Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Emmanuel Macron se pose en "rempart" contre le FN

L’homme de Drahi et de la Banque contre les patriotes

Dans la France de 2017, tout, mais vraiment tout, semble possible.

Par exemple, un ex-banquier de haut vol (expression malheureuse) de chez Rothschild entre dans l’équipe d’un président socialiste – on a bien dit socialiste – dans laquelle il prend une place prépondérante, démissionne quand ça sent le roussi pour le gouvernement, empêtré dans des choix catastrophiques à l’intérieur et à l’extérieur du pays (soumission au libéralisme européiste destructeur des services publics et du travail, soumission à l’Empire, soumission au sionisme), devient candidat de la Banque et du Média (le média unique rassemblant tous les médias mainstream qui disent la même chose), et se pose en candidat anti-système.

Emmanuel Macron, en se touchant le nez, affirme qu’il n’a « pas d’ami journaliste » (il a des amis plus haut placés, comme Drahi, qui possède les journalistes !) :

 

 

On savait que les Français aimaient la politique, et c’est une noble matière que de s’intéresser au sort de tous, mais parfois, ils se font manipuler par les oreilles. On leur dit des choses qu’ils aiment entendre, et ils tombent amoureux. Les femmes, c’est un peu pareil. L’électorat français est-il une femme sans tête ?

L’avenir proche nous le dira. En attendant, écoutons et le jeune Macron – 38 ans, l’âge de Fabius quand il est devenu Premier ministre de Mitterrand (en vérité à 37 ans) – se lancer sur les terres du Nord, celles des victimes des mutations industrielles qui ont touché le pays dans les années 80 (conséquences directes de la « restructuration » industrielle gérée par les banques d’affaires dont Rothschild, devenues les véritables ministres de l’Économie), mais aussi des victimes du libéralisme, qui préfère les chômeurs aux travailleurs, le capital au travail, c’est comme ça. Ça définit le libéralisme.
Le libéralisme en visite chez les victimes du libéralisme. Il faut vivre en 2017 pour voir ça.

Le petit reportage d’Europe 1 à Hénin-Beaumont, où l’on comprend que le candidat Macron marque Marine Le Pen « à la culotte » :

 

En critiquant Marine Le Pen, Emmanuel Macron défend la mondialisation contre le souverainisme : « L’avenir est dans notre capacité à produire et exporter, pas à se replier sur lui-même »

Car quand Macron fait la promotion du « travail », en félicitant des « gens vaillants », en vérité il travaille pour le Capital. Ce n’est pas dit, mais la politique, c’est aussi l’art de ne pas dire les choses. Sinon, ça pourrait tourner vinaigre. Imaginez des chômeurs de longue durée qui ne trouvent plus d’emploi, quelle qu’en soit la raison, cachés sous les tables d’un dîner du Siècle... On dirait qu’on est revenus trois siècles en arrière. L’âge du libéralisme économique. Qui a le visage doux d’Emmanuel Macron, mais qui ressemble en réalité à Soros, ce vieux reptile âgé de trois siècles.

 

 

Pour la petite histoire, toute cette ingénierie socialiste s’est un peu fissurée lorsque Macron, au cours d’une visite à Nœux-les-Mines vendredi 13 janvier, a lâché une phrase malheureuse (mais statistiquement pas fausse) :

« L’alcoolisme et le tabagisme se sont peu à peu installés dans le bassin minier »

Un sujet abordé avec de très longues pincettes, mais cela n’a pas suffi, puisque tous ses adversaires politiques de la gauche à la droite ont sauté sur l’occasion, trop belle...

« Ici une série de difficultés qui se sont accumulées, la difficulté économique, l’effondrement de la mine (...). Sur cet effondrement il y a eu des problèmes sanitaires et sociaux... Dans ce bassin minier, les soins se sont moins bien faits, il y a beaucoup de tabagisme et d’alcoolisme, l’espérance de vie s’est réduite, elle est de plusieurs années inférieure à la moyenne nationale. »

Malgré tout, les 4 000 places de son Zénith à Lille ont été remplies ce samedi 14 janvier.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Il s’est invité au coeur du fief de Marine Le Pen. En choisissant de venir à Hénin-Beaumont, vendredi 13 janvier, Emmanuel Macron ne pouvait pas trouver de lieu plus symbolique pour faire passer son message anti-Front national. L’ancien ministre de l’Économie a décidé de s’attaquer frontalement au parti de Marine Le Pen, sur ses terres, où il a défendu son propre programme, « rempart » face « à la haine, l’exclusion et le repli ». « Si vous voulez parler à la Vierge Marie, il n’est pas idiot d’aller à Lourdes », sourit-on au sein de son mouvement, En Marche.

 

« Ce n’est pas le premier à faire le pèlerinage à Hénin-Beaumont ! », commente le maire FN de la commune, Steeve Briois, rappelant que Jean-Luc Mélenchon, candidat aux législatives en 2012 et Manuel Valls, qui y avait tenu meeting pendant la campagne des municipales 2014 « s’y sont déjà cassé les dents ». Et puis, raille-t-il dans un communiqué, Emmanuel Macron « n’est pas venu se frotter au peuple, fuyant le marché d’Hénin-Beaumont, préférant choisir ses interlocuteurs dans des milieux où il se sait moins exposé ».

 

« Deux France à réconcilier »

C’est en effet dans la zone industrielle que le candidat d’En Marche s’est rendu, pour remettre des médailles du travail aux salariés d’un grossiste alimentaire. Une visite qui lui a donné l’occasion de promouvoir le « travail » et de rendre hommage à « ces gens vaillants », preuves vivantes que « lorsqu’on décide de franchir des étapes, on accède à la reconnaissance ».

Le discours, qui se veut porteur d’« espérance » et d’« optimisme », est aux antipodes de celui de Marine Le Pen. C’est bien en vantant les mérites de la mondialisation, dans ce bassin minier si éprouvé par les crises à répétition, qu’Emmanuel Macron espère convaincre, évoquant « deux France à réconcilier », celle qui réussit et celle qui souffre.

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

La soumission au libéralisme mondialisé et ses conséquences
à lire sur Kontre Kulture

 

Sur Emmanuel Macron, voir aussi :

Le phénomène-système Macron, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1642876

    macron comme fillion risquent de passer en 2017 : la plupart des retraites vont voter pour eux,preferant sacrifier l’avenir des retraites de leurs enfants pour garantir le versement des leurs.Cela peut etre en vain car s’il y a montee brusque des taux d’interets,l’euro peut sauter ainsi que tout le marche obligataire ( et donc les retraites seraient impactees egalement) :ce qui ne serait que l’application du principe que celui qui a tire l’epee perira par l’epee.si marine perd en 2017,elle gagnera quasi sure l’election suivante puisque une grand partie des retraites baby boomer aura passe l’arme a gauche et que la periode 2017-2021 aura fait tres mal au pays.mais le risque sera qu’entre temps le systeme reussisse a attiser suffisamment de dissension au sein du fn pour le diviser.

     

    • #1642944

      Je suis retraité ,et je peux vous assurer que, jamais, je ne voterais pour ces gens-là.Ils pourront se présenter autant qu’ils voudront ,ils n’auront jamais ma voix .Je n’ai pas encore perdu la mémoire. .Vive le FN !!


    • #1643019
      le 14/01/2017 par Ancien
      Macron se pose en "rempart" contre le FN

      Faux ! Beaucoup plus de "vieux" qu’on ne croit vont voter FN. J’ai plus de doute concernant nos socialistes de branche qui n’ont pas encore bien compris (enfin j’espère parce que sinon...).
      Et ce n’est pas le tout dernier réajustement d’impôts qui allège le poids sur les anciens qui y changera quelque chose.La gauche serait foutue ? Dans mon clan de vioques, c’est plutôt : " Ah Enfin, bon débarras !"


    • #1643021
      le 14/01/2017 par Ancien
      Macron se pose en "rempart" contre le FN

      Ah aussi, Cher Ami, les vieux (d’aujourd’hui, disons) pensent à l’avenir de leurs enfants et petits-enfants. Et ce n’est pas avec cette clique de clowns qu’ils s’en sortiront.
      Bien à vous,


    • #1643414
      le 15/01/2017 par Gopfdami
      Macron se pose en "rempart" contre le FN

      Mes parents sont retraités et je suis retraité. Je peux vous assurer que nous ne voterons pas pour ces candidats. Pas d’amalgame.


    • #1643838
      le 15/01/2017 par Sous vide 2b
      Macron se pose en "rempart" contre le FN

      Quel pathétique produit que ce Mac.....ron . Une tête de premier de classe , mimant sans talent la recherche de l’amour de son prochain , électron libre sans foi ni loi , nourri seulement de son ego avec pour ambition unique d’être sur la plus haute marche pour mieux savourer une ascension record . Sa visite dans une région pauvre doit lui coûter mais descendre si bas pour monter si haut vaut bien quelques désagréments . Quelle sordide ambition , quel petit homme lové dans l’aisance de sa condition ....Et ce monde dément qui nous l’exhibe sans gêne via des médias infectés . J’aimerais croire en la fin d’un monde mais je redoute de plus en plus la fin du nôtre.


  • #1642897

    Macron et les médias,

    La quasi-totalité des médias sont élogieux ou silencieux
    sur Macron .
    Bref il est strictement impossible de connaître les liens
    officiels et occultes de ce personnage mystérieux .
    Ce monsieur semble disposer de ressources financières
    considérables .
    Pourquoi ce silence général.


  • #1642906

    Allez Macaron Pistache, retourne chez maman !
    Je ne pense pas qu’il sera élu ce roquet des Rothschild, en plus comme il vient de la gauche....


  • #1642911

    Macron, le piège à con(nes).

     

    • #1642964
      le 14/01/2017 par Jean d’Artois
      Emmanuel Macron se pose en "rempart" contre le FN

      Exactement , quand il a quitté le gouvernement , je n’ai pu m’empêcher de dire que c’était un " troll" du système pour faire diversion et pomper des voix un peu partout et ainsi éroder le FN au 1er tour ! ... le pire est que le peu qu’il va piquer est dejà de trop , et qu’encore une fois , le système sait se servir de leurs pantins quand il le faut ! ( les maîtres ne sont pas là par hasard ) !


  • #1642917

    Je pense qu’à 38 ans vouloir exercer la Présidence de la France, sans grande expérience, c’est de l’opportunisme pur et simple, c’est penser d’abord à soi et ses interêts personnels, alors qu’être Président, c’est être au service de la Nation (tiens,tiens...) et du peuple. Il faut savoir dépasser le stade de l’égo. Or n’importe qui peut faire des discours et promesses, encore faudrait-il pouvoir les tenir. A nouveau on peut faire du positivisme, méthode Coué, mais actuellement, dans L’État actuel des choses, il faut savoir se remettre en question, poser les vrais difficultés et revenir sur ce que l’on sait faire, mettre les choses en place et aller de l’avant. Actuellement, je ne voit que Marine oser ce challenge.

     

    • #1643050

      Tout à fait d’accord avec vous.
      Il faudra quelqu’un d’expérimenté au niveau international, avec un grande intelligence diplomatique. Macron ne cherche qu’à se faire adouber par le système où il est un novice. Mais il est en parfaite adéquation avec les (non)valeurs de ce système.


  • #1642923

    Macaron le nouveau dentiste : « Eh oh les sans-dents illettrées c’est sans danger ! »


  • #1642987

    Quel fié-fait menteur , bonimenteur ce macron , faire du patriotisme
    économique et sociale n’est pas du repli sur soi , puisque cela n’empêche
    pas de de commercer avec le monde entier comme avant l’Euro
    d’ailleurs , mais de contrôler l’économie du pays et favoriser sa
    vie sociale , lui , bien-sûr , il s’en fiche , il ne pense qu’au multi-
    nationales et banquiers ses amis . Il n’aime pas que le gain de la
    productivité soit redistribué équitablement .

    Ici , il prétend être de gauche , alors qu’il y a peu lors d’une visite
    à De Villiers au Puit du Fou , il déclarait clairement qu’il n’était pas
    de gauche , encore un faussaire de la politique , s’il continue comme
    cela , il ne va pas aller loin ce jeune bobo de la pensée unique mais
    de la parole multiple et inversée .


  • #1643035

    Houlà quelle originalité et quel courage !


  • #1643054

    "Macron rempart contre le FN." Très drôle !
    Etre un rempart contre le FN voudrait dire être en capacité de séduire des électeurs FN ou tentés par le FN. Sur beaucoup de sujets, de l’immigration à l’intégration européenne, c’est raté.
    Encore un élément de langage destiné à être répété par les médias de gauche.
    Mais se rendent-ils compte que la peur du FN, ça ne marche plus ? Sans doute parce que rien ne peut être pire que le quinquennat qu’on vient de vivre.


  • #1643060
    le 14/01/2017 par Pépé le Moko
    Emmanuel Macron se pose en "rempart" contre le FN

    En voilà encore un qui a besoin d’une cure de jouvence prolongée à la
    " Fistinière " !!!


  • #1643061

    Le jeune premier vient de faire très fort chez les cht’is....Il a évoqué l’alcoolisme et le tabagisme , les nordistes ont beaucoup apprécié .

     

    • #1643420

      Manquait plus qu’il parle de "dégénérés congénitaux" et on avait la totale. Ce qui prouve bien l’image (caricaturale) que ces gens de l’oligarchie bien-pensante ont des Sans-Dents qui ne sont intéressants pour eux qu’en périodes électorales.


  • #1643066
    le 14/01/2017 par georges 4bitbol
    Emmanuel Macron se pose en "rempart" contre le FN

    La photo de soros est cruelle, on comprend mieux pourquoi cet homme est si mauvais.
    Quant à macron c’est intéressant de voir le parcours d’un Rastignac moderne, mentant et trafiquant tout, y compris sa vie privée, vendu à son ambition. Figure classique bien décrite par Balzac, reste à découvrir qui est le Vautrin qui le guide…sachant que le Vautrin au dessus de toute la racaille mondialiste avait des ancêtres tenant eux aussi une auberge, à l’écusson rouge, quelque part en Allemagne...


  • #1643095
    le 14/01/2017 par The Médiavengers
    Emmanuel Macron se pose en "rempart" contre le FN

    Le mec de la finance internationale est une bulle médiatique. Logique.
    La plus énorme qu’ils puissent gonfler. Et ils le savent parfaitement.
    Eclatement prévu en mai 2017.


  • #1643214

    Va-t-il y avoir des naïfs pour faire confiance à cette homme des banques ?


  • #1643253
    le 14/01/2017 par captainauvergne
    Emmanuel Macron se pose en "rempart" contre le FN

    Tout est factice dans le cas Macron : son parti en marche, son "programme", ses discours, jusqu’à sa vie privée digne de faire la une de Têtu, plutôt que de Paris Match.


  • #1643333

    Il semble que les sionistes se soient divisés en deux camps : celui qui soutient Macron, dirigé par Drahi et ses médias, et celui qui continue à soutenir Valls, dirigé par le CRIF et la LICRA .

     

Commentaires suivants