Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Emmanuel Macron s’exprime sur les Gilets jaunes : "Il ne faut en rien renoncer au cap mais il faut changer de méthode"

Voici ses principales déclarations :

- Sur la mobilisation des Gilets jaunes :

« Cette rencontre prend un écho particulier. Depuis plusieurs semaines, un mouvement de contestation de plus large ampleur, parti du prix du carburant, a grandi dans le pays. Il y a eu des manifestations importantes et des violences inacceptables. Je ne confonds pas ces actes inacceptables avec le mouvement sur lequel ils se sont greffés. J’éprouve de la compréhension pour les citoyens mais je ne cèderai rien à ceux qui veulent le désordre (...). »

- Sur la responsabilité de ses prédécesseurs et de ses opposants politiques :

« Lorsqu’on parle des actions de la nation pour répondre au défi du réchauffement climatique, force est de constater que nous avons fait trop peu. Par trop peu, je veux parler des dirigeants que nous sommes – dirigeants politiques, dirigeants d’entreprise etc. (....) Pour un responsable politique, comment être à la hauteur de cette immense responsabilité collective ? En ne changeant pas d’avis. En assumant ses convictions et décisions. On ne peut pas être le lundi pour l’environnement et le mardi contre la hausse des prix du carburant. Ensuite, en ne changeant pas la vérité. Que les responsables politiques omettent de rappeler leur position historique, ce n’est pas digne. Ce Haut commissariat doit rétablir des faits. On ne peut pas confronter des avis sur des contre-vérités. Enfin, en ne changeant pas de cap. Je sais que les habitués de la politique attendent de moi un renoncement, une esquive. De laisser le présent prévaloir sur le futur. Mais plus on attend, plus les effets seront douloureux. »

- Sur les inégalités sociales :

« J’ai vu, comme tous les Français, les difficultés que la situation entraîne auprès de ceux qui se déplacent beaucoup et qui ont du mal à finir les fins de mois. (...) Ils ne sont pas les auteurs de cette situation mais les premières victimes. Nous devons entendre l’alarme sociale, mais pas renoncer car il y a aussi une alarme environnementale. Les inégalités sociales sont bien souvent doublées d’inégalités environnementales. Vouloir traiter l’urgence sociale en renonçant à toute ambition énergétique, c’est installer les plus modestes dans la situation où nous les avons plongés depuis des décennies. Je m’y refuse. »

- Sur la dépendance aux énergies fossiles :

« Les énergies fossiles sont une forme de soumission de la France aux forces étrangères. Le prix du pétrole et du gaz dépendent des décisions de la Russie, de l’Arabie saoudite et de l’Iran. Construire cette sortie progressive c’est aussi construire notre souveraineté. C’est le but principal et premier de notre politique énergétique. »

[...]

Emmanuel Macron a conclu sa présentation en revenant une nouvelle fois sur les inégalités sociales et le mouvement des Gilets jaunes, sans jamais les nommer. « Je refuse que la transition écologique accentue les inégalités entre les territoires. Et c’est cela, au fond, la crainte exprimée par nombre de nos concitoyens ces derniers jours. Cette crainte, je ne peux que la comprendre et la partager », a-t-il ajouté. Pour lui, c’est « la méthode » qui a pêché jusqu’ici et créé le sentiment que la transition écologique est réservée aux « bobos urbains ».

« Ce que je retiens de ces derniers jours, c’est qu’il ne faut en rien renoncer au cap car il est juste et nécessaire. Mais il faut changer de méthode car nombre de Français ont le sentiment que ce cap leur est imposé d’en haut. J’entends la grogne. Elle s’est focalisée sur le prix du carburant. Pourquoi ? » Parce que, selon Emmanuel Macron, la hausse de la taxe sur les carburants – dans le programme de nombreux candidats et votée régulièrement, a-t-il rappelé – s’est ajoutée à la hausse des prix du pétrole au niveau mondial.

« Cette crise dit que les réponses que nous apportons sont trop abstraites. Les gens protestent, on leur répond "chèque énergie". "Chèque énergie" les gens ne savent pas ce que c’est... et honnêtement, moi non plus », a confié le Président de la République.

Lire l’intégralité de l’article sur businessinsider.fr

Voir aussi, sur E&R :

Ce que Macron ne peut pas dire, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

89 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La pollution de la France, ce n’est même pas 1% de la pollution mondiale, et si la France devenait "propre" elle serait quand même polluée par le reste de la planète . Macron, si sûr de lui, s’imagine que le monde entier va suivre "l’exemple magnifique" que donne sa France, prête à se ruiner au nom de l’environnement . Il doit doucement se marrer, le reste du monde, en regardant cet agité impuissant de la "transition écologique"...

     

    • Ah parce que vous croyez encore qu’il en a quelque chose à cirer de la pollution ? Tout ce que ses maîtres lui ont ordonné, c’est de nous vider les poches, la pollution ils s’en battent tous l’oeil.
      Vous êtes bien naïf.......


    • Ce n’est pas 1% mais 1‰ des émissions de CO2... Et puis le pétrole, ça a permis de rallonger l’espérance de vie de plusieurs dizaines d’années. Le CO2 est bon pour la planète, la terre est en train de reverdir. Ce sont les scientifiques eux-mêmes qui le disent... Plus il y aura de monde sur terre, plus il faudra de plantes pour les nourrir et plus l’atmosphère est chargée en CO2 et plus les plantes poussent... Heureusement que les pays en voie de développement prennent la relève d’émission de CO2...
      Macron et ses mignons sont toxiques comme l’oxygène...


    • C’est comme tout les mouvements "nouveaux", on ne peut pas savoir à l’avance si cela deviendra la norme (et dans ce cas nous aurons quelques décennies d’avance dans les techniques et leurs applications) ou si c’est juste une lamentable erreur stratégique.

      Ce qui fait à peu près consensus c’est que les méthodes actuelles de production/consommation d’énergie n’ont guère plus d’un siècle devant eux avant que ça devienne ingérable.
      De par la surpopulation, la concentration des réserves (Quelques pays / groupes détiennent la quasi totalité des réserves).

      Reste le fracking, comme aux USA, mais c’est aussi relativement nouveau, il faudra juger des résultats et conséquences dans quelques décennies.

      Bref, comment on peut s’opposer à ce que cette Europe déclinante et vieillissante tente enfin
      quelque chose ?
      A court terme c’est ridicule, mais d’ici 50,100,200 ans, où en seront nous ?
      Ou en seront les conflits, quel continent sera le leader, qui sera dépendant de qui énergétiquement ?

      La pollution on peut s’en fiche, mais les relations de dépendance ?


    • ´Soir Antoine,
      Beau commentaire (bon sens). J’habite à proximité de Fessenheim. Les bobos décérébrés anti-centrales et tout... Mon avis est qu’il faut démanteler Fessenheim qui vieillit pour reconstruire un Fessenheim moderne dans la même zone. Les Teutons, ces connards qui « charbonnent », sont contre la centrale, mais bien contents qu’on leur livre de l’électricité à coût convenable. Donc Alsacien qui fournit « propre », je dois subir la pourriture polluante de l’Allemagne. Un comble. Ceci d’autant plus que comme il n’y a plus de frontières, la pollution ne s’arrête pas à la limite comme ce fût le cas pour le nuage de Tchernobyl...
      Je ne connais pas d’Ecolo, tant mieux pour eux, des fois je peux me montrer vindicatif (avec baffe dans la gueule assortie).


  • Quand les ’’ 2 trous ’’ ruraux et les cocktails seront de la partie,on va voir si mac à ronds le dilaté ne lâche rien.
    On entend depuis longtemps que le peuple ne bougera pas tant que les frigos seront pleins,mais depuis peu, les frigos sont de plus en plus vides.


  • Macron vient d’installer " Le haut conseil pour le climat " : ridicule . Comme si la France, 1% de la population mondiale, pouvait faire quoi que ce soit pour le climat - qui, rappelons-le, ne se limite pas aux frontières de l’hexagone . Macron, c’est notre Miss Météo, il devrait la présenter, mais en nous faisant la leçon, comme une institutrice : " Afin que la température moyenne de Perpignan diminue nous avons décidé d’implanter 2000 éoliennes supplémentaires dans les Pyrénées orientales, les 2 milliards d’euros nécessaires seront obtenus en soumettant les vacanciers fréquentant les plages s’étendant de Canet à Argelès à une "taxe maillot de bain" .

     

  • ah ah il se cache derriere l’environnement pour justifier la precarité des francais,son conseiller en com est archi nul !!!

     

    • "trop abstraites... "chèques énergie"... les gens ne savent pas ce que c’est... et honnêtement moi non plus." : oh que si cher Manu, encore une fois tu mens éhontément car l’abstraction, tu en profites, tu baignes dedans tel un ver parasite : digne héritier de Saint-Simon avec son règne technocratique et sa mafia des hauts fonctionnaires de Bercy, ces termes abscons ne sont justes que des effets théâtraux qui ont pour objectif de faire naître coûte que coûte l’utopie socialiste euh... libertaire libérale par notamment sa vague du grand remplacement et ce, pour le plus grand bonheur du monde bancaire et ses montages délirants, tu sais là d’où tu viens, de cette Positive Planet, de cette mondialisation heureuse mais si tu le sais.
      Si haut perché, si euphorique sous psychostimulant, ce baratin te permet de mettre n’importe quoi derrière ces mots creux tout en incitant "en même temps" les "sans-dents illettrés" à "penser printemps" alors que tu les mets à feu doux du "vivre ensemble" depuis longtemps dans la casserole pour les asphyxier. Désormais, ton moulin à paroles, ta méthode de winner start-up... bref toute cette coquetterie, cette diarrhée verbale caricaturale semblent terriblement vide, si distante qu’elles ne trompent plus "ceux qui ne sont rien" : ils vont te le faire comprendre samedi prochain, car tu n’as jamais imaginé ça : vive les Gilets Jaunes !

      Hier soir ils étaient en pleine forme, ils dansaient, clamaient leur joie et pour cause ils retrouvent leur dignité humaine !

      "Gilets jaunes : 600 radars vandalisés depuis dix jours"
      https://www.ladepeche.fr/article/20...

      Personnellement de voir des gens simples et vrais me fait du bien : allez tous à leur rencontre ce que font les petits Gilets Jaunes est énorme pour les futures générations.

      Ah oui les saint-simoniens sont une secte qui a été dissoute vers 1830, la plupart des chefs activistes ont été emprisonnés, les autres adeptes, qui ne l’ont pas été, ont continué de diffuser leur propagande dans un journal appelé Le Globe, c’est en note 1 de bas de page 535 des Illusions perdues de Balzac en édition Livre de Poche.

      "A Marseille, les gilets jaunes se mobilisent pour la grande collecte de la Banque alimentaire"
      https://www.bfmtv.com/mediaplayer/v...

      Les Gilets Jaunes aident "ceux qui ne sont rien".


  • Macron, cette fille, devrait méditer cette petite phrase de Sarko : "l’environnement ça commence à bien faire" . Seulement "la question environnementale" ça plait aux gonzesses, surtout féministes : "Nous pensons à l’avenir de nos zinfants, pas comme ces mâles trop souvent inconséquents et, disons le mot, irresponsables" .

     

  • Macron courre après la popularité de Hulot, cet imbécile qui nous a imposé la taxe carbone, que ni la Chine, ni les USA, les deux grands pollueurs de la planète, ne payent !

     

    • La chine ne paye pas elle encaisse de la taxe carbone payé par l’europe cherchez l’erreur


    • Attention, vos propos sont limite anti-inuits. En effet, vous ne pouvez ignorer que les recettes de cette taxe finissent un jour ou l’autre au pays le plus moral du proche orient. Vous chercheriez à couper ce pays de revenus confortables que vous ne vous y prendriez pas autrement. Honte à vous !!!!!! Hé hé hé hé......


    • Quel con ce type il est complètement fou avec sa "transition écologique" qui n’intéresse que les marginaux et les gonzesses qui, on le sait bien, tombent dans tous les panneaux pourvu qu’ils soient promus par la téloche : "produits allégés", "le Bio", "éoliennes", déodorants - cancérigènes ! - pour les chiottes, prothèses mammaires à faire débander un Bonobo (pauvre Bonobo !), etc... la liste est longue !


  • La nouvelle méthode c’est qu’avant c’était à sec, maintenant il va mettre un peu de vaseline.Mais pas trop quand même.


  • C’est qui ce mec ?

     

  • Macron ou l’environnemental comme cache-sexe du martelage fiscal.



  • J’ai vu, comme tous les Français, les difficultés que la situation entraîne auprès de ceux qui se déplacent beaucoup et qui ont du mal à finir les fins de mois. (...) Ils ne sont pas les auteurs de cette situation mais les premières victimes. Nous devons entendre l’alarme sociale, mais pas renoncer car il y a aussi une alarme environnementale.



    Traduction : je sacrifie les pauvres et la classe moyenne sur l’autel environnemental, comme si ceux-ci étaient les plus gros pollueurs. Aucun mot sur les tankers parcourant la planète, ni sur le kérosène dont les riches sont les plus utilisateurs. Hypocrisie totale, stratégie criminelle consistant à cibler certains en épargnant minutieusement d’autres.

    Les français ne peuvent pas finir les fins de mois ? Je l’entends, mais je m’en fous, ce qui m’importe c’est dans 20, 30, 50 ans en les pressurant pendant que la Chine, les Etats-Unis et autres polluent sans vergogne et sans commune mesure.

    Bref, quel est l’objectif réel de cette "transition écologique" de merde qui n’est qu’un prétexte ?

    Eh bien tout simplement de contraindre la classe moyenne à dépenser son bas de laine, le peu qu’elle peut avoir de côté pour l’appauvrir le plus possible, et si possible la ruiner. Un français qui a des économies, en cas de désaccord profond avec le pouvoir, pourrait utiliser son argent pour combattre ce pouvoir.

    L’argent est une puissance, il permet de mettre en branle des moyens, il offre les capacités matérielles.

    La classe moyenne est une classe bien trop indépendante et ne sera jamais suffisamment acquise à l’idéologie totalitaire du pouvoir.

    Ainsi l’Etat n’entend pas laisser aux français des moyens de lutter contre lui. Les ruiner c’est les soumettre, c’est les rendre entièrements dépendants de sa volonté. C’est le pourquoi de la politique d’assistanat : un assisté est un combattant en moins.

    Cette politique n’a rien à voir avec l’écologie. Rien à voir avec l’économie. Elle a tout à voir avec une stratégie de pouvoir visant à nous asservir par des moyens fallacieux.

    Le combat frontal approche. Courage.

     

    • A Igor Melev,

      Oui les couches moyennes sont les travailleurs payeurs
      de cette politique de Wall Street .Il serait temps qu’elles comprennent
      massivement les objectifs cyniques des domestiques technocrates
      de gauche et de droite du système .
      L’extrême gauche,alliée historique de la Finance Mondiale,
      commence seulement à être démasquée .
      Courage et lucidité .le combat frontal approche ,
      Vous avez raison,et soyons solidaires.
      C’est indispensable !.


  • et bien oui changeons de méthode sans changer le cap

    les blocages ont permis de faire connaitre le mouvement
    les manifestations ont permis , à l’aulne de leurs propos et de leurs actions, de mesurer les qualités de chacun, ainsi que son ampleur
    pourquoi se faire gazer , insulter , matraquer, juger et condamner
    pourquoi offrir le péage gratuit à des gens qui n’y voient qu’un effet d’aubaine servant leurs uniques intérêts bien perçus
    en une phrase, pourquoi se prendre des gnons pour le roi de prusse !

    ne bloquez plus la socamil, plateforme de leclerc, ( ni aucune autres d’ailleurs )

    source Toulouse, 21 nov 2018 (AFP) - Le tribunal de Toulouse a déclaré mercredi "illégal" le blocage par des "gilets jaunes" de la Socamil, la centrale d’achat régionale de Leclerc, dans la banlieue de Toulouse, menaçant de "condamner à 1.000 euros par heure de blocage toute personne identifiée", selon l’avocat de la Socamil. Me Ruff
    cet avocat défendant l’argument que :
    "la liberté des uns s’arrete là ou commence celle des autres"

    et bien la liberté de vendre des uns s’arrêtera là ou commence la liberté de non consommer des autres

    ceux qui pensent que a radicalité consiste a marcher sur l’elysée sont des provocateurs
    ceux qui manifesteront ce 1 Décembre seront des récupérateurs
    quand aux jaunes sans gilets qu’ils fassent leurs "shopping"

    le gilet jaune maintenant c’est dans le porte monnaie
    pourquoi devrais je maintenir le niveau des dividendes de certains, et ce à leurs seuls profits, sans jamais en voir le premier centime ?

    l’action qui vous coutera le moins est dans la marchandise , celle que vous n’achèterez pas

     

    • Exactement, le billet de banque est le bulletin de vote, rester assis chez soi la meilleure manifestation, le tout au rendement optimum. Deux jours de grève générale à domicile et leur château de cartes s’effondre en les ensevelissant. Adieu croupiers verreux du casino truqué.


    • héhé bien vu la non consommation et ça tombe pile poil à la période des achats de Noël !! énorme potentiel !! bravo !!


    • en somme , tout le monde en grève de la faim chez soi devant son Pc...


    • Je suis entièrement d’accord avec vous, ceux qui nous oppriment, sont avant tout des marchands et nous des consommateurs, des clients... Boycottons leur "black machin", boycottons ces voleurs, tous les jours ! Remplaçons le neuf par de l’occasion par exemple...


    • surtout pas de grèves de la faim !

      les légumes les oeufs et le fromage , ceux de saisons, achetés sur le marché et hop,
      la charcuterie itou,
      les "merdouilles" hi tech, "du balais" ,
      pour le pain il y a le boulanger
      les gâteaux ? "fait maison, rien qu’un flan maison, adieu la crémière,
      le vin il y a le choix, pour infos une clairette de die, c’est aussi bien que la blanquette de limoux
      la mode je m’en contrefiche
      le resto ? on se réunis entre amis
      le café a 1.5e sur l’autoroute ? "oublié" , un thermos et la nationale
      etc etc , pourquoi se priver, pourquoi ?
      reste la marée, et bien achetez votre poisson en grande surface, ils seront ravis !!!! renseignez vous vous comprendrez, cela vaut la peine
      si vous avez d’autres pistes ? ne vous privez pas , faites le nous savoir

      l’action qui vous coutera le moins et pèsera le plus est dans la marchandise , celle que vous n’achèterez pas


    • Et voila, ce qui se met en place insidieusement :

      https://www.francebleu.fr/infos/fai...

      ce ne sont pas les "pères" de familles qui ont dégradés mais des casseurs en gilets jaunes, par contre ces même pères de familles sont des éléments faciles alors ils seront les "doulos"
      les décimès pour l’exemple

      CHANGEZ DE METHODES, n offrez plus, entre autres, les péages gratuits a ceux qui ne le méritent pas, arrêtez d’être les cocus de ceux qui ne voient en vous qu’un effet d’aubaine, mettez votre gilet jaune dans votre portefeuille et restez chez vous !

      action inodore, incolore, sans bruits, sans personne en face,



  • Parce que, selon Emmanuel Macron, la hausse de la taxe sur les carburants – dans le programme de nombreux candidats et votée régulièrement, a-t-il rappelé – s’est ajoutée à la hausse des prix du pétrole au niveau mondial.




    prix du baril aujourd’hui, le même qu’en 2007, 2010 ou 2014 :
    http://www.cnr.fr/Indices-Statistiq...

    Autre putain de scandale dont les gilets jaunes hélas ne parlent pas : le prix du gaz, ridiculement bas à l’achat (merci Poutine) et qui devient de l’or quand on reçoit sa facture. tarif gazprom contrats 20/25 ans (le contrat GDF) : 415 dollars les 1000 m3 soit 0,41 dollars le m3 que l’on paie entre1600 et 1800 euros au détail (pas de transformation raffinement ou autre entre la sortie du gazoduc et la mise en citerne). Donc qui se gave ?
    de plus au niveau taxes
    la TICGN a bondi de 108% en 2015, puis de 64,4% en 2016 et de 35,5% en 2017. Au total, cette taxe s’est donc enflammée de 463% en 3 ans ! et elle doit continuer à grimper de 22% annuels jusqu’en 2022. bonjour l’angoisse.

     

  • Comment ne pas perdre la face quand on est pris la main dans le sac... ? En noyant le poisson. L’Ecologie comme prétexte pour continuer à phagocyter la population qui assume la Réalité à des limites aussi, qui obligent à faire au moins semblant d’agir pour lui. On plante des éoliennes le long des routes, on plante des lampadaires à panneaux solaires au beau milieu des rues(comme à Lorient), on agit spectaculairement à la marge et tant que cela continue à rapporter, mais on ne fait rien sur le fond, parce qu’une organisation sociale capitaliste n’y survivrait pas. On ne choisit pas, pour un temps, le gaz comme unique source d’énergie, on ne baisse pas très attractivement le prix d’un carburant non polluant pour provoquer rapidement un basculement du parc automobile ect...ect...parce qu’en réalité on a que foutre de l’écologie mais qu’on attend tout de ce que le prétexte peut faire juter.


  • Un pur discours d’énarque, préparé par un autre, et lu par Macron, valet du mondialisme.

    Les consignes qu’il a reçu de ses employeurs, sont sans doute les suivantes : "Baratiner tous ces crétins avec une sémantique fumeuse, mais surtout ne rien lâcher sur les prébendes des oligarques, qui détiennent le vrai pouvoir !"

    En conséquence, le discours de Macron, c’est du vent. Le lobby mondialiste continue à vouloir passer en force, car il pense qu’il doit gagner le plus rapidement possible contre les peuples, qui se réveillent d’une longue dormition.


  • Combien de centrales nucléaires stoppe-t-on en éteignant un lampadaire sur deux et en éteignant ceux qui restent entre 23H00 et 5H00 du matin, dans un pays amplement doté de moyens d’éclairement individuel ? A quoi tombe la production de CO2 quand toutes les voitures roulent au gaz ? Quelle quantité de CO2 absorberaient les millions d’arbres qu’on pourraient planter au lieu de la manière démentielle dont on se comporte rien que dans ce domaine(sans parler des autres où la connerie fait des ravages)... ? Moins de discours et de taxes (qui ne dépolluent rien du tout) et plus de concret au travers de mesures simples. Et si nous parlions du déficit d’énergie solaire au sol (sans parles des retombées de kérozène...), dû, certains jours, aux traînées à touche-touche des avions long-courriers.. ? Qu’est-ce que la surtaxe des carburants apporte d’autre que de la recette fiscale dans le tonneau de danaïdes de l’appareil d’état.. ? Commençons par cesser de ne prendre les gens que pour des cons.


  • Le pire c’est qu’il comprend et qu’il explique qu’il a parfaitement compris la situation des gens, et qu’en plus il leur dis que non seulement il ne fera rien, mais qu’en plus il ne va pas renoncer a empirer la situation en augmentant encore les taxes.


  • Pour ceux qui ne seraient pas au courant, il y a sur "mesopinions.com" une pétition pour le faire dégager.

    Pas convaincu que ça ait beaucoup d’effet, mais si ça peut les énerver encore un peu plus, toujours ça de gagné.

    J’observe les chiffres depuis 36 heures, 20 000 signatures de plus.

     

  • " Il ne faut en rien renoncer au cap mais il faut changer de méthode "
    S’ils sont allergiques à la pilule, on leur mettra des suppositoires, mais ça d’une manière ou d’une autre ils l’auront ils l’auront dans le c....


  • Du vide, de l’enfumage,des mensonges,diviser pour mieux asservir.Sa force, maintenir via les médias l’ignorance des masses, promouvoir l’individualisme déjà trés développé, et culpabiliser les victimes de sa politique.


  • Il a mauvaise mine

     

  • À voir certains commentaires, j’ai l’impression que même ici certains croient encore que l’escroquerie environnementale n’est pas juste une simple escroquerie.
    Il s’agit simplement d’une super opportunité pour le système de prélever des taxes et de rafler un peu de flouze pour eux personnellement, au passage, tout en faisant en sorte que nous trouvions normal de payer cette taxe.
    Si réellement l’environnement était un problème grave, ne pensez-vous pas que les -TRÈS nombreux- produits, qui proviennent des -Très nombreux- pays à bas coûts de main d’œuvre, et qui sont fabriqué dans un non-respect TO-TAL de l’environnement, seraient interdits à l’importation, ou tout du moins exagérément surtaxés ?

     

    • Absolument d’accord. Et avouez que c’est bien trouvé : un problème auquel le grand public ne comprend rien, qui fait peur, qui entraîne des politiques dont on ne peut mesurer les effets qui de toutes façons, sont â long terme.
      Mais Macron ne peut pas avouer que tout ça est une mascarade vu le nombre de têtes que ça ferait tomber.
      Qui aura ce courage ?


  • ..." Il ne faut pas changer de cap... mais ils faut changer de méthode...."
    lol
    Merci du conseil Manu... !!

     

  • Mais enfin, personne ne réagit ? Macron ne pense rien et ne décide rien. Son cap c’est celui du diktat des Grandes Orientations Politiques et Economiques pondues par les gangsters de la Commission européenne qui ne sont élus pas personne !!!
    Quant au prix des hydrocarbures, eh bien il faut bien que quelqu’un paie pour notre participation dans les guerres illégales des USA dont nous sommes les supplétifs ! ? Macron, destitution !

     

  • La taxe carbone c’est une escroquerie comme celle sur le sucre et toutes comme les autres !!!


  • Pour info, le forint Hongrois n’arrive toujours pas depuis Juin a redescendre sous les 320 ft/€, et pourtant on assiste a une baisse des prix de l’essence.
    Ce matin j’ai vu 1,11€ le SP95 alors que la ou je vis a Szombathely, il est toujours un peu plus cher qu’a Budapest.


  • C’est un discours de gauleiter pas de président...."Je comprend mais l’UE l’exige et je n’y peux rien !"

    Et puis,oser dire qu’il ne changera que la méthode....C’est comme un bourreau qui abandonnerait les baffes dans la gueule pour le bottin sur le crâne.... !!!

    Macron,c’est Tsipras...la France s’hellénise dans le plus mauvais sens du terme !


  • L’anti-Macronnisme c’est bien.... l’anti-Capitalisme c’est mieux !


  • Macron "parle" tout simplement persuadé qu’il y aura toujours des millions de crédules qui possèdent un poste télé, radio, et papier journal, toujours pas sortis de décennies d’ingénierie sociale.


  • Pour le mouvement gilet jaune :
    " Il ne faut en rien renoncer au cap mais il faut changer de méthode "


  • Macron met à l’amende les Français et taxe les plus pauvres avec des impots iniques : taxe carbone, transition écolo ...etc... mais tout ceci n’est qu’un écran de fumée, une vaste fumisterie, une escroquerie à grande échelle, du racket étatique ! en effet et dans les faits pourquoi il n’y a que les Français qui devraient payer le prix de la pollution pour la planète terre ? tous les autres pays du monde utilisent et de façons exponentielles charbon, fuel, pétrole, gaz, essence...etc... et toutes sortes d’énergies fossiles sans compter l’industrie automobile, les transports aériens et maritimes ...etc...etc... en réalité toutes ces taxes et ces impots vont dans la poche à Macron et à sa bande de Mafieux en cols blancs ...


  • L’alarme sociale est réelle. L’alarme environneentale est bidon.
    Et Macron préfère le bidon au réel parce qu’il préfère ses mentors au peuple.
    Démission.


  • #2089683

    Pourquoi fermer des centrales nucléaires, alors que celles-ci permettent plus d’indépendance, et constituent le moyen le plus propre de produire de l’électricité. Des risques, il y en a, comme dans toute entreprise industrielle. Ils sont minimes, la sécurité y est omniprésente, rien à voir avec Tchernobyl. Les verts ont toujours aimé agiter le spectre d’une catastrophe. Quant au pétrole, ça fait 40 ans (1er choc pétrolier) qu’on annonce le tarissement des réserves...

     

  • C’est du langage techno : en français commun, ça veut dire « Comme ça vous refusez de vous faire enculer ?! Pas grave, on vous enculera autrement. ». Merci, au revoir.

     

  • Il y a une semaine, ils nous disaient vouloir être plus pédagogues, aujourd’hui ils promettent un changement de méthode. C’est le jeu des synonymes ??


  • Que voulez-vous. Les citoyens préféreront toujours une pollution égalitaire à un air pur réservée à une élite..

    Notons que le français n’est pas si con finalement. C’est lui qui semble l’avoir compris le premier. L’image de ces mandarins jouisseurs s’envoyant en l’air et crachant leur kérosène défiscalisé et ses discours moralisateurs sur les "gens" est devenu insupportable.

    Macron dit qu’il faut "sauver la planète". Mais ce qu’il veut sauver, c’est "sa"planète et ses petits week-ends au Touquet.


  • Après le hollandisme révolutionnaire, le macronisme mortifère.....


  • L’oreillette en dit beaucoup : je me demande qui lui murmure à l’oreille !!!

     

  • Quoi qu’on dise de Macron, il faut quand même lui reconnaître une qualité : Celle d’avoir réveiller les Français, de les avoir sorti de leur torpeur, et surtout de leur avoir déciller les yeux.
    Désormais la plus grande partie de nos compatriotes sont bien conscients qu’un président de la république est avant tout un menteur professionnel, et que dorénavant il ne faudra plus dire "menteur comme un journaliste de BFMWC" mais "menteur comme un président de la ripouxblique"
    Rien que pour ça, je dis : Merci Macron.

     

    • Tout a fait d’accord. Il fallait un Macron pour nous réveiller, alors merci Macron et ses maîtres. Si on se créer un Macron bis c’est que nous sommes masochistes, ça c’est une autre histoire. Certains trouvent du plaisir ou une raison d’exister dans la souffrances !


  • Et à un moment (bien choisi, je l’espère pour lui, ni trop tôt ni trop tard), « Quelqu’un » rappellera que certains se sont vantés d’avoir mis en place guignolo...


  • Emmanuel MACRON nous ment, la transition énergétique c’est du bidon, c’est pour récupérer du pognon. Exemple "sur la soi-disant transition énergétique", j’habite en HLM depuis plus de 35 ans, l’office vient de faire poser sur chaque radiateur un répartiteur de chauffage alors que tous les appartements bénéficient du chauffage central avec répartition des charges, je ne vois pas de différence hormis une facture supplémentaire à payer par l’Office qui sera récupérée dans les charges locatives... L’augmentation des taxes, c’est pour renflouer les caisses et leurs porte-monnaies... Et vive les Gilets jaunes.


  • La taxe carbone ? On en parlait dès 2016.
    Taper dans la recherche : Nethanayu CO2.
    Rajouter à ça que la France est un des Pays les moins pollueurs du Monde. Nos écolocons sont fous ! Rajouter aussi que les traitres du Sénat ont voté pour que partie de la taxe soit reversée dans la caisse générale et dernièrement pour que le gel de la taxe carburant ne soit effectif qu’après l’augmentation de début janvier (qui sera votée le 31 décembre comme traditionnellement).
    Bref, 85% des Français approuvent les GJ. Pas étonnant. GJ qui devraient ne pas discuter avec l’Etat sauf à trouver des interlocuteurs « de niveau », intègres (comme le sont les interlocuteurs actuels, de bonne volonté par ailleurs, mais qui devraient se déporter avant de se faire baiser).


  • Erreur monumentale (et irrattrapable) des gilets jaunes : Aller voir les élites politiques chez elles, aller sur les plateaux Télé et radio alors qu’ils n’ont pas le niveau académique suffisant.
    L’absence de contact direct était leur force. J’espère pour eux que la base remettra immédiatement de l’ordre dans cette mascarade, Quand au brave garçon à l’origine du mouvement, le contact avec Hanouna (lequel par magouille amicale avec Macron a obtenu la légion d’horreur pour son Papa), ça relève de l’imbécilité crasse. Mais bon, le prochain mouvement, après ces guignols nuit-assis, aura pris des leçons.


  • Tant que TOUS les politiciens français, dont Macron, habiteront dans des PALAIS ou seront logés et transportés GRATIS, il ne seront JAMAIS crédibles. Et ceci QUOI QU’ILS FASSENT. Les temps ont changé. Ils doivent vivre décemment pour ne pas devenir inefficace, mais aussi vivre MODESTEMENT.
    On ne voit absolument pas ce qui justifie un palais pour logement, avec des plafonds de 6m. C’est grotesque et contre-productif. Les palais ne sont pas faits pour que des élus temporaires s’y prélassent à très grands frais ou s’y vautrent avec des travelos. Ils sont faits pour ceux qui peuvent les PAYER avec LEUR ARGENT A EUX, sinon il faut en faire des musées ou des bureaux.
    Theresa MAY habite une maison plutôt modeste. Angela MERKEL aussi. Tous les dirigeants européens vivent et sont transportés assez modestement. Angela voyage commercial, sans Airbus dédié à la Chancellerie, paie ses repas. Etc...
    On comprend que TRUMP et POUTINE soient très luxueusement logés et transportés mais ils ont d’autres contraintes, d’autres tailles de pays, d’autres empires et ils ne sont pas européens.


  • Son erreur est de mélanger la politique de lutte contre le réchauffement climatique et la collecte de revenus, et il pense calmer les « gilets jaunes » : en refilant des « chèques énergie » proportionnels à la consommation d’énergie ???
    Je pense que sa pedagogie pollueur-payeur et sa conception du probleme est mauvaise, surement la fatigue du pouvoir.


  • Bah voyons ! il est à plat ventre devant l’Allemagne, mais c’est forcément la Russie qui est un danger pour la souveraineté de la France avec laquelle il se torche. Comme d’habitude il dit tout et son contraire, il lui manque vraiment une case à se mec.


  • Bah voyons ! il est à plat ventre devant l’Allemagne, mais c’est forcément la Russie qui est un danger pour la souveraineté de la France avec laquelle il se torche. Comme d’habitude il dit tout et son contraire, il lui manque vraiment une case à se mec.


Commentaires suivants