aiment bien Poutine. Qui aiment bien son coté viril, macho, sportif. Donc il est assez populaire d’ailleurs dans des milieux sociaux, relativement modestes. »

L’universitaire poursuit sur sa lancée : « D’abord Soljenitsyne l’a reçu. Moi ma garantie morale c’est Soljenitsyne, Soljenitsyne qui a dénoncé le goulag n’était pas obligé, il était vieux, il était pas obligé de le recevoir chez lui, il l’a reçu, c’est-à-dire qu’il a considéré que c’est quelqu’un qui a fait plutôt du bien à son pays, il a renforcé la Russie. »

Ardisson : « Sur le plan économique d’abord, sur le plan du prestige international aussi… »

Grabar : « Sur le plan économique y a eu à peu près entre 2000 et 2010… à peu près 7 % de croissance par an, aujourd’hui ils sont dans la difficulté… »

 

 

Attali, retrouvant son sourire : « C’est le moins qu’on puisse dire. »

Grabar, imperturbable : « C’est pour ça que les sanctions c’est pas une très bonne idée, parce qu’ils ont une croissance qui s’effondre, parce qu’ils ont pas fait les investissements nécessaires. Je pense qu’il faut avec eux mener une politique d’investissements croisés. »

De Gaulle, notre dernier président non-aligné, ne disait pas autre chose.

Ultime provocation de Thierry en direction de ses invités, avec Attali dans le viseur : « Alors Michèle, faut-il un Poutine à la France ? Kev ? Un Poutine pour la France ? »

Mais à qui donc en France pense Thierry ?

 

L’extrait de l’émission consacré à Jacques Attali (à partir de 7’10) :

 

Voir aussi, sur E&R : « Alain Soral à propos de Thierry Ardisson »

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

169 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #754895
    le 12/03/2014 par lewis-s
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    J’ai vu quand il a passe l’extrait sur "le pantalon a une jambe" j’etais sur le cul !
    Attali n’a pas aime je pense mais Ardisson a vite fait de le faire passer pour une blague drole ! Sans chercher a decortiquer la blague ! Evidamment le public "neuneu" n’a rien compris !

     

  • #754906
    le 12/03/2014 par aucombat
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Aller Thierry, un dernier baroud d’honneur avant de te faire virer, ce serait tellement beau, comme un grand bras d’honneur (une grosse quenelle) au système, tu as suffisamment d’argent pour passer une retraite tranquille. En attendant tu remonte un peu dans mon estime.

    Bel article de la part de la rédaction d E&R.


  • #754910
    le 12/03/2014 par Alex
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Absolument hallucinant, en effet. J’ai de la peine à savoir s’il s’agit de provoc’, ou si vraiment il sent le vent tourner. Quoi qu’il en soit, voir Attali se faire démonter - pour une fois - sur un plateau de télé par l’animateur lui-même, c’est... jouissif.


  • #754912
    le 12/03/2014 par mehdi
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    on peut reprocher tout ce qu’on veut a Alain Soral en tout cas il n’est pas rancunier.
    relayer l’émission d’ardisson et lui jeter des fleurs, chapeau !
    ca c,est du boulot digne d’egalité et réconciliation

     

    • #754965
      le 12/03/2014 par Angelo
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Oui, l’hommage au petit Besancenot m’a aussi amusé, dans la dernière vidéo. Au fond, quand on le revoit pleurer après la fessée de Cukierman, on peut se dire que ce n’est pas un si mauvais bougre.
      Juste un ado attardé, le petit Candide de l’extrême gauche...


    • #755429
      le 12/03/2014 par VIVACHAVEZ
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      C’est vrai qu’Alain n’est pas rancunier. Il sait souligner un rayon de lumière au milieu des ténèbres même chez ses pires ennemis. La marque des maîtres............


  • #754914
    le 12/03/2014 par TRIKARD
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    J’ai beaucoup aime le film"The deer hunter" et pour moi je pense que M.Cimino a voulu montrer les habitants de PITTSBURG et ses alentours puisque toute la bande de potes qui va partir au Vietnam sont tous des employés de l’usine de sidérurgie.Pittsburg est connue pour cette activité et effectivement,comme nous en lorraine ou dans le nord,ils embauchaient de la main d’œuvre étrangère pour couler l’acier(d’où le nom de de l’équipe de football américain,pittsburg steelers).Attila se trompe en disant que l’action du film se déroule a Chicago !!
    pour finir avec ca ,ce n’est pas non plus des ukrainiens mais des lituaniens.
    Je vous invite d’ailleurs a regarder ce monument du cinema americain !de niro ,C.Walken,M.Streep au sommet de leur art !

     

    • #755597
      le 13/03/2014 par Thomas
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Merci, c’est un film magistral en effet !

      http://www.forum-orthodoxe.com/ for...

      " Mais là où le film rejoint un sujet longuement évoqué sur le présent forum orthodoxe francophone, c’est que ce groupe de métallos de Pennsylvanie appartient à un groupe ethnico-religieux bien particulier. En effet, les personnages du film sont d’origine ruthène (ou carpatho-russe, comme on voudra) et de confession orthodoxe. Et le film de Cimino n’est pas conçu comme un film de guerre habituel, mais comme un film qui repose sur l’opposition de deux rites : les rites liturgiques orthodoxes, longuement filmés (la scène du mariage religieux d’un des personnages, avant son départ pour l’armée, dure près de trente minutes), et le jeu infernal de la roulette russe auxquels les prisonniers de guerre seront soumis par les communistes du Vietcong - et auquel un des personnages prendra goût.

      Or, la description quasi-ethnologique de la vie de ce petit groupe de Ruthènes d’Amérique est en même temps une sorte de reportage sur les conséquences de l’action de saint Alexis Tóth de Wilkes-Barre (mémoire le 7 mai), personnage dont nous avons évoqué la vie ici le 2 novembre 2003 ( http://www.forum-orthodoxe.com/ forum/v ... .php ?t=277 ) et dont une icône est reproduite sur le forum « Iconographie » depuis le 8 mai 2006 (ici : http://www.forum-orthodoxe.com/ forum/v ... php ?t=1870 ). "

      Vive la Russie !

      Vive Vladimir Poutine !


  • #754918
    le 12/03/2014 par Jacques Beauregard
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Hahaha le choc quand on voit Attali assis à coté d’un balèze tatoué avec une chaine en or. C’est donc ça alors l’association Libéralisme-libertaire...

     

    • #756217
      le 13/03/2014 par petit peintre chrétien
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Ton message m’a beaucoup fait rire, Jacques, merci. C’est vrai que cette alliance qu’on croyait contre-nature est objective maintenant, avec le regard gêné d’Attali devant l’inculture du type, et présence dominatrice du "rappeur" à coté du malingre cynique, c’est parfait. Attali, on lui parle géo-politique, il parle cinéma, c’est vous dire les liens qu’entretient Attila avec le réel, et c’est vous dire combien il se fout de nous comme de son premier pantalon à une jambe..... tchuss.


  • #754923
    le 12/03/2014 par EchoGMT7
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Spectaculaire explosion en vol de la pensée unique.

    Bravo à la rédaction d’E&R pour cette excellente transcription.
    C’est un régal. Thierry Ardisson a encore de beaux restes et il ne tient qu’à lui de ne pas sombrer avec le système. Assez de gaspillage de talents.

    Vive Poutine !

     

  • #754924
    le 12/03/2014 par dudule
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Attali faut revoir tes fiches... La première partie (et le final) de "Deer hunter" se passe à Clairton, petite ville minière de Pennsylvanie... et pas à Chicago (Michigan).... et le mariage est un mariage orthodoxe "classique"...
    Autrement dit, dès que tu l’ouvres c’est pour mettre à côté de la plaque... alors ferme là une fois pour toute.

     

  • #754932
    le 12/03/2014 par Avis d’ailleurs
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    J’ai trouvé énormément de plaisir à lire cet article. Le niveau monte, et ça a l’air beaucoup plus structuré que des productions récentes (peut être à cause du sujet).
    Ceci dit, l’auteur ou les auteurs de l’article est trop déterministe à mon gout. Déjà sur le soit disant changement de cap d’Ardisson, et à la fin l’allusion au Poutine français qui me parait un peu exagérée.


  • #754940
    le 12/03/2014 par VaeVictis80
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Comment ne pas voir que cet Attali qui n’a pas de répartie, pas une culture si imporante que ça, notemment en géopolitique (surtout si on le compare à un Michel Collon ou Aymeric Chauprade), et le charisme d’un poussin maladif et déplumé puisse avoir une place si importante si ce n’est en raison de son appartenance ????


  • #754942
    le 12/03/2014 par Adrien
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Continue Thierry, t’es quelqu’un de malin qui a compris depuis le début où était le mensonge et où était la vérité. Il te manquait plus que qu’un petit peu de panache et de courage pour l’assumer, et t’es en train de le trouver. T’arrête pas en si bon chemin, ta carrière est derrière toi. Il n’ont plus aucun levier sur toi, au pire tu perds les deux/trois ans de télé qu’il te reste ? C’est le moment de t’émanciper et de rejoindre le camp des résistants authentiques.

    La main pour la réconciliation est toujours tendue, contrairement à ceux d’en face, on comprends les notions de pardons et d’oubli.


  • #754943
    le 12/03/2014 par Barnamus
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Le subversif, l’humour cynique, c’étaient sa force à Ardisson.


  • #754944
    le 12/03/2014 par Léon
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    J’ai remarqué aussi que depuis peu, les medias ont pris conscience de l’écart abyssal qui les séparent de l’homme de la rue.
    Plusieurs chroniqueurs ou intervenants se rebiffent un peu.. glissent une petite quenelle...
    Ou tempère un peu l information officielle...ca suscite l’adhésion..

    De l’autre côté c’est ou çà , ou perdre le peu de crédibilité qu’ils leurs restent.
    Est-ce sincère ? Est-ce que les esprits se libèrent un peu ? Ou bien
    est-ce simplement une mesure de survie ?
    Moi je me méfie.

    D’ailleurs c’est ambigu, car de toutes façons le mouvement est en marche, ils n’est plus possible d’assumer les nombreux mensonges et le consensus mou qui régnait. (censure).
    "L’ Affaire Dieudonné" a finit de convaincre les derniers sceptiques quand à l’indépendance et à l objectivité .des medias et des politiques
    Et il n’y a pas de marche arrière possible.

    Ils donnent aux gens ce qu’ils veulent, mais beaucoup sont dans le monde politico-médiatique depuis des décennies...
    Qu’ils sacrifient deux ou trois qui ont fait leur temps, ou ceux qui ont trop mentis,
    trop longtemps.. pourquoi pas !

    Mais s’il s’agit juste de rendre l’outil de domination un peu plus crédible...de lui donner un coup de peinture ?

    Je pense qu’E&R a ses sources, il ne publie sans doute pas cela sans raison, mais pourquoi diable des animateurs comme Ardisson, qui ont accompagnés et contribués à la domination du "soft power" en recevant tout le gratin politico-culturel et mondain (comme Ruquier aujourd’hui) ; pourquoi deviendraient ils soudain des "dissidents" ?

    Le mensonge du 11 septembre était lui aussi intenable, Meyssan (via Ardisson) à certes jeter un pavé dans la marre,mais il à aussi désamorcé la bombe (le 11/09 a fait vaciller la confiance dans l’Etat..un Etat tue ses citoyens,et les autres Etats couvre le mensonge.)

    On se retrouve dans une situation analogue, ou la confiance envers le monde politico-médiatique est au plus bas ! (Ils ne veulent pas notre bien)
    Leur prétendue autorité morale est tout simplement inexistante...Elle n’est que coercition.

    Alors pourquoi soutenir cette manœuvre de réhabilitation des medias de masses, plutôt que de les laisser s’effondrer sous leur propre poids ?
    Tant que tous ces gens n’ont pas été "oustés" (toujours les mêmes depuis des années et des années), ce petits ajustements ou changements de ton ne remettent pas en question le fait que les medias sont corrompus et à la solde des puissants.
    (désolé pour la longueur)

     

    • #755122
      le 12/03/2014 par jnibaude
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Entièrement d’accord avec votre analyse. Actuellement le système médiatique est comme une cocote minute en pression, le seul moyen de ne pas exploser s’est d’ouvrir un peu la soupape. Ne nous laissons pas entourlouper pas ces manœuvres ! Mais je crois pas que ce soit le cas de la personne qui a rédigé l’article...
      Ardisson joue actuellement le rôle de la soupape après avoir joué celui du feux de la gazinière pendant des années...C’est pour moi le niveau le plus bas de l’être humain, je respect encore plus un mec comme Attali qui lui au moins reste sur sa ligne et déguise à peine ces opinions de gouvernance mondial libérale.


    • #755684
      le 13/03/2014 par paramesh
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      bien d’accord aussi,
      le bon peuple de France a enfin fini par comprendre que ses politiciens sont des guignols menteurs comme des arracheurs de dents, et découvre maintenant que ses merdias ne valent pas mieux.
      prochaine étape : le bon peuple de France va prendre conscience qu’il est entré en dictature, dictature de la pensée et de l’argent.
      l’argent c’est la finance, le sommet de la pyramide, l’argent qui permet entre autres de se payer un Ardisson pour remaquiller la vielle prostituée,
      enfin c’est pas pour ça que je remettrai une télé chez moi, au contraire.
      Par contre le râteau que se prend Attila c’est un pur bonheur, ( je précise bien que je ne suis pas antisémite, c’est tout simplement personnel : je trouve ignoble d’utiliser son intelligence, car Attila est très intelligent, au service d’un projet aussi mortifère pour les humains. Alors quand on me parle des droits de l’homme je pense à BHL...... bon je vais me coucher


  • #754946
    le 12/03/2014 par Denis
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Le petit Kevin Smadja, dans sa grande naïveté a finalement résumé la situation : "nous, on aime bien les gentils...".
    Tu l’as dit Kev, Hollande c’est un bon président : il fait là où on lui dit de faire.
    Je pense que l’auteur de cet article est un peu optimiste.


  • #754948
    le 12/03/2014 par Féthi
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Oh Alain,déguste bien ta revanche !(c’est directement lié aux audiences d’E/R le ardisson qui se rebelle,il y en a qui n’ont pas envie de se faire lyncher par le peuple)...Féthi

     

    • #755027
      le 12/03/2014 par ben
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      et si ce n’était qu’un numéro d’intox ? un scetch pré-réglé.. juste pour faire croire que les choses peuvent être dites ??


  • #754954
    le 12/03/2014 par jedgreen
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je l’ai vu en direct cette émission et c’est clair que quand Attali s’est lancé dans cette réponse à base d’exemple de film américain qui se passe à Chicago, la ville d’Obama... je suis resté bouche bée devant mon écran, les yeux dans le vide avec la bave coulant des lèvres (comme souvent quand on regarde la TV d’ailleurs...) C’était vraiment la médaille d’or du noyage de poisson. Répondre n’importe quoi mais répondre quelque chose.
    Je veux dire, à ce niveau là de n’importe quoi, même ceux qui ne s’intéressent pas trop à ce genre de discussion politique ne peuvent que se sentir pris pour des cons.

     

    • #755332
      le 12/03/2014 par kevorkian
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Faut avouer que c’est spectaculaire ce sens de la répartie, donner l’impression qu’on garde le contrôle dans une situation difficile. Ils n’apprennent que ça dans les grandes écoles : la communication, ne pas se laisser déstabiliser. J’aimerais connaître leurs techniques. Je connais peu d’énarques qui répondent sur le fond et ne bottent pas en touche dans des questions quelque peu gênantes.


    • #755604
      le 13/03/2014 par matrix le gaulois
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      @ jedgreen

      Néanmoins, l’argument d’Attali tient la route !

      Il y a des réfugiés Russes (entre autres) (en fait, ils sont baltes) qui vivent aux USA ; cela doit donc donner le droit aux USA de se mêler des affaires de la Russie.

      Je suis tout à fait d’accord avec ça !

      De même, il y a de plus en plus d’occidentaux qui partent se réfugier en Russie (Snowden, Brigitte Bardot, Depardieu...) il est normal, suivant cette logique, que la Russie ait le droit de venir se mêler des affaires des occidentaux et de régler ce qui ne tourne pas rond dans nos contrées.

      Attali a servis un bâton pour se faire battre en or massif ! Merci, Jacques !


    • #755996
      le 13/03/2014 par mars
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Et moi pauvre naif qui croyais que c était New-york la capitale des russes aux states hhh j avais encore tout faux !!! Merci Jacko celle là elle était bonne j en suis resté scotché !!!l L art de se foutre du monde en répondant à coté mais avec le petit plus culturel de la référence cinématographique !!! Et pas de la daube De Niro t as pas rigolé ........


  • #754962
    le 12/03/2014 par dgé
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Aie Thierry, tu vas te faire retaper sur les doigts !!!

    Répète ta leçon :

    Obama : Gentil, Bien !!!
    Poutine : Méchant, Pas bien !!!
    USA : Démocratie, Bien !!!
    Russie : Dictature , Pas Bien !!!

    Intéro chez Bernard la semaine prochaine et tu amèneras avec toi le petit con qui à fait le reportage.

     

  • #754964
    le 12/03/2014 par david
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je ne regarde pas/plus ce genre d’émission depuis, allez 7-10 ans, quand on aime pas on compte plus. Waouh l’évolution ! Soral sur le Time est un faux / fake ?

    Sinon assez bien enfonçé l’Attali, mais on remarquera tout de même qu’on évite de parler d’Israel, ce serait le crime des crimes.


  • #754967

    Il est malin l’orgiste, il prend un thème grave sur ER et le transforme en l’édulcorants et ainsi , il fait un peu du Taddei.Mettre du beurre sur les haricots et les faire avalés a tout le monde , motament ER, un mélange de lâcheté et d’hypocrisie.


  • #754969
    le 12/03/2014 par Talion
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Là c’est clair, il sent le vent tourner...

    Je crois que les oligarques en face ont du mouron à se faire... La marmite déborde.

    Il suffira de deux ou trois autres incidents de ce genre et l’élastique va presque assurément leur péter entre les doigts.


  • #754973
    le 12/03/2014 par Beny
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je me souviens qu’il avait dénoncé dans cette même émission face à Harlem Désir les manip’s de l’Elysée et du PS dans la création de SOS Racisme, faux-nez de l’UEJF, en citant Serge Malik !

     

  • #754976
    le 12/03/2014 par Jean-Pierre
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Article intéressant et pertinent.
    Je partage complètement son fond.
    Oui, le vent a commencé à tourbillonner pour faire "valser" les indésirables qui font la pluie et le beau temps depuis bien trop longtemps !
    Je le sais sûrement (j’en prends le risque) depuis quelques temps grâce à des rencontres, mais aussi à des actions concrètes engagées par de plus en plus de gens dont je fais humblement partie.
    Et même si le camp des septiques ou des passifs-oisifs est toujours largement majoritaire, je fais confiance totalement à mon instinct.
    N’y voyez pas là, s’il vous plait, une "analyse hautaine" de mon opinion mais plutôt un fort sentiment d’instinct profond.
    Pour finir avec ce ressentiment, je vois la courbe asymptotique du changement (le vrai, pas la double quenelle horizontale façon listing) prendre son envol et je suis prêt à parier ici et maintenant que l’avenir nous donnera raison.


  • #754981
    le 12/03/2014 par Pakroti
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ahah les gens ne comprennent rien à ce qui se passe, mais les tronches des invités au début de l’interview, c’était du "QU’EST CE QUE TU FAIS ??" à s’en arracher la tête. La blonde avait même des larmes aux yeux.


  • #754983
    le 12/03/2014 par Jacques Beauregard
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Il est possible qu’Ardisson ait diffusé la version soft de la blague en plateau, celle qui ne se moque pas des Goys http://www.egaliteetreconciliation.... mais diffusé la version Kippa à la télé.

    Ardisson est connu pour jouer sur le montage pour empaffer ses invités. Si c’est le cas ici, c’est couillu, mais il va avoir des problèmes. On ne manipule pas un manipulateur.


  • #754988
    le 12/03/2014 par djab
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Eh bien Monsieur Attali, puisque vous semblez entendre l’argument selon lequel la Russie serait un territoire "trop grand pour être une démocratie", tirez-en donc les conséquences qui s’imposent vis-à-vis de l’UE que vous défendez si ardemment...

     

    • #755064
      le 12/03/2014 par desgarde
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Allons même plus loin, si la Russie est trop grand pour être une démocratie, alors que Mr Attali réfléchisse au régime politique de ce gouvernement mondial qu’il aimerait temps avec pour capital Jérusalem.


    • #755109
      le 12/03/2014 par tonimalt
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      et, dès lors, que penser de son gouvernement mondial avec pour capitale Jérusalem ?


    • #756006
      le 13/03/2014 par mars
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      magnifique...


  • #754992
    le 12/03/2014 par Rikita
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je suis tombée sur l’émission en direct samedi dernier, et concernant la "blague "du pantalon à une jambe, elle n’a pas été diffusée dans son intégralité comme en podcast, navrée de vous décevoir mais Christian avait disparu.Ce qui enlève toute la subtilité de ce qu’il fallait en comprendre dans son entièreté.

     

  • #754994
    le 12/03/2014 par HUI
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Est-ce que j’ai été le seul à exploser de rire quand Ardisson demande à Attali le boulot qu’il a le plus mal fait. Attali répond qu’il en train d’apprendre la direction d’orchestre symphonique et qu’il a surement du progrès à faire.

    Il m’a vraiment fait marrer à essayer de maintenir en permanence cette image du "génie en tout", érudit, travailleur infatigable.
    Sacré Jacques ! Pour le coup, l’interview "modeste" est sans pitié car elle laisse bien voir qu’il n’a absolument aucune modestie, c’est impressionnant.

     

  • #754998
    le 12/03/2014 par zarotte
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Pan dans ta g... Attali.
    Il est malin Ardisson car il a pas fait raconter la blague par Attali lui même. Dans le même registre, Bouvard dans les grosses têtes avait tenté d’avoir Attali et lui demande de raconter la blague du pantalon à une jambe. Je rigolais mais le Attali est malin et il a raconté la blague en changeant les prénoms par des prénoms chrétiens d’où une blague pas drôle ....

    Ca serait bien de retrouver ce moment, c’était dans les grosses têtes de 2013 il y a quelques mois.

     

    • #755091
      le 12/03/2014 par Dex
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Effectivement, si on retire le principe selon lequel une bande de juifs escroquent le pauvre chrétien-crétin-Christian, cette blague perd son ressort comique et n’a plus de chute ; ce n’est plus une blague, ni rien d’autre...

      Lamentable dédit de Jacquouille la fripouille.
      Cela dit, c’est la preuve que la peur commence à changer de camp.


    • #755662
      le 13/03/2014 par Dom
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      C’était dans l’émission de Bouvard mais c’est Princess Erika qui demandait malicieusement à Attali de ressortir sa blague du pantalon à une jambe.
      Et là... mais sans se démonter les prénoms étaient bizarrement tous changés.

      Double langage


  • #755007
    le 12/03/2014 par Gaël
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Excellent M.Grabar, surtout lorsque il invoque Soljenitsyne comme caution morale. Là Attali est piégé car même si je ne doute pas une seule seconde qu’il connaisse "Deux siècles ensemble" (qui dénonce dans le tome 2 le rôle extrêmement néfaste -c’est un euphémisme- d’un certain nombre de juifs dans la direction de l’URSS, ce jusqu’aux Purges de Staline), il sait qu’il ne peut décemment pas se mettre à cracher dessus :
    "-comment ?! vous attaquez l’homme qui a dénoncé l’horreur du Goulag, du stalinisme, mais comment pouvez vous faire une chose pareil, nous qui vous pensions démocrate !!
    - certes mais il était aussi antiiiisémiiiite !!!
    - expliquez vous M.Attali
    - oui, il a écrit "Deux siècles ensemble" qui est un affreux brûlot antisémite"

    Mais il s’est bien gardé de le faire, hein... on sait jamais, des fois que cela donne à certains la mauvaise -bonne- idée d’aller le lire.

    Sinon en effet il semblerait que le vent commence à changer de direction... à suivre...


  • #755011
    le 12/03/2014 par math
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    a la fin kev adams montre son inconsistance :
    " T.A. : kev es-ce-qu’il faut un poutine pour la France ?
    K.A. : je pense pas , il est un peu rustre et les français aiment les gentils"

    4 minutes avant il disait :
    "On sait que les peuples de l’Est ont cette manière un peu plus rude de s’adresser aux gens, ce qui fait pas d’eux forcément des gens méchants, moi je me fie pas à ça"

    sinon je me suis bien marré quand attali c’est mi a parler d’un film pour répondre, l’argument est tellement ridicule !

    je crois qu’on des points faibles d’attali c’est ça vanité , il a envie de laisser une image de lui de sage omniscient , alors à quand un article "qui est jacques attali ?" histoire de rappeler toutes les casseroles et les enfumages de cet "enrhumeur de crétin"


  • #755013
    le 12/03/2014 par Francois Desvignes
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ardisson, né en janvier 49, vient d’avoir 65 ans.

    Un âge où, ayant l’avenir et la carrière derrière soi, on peut avoir enfin les moyens de sa liberté de pensée.

    Je pense qu’Ardisson, qui n’a jamais voulu ni pu penser très loin ni très haut, n’a pas résisté au plaisir de se faire plaisir en ridiculisant Attali.

    Un effet de cour.

    Mais, vous verrez que dès qu’il aura oublié qu’il a 65 ans, pensant encore qu’il a un avenir et une carrière à la cour, nous le retrouverons maitre de la godille et de la suffisance.

    Le temps pour les sionistes de le faire taire et de lui dire ce qu’il le droit de penser.

    Donc très rapidement.


  • #755028
    le 12/03/2014 par picadello
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ca repousse les testicules ?


  • #755029
    le 12/03/2014 par ned
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    c’est quand elles se camouflent sous forme de démocratie, qu’elles font croire qu’elles ont un parlement, qu’elles ont, tout le monde fait croire qu’il est une démocratie, ce qui n’est pas le cas.
    Il parle de la France.

     

    • #755427
      le 12/03/2014 par pensé unik
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Bien jouéééé....... !! Dommage qu’Ardison lui ait pas dit ca

      "la france .....vous parlez de la france la ?"

      Ca aurait pu passer en mode humour jaune ;


  • #755033
    le 12/03/2014 par Dov Lazarus
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Pas sûr qu’Ardisson ait senti le vent tourner, mais là il y va fort. Lui qui a toujours accueilli Attali avec déférence et respect, et n’a jamais eut ce genre d’allusion, chapeau ! le coup d’un Poutine pour la France fait faire un geste significatif à Attila, il se frotte le menton, signe qu’il réfléchit déjà aux représailles.
    Ardisson est fini !
    Sans compter que passer la blague juive du pantalon à une jambe, avec Attila en kipa en lui disant qu’il a compris la finance internationale, à une heure de grande écoute, va lui être facturé cher.

    Quelle mouche a piqué cet agent du système ? le plus intéressant est à venir...

     

    • #755560
      le 12/03/2014 par Hard ils sont !!!
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Peut-être que la dernière vidéo de Soral a piqué son orgueil, et lui a donné un sursaut de courage...


  • #755038
    le 12/03/2014 par Soralien
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Une chose est possible .Si les enfants d’ Ardisson avaient dit à leur père : " Ecoute papa , nous avons décidé que nous travaillerons pas dans les médias , sous contrôle , la finance non plus , par conséquent tu n’as plus rien a craindre pour nous , tu peux te lacher . "
    Ardisson ,ne ferait-il pas comme certains responsables politiques , qui sentant l’heure arriver , se lachent et disent vraiment ce qu’ils pensent ?


  • #755050
    le 12/03/2014 par observateur
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Effectivement l’atmosphère se transforme à grande vitesse. Même les sionistes les plus enragés s’en rendent parfaitement compte, et ils le disent à leur manière.

    Simplement, eux trouvent des mots nauséeux pour le dire. C’est leur style, la nausée, depuis l’époque du marrane Sartre.

    Exemple :

    http://www.europe-israel.org/2014/0...


  • #755053
    le 12/03/2014 par MaxdeCannes
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Vous rappelez-vous le reproche fait à Soljénitsyne pour décourager les lecteurs ? Style paysant, lourd. C’est à donner envie de lire et Soljénitsyne, et Péguy, et ... Soral. Enfin Messire Soral, les sillons qu’il creuse c’est pas du micro-sillon c’est plutôt du lourd de chez crochet gauche au corps et à la gueule. ’Manque p’têt’ à votre président un côté service secret savoyard... Comme écrivait presque Audiard au début des tontons flingueurs, je le vois pas mourir dans son lit !
    Plus prosaïquement, être paysan c’est habiter le pays. Le pays m’habite et mon couteau, et vogue la galère !

     

    • #755496
      le 12/03/2014 par Sélénite
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Commentaire, à mon sens, très bien écrit du point de vue stylistique. Merci pour cette agréable lecture, à la fois piquante et guillerête.


  • #755083
    le 12/03/2014 par NICO
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Allez Thierry, encore un effort !!
    Tu remontes dans l’estime de ceux dont tu faisais partie : les éveillés !

    Tu as de l’argent et encore un peu de pouvoir médiatique : franchi le pas de l’insoumission et tu en sera récompensé, tu vivras heureux et tu pourras te regarder dans la glace en te disant "je ne suis pas un lache"... penses y, qu’est ce qui est le plus important ? l’argent ou bien la bonne conscience de faire jaillir la vérité, pour le bien de tous ?

    Réflechis y, car même si ça te coute quelques ennuis matériels à révéler le mensonge qu’on nous fait gober depuis des décénnies, le jeu en vaut la chandelle... Tu sauvera ta réputation.. et ton ame.

    Même si tu as fais des erreurs et des saloperies, nous on pardonne et on tend la main. RECONCILIATION !


  • #755085
    le 12/03/2014 par untype
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ca m’étonnerais qu’Ardisson pense à Soral. Il pense plutôt à l’héritier du trône de France. Ça me paraît plus sensé vu ses penchants idéologiques et son vécu avec Soral.


  • #755099
    le 12/03/2014 par Mojo Risin
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Le développement de la "culture dissidente", ses privates jokes, ses vidéos légendaires ont été pris en considération par le système. Le point d’orgue c’est bien évidemment la récente affaire Dieudonné et le succès de Soral. Après avoir été exclus et ignorés, puis combattus et censurés, l’ensemble spectaculaire repasse en mode intégration. Dans les radios et les télévisions de masse (RTL, RMC etc.) on qualifie tel patron de "patriote", on lâche le mot "oligarchie" - et c’est pour ça que le dernier clip de Yannick Noah est pavoisé de bleu-blanc-rouge. L’ensemble de cet underground s’apprête à recevoir le baiser de la mort. Dans le même temps les moyens traditionnels de lutte contre le Front National s’intensifient.
    Mais pour moi, pas question de remarquer qu’Ardisson ferait soudain du "grand art", pas question de le qualifier de "florentin", pas question de lui trouver un "vice consommé".


  • #755102
    le 12/03/2014 par Henri XI un peu
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Salut à tous.
    J’ai pas encore fini le texte ni vu la vidéo, mais au sujet de Michael Cimino n’oublions pas qu’il a réalisé et filmé le plus grand bide de l’histoire d’Hollywood...juste après "Deer hunter" : "Les portes du Paradis", avec les Chris Christopherson et Walken + Isabelle Huppert.
    http://www.youtube.com/watch?v=mOSG...
    Un pure chef-d’oeuvre rejeté car il mettait en scène l’histoire vraie des émigrants d’Europe de l’Est assassinés (hommes et femmes) par les milices "natives" rémunérées par... des maires ! Et il est plus facile de s’autocritiquer sur les massacres des amérindiens, surtout des décennies plus tard, que d’avouer des POGROMS visant des blancs européens !
    En ce sens ce foutu salopard d’Obama, usurpateur du prix de la paix, faux noir et vrai raciste anti blanc, n’arrive pas au plus petit des neurones de Poutine. Vive la Grande Russie !

     

    • #755338
      le 12/03/2014 par kevorkian
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      J’ai la version longue de Heaven’s Gate en zone 1, petite fierté.

      Un goy qui faisait du vrai bon cinéma (L’année du Dragon pffffiiiooouuu) ça pardonne pas à Jewllywood.


    • #755395
      le 12/03/2014 par Un cendy
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      The deer hunter (voyage au bout de l’enfer) met également en scène des membres d’une communauté d’Europe de l’est, mais pas de manière polémique sans quoi il n’eut pas été aussi bien distribué.Le film relate principalement la déchéance de ceux qui vivent la guerre de l’intérieur, et plus largement Le meilleur et le pire de l’aventure humaine.


  • #755112
    le 12/03/2014 par dede
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ce qu’il y a dans ce métier d’amuseur du showbiz, c’est que l’impertinence est de mise.
    Mais bon c’est comme tout, y a des limites et ici on les connait bien.
    C’est aussi peut-être une opération du genre : regardez on peut les critiquer aussi ceux la, y a pas de loups !

     

    • #755535
      le 12/03/2014 par ranckwy
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      bonsoir,
      Je suis plutôt d’accord avec votre avis, pour peser dans la balance, Ardisson à été dernièrement réhabilité par hanouna lors d’une soirée "hommage" sur D8.
      Donc, je vois en effet une demi-attaque, ou une quenelle de 8 ou 10 sur une échelle plus connue !
      il s’agit de lâcher très peu sur sa crédibilité pour conserver le reste, celà vaut pour Attali en tant que personne et symbole qu’il est, Ardisson pour les mêmes raisons (l’un économiste/auteur/tribal, l’autre animateur/producteur/"dissident")
      Cela permet de faire donc de cette émission l’endroit où se disent certaines choses, alors qu’il s’agira de ne plus les dire !


  • #755127
    le 12/03/2014 par Henri XI un peu
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    A 25.53 la dernière moulasse de la famille Adams : "...nous on aime bien les gentils nous..." ! Les good goys vraiment ? Même s’ils deviennent méchants envers les crétins de son genre ? Il semble tellement largué à compter les mouches, au plafond qui lui sert de cerveau, que c’en est pathétique...
    Pauvre France communautaire...


  • #755145
    le 12/03/2014 par boudieusien
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    "Chacun sait,... que le rapport de forces est en train de basculer."

    Ah bon ? je débarque alors ! Quels sont les éléments qui permettent cette assertion ??
    J’observe la marche irresistible de l’empire… La Securite Sociale francaise sera démantelée au mois de Mai (c’est pour après les municipales).
    Faudrait penser a anticiper et a s’organiser (avec les syndicats dans les pattes pour nous foutre des battons dans les roues) pour contrer ce démantèlement plutot que de ce complaire dans le sentiment de victoire induit par 2 vannes et demi d’un animateur TV sur le point de rejoindre le cimetière des éléphants.

    Ardisson part a la retraite … donc il se lache un peu… c’est certain qu’il ne sera plus sur le paf l’annee prochaine et il le sait !

    Si "le vent tourne", je serais gré aux auteurs du papier de nous donner des éléments objectifs justifiant cette prise de position.


  • #755190
    le 12/03/2014 par matrix le gaulois
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Bon, ben...Adieu, Thierry !

    Tu auras finalement su relever le niveau à la toute fin ! Tu te rachètes à bon compte...mais c’est la preuve que tu as vu la Lumière.

    Maintenant, au tour de Taddeï de faire la même chose avant son éviction ultime et son remplacement par...ben, (le pauvre) Kev Adams. Ne soyons pas méchant avec lui, c’est pas courageux...et c’est trop facile.


  • #755193
    le 12/03/2014 par anonyme
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Nous avons une conception de la démocratie et de la liberté qui est maintenant à peu près commune à l’échelle de la planète, c’est que l’économie de marché c’est mieux que le Plan, et la démocratie




    et hop l’aveu ! qu’ils veulent imposer à toute la planète une dictature où sous le nom de "liberté" et de "démocratie" ils imposent le pouvoir (arbitraire et pas du tout démocratique, ils sont où les élections, la volonté des du peuple travailleur, les représentant la démocratie dans une entreprise, c’est au mieux une monarchie, si ce n’est pas carrèment une tyranie, pas statut, et la liberté d’expression, on en reparlera ! allez demander à un employée ou une caissière de supermarché ou à un apprenti de quelle liberté ils jouissent dans leur entreprise !!
    Et le tour est joué ! on extorque complètement les notion de démocratie et de liberté pour justifier l’arbitraire et la dictature des féodalités financières et patronales (et au sein du capitalisme lui-même la toute puissance des banques et des lobbies sur le pauvre petiot patron isolé (lui même despote au sein de son entreprise, mais qui se retrouve prolo face au pouvoir de la finance !).
    Quelle mystification ! la NOVLANGUE toute pure !


  • #755195
    le 12/03/2014 par Curtis Newton
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je ne suis pas sûr du "repositionnement" d’Ardisson... Je pense plutôt à "une commande" de ses maîtres" afin de faire gober au téléspectateur lambda qu’il existe une liberté de ton dans les médias officiels. Un écran de fumée... Le contraire est tellement visible depuis quelques années, qu’il commencent à s’apercevoir que le français en a vraiment marre de cette espèce de collusion entre médias et pouvoirs (les 2 étant majoritairement aux mains sionistes), que "l’affaire Dieudonné" a permis de mettre en exergue à le corps défendant... Je réviserai peut-être mon jugement quand je verrais à nouveau Soral et Dieudonné s’exprimer librement et sans contraintes en direct chez Ardisson ou Ruquier, et de la même manière que sur le net...


  • #755198
    le 12/03/2014 par anonyme
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    je regrette, la démocratie c’est, étymologiquement, et par définition tout simplement, le pouvoir du PEUPLE, pas le pouvoir des patrons !
    elle n’existe à peu près nulle part dans les pays qui s’en gargarisent !!


  • #755203
    le 12/03/2014 par anonyme
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    un poutine pour la France ? faute de mieux ça apporterait déjà un progrès, par rapports aux pantins vendus qu’on a, mais franchement à choisir il faudrait quand-même mieux un Chavez !

     

  • #755209
    le 12/03/2014 par dadi
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Notre président que c’est toi qui l’a trouvé il est a 16% ! XPTDR, ça c’est la provoc :)

    Un grande partie de l’Ukraine se trouve à Chicago.
    Je viens de tilter et si une grande partie d’Israel se trouvait à New York ?

    Comment ça marche le prix Conficus, je peux proposer Dieudonné en prix conficus de mécanique de précision ?


  • #755213
    le 12/03/2014 par Iskandaar
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    La démocratie c’est mieux que la dictature, donc on choisit la démocratie.



    Raisonnement dualiste quand tu nous tiens, Attali a beau s’intéresser aux fractales il restera enfermé dans ses perceptions binaires de la réalité, c’est le seul vrai problème que l’on ait avec ce type d’individu qui prétendent nous diriger au final. Vive le changement de paradigme...


  • #755217
    le 12/03/2014 par Zissou
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ardisson : Pourquoi aller faire chier Poutine en Ukraine ?
    Attali : Vous savez, dans Deer Hunter, il y a un mariage Ukrainien à Chicago... la ville d’Obama...

    C’est probablement l’argumentaire le plus faible qu’il m’a été donné de voir sur un plateau de télévision. Ça n’a aucun rapport, absolument aucun.
    Je suis surpris de la faible rhétorique d’Attali. Je le croyais plus malin. Sans doute est-il peu habitué à se faire contredire ou attaquer sur les plateaux de télévision.

    Bravo à Ardisson, ses expressions faciales lorsqu’il le nargue n’ont pas de prix.

     

    • #755394
      le 12/03/2014 par MIKELANGE31
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Attali raconte n’importe quoi a propos du film the deer hunter :-)

      "small working-class town in western Pennsylvania, in late 1967, Russian American steel workers"

      Ce sont des russo - americains (pas des ukrainiens) dans le film et c’est en Pennsilvanie et non a chicago :-)

      Du GRAND N’importe quoi Attali


    • #755432
      le 12/03/2014 par euler
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Attali est très cultivé, cependant il est malhonnête.


    • #756596
      le 14/03/2014 par MaxdeCannes
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      @ Euler
      Là c’est une méchante droite d’Euler !


  • #755223
    le 12/03/2014 par Poussière
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Les petites statues en argent là, c’est des ananas ?

     

    • #755483
      le 12/03/2014 par Antoine
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Lol, je me suis fais la même réflexion ! Alors là c’est sur, il a rejoint la dissidence !!
      Poussière je crois bien que nous sommes un peu ananas-centré..


    • #755925
      le 13/03/2014 par Hadrien
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Ce sont des pommes de pin. Ananas en anglais se dit pineapple (pomme de pin).
      C’est un symbole que l’on retrouve dans de nombreuses traditions spirituelles qui fait référence à la glande pinéale, glande ayant une fonction déterminante dans le psychisme, le sommeil, les visions, l’illumination... Elle est souvent associée au "troisième oeil". C’est une des statuts la plus imposante sur la place du Vatican. Symbole occulte également adopté par les franc-macons...
      Même si l’on peut relier symboliquement l’ananas à la Traite négrière, l’utilisation de ce ce symbole par Dieudonné parfois m’interroge. Tout comme la "quenelle" et le doigt pointé vers le haut qui rappellent la gestuelle de la célébre représentation de Baphomet.
      Hasard, inversion de symbole, excés de parano ?!


    • #756411
      le 13/03/2014 par Antoine
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Hadrien merci pour ces éclaircissements, tu m’as donné envie de creuser, j’ai trouvé ceci :
      Sur la statue du Vatican :
      "Cette pomme de pin en bronze, symbole du fruit de l’arbre de vie, a successivement orné le sommet du Panthéon, une fontaine de Rome puis décoré l’atrium de la première basilique Saint-Pierre avant d’atterrir dans cette cour au XVIIe siècle."
      Sur l’ananas :
      "L’ananas a longtemps été un symbole populaire de l’hospitalité et l’amitié. Ce symbolisme a une longue histoire commence lorsque Christophe Colomb et ses hommes débarquent sur l’île aujourd’hui connue comme la Guadeloupe sur leur second voyage de découverte. En 1493, Christophe Colomb a introduit le fruit de retour en Europe de son voyage à travers les îles caraïbes. Ce roi des fruits tropicaux a été couronné « ananas » par les Anglais à cause de sa ressemblance avec une pomme de pin et de son centre juteux, ce qui leur a rappelé d’une pomme.

      C’est fou comme on s’instruit à tous les niveaux sur ER ! ;)


  • #755228
    le 12/03/2014 par Pascal
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    A 20:25 "J’ai créé l’institution européenne qui unifie l’est et l’ouest".

    Il parle de la BERD, la seule banque qui, jusqu’à l’éjection d’Attila, à couté plus d’argent dans son fonctionnement que ce qu’elle à prêté ....
    http://www.lexpress.fr/informations...


  • #755247
    le 12/03/2014 par sylvano81
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    arrêté de vous enflammez pour si peu, tout n’est pas noir ni blanc avec Ardisson ! Ce qui la fait ce n’est rien a côté de la fois ou on a demander a Attali de raconté la blague car du coup on a vue qu’il n’avait pas assumez, alors vous pensez surement que ce n’était pas volontaire, mais vous croyais réellement que les émissions de télé quand elle diffuse un extrait ne se renseigne pas ?!


  • #755261
    le 12/03/2014 par komodor
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ardisson je te reconnais plus qu’est ce qu’il se passe ?


  • #755267
    le 12/03/2014 par Additeacha
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Moi j’aurai bien aime que Thierry Ardisson pose cette question a Attali :

    "Pourquoi Avez vous fait 316 propositions sur le dossier sur la commission pour la libération de la croissance en France, le tout commandé par l’état ? 3-1-6 a l’envers ca fait 613, comme les 613 preceptes que comporte la Torah ???!!!"

    Ce a quoi aurait pu répondre Jacques Attali de son éloquence :

    "Antisemiiiiite !!!"

    Troublant n’est-ce pas ??


  • #755268
    le 12/03/2014 par Mich
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    L’"argument" du cinéma à Chicago... mais merde quoi... avec eux je ne sais jamais si je dois en rire ou en pleurer tant c’est d’un grotesque dépassant l’entendement...


  • #755273

    L’amuseur de fin a fait quoi ?


  • #755285
    le 12/03/2014 par Lothringer
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    On dirait qu’Ardisson a retrouvé ses couilles, c’est pas trop tôt après des années de soumission.
    M’enfin ne rêvons pas trop, ce n’était qu’un feu de paille à mon avis.

     

    • #755491
      le 12/03/2014 par sabra
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      j’avais la larme à l’oeil la semaine d’avant avec Marine Le Pen qui avait été bien considéré !
      Donc E R aurait pu faire faire la même chose la semaine dernière, tellement c’était incroyable !
      j’ai hate de voir la semaine prochaine si cela se confirme !!!!!


  • #755294
    le 12/03/2014 par Eric
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ni la France, ni la Russie, ni les Etats-Unis ne sont des démocraties. Ce sont des républiques, ce qui veut dire que ce sont les élus du peuple (l’oligarchie) et non le peuple qui est souverain dans ces pays. En fait, aucun pays au monde est une Démocratie.


  • #755298
    le 12/03/2014 par anonyme
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Oui thierry si tu nous lis sache que on est pas rancuniers, rejoins l’insoumission et assume ce que tu penses vraiment au fond de toi publiquement et on pardonnera.... contrairement à tes maîtres chez nous c’est pas "ni pardon ni oubli".

     

    • #755449
      le 12/03/2014 par euler
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Ou alors il peut continuer comme çà.

      Imagines un espion qui se met à hurler : "Je suis un espion !" précisément là ou il est infiltré, c’est plutôt contre productif.


  • #755299
    le 12/03/2014 par vivugo
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    S’il continue ainsi il sera bientôt au chômage le titi...


  • #755302
    le 12/03/2014 par Noaches
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    "Il faut embrasser ce qui ne peut être évité (Shakespeare)".

    Tel le comptable licencié dans Le Placard, pour restriction de personnelle, se fait alors passer pour homosexuel et crier à l’homophobie...


  • #755327
    le 12/03/2014 par monteladessus
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    je suis tombée sur l’émission, j’avoue que j’ai été scotchée. Ardisson serait-il un résistant de la dernière heure !?.... cela voudrait dire que la libération est proche....
    la Laroque pitoyable à s’esclaffer à chaque fois qu’ Attali fait une remarque qui se veut drôle


  • #755374
    le 12/03/2014 par Nico
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    C’est possible qu’Ardisson en a un peu assez de se faire traiter de "collabo !" quand il marche dans les rues de Paris.
    Vue qu’il s’est beaucoup soumis, il glisse quelques quenelles pour rééquilibrer les choses et moins se faire emmerder dans le monde réel.


  • #755390
    le 12/03/2014 par Christian 4TT4LI
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ayant décroché depuis longtemps de la télé, j’ai constaté que dans cette émission, Thierry Ardisson essaye, dans un désert intellectuel consternant, de diriger la réflexion sur une lecture différente de la Russie et de Poutine. Un tel positionnement est plutôt rare dans un paysage audio-visuel d’une médiocrité affligeante.
    Cela amène à attali, petit gnome tribaliste, qui profite de cette pauvreté intellectuelle pour pérorer et parader. Ce mec doit se demander : quel est le sujet le plus hautement sophistiqué dont je pourrais m’accaparer pour passer pour un super intello ?.
    Tout dans ce nabot transpire le complexe d’infériorité et sa réponse immédiate : le complexe de supériorité, il est la caricature de cette dualité. Le passage de sa blague sur le pantalon à 1 jambe dans sa version originelle a du le faire bondir, ainsi que la faible tentative d’apologie de Poutine par Ardisson.
    Thierry Ardisson a visiblement pris un tournant déontologique qui l’honore pourvu qu’il perdure. La suite nous le dira, le pire n’est jamais sûr.


  • #755415
    le 12/03/2014 par mika25
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Allez ardisson remet toi en cause.il n’ est jamais trop
    tard.pour les autres vous sentez le vent tourné ??


  • #755435

    Magiques les ventes de livres d’Attali... un nombre hallucinant...


  • #755443
    le 12/03/2014 par gaby
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ouais il parait qu’il a invité Soral et Dieudo pour la semaine prochaine !!! Nan j’déconne.


  • #755448
    le 12/03/2014 par Averroès
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Comme disait Gamal Abdel Nasser : Je suis un joueur d’Échecs , les russes sont de très grand joueurs d’Échecs monsieur Atali

     

    • #755616
      le 13/03/2014 par Rachid Paris
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Malheureusement le joueur d’échec Nasser s’est pris un échec et mat par Tsahal qui a pulvérisé tout son arsenal militaire aerien.
      les Égyptiens et le monde islamique paie encore la facture aujourd’hui !


    • #756400

      .... par une attaque "à la Pearl Harbour"....


  • #755451
    le 12/03/2014 par Libertad
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ce sketch des inconnus colle parfaitement avec Ardisson :D

    http://dai.ly/x1gjvq7


  • #755455
    le 12/03/2014 par Larsen el blankoss
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Sans aller jusqu’au "ni pardon, ni oubli"
    Ardisson est, et restera à jamais pour moi, un couard et un collabo qui, non seulement :
    - à abjuré pour continuer à avoir accès à la gamelle (comme tant d’autres...)
    mais beaucoup plus grave à mes yeux,
    - a surtout dégueulé et marché sur certains (que vous reconnaîtrez tous) pour tenter de se refaire une virginité !
    N’ayons pas la mémoire courte, ce collabo zélé (pléonasme), en rajoutait et en faisait encore des caisses lors de "l’affaire Dieudonné" il y a quelques semaines !
    Impardonnable en ce qui me concerne !


  • #755462
    le 12/03/2014 par Sophiane
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je me demande vraiment comment un si grossier personnage à réussi à être conseiller de plusieurs présidents de la république.
    C’est dire le niveau de nos présidents.
    Ces gens n’ont aucune intelligence ils sont juste malins et fourbes !


  • #755497
    le 12/03/2014 par sabra
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    J’avais la larme à l’oeil la semaine d’avant avec Marine Le Pen qui avait été bien considéré !
    Donc E R aurait pu faire faire la même analyse la semaine dernière, tellement c’était incroyable !
    2 eme semaine consécutivement subversive.
    J’ai hate de voir la semaine prochaine si cela se confirme !!!!!


  • #755504

    Moi je l’aimais bien du temps de tlmp. C’est un grand malin, il a jamais pu les blairer, d’où le fait qu’il insiste bien sur les patronymes à chaque fois, leurs histoires avec le père qui vient d’Algérie séfarade...et en même temps il bectait !


  • #755511
    le 12/03/2014 par ...
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    C’est rigolo, sa retraite ne viendra probablement pas de l’emission, mais de cet article, tres bien joué !


  • #755518
    le 12/03/2014 par espera
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Personne n’a relevé la blague d’Ardisson des 6 millions ???? "Monsieur Attali est traduit en de nombreuses langues et a vendu près de 6 millions de livres", pas à dire, Ardisson est déchaîné ou il a choisi de prendre sa retraite..... un très très grand moment de tv....


  • #755521
    le 12/03/2014 par Le Doc
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je ne sais pas quel est le but de cette tentative d’Ardisson. Est-ce de la fausse dissidence pour nous faire croire qu’il existe encore un peu de liberté de ton dans les médias, ou bien nous fait il un dernier baroud d’honneur ? Difficile à dire.
    Je me rappelle quand même dernièrement l’émission avec Naulleau et Moscovichy dans laquelle, après avoir traité Alain Soral de nauséabond, etc, Ardisson avait quand même réussi à passer (à une heure de grande écoute) un extrait des entretiens du mois, sous le regard noir du ministre ....
    Nous verrons bien ce qui suivra ... même si ce que dit Ardisson m’importe peu.


  • #755523
    le 12/03/2014 par Druide
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Restons tout de même très critique : T.A. a tout de même fait carrière dans la provocation et cela ne l’empêche pas d’accuser les autres (Dieudo, Soral, etc.) de faire précisément cela. L’acteur a encore une fois bien joué son rôle de provocateur. S’il braque les projecteurs sur la nouvelle guerre froide du XXIe siècle, c’est pour verser à peine subtilement dans la caricature des arguments pro-Poutine et pour montrer à tous les intellectuels du système quels sont les points à attaquer pour détruire toute base d’appui à Poutine. Il demande à tous s’ils croient au slogan : "un Poutine pour la France ?", mais sa manière faussement franche et plutôt rude et presque odieuse de poser la question provoque chez plusieurs un léger malaise qui les empêche de répondre pleinement "oui". Le bien guidé ("prescient") J.A. s’en sort quasi indemne, bien que ceux qui le détestent aient bien joui à le voir souffrir de ses contradictions sous le regard sadique trop affiché de T.A. Défendre les arguments "pro-Poutine" tout en affichant un sadisme déconcertant contribue incontestablement à faire passer les analystes sérieux comme Soral pour des pervers narcissiques et sadiques aux yeux impressionnés d’une plèbe influençable et bien conditionnée. Même le reportage même s’il dit vrai, était provocateur. Le grand danger de la vérité dite de manière provocatrice est que l’élément de provocation contribue à discréditer la vérité qui est dite.


  • #755532
    le 12/03/2014 par Q&L
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ils jouent l’alternance micro-macro, c’est évident.

    Ils arrivent pas diviser l’Europe Musulmans/Chrétiens ils vont la diviser pro anti-US/Russes...

    Une vieille recette de grand-mère.

    O7_


  • #755533
    le 12/03/2014 par noname
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Bof, ça me rappel ces comiques qui font des blagues/sketchs "hors système" pour donner l’impression qu’on peut parler de tout afin de donner l’illusion que le système tourne correctement.

    Faudra voir en tout cas, si c’était une surprise de mauvais goût en général ca se sait toujours et ça passe à la caisse dans les jours qui viennent, la vidéo d’attali est aussi possiblement une façon de désamorcer la pression a ce niveau là, la preuve c’est passé comme une blague...

    La seule chose qui me laisse penser qu’effectivement attali n’a pas apprécié c’est son commentaire "typique" sur le mini documentaire( qui était juste) en voulant ré encadrer la discussion.

    Sinon c’était assez vide, keve adams qui fait comme si il connaissait son sujet alors qu’on imagine bien le niveau...suffit de voir sa réponse...surtout le coup du "on aime les gentils en France" , génération tafiole jusqu’au bout...

    Cette vidéo concentre trop peu d’élément pour savoir à quoi elle sert même si évidemment, son insistance sur la Russie est plutôt étrange.

    ps : Par contre, ca parle que "sexe" c’était assez désobligeant je trouve...

     

    • #755652
      le 13/03/2014 par Cassandre
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Attali nous a révélé son défaut majeur : l’impatience. Et je l’ai bien observé chaque fois que la caméra était braquées sur lui, et l’on pouvait percevoir non seulement son impatience, mais aussi sa contrariété, on le voyait bouillonner à l’intérieur de lui. C’était comme une petite revanche de le voir contrarié, lui qui a toujours l’air si sûr et qui est si habitué aux courbettes à son honneur.


    • #757366
      le 14/03/2014 par noname
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Oui l’impatience d’un type qui ne supporte pas la contradiction, comme finkelkraut en somme. Dans tous les cas, il ne faut jamais crier victoire trop vite, on a déjà largement vu de quoi ils sont capable pour manipuler les foules pour faire croire n’importe quoi, comme je le faisais remarquer ailleurs, frigide barjot après avoir pris la tête de la manif pour tous est bizarrement allé présenter un livre chez Ruquier pour dire qu’elle regrettais d’avoir démarrer son mouvement etc...mais ça, peu de personne l’a remarqué.

      Donc pour ardisson, qui n’en est pas a sa première entourloupe, il faut attendre de voir ce qu’il va se passer, son intonation quand il contredit attali reste toutefois suspecte, si c’était organisé il aurait été plus tranquille alors que là on voit bien qu’il est hésitant...

      M’enfin c’est pas ça qui nous sauvera lol...


  • #755544
    le 12/03/2014 par huckle
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Perso, je me méfie quand même. Quand Attali est vraiment poussé dans ses retranchements, il fait sa vierge effarouchée et quitte le plateau, ce qui n’est pas le cas ici.

     

    • #755754
      le 13/03/2014 par goy pride
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Effectivement ! A plusieurs reprise il s’est sauvé des plateaux pour des contrariétés de rien du tout comparativement à ce qu’Ardisson lui a envoyé durant cette émission, à croire qu’ils étaient tout deux de connivence ! Le fait qu’Atalli soit resté jusqu’au bout est inhabituel et de ce fait suspicieux. De plus si après cela Ardisson reste en place c’est qu’il y a très probablement eu entente avant cette émission ! Je ne vois pas comment il pourrait échapper à la punition après une telle audace sauf si cela fait parti d’une mise en scène afin de séduire les goyim et redonner un semblant de crédibilité à Anal Pute et à la vieille tante de noir vêtue...


  • #755656
    le 13/03/2014 par mars
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    A la bonne heure le noir va mieux a Thierry que le marron ..........


  • #755686
    le 13/03/2014 par miqueu
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Bof , Ardisson comme les autres sert la soupe , même si il sent le vent tourner , d’ailleurs le vent n’a pas encore tourner.. , mais une prise de conscience généralisé du système : c’est déjà un bon début ...
    Rien à voir avec le thierry de tlmp , un peu pertinent cette fois , mais sans conséquences , pas con ...


  • #755687
    le 13/03/2014 par Jha
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Penser une seconde qu’Attali et Ardisson n’ont pas discuté des questions avant l’emission démontre une certaine tendance à vouloir se faire enculer une énieme fois par le systeme médiatique...la seule chose à retenir c’est que l’histoire des pantalons à une jambe donne des hemoroides à Atatali et tout est fait pour que le peuple digere cette bourde....bon mettez un peu de vaseline...ça vous aideras peut etre...qui sait ?


  • #755690
    le 13/03/2014 par Martin
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Assez sidérant d’entendre cet Attali. Pour lui, la Russie n’est pas une démocratie... Même si ils ont toutes les institutions pour le prétendre. Même si leur président jouit d’un important soutient populaire.

    J’imagine que pour lui, la Suisse n’est pas une véritable démocratie, car les référendums permettant au peuple de dire stop à l’immigration ... c’est antidémocratique.

    En réalité, pour ces gens là, une démocratie, c’est un pays qui est contrôlé par leur communauté !


  • #755691
    le 13/03/2014 par bringdabeatback
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Auto point godwin dès le premier paragraphe / illustration...
    Chapeau bas camarades, la cause natio avance à grands pas !

     

  • #755692
    le 13/03/2014 par David
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Le vent tourne !

    Ca sent la claque électorale en perspective :
    * aucun sondage publié pour ne pas pousser les indécis de rejoindre le sentiment "national"
    * Noah qui chante sa colère en opé commandé
    * Ardisson qui taquine les supra-élus
    * Moscovici qui se sent déja en poste à la commission européene
    http://www.bvoltaire.fr/gabriellecl...

    Ca va être de plus en plus dur de dire "on est en démocratie" et le premier parti du pays à 0 élus, ça passe que chez les tarés qui sont à chier et les hypocrites.
    Pas d’antécédent en France de mémoire ?
    Peut-être en Algérie mais le FIS n’a pas eu le temps d’avoir des élus...


  • #755701
    le 13/03/2014 par Amilkar
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Et bien ... Seth Gueko n’est vraiment "bon" qu’à nous raconter l’histoire de ses branlettes juvéniles parce le reste, on s’en passera allègrement .

    "Pussy Eliott" ! Mais qu’il retourne mettre ses "patates de forain" à son public adoré ...

     

  • #755724
    le 13/03/2014 par madantikite
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Le regard d Atali au final sur Ardison en dis long...il y a d abord de la hyène et du serpent qui prédit une retraite anticiper au manant goy mais surtout on y décéle de l étonnement et de la peur de celle du maitre mordu par son chien et qui ne voit d autre alternative que d abattre l animal.

     

    • #755965
      le 13/03/2014 par mars
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Merci d avoir dit ça mieux que je n aurais su le faire j avais vu la meme chose dans ce regard avec une dose de " tu m as bien niqué " et sinon content de voir qu Ardisson ne ricane plus sur les "russes" haha


  • #755734
    le 13/03/2014 par Vincent
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    L’explication sur l’ingerence americaine en Ukraine, c’est du grand n’importe quoi :
    Obama a bossé à Chicago, et ya un mariage Ukrainien dans un chouette film tourné à Chicago, Aller les gars on a tout ce qui faut pour envoyer les services secrets en Ukraine.
    C’est un sketch ou quoi.

     

  • #755772
    le 13/03/2014 par réveillez-vous
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Dans le jargon merdiatique , cela s’appelle ratisser large pour faire de l’audimat..

    Pas de vent qui tourne...


  • #755856
    le 13/03/2014 par GauthieD
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    En fait, en 2007, les français pensaient clairement avoir élu un Poutine français, et effectivement, quand on l’écoute, Sarko peut donner cette impression de virilité politique (contrairement à Hollande qui ne donne qu’une impression de gélatine).

    Mais la grande différence entre Poutine et Sarko, c’est leur passé. Ils n’ont pas du tout la même carrière, le premier étant un ancien responsable du KGB, le second un pur politicien dont l’engagement pour son pays ne s’est limité qu’à parler et signer de la paperasse.

    En France, nous n’avons malheureusement aucun candidat comparable à Poutine. Et je ne vois pas d’avantage un Poutine en Alain Soral, qui ne donne de toutes façons pas l’impression de rêver de pouvoir (pour l’instant ?).

    Le seul dirigeant Français qui me fait un peu penser à Poutine c’est Charles de Gaulle...

     

    • #756201
      le 13/03/2014 par roro
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Lors de son déplacement en Russie,à l’époque où il était président, Sarko avait été traité de "Bourak" ce qui veut dire idiot, stupide en Russe.
      Poutine n’avait pas une grosse estime des "dirigeants" français, et ça s’est aggravé depuis avec la mimolette Hollande.
      Parce qu’ils le valent bien tout simplement ! n’est ce pas Bettencourt ..


  • #755875
    le 13/03/2014 par karimbaud
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    ah putain, çà rappelle les grandes heures !...si Thierry pouvait retrouver le ton de TLMEP, de Lunettes noires...etc...

     

  • #755913
    le 13/03/2014 par willyboy
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Oui qu’est ce que le vent tourne avec Michèle Doïna Laroque, Kevin Smadja et Jacques Attali en invités ...


  • #755962
    le 13/03/2014 par legrandjeu
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Le temps des bisounours tdc s’achève, mis un drapeau Russe sur ma voiture, gros succès .... çà bouge.


  • #756011
    le 13/03/2014 par roubachoff
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    ardisson après s être fait jeter d antenne2 début des années 90 avait été chez serge de beketch à radio courtoisie ou durant 2 heures il n a fait que faire l apologie de son coté réac royaliste, apologie de la colonisation également, il venait d écrire (recopier) pondichery, tous les natios étaient séduits car il sait y faire vu qu il crachait sur tous ce monde bobo avec lequel il venait de se brouiller, ce type n a pas d ame, ce n est pas un bon catholique, encore moins un légitimiste, il n a pas de patrie ! c est un COURTISAN ! http://soldatducontingent8308.wordp...


  • #756099
    le 13/03/2014 par Paul82
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Enormes quenelles ! Surtout l’histoire du pantalon à une jambe (que je connaissais déjà), c’est pour autant que je sache la première fois qu’on la diffuse à la TV !


  • #756145
    le 13/03/2014 par Christian
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Le regard d’Attli à la fin de la vidéo envers Ardisson, ne laisse t-il pas entrevoir un certain mécontentement et colère rentrée ? ... y aura t-il des représailles ?

     

    • #756392
      le 13/03/2014 par Allonzenfants
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      Pour rappel, le geste d’attali dans une vidéo à l’adresse d’un bavard où il mimait en gros plan avec sa main "ferme ta gueule ou t’as la gorge tranchée", la caméra l’avait saisi sur le fait. Cela en dit long sur sa faculté de représailles. Ni pardon, ni oubli. Ardisson, ton compte est bon !


  • #756194
    le 13/03/2014 par Johnny John
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    C’est pas le seul à sentir le vent tourner, le 4 Février Patrick Cohen invitait un certain Villain pour une tribune de 40 minutes en faveur de la dissolution de l’Euro, qui est juste le dogme absolu de la troïka UE, BCE et FMI.

    Patrick Cohen, sur France Inter, le gars qui fait des listes de « cerveaux malades ».

    Ce qui veut dire pour ceux à qui on doit « décrypter » l’info que jusqu’au 1er Février 2014 l’idée de sortir de l’euro était du racisme, de la « haine irrationnelle » comme on dit, et que le 4 ça devenait une hypothèse de travail comme une autre, et peut-être même pas plus conne qu’une autre. A bon entendeur salut.

    Si France Inter et Patrick Cohen couvrent leur arrières, s’assurent une pseudo impartialité si les JT cessent de répéter comme des perroquets que Taubira n’a pas menti sur les écoutes de Sarko, si même l’info sur les snipers de Maïdan sort alors qu’on aurait pu la passer sous silence, ouais on peut le dire, le vent à commencé à tourner dans les médias mainstream.

    Le seul bastion qui n’a encore montré aucun signe de faiblesse est le sociétal.


  • #756241
    le 13/03/2014 par solaine
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Bonne idée E&R de revenir sur cette émission d’Ardisson que je ne regarde plus depuis bien longtemps...
    Gâce à votre travail, j’ai pris le temps de tout lire et de bien comprendre les positions des uns et des autres. Oui, il faut un Poutine en France pour redresser ce beau pays qu’on aime tous et ce Poutine serait-il Alain Soral ? J’avoue que si on pouvais choisir j’élirais Alain Soral mille fois s’il le faut et pousserais l’ensemble de ma famille à en faire autant. Mais ça, ça reste encore de l’utopie, du domaine du rêve, pourtant j’aimerais tant que cela se réalise un jour...
    La Une du journal Time avec M. Alain Soral Person of the year est-il vraiment sorti ?
    Si oui, j’achèèèèèèèèèèèèèèèèèèèète !
    Vive E&R !


  • #756297
    le 13/03/2014 par avenir
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Drole de conception de la democratie et de la liberte,qui abouti a interdire de remettre en cause l’economie de marche,remise en cause qui deviendrais par un etrange amalgame attalien dictatoriale.Cette conception de la democratie et de la liberte porte un nom le totalitarisme.La vrai raison de l’attaque que subit le Venezuela n’est t’elle pas issue de ce totalitarisme attalien.
    Coupler le monaitarisme cher a Milton Friedman de l’ecole de chicago,(pour ma part parce qu’ils sont plus connu j’appelle cela le regano-tatcherisme),et la conception de la democratie et de la liberte de M.Attali et vous obtener un aveuglement dogmatique de pur style stalinien (capitalisme scientifique pour le monetarisme contre socialisme scientifique pour le stalinisme) le monaitotalitarisme a l’oeuvre actuellement qui ne promet le grand soir qua une ultraminorite trier sur le volet.


  • #756453
    le 13/03/2014 par Edward
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Bonjour,
    Je souhaite simplement faire un commentaire sur la blague des pantalons à une jambe que raconte l’irremplaçable Jacques Attali. Je connaissais cette histoire drôle car la petite vidéo qu’Ardisson a passée était déjà visible depuis plusieurs mois, sinon plusieurs années, sur le site E&R.
    Mais il se trouve que récemment, le même Jacques Attali était une énième fois l’invité
    d’ honneur des grosses têtes de Ph. Bouvard sur RTL, et que j’ai entendu la fin de cette émission, depuis ma voiture.(quand je peux choisir la station, j’écoute plutôt Radio Courtoisie).
    Alors, à ma stupeur, j’ai entendu Princesse Erika (une des "grosses têtes" du Bouvard), tenir à peu près ces propos : "Monsieur Attali, je vous ai vu sur internet raconter une histoire de pantalons, vraiment c’est très drôle, pouvez-vous nous la raconter ici...."
    A ces mots, l’Attali ne se tint plus de joie.....non pardon en fait il m’a semblé assez embarrassé et il s’est vraiment fait beaucoup prier y compris par Bouvard pour enfin la raconter, son histoire.
    Mais c’était nul, personne n’a rit, car il avait changé tous les prénoms, et ce couillon de Christian s’était fait arnaquer par Bernard, François, Alain, Paul et Pierre !


  • #756698
    le 14/03/2014 par Danseur Vizage
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    « Maître Corbeau, sur un arbre perché,
    Tenait en son bec un fromage …
     »


  • #756699
    le 14/03/2014 par Danseur Vizage
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Un assouplissement de la critique envers les élites et les têtes d’affiche pro-sionistes en vue de contenir la colère du peuple Français ?

    Même si c’est vrai, dans ce cas précis cela ne me semble pas ne tenir la route.

    Peut-être la fibre monarchique d’Ardisson est-elle mise à mal quand on touche à la Russie ?
    Peut-être que les larbins journaleux se rebellent contre leurs dirigeants ?
    Peut-être que les réseaux du Front National sont rentrés en action ?
    (fin d’émission sur le thème de la mauvaise gestion d’Etat pour la sécurité)

    Il existe de nombreuses explications valables. Et peut-être d’autres que l’on ne perçoit pas encore. Toutes les pistes sont bonnes à explorer, il faut du temps et des recoupements pour comprendre et pour se prononcer sur un problème aussi grave.

    Néanmoins, en replaçant l’émission dans le contexte politique, on comprend à quel point elle prend le contresens de la pensée unique (cad Américaine) :

    Il s’agit d’une com pro-Poutine !

    Les éléments qui normalement sont occultés par les grands médias sont ici clairement mis à plat et dans une forme très « grand public ».

    Qu’est-ce qui explique un tel revirement ?

    La situation militaire en Ukraine est une affaire « missiles de Cuba » à l’envers. La guerre froide n’a jamais cessé. Il existe actuellement un risque réel de conflit mondial généralisé.

    En matière de stratégie il n’y a que des intérêts.

    Ce qui me fait dire que certaines élites politiques, médiatiques, certains agents des services secrets ou certaines loges maçonniques sont potentiellement en train de virer les éléments sionistes pro-guerre.

    La roue tourne bien sûr. Mais dans quel sens ?

    Si vous venez sur E&R c’est bien que vous avez compris qu’il existe un monde occulte, et que le jeu du pouvoir se joue aussi dans l’ombre.

    Si Ardisson montre les crocs et se rebelle de la sorte c’est qu’il se base sur des appuis.

    Quatre autres figures sont en jeu. Il y a Sarko qui en a mangé, de même que Copé et Valls. On ne voit plus Cohn-Bendit. Il faut baisser la tête, ça vole bas en ce moment.

    Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un hasard.

    Néanmoins s’enfoncer dans le complot du complot du complot est rapidement limitant et empêche ou fausse l’action.

    Les arguments les plus simples, les preuves les plus irréfutables restent donc les meilleurs moyens de construire ses opinions et de convaincre.

    Attali est le porte-parole de la puce RFID :
    - https://www.youtube.com/watch?v=eG0...


  • #756709
    le 14/03/2014 par Danseur Vizage
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Alain Juppé ?


  • #756769
    le 14/03/2014 par Allonzenfants
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Si attali s’intéresse aux fractales c’est à cause de son frère jumeau.

     

    • #756861
      le 14/03/2014 par Leïla
      Ardisson sent-il le vent tourner ?

      AH BEN !! Thierry Ardisson qui rentre dans le lard à attali ?!!!! Bon si c’est de bonne fois je dis : MAGNIFIQUE Mr ARDISSON. C’est ça les vrais miracles, quand les impies deviennent de vrais hommes. Si c’est du baratin, dommage.


  • #757002
    le 14/03/2014 par Rey
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Tout ce que je connais d’Ardisson c’est son ton et sa psychologie télévisuelle qui vire aisément de bord lorsqu’il vise à préserver son principal gagne pain et sa notoriété. J’aimais beaucoup dans les années 80 et 90 et après un peu moins... Et là !! Surprise ! le revoilà ? Personnellement je préfère quand il remet ses lunettes noires même invisibles...Un regard beaucoup plus intéressant sur le monde et pour que tout le monde en parle à nouveau.


  • #757037
    le 14/03/2014 par un complaisant
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Sacré Tierry ! Si vous voulez connaître exactement la direction du vent inutile de vous mouiller l’index ou regarder la girouette perchée sur le cloché du village, il suffit d’écouter ce nullissime bateleur.


  • #757079
    le 14/03/2014 par Curtis Newton
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Ne soyez pas naïfs. Rien ne change, et Ardisson comme d’autres, ont pour instruction de donner le change, et l’impression d’une critique possible de ces représentants de l’Empire et du sionisme qui ont gangrénés tous les postes clés de notre république... Que croyez-vous ? Qu’ils ne suivent pas E&R ? Qu’ils ne lisent pas les post et ne sentent pas monter la colère ? Tout ceci, n’est que du baratin, un écran de fumée, un miroir aux alouettes afin de faire diversion. De la même manière que, sentant le ridicule de la situation, et surtout l’aspect contre-productif de cette dénonciation, Cukierman et Jakubowicz avaient fini par dire que la quenelle ne s’apparentait finalement pas à un salut nazi inversé... Je le répète, ne soyez pas dupes, et ne croyez surtout aucune critique. Ils ne sont pas prêts à renoncer à leur pouvoir, et au tas d’or sur lequel ils sont assis grâce à la Shoah...


  • #757165
    le 14/03/2014 par lorenzo
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    J’ai été sidéré par l’honnêteté de l’analyse de l’édito de Blako puis par les interventions d’Ardisson. Une vision impartiale en pleine crise Ukrainienne sur une chaine de désinformation continue. Espérons qu’il ne s’agisse pas d’une anomalie dans la machine de propagande mondialiste. Je gage qu’Ardisson se fera taper sur les doigts pour une prise de position courageuse dont il est pourtant si peu coutumier.


  • #757169
    le 14/03/2014 par fred
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    Je ne voudrais pas plomber l’ambiance, mais ne rêvons pas trop. Dans ce type d’émission, toutes les questions sont prévues à l’avance, communiquées aux invité(e)s et il n’y a pas un seul milligramme d’improvisation ou de risque de dérapage, c’est très convenu, faussement subversif et terriblement démago. L’intervenant choisi (prof de russe) est assez insignifiant, peu offensif, afin de laisser toute la place à Attali. Face à un François Asselineau, un Jacques Sapir ou un Frédéric Lordon, Attali aurait vite perdu son sourire ... et aurait quitté le plateau, comme il sait le faire lorsqu’il est contrarié ou que son obsession d’une gouvernance mondiale avec Jerusalem comme capitale (voir sur youtube) devient trop visible. Le titre de l’article n’est pas adapté, le vent ne tourne pas le moins du monde, tout est sous contrôle, c’est gentillet, ludique, superficiel et formidablement inutile. Celles et ceux qui attendent le grand soir chez Ardisson pour écouter - enfin - des analystes et des économistes hétérodoxes, risquent d’attendre encore un moment....Hors médias alternatifs, point de salut dans la boite à cons (j’ai nommé la télévision).


  • #758391
    le 16/03/2014 par utuio
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    « Grabar : « Sur le plan économique y a eu à peu près entre 2000 et 2010… à peu près 7 % de croissance par an, aujourd’hui ils sont dans la difficulté… » »

    Et la France ?


  • #762361
    le 20/03/2014 par fylyp82
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    C’est vraiment un rat, Attali, toute considération d’ordre relgio-raciaiste mise à part. Le petit rictus jouissif qu’il esquisse en disant "c’est le moins qu’on puisse dire" à 25:22 en dit long sur sa mentalité de charognard. Je pense qu’on peut reprendre le concept de vengeance bourgeoise pour interpréter cette animosité du petit Jacques à l’encontre de Vladimir Poutine.

    Sinon, belle brochette de loosers chez Ardisson.


  • #768841
    le 26/03/2014 par Rey
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    ATTENTION Messieurs ils ont su en sacrifier quelques millions ce n’est pas ce petite N’attali qui va changer la donne... allé hop encore un qui finira avec les eaux usées pour la gloire et le triomphe de ses pères.... autant dire une chiure de mouche. Sinon c’est un écrivain entre autre...


  • #779755
    le 05/04/2014 par Kamounia
    Ardisson sent-il le vent tourner ?

    J’ai cru à cet article alors que je ne regardais plus cette émission, mais alors aujourd’hui, 5 avril, canal + c’est terminé pour moi, je ne peux plus supporter.


Afficher les commentaires suivants