Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes : l’ONU réclame à Paris une enquête sur "l’usage excessif de la force"

 

 

Le maintien de l’ordre en France est soumis à de sévères remontrances. Prenant la suite d’experts onusiens, de députés de l’Union européenne et de son homologue au sein du Conseil de l’Europe, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a réclamé ce mercredi à la France une « enquête approfondie » sur les violences policières qui se seraient produites pendant les manifestations des Gilets jaunes depuis la mi-novembre.

[...]

Dans un discours prononcé devant le Conseil des droits de l’homme à Genève, l’ancienne présidente du Chili en poste depuis six mois à l’ONU a déclaré que les « gilets jaunes » manifestent contre « ce qu’ils considèrent comme (leur) exclusion des droits économiques et de (leur) participation aux affaires publiques ».

« Nous encourageons le gouvernement (français) à poursuivre le dialogue et demandons urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d’usage excessif de la force », a-t-elle ajouté.

[...]

« Il faut, je le dis néanmoins, s’étonner tout de même de se retrouver cité dans une liste entre le Venezuela et Haïti où il y a eu des morts, je le rappelle, des morts nombreux, suite à des manifestations (...) Le niveau d’inclusion économique et démocratique en France est selon les standards de l’ONU un des plus élevés au monde, avec un niveau d’inégalités contenu mais que nous nous attachons à combattre », s’est défendu Benjamin Griveaux, rappelant l’attachement du président Macron au « multilatéralisme ». Et d’ajouter : « Il est bien de voir le verre à moitié vide (....) mais c’est mon devoir de rappeler que parfois il peut être vu à moitié plein ».

ONU, UE, CEDH : plusieurs précédents

Le porte-parole du gouvernement a également rappelé « 162 enquêtes [de l’Inspection générale de la police nationale avaient] ouvertes à la date du 1er mars ». Des dizaines de manifestants affirment notamment avoir été blessés par des tirs de lanceur de balle de défense (LBD), une arme qui suscite de vives controverses en France. Des vidéos ou des photos prises lors de manifestations révèlent des blessures particulièrement sévères. Il est néanmoins souvent difficile de savoir quelle est l’origine exacte de celles-ci, notamment s’il s’agit de LBD ou de grenades de désencerclement. 12 122 tirs de LBD, 1 428 tirs de grenades lacrymogènes instantanées et 4 942 tirs de grenades de désencerclement ont été comptabilisés par le ministère de l’Intérieur à la date du 4 février.

Cette condamnation des Nations unies intervient aussi alors que les sénateurs ont décidé ce mercredi de voter le 12 mars prochain le projet de loi dit « anticasseurs », sans l’amender. Déjà votée en février à l’Assemblée nationale, elle est critiquée jusqu’au sein même de la majorité pour les interdictions administratives de manifester qu’elle introduit dans le droit français.

 

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Ce que le gouvernement et le Conseil d’État ne veulent pas voir, sur E&R :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • des mois que je le dis : "cette gestion du désordre public est aux frontières du crime d’ état"
    ce ministre, dont la dimension, même régionale, a été rejeté par les électeur, placé à ce niveau de responsabilité en période de trouble sociaux...c’ est n’importe quoi !
    il se pâme d’ être "responsable" face à toutes les audiences...il faut le traduire devant la cours pénale de la Haye, pour voir comment il se pâme d’ avantage !

     

    Répondre à ce message

  • Aujourd’hui au journal de 13h de France 2, un journaliste (Jean-Baptiste Marteau) nous explique :
    "Michelle Bachelet... elle parle d’un usage excessif de la force par les gendarmes et les policiers Français ; alors attention il ne s’agit pas d’une condamnation de la France, Michelle Bachelet, ancienne présidente socialiste du Chili, elle n’émet là que l’avis des membres du conseil des droits de l’homme, cette instance qui siège à Genève, et qui est une instance il faut le dire, assez controversée, critiquée du fait mème de la composition de ce conseil puisqu’on n’y trouve notamment, bah l’Arabie saoudite, le Venezuela ou encore la Russie..."
    Ça c’est du journalisme ! un beau spécimen !

     

    Répondre à ce message

  • Certes on peut se demander en quoi l’onu va y changer quelque chose, en quoi ces déclarations vont declencher quelques choses....
    N’empêche que, symboliquement déjà d’un point de vue internationnal, que la France soit épinglée pour les motifs qu’elle prétendait défendre et développer...ça la fout mal.
    Que la France soit mise au rang quasi d’autred pays où des violences aussi sont commises, ça la fout mal...

    Bref c’est quand même de l’inédit pour ainsi dire ! du jamais vu !!! Macron les cumule, même Sarko n’a jamais été aussi loin dans le cumul de la honte ! on emettait l’hypothèse que sarko méritait la peine de haute trahison ? Ben Macron lui ce n’est plus de l’hypothèse là ! pour nous avoir mis à ce pinacle pour la première fois dans la Veme franchement !
    Rappeler l’ambassadeur en Italie puis ensuite faire la leçon comme si c’était l’Italie la fautive d’un repli sur soi
    Provoquer les autres a les invectiver, de neonazis, d’extremistes, ou de que sais je...
    puis là, se faire épingler par l’OnU...tout y est.

    Même Poutine passerait pour un ange presque !

    La France autrefois respectée aujourd’hui se voit de plus en plus deshonorée dans son essence qu’était la diplomatie entre autres choses. Macron s’efforce faire détester la France par le monde entier !

    Rien que le symbolisme de se faire citer devrait être un électrochoc pour TOUT les politiques, TOUT les députés pour dire "stop" , "TOUT" les maires, bref toute personne détenant un mandat de clamer haut et fort un refus de Macron et de son gouvernement même si ils sont LREM et qu’ils soient réellement attaché à la France et avec une conscience politique.

    Il ne s’agit plus de politicaille de parti mais bien de l’image nationale a travers le monde là....

    Vraiment j’ai encore du mal a realiser le truc là...L’ONU a quand même tenu en substance les mêmes discours qu’à un pays totalitaire non ??!! A la France !!

    Et le gouvernement depuis le départ dit "merde" a Jacques toubon, "merde" a la CEDJ (même si on n’y accorde pas beaucoup de légitimité on fait partie a ce jour de l’ue), et pour ainsi dire "merde" a l’onu...faut le faire !

    Et griveaux par dessus le marché en gros "des pauvres on pourrait en faire plus mais on a des quotas", "et mince quand même quelques yeux et des matraques... il y aurais pu en avoir plus ne vous plaignez pas quoi...ailleurs c’est pire, donc dire que c’est violent" en gros c’est ça...

    Je sais mon commentaire ne changera rien mais tout de même !

     

    Répondre à ce message

  • C’est ce petit provocateur haineux de Griveaux qui fait mine de s’étonner "de se retrouver cité dans une liste entre le Venezuela et Haïti" !!! Pour affirmer plus loin que son régime a la police la plus morale du monde !!! Ça vous rappelle rien ? ....

     

    Répondre à ce message

  • "Chute y’a l’ONU qui parle, enregistre !" Signé Noné

     

    Répondre à ce message

  • Je ne m’attendais un jour à être d’accord avec l’ONU ! Le retour de bâton ! Le karma !

    Dommage que ça arrive car je n’aime pas que la France soit montrée du doigt par des instances mondialistes mais c’est malheureusement complètement mérité.

     

    Répondre à ce message

  • « Nous encourageons le gouvernement (français) à poursuivre le dialogue et demandons urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d’usage excessif de la force »

    Je n’avais pas remarqué que le dialogue avait commencé !!!

     

    Répondre à ce message

  • Castaner , Francs-macron-fions, vous tuez des mecs fracassez les têtes et couilles des gens, GJ ET SIMPLES PASSANTS...
    ..et sans être jamais responsables.... responsables !
    Et rien n’est change dans le pays, pas de RIC et toujours plus d’impôts, de charges et d’impots...les GJ avaient raison quand ils disaient : "le blabla de Macron ce n’est que de l’enfumage !"
    On est dans un délire !
    Vous ne tarderez pas a la payer !
    Arya

     

    Répondre à ce message

  • Les tapins de flics se sont transformés en milices et en clébards du système oligarchique et des banques. Ces mulets sont pourtant aussi victimes de la mondialisation et des petits salaires mais continuent à tapiner pour Macron. Malheureusement sans intelligences ces niais continuent à taper tels des robots manipulés.

     

    Répondre à ce message

  • Eh ben, si l’ONU le dit.... Même ce machin (comme disait de Gaulle) dit que c’est inacceptable et disproportionné !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents