Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Échec de la "Flottille de la Liberté III", qui voulait briser le blocus de Gaza

La « Flottille de la Liberté III », composée de quatre navires à destination de Gaza, a été entièrement interceptée par la marine israélienne dans les eux internationales et contrainte de se diriger vers le port israélien d’Ashdod.

La capture de l’ancien président tunisien Moncef Marzouki (photo ci-contre), présent à bord d’un navire (le Marianne de Göteborg) saisi lundi par les autorités sionistes, a provoqué la réaction de Tunis, qui s’est dit préoccupé par le sort réservé aux otages de Tel-Aviv et a demandé leur libération immédiate. Les trois autres navires ont fait demi-tour vers des ports grecs.

Israël a expulsé aujourd’hui M. Marzouki ainsi que le député européen espagnol Ana Miranda. Sur les 16 personnes interpellés, 14 sont en cours d’expulsion. Les 2 autres resteront sur place : un journaliste et le député arabe israélien Bassel Ghattas (qui sera entendu par une commission parlementaire), qui a déclaré :

« Au final, la Flottille de la liberté III a atteint son but principal : attirer l’attention locale et mondiale sur la crise humanitaire à Gaza, qui est le résultat du siège qu’Israël lui impose. En interceptant le bateau, Israël a incité des militants du monde entier à envoyer flottille après flottille, jusqu’à ce que le blocus soit levé. »

 

L’équipage du Marianne de Göteborg de la « Flottille de la Liberté III » témoignent :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants