Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Édition des mémoires de Jean-Marie Le Pen : Amélie Nothomb a fait pression sur Albin Michel

Décidément, la France n’est pas encore sortie de son maccarthysme. Valeurs actuelles révèle que la maison d’édition Albin Michel qui voulait publier les mémoires de Jean-Marie Le Pen a cédé aux pressions de certains de ses auteurs :

« Après avoir lu l’ouvrage, Robert Laffont a préféré décliner l’offre. Idem pour Albin Michel, contraint pour sa part de céder à la pression de certains de ses auteurs phares, telle Amélie Nothomb, menaçant de changer d’éditeur… »

Jusqu’où va se nicher l’antifascisme de pacotille ? Avec les représentants de la gauche culturo-mondaine, tout est possible, le fond n’est jamais atteint. Les tribulations des mémoires du Menhir le prouvent.

Amélie Nothomb, qui publie un roman par an – en général une histoire à mourir d’ennui – depuis deux bonnes décennies chez Albin est un poids lourd maison. Elle vend des centaines de milliers d’exemplaires et à ce titre, peut être considérée comme l’un des gros actionnaires de l’immeuble de la rue Huyghens, située dans le XIVe arrondissement parisien.

Mais Nothomb, dont la bien-pensance dégouline à chaque page, n’est pas la seule antifasciste du clan des donneurs de leçons mondains : Yasmina Reza, Éric-Emmanuel Schmitt et Bernard Werber en font partie. Reza, Werber et Schmitt ne sont pas apparus en première ligne lors de cette opération de censure. On n’est pas en train de les accuser de faire partie du complot nothombien mais les auteurs Albin de poids ne sont pas 36.

Quel est le point commun de ces très gros vendeurs ? Ils sont archi bien-pensants. Ils correspondent aux jugements de valeurs de l’époque, les habillent de mots, de leurs mots, et les renvoient aux foules qui sont ainsi rassurées sur leurs (pseudo) choix de pensée.

Après l’attentat de Charlie Hebdo, les représentants de la gauche culturelle sont montés en première ligne. À cette occasion, il fallait faire deux choses très simples : à la fois condamner les méchants, et louer les gentils. Ce qu’Amélie a réussi, non sans difficulté : on a en effet retrouvé un de ses livres dans la planque de Coulibaly !

 

 

Amélie raconte son expérience de feuilletoniste à Charlie Hebdo en 2007 :

« C’est un merveilleux souvenir. L’ambiance était bon enfant, chaleureuse, on rigolait sans arrêt. Un journal est constitué de beaucoup de gens, on n’a pas forcément des affinités avec chacun de ses membres, mais dans les locaux de Charlie, on ne pouvait pas rencontrer quelqu’un d’inintéressant. »

Quant à Bernard Werber, lui, il est tout simplement pour un gouvernement mondial :

 

Un discours assez attalien, non ?

Mais revenons aux mémoires de Jean-Marie Le Pen. Elles devraient sortir, selon L’Express, le 1er mars 2018 chez un éditeur courageux.

« Comme prévu, ce premier tome, publié aux éditions Muller, couvrira la période qui va de sa naissance, le 20 juin 1928 à la Trinité-sur-Mer (Morbihan), à la création du FN en 1972 avec les néo-fascistes d’Ordre nouveau. L’éditeur, davantage spécialisé dans les mémoires militaires, a prévu de publier le premier tome à 40 000 exemplaires, selon son gérant Guillaume de Thieulloy, qui entend publier un deuxième tome en 2019. »

Dans une interview au même hebdomadaire en 2017, Le Pen déclarait :

« Je perçois la brièveté de la vie. On arrive à un moment donné où les rives se rapprochent, se resserrent et où l’on entend au loin le bruit des rapides... On rame, on rame... Mais personne n’y a échappé. »

Parole de marin.

Découvrir l’histoire politique française chez Kontre Kulture :

 

Jean-Marie Le Pen, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Jean-Marie, reste avec nous !

     

    • Un qui ferait bien d’écrire ses Mémoires c’est Alain Soral : surtout en racontant ses procès par le menu, quels "cas d’école" pour les futurs avocats et magistrats ! Ils verraient dans quel bourbier ubuesque patauge la justice, ou plutôt la "juivestice" . Hélas l’Ecole Nationale de la Magistrature n’en voudra certainement pas dans sa bibliothèque .


  • C’est pas la gonzesse qui tellement frustrée de ne pas avoir trouvé un seul Japonais daignant la troncher durant son chaste séjour au Japon a développé une haine viscérale contre le Japon et a même pondu un bouquin dans lequel elle déverse son fiel ? Si je me souviens bien le titre est Stupeur et tremblements...un truc dans le genre...

     

    • Oui exactement, je suis heureux que quelqu’un l’ait souligné.
      Moi qui suis devenu japonais vous le confirme : ce livre est un tas de mensonges, tout comme les reportages sur le Japon que l’on voit à la TV en France.
      Je respecte AS et E&R pour énormément de choses, mais j’espère que quelqu’un (AS) soulignera un jour que l’ennemi d’un ennemi n’est pas forcément un ami. Le Japon a peut être une face mondialisée qui en horripile certains mais l’intérieur est intact. Les consciences sont eveillées (mais pragmatiques) et le gouvernement et les institutions utilisent une technique qui consiste a accepter les dérives jusqu’à une certaine mesure et cela sans résistance, ce qui permet de décridibiliser toute force malfaisante qui voudrait par la suite utiliser la victimisation pour créer de la décadence (il y a certaines exceptions mais le peuple travaille dur pour défendre le pays, c’est d’ailleurs pour cela qu’il faut parler le japonais et penser comme un japonais pour comprendre ; on est trop occupés à se défendre et pragmatiques pour aller faire de la propagande défensive contre Amélie Nothomb, Arte, l’ONU, etc...)


    • Encore un livre qui m’est tombé des mains... pourtant il n’était pas lourd :
      à peine plus de cent pages et écrit bien gros.

      Pas étonné..


    • "et a même pondu un bouquin dans lequel elle déverse son fiel".

      Cette cinglée fait partie des folles à lier du fiel ? Si en plus d’écrire elle est humoriste, je m’incline.......


    • Ceux qui avaient apprécié quelques uns des romans d’Amélie N. sont sûrement décus qu’elle se soit fourvoyée dans cette histoire.

      "Stupeur et tremblement" avait fait date chez les occidentaux ayant séjourné au Japon, -et pas seulement eux d’ailleurs-, pendant les années 80 et au début des années 90. De même que "Le sabotage amoureux" chez ceux qui avaient un peu connu les ghettos pour étrangers de Pékin.

      Ceci dit, même s’ils avaient raté les épisodes Charlie Hebdo et d’autres relatés dans cet article, ces lecteurs ne doivent pas être entièrement surpris. Ils se souviennent sans doute de quelques petites histoires ayant défrayé la chronique franco-belge vers 2007 et parvenues jusque dans les quotidiens des deux côtés du Quiévrain.


  • Je connais JMLP mais Nothomb, là je sèche carrément. C’est qui ? Ou disons, c’est quoi ? Voilà ce que c’est que d’être un mâle blanc de plus de 50 ans, on perd toutes ses valeurs...........


  • Les deux soeurs auteurs ont comme point commun de devoir leur succès uniquement à leur origine, les autres sont encore plus insignifiants si toutefois cela est encore possible. Ce n’est pas de la bienpensance, leur idéologie majoritaire (hélas !) est l’enrichissement permanent des puissants. Ce qui implique donc l’appauvrissement des populations mondiales et au besoin leur meurtre, leur torture, leur viol et ceci sans distinction d’âge ni de sexe, la destruction planétaire. Elle est membre ou a collaboré avec un journal appelant au massacre de ceux qui tentent de résister à cet horrible N.O.M. et cette affreuse association capitaliste de marchandisation de l’humain en séparant artificiellement les individus selon le sexe.
    Probablement dans l’idée de détruire notre société.
    JMLP, je lui souhaite longue vie, c’est l’homme politique du XXe et du XXIe siècle.


  • Il faut lui donner l’adresse d’un petit éditeur, Kontre Kulture je crois. Cela serait sympa. Je ne pense pas que le menhir espère s’enrichir avec ses Mémoires.


  • Bonjour,

    Dès que l’on voit la folle Nothomb avec son raton-laveur perché sur son épaule, on a compris à qui on avait à faire .. . Une moitié dingo complètement allumée du citron.
    Mr Le Pen, éditer votre livre chez KK, je l’achèterai direct.

    Cordialement


  • On peut imaginer la pression chez Fayard avec Mein Kampf, qui n’est toujours pas sorti...

    Kontre Kulture l’a fait... Futur Collector du même acabit que celui des Nouvelles Editions Latines... Hades Editions aussi dans le subversif...

    Liberté d’ex...pression

    Alors le KK Menhir, çà vient ?


  • Les Mémoires de JMLP chez KK, quenelle épaulée de 250 haha.


  • C’est vraiment touchant sa dernière phrase... Un brave monsieur ce Jean-Marie. il est dans le coeur

     

  • Jean-Marie n’avait qu’a se tourner vers Kontre Kulture. Quel énorme ratage de quenelle, c’est aussi décevant qu’incompréhensible ! Pour le reste, c’est encore qu’une histoire de pusillanimité, et d’autant plus regrettable ici qu’Albin Michel a manqué cette double opportunité de récupérer Jean-Ma d’une part et de se débarrasser de Nothomb d’autre part. C’est ce qui s’appelle raté la case compte double !


  • "Très attendu, parce que maintes fois annoncé, le premier tome des Mémoires de Jean-Marie Le Pen, portant sur la période 1928-1972, paraîtra en mars prochain. Les mastodontes parisiens ayant boudé sa publication, c’est donc Muller, petite maison d’éditions d’Asnières-sur-Seine, qui a raflé la mise."
    https://www.valeursactuelles.com/cu...


  • Bernard Werber : "si on veut vraiment bla bla bla..."

    Ne t’inquiète pas Bernard, ce gouvernement mondial sera bien établi. Mais pour très peu de temps, avec sa fin que l’on connait déjà. A ta place, je ne saliverai pas trop...
    Relire à ce propos le livre de la révélation de Jésus Christ (ça va Bernard, ça ne t’écorche pas trop les oreilles ?), le dernier livre du Nouveau Testament cad l’Apocalypse (Révélations) de Jean.


  • Jean-Marie Le Pen n’a qu’à aller chez KontreKulture, le Le Retour aux Sources, la Librairie française ou les Éditions de Chiré c’est pas les bonnes editions qui manquent
    Plutôt que ces éditions merdiques de vendu


  • "Bagatelles" est "impubliable" pour Klarsfeld - et le Pen ne serait pas bien loin de le penser, d’ailleurs il ne cite JAMAIS le grand homme . Par contre le Crif et la Licra n’ont pas bougé à propos des Mémoires de le Pen : elles seront donc publiées . Nonobstant on peut s’attendre à un déchaînement de haine tous azimuths, ça va tanguer pour le marin !


  • Je n’ai lu qu’un seul roman d’Amélie Nothomb (on ne m’y reprendra plus), il s’agissait de "Stupeurs et tremblements". Ce bouquin raconte, de façon très romancée, l’expérience professionnelle de la Nothomb dans une grande entreprise japonaise en tant que traductrice. Quand on lit ce truc, on se rend compte que l’on a affaire à une occidentale décérébrée qui commet de nombreuses fautes professionnelles, tout en prend un malin plaisir à se faire humilier par sa supérieure japonaise (à l’égard de laquelle elle est dans une relation qui relève à la fois du lesbianisme et du masochisme) et qui commet de nombreuses bourdes dans ses relations sociales, ce qui traduit une méconnaissance totale de la culture japonaise et des règles de vie en société à observer au pays du soleil-levant (alors qu’elle est censée y avoir passé une partie de son enfance car étant fille de diplomate). Je me souviens en particulier d’un passage où, restée seule une nuit dans les locaux de l’entreprise, elle raconte qu’elle s’est foutue à poil et s’est mise à danser sur les bureaux, allant jusqu’à embrasser un écran d’ordinateur. Là, je crois que tout est dit...


  • Incompréhensible lorsque l’on a un best seller certain entre les mains !!!


  • Jean-Marie le Pen ? N’est-ce pas celui qui était contre l’Europe mais en même temps percevait un salaire en tant que député européen ?

    Nous avons tous nos contradictions n’est-ce pas ?

     

    • Tu voudrais quoi ? Que tout ceux qui sont dans l’opposition ne touchent rien ?
      Ça s’appelle la dictature, ça Monsieur.


    • Il vous faut peut-être tout « simplement » dépasser le stade de l’enfance et de la cohorte de fantasmes de pureté puérils qui vont avec, et qui à l’âge « adulte » prennent comme ici les atours d’une ironie déplacée et témoignant d’une incompréhension confondante à l’égard de choses pourtant élémentaires. Un auteur d’E&R comme Lucien Cerise explique fort bien cette évidence que l’on ne fait rien d’utile ni même de simplement possible contre un système autrement que de l’intérieur. Ou alors va falloir nous expliquer ça, mais a priori si vous avez expérimenté autre chose il faut croire que cela n’a pas été un franc succès puisque personne n’a constaté de changement majeur. Mais peut-être que nous sommes tous aveugles.


    • @sa majesté

      Jean-Marie Le Pen n’est pas contre l’Europe, mais contre l’UE. Être député européen et nationaliste, c’est prendre de l’argent, nerf de la guerre, à l’ennemi et lutter contre lui en son sein. La contradiction que tu soulèves n’est donc qu’apparente.


    • Bien au contraire, sa majesté met le doigt sur un point crucial. Nous avons voté NON en 2005, si certains partis du système trahissent et aillent soi disant réformer de l’intérieur avec leur contradiction, on n’en est coutumier de leur part. S’agissant du FN, le seul et unique à l’époque dénonçant clairement l’UE se fourvoie avec des rémunérations par des voyous invisibles, me concernant c’est choquant. D’ailleurs, la suite en dit long, Marine est poursuivie pour je ne sais quel salaire mal versée ou indûment perçu, bref le retour de bâton à la soumission à la dictate de UE n’a pas tardé. Oui, les souverainistes devraient boycotter cette assemblé de l’UE et ne jamais y sièger, ils gagneraient en crédibilité auprès du peuple pour notre assemblée nationale et pour le coup, l’UE aura bien du mal à nous imposer sa mondialisation comme une lettre à la poste.


    • @Pitchou

      Tu raisonnes comme un idéaliste, c’est-à-dire comme un déconnecté de la réalité. Heureusement que les patriotes n’ont pas suivi ton conseil, car sinon, les européistes n’auraient jamais eu de contradicteurs à Bruxelles et on n’aurait pas eu par exemple Le Pen rentrant dans le lard de Cohen-Bendit, ni les extraordinaires tirades de Nigel Farage face à Van Rompuy.

      Se priver d’une tribune politique et d’argent est une stratégie stupide.


    • Désolé mais vous n’êtes résolument pas clair @Pitchou. Il y a surtout, voire uniquement, dans le message concerné l’affirmation d’un opportunisme relevant du procès d’intention passablement réducteur. On a le droit mais ce n’est rien d’autre que ça et ce n’est pas très éclairé. Or s’il n’y avait au parlement européen que des gens acquis à sa cause, serait-ce mieux ou pire ? Là est la seule question et la poser c’est y répondre.


    • C’est navrant de voir encore des naïfs qui gobent les mouches concernant le FN.

      C’est un parti comme les autres : qui ne vaut rien.


    • @Yankee98, ce qui est stupéfiant c’est de faire pareil hors-sujet. Et c’est quelqu’un qui au demeurant n’a jamais attendu grand-chose du FN qui vous le dit.


    • @Eric
      C’est vous qui manquez de clarté, si le peuple dit non, c’est non. Dès lors à quoi bon aller siéger quelque par dont on est contre l’existence même, un non sens évident sans sortir de je ne sais quelle école. Les faits cautionnent mes dires, les français sont énormément sceptique envers cette UE. Au bout du bout, c’est la parole des français qui prime, en tout cas ça devrait être ainsi.


    • Désolé de vous décevoir mais c’est vous qui manquez de clarté car au bout, comme vous dites, ce n’est pas la volonté des français qui prime si l’on vous suit puisque ce dont nous ne voulons pas existe bien quand même. Et oui, c’est ballot ! Dois-je également vous rappeler le référendum de 2005, son résultat et ce qu’il en est advenu ? Inutile de retourner le couteau dans la plaie vous ne croyez pas ? Par ailleurs et encore une fois, cela ne change rien au fait qu’il est toujours préférable d’avoir des opposants à l’intérieur d’un système auquel on est opposé plutôt qu’uniquement des gens acquis à sa cause. Ne serait-ce que pour en obtenir des informations sur ce qui s’y passe concrètement. Je ne dis pas que c’est bien en soi, simplement que concrètement ce serait pire. Inutile en effet de sortir d’une grande école pour comprendre ça.


    • @Eric
      En général je trouve vos commentaires pertinents, là, je ne vous comprends pas. Nous cautionnerions un système dont on ne veut pas en y siégeant pour juste savoir ce qui s’y passe. Mais on le sait à l’avance ce qui s’y passe, nous savions le devenir de notre soumission à ces lois scélérates de l’UE phagocyté par des lobbys de toute sorte, tellement loin des peuples et leurs intérêts, le vol total de notre souveraineté. A mon sens c’est largement suffisant et inquiétant pour notre devenir et celui de notre pays pour carrément clacher cette UE, vous ne croyez pas ?
      Avec tout le respect que je me dois à votre désaccord.


    • « En général je trouve vos commentaires pertinents, là, je ne vous comprends pas. »
      C’est aimable à vous, mais peut-être est-il possible d’y voir une incompréhension ponctuelle de votre part ! C’est une hypothèse envisageable, même si je ne suis pas à l’abri non plus :-)
      « Nous cautionnerions un système dont on ne veut pas en y siégeant pour juste savoir ce qui s’y passe. »
      Je répète donc : que vous le vouliez ou pas, il est là ! Bon sang, ce n’est pourtant pas difficile à comprendre. Vous croyez quoi ? Que si le FN ou des « euro-sceptiques » n’y siégeaient pas, ce serait mieux voire que le truc s’effondrerait ?! On peut au contraire et logiquement affirmer l’inverse. Qu’ils soient minoritaires et ne puissent changer le cours des choses est sans doute regrettable et frustrant mais ce n’est pas surprenant.
      Les excès et les jugements qui vont avec n’apportent rien et n’ont jamais rien fait de bien. Maintenant si vous avez la solution miracle, ne vous gênez pas ! On peut se payer de mots en parlant de « clasher l’Europe » mais après et concrètement ça ne veut rien dire et ça n’a pas de sens comme vous dites. On s’est fait plaisir en pensée et en paroles mais ça s’arrête là.


    • @« On s’est fait plaisir en pensée et en paroles mais ça s’arrête là. »
      Oui, je crois au boycott pur et dur par une partie des peuples si l’on veut inverser l’ordre des décisions dans l’UE. Depuis combien d’années le FN siège avec d"autres partis anti UE, il est ou le résultat ? ça nous a pas empêché de nous prendre dans les dents, le mariage pour tous conforme au droit européen, la la loi travail une injonction européenne à nos pantins gouvernants(syndicat pro UE), , bien que ce ne soit que la forêt qui cache l’arbre. Et bien d’autres débilité nous parviennent de cette assemblée. A cette heurs ci, je vais au turbin, honnêtement on dirait que vous n’avez pas idée de la nocivité de cette entité qui nous protège finalement contre rien, avec ou sans opposant, elle est structurée pour carrément tourner en roue libre entre expert et groupe de pression. Bonne journée.


    • Vous n’imaginez tout de même pas que vous avez besoin de me convaincre de la nocivité du truc ?! Non mais franchement !
      « Oui, je crois au boycott pur et dur par une partie des peuples si l’on veut inverser l’ordre des décisions dans l’UE. »
      Illustration parfaite de ce que je disais précédemment, on se paye de mots inopérants, et même d’un point de vue cathartique s’il en faut si peu pour se sentir soulagé. Désolé mais ça ne veut rien dire, vous vous répétez encore inutilement.
      « Depuis combien d’années le FN siège avec d"autres partis anti UE, il est ou le résultat ? »
      Décidément, vous êtes dans le tout ou rien. D’une part n’insultez pas l’avenir même s’il est sombre actuellement, et d’autre part il est possible que des événements amènent le truc à capoter de lui-même devant l’évidence de l’ineptie. De toute façon, bien malin celui qui peut affirmer qu’il se passera ceci ou cela tant la situation est imprévisible. Bonne journée à vous également.


    • @Eric
      C’est dingue, vous souhaitez le renversement du truc par des événements inattendus, vous avez oublié 2005, vous reconnaissez la nocivité du truc et c’est mes arguments anti UE qui vous semblent cathartiques.En fait, c’est le grand saut dont vous flippez, sachez qu’on nous y a poussé, sans élastique, mais ça encore vous allez le reconnaître en m’affirmant le retour de l’élastique, vous n’en savez rien, pas plus que ceux qui siègent en notre nom dans un truc dont personne ne veut, en tout cas pas la grande majorité du peuple, seul légitime sur la méthode de gouvernance.
      Je ne vous convaincs pas, je développe simplement mon opinion.


    • C’est dingue, comme vous dites. Vous devenez confus et je ne suis pas certain du tout, au contraire même, que vous m’ayez compris. Les histoires, tout ça tout ça, désolé mais je décroche. Soyez gentil par contre de ne pas qualifier d’arguments, encore que l’on ne soit jamais mieux servi que par soi-même, ce qui ne relève que du wishful thinking, et speaking aussi d’ailleurs :-).
      Florilège : « Si le peuple dit non, c’est non » (vous êtes sûr ?) « C’est la parole des français qui prime » (la preuve !), il faut « clasher cette U.E » (allons-y !), « Je crois au boycott pur et dur » (belle croyance mais concrètement kesako ?!), « le peuple seul légitime sur la méthode de gouvernance » (la preuve encore !!), « un truc dont personne ne veut » (mais qui petit problème est là quand même et qui lui ne veut pas s’en aller).
      On veut la même chose à coup sûr, la différence c’est que j’ai peut-être passé le stade de l’enfance politique qui consiste à croire que ce que je veux va s’accomplir au seul motif que je le veux et que je serre mes petits poings très fort jusqu’à ce que la réalité prise de trouille disparaisse.


  • Si les Mémoires sont bien publiées, à leur sortie il va y avoir "un concours général d’abjection" à la télévision "française" . Le gagnant aura droit à une promotion .


  • JMLP a raison de vouloir se faire éditer chez un éditeur du système, cela permet a nouveau de montrer que la censure est nécessaire a leur survie. De toutes façons le livre sortira et fera un carton.


  • Je lisais "la malédiction des fourmis" de Werber, acheté d’occase (heureusement) et je me suis arrêté au récit d’un combat entre de méchants lycéens d’extrême droite (qui se revendiquaient comme tels) et des gentils lycéens qualifiés de gauchistes.
    J’ai directement compris à qui j’avais affaire et le livre est parti à la poubelle (sacs jaunes pour papier à recycler je précise).

     

  • Je voyais venir ce coup ...Le problème , c’est que après l’impression et l’édition , va se poser le problème de la distribution et de la vente .Je parie que là les pressions seront encore plus fortes et qu’une petite maison d’édition risque d’y perdre des plumes ...et les librairies des vitrines ,car les héros qui ont fait profession de "faire barrage " vont s’en donner à coeur joie ! Courage JMLP !

     

  • L’homme qui parle dans la vidéo de 3:40 prône "l’ouverture à l’autre". Et si l’autre, ou plutôt les autres, sont des envahisseurs extra-européens qui mettent en péril notre civilisation chrétienne et gréco-latine, doit-on les laisser faire ? Bien sûr que non et cet homme le sait très bien, mais s’il disait le contraire il se retrouverait au chômage.


  • Une maison d’édition bien gérée, même si elle est politiquement correcte, qui prend en charge contractuellement et éthiquement une potentielle future publication, pourrait-elle nous expliquer comment cela se fait qu’elle soit subordonnée à l’avis de tiers, fussent-ils de gros clients ?

    Pire, pourquoi et comment le comité de Direction se croit obligé de communiquer sa stratégie marketing ?

    Dans un secteur aussi sensible qu’est celui de la communication de presse écrite, ici au combien "sulfureuse", un telle débordement de "démocratie" laisse pantois pour ne pas dire avec une forte suspicion de relations tout sauf neutres, mais au résultat de toute façon fort curieusement anormal.

    C’est encore ici à l’évidence, un "Casus Belli" de pratiques d’affaires lobbyistes sensibles, notamment d’une Communauté de ficelles tirées dans l’ombre ombrageuse de corps "intermédiaires", les biens nommés, certes dans la langue de Molière, mais surtout dans la langue de bois ripoublicaine.

    Souhaitons que ces deux tomes voient le jour, sans que son auteur n’ait à subir les foudres du pouvoir : on se souviendra, entre autres, de cet écrivain "poil-à-gratter" du pouvoir, fantasque mais téméraire, que fut Jean Edern Hallier (avec le Diable ?)...

    Alors pas d’Amélie-Mélo, "no t(h)ombe" non plus, jamais, pour JMLP et son œuvre valeureuse de patriote pour la France traditionnelle, ses valeurs, ses racines et ses peuples.


  • Pourquoi ne pas en confier l’édition à Kontre Kulture ?
    Pour un coup, s’en serait un beau !

     

  • Cette France totalitaire s’enfonce davantage chaque jour ,mettant en prison ses écrivains ,ses humoristes ,des musiciens .et faisant maintenant pression sur les mémoires de JMLP ,un comble . Ce pays occupé, devient la honte du monde .

     

  • Bernard Werber me gonflait à l’époque où je le lisais encore, il y a plus de douze ans. Avec cette video, je ne risque pas de relire, encore moins d’acheter ses bouquins !

     

  • J’attends beaucoup de ces mémoires à l’image du grand Homme !
    Les mémoires de Chirac sont une véritable arnaque, que du faux à l’image du personnage super menteur.


  • Bernard Werber fait partie des auteurs que j’ai suivi pendant mon enfance.
    Je me rappelle précisément avoir délibérément laissé son "Livre Du Voyage" (que m’avaient offert mes parents) dans le CDI de mon collège, tant horrifié par l’idée de jeter un livre que par le contenu de ce livre ci en lui même.
    Un début d’éveil littéraire, renvendiquerais-je.
    Quand à Nothomb, j’ai toujours trouvé ridicule la couverture de "Stupeur Et Tremblements", qui m’a découragé de lire une seule de ses lignes : j’y ai perçu, l’espace d’une photographie, un narcissisme exacerbé reprenant une idée de l’esthétique Japonaise pour mieux la démolir.
    À la Björk, mais sans le talent, ni le sex-appeal...

     

  • Tous ces écrivains ou éditeurs qui se disent démocrates mais qui boycottent un patriote qui ne pense pas comme eux...normal, il aime son pays, lui.
    Que Kontre Culture s’en occupe, et nous soutiendrons ce combat pour la liberté, la démocratie et la France...


  • J’adore toutes ces petites putes du système, imbues de leur personne, qui tantôt l’encensent, le lendemain le dénoncent et le surlendemain le menacent.
    Toute cette bien-pensance qui balance le pseudo fascisme-nazisme et qui pratique l’autodafé « à priori » : ce qui est plus fort encore que de brûler les bouquins, après-coup.
    J’imagine, d’ici, le Menhir se fendant d’un ashtag #Metoo... Non, le bonhomme, lui, a trop d’honneur pour savoir que le rôle national qu’il s’offre, sans en tailler aucune dans la bruyère, coûte le nombre de coups (de pompes) dans le cul qu’il a pris et prend encore. Certaines donzelles et autres fiotes duplices le savent aussi, mais préfère chouiner à postériori, une fois qu’elle ont quitté le stage des spécialités de Saint Claude et obtenu le schibboleth vers les hautes sphères.
    Néanmoins, adorant ces petites putes, disais-je, pour les faire connaître au plus grand nombre, ce que préfère quant à leurs oeuvres, c’est d’en refiler le lien - pour qui aime la guimauve - libre de droits, lorsque je tombe dessus : car c’est bien de cela que l’on cause ; la liberté, loin des carcans des devoirs et des droits. Les anglo-saxons ayant déjà établit le lien, que free se traduit par chez eux, autant libre que gratuit. Allons donc jusqu’au bout.
    Et comme les petites putes dont il est question, usent à filer leur pensée, pour rien, alors que personne ne la leur demande, qu’elle la file vraiment : pour rien, sans aucun droit.

    Cependant, il est fou que la petite Amélie ait pu penser, un instant, qu’une âme saine aurait pu faire l’amalgame d’elle et du Menhir, au gré du même panier de crabes que se veut l’édition. Quelle prétention !
    Et quel antagonisme : car, comme aurait pu dire Heinrich Heine : « Là où on fait interdire des livres, on finit aussi par faire interdire des hommes. »


  • Pourquoi JMLP ne s’est pas tourné vers KK ? Une histoire d’argent peut être...

     

    • Quand on ne comprend pas quelque chose c’est qu’on a intégré un mensonge comme une vérité. Ce mensonge empêche de comprendre ce qui se passe.

      Cela peut aussi provenir de l’ignorance de quelques vérités.

      Dans les deux cas il faut faire quelques recherches, réfléchir et ne pas croire au Père Noël, Croire au père Noël c’est comme par exemple croire qu’on peut être élu plus jeune député de France en ne faisant pas partie du système.

      Après il y a la sagesse populaire : on juge l’arbre à ses fruits.

      Vous connaissez l’arbre, que penser de ses fruits ?


  • Le lectorat de Nothomb ce sont des femmes, le même lectorat que d’Ormesson, des secrétaires et des bonniches parfaitement conformistes dont il ne faut surtout pas heurter l’exquise "sensibilité", elles seraient effrayées d’apprendre que le monstre de Montretout cohabite dans le même boxon (albin michel) qu’Amélie, prénom orléaniste qui lui va à ravir .

     

  • Mais je ne comprends pas. Pourquoi JM Le Pen ne s’est pas fait éditer chez KK ? E&R le supporte et héberge ses videos depuis un sacré bout de temps. Les retours d’ascenseur chez les Le Pen, ça n’existe pas ? Qui achète aujourd’hui, un bouquin parce qu’il est édité chez X, Y ou Z ? Moi, j’achète un bouquin parce que je veux le lire et n’ai jamais acheté un livre parce que trucmuche l’éditait !


  • Des « jugements de valeurs », écrivez-vous (« Ils correspondent aux jugements de valeurs de l’époque ») : ne mettez pas de s à valeur. Un jugement de valeur, des jugements de valeur.


  • Ah oui, Amélie Nothomb, voyons, c’est celle qui arbore un grand chapeau noir et qui mange des fruits pourris... Une héroïne de jeux video, hein, c’est ça ?


  • Décidément ça pue de plus en plus, bientot nous seront arreter puis enfermer en camp de rééducation,"avantage", on fera plus ample connaissance, à bientot...


  • il y a une sorte de jubilation, quelque chose de jouissif, à voir s’étriper des uns en mal de reconnaissance et des autres réclamant le pouvoir au nom d’un quelconque hypothétique bonheur dans la jouissance de la marchandise.
    je sais ! c’est mal d’avoir de telles pensées, mais que voulez-vous, chez certains, l’insoumission est congénitale, remugles d’un passé d’avant le grand basculement du néolithique marqué par de profondes mutations techniques, sociales et politiques.


Commentaires suivants