Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dupont-Aignan : "La droite est tellement con qu’elle se divise et laisse la gauche gouverner"

La question en voix off à 2’13 donne le ton : « Alors question qui fâche, Nicolas Dupont-Aignan, votre alliance avec Marine Le Pen peut-elle assombrir votre avenir politique ? »

Réponse de NDA (à 3’13) : « J’ai fait sauter un tabou une digue, le piège de Mitterrand qui enferme la droite depuis 20 ans dans la division pour laisser une gauche minoritaire au pouvoir... Et ce que j’ai fait portera ses fruits dans le temps. »

 

Nous sommes chez Zemmour & Naulleau, le 17 mai 2017 sur la chaîne « culturelle » Paris Première. NDA est passé à la gégène de la paire d’animateurs aux crocs aiguisés. Éric Naulleau harcèle le fondateur de Debout la France comme un vulgaire Elkabbach alors qu’une importante refondation du camp national est en cours. Le gauchisme inquisiteur antifasciste du chroniqueur de gauche ressort invariablement, contre sa propre intelligence des choses... Illustration à 9’43 :

NDA  : « Et les 11 millions de Français qui ont été traités pendant toute cette campagne comme des chiens, comme des extrémistes »
Naulleau  : « Pourquoi ? »
NDA  : « Oh ben faut voir ce qu’il s’est passé entre les deux tours ! La caricature qu’il y a eue ! »
Naulleau  : « Les électeurs ne sont pas des extrémistes, en revanche on a vu une candidate extrémiste ah oui ! Dans son comportement et dans son discours. »

Quel magnifique agent de l’antifascisme ! Naulleau aurait-il quelque chose à se faire pardonner devant la classe médiatico-politique ? Envoie-t-il un message à une quelconque officine, lui qui a récemment été accusé d’avoir frayé avec le diable ?

NDA annonce fort logiquement qu’il veut « reconstruire la droite », « reconstruire un grand parti comme l’était le RPR ». C’est là où la sotte de service l’interrompt, histoire de rabaisser le niveau et de brouiller les pistes, quand on aborde la politique de fond :

 

« Il a implosé votre parti ! Trois des vice-présidents sont partis... »

Le cordon sanitaire craque

Prenant leurs désirs démocratistes pour la réalité, les petits employés du Système harcèlent désormais Dupont-Aignan, car son acte courageux peut donner des idées à d’autres et devenir contagieux. C’est pour cela que la ceinture de contention anti-FN se resserre pour briser la montée du nationalisme, cherchant à étrangler ceux qui l’incarnent.

Selon Le Figaro, Debout la France subirait un assaut interne pour dépouiller le mouvement de ses jeunes cadres au profit du FN ou des Patriotes de Philippot.

La proximité - par le biais de leurs études communes en sciences politiques - de la jeune garde entourant Dupont-Aignan et des jeunes cadres philippostistes n’est pas un secret. « Il y avait autour de Nicolas Dupont-Aignan un groupe de six ou sept jeunes, engagés de longue date. Parmi ceux-là, un certain nombre avait déjà un tropisme droitier », explique au Figaro Dominique Jamet, l’un des trois vice-présidents de DLF démissionnaires, à la suite de l’alliance avec le FN. « Pour la campagne, ce groupe s’est largement élargi, au niveau d’une quinzaine. Parmi ceux-là beaucoup étaient adepte de l’alliance avec le FN et ils se sont convaincus les uns les autres ». Selon lui, c’est justement le transfuge Laurent Jacobelli et Jean-Philippe Tanguy, le jeune directeur de cabinet de Nicolas Dupont-Aignan, qui filtraient ces recrutements, avec des critères politiques.

Dominique Jamet, celui qui a aussitôt quitté DLF lorsque NDA a annoncé qu’il soutenait Marine Le Pen entre les deux tours. Lors du rapprochement FN-DLF, des cadres de chez NDA qui avaient espéré dépasser les 5% pour des raisons politiques et financières ont visiblement été séduits par les sirènes du FN... Dupont-Aignan a répondu sur ces attaques :

Contacté par « Le Figaro », Nicolas Dupont-Aignan lui-même n’écarte pas tout à fait ce scénario d’entrisme, même s’il tend à le minimiser. « Certains étaient visiblement là pour des postes, pas pour leurs convictions, et ça ne les grandit pas. Moi je veux l’union des droites, mais pas la soumission d’un parti par un autre », balaye le député-maire. « Ces deux ambitieux avaient peut-être des arrières-pensées, mais je m’en fiche, je ne rentre pas dans ces manœuvres électorales. J’ai d’ailleurs refusé un accord qui aurait rapporté beaucoup d’argent à Debout la France », fait-il valoir. En effet, selon nos informations, le manque à gagner s’évaluera probablement en centaines de milliers d’euros par an pour DLF, après la rupture de son accord avec le FN. Nicolas Dupont-Aignan n’est pas dupe, d’autres cadres pourraient tourner casaque dans les jours à venir. « Ceux qui pensaient que nous allions devenir une succursale du FN se sont trompés. Ils n’ont qu’à s’y rendre directement : c’est ce que je leur ai dit samedi en conseil national. Je veux des gens sincères et désintéressés », tranche le chef de parti.

Les transfuges sont-ils l’incarnation presque logique de cette union des souverainistes en cours ? DLF est-il en train de fournir les cadres qui manquent cruellement au FN ? La prochaine clarification aura lieu les 11 et 18 juin prochains, mais l’aventure de la réhabilitation nationale ne fait que commencer.

Sur Éric Naulleau en particulier et les agents du Système en général,
lire chez Kontre Kulture

 

La courageuse alternative antilibérale et patriote de Nicolas Dupont-Aignan, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est pas un young leader soit disant gaulliste qui va me la faire !
    Il a forcément preter allégeance au mondialisme et au progressisme sinon il ne serait pas là !
    Les gens vous ne vous rendez pas compte que cette politique n’est vraiment qu’une gigantesque fumisterie.Un enfumage de premier ordre !
    Ils vous crachent tous au visage.TOUS !

     

    • Marine également ?


    • C’est sûr qu’il ne va pas vous la faire, vous vous la faites tout seul comme un grand. Il y a un moment où il faut arrêter avec la paranoïa, et aussi avec les fausses infos.
      NDA n’a jamais été un young leader, il a participé à une conférence chez eux, soit moins de conf que Joe Dalton chez ER (est il ER ?), Asselineau chez Ayoub (Asselineau résistant ? :p) et beaucoup d’autres (Soral a la télé).

      NDA pense qu’on peut changer le système de l’intérieur, donc qu’il participe à ça, une fois, n’est pas choquant en soi. C’est le seul des grands parties politiques qui a pris la main tendue alors que ça allait secouer son propre parti, et qu’il allait se faire traiter comme une merde par les médias tandis que sa mère mourrait dans le même intervalle.
      Si on commence à douter de ça, on doute de tout. Douter c’est bien, mais on ne gagne une révolution ni avec naïveté, ni avec des suspicions constantes.


    • Faut arrêter avec ces conneries conspirationnistes !!!
      Là t’as un mec qui est en train de faire une quenelle énorme au système politico-médiatique et toi tout ce que tu trouves à faire c’est d’aller en bon petit commissaire politique du peuple aller fouiller dans son passé ??
      Oui NDA est passé par les FAF (french-american foundation) lorsqu’il faisait parti du système et était encarté à l’UMP mais c’est l’un des rares qui a eu le courage d’en sortir et on peut difficilement l’en blâmer !!!
      Le passé vichyste et de ministre de l’intérieur (chargé de la répression du FLN en France) pendant la guerre d’Algérie de Mitterrand n’a pas empêché à l’époque huit millions d’électeurs communistes et deux millions de beurs et autres franco-algériens nés avant 62 de voter pour lui en 1981 !!!
      Il a été french leader et alors ???
      Les autres en face lèchent tous le cul du CRIF et des banques et sont tous francs-maçons !!!
      A force de faire la fine bouche et de laisser le pouvoir toujours aux mêmes,les pantins et les majordomes des banques et de l’oligarchie,vous allez tous finir avant dix ans pucés comme du bétail et il vous faudra un passeport biométrique et des tampons simplement pour se déplacer d’une ville à une autre !!!
      Je ne sais pas quel âge tu as,mais pour avoir connu la France des années 7,80 et 90 (qui avait autrement plus de gueule que l’hôtel de passe mondialiste et liberticide qu’elle est devenue) je t’assure qu’il y a aujourd’hui péril en la demeure !!!
      2022 sera la dernière chance pour les français d’éviter l’esclavage qu’ils nous promettent,ce ne sera même plus une question de doite/gauche,nationalisme ou communisme,patriotisme ou libéralisme mais simplement de savoir si vous voulez devenir les esclaves amorphes et lobotomisés (et quand je dis esclaves je pèse mes mots)ou pas de la clique actuelle qui gouverne le pays depuis quarante ans sous différents prêtes-noms...


    • @Amor patriae nostra lex
      N’est pas NDA qui veut. "Il en a" comme écrirait Adam Shamir, et ça se voit très bien.
      Ayant été déniché et enrôlé comme young leader, il connaît donc bien l’ennemi du peuple et des patriotes de l’intérieur.
      À la place des suppositions stérilisantes, tout vrai patriote devrait se réjouir de son retour au "pays réel" et l’accueillir à bras ouverts, et même mieux, se mettre durablement à sa disposition si nécessaire.


    • Soit vous prenez d’assaut l’Elysée et Wall Street soit vous votez pour le moins pire. C’est pas plus compliqué.


  • Dominique Jamet a été obligé de démissionner de NDA : s’il ne l’avait pas fait on lui aurait opposé qu’il "retournait aux sources", c’est à dire à son père Claude Jamet, un "collabo" .


  • Les idées de Chouard ont ceci de bon qu’elles ne permettent pas la diabolisation de valeurs par le chef qui les incarne, puisqu’il s’agit d’élire des valeurs et non plus des têtes de file si faciles à neutraliser par le poison médiatique. Elles ont aussi ceci de bon qu’elles écartent toute idée de parti et donc désamorcent la possibilité de l’association d’idées (FN=lutte contre l’ultra-libéralisme+refus de l’immigration=mal absolu). Par contre, la vraie démocratie reste sujette au venin médiatique, contrairement à un despote éclairé qui ferait le ménage parmi les désinformateurs et tiendrait fermement les rênes du pays.


  • Malgré un certain tangage l’accord Macron-Bayrou a tenu, alors que du côté des patriotes l’accord FN-NDA a lamentablement foiré, sans doute parce que le FN a refusé de laisser suffisamment de sièges au NDA : erreur capitale que le FN risque de payer très cher, peut-être n’obtiendra-t-il aucun siège !


  • Ayant fait un peu de politique et ayant participé une fois à des elections locales (liste citoyenne) et une fois à des elections régionales (liste UPR), en tant que directeur de campagne dans les deux cas, je peux vous garantir que la plupart des accords sont négociés bien longtemps à l’avance et bien avant... le premier tour !!!
    Elle est pas belle la vie ????

     

    • Oui, enfin là, c’était surtout une alliance de circonstance de la part de NDA, car il ne voulait pas entendre parler de Macron. Côté Le Pen, nommer NDA premier ministre, c’était faire un pas de plus vers la dédiabolisation.
      Cette alliance n’a pas duré car elle était avant tout née de la volonté de barrer la route à Macron au second tour des présidentielles. Mais il faut reconnaître qu’il a franchi le rubicond.

      Je pense que NDA est dans le sens de la marche de l’Histoire. Ma main à couper qu’il aurait appelé à voter Fillon et même Mélenchon, si ceux-ci s’étaient qualifiés pour le 2e tour face à Macron.


  • Pitoyable niveau de culture politique de la petite journaliste, qui est pourtant sensée maîtriser ce type de débat.

    Elle ne représente plus qu’une jolie potiche, inculte, servant seulement à attirer un peu plus le regard de celui qui reste scotché à l’écran pour optimiser l’audimat....

    Elle ne comprend même pas la différence entre "rallié" et faire "alliance" ( 2nd tour NDA soutient FN)...

    Cher journalistes, traîtres et inconscients (Pléonasme ?), votre pensée unique, votre bien-pensance et votre soumission aux idées "prête-à-penser" et à vos "maîtres esclavagiste" vous perdra.

    Ne voyez vous donc pas que votre bateau est en train de couler ?
    C’est la guerre des idées, que nous menons, qui vous vaincra, lorsque plus personne ne vous regardera, ne vous lira.

    Egalité et réconciliation premier site de Ré-information de France !!!!!!!
    Vous le savez, cher Mr Naulleau, chers journalistes.

    Prenez vous donc un appartement à Sevran, Melun, ou Créteil afin de vous apercevoir à quel point on a une vie de merde en banlieue dortoir avec 1600€ par mois. (Bouchons, RER, coût de la vie, insécurité, immigration, n’avoir que des PMU et des Quebab, etc ).

    Alors S’il vous plait,

    Facile d’être bien-pensant lorsque l’on vit dans minimum 80m2 Paris intra-muros, et que l’on profite de la superbe vie consumériste et culturelle qui s’y trouve.

    Vive ER, vive la France !

     

  • Je trouve déprimant de ne trouver ici aucune critique du système de partis, mais uniquement des commentaires stériles imputant la faute à untel ou untel. La critique doit se faire contre le système même de partis politiques, qui est la meilleure arme que l’ennemi révolutionnaire ait pu créer. Associé aux médias, le parti est le garant de la fragmentation du camp adverse par toute une série de fissures que permet ce duo de choc parti + médias (appartenance réelle du candidat X supposé allié, diabolisation du candidat Y, menace sur le candidat Z).
    Les deux alternatives qui nous restent sont de se débarrasser définitivement des partis politiques, pour soit s’en remettre à un système prôné par Chouard (élection de valeurs épurées de quelque représentant que ce soit ou de quelque parti que ce soit) ou desposte éclairé refusant le piège de l’élection.
    Je garde encore trace de courriers écrits à E&R en 2011-2012 à ce sujet, sans que ceux-ci ne trouvent vraiment echo sur votre site.


  • Encore faudrait-il savoir de quelle gauche et de quelle droite on parle... La vraie question est en réalité de savoir si tous les anti-système, ou tous les anti-libéraux, seront cons au point de rester divisés et de laisser les libéraux mondialistes s’unir et gouverner avec au maximum le tiers de la société (et encore...) derrière eux !
    Ceux qui n’ont pas encore compris que droite et gauche ne sont plus que des marqueurs idéologiques et culturels secondaires, alors que dorénavant les lignes de clivages politiques se sont déplacées ailleurs, seront nécessairement condamnés à l’échec politique car en raisonnant sur des clivages dépassés ils ne pourront jamais réaliser l’alliance des classes populaires et des classes moyennes, début de toute alternative politique crédible à vocation majoritaire.
    Le FN est le seul mouvement politique qui ait réussi cette symbiose à l’échelle d’un parti ; reste à transformer cela à l’échelle des 2/3 du corps social qui attend un vrai changement, ce qui ne sera pas une mince affaire. Il ne pourra y parvenir que soit par des alliances politiques plus ou moins bancales, et pour peu quelles soient réalisables (avec la gauche radicale notamment)..., soit plus vraisemblablement par un travail de fond sur les idées, en vue de convaincre et d’opérer un siphonnage des électorats les moins incompatibles. Mais dans tous les cas, un changement de forme et de tête d’affiche du mouvement national sera un préalable...mais en aucun cas de la ligne politique nationale et sociale (gauche du travail/droite des valeurs) qui est la bonne car la seule cohérente de A à Z.


  • je n’y crois pas.

    Au contraire, je pense que l’Etat profond avec machiavelisme a littéralement sabordé personnels et partis politiques de la V République à l’occasion de ces élections.

    Les élections sont son putsch.

    De l’extrême gauche à l’extrême droite, à l’intérieur même d’En marche, c’est tous contre tous pour un résultat connu : la tabula rasa.

    La V République ne peut pas survivre à l’effondrement de ses piliers.

    Bien sûr, E n Marche a cent jours d’avance, ceux de la prétendue grâce : mais avant cinq ans, il goûtera de la potion qu’il a faite goûter à ses petits camarades. Son score de confiance en début d e mandat est déjà le plus faible de toute l’histoire de la V République.

    Donc , non N.D.A : en politique "intelligent mais trop tard" est synonyme de vain.

    Tout le monde le sait car tout le monde parle de recomposition : de la droite, de la gauche, de la vie politique, de la V République.

    Mais c’est la décomposition des entités citées qui leur fait souhaiter "une recomposition".

    La dissidence ne croit pas que la gangrène "se recompose".

    Elle pense au contraire comme le maitre d’Hôtel de la Tour d’Argent que pour savoir si un canard pendu au plafond de la cave est mûr pour un civet bien faisandé au vin de bourgogne, il suffit de lui donner un coup de canne : si les plumes tombent en masse, il est bon à cuire !

    Si nos politiques tombent comme des plumes la république maçonnique est cuite.

    Sa petite messe grotesque au Louvre a fait sourire le Ciel : même le diable se moque des siens.

    La République est morte le 7 mai et par sa mort, la France peut espérer se libérer.

    Il ne faut pas regarder ce que veut macron ou ce qu’espèrent ses courtisans ; non plus que ce que pourraient désirer leurs mentors, d’ailleurs pour l’essentiel inconnus.

    Il faut simplement imaginer le pire, ce que peut bien vouloir le diable dans toutes ces ficelles.

    Il veut la mort de macron une fois que macron aura tué tout ce qu’il pouvait tuer.

    Peut-être que macron ne tuera pas autant qu’il lui fut commandé ou autant u’il le pourrait mais le diable tuera Macron.

    Avant cinq ans.

    Ça ne sert à rien dans ces conditions de "recomposer" : c’est cuit.

    Et c’est pas grave : la république a le diable , la France le bon Dieu !

     

    • J’aime votre commentaire. Et spécialement l’image du maître d’hôtel de la Tour d’argent !


    • Heureusement que vous êtes là Monsieur Desvignes, vos remarques valent leur pesant d’or, comme d’habitude.
      Souhaitons qu’au fil d’élections perdues mandats après mandats, les consciences se réveillent : Point de salut dans le parti. Et qu’en disait Simone Weil dans sa note sur la suppression des partis politiques ? "Si on confiait au diable l’organisation de la vie publique, il ne pourrait rien imaginer de plus ingénieux" (que le parti politique).
      Mais Dieu que ce système putride est long à moisir. Comme des thanatopracteurs autour d’un macchabée, on nous fera croire que la gauche est vivante, (même le public de Macron est téléguidé par SMS),, mais vous avez raison ça sent le bouc faisandé. La gauche est morte et ne vit que par antagonisme vis à vis du FN. Si le FN disparaissait ne serait-ce donc pas une bonne nouvelle pour la dissidence ?


  • Cette fausse dichotomie "droite/gauche" ne sert qu’à masquer la vrai dichotomie "nationaliste/mondialiste".

    Très décevant du coup d’entendre Dupont-Aignan sombrer là-dedans avec son idée de reconstruire la "droite". Et puis quel rapport avec le gaullisme au juste ?


  • Il faudrait créer "le parti" des votes blancs , ou beige si vous préférez , qui regrouperait tous les mécontents du système , construire son programme après diverses rencontres-débats avec l’ensemble de ses adhérents et sympathisants faisant voie , et faire ensuite une alliance relative avec le FN. C’est pour moi , la seule possibilité de faire basculer le pouvoir dans l’esprit démocratique.
    Unir les mécontents !..

    Il serait souhaitable aussi pré-comptabiliser les intentions de votes "parti blanc" avant les bureaux de vote pour suite à ce double comptage éviter les magouilles.

    Tout cela avec l’esprit éveillé de la bienveillance commune au genre humain.

    Nocif


  • Dupont-Aignan a raison. On a la droite la plus bête du monde.
    La gauche pourrait faire les alliances qu’elle veut pour gagner des élections, mais la droite se prive de 20 à 25 % des voix en tombant dans le piège tendu par la gauche : la diabolisation du FN...d’autant plus que les extrémistes du FN ont été peu à peu évincés. La droite se plantera tant qu’elle rejettera le FN et ses électeurs...
    Dupont-Aignan est un vrai patriote, il aime son pays et ses habitants, ce n’est pas un bandit de la politique.

     


    • les extrémistes du FN ont été peu à peu évincés




      On est tous l’extrémiste de quelqu’un d’autre. Toi, par exemple, tu as envoyé un commentaire non agressif sur le site d’E&R, donc tu mérites ton label d’« extrémiste ».
      La notion même d’« extrémisme » est une arnaque sémantique : ce sont les persécuteurs qui tiennent le manche qui désignent les « extrémistes » et les gens convenables ; en réalité, il n’y a à rejeter personne par position de principe, mais à discuter. C’est comme en diplomatie.


  • La droite et la gauche sont les deux burnes de la même b... qui enc... le petit peuple depuis des décennies !!!...


  • Dupont Aignan ,ils peuvent lui reprocher ce qu’ils veulent .
    Mais il y une chose qui le différencie ,c’est qu’il en a une paire dans le pantalon .Cet homme est courageux et préfère sacrifier quelques électeurs, mais rester digne et avec ses convictions .Pour le reste, c’est tous des tapettes .


  • Il faut un grand parti conservateur, euro-critique et souverainiste pour s’opposer à Macron.


  • C’est un young leader ! Ne lui faites surtout pas confiance !
    Ce groupe de "fraternité franco américaine" ou des noms comme kissinger,rockfeller et j’en passe l’ont cotoyé.Macron est l’élu de l’année chez les young leader.Avant lui c’était Hollande ;)
    Il a forcément préter allégeance au mondialisme alors le prétendu gaullisme qu’il défend vous savez ou qu’il est !


  • Alévéque a réalisé l’exploit d’être encore plus ridicule que le puceau pseudo écolos...du grand art !


Commentaires suivants