Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Élise Fajgeles, la députée LReM qui ignore le Smic, aurait reçu des menaces de mort antisémites

C’est le dernier crime contre l’humanité sioniste en date, après le croche-dalle sur écolier à kippa en janvier 2018. Élise, que la chaîne sioniste en français i24news appelle familièrement Elsa, était invitée chez Morandini – tiens, il est encore là lui ? – pour parler à de vulgaires Gilets jaunes.

 

Interrogée sur le montant du Smic, elle a échoué à la question sociale numéro un :

 

 

Conséquence, tous les réseaux sociaux se sont moqués de la députée hors-sol pourtant issue de la gauche, mais on apprend que dans ces moqueries, il y avait de terribles menaces de mort.

Oui, pour avoir échoué à l’oral social, Elsa a été menacée de mort. Aussitôt, notre instinct chevaleresque nous a portés à soutenir cette pauvrette sur qui le ciel internautique est tombé.

 

La technique de la victimisation

Et puis on s’est ravisés : n’importe qui pouvant se faire envoyer une menace de mort via un compte anonyme et provisoire sur Twitter, n’y aurait-il pas là, comme dans l’affaire du rabbin auto-poignardé, une possibilité de traficotage pour inverser l’ordre des victimes ?

On ne dit pas que c’est ce qu’il s’est passé, on dit qu’aujourd’hui tout est possible, comme chez Morandini, en matière de magouilles sur les réseaux sociaux. Par exemple, la députée Laetitia Avia mordeuse de chauffeur de taxi avait rapidement reçu, après son acte de pré-cannibalisme – ô inspiration divine –, une lettre l’accusant d’être une « grosse truie noire », ou un truc dans le genre pas sympa. Aussitôt, la presse mainstream s’était rangée aux côtés de la pauvre victime du racisme anti-truie ou anti-Noire.

 

 

En plus, la députée vient d’avouer qu’elle aussi avait été « pauvre », ce qui nous a arraché plusieurs larmes. Seule, avec un pauvre petit garçon, et un seul RMI, comment voulez-vous qu’on ne fondasse point ?

Du coup, on a été farfouiller du côté de son CV, et on a vu qu’elle avait soutenu Manuel Valls lors des primaires de la gauche en 2017. Aïe, mauvais point. Manu-la-tremblote est ce qui se fait de plus détesté en France aujourd’hui. Même les espagnols n’en veulent pas. Quel pays au monde voudrait d’une boule de haine pareille ?

Heureusement, toute l’organisation sioniste mondiale est venue voler à la rescousse de la pauvrette au RMI. En premier lieu, Francisque, pardon, Francis, chef du lobby sioniste française, parfois appelé CRIF, qui s’est complètement déconsidéré lors de la manif de soutien à la vieille dame assassinée par un fou quand il avait choisi qui avait le droit de manifester et qui devait rester à la maison.
Depuis, plus personne ne l’écoute, à part nos politiques qui chient dans leur couche à la seule évocation des quatre lettres C, R, I et F.

 

 

L’autre chevalier qui a sauvé la vie de la pauvrette au RMI avec un enfant fragile sur les bras, c’est le président du B’nai B’rith [Bordel, on sait jamais comment écrire ce truc, en plus on risque de tomber pour crime contre l’orthographe.] France, un club qui regroupe les gens qui ont besoin d’argent et de boulot, comme tout le monde, quoi.

 

 

C’est pas tous les jours que ces personnalités de l’élite supérieure descendent de leur perchoir pour protéger une pauvre petite pauvrette de France, alors ça vaut le coup de relayer et de les applaudir.

Si avec ça ils ne deviennent pas plus populaires dans le cœur des Gilets jaunes, c’est à désespérer de la générosité gratuite !

La Souffrance et son exploitation,
à lire sur Kontre Kulture

 

Les précédents crimes contre l’humanité souffrance antiraciste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants