Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En Russie, les Cosaques appelés à la rescousse pour sécuriser la Coupe du monde

La Coupe du monde en Russie pose quelques problèmes de sécurité. Pour mieux les pallier, la police russe a décidé de s’adjoindre les services des Cosaques. L’annonce en a été faite par des officiels de la région de Rostov-sur-le-Don, quelques jours avant la manifestation anti-Poutine déclenchée par Alexei Navalny, le principal opposant au président Poutine. Samedi 5 mai, les Cosaques étaient là, aux côtés de la police pour contrer les manifestants.

 

De Michel Strogoff aux hooligans

Les Cosaques sont faciles à reconnaître. Au-delà de leur traditionnel bonnet en astrakhan, ce sont les types qui se fraient un chemin à coups de fouet. Oui, à coups de fouets, ou de bâton. C’est la Garde nationale, chargée de la sécurité pour la Coupe du monde de football, qui a sollicité l’ataman, le chef des Cosaques, un ex du FSB, les services secrets russes.

[...]

Les Cosaques vivent un retour en grâce, depuis quelques années, par la volonté du Kremlin qui les requiert assez régulièrement. Parfois pour donner le coup de main à la police en traquant les sans-papiers. Ces derniers temps, les Cosaques ont aussi effectué quelques descentes dans des galeries d’art qui exposaient des œuvres qui ne leur plaisaient ou dans des théâtres, qui présentaient des pièces blasphématoires. On les a vus aussi en Ukraine, joue à joue avec les paramilitaires russes.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Les Cosaques s’attaquent aux Pussy Riot (19 février 2014, Sotchi) :

 

Les Cosaques dans l’histoire :

La Russie face aux tensions entretenues par l’Empire,
lire sur Kontre Kulture

 

Les Cosaques, l’Ukraine et Poutine, sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Merci à l’équipe d’Egalité pour cette video : un vrai bol d’oxygène et me suis marré à me couper le souffle !
    Là on sent qu’on est vraiment au pays des HOMMES ! Rien à voir avec ces lopettes qu’on a ici qui s’en prennent aux vieux et femmes avec enfants dans les manifs !

     

    Répondre à ce message

    • C’était une mise en scène pour attaquer la Russie durant les jeux olympiques de Sochi, il fallait montrer la Russie avec sa sauvagerie.
      Malheureusement cette mise en scène n’a pas récolté du succès dans le monde, au contraire les gens ont trouvé génial d’agir ainsi avec des gens qui sèment le bordel.
      Les mêmes (les occidentaux) qui ont financé cette mise en scène, remettent une autre couche de provocation russophobe pour le mondial.

       
  • Cool il risque d’y avoir du sport en dehors de terrain....
    J’aime bien ces fouet, ça calme direct, sans violence excessive. Vous avez remarqué que quand les filles se prennent la lacrymo elles hurlent et sautent encore plus, mais dès le premier coup de fouet plus un son, un geste, ça a ôté leurs véllités revandicatrices sans les blesser, contrairement à une matraque.
    Et puis les costumes cosaques ça a autrement plus de gueule que les tenues de CRS.
    Je pense que c’est la même technique de fouet qui est utilisée dans le systema, l’art martial russe. C’est tout un art et contrairement à ce qu’on croit ça ne blesse pas, au contraire ils l’utilisent aussi pour des massages :
    https://www.youtube.com/watch?v=ide...

     

    Répondre à ce message

  • " Rentre ton épée, car tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée." (Matthieu 26,52)

     

    Répondre à ce message

  • Ces "hommes libres", ces "rebelles", comme vous dites sont les ancêtres des Ukrainiens actuels qui se sont battus tantôt du côté lituano-polonais, tantôt du côté russe, au gré des alliances entre puissances rivales. La tsarine Catherine s’en est servie comme supplétifs contre les Polonais et les Ottomans au moment de la poussée vers l’Ouest de l’empire russe. Ceux qui n’ont pas été exterminés par les soviets ont disparu dans les camps de la mort staliniens ou se sont sédentarisés dans des fermes collectives, pour peu qu’ils aient rallié les bolcheviks. On les retrouve brièvement dans l’armée Vlassov qui s’est battue au côté des nazis dans les forêts de l’Ukraine et de Biélorussie jusque dans les années cinquante. Ceux qui restent aujourd’hui en Crimée ne sont qu’un pâle souvenir des peuplades guerrières aux traditions nomades d’autrefois

     

    Répondre à ce message

  • ´Parait qu’une pussy riot aurait dit « Dès qu’on a vu les cosaques on a salement fouetté ! »

     

    Répondre à ce message

  • Le séquence avec les pussy riots est mythologique.
    D’un coté l’Occident de la marchandise (donc de mamon) ... le n’importe quoi de Cerise (en tout cas l’apparence du n’importe quoi) et de l’autre coté, les Cosaques (i.e. la russie profonde) résolus à les dégager...

    Bref, un épisode symbolique et annonciateur du combat entre la Russie et l’Occident qui se déroule à l’echelle géopolitique ; en ce moment sous nos yeux

     

    Répondre à ce message

  • Voir une mondialiste cosmopolite anti chrétienne ramasser sa guitare dans une poubelle ça n’a pas de prix.

     

    Répondre à ce message

  • Les Cosaques, quel grand peuple honorable. Le retour de la grande Russie passe inévitablement par eux. Depuis Poutine (et même Eltsine) ils sont de retour et participent à la grandeur de la Russie chrétienne et de ses valeurs. L’un des rares peuples dont les européens feraient bien de s’inspirer s’ils veulent retablir leurs pays.

     

    Répondre à ce message

    • Bonjour.

      L’histoire du "peuple" cosaque est riche et complexe, et ne saurait se résumer à quelques lignes ou vidéos...

      Dans les faits, il pourrait s’agir d’un sous groupe ethnique (union de varègues descendus du Nord par les fleuves et rivères aux tatars présents dans l’actuel Sud de l’Ukraine et Sud de la Russie, courant 8e et 9e siècle d’après le Pr Goudakov), qui formèrent des états de proto-cosaques entre le 10e et le 13e émerge, jusqu’à l’apparition de l’ethnonyme même de "cosaque " au 13e siècle dans le codex cumanicus (voir plus bas). La cosaquerie prend sa forme "culturelle" à partir du 15e véritablement avec des particularités ethniques culturelles précises (mode de vie, alimentation, mode vestimentaires, musiques, techniques de combat).

      A cette époque, de nombreux serfs (esclaves) fuyaient les jougs des tyrans qui dirigeaient leurs régions et rejoignirent les "champs sauvages", où vivaient des "gens libres" (le terme cosaque, dit Kazak en russe veut dire en couman "Homme libre"). Le sous-groupe ethnique passe alors de "peuplade" ) confrérie, car il suffit alors de prêter serment à l’époque pour devenir cosaque.

      Ce serment reposait sur 3 principes : La croyance en un Dieu unique, la défense de la démocratie à la cosaque (application du Kroug et des votes) ainsi que des Libertés (Volia). De pillards de la steppe (héritage tatar) ou des fleuves (héritage viking...), les cosaques devinrent des miliciens se battant tantôt pour un camp, tantôt pour un autre, jusqu’au 19 siècle où ils furent presque totalement assimilés dans l’armée russe impériale pour devenir ce qu’ils sont devenus à présent... C’est aussi à partir du 19e que l’Orthodoxie tente de s’installer fortement dans les communautés cosaques.

      Pour autant, il y avait des Cosaques Kalmouk (Bouddhistes) ou bien encore des cosaques Tatars (musulmans) qui malgré le fait qu’ils prêtaient serment devant DIEU, le Tsar et l’église orthodoxe, ne reniaient pas pour autant leur croyance... A l’heure actuellement, la propagande tente de faire dire autre chose à l’histoire, notamment qu’ils étaient tous orthodoxe en vue de faire une nouvelle croisade xénophobe... J’ai cité il y a quelques mois des extraits de textes qui montraient le contraire, notamment sur quelques exactions de cosaques contre l’église orthodoxe courant 19e justement..

      C’est un GROS RÉSUMÉ un peu rapide, qui mériterait en vérité d’être bien plus détaillée...

      IVAN

       

  • les Cosaques étaient là, aux côtés de la police pour contrer les manifestants.




    Bien que cette information est relayée par ER, la vérité sur cette histoire doit être révélée.
    Beaucoup sur ce site, voyant leur pays dans un piteux état, recherchent du sensationnel ailleurs, sans vérifier si ces choses se font légalement.
    Le provocateur Navalny, sponsorisé par l’occident, a décidé avant l’investiture du Président russe de faire un Maidan en Russie, en utilisant la jeunesse.
    Des cosaques de différentes régions se sont rassemblés à Moscou pour prévenir un bain de sang ;
    Premièrement des membres cosaques ont discuté avec ce provocateur, qui se fait passer comme figure d’opposant en occident, en lui disant si il est vraiment un leader, il ne doit pas manipuler la jeunesse du pays pour la conduire vers la mort, donc il faut qu’il arrête cette manifestation de barricader la ville par des jeunes, ensuite ces cosaques ont cherché à éduquer des jeunes qui brandissaient des pancartes, en leur disant de connaître l’histoire du pays, etc...
    La situation commençait à se calmer, malheureusement un nouveau groupe de jeunes est arrivé et a commencé à attaquer ces cosaques, l’un des cosaques a utilisé son fouet contre un jeune, les chaînes de télévision occidentales qui sont toujours présentes, lorsque Navalny prépare un coup, ont filmé cette action comme une attestation pour de fausses nouvelles contre la Russie.
    Les cosaques connaissent la loi, ils savent qu’ils seront condamnés pour hooliganisme par la justice, ils sont monarchistes et fidèles au dernier tsar, ils ne supportent pas l’actuel régime, ils vont être des patriotes pour défendre le pays, mais pas pour prendre la défense de Poutine.
    Concernant la vidéo à Sochi, c’était une mise en scène des pussy riot avec les gouvernements occidentaux, pour discréditer la Russie quand c’était les jeux olympiques de Sochi, malheureusement cette vidéo n’a pas eu l’effet attendu, elle était plutôt acclamée.
    Justement, cette article relayé par vous, révèle une nouvelle campagne de propagande juste avant le mondial, et la tentative de déstabiliser la Russie, et d’encourager une révolution et un Maidan. D’ailleurs, l’intervention de la police dans la manifestation du 5 mai, a été critiquée et condamnée par ces pays occidentaux.
    Avant que ces pays fassent la leçon à la Russie, ils devraient regarder les violences policières contre les vrais manifestants, pourtant la Russie ne fait pas de leçons pour ça à ces pays.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne vois pas le problème, les autorités font appel à eux pour assurer une partie de la sécurité, ce qu’ils acceptent, il n’ont pas tourné cosaques.

     

    Répondre à ce message

    • Vous ne vivez pas dans ce pays, pour une simple rumeur venant d’un de vos médias, qui met en scène quelque chose qui doit vous plaire, vous êtes en joie à croire ça..
      Je me répète encore une fois, la loi interdit toute forme de violence, même les forces de l’ordre en Russie doivent avoir recours à la violence uniquement si la situation devient critique, contrairement à vos forces de l’ordre qui utilisent la violence dans des manifestations.
      Comme vous persistez, le cosaque qui avait fouetté un jeune, malgré pour se défendre contre une agression durant la manifestation non autorisée du 5 mai à Moscou, a été condamné ce 14 mai à payer une amende.
      Quand une personne habitant le pays vous révèle une vérité, et vous dit que c’est une campagne de propagande pour nuire à un pays qui organise un grand événement sportif, et que vous persistez à croire ces mensonges, mais en plus vous affichez votre arrogance, il est préférable de consulter en psychiatrie.

       
Afficher les commentaires précédents