Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2295001
    Le 10 octobre à 13:28 par jeandelalune
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    récapitulons :
    le gaz employé est le le gaz CS
    Les substances produites lors de la dégradation du CS par le métabolisme, dont le cyanure, sont très toxiques.

    gaz pré supposé non létal, mon Q !

    si la toxicité des doses massives est bien connue, celle, sur le long terme, des micro doses l’est beaucoup moins
    sachant que le CS se fout royalement des grades et des fonctions de ceux qui sont présents dans l’espace ou il se répand, tout le monde en profite, certains durant quelques heures, d’autres pendant 20 ans
    c’est balot, de tomber malade a 50 piges alors que l’on accédait enfin a une fonction de stratif, le plafond de verre de tous les ambitieux

    il ne s’agit pas de maintient de l’ordre, mais de développer un ensemble de tactiques visant a dissuader une majorité de manifester, le gaz CS est un des éléments majeur de celle ci

    pour résumer, j’ai vraiment l’impression que certains ont autant de considérations envers leurs compatriotes, que la canalisation d’égout pour la merde

    le devoir de mémoire :
    https://www.arretsurimages.net/arti...

    des G J se sont retrouvés en gav pour de simples lunettes et des masques en papier, ou en possession d’armes par destination pour tout et n’importe quoi ( bâton de sucettes ... )

     

    Répondre à ce message

  • #2295018
    Le 10 octobre à 13:41 par 6lv1
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Honnêtement, ça surprend quelqu’un sur ce site ?

     

    Répondre à ce message

  • #2295020
    Le 10 octobre à 13:43 par Un ploemeurois
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Le cyanure a un effet anoxiant, soit une diminution de la quantité de dioxygène disponible pour les tissus de l’organisme. L’ion cyanure se fixe sur les atomes de fer contenus dans l’hémoglobine qui permet le transport de l’oxygène par le sang.

    Donc effectivement, la présence de cyanure permettrait un effet de suffocation, ce qui pourrait être utile pour calmer des manifestants.

    Après, à confirmer et à doser dans un protocole propre et irréprochable. Mais le plus simple est de vérifier en amont le contenu des "bombes lacrymo" utilisées.

     

    Répondre à ce message

    • #2295171
      Le 10 octobre à 17:02 par Dr Petiot
      Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

      precision

      Le cyanure, sel de l’acide cyanhydrique (HCN), a un effet très brutal par sa propriété de se complexer facilement aux ions métalliques qui composent les groupements prosthétiques de la cytochrome c oxydase (complexe IV dans la chaîne respiratoire) et de l’hémoglobine (comme le fait le monoxyde de carbone). Dans la mitochondrie sa fixation sur le complexe IV empêche instantanément toute production d’ATP .

       
    • #2295181
      Le 10 octobre à 17:15 par alex
      Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

      Le fabricant du kit était sur place et a fait les analyses lui-même, je pense que du coup le protocole était déjà propre et irréprochable :D
      Ce qui a fait polémique dans la presse est monté de toutes pièces. L’analyse dans la rue n’a pas été quantifiée, celle à Montpellier en intérieur a été totalement quantifiée par le laboratoire suisse qui a publié dans la Royal Society of Chemistry.

       
  • #2295076
    Le 10 octobre à 14:51 par Enki
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Répression par des doses létales à terme de cyanure, bastonnades + LBD + mutilations graves, séquelles + incendies + attentats, ainsi bâillonner la population + la rendre malade à terme + la dissuader de manifester = réduire la population récalcitrante ...

    Nous sommes en guerre « larvée », sourde, sournoise armes silencieuses pour guerre silencieuse sur tous les fronts et domaines de l’existence ...

    Ils sont entrain d’activer et de passer à des étapes supérieures. « Politique de la terre brûlée » en détruisant la Terre, le système de santé, l’agriculture, ... et maintenant les usines par le feu car ils savent qu’il n’y en a plus pour très longtemps ...

    Les civils/goyim contre la minorité des 1 % et leurs larbins, leurs nervis, les blackbllocs et autres ...

    Et dire, que la Police, l’Armée à la base n’ont encore rien compris ...

    Que leur va-t-il falloir ??? parce que le peuple lui est bien réveillé ...

     

    Répondre à ce message

    • #2295296
      Le 10 octobre à 19:41 par Un ploemeurois
      Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

      Effectivement la volonté de faire mal était là, et l’est toujours. Ce qui me sidère le plus est l’écho favorable de l’action de Macron dans une partie de la gauche (pro-immigration, effrayée de ces ploucs de province) et une grande majorité de la droite toujours satisfaite des coups des CRS. Comme dirait l’autre un sida mental, une maladie auto-immune nationale.

       
  • #2295078
    Le 10 octobre à 14:56 par boualam
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Comment motiver les G.J à rester chez eux.
    Bien joué ! Ils sont très forts !

     

    Répondre à ce message

  • #2295093
    Le 10 octobre à 15:11 par Dentri
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Bonjour,

    Attention aux pommes :



    Les pépins de pomme. Les pépins de pomme contiennent de l’amygdaline, un mélange de cyanure et de glucose.



    Les questions à se poser sont, à mon sens, si la présence du cyanure est un ajout ou bien fait suite au procédé de fabrication. Et aussi, est-ce que la dose est toxique ou non ? Et enfin, est-ce que ce composant a une utilité dans l’effet du gaz.

     

    Répondre à ce message

    • #2295185
      Le 10 octobre à 17:18 par alex
      Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

      La fabrication en 1928 par Corson et Stoughton était plutôt "fortuite", ils ont fait des séries de composé en greffant tout et n’importe quoi sur des benzylidènes. Ils voulaient fabriquer toutes les molécules à base de benzylidène possibles, en mode chimistes fous :D.
      Ils se sont rendus compte que ce composé précis faisait pleurer et irritait très fort et c’est devenu le gaz CS de leurs initiales. Il a ensuite été employé dans la guerre du Vietnam (c’était le gaz de combat majeur de l’armée américaine).

       
    • #2296140
      Le 11 octobre à 22:55 par guili guili
      Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

      Dentri, ne confondez pas tout !
      L’amygdaline est la substance naturelle de prévention du cancer. La molécule d’amydaline est constituée de deux unités de glucose, une unité de benzaldéhyde et une unité de cyanure, toutes ces unités solidement verrouillées dans la molécule. Ainsi bloquées à l’intérieur de la molécule, les unités de benzaldéhyde et de cyanure ne sont absolument pas toxiques. Cette molécule d’amydaline ne peut être déverrouillée que sous l’action d’un enzyme particulier, appelé bêta-glucosidase. En contact avec cet enzyme, les unités de benzaldéhyde et de cyanure sont libérées. Heureusement (et c’est là toute la merveille du mécanisme), l’enzyme "déverrouillant" bêta-glucosidase ne se trouve qu’aux cellules cancéreuses. Ainsi, les poisons sont libérés uniquement aux cellules cancéreuses.
      C’est juste, les pépins de pommes contiennent de l’amygdaline (s’ils ont un goût amer). Je mange toujours les pépins de pommes, que je mâche soigneusement, mais surtout je mange des amandes amères de noyaux d’abricots tous les jours depuis des années. Environ 15 amandes, ce qui me fait à peu près 300mg d’amygdaline par jour - et je suis en pleine forme ! Dans les traitements alternatifs du cancer, cette molécule est un grand classique. Pour un cancer déclaré, 4 x 500mg d’amygdaline, soit 2g par jour. Dans ce cas, il vaut mieux prendre l’amygdaline sous forme de gélules, parce que pour atteindre ce dosage, il faudrait manger des quantités d’amandes impossibles à digérer !

       
  • #2295112
    Le 10 octobre à 15:36 par RéponseANiveau
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Face au cyanure, le cacatov.. : à toutes les sauces !

     

    Répondre à ce message

  • #2295119
    Le 10 octobre à 15:43 par GJ
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Bon bref : partons du fait qu’il y a du cyanure.

    Il faut donc s’équiper en masque à gaz. Mais surtout s’organiser, concevoir un plan d’attaque !
    On en est là. Sinon c’est quitte ou double : tu l’as échappé belle ou tu repars avec un poumon ou un oeil en moins.
    Est-ce bien sérieux ?

    C’est la gauchisation des esprits qui fait dire "nous on n’est pas politique", mais on n’est pas non plus organisés, donc à quoi vous servez en fait ?!

    Vous allez à l’abattoir tout simplement. Et comme maintenant vous craignez les balles et les gaz, mais que vous voulez toujours pas établir un plan (comme à la guerre avant de lancer les troupes), eh bah vous tournez en rond en priant Jupiter qu’il dédaigne vous faire un salut de loin, de sa limousine - sourire amical, républicain - y’a BFM qui filme.
    ...
    Mais c’est pas le 14 juillet. Ou bien ça devrait l’être tous les jours, pour en découdre...

    C’est quoi cette tradition du samedi ? Rébellion putain !

     

    Répondre à ce message

    • #2295467
      Le 11 octobre à 00:05 par Chaos et destruction sinon rien
      Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

      Sacré GJ, c’est bien ce que je disais sur l’autre article, t’es un révolutionnaire en pantoufle. Ça m’a permis de bien comprendre quel individu tu peux être.Continue d’attendre va.

      En tout cas je me suis bien marré en te lisant.

       
  • #2295503
    Le 11 octobre à 02:27 par dav
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    on dirait un soldat ecossais de Braveheart, pote de William Wallace, LIBERTEEEEEE !

     

    Répondre à ce message

  • #2295556
    Le 11 octobre à 08:45 par pierrot
    Du cyanure dans les gaz lacrymogènes ?

    Yaka vaporiser du cyanure à l’élysée,à l’assemblée et au grand orient.
    Le cyanure était avant tout utilisé pour éliminer la vermine et son rôle premier doit être retrouvé.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents