Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Énergie éolienne : l’hystérie des brasseurs de vent

Vous êtes à ce jour 1,5 millions d’internautes à avoir visionné notre première enquête « Énergie éolienne, la grande escroquerie », diffusée en exclusivité à l’automne dernier sur reinformation.tv. Distribuée dans un premier temps en France, cette première enquête est maintenant diffusée dans les pays francophones ainsi qu’en Angleterre, en Pologne, en Grèce et très bientôt en Allemagne. Encouragés par la grande quantité de courriers reçus par mail ces derniers mois, interpellés par la détresse de nombre d’auditeurs qui subissent de près ou de loin de parcs éoliens, nous avons décidé de lancer une pétition pour demander l’arrêt total des nouvelles implantations d’éoliennes et nous avons poursuivi nos investigations.

 

Énergie éolienne : l’hystérie des brasseurs de vent

Nous nous sommes rendus dans l’est de la France, plus précisément dans les départements français du Doubs et du Jura. Aujourd’hui au nombre de 5 000, le programme politique français prévoyait au départ l’installation de 25 000 éoliennes dans tout le pays. Mais un récent rapport de l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la Maitrise de l’énergie ferait état de la volonté gouvernementale d’implanter plus de 50 000 éoliennes en France…

Dans l’attente de prochaines enquêtes et reportages, nous vous présentons « Énergie éolienne, l’hystérie des brasseurs de vent ». Vous allez découvrir que le patrimoine français est directement menacé par des projets éoliens et notamment des sites classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco comme la saline d’Arc et Senans par exemple. Les intervenants qui ont accepté de répondre à nos questions n’hésitent pas à parler de « la destruction des paysages français » actuellement en cours.

Alors que les schémas d’installation prévoient la mise en place à brève échéance de plus de 10 000 éoliennes – et le doublement ou le triplement de leur nombre d’ici à 2020 – il est temps de dire « STOP » ! Halte au massacre de nos paysages !

Signez notre pétition ! Faites-la circuler, faites connaître nos reportages ! La protection de notre patrimoine français est l’affaire et la responsabilité de chacun. Ne laissez pas l’industrie des éoliennes imposer sa coûteuse dictature !

Ensemble, exigeons l’arrêt total des nouvelles implantations d’éoliennes !

 

Un reportage d’Armel Joubert des Ouches.

 

Voir aussi, sur E&R :

Parer à toutes les pannes d’électricité avec Prenons le maquis !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1191633

    Ré-information fait vraiment du très bon travail en traitant d’excellents sujets .


  • #1191645

    Tout ça à cause des commerciaux attirés que par les bénéfices, ces gens ne savent même pas dans quelle pays ils vivent, défenseurs du multiculturalisme, hommes féminisés, consommateurs, pollueurs,incultes, ils correspondent parfaitement à l’image du citoyen moderne, universaliste, mondialiste, dont l’oligarchie bancaire a tant œuvré pour obtenir .


  • Pour les paysages, ça se discute...
    Mais si ça touche à la santé des gens, c’est grave !

     

    • Selon moi préserver la naturalité des espaces non urbanisés, pas ou peu humanisés ne se discute pas mais devrait être une priorité. Les raclures qui nous gouvernent n’ont absolument plus aucun sens de l’esthétique, il suffit de voir les immondices architecturaux que l’on construit ces 30 dernières années et cela va de mal en pis. Voilà maintenant qu’ils s’attaquent aux espaces naturels...doux Jésus ! Ils ne nous épargnerons rien !
      J’ai entendu dire des gens que ces alignements d’éoliennes étaient esthétiques ! Sur un autre registre il y a une vingtaine d’années j’avais entendu un mec en costard cravate déclarant à son collègue que le McDo nouvellement ouvert dans une petite rue de Lyon "réhaussait le standing" du lieu ! McDo la friterie préférée des dégénérés obèses noirs américains snobé par la classe moyenne supérieure américaine...en revanche réhausse le standing d’un quartier pour les Franchouillards ! Pauvre France ! La France contemporaine ! Il y aura du boulot avant que les gens "normaux" et patriotes récupèrent ce pays à la dérive !


    • Ce qui t’entoure favorise ou pénalise ta santé.
      Si ton horizon est remplis d’arbres, tu as plus de chances d’être en bonne santé que s’il est remplis d’industrie en tout genre.

      Et je sais de quoi je parle j’ai une central nucléaire au fond du jardin.
      Impossible de faire comme si elle n’était pas là, c’est tellement énorme que tu l’as toujours sous le nez.
      Avant c’était des vergers.

      Pour se qui est d’avoir uniquement de l’énergie "propre" pour 2050, je n’y crois pas une seconde. La centrale à encore bien 40 années de vie minimum devant elle.


    • "La centrale à encore bien 40 années de vie minimum devant elle."

      à la limite ce ne serait pas un problème si la moitié du parc nucléaire mondial n’avait pas déjà dépassé sa date de péremption.


  • Ils nous emmerdent avec leurs solutions pire que le mal qu’ils croient soigner.
    Les énergies alternatives existent ,notamment avec les moteurs magnétiques Tesla.
    Bien sûr toutes technologies intéressantes sont retenu par certains industriels qui ne vivent que des brevets qu’ils possèdent.
    Donner l’autonomie énergétique a tout le monde ,en 2015, c’est possible.
    Mais non, pas pour les esclaves que nous sommes .Trimez pour avoir votre électricité ,bande de sans-dents.

     

    • Quelques exemples parmi beaucoup d’autres :

      Moteur magnétique permanent, Howard R. Johnson, brevet/patent US 4151431
      http://www.google.com/patents/US4151431 (voir aussi tous les brevets en bas de page)

      Générateur Tesla (déposé en 1893 !!!), Nikola Tesla, brevet/patent US 511916
      https://www.google.com/patents/US511916

      Voici en vidéo (donc qui dans l’absolu ne prouve rien j’en conviens) une démonstration de moteur magnétique permanent avec aimants néodyme ou équivalents (un peu le même principe que pour le moteur Perendev)
      https://youtube.com/watch?v=lBB8puMtwJM

      Comme l’avait demandé George Westinghouse à Nikola Tesla : "... where do we put the meter ?" Il est évident que de telles inventions permettraient de passer outre la dépendance auprès de fournisseurs/monopoles cherchant à faire des bénéfices. Une ferme ou un foyer/un quartier/... pourrait être alimenté en permanence de manière indépendante, et ça les "élites" n’en veulent pas (et je parle même pas de toutes les alternatives pour les véhicules de transport, exit l’or noir, là aussi les brevets existent). A priori ce qui compte est le profit, et surtout que les êtres humains ne soient pas autonomes. Quid de la Société actuelle si le générateur Tesla, en début de XXe Siècle, avait été exploité au profit de l’Humanité ? Mais avec des si...

      Quant au premier et/ou second principe de la thermodynamique... je dirais aux sceptiques que la force - attractive ou répulsive - produite par les aimants existe bel et bien, et ce pour des décennies voire des siècles pour des aimants néodyme (ou autres alliages), en ce sens qu’aucun principe n’est violé, encore faut-il que la force (électro)magnétique soit utilisée à bon escient, à l’instar des couplages/séquences comme dans la vidéo, ça se calcule avec précision, personne n’affirme que ça se fait en deux coups de cuillère à pot.


    • #1191815

      Déjà on aurait pu développer les panneaux solaires infrarouges qui rectifient les fréquences TeraHertz en courant continu.

      Ces panneaux solaires avec ses minuscules antennes captent la chaleur et la convertissent en électricité, des études et expériences ont déjà été faite.

      Ayant fouiné dans les "énergies alternatives" il existe aussi des matériaux qui captent la chaleur ambiante via un processus d’hystérèse inversée. Ces matériaux sont soit ferromagnétiques ou diélectriques.

      Les matériaux ferromagnétiques et diélectriques ont des pertes en courant alternatif, ils se chauffent via un phénomène d’hystérèse, ici je parle du phénomène exactement inverse,
      en anglais : inverted hysteresis.

      Il y a quelque rapports scientifiques qui trainent sur le web mais pas plus de recherche que cela.

      Effectivement des solutions discrètes (et probablement moins chères) existent qui ne demande pas de grosses centrales ou ventilateurs monstrueux...


    • ps : une idée m’a traversé l’esprit... et si E&R/Prenons le maquis se lançait dans la conception/fabrication d’un générateur/moteur magnétique permanent ? A l’état de petit prototype pour commencer, puis à plus grande échelle par la suite, dans une ferme témoin par exemple. Un projet ambitieux qui pourrait faire des émules !

      Je suis certain que bon nombre d’ingénieurs/physiciens/électriciens... (et toutes sortes de corps de métiers) qui fréquentent le site pourraient prêter mains fortes et conseils, pour la bonne cause. Et qui sait, si ça fonctionne, E&R - après avoir déposé le brevet - pourrait commercialiser l’appareil, à différentes échelles selon les besoins des demandeurs. Combien de fermiers/maisons isolées seraient prêts à adhérer/passer le cap ? Et de fil en aiguille... une petite révolution ?

      Puis des aimants néodyme ça ne coûte pas si cher, surtout s’ils sont achetés en gros/en grand nombre (prix réduits même sur les sites en ligne), ensuite l’armature, ... (éventuels partenariats avec divers fournisseurs de matériels etc). Dieudo souhaite lancer son assurance, E&R peut lancer son générateur permanent, l’indépendance ça passe aussi par là. A prévoir sans doute des bâtons dans les roues de la part de l’Etat. Je fais peut-être preuve d’utopie mais qui d’autre que E&R pourrait se lancer dans ce genre de projet ?


    • Bonjour,

      Pour répondre à Corso :
      Un brevet déposé ne veut pas dire que l’appareil fonctionne. Je ne sais pas si c’est encore le cas maintenant, surtout pour les machines à mouvement perpétuel, mais avant des brevets de ce type de machines ont été déposés juste sur plans.

      Pour les vidéos youtube traitant de l’énergie libre, il y a beaucoup, beaucoup d’arnaques !
      Si sur une vidéo les commentaires sont désactivés comme c’est le cas pour celle dont vous donnez le lien, vous pouvez la sauter directement.
      Quelqu’un d’honnete ne désactiverai pas les commentaires, et si quelqu’un le fait c’est qu’il y a forcément quelque chose à cacher...



    • Un brevet déposé ne veut pas dire que l’appareil fonctionne. Je ne sais pas si c’est encore le cas maintenant, surtout pour les machines à mouvement perpétuel, mais avant des brevets de ce type de machines ont été déposés juste sur plans.



      ’lut, j’ignore si tu as ouvert les liens des brevets. Pour celui de Tesla par exemple, il y a le nom des témoins du bureau des brevets en bas de la fiche : "Witnesses : PARKER W. PAGE, R. F. GAYLORD." Alors ces deux-là auraient-ils été témoins de quoi ? Que le tampon de validation ait été aposé au bon endroit ? Et comme si le génie Tesla déposait des brevets qui ne fonctionnent pas. Puis dans ce cas n’importe qui pourrait alors déposer un brevet officiel en fournissant par extension les plans précis de deux trombones attachés à un élastique avec l’appellation "moteur magnétique permanent" (?)



      Pour les vidéos youtube traitant de l’énergie libre, il y a beaucoup, beaucoup d’arnaques !
      Si sur une vidéo les commentaires sont désactivés comme c’est le cas pour celle dont vous donnez le lien, vous pouvez la sauter directement.
      Quelqu’un d’honnete ne désactiverai pas les commentaires, et si quelqu’un le fait c’est qu’il y a forcément quelque chose à cacher...



      Tiens justement il y a une suite à cette vidéo et les commentaires sont activés (presque 4000) et là que doit-on en conclure ?
      https://youtube.com/watch?v=sAIG0-lNSEs
      Les deux vidéos sont des copies, les chaînes YT n’appartiennent pas à l’inventeur.

      Quoi qu’il en soit ce type de vidéo est toujours soumis à la controverse. Et je n’affirme pas qu’il n’y ait jamais de ’fakes’ sur le sujet (un peu comme pour les OVNIs, il y a aussi de nombreux ’fakes’ mais je peux t’envoyer des liens qui n’en sont pas, notamment des images officielles depuis les navettes STS).

      Et que dire du moteur/générateur surnuméraire de cet ingénieur, Fabrice André, dans une maison refuge de Sarenne à 2000 m d’altitude (à partir de 4:30).
      http://www.dailymotion.com/video/xh...

      Ici l’appareil nécessite à la base un apport énergétique. En sortie (via l’agencement spécifique des moteurs magnétiques) la production électrique est de loin supérieure à ce qui est entré. Alors Fabrice André, un ingénieur plaisantin en manque de célébrité ?


    • Corso à mon avis tu oublie de compter l’énergie nécessaire pour produire les aimants dans ton calcul .


    • @ Corso
      Pour le brevet de Tesla tu es sur que c’est une machine à mouvement perpétuel ?
      Apparemment il y a une arrivée de gaz sous pression. Mais je n’ai pas détaillé.

      Dans les brevets aussi souvent tout n’est pas décrit. C’est à dire que ceux qui posent les brevets en disent assez pour faire breveter leur appareil mais en cachent souvent une partie de telle manière que l’appareil ne soit pas reproductible depuis le brevet, pour éviter le pillage. Beaucoup de gens ont essayé de reproduire sans succès des machines diverses.

      Pour la vidéo je ne sais pas, mais il est super facile de faker une vidéo. Par exemple un cable caché, c’est le plus simple. Sinon un système d’alimentation électrique par induction. Faire tourner un petit moteur comme ça ce n’est pas très compliqué, ça ne demande pas beaucoup de puissance.

      Ca me parle quand tu me parles d’ovnis sur youtube, et oui c’est exactement la même chose. Tu as quelques vidéos bien pour des dizaines où c’est du grand n’importe quoi. Oui les missions STS. Si ça t’intéresse une bien c’est le témoignage de Stefany shyn-piper qui s’évanouit deux fois quand elle essaie de raconter son expérience. Je crois que c’est la STS 115, la rentrée sur terre a été retardée 1 ou 2 jours par un objet apparu au dessus du mexique et qui suivait la même orbite que l’ISS et la navette.

      Pour le français qui présente cette machine, je ne sais pas si c’est lui mais un type faisait ça et au final c’était un espèce de gourou qui voulait se faire du fric sur la crédulité des gens. Là c’est aussi la faute des journalistes incompétents, ils filment n’importe quoi sans aucune preuve. Mais ça c’est comme d’hab.
      Ca n’aurait pas été compliqué de mettre un wattmètre à l’entrée, et un à la sortie au moins... Quand on sait pas on demande à quelqu’un de qualifié dnas le domaine en tout cas.

      Après je ne dis pas que les moteurs à aimants ne peuvent pas fonctionner (pourtant j’ai une formation dans le domaine de l’énergie). Mais il faut avoir compris le principe du pourquoi ça pourrait fonctionner avant d’essayer de construire quoi que ce soit, sinon c’est mort d’avance.

      Oui ça serait une bonne idée qu’il y ait une section recherche, ça serait intéressant ! Mais bon il faut garder à l’esprit que pour tout ça il est beaucoup plus facile de faire un fake et arnaquer les gogos plutot que de créer un appareil qui fonctionne vraiment.


    • Si ça t’intéresse j’ai mis plus bas le lien qui parle d’une machine a fusion nucléaire froide qui a l’air très prometteuse.

      Je ne pense pas que ça soit un fake.

      Il faut savoir que la fusion froide existe et est possible à réaliser assez facilement même pour des amateurs. Mais le plus dur est de sortir plus d’énergie par rapport à celle qui est apportée pour entrainer cette réaction.

      Si cette machine n’est pas une arnaque et qu’elle sort la géopolitique mondiale sera bouleversée. Ce sera une vraie révolution.
      Bizarrement plus personne n’aura envie d’aller faire la guerre au moyen orient :p

      D’ailleurs on pourrait se demander si certains n’auraient pas intérêt à faire trainer la sortie de tout ça le temps que certaines guerres se fassent...



    • Corso à mon avis tu oublie de compter l’énergie nécessaire pour produire les aimants dans ton calcul .



      Un aimant en néodyme a une durée de vie moyenne de 400 ans selon l’utilisation (et il ne doit pas atteindre sa température de Curie pour éviter qu’il se démagnétise, environ 300°C). Une fois l’alliage obtenu (néodyme-fer-bore, et c’est loin d’être rare) celui-ci est traversé par un courant électrique adéquat pour l’orientation magnétique. Tout ceci est fait en série bien évidemment, de manière industrielle, chaque année 100.000 tonnes d’aimants néodyme sont produits (la Chine en produit les 3/4).

      Je suis allé faire un tour sur des sites en ligne qui vendent ce type d’aimants. Celui de la taille d’une pièce de 1 euro (adhérence 5 kg) coûte plus ou moins 1 euro. Le plus gros que j’aie trouvé fait 10 cm de diamètre sur 3 cm de hauteur (adhérence 400 kg, je n’ai pas trouvé les détails en mesure Tesla) il coûte aux alentours de 100 euros. Le prix diminue en conséquence selon la quantité achetée (genre une baisse d’un tiers du prix à partir de 100 unités). Pour résumer c’est très "abordable".

      Conclusion, la fabrication ou le coût de revient, ou l’énergie nécessaire, n’est en rien un problème pour un aimant qui va avoir une durée de vie de plusieurs siècles. Même pour quelques décennies ce serait largement rentable (rien à voir par exemple avec le rapport fabrication/rendu d’énergie pour une bougie qui ne va durer que quelques heures).


    • "Pour le brevet de Tesla tu es sur que c’est une machine à mouvement perpétuel ?"

      Pour Tesla c’est bien un générateur, le moteur magnétique permanent concernait l’invention de H. R. Johnson.

      "Pour la vidéo je ne sais pas, mais il est super facile de faker une vidéo..."

      Comme je l’ai précisé une vidéo ne constitue pas une preuve en soi. Cétait plus pour illustrer en images l’idée du moteur magnétique permanent, le couplage entre les aimants rotor/stator.

      "... par un objet apparu au dessus du mexique et qui suivait la même orbite que l’ISS et la navette."

      Oui je connais, crois moi j’en ai vu un rayon sur le sujet.

      "Pour le français qui présente cette machine..."

      Il a quelques minutes pour présenter la machine en direct sur France 3 (basée sur le principe de Léon Hatem, aimants, mumétal, etc). Fabrice André pourrait par exemple dire que c’est un prototype non fonctionnel et qu’il espère obtenir tel ou tel résultat dans x temps, pourtant il donne des chiffres précis. Il parle d’industriels intéressés, ces derniers ne lui donneront pas un cent si la machine ne fonctionne pas, ou s’il n’y a pas un surplus énergétique. Le gars est ingénieur et gère aussi les sources d’énergie alentours, solaire, éolien etc du refuge, et je ne vois pas l’intérêt de se décrédiliser s’il n’y a pas un potentiel à tirer de cet appareil. La vidéo date de quelques années, je n’ai pas suivi le déroulement de l’affaire.

      C’est comme pour le moteur Minato, ç’a fait le ’buzz’ à une époque puis plus rien ensuite. Idem pour la voiture à air comprimé de Guy Nègre, brevet soi-disant acheté par Tata Motors puis plus rien. D’ailleurs je sais de source sûre (je connais une personne qui a été mêlée au dossier) que Guy Nègre avait demandé un crédit important à une banque (pas très connue dont le nom commence par un H) le dossier s’est monté, il était à deux doigts d’obtenir le crédit, eh bien une directive provenant de Matignon (à l’époque c’est Jospin qui était en poste) a formellement interdit à la banque de lui accorder le prêt.

      J’avais suivi l’affaire E-Cat de Rossi, mais c’est comme pour le reste, ’wait and see’.

      "D’ailleurs on pourrait se demander si certains n’auraient pas intérêt à faire trainer la sortie de tout ça le temps que certaines guerres se fassent..."

      Jette un oeil à ce documentaire "Pétrole, le prix de la dépendance"
      http://www.dailymotion.com/video/xf...

      Extrait https://youtube.com/watch?v=q0paToDlGQo


  • Je préfère avoir une éolienne aux abords de mon château plutôt qu’une centrale nucléaire, si toutefois j’eusse le privilège d’être châtelain.

     

    • Comparer une éolienne à une centrale nucléaire, c’est comme comparer un avion en papier à un Airbus, ou une trottinette à une Ferrari.
      Aucun parc d’éoliennes, si géant soit-il, ne remplacera la productivité d’une seule centrale nucléaire.



    • Comparer une éolienne à une centrale nucléaire, c’est comme comparer un avion en papier à un Airbus, ou une trottinette à une Ferrari.




      Au niveau des risques, c’est comparer un prout à un explosion nucléaire.


    • Il faudrait se renseigner avant de dire n’importe quoi :
      - Une éolienne produit 2 MW au maximum et vaut 1,5 million d’euro.
      - Une centrale nucléaire de 1000 MW maximum vaut 1,5 milliard d’euro. Sans le combustible ! Qu’il faudra recycler, prix non compris dans le tarif, ainsi que le recyclage de la centrale en fin de vie : Bref 1,5 milliard c’est de la foutaise, au total c’est surement le double, voire le quadruple !
      Donc l’éolien coute deux fois moins cher au minimum, et probablement 8 fois moins cher au total : N’a pas besoin de combustible, et ne pollue pas. Facile à détruire.
      L’éolien produit aussi régulièrement qu’une autre centrale. En 2009 l’éolien avait produit entre 400 000 MW et 600 000 MW par mois. Sachant qu’une centrale nucléaire fonctionne rarement à son maximum, cela est comparable à une centrale nucléaire de 1000 MW en un mois.
      Certes ce n’est pas encore beaucoup, mais on le voit c’est non négligeable...Et il y a encore beaucoup à faire, la France est trés en retard au niveau européen.
      On a gagné l’équivalent d’une grosse centrale nucléaire, c’est déja pas mal !


    • La bonne blague ! Ce n’est pas une éolienne que tu auras en lieu et place d’une centrale mais un magnifique parc de 100 000 éoliennes probablement !
      Ceci étant dit pour les besoins d’une résidence avec une famille "normale" de 3 à 5 personnes une éolienne verticale peut suffire à combler les besoins en électricité du foyer. Une éolienne verticale à usage domestique peut très aisément se fondre dans un jardin sans avoir un impact environnemental important. Cibler les besoins directement en faisant du particulier le producteur et fournisseur de son énergie est l’option la plus efficace et respectueuse de l’environnement mais cela n’intéresse pas les mafias derrière le business des parcs à éoliennes...


    • Voilà plutot la réalité des éoliennes :
      http://ecologie.blog.lemonde.fr/201...

      Et ce dont ils ne parlent pas dans cet article c’est qu’une production éolienne ne peut pas être complétée par des centrales nucléaires en cas d’absence de vent.
      Car une centrale nucléaire ne se démarre et ne s’arrête pas comme ça.
      Donc pour compléter un parc éolien en étant sur d’avoir de l’électricité tout le temps, il faut des centrales à gaz. Qui au final rejetteront plus de CO2 que les centrales nucléaires.
      Dans l’article ils expliquent même que des centrales à gaz seules seraient moins polluantes que des centrales gaz + éoliennes, car elles tournent en continu, sic...

      Ils parlent aussi de la mise en réseau des éoliennes de toute l’europe. Le concept étant que plus la surface sur laquelle sont installées les éoliennes est grande, moins il y a de risques qu’il n’y ait de vent nulle part à un instant donné.
      Mais sur de longues distances les pertes en ligne des cables électriques peuvent devenir très très importantes. Sans parler du casse tête technique déjà, et politique ensuite pour faire ça.
      Aussi ça implique d’avoir des surpuissances d’éoliennes installées partout, donc ça veut dire encore plus d’éoliennes.

      Donc en gros les éoliennes c’est de l’arnaque...


    • Des centrales thermiques pour épauler l’éolien les 3/4 du temps, c’est ça. A gaz, à charbon, et réactives (contrairement aux nucléaires). Problème : dégagent du CO2. Actuellement un français/an dégage 60gr de CO2 contre 400gr/an pour un allemand. Quand on veut lutter contre le réchauffement climatique c’est un peu loupé. Mais derrière les éoliennes il y a toute l’idéologie écolo, avec des formules inappliquables destinées à imprimer les cerveaux du style "transition énergétique" qui n’aura jamais lieu. Pour avoir l’équivalent de l’énergie nucléaire actuelle en France il faudrait construire entre 150 et 300000 éoliennes, j’exclue la durée de vie de ces dernières (15 à 20 ans, emplacement réutilisable une fois), j’exclue le budget, j’exclue le temps qu’il faudrait pour les construire (au rythme actuel : 300 ans), j’exclue la qualité des sites (vitesse et stabilité du vent), j’exclue ce à quoi ressemblerait notre paysage : http://reinformation.tv/wp-content/...

      On en revient toujours au débat stérile nucléaire vs éolien, alors qu’il faut en toute priorité mettre le paquet sur l’isolation durable (pas de laine de verre par ex) des maisons et diviser ainsi sa facture et sa consommation par 10 avec un habitat isolé aux normes 2012 minimum. Les aides (Européènes ou Je ne vois pas l’intérêt de produire plus d’électricité puisqu’on en exporte jusqu’à 20%. On pourrait aussi causer du nucléaire au thorium...

      L’éolien réduirait la consommation d’énergie fossile ? Production électrique en France issue du charbon : 2011=13,4TWh, 2012=18,1TWh, 2013=19,8TWh (chiffres RTE 2013).

      Bref : vrai pipeau, vrai buziness ( https://youtu.be/-o6qztCgygE ), fausse écologie dont les promoteurs industriels se foutent royalement.


  • D’ici 2020, les éoliennes et les girouettes ont le temps de tourner. Tout comme les moulins à paroles.


  • Merci pour ceux qui ont une centrale nucléaire près de chez eux avec le vent ça peut faire plus de 100 km en cas de problème...
    Il faut penser globalement


  • Comme nous disait un prof : "tout le monde veut pouvoir recharger son portable mais personne ne veut d’éolienne à côté de chez lui" ! A méditer


  • #1191816

    Je n’ai absolument rien contre ce reportage mais je constate tout de même depuis 40 ans :
    - La présence des centrales nucléaires et des réseaux de pylônes ô combien plus dangereux et inesthétiques qui quadrillent le pays plus surement qu’une toile d’araignée géante.
    - Le saccage grâce aux Z.A.C. péri-urbaines, reliées par de déprimants ronds-point reliés par de non moins déprimants et innombrables rampes d’accès, routes, carrefours, feux, ayant transformés le pays en banlieue géante.
    - Sans compter les banlieues d’habitations adossées à ses Z.A.C., Z.U.P. et autre bidules imbitables de bureaucrates et politichiens véreux plus que vertueux.
    Il y en a qui découvrent l’eau tiède on dirait. On aurait aimé les entendre un peu plus tôt.
    Et les Eglises transformées en boîte de nuit, habitations de Bobos, galeries d’art Comptant-pour-rien, salles de spectacle et de séminaires pour trous de balles subventionnés ?
    Et je ne vous parle pas de l’arrivée des puits de pétrole qui chistent, des champs d’OGM qui vont remplacer les cultures hors-sol qui remplaçaient déjà les terres polluées rendus stériles par l’agriculture intensive.
    Comme qui dirait, l’éolienne est un peu la bougie sur un gâteau d’anniversaire déjà indigeste.
    J’ai la désagréable sensation, une fois de plus, que ces chevaliers à voile et à vapeur se réveillent seulement quand on touche à leurs petits intérêts. Je n’ai pas de château moi. Mais je les apprécie, comme j’apprécierais de vivre dans un beau pays dont je pourrais continuer d’être fier si je ne constatais pas avec consternation la mentalité de cons qui nous imprègne.
    Je ne suis pas sûr que l’on soit capable de la révolution nécessaire pour se débarrasser de toute cette chienlit. Il faudrait programmer plusieurs cycles de lavage pour laver toute cette crasse. Cinq à sept révolutions et pas juste un coup au pressing (5 à sec). Histoire de ne pas tourner en rond comme dans le tambour du lave-linge.
    Bref, il nous faudrait un Monsieur Propre déjà, pour nous débarrasser de tous les enzymes politiques crasseux qui dévorent le beau linge des lavandières (allez faire un tour sur l’article de wikipedia correspondant, il me parait assez correct pour le pomper sur E&R).
    L’éolienne, c’est un peu comme l’immigré musulman sur qui on va chercher des poux avec un télescope. Pour s’en débarrasser, sans connotation agressive pour le second, il va falloir taper très haut, du côté de la montagne du Destin, où se cache l’Unique, l’oeil qui voit tout.

     

  • Que proposez vous de mieux pour le moment ? On est sur une energie électrique qui consomme du Vent ! L’une des rares energies qui ne nécessitent pas un colonialisme moderne pour de l’uranium par exemple. Certe ça n’embelli pas le paysage, mais c’est une energie sans victime collatérale.

     

    • Sans victime collatérale ???? Parce que tu n’hahites pas à côté...
      L’éolienne, un investissement privé qui fournit peu, et que tous paient par une taxe sur votre facture...une belle escroquerie défendue par les Verts,


    • Et la géothermie ? Certes ce n’est pas le Graal mais ça fonctionne toute l’année 24/24 et sur tout le territoire. Pas besoin de soleil ni de vent. Le gradient géothermal moyen est de l’ordre de 3,3°C tous les 100 m, à 3000 m de profondeur on atteint déjà les 100°C, qui permettent de transformer l’eau injectée en vapeur puis faire tourner des turbines électriques. Vapeur qui refroidit, se transforme en eau, redescend via la gravité et ainsi de suite.

      Ni bruit ni pollution visuelle, même pas la vapeur d’eau, qui reste en profondeur. Alors on trouvera toujours à redire, il faut creuser, placer les turbines et tous les dispositifs etc. Combien de centrales géothermales pour le prix d’une centrale nucléaire (et le traitement/stockage des déchets) ? Avec l’hydroélectrique, par élimination, pour les principes "standards", c’est selon moi ce qu’il y a de mieux.


  • C’est laid et peu efficace. Mais ça a un avantage ça se démonte. Rien n’est figé.

     

    • Vous oubliez juste une « petit détail » : sous chaque éolienne il y a un massif d’ancrage en béton armé qui peut faire jusqu’à 400m3, soit 1000 tonnes. Voir deux exemples ici :
      http://eole-hautes-bornes.forumacti...
      http://www.dailymotion.com/video/x2...
      Après la construction, on remet un peu d’herbe par dessus et on ne le voit plus. Mais évidemment personne ne va se donner la peine d’enlever ce massif lorsque l’éolienne sera démontée. On va encore nous dire : Ca coûte trop cher, ça fait des nuisances, etc..
      Curieusement, un document qui traite du démantèlement des éoliennes parle seulement de « l’arasement des fondations », mais pas de leur enlèvement : http://eolienne.f4jr.org/projet_eol...
      Voir ici de qui reste après « arasement » : http://eolienne.cavey.org/fr/reste.php
      Dans quelques centaines ou milliers d’années, les archéologues qui trouveront ces massifs en creusant pourront échafauder un tas de théories sur le rôle de ces « monuments » alors inconnus : temples aux dieux de la nature ? tombeaux de chefs illustres ? constructions par des extra-terrestres de pistes pour OVNI ?, etc.


  • Impact paysager terrible, impact sur l’écosystème, sur la santé du bétail et des gens...une catastrophe...
    Il serait tellement simple dans un premier temps d’encourager et faciliter auprès de la population l’installation de petite éolienne à usage domestique pour les maisons répondant aux conditions nécessaire à leur installation. Il existe notamment des éoliennes verticales très efficace présentant un faible un impact sur l’environnement. Une authentique politique d’énergie renouvelable commencerait par encourager les particuliers à accéder à l’autonomie énergétique, pour ensuite passer au niveau de la commune, du canton, département, de la région...à chaque niveau on doit méticuleusement analyser les possibilités et leur impact sur l’environnement...mais bien sûr que non on préfère laisser cela à des multinationales qui font des parcs éoliens gigantesques et destructeurs...toujours cette logique de la concentration des moyens de production et des réseaux de distribution entre les mains de quelques raclures mafieuses...


  • #1191912

    La France est riche en rivières et en fleuves et une roue à aube est capable de faire tourner plusieurs générateurs d’électricité, les éoliennes n’ont qu’un intérêt spéculatif, le capitalisme fonctionne par bulles financières qui finissent toujours par éclater.

     

  • Je ne trouve vraiment pas pertinent ces deux reportages.

    Des articles cités viennent de l’Express, du Monde, quel crédit donné à des journaux sionistes ?

    Préface du livre l’Imposture par Valéry Giscard d’Estaing, un des plus grand traite de la France (loi du 3 janvier 1973), peut on encore donner un seul crédit à cet homme ?

    1500 tonne de béton pour une éolienne, oula ; que dire des millions de tonne de bitume utilisés chaque année pour les routes en France ? Un reportage se doit de relativiser. Et en particulier avec le nucléaire qui comprend une infrastructure conséquente.

    Les éoliennes ont un impact sur les chauves-souris (il y a des études en cours à ce sujet pour trouver des solutions) ; que dire des centaines de milliers de mammifères, des milliards d’insectes qui meurt chaque jour sur les routes. Faut-il arrêter de circuler en voiture ? Peut-être d’ailleurs.

    Le paysage est détérioré. Argument très subjectif. Le remembrement a détruit le paysage oui, il suffit de voir la Beauce. Est-ce qu’un moulin, une éolienne détériore le paysage, c’est subjectif. La construction de routes à tout prix, de la vitesse à tout prix, des trains à tout prix sont des systèmes entropiques qui volent les ressources à la terre (pétrole, uranium) puisque la production de ses ressources par la nature met (beaucoup !) plus de temps qu’à la consommer. Le vent lui se renouvelle chaque instant.

    Que la châtelaine ne voit que midi à sa porte est assez exaspérant : moi, moi, moi.
    Certes une retombée énergétique pour les habitants locaux devraient être fait, comme le moulin profitait au villageois, mais aucun autres moyens de production ne propose cela, c’est la triste réalité de notre monde financier actuel. Encore qu’avec l’éolien il y a une location au privé et des retomber financière pour la commune.

    Certes il y a de l’abus d’entreprises privés qui se font de l’argent, mais comme dans tous les domaines.
    Le français à tellement été abusé depuis au moins un siècle, qu’il est sur ses gardes. Il a raison c’est sûr. Mais mettre la lorgnette sur ce moyens de production, décorrélé des autre moyens de production d’énergie avec beaucoup de subjectivité ne fait en rien avancé au débat et se perd dans la forme.
    Je trouve qu’il n’y a pas d’ébauche à la réflexion dans ces reportages. Davantage dans les commentaires de cette vidéo.

     

    • Salut, je suis a 100% d’ accord avec toi. De plus une éolienne peut se demonter facilement, tandis que toutes leur nouvelles route ou chemin de faire font marché une économie autour d’ elle, des maison se construisent au bord de ses routes on ne peut donc plus revenir en arrière aussi facilement.
      Sans être pro ou anti , je trouve que les éoliennes ont un certain charisme et les enfants ne s’y trompe pas. Ils trouvent sa majestueux aussi.
      On peut même les toucher, que dire des centrales au charbon ou nucléaire.
      Cordialement.


    • Moi les éoliennes je trouve ça joli.
      Et puis grace aux gens qui y croient , ça avance ,et maintenant on à des gens qui ont mis au point des éoliennes sans pales, donc c’est mieux pour les volants.
      Il faut avancer petit à petit dans la bonne direction.
      Parce que je ne pense pas qu’on arrivera à du nucléaire sans radiations et déchets.


    • " le remembrement à détruit le paysage , oui " ... C’est subjectif aussi , je pense sincèrement le contraire .


    • Pour compléter : concernant le bruit d’une éolienne, quand la personne en parle dans le reportage, on entend le bruit des voitures qui roule derrière, un bruit bien plus infernal d’ailleurs, j’ai souris également de ce contraste et de cet autre argument isolé.

      @rémi
      Subjectif certes. Je précise ma subjectivité en y mettant une part de fait.
      Le remembrement a été un traumatisme pour les agriculteurs ; ce trauma les poursuit encore.
      L’âme des parcelles a été rapté. Pour le paysan, chacune de ses parcelles avait un nom, il la connaissait, il connaissait les arbres qui s’y trouvait, savaient ce que l’on pouvait y faire pousser. La destruction de ses particularités, en vue d’une uniformisation les a tués. A la place, de vaste étendu sans âme, dont la terre est à présent morte et quasiment stérile (cf Claude Bourguignon) ont pris place.
      On peut certes reconnaître un certain esthétisme d’une vue aérienne montrant ce puzzle coloré de différentes nuances du vert au jaune, mais je ne me laisse pas avoir par se trompe l’oeil, l’histoire de ces parcelles violées par leur spécificité, puis violé par des machines agricoles (de guerre), les montrent nues, uniformes, mono usage ; à l’imagine de ce que la femme qui se vend dans les magazines accepte et subit.


  • C’est toujours mieux que le charbon, le pétrole et le nucléaire. S’il y a scandale ce n’est pas l’éolien mais l’intérêt produit par l’éolien qui devrait être strictement reversé aux comunes.

     

  • Sinon il y a ça :
    https://www.contrepoints.org/2014/1...

    Le E cat. Ce n’est pas encore sur à 100% que ça ne soit pas une arnaque mais ça semble bien engagé.
    Ils en parlent dans el science et vie n°1171 d’avril 2015

     

    • Le promoteur de ce projet à déjà pris 3 procés avec 3 condamnation dans 3 pays différents pour d’autres arnaques du genre, je me méfierai...


    • Ok, merci pour l’information.

      J’ai entendu parler de cette machine dans science et vie et ça avait l’air d’être sérieux et vérifié.

      J’ai trouvé une page où il y a deux vidéos de l’inventeur présentant son appareil.
      http://newenergytimes.com/v2/sr/Ros...

      Ca ne veut pas dire que c’est une arnaque mais le moins que l’on puisse dire c’est que son système de mesure est bancal, " a l’arrache", sans rentrer dans les détails.
      J’espère que l’on en saura plus prochainement.


  • #1192043

    Sans compter les éoliennes sur pignon,vendues avec les panneaux solaires:une belle arnaque ou comment des entreprises,banques incluses,se sont engouffrées dans la vente du crédit d’impôt.
    Problème d’arrachage de morceau de façade,de vibrations communiquées dans toute la maison,voire d’éolienne rendue chez le voisin,et j’en passe.
    Bref:un ventilateur faisant girouette sur la toiture avec un bon potentiel de casse...et même pas de quoi alimenter une machine à laver,comme si le vent soufflait tout le temps à la même vitesse !
    Dixit retour de l’association UFC que choisir dont j’ai fait partie et entrepreneur(honnête celui là) venu nous faire les raccords non réalisés par une entreprise qui a écumé le territoire..et coulé ,bien évidemment.
    Oubliez "l’auto financement" pour ce genre de projet,sauf si vous avez du fric à perdre.
    Au mieux,investissez dans l’isolation pour une maison individuelle,ça sera déjà très bien
    Et surtout,prendre le temps de s’informer avant d’entreprendre quoique ce soit.
    La confiance et les grands projets révolutionnaires vendus par certains politiques ignards "encourageant" les initiatives personnelles(tu veux sauver la planète ou quoi ? alors branche ta sonde quelque part !) ,c’est le gourdin tendu pour se le faire mettre !
    Salutations !


  • Le reportage est intéressant mais il ne met pas l’accent sur toutes les nuisances qui sont :
    - un bruit sourd provoquant des insomnies pour les riverains en plus d’une perte de la valeur immobilière de 30%.

    - La subvention du réseau erdf est financé sur le dos de tous le monde.
    créant encore une fois un impôt déguisé pour enrichir les entreprises privés.

    - Les éoliennes sont en moyenne exploitées pendant 7ans et le démontage reste à la charge de l’exploitant (et non du promoteur) provoquant de faite une pollution définitive du sol et du paysage car le cout est exorbitant.


  • Le combat contre les éoliennes ne pourra être gagné que si la France devient une démocratie. Malheureusement, la plupart des gens qui luttent contre les éoliennes sont des républicains : il ne leur vient donc pas à l’esprit de réclamer des votations départementales dans leurs départements respectifs. Le lavage de cerveau républicain a rendu les Français soumis à l’oligarchie.


  • D’accord mais il serait intéressant d’avoir l’avis de scientifiques avant de rabâcher "soit-disant propre", "non rentable" etc...
    On est d’accord que c’est moche, mais est-ce vraiment inefficace sur le point de vue de l’énergie ?

     

    • Le rendement max que peut atteindre une éolienne est donnée par la loi de Betz et nous dit que pour tout type de modèle d’éolienne, la valeur maximale est de : 0.59.

      Autrement dit, en faisant un raisonnement au 1er ordre (i.e. on ne tient pas compte que le vent doit avoir une énergie min pour actionner les pales, des pertes dues au mécanismes, que le vent doit actionner les pâles qui vont actionner un mécanisme..., ...) on peut dire que 59% de l’énergie cinétique du vent est transformée en énergie électrique

      Mais attention c’est une valeur théorique maximale, donc c’est la valeur que ne pourra jamais dépasser une éolienne, quelle que soit le type d’éolienne. Donc en toute honnêteté l’énergie produite est très faible !

      Pour les soucis environnementaux c’est aussi à prendre en compte :
      - les parcs éoliens utilisent les mêmes courants que les oiseaux migrateurs, donc beaucoup de ces derniers se font zigouiller par les pâles (même si la majorité des migrateurs volent plus haut le jour, ils redescendent la nuit)
      - La quantité de béton utilisé par MW produit est énorme, donc la pollution des sols par les éoliennes est non négligeable.
      - ...

      Après, il y a aussi la problématique de leur fabrication car elles utilisent beaucoup de terres rares qui viennent exclusivement de Chine...


  • #1192180
    le 25/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Énergie éolienne : l’hystérie des brasseurs de vent

    L’éolien est vraiment la pire des solutions à la question de l’énergie... et c’est donc pour cette raison que nos zélus l’ont choisi !
    Qu’avons-nous ? Des moulins dont le réducteur est incapable d’encaisser les soubresauts de Mère Nature et que l’on tente de réguler par des freins... qui les font parfois cramer !
    Une production d’électricité parfaitement aléatoire qui ne permet pas une gestion rationnelle du réseau, une durée de vie très courte du fait des technologies employées... bref, tout ce qui plait à la mafia politico-financière !
    A part pour une production individuelle en milieu isolé, aucun intérêt objectif pour le peuple !
    Maintenant, il faut aussi regarder l’implantation future des moulins, cela permet de comprendre la véritable GEO-politique que nos zélus nous réservent pour demain... et de saisir pourquoi on nous vend des éoliennes quand on nous vole nos ressources d’outre-mer !
    L’énergie n’est définitivement plus un problème depuis l’aboutissement de la quête du Graal, qu’on se le dise ! Trouver qui a pris le contrôle du "combustible" de demain quand les "dissidents" d’aujourd’hui s’accrochent aux guerres du pétrole apportera un éclairage nouveau à ceux qui doutent honnêtement.

     

    • "L’énergie n’est définitivement plus un problème"

       ?.?
      L’énergie est LE problème.


    • L’énergie n’est définitivement plus un problème depuis l’aboutissement de la quête du Graal, qu’on se le dise !

      Alala, mon camarade Heureux, qui comme Ulysse, quand comprendra-tu que si tu veux être audible, il faut arrêter de parler de façon mystérieuse ? J’imagine, sans certitude, a quoi tu fais allusion. Mais visiblement tu as laissé le camarade LF sur le carreau.

      Comme on dit chez moi : crache le, on va le trier ! ;)


    • #1192445
      le 25/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Énergie éolienne : l’hystérie des brasseurs de vent

      @ MaxC

      On ne pourra pas me reprocher un quelconque manque de constance (que les grincheux prendront pour du mépris ou de l’obstination déplacée), je vous renvoie donc à mon commentaire de ce jour à propos du "pic pétrolier", théorie fumeuse à laquelle je n’ai jamais adhéré.
      Pour le reste, aucun mystère, je demande à ceux qui en acceptent l’idée de bien vouloir changer de paradigme, si cette démarche intellectuelle demeure impossible, aucun risque d’envisager la suite ! Celui qui affirme que l’énergie pose problème (raréfaction prétendue des ressources), alors que rien ne vient étayer ce postulat, ne peut partir de la bonne hypothèse qui nous dit au contraire que c’est la profusion future en ce domaine qui est l’angoisse de nos zélus ? Comment maintenir en esclavage une population mondiale qui aurait un accès quasi-gratuit et éternel à l’échelle humaine à l’énergie ? Il est bien là le problème ! C’est sous cet angle qu’il faut aborder la situation énergétique actuelle, tout le reste en découle avec une évidence qui devient déconcertante même. Seulement voilà, s’accrocher à un dogme comme la moule à son rocher ne permet pas d’aller plus loin ! Tout notre avenir se joue à un proton près, mais celui-ci est en mesure de créer un monde d’illusions pour qui ne comprend pas (aussi ré-informé soit-il). Et l’Empire compte bien sur cette imposture pour aller au terme de son plan !
      Acceptez mon point de vue et posez-moi les questions qu’il appelle, mais n’insistez pas à vouloir m’en faire changer, ce sera peine perdue. Je sais que vous en êtes capable... une fois vos réactions épidermiques passées, bien entendu.
      Cordialement.


    • @ Heureux qui comme Ulysse,

      Tout notre avenir se joue à un proton près

      Je me permet de relever cette partie de votre réponse, plus qu’une piste c’est quasiment un sésame que vous nous livrez là.
      Pour le reste de votre thèse, il respecte le postulat selon lequel les élites malfaisantes on pris l’habitude d’ offrir au public une version inversée de la réalité.
      La raréfaction en lieu et place de la profusion, en tout cas cela se tient.
      Cordialement.


    • #1192813
      le 26/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Énergie éolienne : l’hystérie des brasseurs de vent

      @ Un cendy

      Je vous ai tout de suite placée hors catégorie, aucun risque que vous m’étonniez et vous êtes maintenant condamnée à ne plus jamais régresser, il faudra vous y faire !
      Vous êtes passée maître dans cet exercice qui consiste à lire entre les lignes (du canevas idéologique tressé par l’ennemi pour nous perdre) et possédez donc la méthode, le reste n’est plus qu’une formalité pour vous. Maintenant que vous avez définitivement emporté le combat contre vous-même, il vous reste simplement à faire bénéficier le plus grand nombre possible de vos lumières, la morale l’impose.
      Et non pour vous mais pour les autres, j’affirme aujourd’hui que votre pensée est nickel (comme le bruit était d’or dans le Temple) !

      Amicalement et avec ma gratitude aussi.


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...
      Bonjour,
      Serait-il possible d’avoir un peu plus d’infos concernant cette manne dont vous parlez ?


    • Le plus précieux isotope de l’hydrogène (?)
      Dans l’absolu il y a mieux mais pour l’Humanité c’est pas demain la veille.


    • #1193166
      le 26/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Énergie éolienne : l’hystérie des brasseurs de vent

      @ gabriel

      Cette "manne" (vous n’imaginez pas à quel point ce terme est bien choisi) se situe parmi les métaux de transition... mais la métallurgie (limite technologique actuelle) impose ses choix pour le moment.
      Mais il vous faudra vous défaire des dogmes qui, en matière scientifique comme ailleurs, ne facilitent pas la tâche des lucides.
      N’oubliez pas, la science est l’économie du peu, la débauche technologique lui ouvre seulement des applications.


    • Nigredo, albedo, citrinitas, rubedo... Heureux qui, comme Ulysse... est-ce à cela que se prête l’allusion ?


  • Si EDF n’avait pas l’obligation d’acheter l’électricité des éoliennes 87 euros le MGH au lieu de 45 pour l’électricité nucléaire, il n’y aurait pas une seule éolienne plantée en France : les éoliennes ne sont "rentables" que parce que subventionnées - par les abonnés à EDF !


  • Effectivement, ces grandes éoliennes gigantesques sont nocives à tout point de vue. Il faut cependant accepter quelques (je dis bien quelques) expérimentations de ce type loin des habitations, afin de permettre la recherche dans l’éolien. Car il existe maintenant des éoliennes de plus en plus petites et de plus en plus performantes (qui tournent au moindre petit vent quasiment imperceptible). On peut espérer raisonnablement qu’un jour on sera capable d’avoir dans son jardin une petite éolienne qui vous rendra autonome ou presque en électricité, et qui ne sera pas nocive pour l’humain et le paysage. Donc, ne bannissons pas non plus l’éolien de manière générale.


  • #1192674

    Ridicules ces histoires d’éoliennes à la con, et on nous bassine avec ça depuis au moins vingt ans. Les « énergies renouvelables » ne peuvent fonctionner qu’ensemble, déjà, vu le coût énergétique de la vie « moderne ». Ensuite, l’avenir n’appartient pas à ces « énergies renouvelables ». L’avenir c’est le retour à l’autonomie.
    Les moulins étaient plus performants que ce merdes d’éoliennes, c’est dire.

     

    • #1192697
      le 26/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Énergie éolienne : l’hystérie des brasseurs de vent

      @ MagnaVeritas

      Les moulins étaient plus performants que ces merdes d’éoliennes, c’est dire.”

      Vous faites bien de le rappeler, le problème du passé avec les moulins à vent était plutôt leur régulation (d’où leur voilure réglable en surface et en orientation... mais nous serions des génies aujourd’hui avec nos hélices d’avions à pas variable) tant la puissance disponible était trop souvent supérieure à celle nécessaire pour l’usage qu’on en faisait.

      Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop vite
      Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop fort
      Ton moulin, ton moulin va trop vite
      Ton moulin, ton moulin va trop fort...

      Au cas où quelques-uns douteraient de la pertinence de nos aïeux pour l’éducation des enfants...


  • bonjour, je suis souvent d’accord avec Mr Soral et ER, mais là.... j’ai passé pas mal de temps en Andalousie, province qui arrive à produire la quasi totalité de son électricité grâce aux éoliennes....

    Faudrait m’ expliquer comment ils font ???


  • #1193055

    On abattra tout ça le moment venu.


Afficher les commentaires suivants