Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Damien Viguier – Réflexion sur les procès politiques

Maître Damien Viguier s’exprime sur les derniers procès dans lesquels il est intervenu, notamment Pornographie mémorielle et le grand procès des Cancrelats et de l’Échiquier.

 

 

Face aux persécutions du Système, votre participation est essentielle !

En lien, sur E&R :

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement contre E&R et Alain Soral :

Sur la soumission au pouvoir sioniste,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La loi introduisant le "crime contre l’humanité" a été prise APRES 1945 : il s’agissait de châtier les vaincus . C’est donc une loi RETROACTIVE, interdite par l’article 8 de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 . Maître Viguier devrait le rappeler .


  • Merci D.Viguier ,de ces nouveaux éclaircissements ...
    J’y ai appris que ces dessins incriminés avaient un effet boomrang :
    1-c’est bon pour l’escarcelle !
    2-c’est bon comme dissuasion de procès éventuels !
    La persévérance a payé ! , Bravo à tous


  • #2089680

    Merci à Maître Viguier, qu’il est toujours très intéressant d’écouter, vu la profondeur de ses réflexions, et à E&R pour la mise à disposition.

    On ne peut que confirmer, lorsque l’on a fait du droit, la tournure d’esprit propre aux juristes, attachés bien souvent à effet, à leur indépendance de ce même esprit.

    Les précisions qu’il donne, notamment quant au nouveau recrutement de certains magistrats, et autres avocats, aide mieux à comprendre certaines "dérives" de la "Justice", tellement les décisions rendues semblent parfois dénuées du moindre bon sens.


  • Maître Viguier a parfaitement raison, quand il parle des magistrats.
    Ceux qui jugeaient les collabos après la guerre, sont les mêmes qui jugeaient les résistants pendant la guerre.
    En 1940, un seul magistrat en France a démissionné, il s’appelait Paul Didier, il s’est tapé en plus 6 mois de camp d’internement.
    il a été réintégré en 1945, car on ne pouvait moralement pas faire autrement, mais je vous rassure tout de suite, il n’a pas eu de promotion, la magistrature considérait sans doute qu’il n’était pas assez fiable.